Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Changement climatique : conversation avec Greta

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2303258
    Le 21 octobre à 14:48 par RKrishna
    Changement climatique : conversation avec Greta

    C’est mignon, mais la comparaison entre la taxe carbone et les indulgences est plus qu’ironique.

    Pour le comprendre, il faut savoir que l’écologie vient à l’origine de l’idéologie d’un secte religieuse néopaganiste newage allemande.

    Non seulement la vidéo ne dénonce pas cette secte, mais elle s’acharne inutilement sur les indulgences. Tout semble prétexte à attaquer l’Eglise, même lorsqu’elle n’est pas à l’origine du problème.

    Le discours de la secte en question a depuis des années été recyclé par le système qui y a vu une superbe occasion de se faire du fric.

    En d’autres termes, la vidéo dénonce l’arnaque scientifique en prenant soin de ne jamais identifier l’origine occulte du problème.

     

    Répondre à ce message

  • #2303269
    Le 21 octobre à 15:16 par Thierry
    Changement climatique : conversation avec Greta

    Le réchauffement climatique égale beaucoup d’argent...
    À propos de Greta : https://youtu.be/7XKS1Ulxp1Q

     

    Répondre à ce message

    • #2303428
      Le 21 octobre à 19:49 par SPQG
      Changement climatique : conversation avec Greta

      Beaucoup d’argent...

      Tu ne peux pas si bien dire !

      Il suffit déjà de consulter le rapport Canfin-Grandjean édité en préambule de la COP21 (on le trouve facilement en PDF sur le net).
      Il est question d’extorquer 89 000 milliards de dollars aux nations sur une période de 15 ans soit 8% du PIB mondial...rien que ça :)

       
  • #2303286
    Le 21 octobre à 15:40 par baleineau
    Changement climatique : conversation avec Greta

    Un des co-fondateurs de Greenpeace (docteur Patrick Moore), une personnalité scientifique, aujourd’hui dégoûté et en pétard par ce que Greenpeace est devenu, et qui était en première ligne face aux baleiniers aux temps héroïques, affirme que le CO2 est tout ce qu’il y a de plus bénéfique à la planète. Il émet l’hypothèse que, sans l’intervention humaine et le pétrole, la planète aurait pu disparaître. L’homme, à sa façon, aide la précieuse et délicate vie globale sur la planète à perdurer, il n’en est pas l’ennemi comme le prétend Soros.
    Sa vidéo s’appele ’the truth about climate change". Long et sérieux, documenté, carré avec un style "cool".
    Sur le style de la vidéo Greta : un Français aurait fait quelque chose de plus drôle, plus séduisant et caricatural, avec une telle bonne idée ; la Greta est trop pomme : il faut la parodier férocement ; enfin bref.

     

    Répondre à ce message

  • #2303290
    Le 21 octobre à 15:42 par soufa2m
    Changement climatique : conversation avec Greta

    Si Greta était jolie (ce qui est le cas de cette vidéaste), peut-être que j’aurais envie d’écouter les conneries qu’elle raconte.

     

    Répondre à ce message

  • #2303321
    Le 21 octobre à 16:18 par SPQG
    Changement climatique : conversation avec Greta

    CO2, effet de serre, niveau de la mer, banquises, glaciers, calottes glaciaires, vapeur d’eau, nuages, rayonnement solaire, spectre de l’infrarouge lointain, bilan radiatif, fenêtres atmosphérique, opacité thermique, pics d’absorption, rayonnement cosmique, paramètres de Milankovitch, "consensus" scientifique..., bref il ne manque pas de détails parmi lesquels il est difficile de se retrouver et qui multiplient débats et différends.
    Il convient donc de déterminer le cœur nucléaire du sujet.

    Puisqu’il s’agit d’augmentation supposée de température cela est relatif à de l’énergie thermique, donc au bilan énergétique de la Terre.

    Avez-vous remarqué que l’IPCC (GIEC) ne parle que de température (T) et jamais de pression atmosphérique (P) ? Pourtant pression et température sont intimement liées par la loi de Gay-Lussac (le rapport numérique entre pression et température est constant).

    Outre le rayonnement électromagnétique solaire infrarouge sur lequel tout le monde est d’accord, le bilan énergétique de la Terre fait intervenir une autre source d’énergie.
    Pour les réchauffistes c’est l’effet de serre (non-sens des lois de la thermodynamique et invalidé dès 1909 puis plus récemment entre 2016 et 2017).
    Pour les climato-réalistes la source d’énergie est la force de gravité qui agit sur la masse des particules troposphériques (poids de l’air, compression gravitationnelle) et qui est à l’origine de la pression atmosphérique.

    D’ailleurs avec la formule thermodynamique du gradient thermique adiabatique il est facile de retrouver les 15°C de l’atmosphère normalisée que réchauffistes utilisent fallacieusement pour démontrer l’existence de leur "effet de serre" :

    Pour une couche de troposphère d’environ 5 km (de la surface au top),
    avec Tsurf= Ttop (Psurf/Ptop) r/(Cp+ Cpi) où r/(Cp+ Cpi) est un exposant.
    Après application numérique on trouve 14,88°C, et hop !
    (pas assez de place pour les détails des calculs)

    ...sans oublier le fait que le CO2 c’est la vie !

     

    Répondre à ce message

    • #2303540
      Le 21 octobre à 22:27 par gretagueule5min
      Changement climatique : conversation avec Greta

      Le spectre thermodynamique par combustion de chaleur infrarouge provenant de la couche adiabatique exprimée selon la formule Kitsurf / π fois 45º, tout à fait d’accord...

       
    • #2303696
      Le 22 octobre à 10:49 par SPQG
      Changement climatique : conversation avec Greta

      Gradient thermique adiabatique : variation de la température de l’air en fonction de l’altitude qui ne dépend que de la pression atmosphérique, adiabatique précisant qu’il n’y a aucuns échanges thermiques avec l’extérieur.

      Tsurf= Ttop (Psurf/Ptop) r/(Cp+ Cpi) où r/(Cp+ Cpi) est un exposant.

      Application numérique (données issues des tables thermodynamiques).

      Tsurf = température de surface, donc à l’altitude 0 km. C’est ce que l’on cherche.
      Ttop = température à une altitude de 5,5 km (au top de la couche troposphérique considérée). Elle est en moyenne de -28 °celcius donc de 252,35 °kelvin.
      Psurf = pression atmosphérique à l’altitude 0km. Elle est de 1013,25 hectopascals (hPa).
      Ptop = pression atmosphérique à l’altitude 5,5km. Elle est de 505,13 hectopascals (hPa).
      r (constante spécifique de l’air sec) = 287,1 J/kg/°kelvin.
      Cp (chaleur spécifique de l’air à pression constante) = 1005 J/kg/°kelvin.
      Cpi (chauffage en altitude par infrarouge de l’eau gazeuse, liquide et solide de l’air) = -509 J/kg/°kelvin (l’exposant est normalement sous cette forme r/(Cp- Cpi) mais comme Cpi est négatif et que moins par moins cela fait plus, on note dans la formule de départ pour simplifier r/(Cp+ Cpi) )

      Tsurf= 252,35 (1013,25 / 505,13) exposant 0,19
      = 252,35 x (2,006 exposant 0,19)
      = 252,35 x 1,1414
      = 288,03 °kelvin
      = 14,88 °celcius

       
  • #2303373
    Le 21 octobre à 18:13 par O Tiste
    Changement climatique : conversation avec Greta

    Beaucoup se foutent de sa gueule à la Gretagain :
    https://bruiter.com/topic/42-51-608...
    Et puis sa haine affichée (figure tordue) lors de sa dernière intervention officielle, sa gueule quand Trump la néglige...
    Elle voit le CO2 ? Pas moi. Mais je vois la connerie ! Nos gauchiasses bien-pensantes qui applaudissent quand elle parle chez nous... Pourvu que sa plainte contre l’Etat Français aboutisse. Le Macrounet qui « entretient un climat dans ce Pays », nous fera encore rigoler.

     

    Répondre à ce message

  • #2303489
    Le 21 octobre à 20:54 par Où aller
    Changement climatique : conversation avec Greta

    L’écologie politique c’est comme l’Arabophobie, un grand délire paranoiaque de masse, un écran de fumée gigantesque...

     

    Répondre à ce message

  • #2303530
    Le 21 octobre à 22:12 par nadir
    Changement climatique : conversation avec Greta

    La couleur noir du goudron des routes, les pare-brises des voitures et les immeubles en verre participent plus à un réchauffement local que le CO2

     

    Répondre à ce message

  • #2303784
    Le 22 octobre à 12:32 par bergamotte
    Changement climatique : conversation avec Greta

    Les lecteurs d’E et R au Canada devraient faire un petit compte-rendu de la récente tournée de Greta dans ce pays (participation aux grèves du vendredi, allocutions diverses, rencontres avec des représentants des "first nations" etc) et nous dire si cette tournée a eu une influence sur les élections fédérales et la victoire de Justin Trudeau.

    Il y a quelques films intéressants sur Youtube concernant cette tournée.

     

    Répondre à ce message

  • #2305267
    Le 24 octobre à 09:35 par Delion
    Changement climatique : conversation avec Greta

    Ce n’est pas parcequ’il y a 0.04% de Co2 dans l’air que le CO2 n’a aucun role à jouer dans un éventuel réchauffement climatique.Le CO2 est le gaz le plus important des gaz à effet de serre.À partir d’une certaine concentration dans l’air, ce gaz s’avère dangereux voire mortel,à 3% il représente déjà un grand danger pour l’homme.Il représente plus de 70% des GES.Ces gaz augmentent forcément,dans une proportion actuellement non élucidée,la température de la terre puisqu’ils sont à effet de serre...

    On constate que chaque hausse de température sur terre dans l’histoire s’accompagne d’une hausse de CO2.Néanmoins ca peut être la hausse de température par exemple due à des activités solaires qui induit une hausse du CO2
    et ce n’est pas forcément l’inverse.
    Il est visiblement incontestable lien que les activités humaines augmentent fortement le taux de CO2 dans l’atmosphère.Depuis 400 000 ans le CO2 n’a jamais dépassé 280 ppmv aujourd’hui il est à 400 ppmv en forte augmentation depuis 1875.

    Il est faux d’affirmer que cela va induire forcément un réchauffement climatique mais...il est faux d’affirmer également le contraire.Et il y a consensus scientifique que la terre actuellement se réchauffe.

    L’argument qui consiste à dire que certains pensent à se faire de l’argent sur une politique qui consisterait à limiter la production de CO2 est un argument malhonnête et stupide.Effectivement certains pensent comme cela.Mais plus nombreux sont ceux qui se font de l’argent en polluant et en rejetant le plus de CO2 possibles dans l’atmosphère.Il y a plus d’industriels que la politique voulue par Greta mettra en difficulté que le contraire.
    On préfère des industriels contraints à respecter des normes écologiques plutôt que des industriels qui peuvent polluer comme bon leur semble.
    Je ne sais pas s’il y a une urgence climatique mais il y a une urgence à diminuer la pollution humaine qui est intolérable à tous les niveaux.L’humanité détruit la vie sur terre.Tout ce qui va dans le sens de diminuer la pollution y compris les émissions de CO2 est positif.Evidemment il ne faut pas raqueter le peuple pour cela.Cette petite blonde journaliste est bien mignonne mais ses affirmations sur des sujets complexes qu’elle ne maitrise pas prouvent sa bêtise.Elle fait aimer Greta.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents