Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chanter sa fierté de parler français en Louisiane

Après avoir enregistré un album uniquement en français avec Zachary Richard, de jeunes Louisianais sont montés sur scène, jeudi soir, dans le cadre du Festival international de Louisiane. Il y avait de la fébrilité et de la fierté dans l’air lors de leur répétition générale à Lafayette.

Ils ne sont qu’une vingtaine d’élèves du primaire et du secondaire, mais ils représentent les 4 000 élèves inscrits à l’immersion française, un programme qui existe en Louisiane depuis les années 80. On les appelle les Étoiles d’immersion.

 

 

Ces jeunes sont fiers de leur langue et de leur identité dans cette Louisiane où on les a longtemps empêchés d’apprendre le français.

Pour Hannah Pete, Kylie Grossie, Luke Huval, Jody Adeyemo et Joy Kerwin, le français c’est la langue de leur culture et une ouverture sur le monde.

Le titre de l’album, J’ai une chanson dans mon coeur, résume tout, selon l’auteur-compositeur-interprète Zachary Richard, qui est au coeur du projet :

« Nous sommes un peuple, une communauté, où on défend notre héritage et notre langue avec la musique. La musique c’est la plus grande arme de la promotion de la langue française en Louisiane. »

 

 

Les élèves de l’immersion, croit Zachary Richard, « représentent l’espoir de la langue française en Louisiane. Nous avons la possibilité, grâce à cet engagement de ces jeunes élèves, d’imaginer que le français va pouvoir non simplement perdurer pour une génération encore, mais fleurir. »

 

 

À voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le Français n’est pas en déclin comme veulent nous faire croire les dirigeants en France.
    Le Français est en émergence dans le monde, et sera parlé par près de 750 millions de personnes en 2050 (274 millions en 2014).

    L’avenir de la France n’est pas l’UE, qui est censé nous faire croire que les européens se sentent européens et que nous avons tous les mêmes intérêts ; ce qui est complétement faux et utopiste. Les baltes n’ont pas la même conception du monde que les français ou les italiens.
    Notre avenir est de créer un immense partenariat économique avec tous les pays francophone ; allant du Maghreb, passant par l’Afrique subsaharienne jusqu’au Canada français.

     

    • #1171061

      bien d’accord avec vous malgré les attaques permanentes de l’Anglais ( contre lequel je n’ai rien à la base, étant cinéphile et visionnant notamment des films en vo, sans parler de la pop..etc )...


    • Enfin pour moi, je me sens plus proche d’un estonien et d’un italien que d’un algérien ou d’un congolais.


    • #1171067
      le 26/04/2015 par mik ezdanitoff
      Chanter sa fierté de parler français en Louisiane

      L’afrique subsaharienne nous envahit déjà d’immigrants,merci.Et la "langue"ne signifie rien.Je suis Français et francophone,et bien plus proche culturellement d’un anglais,d’un allemand,d’un italien,que je ne le serais jamais d’un malien ou d’un sénégalais,pourtant francophones aussi.
      Je suis Européen.


    • @ mik ezdanitoff
      Tu entres complétement dans le jeu de l’oligarchie mondialiste. Ce que je n’aime pas chez les identitaires blancs européens c’est qu’ils ont complétement oublié, renié l’intérêt de leur pays (la France) ; ils sont fixés sur le critère racial.

      D’un de vue économique, un partenariat avec les pays francophones africains permettraient le développement de ces pays. Ce qui en termes d’immigration produit l’effet inverse : les français d’origine africaine iront travailler dans leur pays d’origine ; et moins d’immigration vers la France. Un partenariat avec ces pays permet en réalité de lutter contre l’immigration.
      Prenons l’exemple de la Libye, lorsque le pays était prospère, beaucoup d’africains allaient travailler en Libye en non en Europe.
      C’est aussi bénéfique pour la France pour l’économie car il y aura beaucoup d’entreprises françaises implantés dans ces pays.

      D’un point de vue culturel, je ne suis pas d’accord avec vous. En première instance, on peut se dire qu’on est plus proche d’un Estonien qu’un Sénégalais. Mais c’est faux. Vous vous sentez plus proche de l’estonien parce que vous avez la seule chose en commun : la peau blanche ? Cette vision du monde n’est pas très française, elle est plutôt germanique (d’ailleurs dans un math de foot france-allemagne, les identitaires sont pour l’Allemagne). Nous partageons une langue commune donc des concepts des visions communes, une histoire commune ; que nous ne pouvons pas avoir avec les baltes et les italiens.
      Par ailleurs, chaque nation européenne ont des visions du monde différents et conçoivent l’UE aussi différemment.
      Par exemple les baltes ont une culture pro-germanique (jusqu’à aller célébrer les waffen SS) et russophobe. Les Anglais ont une vision de l’UE complétement différente de nous : pour eux "la construction européenne" sont des traités internationaux (contrairement aux français, les britanniques défendent leurs intérêts ; ils n’avalent pas les rêves qu’on leur vend). Les Allemands ont encore une vision différente du monde, pour eux leur constitution et leur culture sont inviolables, et les traités européens ne peuvent pas les dénaturer (contrairement à nous où la constitution de la Vème république a été modifié à plusieurs reprises). L’Europe UNIE ET UNIVERSELLE EST UN MYTHE.

      Qu’on sorte de l’UE, et qu’on fasse une communauté économique francophone (en incluant les pays du bassin méditerranéen). Là est notre salut.
      Vive la France !


    • #1171116

      "plus proches d’un anglais"

      Ce qu’il faut pas entendre....La pensée anglo-saxon est opposée à la notre et la langue y est pour beaucoup.
      Ce sentir plus proches d’un anglais que de populations d’autres continents est d’ailleurs symptomatique de la colonisation anglo saxonne.
      Certains ici regarde encore trop la couleur de peau ou la religion alors que c’est la façon de pensée qui compte.
      Alors certes une large part des maghrébins et africains présent en France n’ont pas la "mentalité" française mais ceci non au profit de celle de leurs origines mais bien de la mentalité anglo saxonne. D’ailleurs nombre de français d’origine européennes n’ont pas non plus la "mentalité" française"

      De plus il s’agit d’encourager la coopération entre francophone et non leurs uniformisations.


    • #1171157

      Le français mondialiste s’étend... Mais tous les français, avec toutes leurs spécificités, le français Acadien, le français des Métis d’Amérique du Nord, le français de Louisiane s’éteignent... Sans parler des français de France ! Il y en avait des milliers avant !
      Et d’autre part pour répondre à certains, on peut se sentir proche d’un Anglais parce qu’il partage un héritage culturel commun, et proche d’un musulman pour certaines valeurs communes (sens de l’honneur, etc.) mais ça ne veut pas dire qu’on s’identifie à eux pour autant.
      Je me sens plus proche d’un Anglais catholique que d’un Anglais protestant.
      D’autre part, la mentalité Anglaise, stupide, leur conformisme en société, leur hypocrisie latente, leur racisme contre tout le monde (en gros tout ce qui n’est pas Anglais n’est pas convenable), leur manière de toujours se balader avec un verre de café à la main m’énerve, et de ce point de vue, je me sens toujours plus proche d’un musulman qui a grandi en France.
      Même n’importe quel Mahgébin. Ils sont sympas, t’invitent chez eux, sont beaucoup moins froids que ces connards de Français qui ne supportent que leurs petites personnes ! Ils sont simples, gentils, et en paix pour la plupart (c’est la religion qui fait ça, les Français ayant perdu la leur, c’est sûr, sont beaucoup moins charitables).
      Après oui, le critère racial est à prendre en compte. Je ne rêve pas de me balader dans les rues, dans une France et voir que tout le monde est bronzé.
      Après, si tout le monde était bronzé, mais que ça faisait parti de notre volonté, qu’ils étaient tous catholiques, et qu’ils étaient tous français dans leur esprit (un peu dans l’exubérance, cet esprit Français à l’ancienne, dont parle monsieur Zachary Richard dans sa vidéo, qui se retrouve chez certains Français), là je considérerais les choses différemment, mais voyez-vous, je ne peux pas renier ma race.
      Aucun pays au monde le ferait. Pourquoi le ferais-je ?
      Je suis fier de tout ce que je suis, je n’ai aucune raison de me renier, et je ne le ferai pas.
      Étant d’origine Française et Amérindienne, je suis peut-être plus sensible aux invasions que vous !

      Bien à vous (tous).


    • @les identitaires
      On vous reconnait bien là...
      Vous vous referez plus à la couleur de peau et au fait de manger du cochon plutot que sur la langue qui est, en verité, le seul acquis identitaire réellement mis en danger.
      Foutez n’importe quel Français dans un endroit clos, entouré d’un Allemand, d’un Anglais, d’un Polonais et d’un Malien... il ira "naturellemant" vers celui qui partage sa langue...
      C’est ce qui nous differencie des animaux... chose qui semble vous depassez completement... et qui arrange bien l’oligarchie qui cherche l’instauration d’une langue européenne commune.


    • @ lulu plus proche d’un estonien

      elle est bien bonne celle la
      votre inculture fait vraiment peur dans tout les pays du monde que j’ai pu visiter j’ai toujours trouver au moins une personne qui parle français
      même dans le trou du cul du Danemark


    • @alex
      autant j’adhère pas au propos de lulu autant vous vous trompez

      "que nous ne pouvons pas avoir avec les baltes et les italiens".

      l’Italie pour une grande partie est une sœur jumelle de la France je vous rappelle que le nord à des langues est culture proche de l’Occitanie sans parler des territoires disputés (Savoie/ comté de Nice....)
      la différence ce fait a partir de la toscane est encore Naples a eu des lien avec la France... bref l’Italie est un chainon entre "l’Europe continentale" et la méditerranée orientale mais n’en reste pas moins proche de la France

      sinon autant coupé la France en deux oïl / oc


    • #1171511

      « qui est, en verité, le seul acquis identitaire réellement mis en danger ». N’importe quoi.
      La France n’est pas une nation purement raciale, mais le fait de nier que la France est une nation blanche, c’est renier une partie de la France, tout simplement. Vous trouvez ça merveilleux qu’il y ait des Arabes en Arabie, des Asiatiques en Asie, par contre, que la France reste elle même non, c’est pas possible !
      Un peu de métissage, d’accord, mais que ça soit le principale facteur de la France, non ! Qu’on n’ait plus des vrais Français, des vrais noms de famille à la Française (que je n’ai même pas), non !
      Vous voulez génocider une partie d’un peuple pour vos idées gauchos débiles.
      Je me sens solidaire d’un Malien parce qu’il parle français, mais de quoi d’autre vais-je me sentir solidaire ? Je me sens beaucoup plus proche d’un Serbe ou d’un Polonais parce qu’ils sont tous les deux catholiques, parce que nous avons un héritage culturel commun, le même goût pour la musique, que d’un Malien.
      J’en ai rencontré un récemment. Il faisait ramadan, et il était très fier d’être noir.
      Les autochtones ici, de toutes façons, c’est de la merde, un sous-peuple. C’est juste le peuple le plus extraordinaire de la terre, mais c’est pas grave. Tous les autres peuples, les Américains, les Néo-Zélandais, ils sont merveilleux, mais la France, non, c’est vraiment de la merde.
      Je veux continuer à me balader en France et à voir des "Bergeron", "Lefauconnier", parce que moi en tant que descendant d’immigré, je n’ai pas la chance d’avoir un si beau nom de ce peuple extraordinaire !
      Qu’ils soient bénis, et préservés et d’idées folles comme les vôtres qui voudraient les voir disparaître.
      Les "Abdoulaziz" en on en voit de plus en plus, mais ils existerons toujours dans leur pays d’origine, ce n’est pas le cas des Français qui seront présents seulement sur les monuments aux morts.
      De toutes façons nos ancêtres ne se préoccupaient de telles discussions. Même s’ils ne l’étaient pas racialistes (ce qui ne veut pas dire pour un métissage total et annihilateur), il étaient très fiers d’être autochtones..

      Bien à vous.


    • #1171929
      le 28/04/2015 par mik ezdanitoff
      Chanter sa fierté de parler français en Louisiane

      La soi-disant "culture commune"entre nous et nos chers immigrés vient du fait que nous leur avons imposé celle-ci lors de la colonisation,ce n’est pas leur culture originelle.Il y a une base commune entre Européens qui n’existe pas avec les autres peuples,et nier ça au nom de principes "linguistiques"ou "culturels",ou pire,"religieux" et"nationaux",soit des choses qui se sont imposées,non pas naturellement,mais par la force,c’est bien s’inscrire dans votre universalisme républicain.Et jouer le jeu du mondialisme c’est justement prôner le mélange ethnique,ceux dont parle Ryssen dans ses livres seront content en lisant ça.
      D’autre part,si nous n’avions eu que des immigrés d’origine Européenne en France,le niveau serait tout autre.Y a t-il déjà eu le moindre problème avec les Polonais ?les Italiens ?les Belges ?Les Portugais ?


  • #1171021

    Immense respect pour ces chanteurs qui ont des choses à dire et qui veulent exister dans l’ océan de globalisation !

    Pendant ce temps en "France", nous avons Bruel + LaFouine... :(


  • Ohhh que ça fait du bien !!! Il faut aller au fin fond de la Louisiane pour trouver des gens qui osent rappeler ce que véhicule vraiment la langue française... la joie de vivre ! Rien à voir avec l’anglais qui, comme le dit le témoin dans la 4ème vidéo, est une langue du pragmatisme, de l’agitation rentable, du chiffré, de l’efficace, bref... une langue sèche où la contemplation n’a pas sa place...

    Avant la dévastation de notre culture par le bulldozer anglo-américain, la France était un pays aux paysages sublimes, où l’on se posait à une terrasse de café pour siroter un pastis ou une bière sans se préoccuper du temps. On osait faire des joutes rimées juste pour le plaisir du jeux d’esprit, on prenait une heure pour déjeuner assis devant un repas normal malgré la semaine de travail, on se parlait même en argo du louchébem rien que pour le plaisir d’employer ou d’inventer des métaphores langagières de génie, on prenait la route en emportant un pique-nique parce qu’on prenait le temps d’aller passer quelques jours à la campagne, bref... la France était un pays où il faisait bon vivre et le monde entier savait cela.

    Depuis le torpillage méthodique de notre culture, de notre langue et de notre histoire par les traitres qui ont pris le pouvoir partout, la tristesse et la déprime visibles des français sont aussi causées par ce massacre.

    Quand allons-nous nous relever et comment ?

     

    • #1171144

      Vous avez raison, mais c’est à nous de faire ou de refaire vivre tout ça ... les Québécois ou ces enfants magnifiques sont plus enthousiastes que nous. J’invite ceux qui comme vous sont amoureux de la langue française à faire des recherches, selon de nombreux chercheurs et initiés, osons dire le mot, elle serait la langue la plus proche du "langage mère" de l’humanité qui serait l’araméen ... et quelle est effectivement attaquée à dessein ... recherche et comprenne qui voudra, mais c’est un point essentiel.


    • #1171410

      C est bien vrai tout cela va disparaître si nous laissons ces traîtres à la Nation nous ’’soi-disant’’ diriger.
      Bonne continuation


  • #1171038

    C’est très bien de varier les genres musicaux pour les jeunes générations. Mais qu’elles n’oublient pas que la musique des Louisianais francophones, Créoles, Cajuns comme Amérindiens (Houmas) reste le Zydeco (ou Zarico)
    La Louisiane est le point de rencontre entre tous les francophones d’Amérique du Nord qu’ils soient d’origine européenne (les Cajuns descendants des Acadiens déportés par la perfide Albion en 1755), afro-caribéenne (les Créoles) ou Amérindienne. Des peuples à l’histoire tragique, mais qui respirent tous la joie de vivre
    Documentaire en anglais sur la culture louisianaise
    https://www.youtube.com/watch?v=aMR...
    Le grand classique , interprété par Clifton Chénier "Jolie blonde" :
    https://www.youtube.com/watch?v=yte...
    Et "Les zaricos sont pas salés", à l’origine du nom de cette musique, interprété par Ambrose Thibodeaux
    https://www.youtube.com/watch?v=yte...

     

    • Chose étonnante l’ont entend souvent dire que la langue française est dure a faire vibrer avec des musiques non françaises (de métropole)
      ce qui est vrai a en jugé par le résultat, hors en Louisiane mais aussi en Acadie ils ont tout un tas de répertoires similaire voir commun avec le blues, bluegrass, folk, country, et qui swing tout aussi bien en français avec beaucoup d’émotions comme quoi !


  • #1171044

    L’interdiction du français en Louisiane était inconstitutionnelle mais les louisianais ne le savaient pas !

    L’accord entre la France et les USA en 1803 maintenait le français comme langue administrative et,encore aujourd’hui,il est possible d’exiger des débats judiciaires en français,avec traducteurs assermentés, dans tout les états de l’ancienne Louisiane française... !!

     

    • #1171075

      Oui puisque de toute façon aux États-Unis il n’y a pas de langue officielle. Rien dans la constitution ou dans les textes législatifs indiquent que l’on doive parler une langue particulière. Bref il n’y a aucun statut de langue officielle aux États-Unis. Sûrement parce que dès l’origine cette nation avait pour vocation d’attirer tous les migrants du monde. L’anglais est la langue nationale de facto, mais il n’y a pas de langue officielle.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89...


  • #1171051

    Ca fait plaisir !


  • En effet la langue française est fièrement assumé par les cadien blanc et créole en Louisiane et par les acadiens, (la législations c’est assouplis)
    au passage à la jeunesse "colorée" française qui souvent à honte de la France face au USA et qui adore des pseudo star comme "beyonce" rappelons que cette même est descendante de cadiens français et en est fière cela les fera réfléchir !
    sans parler du jazz New Orléans....


  • #1171091

    J’ai découvert Zachary Richard en même temps que l’importance de me battre pour ma langue lorsque je suis arrivé au Québec il y a 15 ans... un peu après Richard Desjardins, qui fut ma première gifle artistique nord-américaine ! Il faut écouter les disques de ces hommes ; ce sont deux artistes incroyables ! Bravo à E&R de relayer ces informations ; elles sont lumineuses et encourageantes pour notre peuple de France.


  • #1171099

    Du fait de la délocalisation des centres d’appel d’Amérique du Nord en Amérique latine, les employés latinos doivent de plus en plus apprendre le français car il y a des appels du Canada... Le français s’étend en Amérique latine !


  • #1171107

    Merci Louis XV... Mme Sigaud éclairez nous sur cette période qui abouti aux traités d’Utrecht et de Paris qui signent la fin de notre aventure américaine au profit du monde anglo-saxon. Et même en poussant jusqu’à début XIXè, pourquoi les américains aiment tant Napoléon...

    Sinon camarades de E&R, on peut trouver pas mal de documentaires émouvants sur la francophonie au centre du Canada au Saskatchewan et Manitoba, comme celui-ci :
    https://www.youtube.com/watch?v=DSu...
    Et ce que l’ont peut dire, c’est que les braves défricheurs et autres métis francophones n’ont pas l’air optimistes sur l’avenir de leur langue et identité sur ces terres...

     

    • #1171159

      Merci pour cet excellent documentaire.


    • les français qui ont une origine étrangère ont le même souci de préserver une culture dont ils sont originaire sans but de division et pour leur parent ils ont attrapé le français comme ces canadiens qui attrapent l’anglais. Je pense que ce documentaire aide à y voir plus clair pour notre cas en France pour se sensibiliser à l’américanisation et pour voir l’immigration issu des anciennes colonies qui ont donc déjà un lien avec le français et n’y sont pas hostiles comme un atout pour lutter contre elle.


    • #1171252

      Ce n’est pas de la faute de Louis XV, mais des parlements. Louis XV avait besoin d’argent pour lever une marine de guerre pour se battre contre les anglais et garder l’Amérique du Nord. Pour cela il a voulu l’égalité devant l’impôt concernant toutes les classes sociales, noblesse et clergé compris. Les parlements n’ont pas voulu et nous avons perdus nos territoires


  • N’est-ce pas des descendant Acadiens ? connus en Louisianne sous le nom de Cadiens ?


  • Excellent, et emouvant...

    Ca change de cette masse de gens voulant tout faire en Anglais !


  • #1171150

    J’avais vu un documentaire il y a quelques années fort intéressant sur le sujet du français en Louisiane. L’anecdote la plus poignant était l’histoire de certaines tribus de natifs qui vivent dans les régions du Bayou, qui à cause des assauts "civilisationnels" avaient perdu leur langue d’origine. Leur esprit contrarient les a poussé à adopter le Français-Cajun comme langue rebelle de substitution et ils sont devenus grâce à ça, les plus ardents défenseurs du français dans la région. Étonnant et fascinant. Solidarité des dominés.


  • #1171151

    Merci d’avoir partagé ces vidéos, ça fait un bien fou. C’est un bon moyen de redonner aux français le goût de leur culture. Comme disait Sev, il faut allez en Louisiane pour trouver des amoureux de la culture française. A croire que les français sont les seuls à se détester eux mêmes...

     

    • #1171367

      Les Français sont les "seuls" à se détester eux-même, car il a été fait un long travail de culpabilisation. De la colonisation, en passant par la 1ere et 2nd guerre mondiale...
      Tous les sujets ont été bons pour accabler l’honneur de la France après guerre.

      Tout est cyclique, je suis de 80, et depuis peu, je commence à voir des personnes plus jeunes que moi devenir Patriote, et aimants de leur Pays.
      C’était en perdition à mes années lycée. Et c’était il y a seulement 15 ans.

      Comme le fait voir ce commentaire, après une période de domination x ou y - pour nous l’influence maçonnique - il apparait qu’un phénomène de résistance et de retour des valeurs s’impose naturellement.


    • #1171430

      Je réponds au commentaire plus bas qui dit travail de culpabilisation pour les français.
      Mais c’est de l’histoire quand on parle de colonisation, esclavage ( TRAITÉ NEGRIERE), paternalisme de la France envers les pays d’Afrique Francophone...et j’en passe

      Il faut pouvoir que vous regardiez l’histoire de France en face....

      Parce que vous pleurez votre beau pays qui se fait gober par le trop plein de nègre et maghrébins alors que la France n’à fait que envahir d’autre pays libre avec une culture.....etc

      Maintenant que vous "subissez" la colonisation vous chialer....Ho !!!!


    • @noar

      je pense que tu manque de culture sur la France ont sent même une pointe de haine
      Je vais faire simple premièrement les français on toujours assumés et regardé en face leur passé secondo pourquoi les français bénéficie (même si cela tend a disparaitre) d’une belle image a travers le monde une sorte de 3eme voix face a l’oppression hispanique et a l’impérialisme anglo-saxon de l’époque tu leur dis rien eux en matière de boucherie ?....bref
      ensuite résume l’histoire de France soit plus de 2000ans à la colonisation et à l’esclavage n’est ce pas malhonnête ?
      les heures les plus riches et belle pour la France était sous le moyen age et renaissance pourtant je me rappel pas que la France avait commencé quelques colonisations que ce soit ?....
      tu met ceci sur le dos du peuple Français qui n’en na jamais profité ni tiré part par contre les élites tu ne leur dis rien ces même élites surement qui te nourrissent
      donc en gros parce que il y a eu colonie on se devrais redevable d’envahissement continuel comme une sorte de repentance ?
      ça me rappelle une certaine communauté.... je laisse a d’autres le plaisir de t’éduquer tellement c’est gros politiquement historiquement et même du point de vue des valeurs

      mon ami quand tu ne sait pas abstient toi !


  • #1171154

    C’est toujours émouvant, ces peuples qui refusent de se soumettre, pour défendre leur langue et leur culture. La France est championne à ce jeu là, pour s’emouvoir de ses quelques locuteurs dans ses anciennes colonies, tout en continuant l’ethnocide en Bretagne, Alsace ...


  • #1171177

    Y a un moment il faut s’intégrer, non ?

     

    • #1171272

      Vous avez raison, il faut s’intégrer. Et renier ses origines, sa culture, sa religion face à l’anglais, protestant et raciste

      Un anecdote, peut -être avez vous vu le film O’brothers. Le groupe "les culs trempés" à l’origine de son nom de la Louisiane.

      Les cajuns, parlaient le français à la ferme, c’étaient leurs langues maternelles.
      À 6 ans, ils rejoignaient l’école élémentaires et là, changement de programme. ils devaient parler l’anglais immédiatement.

      Les enseignants anglo laissaient les enfants se pisser dessus lorsqu’ils demandaient les toilettes( en français) . Alors leurs culs étaient trempés !!
      Cela ne leur causait aucun problème car ils étaient racistes. Les enfants avaient honte et cherchaient à s’intégrer !!

      La langue des franco catholiques s’est quasiment éteinte, un renouveau semble montrer le bout de son nez, et j’aime bien


    • #1171356

      Les communautés francophones étais en Amérique avant les Anglais ,donc ce n’est pas de l’intégration mais plutôt de l’assimilation , La seul région maintenant qui protège la langue française par des lois c’est le Quebec ,où c’est la langue officiel mais partout ailleurs en Amérique ,les communautés francophones ont déjà été assimilé ,c’est donc bien qu’il y est des mesure comme celle la pour maintenir la langue vivante ,même si cela sera insuffisant.


  • #1171212

    Et oui, le français est la plus belle langue du monde - avec l’italien, peut-être ? -, il est normal qu’elle fasse battre les coeurs, réchauffer les âmes et qu’elle refuse de disparaître...voyez au Maghreb, voyez même dans les pays anglo saxons : se présenter en tant que Français change la donne ;la culture française demeure vivace...

    Aux Identitaires grincheux qui se sentiraient plus proche d’un Italien que d’un malien -comme relevé plus haut dans les commentaires - , je répondrais qu’il faut se sentir proche des deux ! la France ne survivra pas au Mondialisme sans son volet linguistique, et l’Afrique en fait partie...


  • #1171218

    des images et du son bien revigorant, çà donne vraiment envie d’aller en Louisiane à la rencontre de nos frères d’Amérique !...les petits sont trop mignons et Zachary est un gars épatant...nous vous soutenons depuis la France !!


  • #1171273

    Merci pour ce reportage très instructif !


  • #1171349

    Pour ceux qui ne connaissent pas Zachary Richard écouté "Jean Batailleur" c’est sa meilleur chanson a mon avis .


  • #1171360

    L’aspiration à la liberté d’être spirituel dans son avoir corporel, comme celle d’être corporel dans sa Nation spirituelle, sollicite tous les chakras de l’espèce humaine : les racines de l’être (rouge), la famille de l’individu (orange), le soleil vital de plus en plus banni de la surface de la terre par les chemtrails (jaune), l’amour les uns des autres socialement indispensable remplacé par la haine gratuite mais économiquement viable (vert), la liberté d’expression si expressive du soi matraquée à coups de milliards virtuels (bleu), la liberté de refuser l’inacceptable réduite à néant autant que celle de faire front (indigo) et enfin et ce n’est pas la moindre, la liberté d’être le disciple de son Créateur autant que celle d’adorer Mère Nature source de régénération et si merveilleuse de beauté assassinées, décapitées, crucifiées, torturées quand ce n’est pas persécutées en permanence (violet).
    Chacun et chacune de nous est une partie d’un puzzle de 7 milliards de pièces et ce puzzle reconstitue la sainte Fraternité de Jésus-Christ, fils de Marie, ayant Joseph pour père terrestre et Dieu pour Père céleste..


  • Ce sont les descendants des acadiens suite à la Grande Déportation organisée par les britanniques entre 1755 et 1762. Merde, je suis antisémite, déportation est réservé aux juifs. Il faut revoir les livres d’histoires canadiens.

     

  • #1171446

    Zachary Richard est un grand artiste et la musique cajun dont les premiers enregistrements remontent aux années 20 vaut le détour. Mélange de country et de folklore français et du Québec, le tout entrant en contact avec la Nouvelle-Orléans (autres lignées françaises qui "jasaient", les musiciens noirs jouant du classique ou du bastringue...)
    Bref, Zachary Richard est capable de faire de vraies chansons "politiques" (sans en faire des tonnes) anti-impérialistes qui font passer les artistes français pour des tapins vérolés.

    La promesse cassée


  • #1171449
    le 27/04/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Chanter sa fierté de parler français en Louisiane

    Reportage éminemment intéressant à plusieurs titres. D’abord, et cela ne devrait étonner personne si les institutions faisaient leur travail, il lève en partie le voile sur l’opposition de fond entre les "valeurs" maçonniques et l’universalisme au centre du projet français. Ensuite, il rappelle à ceux qui l’auraient oublié que les Etats Unis constituent une nation composite qui n’est pas le modèle véhiculé par Hollywood. Ainsi, il y a encore quelques années en arrière, prendre le taxi à NYK pour Manhattan était une quasi-garantie d’avoir un chauffeur haïtien... parfaitement francophone !
    Puis il y a une partie des commentaires qui indique que même ici certains n’ont pas compris ce qu’est la France ou plutôt ce qu’elle n’est pas.
    Elle n’est donc pas un modèle de société limité à un territoire géographique mais une adhésion à une gouvernance spirituelle dont la langue est le vecteur principal. Si la France a échoué c’est parce que la coalition perfide des physiocrates (mais aussi la trahison de certains clercs) a œuvré en ce sens, pas parce que son modèle était intrinsèquement mauvais. L’idée même que l’on ne puisse pas être un français à part entière sans avoir la peau blanche est la conséquence de la vision racialiste "républicaine", toute personne honnête qui s’intéresse aux populations "francisées" sous l’Ancien Régime comprendra de quoi il retourne en réalité (et je ne nie pas les excès et débordements bien réels mais isolés de certains administrateurs de l’Etat à cette époque).
    La France est capable de régner à nouveau sur le monde (car son Roi est le plus grand révolutionnaire de l’Histoire) et c’est pour cela qu’elle fait peur à l’Empire, elle est la seule nation dont les valeurs premières permettent une mondialisation (qui n’est pas le mondialisme, merci) saine par des échanges tant culturels qu’économiques où chacun y trouve son compte... mais en éradiquant ce peu infecte (hyper-classe) qui comme tout organisme parasitaire finit toujours par tuer son hôte avant de mourir lui-même.


  • #1171456

    ll faut voir les enfants indiens dans les maternelles du nord nord du Canada chanter des chansons française : au claire de la lune, ....
    Mais cela ne me fait plaisir que parcequ’on leur aprend aussi leur langue maternelle, ce qui n’est pars rien dans ces pays envahis par les anglo-saxons

    Notre pays au lieu de dépenser notre argent à rendre les gens orphelins, des sans terre ou dans la misère au travers des guerres absurdes qu’il mène, ferait mieux d’utiliser notre argent pour promouvoir notre chère et belle langue dans ces régions : c’est plus efficace qu’un bombe atomique


  • La Louisianne est la région aux US qui a le plus de culture. Tout vient de là...le jazz, la belle architecture, la cuisine, le métissage créole, la dance etc etc.
    Les US ont tout fait depuis des décennies pour détruire cette culture.
    C’est dommage parce qu’à la base les US étaient francophiles pour contrer leurs ennemis britanniques, mais tout a changé après la deuxième guerre mondiale.


  • #1171623

    Que ça leur plaise ou non ce qui a sauvé la francophonie au Québec ce sont leurs curés.

    Je ne sais pas pourquoi mais malgré l’Union Européenne j’ai fait mon gamin avec une Montréalaise et non pas avec une létonnienne ou une Femen ukrainienne. Manque d’atomes crochus peut-être.

    Ca m’a l’air plié en Louisiane, on est dans le musée, le folklore.


  • #1171828

    C’est bien beau tout ca, d’un point de vue d’une région ou la population est pleinement (ou quasi-pleinement) assimilée. Mais du point de vue d’une nation existante, vivante et encore le moindrement puissante, c’est un terrible repoussoir que de voir des jeunes anglos en « immersion » parler de leur héritage alors qu’ils n’ont rien reçu de celui-ci et vanter les mérites de « leur » langue par sa différence quasiment exotique. Une fois éteinte ou réduite à un état de survie du bout des bras, une nation n’est plus une menace pour l’Empire. Celui-ci tolère sa présence et ira même jusqu’à la trouver mignonne ou divertissante. Le même phénomène de Louisianisation se produit actuellement au canada-français hors Québec. Sans lévier démographique, culturel ou politique, un peuple est voué à disparaître d’un territoire par massacre, déportation ou assimilation. La dernière voie est évidemment plus douce, plus lente, moins violente et ainsi moins perceptible, mais insidieuse et efficace, elle entraîne le même résultat : la disparition d’un peuple, d’une nation.


  • Emouvant, c’est le mot.....


  • @mik ezdanitoff

    pour répondre vous avez raison dans l’ensemble cependant oui il ’y a eu des problèmes similaires avec les italiens :
    dans les année 1920-1980 l’immigration italienne a donné beaucoup de délinquants exemple (french connexion, milieu niçois, marseillais, anarchiste et je parle pas des usa)
    il était aussi communautaire que certaines communautés actuelles
    le pietzl (quartier juif) était avant un quartier italien, st Lazare à paris était aussi aux italiens..
    (Ils donnèrent aussi des footballeurs et politiques)
    du faite de vagues énorme pour l’époque le modèle est un peu similaire avec les maghrébins et sub saharien de 1950-1970

    mais pour leur défense on peut noter maintenant que tout cela est rentré dans le rang au bout d’un moment,

    (je me permet étant descendant d’italiens)

     

    • #1172391
      le 28/04/2015 par mik ezdanitoff
      Chanter sa fierté de parler français en Louisiane

      C’était le fait d’une minorité,et ajoutons que ce sont plutôt les Italiens qui ont morflé en france,car il y eu des "pogroms"anti-italiens à la fin du XIXe(vêpres marseillaises,aigues-mortes).Résultat du nationalisme franco-français:la france catholique et rien d’autre,et comme certains le pensent ici,nous serions plus proches d’un malien francophone qui brûlera des caisses que d’un anglais en vacances dans le limousin.Désolé de décevoir certains mais sur le plan génétique ce n’est pas le cas.


  • Afficher les commentaires suivants