Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Canadienne Michaëlle Jean à la tête de la Francophonie

Une Canadienne, Michaëlle Jean, a été désignée par consensus dimanche à Dakar, pour quatre ans, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a-t-on appris de source proche des discussions.

Dans un tweet, l’OIF a ensuite précisé que Michaëlle Jean prendrait ses fonctions début 2015.

L’ancien gouverneur général du Canada succède au Sénégalais Abdou Diouf, qui se retire après trois mandats de la tête de l’instance internationale qui compte 77 pays membres, dont 20 ont le statut d’observateur.

D’origine haïtienne, Michaëlle Jean est la première femme à accéder à ce poste, au terme d’une campagne active qui visait notamment à convaincre les dirigeants du continent africain, où vit la grande majorité des 274 millions de francophones dans le monde.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "[...] après trois mandats de la tête de l’instance internationale [...]" :

    - Le niveau baisse, au Figaro comme ailleurs (ou alors le pigiste stressé et sur-productif a été distrait ; ou bien leur top-efficiency-managment a rogné sur les relecteurs).

    - On espère qu’il (= Abou Diouf) s’est pas fait trop mal, avec trois mandats de la tête.

    Petit lol :



    Fidèle au souhait du président François Hollande d’en finir avec la "Françafrique", Paris a refusé de soutenir officiellement un candidat, affirmant jusqu’au bout qu’il se conformerait au consensus trouvé par les Etats membres.



    Incorrigibles, ces socialo-libéraux.

    Sans préjuger du parcours de Mme Jean (haïtiano-canadienne renonçant à la citoyenneté française en 2005, vice-reine mais de quel pays ?, ancienne gouverneur général du Canada), est-on habilité à croire qu’elle ne fera de tort à personne de puissant ? Est-on habilité à penser que Barack et l’Otan seront contents ? Ou bien est-on trop méfiants d’emblée ?

    Le cœur semble bon qui ne mange pas de pain, le train de vie assuré depuis la naissance, et l’altitude d’esprit, basse.

     

  • Elle n’a pas vraiment une tête de canadienne...

     

    • Si c’était un type européen, vous n’aurez pas eu ce commentaire, alors que le type européen n’est pas une tête canadienne non plus. Il est temps de cesser votre supériorité de bas étage, surtout quand c’est une terre occupée inégalement par la force.


    • S’il est vrai que le commentaire de ptitpère peut choquer les bien-pensants, je n’y vois nul part l’évocation d’une quelconque supériorité, Jean. On se relaxe.
      .
      Eut-on eu un blanc comme représentant des langues des pays d’Afrique noire : que n’aurait-on pas lu sur la couleur blanche, symbole d’oppression, de ceci, de cela. Mais, là, pas de problème, hein.
      .
      Relever la différence de couleur par rapport à tel ou tel région géographique ne peut en aucun cas se traduire par : telle couleur est la marque d’une supériorité sur telle autre. Fantasme, préjugé, manipulation. Ca ne marche plus et c’est faire semblant d’ignorer le projet de métissage forcé de nos maîtres (qui porte déjà ses fruits : et ce sont les blancs qui disparaissent, et, à plus long terme, l’humain lui même, cf. Lucien Cerise).
      .
      Et dire que ce sont les mêmes qui vont reprocher (avec raison) aux esclavagistes d’avoir déplacer des populations d’Afrique, et qui entonne à longueur d’année que leurs racines sont en Afrique, qui veulent faire croire, aujourd’hui, que la couleur noire est "naturelle" au Canada ; ce qui n’enlève rien au fait que cette dame est bel et bien citoyenne du Canada.
      .
      Cette posture de perpétuel offusqué, victime éternelle d’un hypothétique ensemble "blanc", est insupportable, et, en filigrane ne peut cacher les sentiments de ceux qui l’adoptent. Éternelle histoire de la paille dans l’œil du voisin...
      .
      Va donc t’en prendre aux esclavagistes : ils ont des noms et forment une tribu réelle. En cherchant un peu tu trouveras facilement. Mais, après, gare, car eux, ils sont organisés et ils rendent les coups.


    • "Si c’était un type européen, vous n’aurez pas eu ce commentaire"

      En effet et si ça te choque c’est pareil...


    • Je réponds à l’intelligence suprême qui vient me faire la leçon.
      Premièrement je ne suis pas européen et ni français.
      Je suis amérindien et je vis dans une partie de ce continent, car c’était notre continent la terre de nos ancêtres.
      Pour ces gens habiles qui font croire que je suis choqué, complexé, bref on cherche à vous trouver tous les maux, une méthode qu’ils pratiquent bien pour déstabiliser l’adversaire.
      Alors un profite pour me faire une leçon, on voulant faire croire que je suis complexé, on me demande alors de me relaxer.
      On me cite l’exemple, si un blanc était représentant d’une langue en Afrique noire, il aurait eu un mécontement.
      Ensuite on me fait la leçon de projet de métissage forcé par ses maîtres, qui entraîne la disparition des blancs.
      Bref toute une diarrhée pour pouvoir m’attaquer pour une remarque.
      La représentation de la francophonie, est un projet français face à la prépondérance anglaise, pour montrer que la France est représentée par sa langue et sa culture un peu partout dans le monde.
      Bien souvent on utilise la diversité pour facilité le projet. Je n’ai pas fait allusion à ça, et je m’en fiche de la couleur, et de la nationalité du représentant.
      Et je ne crois pas, parmi les centaines de langues du continent africain, qu’il y ait une personne qui demande une représentation d’au moins une langue.
      Concernant le métissage, je ne crois pas que j’ai dit que je défends cette idéologie, par contre je vous dirai que c’est vous européen qui ayez mis ce projet en place d’abord, dans le but de blanchir les autres ethnies.
      Ensuite les noirs qui font le singe, ce sont initiés dans ce projet, pour prouver qu’ils auront une supériorité.
      Maintenant faire croire que la disparition de l’homme blanc est dû au métissage, je vous dirai quíl est dû avant par le refus de faire des enfants en nombre, et par la croissance de l’hmosexualité.
      Ma remarque visaitt cette attitude du caucassien, qui met en avant sa supériorité sur les autres en décidant pour eux.
      Par exemple sur le ccontinent américain, il y a des noirs, bien souvent on entend, quand un noir commet un délit qu’il faudrait l’envoyer en Afrique, par contre on n’entend jamais quand un blanc fait pareil qu’on l’enverrait en Europe. Les afro-américains pour les noirs et non les europo-américains pour les blancs, uniquement les américains.
      Et pourtant nous amérindien, nous ne faisons pas cette remarque sur notre terre natale.
      Vos leçons, gardez les pour vous, pour mettre un peu d’ordre chez vous.


    • #1045073

      Au Québec des haitiens il y en a beaucoup et depuis longtemps. L’immigration haitienne au Québec n’est pas dans la logique de l’immigration de masse. Ça a toujours été à propos de solidarité envers cet autre peuple francophone en Amérique.

      Aussi parc’que c’est un peuple issue de notre histoire colonialiste et esclavagiste mais ce n’est pas non plus dans une logique de pleurniche. On ne se sent pas coupable mais seulement solidaire. Bref pour une fois cette solidarité n’a pas d’arrière pensée à la sauce bolchevick.


    • @Jean,

      J’aime bien ta réponse. Et, là d’où tu parles...c’est plus cohérent. Maintenant, c’est un peu le bordel tout ça.
      .
      Loin de moi l’idée de me faire passer pour une "intelligence suprême", hein. Mais, il faut bien répondre à ce qui ressemble à un troll, par une réponse digne de lui.
      .
      Un point tout de même : tu fais des catégories hasardeuses : c’est qui "les européens" ? Moi, j’étais pas né, et les mêmes maîtres me pourrissent la vie aujourd’hui. Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes.


  • A la radio, France Culture Inter Info.
    Les étudiants africains.
    Pas de francophonie possible sans une politique massive de visas pour venir étudier en France.
    Et des universités dans les pays, avec des Français qui y iraient étudier ?
    Non, il faut venir en France, soit disant en repartir après dix ans d’études bidons en sociologie et ensuite sans travail y faire venir famille sauf patrie.
    Aux frais de la princesse.


  • #1045000

    "Elle n’a pas vraiment une tête de canadienne.."

    Quel commentaire d’une stupidité profonde qui n’apporte rien ni sur le fond ni sur la forme !
    De plus le canadien typique est de type amérindien,voire métis amérindien ; le reste n’est que dû au vol et à la spoliation de territoire,donc que des immigrés et descendants d’immigrés( ne vous en déplaise !!!)
    Il ne s’agit pas d’offuscation mais d’essayer de relever un peu le niveau des commentaires.

    Quant à la francophonie ; en tant que congolais parlant mes propres langues(linguala et kikongo), je considère qu’elle est un outil impérialiste(zone d’influence linguistique, économique,militaire car combien de bases militaires,banques,entreprises françaises en Afrique....) destiné à faire rayonner la France et seulement ellle. Nous africains,devons apprendre la langue française sous prétexte qu’elle serait belle,internationale et qu’elle serait la nôtre comme héritage de la colonisation.

    La beauté est subjective(perso je préfère le swahili au français..chacun ses goûts !) ; l’anglais au niveau international est plus utile ; au niveau régional(Afrique central) le swahili est primordial car parlé au Congo,au Rwanda, au Burundi,en Ouganda, au Kenya,en Tanzanie,en Zambie donc nous n’avons pas besoin du français dans la vie de tous les jours.

    Comprenez bien mes propos,je ne crache pas contre le français(que je maîtrise) ni son apprentissage( il est toujours bon d’apprendre plusieurs langues, ce qui est un grand problème en France), mais contre le fait que les élites africaines fassent passer nos peuples,nos cultures,nos histoires et nos langues en dernier ; à quand le sommet des langues et cultures africaines ? C’est triste de toujours vouloir faire comme le maître.

    Quant à la couleur de peau, si je ne trompe pas, 80% des francophones sont en Afrique, mais de quelle couleur sont ils ? J’espère pour vous qu’il ne sont pas noirs....XP
    De plus si tous les pays africains quittaient la francophonie(et j’espère qu’ils le feront un jour) qui resterait il ? En gros,la France et ce Québec que vous espéreriez blanc de peau .
    En tant que citoyen français blanc(j’imagine), vous devriez vous battre pour la francophonie qui est un moyen de faire rayonner votre pays,votre langue et votre culture dans un monde de plus en plus anglicisé( les anglais,vos adversaires de toujours, laissez moi vous rappelez).
    Il est consternant de voir à quel point les français s’en fichent de la Francophonie,alors c’est une partie de vous même !

     

    • #1045096

      « Vol et à la spoliation de territoire » Ce n’est pas très nuancé ça venant de quelqu’un qui parle de relever le niveau des commentaires...

      Je suis québécois et ma famille des deux cotés sont venu il a plus de 200 ans. Je n’ai pas immigré et ni moi ni aucun de mes parents n’avons volé de terre à qui que ce soit. Les amérindiens aussi sont bien venu de quelque part mais ça ne compte pas, le retour en arrière c’est toujours seulement pour les blancs.

      Je te rappelle tout de même que les français se sont allié aux peuples nomades qui étaient loins de peupler tout le territoire. Ces peuples était persécutés par les iroquois qui massacraient sans merci autant les francais que les amérindiens. Ce sont les anglais qui on décimé des peuples et volé des terres alors que nous français ou québécois étions totalement impuissants.

      La guerre contre les anglais s’est faite avec l’aide indispensable de ces peuples.

      Guerre de Sept Ans 1754–1763 (en anglais French and Indian War)

      Nouvelle-France
      Royaume de France
      Algonquins
      Abénaquis
      Hurons-Wendat
      Montagnais
      Micmacs
      Outaouais
      Lenapes
      Ojibwés
      Shawnees
      Potawatomis

      Contre :
      Royaume de Grande-Bretagne
      Iroquois(décimés plus tard par les New Yorkais)

      Merci de ne plus nous accuser des crimes de nos bourreaux.


    • perso je m’en fous de la francophonie et que la France rayonne dans le monde.

      Tout ce que je veux en tant que Français blanc c’est vivre pépère et dans de bonne conditions chez moi sous de nobles valeurs. Que les Africains parlent français chinois ou wolof je m’en contre fous c’est pas mes affaires !

      Par contre, c’est en France qu’il faut défendre la langue française face à l’impérialisme anglo-saxon.Le franglais et le franarabe est une colonisation culturelle économique sociale qui conduit à la médiocrité et à la soumission à des puissances étrangères !

      En gros à l’esclavage en étant soumis au paradigme du maître ici le maître anglo-saxon lui même soumis à son maître judéo-sioniste...


    • Mankindfails a tout à fait raison.

      Quand mes ancêtres sont arrivés de France en 1679, il n’y avait ni routes, ni ports, ni villes et encore moins d’aéroports. Il n’y avait donc rien à voler. Pour immigrer encore faut-il qu’il y ait un pays. Pour ce qui est du territoire, les peuples amérindiens l’ont volontiers partagé avec nous qui les traitions d’égal à égal. Ce sont les Anglais qui ont décimé les populations amérindiennes (aux É.-U. et au Canada) et les ont enfermées dans des réserves.

      Encore aujourd’hui, selon la loi fédérale sur les Indiens, un autochtone adulte vivant sur une réserve est considéré mineur aux yeux de la loi et ne peut donc emprunter à la banque par exemple. Des dizaines de femmes autochtones disparaissent chaque années dans l’indifférence générale et le fédérale refuse d’enquêter. Dans plusieurs réserves éloignées, les jeunes de 6, 7 ans sont déjà alcoolique et toxicomane. Plusieurs enfants meurent à force d’inhaler des vapeurs d’essence pour s’intoxiquer.

      Toute cette merde vient des Anglais et de la couronne britannique dont Michaelle Jean fût une très fière représentante pendant une décennie. Cette nomination est une gifle aux pays d’Afrique qui ont vécu un violent colonialisme de la part des Anglais. Hollande à d’ailleurs manigancé pour que la "souveraine" soit couronnée sans heurts. Triste jour pour la francophonie.


    • #1045661

      @jvidepi Par contre maintenant que les institutions québécoises font partie de la machine anglaise on ne vaut pas tellement mieux.

      Et puis cette femme est tout de même une bonne journaliste et elle a le genre qui a probablement fait sa dernière faute de français à l’age de 8 ans. Elle a peut-être représenté l’Angleterre mais sa nomination n’avait pas plu à l’époque puisque son mari franco-québécois Jean-Daniel Lafond soutenait la défense de l’identité québécoise à une époque. Aujourd’hui gouverneur général c’est seulement de la frime de dignitaire friqué, tant qu’à devoir en avoir un aussi bien qu’il soit comme elle.


    • MankindFails et jvidepi ont raison, l’assimilation vols de terre, spoliations, massacres etc.. ne s’applique pas au modèle de colonisation Français aux Amériques, en revanche elle sied à merveille pour le modèle Britannique. L’ignorance sur la question est grande parmi nos contemporains puisque Fernand Nathan n’a pas jugé utile d’expliquer le problème, si occupé était-il a narrer l’inimaginable et l’indescriptible horreur du IIIéme Reich.


  • #1045008

    Je tiens à rajouter que le paradigme canadien n’est pas le paradigme français,car si la France peut se passer d’immigration, le Canada en a fortement besoin car c’est une terre "vide", renseignez vous sur sa densité de population !
    Donc il serait bon d’essayer d’analyser une situation en réflechissant si posssible avant,afin d’eviter de tomber dans le piège complotiste d’un métissage imposé violemment au Canada. La situation canadienne est bien différent de la française(gardez cela en tête).

    Vive l’Afrique libre et vive La France libre !!


  • A Nzinga

    Je suis aussi Congolais-Kinois. Je partage votre opinion en bcp de choses si ce n’est que je ne vois plus le français comme un outil impérialiste pr la simple raison que la France ne représente plus grande chose sur le continent africain. Côté pratique, je suis pr l’enseignement du français. Que voudrais-tu qu’on enseigne comme langue première dans nos écoles ? Le lingala ? Le kiswahili ? C’est comme ça que tu va les armés sur le marché de l’emploi ? Même en Belgique on est obligé d’être polyglotte si on veut se décrocher un bon boulot. C’est la loi du marché qui le veut. Restons un peu sérieux. Il faut bien une langue qui nous unifie. Et puis due aux liens culturels qui ce sont tissés au long des décennies, tu sais aussi bien que moi le congolais a plutôt tendance d’immigré vers des pays francophones ; en général, l’anglais ne l’intéresse pas trop.


  • Prix Nobel de la Francophonie.


  • Je suis du Québec, accessoirement du Canada, donc malheureusement et historiquement victime britannique.

    Et je peux vous affirmer une chose : Michaelle Jean est une carriériste-bidon, qui a occupé des poste bidons toute sa vie, dont celui du représentante d’une reine britannique en rapport avec rien de ce côté de l’Atlantique, dont celui de journaliste ne dépassant pas le niveau "lectrice de nouvelles", et victime d’un ego "calories vides" mais qui semble tout de même faire un ravage dans sa garde-robe ; elle appréciera, j’en suis sûr, l’allocation-vêtement qui vient avec le poste.

    Donc, abandonnez tout espoir de ce côté. Vous ne vous bidonnerez même pas.

     

    • Je seconde.

      Ancienne souverainiste, convertie instantanément au fédéralisme canadien dès le moment où elle a obtenu le poste de gouverneur-général.

      Une cruche sans contenu girouette-carriériste-vire-capot.


  • Cette dame, elle aussi, est un pion de l’Empire. Sous couvert de francophonie , elle n’est en fait qu’un cheval de Troie des Anglo-saxons.
    Lisez donc le tres interessant article suivant et vous comprendrez :
    http://www.upr.fr/communiques-de-pr...
    Notamment :
    "L’UPR s’inquiète, en effet, que la Francophonie soit dirigée maintenant par l’ex-représentante de la reine d’Angleterre au Canada, puisque c’est bien là le rôle que Michaëlle Jean a rempli entre 2005 et 2010 comme Gouverneur général du Canada (...) Michaëlle Jean avait, de plus, abandonné sa nationalité française pour assouvir son ambition de parvenir à la fonction de Gouverneur général, où elle n’a pas brillé pour ses actions en faveur des minorités francophones du Canada. (...)Au prétexte de vouloir en finir avec la « Françafrique », François Hollande a laissé désigner à la tête de la Francophonie une personnalité de second ordre par rapport à un Abdou Diouf ou à un Boutros Boutros-Ghali, qui ne convient probablement pas aux pays du « Sud » et qui a répudié sa nationalité française pour complaire aux Anglo-saxons (...) La désignation de Michaëlle Jean, qui doit ravir Washington et ses larbins européistes, n’augure rien de bon pour la suite."

    Tout est vérolé, noyauté de l’intérieur !!! Vivement la Revolution..