Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Charles Gave et le "courage pas croyable" d’Éric Zemmour

La pseudo-candidature de l’essayiste Zemmour a servi à freiner la montée du RN et à neutraliser Marine Le Pen, un parti et une présidente qui de toute façon étaient déjà bien avancés sur la voie de la normalisation, selon l’expression soviétique qui s’appliquait aux pays « frères » pas assez conformes à la ligne de Moscou.

 

 

Il s’agissait d’empêcher les forces du Marché et de la Banque de miser sur une candidature nationale, et encore plus sociale, ce qui a été le cas pendant la période où le FN a eu la tentation soralienne.

Désormais, le danger national et social est écarté : le FN dédiabolisé – devenu RN (un rassemblement est moins agressif et moins résistant qu’un front) – est rentré dans le rang, ses électeurs ne se déplacent plus comme ils ont pu le faire lors des élections régionales 2015, portant le parti national en tête des formations politiques.

 

 

Maintenant que la droite nationale a été récupérée, la nouvelle droite sioniste a un boulevard devant elle, à peine entravée par les cris d’orfraie d’une gauche en perdition.

 

 

L’émission complète de l’Institut des Libertés est ici :

 

 

Déjà, en 2020, Charles Gave s’en prenait à la présidente du RN chez Sud Radio :

 

 

Pendant ce temps, Zemmour continue son travail de déconstruction de l’idéologie gauchiste, d’autant plus facile que l’ordre vient de très haut. Le gauchisme, intouchable pendant 40 ans, doit aujourd’hui être détruit. Place à la nouvelle ligne !

 

 

Objectivement, Zemmour travaille pour un Macron qui va mettre la barre à droite, et Marine s’est piégée toute seule avec le concept fallacieux de dédiabolisation en 2016 (après l’éviction du père), deux ans avant la révolte des Gilets jaunes !

Ce ne sera pas compliqué de conserver le pouvoir, pour le petit prince rothschildo-attalien : Macron fait partie de ce centre bourgeois mouvant qui mise sur la droite ou la gauche selon ses intérêts. Il s’agit en réalité de la bonne vieille droite d’affaires qui a su tirer son épingle du jeu à travers deux siècles d’histoire française mouvementée, et qui est passée presque sans coup férir à travers trois révolutions ouvrières.
Il suffit, quand le pays le demande, de jouer sur la corde nationale (1914) ou sur la corde sociale (1945, 1969, 1981). La droite bourgeoise, sous la pression populaire, fait le gros dos, elle sait attendre, et quand le moment est venu, elle abat ses cartes, toujours les mêmes : guerre aux travailleurs, et en avant pour le profit privé. Le profit public, il repassera.

C’est pour ça que Macron, dans sa dernière ligne droite, face à un peuple épuisé par une révolte (2018-2020) et par une répression économico-sanitaire inimaginable (2020-2021), veut à tout prix asséner les derniers coups néolibéraux à son adversaire groggy. Il s’agit de la « réforme » définitive des retraites, avec celle de la Sécu qui se profile derrière. BlackRock et la grande banque se frottent les mains : leur agent est dans la place, l’opposition contrôlée, le peuple épuisé. Ce sera du gâteau !

Ou pas.

 

Charles Gave en plein délire national-sioniste :
« J’ai le droit de dire que l’islam est une saloperie »

Dans la droite ligne de la richissime Élisabeth Badinter et de l’inamovible Éric Zemmour, et probablement encouragé par le poids médiatique de ces deux intouchables, Charles s’est lâché en avril 2020 chez Sud Radio...

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

96 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2755091

    le role de zemmour, sera en partie d’affaiblir marine lepen, mais surtout de placer le debat politique sur les thèmes du national sionisme et tout particulièrement de faire de la surenchère islamophobe, le thème principal de la campagne électorale.
    Zemmour sera le Gerd Vilders français

     

    Répondre à ce message

    • #2755268

      Le "phénomène Wilders" commence à dater...ca fait 20 ans qu’on nous pompe l’air avec des polémiques sur l Islam tous les deux jours..."en même temps", s’est développée une immigration de masse en provenance de pays musulmans qui en étaient jusqu au début des années 2000 préservés (Irak, Syrie, Afghanistan, Soudan...)
      Si le but des Wilders c’etait combattre l Islam, bravo à eux l Europe compte maintenant des millions de musulmans ! C’est ballot.
      J espère que ER proposera la rediff de la conf de Aissa sur Charlie.

       
  • #2755179

    Youssef Hindi, les sources svp : le Z ne veut pas sortir de l’Euro et de l’Europe. SVP la source ! Parce que c’est ça que j’attend pour prendre une décision. S’il est pour l’UE ça sera non. J’attend un Frexiteur

     

    Répondre à ce message

    • #2755247
      Le 30 juin à 10:37 par Agecanonix
      Charles Gave et le "courage pas croyable" d’Éric Zemmour

      @Yolo.

      Yolo, votre question est sans fondement, il suffit d’écouter ses interventions pour avoir la réponse à votre question.
      Apprenez à travailler par vous-même avant de tout attendre des autres. C’est de la paresse de votre part, et interpeller M. HIndi à ce propos est indécent.

       
    • #2755274

      Lisez son livre, "l Autre Zemmour" !
      Et il me semble que Youssef Hindi a posté un extrait de l’émission de Zemmour ou celui ci disait en somme que sortir de l UE serait pire pour la France que d’y rester (en tortillant bien du train)
      Cordialement.

       
    • #2755314
      Le 30 juin à 11:43 par tenhokuto95
      Charles Gave et le "courage pas croyable" d’Éric Zemmour

      Yolo

      Tient c était la semaine dernière : https://twitter.com/AniceLajnef/sta...

      Ps : Tu pensai vraiment qu un mec aussi propulser que Zemmour (et propulser par la banque en plus) allait etre pour la sortit de l’UE et de l’Euro ?

       
    • #2755325

      Vous vous croyez au MCDo à passer commande le cul dans votre bagnole ? Et si vous vous bougiez plutôt en allant chercher les sources existantes ? Y. Hindi a écrit un ouvrage sur ce personnage, mais peut-être faut-il pour vous dispenser de vous le procurer et de le lire, que l’auteur vienne en plus vous en faire ici la recension gratuitement ?! Et pourquoi pas aussi qu’il le fasse à chaque fois qu’un péquin vient demander d’autorité qu’on lui serve la soupe pour s’éviter de forcer ? Bref, quelle mentalité ! Faut vraiment pas avoir honte !

       
  • #2755229
    Le 30 juin à 10:09 par rhesus negatif
    Charles Gave et le "courage pas croyable" d’Éric Zemmour

    ce boomer fait le boomer.

    c’est inexplicable.

     

    Répondre à ce message

  • #2755272
    Le 30 juin à 11:00 par nicolasjaisson
    Charles Gave et le "courage pas croyable" d’Éric Zemmour

    On ne compte plus les boudes de Charles Gave, que ce soit à propos de la monnaie unique, des banques, des marchés, de la gestion des risques, de la dette. J’en passe et des meilleures, à tel point que son manque de "niveau" pose problème, compte tenu de son audience, que ce soit à propos des problèmes économiques et monétaires du monde capitaliste ou du monde socialiste. Ses silences à propos de l’évolution de l’économie en Chine sonne comme un aveu de sa collusion, sinon avérée du moins tacite, avec le parti communiste chinois, qu’il a toujours brossé dans le sens du poil, comme si son influence économique n’existait pas en Chine ou dans le reste du monde. D’ailleurs malgré le fait que sa société d’analyse économique et de gestion de fonds de placement soit installée à HK, son Institut des Libertés" n’a’ jamais protesté contre les actions liberticides de la Chine contre la population locale, les étudiants comme les chefs d’entreprises embarqués dans des camps de rééducation.. Un comble, quant on se présente comme un apôtre du capitalisme usurier. Il ne dira jamais rien quant au fonctionnement du système financier chinois, alors qu’il prédit sans cesse la fin de la zone euro victime de sa fringale de dettes, feignant d’oublier les similitudes frappantes entre les deux systèmes, qui vivent de la création monétaire des banques centrales recyclées par les banques commerciales résidentes ou non. Mais on lui pardonnera, vu que la diffusion de mauvaises nouvelles économiques relève du droit pénal en Chine et que les entreprises/banques chinoises vivent largement des financements en dollars US. Un regret quand même, au passage : son maque d’intérêt pour le "coupling" des économies chinoise et américaine, non seulement dans le monde réel, mais aussi dans le monde financier. Les places financières américaines sont pourtant indispensables, en termes de capitalisation en "devises fortes", aux grandes valeurs chinoises dont il nous vend les titres obligataires tout en prétendant que le yuan va supplanter le dollar US.

     

    Répondre à ce message

  • #2755398
    Le 30 juin à 13:42 par mathcraftz
    Charles Gave et le "courage pas croyable" d’Éric Zemmour

    Gave c’est le mec qui a écrit "Des lions menés par des ânes", vingt ans plus tard il n’a toujours pas compris qu’on est des "moutons menés par des loups". Pourtant c’est pas si difficile à comprendre, y compris avec son logiciel libéral.
    Aucun travail, aucune clairvoyance, aucun intérêt.

     

    Répondre à ce message

  • #2755521

    "avec le concept fallacieux de dédiabolisation en 2016 (après l’éviction du père)"

    euh cette dédiabolisation date de 2011 quand MLP a accédé aux rênes du parti (et si on creuse un peu ca a commencé un peu avant d’ailleurs). Quand à JMLP, il s’est viré tout seul.

     

    Répondre à ce message

  • #2755808
    Le 1er juillet à 07:07 par Foulen
    Charles Gave et le "courage pas croyable" d’Éric Zemmour

    petite piqure de rappel sur ce Gave :

    "Et à Zemmour je dis ce que je lui déjà dit dans le passé. Mon cher Éric (je l’ai rencontré deux fois), comme les prophètes d’Israël, vous avez été investi de la lourde charge de dire la vérité. Comme eux, vous allez souffrir, peut-être finir au fond d’une citerne et tout cela parce que vous aimez la France au-delà de ce qui est raisonnable. Vous avez mis vos pas dans ceux de Bernanos qui aimait la France « terre des saints, des cathédrales et des fous. » Je vous plains de tout mon cœur car vous n’avez pas choisi la voie facile et je ne vous dis qu’une seule chose : continuez à dire les choses telles qu’elles sont.

    Nous avons besoin de vous."

    https://institutdeslibertes.org/qua...

    "Votre journaliste laisse entendre que nous serions antisémites, ce qui est une monstruosité qui ne repose sur rien. Jean-Jacques Netter l’arrière-petit-neveu de Charles Netter l’un des fondateurs de l’Alliance Israélite Universelle est l’un de mes associés dans l’Institut des Libertés depuis le début. Mon dernier fils, à New York, a épousé une juive et sa femme attend un petit garçon pour cet été, qui donc sera juif, et je m’en réjouis.

    Les caricatures qui sont dans nos bureaux trouvent leur origine dans des journaux de la grande époque communiste et montrent le combat du travailleur contre le capitaliste. Seul un esprit peu averti a pu voir dans le capitaliste représenté sur ces affiches une image de juif !"

    https://www.lopinion.fr/edition/pol...

    cette personne en terme de soumission est une véritable pointure,
    si vous ne le connaissiez pas vous voila averti et surtout merci de transmettre

     

    Répondre à ce message

  • #2755954
    Le 1er juillet à 11:06 par meow@live.be
    Charles Gave et le "courage pas croyable" d’Éric Zemmour

    Il suffit, quand le pays le demande, de jouer sur la corde nationale (1914) ou sur la corde sociale (1945, 1969, 1981).



    Et l’international dans tout ça, ça existe pas, c’est un point de détail de l’histoire, des colonies, des guerres mondiales, de la démocratie et du libéralisme ?

    L’ironie c’est que le nationalisme (troupeau allant bêlant vers l’abattoir )en est, historiquement et logiquement, le prérequis incontournable , faudra peut-être y réfléchir 2 secondes ... un jour... ;)

    Bref, la NATION France c’est toute l’histoire du gros fret aérien et maritime, des énergies, de l’armement, des télécoms, du spatial, de la finance, de la grande distribution, de l’automatisation, de la machinerie lourde, de l’automobile, du luxe, de l’urbanisation… de la mondialisation à son insu de son peuple depuis 1500 ans mdr

     

    Répondre à ce message

  • #2756461

    Je ne comprends pas le "succès" de Zemmour....ses analyses et interventions sont bien construites, illustrées et percutantes mais le fond de sa pensée me paraît très simple et limitée : La France éternelle est fascinante par son histoire et ses aléas, ses paysages, ses personnages, littéraires, guerriers, politiques etc mais on dirait que Zemmour ne rêve que d’une France Amélie Poulain, celle de sa jeunesse, figée dans la naphtaline. Il n’a d’ailleurs rien d’un guerrier ni d’un écrivain. Je ne comprends donc pas l’importance qu’on lui donne. Il a la connaissance d’un homme âgé ayant grandi dans les allées du Pouvoir parisien depuis 40 ans mais que construit-il ? C’est d’ailleurs la question qu’il se pose en souhaitant entrer en politique ! Un peu tard non ??? A supposer qu’il ait un poste...que sera-t-il ? Toujours un sectateur de salon ! Sait-il construire un mur ? Pour moi EZ ne mérite qu’une heure d’attention (hors livres à lire, oui). Chacun ses choix mais il y a des tas de sujets et de personnes comme lui qui sont sur-interprétés et survendus. Bref. C’était mon coup de patte passager...

     

    Répondre à ce message

  • #2756967

    Ce discours vous étonne venant d’un éternel rentier de la finance et qui traitait d’antisémites ceux qui osaient critiquer la loi Rothschild/Pompidou de 1973 ?
    Le Gave, ils nous gavent.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents