Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

Casuistique dialectique et mauvaise foi…

Étienne Chouard n’a manifestement pas appris de son débat de 2014 face à Attali (déjà chez Taddeï). Confronté à Raphaël Enthoven, le porte-étendard du référendum d’initiative citoyenne a encore péché par excès d’obséquiosité et d’échange de points de vue alors que son contradicteur a largement déroulé sa rhétorique sophiste, le faisant passer pour un idéaliste inconséquent. La révolution ne se fera pas en dialoguant avec les épigones du pouvoir, il serait temps de le comprendre...

 

 

Quand Chouard « dialogue » avec le ministre des Outre-mer Annick Girardin à propos du RIC devant les caméras de BFMTV :

 

Chouard le naïf subtilement discrédité par la très macronienne agence de publicité Konbini :

 

Voir aussi, sur E&R :

Lutter en conscience avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

154 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2132864

    Non non, c’est bien ce qu’il fait Chouard. Car les gens se rendent compte du mensonge en face. Je vous promet que sur le terrain, le RIC est dans la tête de tout le monde et en grande partie grâce à lui.

    Alors certe ce n’est pas suffisant mais au moins il va au front et reste calme.

    Ne crachez pas dans la soupe.

     

    • #2132874

      oui il a clairement remporté le "débat" : l’autre a l’air surexcité, chargé à la coke,
      ça fonctionne toujours d’être calme face à un excité.
      regardez Marine Lepen face à Macron, c’est lui qui a gagné juste parce qu’il était calme.


    • #2132901

      Je crois que le propos ne consiste pas à « cracher dans la soupe », qui de toute façon est dégueulasse sans ça et dont personne ne veut, mais bien à montrer les limites de la gentillesse face à qui n’est pas du tout dans cette optique. On peut le déplorer mais c’est ainsi, ce qui n’ôte rien aux immmenses qualités intrinsèques de cette personne. Simplement les circonstances font que ses qualités deviennent fatalement des défauts face à des personnes qui sont loin d’être animées des meilleures intentions.


    • #2132911
      le 26/01/2019 par VIVACHAVEZ
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Chouard, il ne faut pas le laisser choir.....


    • #2132914

      Je suis assez d’accord la lutte est multiforme et Etienne Chouard a un tempérament très calme peut etre trop calme pour nous qui voulons mettre des parasites comme celui qu’il a en face hors d’état de nuire avec des arguments plus percutants. Mais soyons heureux qu’Etienne Chouard puisse être invité, il permet aux sceptiques ou aux personnes qui se posent des questions ou de commencer à réfléchir. Raphael Enthoven on devrait lui mettre Alain Soral en face il ferait moins le pitre cest pas un philosophe c’est un clown


    • #2132940

      On croirai entendre Mélenchon appelant à voter pour le traité de Maastricht : ce n’est pas suffisant mais c’est déjà un début. Je vous pose la question : l’heure est-elle vraiment au demi-mesure ?


    • #2132950

      En accord avec votre message, je rajouterai : merci à er pour tout le travail d’éveil et de formation politique, néanmoins une fois le pot aux roses bien découvert en les lobbyes et la création monétaire privée extra nationale, quelle proposition fait elle ( er) pour avancer ? Concrètement ? Il y a bien sûr kk par lequel notre petit rôle peut être de convaincre notre entourage à y acheter du contenu, mais après ? Chouard défends une proposition phare, effective, réalisable, manque que le nombre de gens prêt à la soutenir. Taper sur chouard (même gentiment ), un mec on ne peut plus droit, me paraît un peu injuste. A moins que le projet démocratique n’intéresse pas du tout er ( même si on peut le deviner quand notre président parle de dictateur éclairé ) et auquel cas il me semble plus transparent d’afficher le régime souhaité et les propositions qui vont avec quand le but est de servir le vrai le juste le bien.


    • #2132960

      Bien dit ! Je vous remercie.
      D’un côté, on constate la logorrhée incontrôlable d’un Einthoven qui récite sa liste d’arguments, tout comme l’écolier qui réciterais nerveusement ses leçons apprises la veille de l’examen devant son maître (BHL). En face, on remarque l’intelligence rationnelle et la patience exemplaire d’un Chouard qui respecte son contradicteur et surtout ceux et celles qui écoutent ce débat contradictoire.


    • #2132987

      En effet Chouard est un homme d’une grande qualité morale et humaine. Il n’y a qu’à voir les commentaires sur youtube le "pauvre" Einthoven s’en prend tellement plein la gueule qu’ils feraient mieux de ne pas le réinviter. Qu’il reste chez lui il fera la vaisselle et le repassage en attendant que Léa rentre du boulot.


    • #2132997

      Oui ç est bien ce que fait Chouard. Einthoven ne débat que pour flatter son ego et se délecter de lui même.


    • #2133007
      le 27/01/2019 par Jean-Achille Meyer
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      J’approuve à 100 % cette remarque !

      Jean-Achille Meyer


    • #2133010

      oui Chouard il est comme le peuple français, trop bon, trop con,(c’est pour ça qu’il est aimé et écouté) ...... mais quand on l’asticote trop, il peut faire très mal, patience, ça vient.


    • #2133015

      Chouard c’est un peu comme Dieudonné, sa gentillesse, son humanité sont les preuves de son honneteté qui transparait dans son propos.
      Mais comme dieudo il faut aussi etre à la fois radical en face d’interlocuteurs creux ( sophiste bien sur ) et " vulgaire " ( c’est à dire avec le langage populaire à la Audiard par ex) pour interpeller la curiosité de ceux qui ne connaissent pas encore le RIC, la constituante, le tirage au sort et la révocabilité des zélés zélus.
      << Chouard un débat c’est un ring, c’est un combat, et avec les arguments que tu as tu ne devrai pas perdre le moindre round. Mais si tu te mets à déclamer que tu écoutais Heinthoven sur France Inter, certains comprendront que tu l’admires et là t’es bon pour sortir les rames.
      La sociologie ou la philo ou ... sont des sports de combat. C’est connu pourtant >>.
      Le seul mérite de ce débat c’est de voir Einthoven totalement dénudé par son sophisme. En dehors de ses citations empruntées à des morts qui ne peuvent pas s’insurger, tout le reste est creux. Volontairement son but a été de semer la confusion dans le débat. Faurisson ( loué sois tu ) aurait pu lui apprendre l’exactitude intellectuelle mais un ane reste un ane, meme éduqué,
      instruit et peté de fric ! Et puis un ane c’est connu c’est tetu, ça n’a qu’1 idée en tete, dans le cas de Einthoven c’est la fourberie fourchue d’une langue de serpent.
      bref, j’ai regardé les prestations de Levy, P.Val et d’Angot sur ONPC du 26/01.., et Soral avait bien raison : jusqu’ou va t’on descendre bordel ?
      A la limite Einthoven, on peut dire qu’il a fait des études pour apprendre à mentir, alors que Levy meme pour etre un mauvais menteur, il a besoin de payer un "negre" pour ça.
      ( La veuve de Daniel Perl : << levy est un etre dont le narcissisme a détruit l’intelligence>>. Il a donc été intelligent ? On peut le dire ? c’est une infox ou allo quoi !)
      Et là je me suis rappellé qu’il fallait que je me débarasse des bouquins de ces tordus de Levinas et Yankelevitch pour retourner vers celui par quoi j’avais commencé, ce bon vieux Heidegger !
      Dire que j’avais arreté de le lire au motif qu’il aurait été nazi. Et Bachelard c’est Polpot alors ?
      Et puis je me suis rappellé de Doc Genico se foutant de son ex Angot dans un vieux ONPC.
      Je me suis toujours demandé comment il faisait pour lui glisser une quenelle sans lui peter un os.
      Maintenant je sais, tout comme levy, Philippe Val, Bedos,Moix et Einthoven, Angot est une buccale.
      Et ça BIBI ce vieux halouf le sait bien


    • #2133033

      A Cascar,

      Je viens d’écouter ce débat .
      Je pense que Chouard sincère a bien tenu,
      et son adversaire a fait du cinéma pour dissimuler
      son attachement à la "ploutocratie" qu’il juge inévitable !
      Je pense comme vous que l’auditeur anonyme ,a apprécié
      le calme et la résolution de Chouard face à une star qui
      s’écoute et laisse échapper par instants non contrôlés,
      son attachement à l’ élite ,fut elle enrichie par les avantages
      d’un Pouvoir absolu corrupteur et corrompu ,appelé
      opportunément démocratie
      Chouard sincère et solide,Einthoven bavard et contradictoire ..


  • #2132866

    Enthoven est un escroc intellectuel à l’instar de son alter ego BHL, imposteurs, auto proclamés" philosophes" et décrétés "experts" par un pouvoir qui ne représente plus rien dans l’opinion.... le vote est un référundum et le référundum est un vote selon les déclarations de ce clown.. le Non à Maastricht revu et corrigé par Sarkozy (cherchez le lien de parenté) est devenu un Oui à Lisbonne.. illustartion parfaite des méthodes de mafieux de cette caste !!!


  • #2132871

    Trop gentil, le Étienne...
    ca démontre que la politique est un métier ; car convaincre les autres c’est aussi leur mentir nécessairement, puisqu’il s’agit toujours de persuader le plus grand nombre...
    Je pense que le RIC est une usine à mensonges en puissance où les démagogues de tous horizons déverserons leurs bobards, y compris ceux les plus sincères : ils n’auront pas d’autres choix : en politique, la sincérité est toujours suicidaire !

     

    • #2133972
      le 28/01/2019 par Bayinnaung
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      @u roitelet

      En effet : le plus gros mensonge étant celui consistant à dire que la France gagnerait à devenir un lander allemand. Tout n’est que mensonge, surtout la germanophilie forcenée, roitelet ... mensonge et erreur grave.


    • #2134133
      le 28/01/2019 par Bayinnaung
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Evidemment, un partisan de l’intégration de la France à l’Allemagne ne pouvait être que contre le RIC. Demander au peuple s’il est d’accord pour devenir allemand (ce qui ne se fera JAMAIS) quelle horreur !


  • #2132881

    j ai lu les commentaires du débats sur you tubes . les gens on compris l escroquerie mais étienne chouard est trop soporifique .il faut passer la deuxiéme !!!!


  • #2132886

    Il faudrait qu’Etienne Chouard comprenne que les juifs sont des élus. Et qu’en tant qu’élu, il sont radicalement opposé à la démocratie athénienne. C’est Jérusalem contre Athènes. L’égalité politique athénienne contre le suprémacisme électif juif.

     

    • #2133081
      le 27/01/2019 par Michelly58
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Voilà pourquoi ils ont de l’ascendant, vous leur donnez trop d’importance.


    • #2133093

      oui, les uns veulent le bien de leur peuple (Hellenes), les autres (Hebreux) s’en mettre pleins les poches. Son calme et sa philosophie sont necessaires dans un monde de gens normaux et poses. Mais dans l’hysterie stupide de notre temps marque par le "show" il parait "naif" parce que pas "mauvais."

      Pas necesaire d’etre mauvais si on n’est bien avec sois-meme


    • #2133102

      Au contraire, ils sont pour la démocratie athénienne, eux sont les citoyens et nous sommes les esclaves. Car toute bonne démocratie repose toujours sur un socle d’esclaves, c’est le principe même de l’élection... l’élection renvoie en étymologie au verbe choisir, peu importe la méthode.


    • #2133798

      Non, "ils" sont une minorite, donc on appelle cela une "Oligarchie" pas une "Democratie"


  • #2132887
    le 26/01/2019 par savonarole
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Chouard n’est pas naïf , Il est précis et cherche la mesure exacte .Sa parole est une bombe à retardement, un acide lent et inexorable , un volcan , un trou noir, une méthode .

     

    • #2133062
      le 27/01/2019 par bebertomibus
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes." (Matt 10.16) ...c’est une mérhode, mais l’upertcut ça marche aussi, c’est bien pour ça que les lâches n’iront jamais se frotter à la méthode Sorall, ils préfèrent agir en meute pour l’isoler, le faire taire et le faire condamner par la justice "à eux"..


    • #2133092
      le 27/01/2019 par France occupée
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Sa parole est surtout récupérée par le Système, comme le sont les Gilets jaunes, bien trop gentils, cléments, demandeurs, espérants... Mais vous êtes à désespérer dans ce pays !

      - Pourquoi Soral n’est pas et ne peut pas être récupéré par le Système ?

      Vous n’avez pas remarqué qu’ici on suit une certaine ligne ? Qu’on en fustige certains parmi d’autres ? Qu’il y a une certaine congruence, laquelle amène à une cohérence globale, une compréhension pour tous, de type effet nucléaire ?!

      Lisez, lisez, et faites passer, mais répondez déjà à cette première question ! Faites-vous aider au besoin ! Parce qu’à ce niveau d’aveuglement...


    • #2133138
      le 27/01/2019 par savonarole
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Je dois ajouter qu’aux cotés de cet architecte de la construction politique , il faut un glaive , une puissance , bien sur.
      Je ne parle pas de hooligans ni d’aboyeurs , non , mais d’une armée , d’un tout collectif , avec des grosses burnes , mais un cerveau .


    • #2133347

      @ France occupée,

      Peut-être êtes-vous aussi naïf que Chouard dans un autre registre, cependant que le Système est parfois trop prétentieux, sûr de lui-même.
      Aussi, essayons de répondre à votre question :



      « Pourquoi Soral n’est pas et ne peut pas être récupéré par le Système ? »




      Si l’on répond : « Parce que le Système s’en sert malgré lui », cela vous convient-il ?
      Je m’explique : de la même manière que les GJ sur les ronds-points sont fichés, ne pensez-vous pas -si l’on ne veut pas être naïf - que sa (celle de Soral) dissidence l’est aussi ?
      Tant que le Système vous envoie ses chiens pour vous tirer une balle caoutchouc dans l’oeil si vous êtes aux avant-postes, pour vous mettre une branlée si vous êtes trop exact ou vous secouer si vous posez trop de bonnes questions, considérons qu’il en est au stade de l’avertissement et que vous êtes à dix mille lieues (le croit-il, en tout cas) de le faire vaciller.
      Rapprochez-vous trop près et, pour le Système, un coup de pare-chocs c’est 2 point en moins sur le permis, c’est 5 kilos de coke que l’on retrouve chez vous avec trois fichés S qui jureront leurs morts que vous les fournissez, soit huit piges à l’issue où l’on vous retrouvera pendu, c’est un suicide de trois balles derrière la tête né d’un geste inxepliqué, un accident de plongée, etc.. On ne peut pas être complotiste que pour les évènements passés : faut-il anticiper ceux qui peuvent survenir.
      Tant que les meneurs mènent, croyez bien qu’ils servent, bon gré ou malgré eux (c’est d’ailleurs le cas de certains gôchistes que d’aucuns ici appellent les « idiots utiles » tant ils pensent lutter pour une noble cause).
      Considérons donc, si l’on ne veut pas être trop naïf, que tout « meneur », trop près du soleil, tel Icare, sonne déjà sa fin... Encore présent : c’est qu’il est utile.
      Ou extrêmement protégé : c’est le cas de Bachar actuellement. En la matière, Benalla est même un moindre exemple qui nargue le Sénat.


  • #2132891

    Je suis surpris de ces critiques sur chouard mais surtout par cette phrase
    la révolution ne se fera pas en dialoguant etc.............ce n’est pas le fond mais la forme qui me semble un peu ironique ! on pourra toujours vous renvoyer et vous vous faites quoi ! vous êtes prêts a sacrifier votre vie pour la révolution ! chouard n’est pas un couard et ce qu’il fait est honorable.

     

  • #2132892

    Chouard invité par la Radio du mensonge capitaliste...
    C’est un signe...Le système de la marchandise désigne toujours lui-même les pompiers sociaux du crétinisme constitutionnaliste qui aideront à éteindre la Commune radicale du subversif réfractaire...


  • #2132902

    J’ai envie de dire à Étienne ce qu’Aimé disait à Robert :"Muscle ton jeu !"
    Einthoven marque un point sur la non-exemplarité du mouvement, c’est vrai que c’est rempli de cons qui aboient comme dans "300"... Tu vois la gueule des spartiates, tu rigoles.
    À part ça, la rédaction, dans son introduction, a tout dit. J’ai décroché à moins de la moitié...


  • #2132906
    le 26/01/2019 par pleinouest35
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    On ne négocie pas avec le Diable !


  • #2132918
    le 27/01/2019 par pseudonyme
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Sur la forme, c’est vraiment penible d’ecouter Etienne Chouard. Face un sophiste, c’est perdu d’avance (ca me fait penser a ce que disait Clouscard dans son debat face au gars dont j’ai oublié le nom et qui avait dit qu’a 50 ans si on n’a pas de rolex, on a rate sa vie).
    C’est pour cela que les medias mainstream n’invitent pas Soral. Ce dernier ayant la capacité d’allier le fond et la forme.
    Pour le coup, je comprends le depit de E&R, contrairement au jugement que vous aviez porté lors de son precedent debat chez taddei.

     

    • #2133127
      le 27/01/2019 par Crux Fidelis
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Jacques Séguéla !
      Etienne Chouard et Alain Soral sont tous les deux émotifs. Sauf que l’un est dans le débat qui est un piège, l’autre dans le combat.
      Les idées ne se sont jamais débattues ! Dans un repas de famille, quand ça part sur la politique, on s’écharpe toujours. Rien n’avance en dialoguant, on fait ! S’en demander l’avis, on s’en tamponne.
      C’est toujours comme cela que les choses se passent.
      La démarche de M.Chouard est noble mais trop humaniste, c’est l’autre piège de certains athées.
      Soit ils le sont trop, soit pas assez on dirait ! Comme un Zemmour qui semble n’avoir aucune humanité en lui... La 3ème catégorie des aliénés gauchistes comme ce Einthoven n’a même plus besoin d’être analysée. C’est par culpabilité, par bienpensance ou par un faux humanisme qu’ils le sont.

      Ce qu’il faut comprendre c’est que l’impact d’Etienne Chouard est minime. La plupart des gens ne sont pas chercheurs ou n’ont pas le temps d’étudier et de creuser sur internet et dans les livres. On ne retiendra que le discrédit et la moquerie de Konbini qui montre, certes le mépris de classe mais que si le peuple ne s’occupait pas de politique sous l’ancien régime c’est parce qu’il doit vivre, travailler à son salut et à celui de ses proches, au bien commun mais ne surtout pas s’occuper de politique !
      C’est déprimant, fastidieux et très vicieux.
      Le peuple est trop bon et naïf, il ne pourra jamais et ne le doit pas.
      Avant la révolution, les gens travaillaient 4 jours par semaine et il y avait des centaines de fêtes et presque autant de jours feriés consacrés à Dieu. De nombreuses fêtes de village ! Le peuple était bien plus heureux.
      Comme disait Schopenhauer : " une idée est ridiculisée, puis elle est combattue et ensuite elle devient une vérité ayant toujours existée ".
      Avec le RIC, on ne dépassera pas le stade du ridicule. Par contre, avec la monarchie de droit divin, on passe très vite du ridicule à la guerre totale ! Leur vraie peur !
      Car nos arguments sont imparables et c’est un combat de civilisation. Comme les bleus contre les vendéens.

      " L’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi a fait la cité de Dieu, l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu a fait la cité de Satant ". St Augustin

      Et ils le savent très bien ! D’ou leur effroi quand le jour viendra.
      Là, c’est de la rigolade. Au mieux, un échauffement.


  • #2132921
    le 27/01/2019 par La terre du milieu
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Sans la magie Einthoven est vide !
    Chouard c’est un Hobbit, le mec qui parle à l’évidence...


  • #2132924

    Chouard sur la télé du Capital...
    C’est un signe ; RIC-HOCHET du piège capitaliste...
    Pour empêcher d’abolir la misère ; une seule solution:les ateliers constituants de la misère autogérée...


  • #2132925

    Je suis desolé les gars,allez voir sur youtube les commentaires de ce debat . au moins 700 commentaires ,ils sont tous quasiment a charge contre la vacuité des monologues d’Enthoven. la methode de chouard est tres bonne elle permet de mettre les énervés du style de notre blablateur, RE echec et mat. Pour convaincre on n’est pas obligé de toujours taper comme un marteau sur un clou.

     

    • #2133040

      100% d’accord. D’ailleurs c’est ce qui est reproché à Soral... perdre son sang froid (venez pas me dire, oui mais il est persécuté, c’est normal... je n’ai jamais dis le contraire).


    • #2133078
      le 27/01/2019 par France occupée
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Chez Enthoven, ce n’est pas son caractère sophiste qui m’inquiète...
      Les coms sur YT sont tous aussi foireux et inutiles les uns que les autres !

      En 2019 le goy dort encore ! Je répète : le goy dort encore !


    • #2133648

      Exact @France occupée.
      @Oscar, vous dites vous-même en creux que le reproche est absurde. Donc au lieu de l’évoquer de la manière dont vous le faites, il serait plus utile de signifier aux personnes peu inspirées qui pointeraient devant vous le manque de sang-froid de la personne que vous évoquez qu’il en a certainement infiniment plus que n’en auraient l’immense majorité d’entre nous si nous avions à connaître le traitement permanent et le genre d’existence qui sont les siens mais aussi la vie intérieure que cela doit entraîner.


  • #2132929

    Einthoven est un sketch à lui tout seul : débit de pipelette, argumentaire d’adolescent foireux, et en plus ça sent trop le « plat préparé » le servi tout cuit. Toujours la même mélasse sans intérêt qui n’est que critique sans idées nouvelles à proposer pour sortir du guêpier dans lequel tout le monde est conscient que nous sommes.
    Chouard est calme, clair et concret. Il explique très bien la vraie situation. Il est objectif et surtout plein de bon sens. Sa proposition est simple : Agissons, sortons du guêpier.


  • #2132935

    L’humilité et l’auto-critique vraies de Chouard - qui vont presque jusqu’à l’auto-flagellation (“je radote”, “j’ai pas été bon”...) - est l’inverse évident de la mentalité de Soral (ou d’E&R) - ce qui ne les empêche pas de s’apprécier l’un l’autre, aussi de se critiquer gentiment (“trop gentil, naif...” vs “un résistant mais...”).
    Ces qualités confinant presque au défaut s’accordent plutôt au mouvement des GJ, comprenant souvent des gens malmenés par la vie et qui tendent à n’admettre d’intellectuels vraiment structurants (RIC...) que des personnes ainsi “contournées” - ce qui n’empêche pas la posssibilité d’un engouement décisif pour un “despote éclairé”, plus chef, en interne de la nation comme en international.
    Jeudi soir, lors de la réunion à Paris, dans le 13e arrondissement, la salle n’était pas très remplie (la faute au “live” ?), les applaudissements furent mesurés et des critiques ont fusé ; Etienne semblait déjà se préparer pour son duel sur Sud-Radio.
    Chouard défend la “biodiversité” du mouvement des GJ, à raison : de par son ampleur, sa vigueur et sa ténacité, la diversité des caractères et des talents des personnalités “émergentes” - et acceptées dans leur émergence - est la bienvenue... mais à condition, quand même, que cette Vague Jaune aboutisse cette année...

     

    • #2133085

      Primo, je ne sais plus qui a dit bouche qui parle,... Bip... Qui ment, mais je ne vois pas l’intérêt de débattre avec des gens comme ça car souvent, les auditeurs qui n’y comprennent pas grand chose, sont très vite noyés dans le débit sophiste.
      Secundo, ce qui manque à Chouard c’est 1ou 2 procès, que je ne lui souhaite jamais évidemment, avec une juge qui lui parle comme à un gosse et une procure qui l’engueule comme un demeuré. Après ça, il aura à nouveau les couilles pleines !


  • #2132936

    Einthoven : « Quelqu’un qui ne veut pas me déplaire c’est quelqu’un qui me méprise ». Va comprendre Charles ...

     

    • #2133065

      Entiérement d’accord ! Je n’ai pas tout regardé ( le sophiste m’ a vite gonfle ), mais j’ ai eu la même impression que vous. De plus, t
      y’a qu’a lire les commentaires sur YT pour vérifier que les gens ne s’y sont pas trompés.


    • #2133145

      Ah bon !? C’est pour cela qu’Emmanuel Macron était d’accord avec tout le monde et "en même temps" pendant sa campagne électorale (et maintenant pendant le "grand" Débat) ??


    • #2133524

      On imagine bien évidemment que ce « fils de » doit passer le plus clair de son temps à côtoyer des gens qui le contrarient et pas du tout dans un entre-soi embourgeoisé jusqu’à la glotte. Quel numéro de faux derche !


  • #2132939

    J’ai rencontré Etienne Chouard en 2011 lors d’un festival sur la transition écologique. C’est grâce à lui que j’ai découvert ER ! C’est un gros bosseur et une personnalité très attachante. Il s’en est littéralement pris plein la gueule pour avoir refusé de retirer son fameux lien vers le site d’ER. Mais il est clair qu’il est beaucoup trop gentil (dans tous les sens du terme). Sa vision est trop théorique. Le gros problème du RIC, c’est qu’il va complètement dans le sens de l’individualisme : vous n’avez pas besoin de chef, vous savez ce qui est bon pour vous. Les gilets jaunes sont galvanisés à l’idée (très hypothétique) d’écrire leur propre constitution. Mais dans les ateliers constituants, les résultats sont loin d’être à la hauteur. Bref, Chouard n’est pas à la hauteur de la situation et le RIC est très facilement manipulable. Pour paraphraser Tocqueville : "Je ne crains pas le RIC, les gens voteront comme on leur dira."

     

    • #2133059
      le 27/01/2019 par Nattydread
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Jean Bon ! Avez vous bien écouté et compris ce que dit Etienne Chouard ? Il me semble qu’il dit qu’on garde les représentants mais qu’on ajoute une "bulle" supplémentaire qui sera le RIC. Pour faire simple il faut que le representé décide de ce qui est bon pour lui et non pas que ce soit le représentant . Ne restez pas dans la théorie , il y a des pays où le RIC existe , il faut nous donner des exemples de manipulations que vous auriez pu noter pour concrétiser vos remarques.


    • #2133296

      "Je ne crains pas le RIC, les gens voteront comme on leur dira."




      et alors ? au moins on l’aura dans la constitution, ce RIP/RIC n’est qu’un outil, mais comme tout outil, il faut savoir s’en servir or le problème qui se pose maintenant : quoi exiger d’efficace ? Macron démission ?, ils nous en mettront un pire en remplacement (peut être même un faux gilet jaune pourquoi pas ? il n’y a pas photo, on a besoin d’outils et on apprendra ensuite à s’en servir.
      Vous croyez que 10000 à 20000 pelés (à vue de nez le nombre de mecs assez couillus qui se croient capables de tenir un assaut) vont faire tomber les institutions par la violence sans aucune revendication si ce n’est prendre le pouvoir ? attendez la première salve de tirs à balle réelle et vous verrez comment ça va déguerpir. ils attendent que ça pour nous défoncer. notre seul soutien c’est l’opinion française et internationale alors restons au moins lisibles et cohérents.
      de toutes façons ils ne nous le donneront pas, ils sont pas fous. gardons cette ultime revendication, tout le reste ne vaut rien sans celle là.


  • #2132944

    vous êtes encore une fois dans l’erreur, ce qu’il en ressort c’est que d’un côté on a un voltigeur acrobate de la prose mais qui fait du sur place et de l’autre un homme authentique et sincère qui avance, la poudre aux yeux ne fonctionne pas même si elle est faite avec beaucoup de talent...


  • #2132946

    Comme le dit Alain Soral,

    "dans un combat de boxe il y a un arbitre et des règles,

    dans un dialogue avec un sophiste, il n’y a pas de règle,

    le sophiste a le droit de taper dans les couilles avec un

    point américain."

    Le sophiste n’est pas là pour la vérité, il est là pour son intérêt et

    celui de ceux qu’ils représentent, il flatte , il séduit, il endort, et à un moment

    si tu n’es pas sur le qui-vive, tu te retrouves en slip.

    Comme disait Mémé Jacquet :"Faut que tu muscles ton jeu, Etienne"

     

    • #2133154

      A Marcelle,

      "Faut que tu muscles ton jeu ,Etienne ",

      C’est vrai,mais Etienne culturellement a très bien
      tenu son adversaire ,et en dénonçant les énormes
      escroqueries financières du système a placé Einthoven
      dans une défense maladroite de l’élite et de la ploutocratie .
      Son absence d’agressivité a privé Enthoven de son argument
      favori sur la Haine des élites .


  • #2132948

    Débat bien trop court, Enthoven n’a pas eu le temps de sortir de son personnage et de discuter plus honnêtement, une fois des doutes dissipés et un constat fait qu’il y a le feu dans la baraque et que le régime antidémocratique actuel, avec des candidats choisis par les riches et promus par les médias des riches, sont en train de tuer massivement des gens indirectement, en retirant aux hôpitaux les moyens de soigner, aux écoles les moyens d’instruire, etc etc.
    Chouard très bon dans le peu de temps qu’il lui était imparti, vraiment un gars en or, c’est avec ce genre de personne qu’on pourra avancer, pas avec des types qui cherchent tout le temps à avoir des ennemis à combattre à tout prix sans se remettre en question ou chercher à savoir si par hasard ils ont bien raison.

     

    • #2133183
      le 27/01/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      "Enthoven n’a pas eu le temps de sortir de son personnage et de discuter plus honnêtement"

      lol, où tu as vu que ce privilégié communautaire pouvait un seul instant être honnête ?
      "Sortir de son personnage" : mais c’est un escroc, un phisolophe, y’a pas de personnage, il n’est que ce qu’il est...

      Putain, les mecs, vous n’avez toujours pas compris l’arnaque ?
      Ça sert à quoi, alors, Dieudo, tout le taf de Soral ?
      ’Faut vous mettre du Canard WC, en plus, du Destop ?


    • #2133237
      le 27/01/2019 par SacréChristophe
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      « “C’est avec ce genre de personne qu’on pourra avancer,et pas avec des types qui cherchent tout le temps à avoir des ennemis à combattre à tout prix sans se remettre en question ou chercher à savoir si par hasard ils ont bien raison » »
      je douter fort que ce soit Chouard qui nous sorte de la panade, mais l’espoir fait vivre...
      Beaucoup de naiveté dans vos propos et d’amertume envers les vrais résistants...
      AS appréciera !


  • #2132958

    J’ai juste zappé vite fait en attendant de trouver le temps de tout regarder.
    D’ailleurs je vais prévoir le popcorn je crois.
    => Parce que le Einthoven à 17min16s avec son "peuple" qui ne peut pas se désigner "peuple" comme ça....
    WHAOUUUUUUUUUU !!!!! .... je sens que je vais bien rigoler !!! ^_^

     

    • #2133663

      Einthoven@17m18s : « un peuple qui s’autodésigne peuple » Est-ce que c’est ça un sophisme ? C’est sans doute pour faire écho à Juan Guaido qui s’est autoproclamé président par intérim.

      Y aurait-il des Français qui forme un peuple par intérim ? En attendant qu’il y ai un “peuple élue” !!! “Oups, le trademark est déjà pris” . Est-ce qu’on poura utiliser le mot “troupeau”, en tout cas je n’ai pas trouvé “troupeau élu” sur google !!!


  • #2132961

    Etienne Chouard excellent. L’efficacité d’un aïkido-ka !
    L’un vêtu de noir, l’autre de blanc ; le yin et yang.
    Chouard concentré, humble et exigeant ; ne donnant prise au conflit car tout en souplesse, sincère et spontané dans ces répliques du fait de la parfaite maîtrise de son sujet ; une apparente fragilité pour mieux canaliser et orienter l’énergie de son adversaire.
    Einthoven excité, arrogant et dominateur, notamment avec le journaliste ; dans la gesticulation ; imbu de son savoir littéraire en usant avec force citations fumeuses et name dropping.

     

    • #2133320
      le 27/01/2019 par Mon Cult aussi !
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      aïkido-ka (?) Les types avec les belles jupes noires qui se donnent la main avec "Zen" et fond mille-et-une pirouettes les uns avec les autres ? Efficaces, en effet... Mais seulement "entre-eux".

      La réalité du combat est à l’opposé de ce pseudo art martial dégénéré.

      Là est le problème, voir Chouard rentrer dans "leurs jeu" et poliment se faire baiser au nom du "dialogue"...

      Le dialogue est au flash-ball.
      Einthoven est un menteur professionnel. Il haïe ceux qui ne se soumettent pas à sa caste.


  • #2132964
    le 27/01/2019 par martin dupont
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Le point faible de Chouard , c’est qu’il croit sincèrement à la "bonne foi" de son interlocuteur.

    Il n’a pas encore compris la règle du jeu : la politique est d’abord un rapport de force


  • #2132965

    Pauvre Étienne... Il a un sacré courage et un calme face à cette personne dont le propos est malhonnête intellectuellement.


  • #2132969
    le 27/01/2019 par akusokuzan
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Ce mec est insupportable. Gesticulante groupie du système. Je suis admiratif devant le flegme d’E. Chouard. Son adversaire ne suscite que la tarte dans la gueule pour le faire taire.


  • #2132976
    le 27/01/2019 par pierre-carret
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Einthoven avait bien commencé mais lorsqu’il affirme que voter pour un élu et voter pour un référendum c’est toujours voter, alors là, le mec déballe sa mauvaise foi. Si je vote pour le choix entre deux esclavagistes ou si je vote pour un référendum qui me donne le choix entre sortir ou non de l’esclavagisme, c’est toujours voter, mais ce n’est pas du tout la même chose ! Encore un petit marquis qui s’accroche à son micro pour sauver son petit salaire. Le plus grave, c’est que devant les radios, il est des QI qui ont du mal à avoir l’esprit critique et qui perdrons cent fois à pile je gagne face tu pers !

     

    • #2133202

      @pierre-carret
      Le problème (et la naïveté de Mr. Chouard) est qu’on ne sort pas de l’esclavagisme par un RIC. Jamais le RIC ne donnera le réel pouvoir au peuple, au mieux il pourra délivrer ses partisans de l’illusion démocratique, et leur permettre ainsi d’engager une autre réflexion sur le fonctionnement du système de domination.


  • #2132978
    le 27/01/2019 par Francois Desvignes
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Les saints ne sont naifs qu’ aux yeux des démons et cet effet d’optique ne perd donc que les démons.

    Le Ric et Chouard ont définitivement gagné pour deux raisons :

    - la première c’est que même si Chouard venait à mourir aujourd’hui, dans l’ordre moral, politique, ou physique, cela ne changerait RIEN aux destinées futures et brillantes du RIC qui existeront indépendamment de ses soutiens pour l’excellente raison qu’il est la conséquence nécessaire d’internet et qu’on peut tout abroger dans une dictature sauf l’innovation.Ainsi, l’imprimerie a permis la démocratie représentative quand internet rend la démocratie directe inévitable.

    - la seconde raison pour laquelle le RIC a définitivement gagné et sera de toute manière plébiscité par la nation, et demain toutes les nations,c’est qu’il est l’outil pacifique et efficace du contrôle de l’impôt et de la dépense publique,qui sont l’alpha et l’omega de la démocratie attendue et espérée depuis Spartacus.

    C’est à partir des causes nécessaires de ses succès futurs ainsi exposées que l’on mesure la détermination actuelle et l’opposition farouche de demain de nos gouvernants à la "démocratie d’internet" :

    - la surimposition est le mode insidieux de notre mise en esclavage qui ne trouve sa cause QUE dans la sur dépense publique laquelle ne se résume plus qu’au remboursement "danaïdique" de la dette.

    - mais quand on examinera les causes de fond de la dette, ce que nous serons obligés de faire en nous prononçant via le RIC sur le principe, l’assiette et la répartition de limpôt, on s’apercevra immédiatement de ce fait constant que ceux qui le paient ne sont ni ceux qui en profitent ni ceux qui en vivent.

    - ceux qui en profitent sont le pays allogène
    - et ceux qui en vivent le pays légal.

    Voilà pourquoi on ne verra jamais chez les GJ ni un allogène ni un de leurs maitres, le pays légal.

    Et voilà pourquoi, le RIC est révolutionnaire et assuré de sa victoire :

    - révolutionnaire car il prétend renverser les maitres, valets du N.O.M. et leur plèbe, garde prétorienne de notre mise en esclavage par l’impôt.

    - et assuré de sa victoire non à cause de notre nombre ou notre légitimité surpassant tout mais à cause des deux attributs de Dieu, la Création et la Justice :

    Soit l’Innovation et l’Equité fiscale.


  • #2132992

    Il n’y a rien de naïf dans ce qu’il fait car il déroule son credo sans se laisser impressionner par quoi et qui que ce soit. Par ailleurs ce type respire l’homme bon et c’est cela qui parlera à toutes et tous, d’autant plus qu’il évoque le sujet avec pédagogie : l’animateur quant à lui est autosatisfait que ce qu’il croit comme enfilade se déroule chez lui et l’on comprendra, enfin, que tous les donneurs de leçons se trémoussent tout le temps sur leur siège tels des hystériques comme ce Raphaël, qui est loin d’être un ange.
    Même le plus Neuneu d’entre nous aura compris le sophisme du : « Je suis très heureux de pouvoir vous enfiler grâce à vous... » ; mais cela finit par ne plus prendre.
    Aussi, admettons même qu’il paraisse naïf, le peuple s’identifiera mieux encore.
    Alors, derechef, merci Étienne : à la tienne !

    On ne le répètera jamais assez : c’est celui qui murmure les contines à l’oreille de ses gosses qui les élève et les éduque, pas celui qui leur hurle dessus ou s’active autour d’eux d’un ton péremptoire : eut-il raison.


  • #2133002

    Penser que Chouard est naïf c’est se tromper. On ne peut pas avoir la lucidité nécessaire à son positionnement politique et son courage — il ne se couche pas face aux injonctions de la mafia — et être naïf, c’est antinomique. Cette fausse naïveté est un piège dans lequel tombent tous ses contradicteurs. Et ici comme ailleurs, la bave du sophiste n’atteint pas le blanc Étienne. Son apparente naïveté fait se retourner la vilaine sophistique contre elle même. À plusieurs reprises dans cet échange, le sophiste est pris tout « bêtement » à chercher à noyer le poisson. Il a l’air plus con qu’un ballet et c’est tout à l’avantage du faux naïf.

    Cette fausse naïveté est doublé d’une redoutable fausse gentillesse qui désarme les derniers récalcitrants en révélant leur agressivité devant la « bonté incarné ». Alors qu’à y regarder de près il n’y a pas plus subversif et donc plus méchant envers le système que la quête de la véritable démocratie. Chouard est un grand méchant loup déguisé en mouton. Jusqu’à présent tout le monde s’y est cassé les dents. Et pour arriver à ce résultat Chouard n’a rien lâcher. Vous devriez bien plutôt lui faire des éloges.


  • #2133004

    Assez déçu de vous voir descendre un homme intègre et calme comme lui , ce qu’il fait est très bien et il ne baisse pas son froc , ne soyez pas jaloux svp si vous en aviez l’occasion vous aussi vous adoreriez debatre de vos idees avec des produits du système.

    Ce qu’il fait est sain et primordial pour la suite.

     

    • #2133075
      le 27/01/2019 par France occupée
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      C’est parce que t’as rien compris à la donne, comme la majorité des Gilets jaunes. C’est çà le drame.

      Quand on vous dit qu’il faut lire, çà devrait être obligatoire ! (> Kontre Kulture <)

      On dit que Chouard est naïf en rapport avec sa réaction, globalement, face à un Élu.

      Maintenant creusez, lisez, et avertissez : Chouard comme tous ses suivants dont vous (car comme il le dit justement çà ne concerne pas que lui), ne pourront plus ignorer le travail de Soral, qui lui fait le boulot depuis 30 ans (!), mais sur la vraie question.

      Comme le disait LF Céline, le problème du Français en général c’est qu’il n’est pas assez curieux !
      Et çà risque de nous coûter très cher, à tous, essayez de vous réveiller enfin !


    • #2133098
      le 27/01/2019 par Crux Fidelis
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Ce n’est pas " descendre ", c’est faire de la pédagogie.
      Cordialement,


    • #2133908

      Merci de m’apprendre que je ne lis pas , et ensuite si je suis ici c’est que je m’interresse au travail de soral et d’er au global...


  • #2133005
    le 27/01/2019 par Mon Cult aussi !
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    La révolution ne se fera pas en dialoguant avec les épigones du pouvoir, il serait temps de le comprendre...



    Tout est dit.

    (le reste, comme dirait le futur taulard, c’est du bricolage)


  • #2133011
    le 27/01/2019 par Peter Töpfer
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Contre ce maitre des chicanes seulement lâcher Francis Cousin servirait à quelquechose MDR.
    https://www.youtube.com/watch?v=UUk...

     

    • #2133184
      le 27/01/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Lorsque E&R avait publié cette rencontre à l’époque, j’avais été estomaqué par le neuneuisme de Chouard, commentaire passé à la trappe.

      Reste la patience de Francis Cousin, face à l’autre qui prend des notes.


  • #2133012

    En lisant le titre de l’article je m’attendais à une catastrophe... Il n’en est rien.

    A 27:00 et à 37:00 Chouard laisse Enthoven dans les cordes.
    Après, je suis plutôt immunisé contre les "vendeurs de morale" venant de Tel Aviv, peut-être que ça joue aussi.


  • #2133017

    L’art de parler et de balancer des banalités pour monopoliser la parole et empècher chouard de parler, et l’emmener à discuter de détails, pour lui recouper la parole de nouveau au bout de 30s.

    Il faut venir avec une horloge de jeu d’échecs.

    Chouard discute comme s’il était dans un salon.
    Hors, il a un temps de parole limité et se le laisse grignoté.


  • #2133025

    Appliquez la méthode Faurisson ! Coupez le son et visionnez à nouveau la vidéo ! Le Raphaël apparaît comme le boss ( voyou) de l émission . L animateur à l’air terrorisé à chaque fois que Raph le caïd tend son bras en sa direction . En face Etienne respire la sincérité , l honnêteté ...... il n est pas " filou " des lors il apparaît comme faible . Faible car il est trop courtois face à un demago . Mais les temps changent et petit à petit à force de nous prendre pour des con , on l
    est de moins en moins et on acquiert certaines techniques de lecture ( paix à votre âme professeur ) et l arrogant deviens le faible .

     

    • #2133135

      L’essence même du christianisme (aimez vous les uns les autres), avant d’être dévoyé, s’est répandu en tendant l’autre joue. C’est à force de résister en encaissant les coups que l’on épuise et décourage ses adversaires et que l’on gagne l’admiration, le soutien et finalement l’adhésion des plus indécis. Beaucoup de gens habitués à avoir tout, tout de suite ne comprennent pas que c’est un procédé long et douloureux..... Patience.


  • #2133026

    Un débat doit avoir un vainqueur ?

    si on a un parti pris oui !
    pour ma part et en toute objectivité, j’ai trouvé les propos de monsieur Chouard bien plus constructifs et respectueux que ceux de monsieur Enthoven qui semblaient plus conservateurs. On avait l’impression qu’il défendait ses propres intérêts, alors que Chouard défendait ses idées.

    je l’ai écouté deux fois !

     

    • #2133161

      Soyons sérieux, « l’absence de parti-pris », ça n’existe pas, c’est une histoire pour les bisounours qui se finit très souvent en sodomie :-)


  • #2133027
    le 27/01/2019 par Mon Débat aussi !
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Le type de la télé lit un texte... Un professionnel du spectacle.

    L’autre ? Le prof ? Il est ligoté par "Nuremberg".

    Donc, logiquement, la question n’est pas qui a remporté le débat, mais qui a la Justice dans la poche.


  • #2133028

    Quarante-cinq minutes, c’est très court pour aborder des questions aussi nombreuses, mais je trouve qu’Étienne Chouard s’en tire fort bien. Notamment, parce qu’il accepte de dialoguer, ce que vous lui reprochez (« La révolution ne se fera pas en dialoguant »). Comment plaider pour davantage de démocratie, davantage de pluralité, davantage de pouvoir aux citoyens en refusant de dialoguer ?!?
    C’est difficile, frustrant et laborieux, mais c’est indispensable.

    Je reviens sur un point précis du débat, qu’Étienne Chouard n’a pas relevé : en s’appuyant sur Rousseau, Raphaël Enthoven estime que l’un des risques majeurs du référendum réside dans le fait que les hommes ne peuvent pas, toujours et en permanence, être uniquement préoccupés par le bien commun et qu’ils se soucient aussi de leurs intérêts personnels. C’est vrai. Mais par quelle opération magique (ou divine) postule-t-il que le Prince, lui, pourrait s’abstraire de ses propres intérêts individuels, là où une coalition importante de citoyens n’y parviendrait pas ? Comment un individu pourrait-il mieux résister à ces tentations qu’un ensemble pluriel qui débat publiquement de manière contradictoire ?
    Pour les lobbies, les grandes entreprises et les différents groupes de pression, il est beaucoup plus facile de corrompre un homme (qui leur doit en partie son élection !) que des millions de citoyens.

     

    • #2133186
      le 27/01/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      "Comment plaider pour davantage de démocratie, davantage de pluralité, davantage de pouvoir aux citoyens en refusant de dialoguer ?!?"

      Parce qu’on ne dialogue pas avec des escrocs (qui plus est suprémacistes), et que la démocratie est fondamentalement une arnaque.

      Ta démocratie, c’est Nabilla.


    • #2133356

      @Palm Beach :

      Le problème dans ce genre de jugement de valeur à l’emporte-pièce, c’est qu’il ne constitue pas un argument mais seulement une insulte et qu’il peut être retourné indéfiniment : l’excroc, le menteur, le manipulateur, etc., c’est toujours l’autre.
      Au moins, Étienne Chouard, mais aussi Raphaël Enthoven, ont su se mettre autour d’une table pour confronter leurs désaccords.

      Que proposez-vous à la place du dialogue et de la démocratie (dont vous affirmez que « c’est fondamentalement une arnaque ») ? La guerre civile et l’oppression ? Que voilà de réjouissantes perspectives !
      C’est assez affligeant de lire cela sur E&R.

      Quant à Nabilla, je ne vois pas ce qu’elle vient faire là.


    • #2134459
      le 28/01/2019 par Ceci n’est pas une pipe
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Quant à Nabilla, je ne vois pas ce qu’elle vient faire là.



      - Et pourtant, elle tourne !


  • #2133031
    le 27/01/2019 par ohaitieaqui
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Chouard est trop gentil c’est avéré depuis longtemps, respect à cet homme toujours calme, qui ne deviendra jamais un professionnel de la politique et qui se fait descendre en flamme partout et pour pas un rond lui ( il n’a aucun mandat) pour vouloir rendre un peu de démocratie au peuple.


  • #2133063
    le 27/01/2019 par Michelly58
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Enthoven est aussi insupportable à écouter que BHL, je préfère m’abstenir d’écouter se débat stérile. Le RIC est en train d’être instrumentalisé comme un nouvel enfumage pour ne pas parler de la dette, ce qui est primordial.

     

    • #2133128

      Le RIC est au contraire le (seul ?) moyen pour le peuple de se prononcer sur la dette, la souveraineté monétaire, mais aussi et de prime abord sur la structure des média, afin que les débats visant à éclairer le peuple ne demeurent pas sous manipulation ploutocratique.

      Le pouvoir aura à craindre le RIC si et seulement si le premier RIC consiste à annihiler la fabrication du consentement par les média des ultra-riches.

      Exemple d’agenda dont la chronologie est cruciale (6 mois de débats précèdent la votation) :

      1er question : voulez vous réintroduire les ordonnances de 1948 sur la presse ?
      2ème question : voulez vous sortir de l’Union Européenne ?
      3ème question : Voulez vous le retour de la souveraineté monétaire ?
      4ème question : La part de la dette due au mécanisme de la création monétaire privée (soit la quasi-totalité) doit elle être annulée ?


  • #2133069
    le 27/01/2019 par Nattydread
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Je préfère l’humilité d’un Etienne Chouard qui maîtrise son sujet, que la suffisance d’un Enthoven qui débite ce qu’on lui a appris.On dit souvent d’un sot présomptueux, que rien n’égale sa suffisance, si ce n’est son insuffisance. (Littré)
    Etienne Chouard aurait dû simplement lui dire d’aller parler avec les gilets jaunes sur les rond-points, histoire de leur faire comprendre qu’avec un peu de philosophie, tout va s’arranger dans leur vie.

     

    • #2133101

      Etienne Chouard est une rareté,une sorte d’ovni : il est civil, courtois, éduqué, sa culture n’en parlons pas, il est l ’inverse de beaucoup d’agités intellectuels du bocal , qui sont méchants, agressifs, voire laids , avec zéro culture ou presque, donc.... il choque , et c’est bien normal, on n’a plus l’habitude ...sinon, les débats TV c’est la plus grande gueule qui remporte la mise, la TV c’est la kermesse du village, le royaume des femmes à barbes, le catch , le mousseux :) bref....CHOUARD le gentilhomme, qui gagne à long terme.


  • #2133071

    Pas d’accord avec le commentaire.
    Chouard l’emporte nettement. Il argumente et son contradicteur jargonne, mais on ne retient rien de ses interventions. Il se contente d’interrompre et de faire le beau en jouant au bobo cultivé.
    Il n’est pas crédible lorsqu’il fait mine de deplorer l’affaiblissement de la secu. Chouard par contre l’est quand sa voix tremble d’émotion.
    Au final je retiens qu’aujourd’hui il n’y a plus une manière unique de passer à la télévision. Elle n’avantage plus seulement les puncheurs.


  • #2133072
    le 27/01/2019 par Lefrancparler
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Pour combattre un sophiste il faut un Socrate et Chouard ne l’est pas il défend une Idée et c’est déjà pas mal. SUD RADIO opportuniste ne cherche qu’ à faire du buzz. Chouard n’a pas la force d’assumer ses"mauvaises fréquentations " avec le "diable" il joue la position défensive et c’est dommage pourtant il existe une vidéo ou il assume très bien ses rapports avec Soral pour ne pas le citer.Enthoven juif agnostique est de la même clique que Bhl s’il était rentré dans le lard de ces sophistes on lui aurait sorti Soral pour le coincé. Le non dit dans ce mouvement des Gj c’est la présence massive des idées d’E&R c’est ainsi. Il y a donc un grand bal d’hypocrites


  • #2133074
    le 27/01/2019 par Grégory Forest
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Étiennes Chouard à tout donné pour arriver au point où il en devient exténué et perplexe.

    Il réalise peut être que le pouvoir au peuple c’est une escroquerie sophiste, que le peuple ça n’existe pas en tant que structure pensante et agissante, ça ne peut que se contenter de suivre le chemin qu’on lui trace ou bien se révolter... Rien d’autre.

    Et lui en représentant désigné de cette structure informe doit réaliser qu’il devra lui aussi suivre le plan qu’on lui trace, et tout le problème de Chouard c’est qu’en gentil républicain athéisé il est dans l’impossibilité de définir qui trace son propre chemin dans le Plan. Est-ce vraiment l’humain qui peut choisir l’harmonie et la sincérité comme avenir commun sans passer pour un naïf ? Ou bien le Plan est il déjà décidé pour l’humain et il n’a qu’à comprendre ce qu’on lui dit depuis 2000 ans pour enfin sortir de ses illusions de pouvoir ?

    "
    Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille
    Chacun cherchera à jouir tout ce qu’il peut
    L’Homme répudiera son épouse autant de fois qu’il se mariera
    Et la femme ira par les chemins perdus, prenant celui qui lui plaira
    Enfantant sans donner le nom du Père.

    Mais aucun Maître ne guidera l’Enfant
    Et chacun parmi les autres sera seul
    La tradition sera perdue
    La loi sera oubliée
    Comme si l’Annonce n’avait pas été faite et l’homme redeviendra sauvage."


  • #2133077

    Couard est en difficulté comme un homme honnête est en difficulté face à un menteur. Chacun se bat avec les armes qu’il possède.


  • #2133079

    Le comble du sophiste, c’est de vous expliquer qu’une horloge en panne vous indique quand même l’heure...au moins deux fois par jour...


  • #2133097

    La question n’est pas de savoir s’il est gentil, s’il est doux, s’il est sympa. Mais à quoi il va servir dans le processus capitaliste qui cherche par tout la moyen à enrayer le mouvement spontané des gilets jaunes.
    Sa place dans l’appareil médiatique répond à cette question, tout comme ce débat merdique.
    Soral chez Taddéï, ça a été une leçon de radicalité, en plus de définir en 20 minutes les grands concepts qui animent comprendre l’empire. C’était d’ailleurs le point de non retour.
    Cousin a raison, n’en déplaise aux camarades horripilés dès que ER relaye une des ses interventions.
    Si l’on n’abolit pas la valeur d’échange, c’est elle qui nous abolira.
    Pour citer Lucien Cerise dans son excellent neuro-pirates, parlant d’un reset ontologique global.
    "Il faut donc détruire ce monde dont l’origine ne doit au Capital, pour le remplacer par un monde qui devra son origine au Capital. L’argent doit devenir l’origine du monde."
    "Le propriétaire du Capital devient divin, il est le producteur démiurgique du monde.

    Lorsqu’un exode urbain massif viendra à travers la France pour vivre comme nous l’avons toujours fait, aux cycles des saisons, en produisant nos propres conditions d’existence, on pourra dire que le mouvement ira quelque part.
    Pour l’instant, c’est parti pour un acte 45, puisque personne ne veut virer physiquement le pouvoir en place, ni ne changer en profondeur ce système.
    Et on se retrouve avec Chouard, aimé tendrement parce que gentil, pendant qu’on traite Cousin de bourgeois.


  • #2133107

    Autant l’autre fois chez Taddéi je l’avais trouvé assez pugnace face au constitutionnaliste, autant là il est vrai il est un peu exaspérant par son côté "On est tous de bonne volonté œuvrons tous ensemble pour un monde meilleur ", ses "Raphaël ..." en début de chaque argumentation face à l’autre baratineur qui cache son mépris du peuple par un vernis philosophique et ses excuses permanentes sur certains propos qu’il a pu tenir.
    Il n’a pas compris que Enthoven et Macron sont complices et qu’il ne peut pas traiter l’un de "criminel" et faire des ronds-de jambes avec l’autre.


  • #2133110

    Dans un dialogue ou un discours, il y a le verbal et toujours le non-verbal. Les gens sont très sensibles au non-verbal, à ce qui émane d’une personne . Les mots passent presque en seconde position .
    Ce qui apparaît ici , et personne ne s’y trompe, c’est la gentillesse de Chouard et son intelligence, sa façon de ne pas nourrir le conflit. Du coup il est écouté.
    Ne vous y trompez pas, il est bon dans son style. Les comparaisons sont ici vides de sens.


  • #2133111

    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste ET LE PRÉSENTATEUR SUBTILEMENT COMPLICE, l’empêchant d’en placer une à des moments "stratégiques" du débat !


  • #2133112

    Ce qu’il faut les indécrottables démocrates naïfs (preuve de leur innocence) comprennent c’est que le système n’a pas vocation à se tirer volontairement des balles dans le pied : objectivement rien ne les obligent à inviter Chouard, donc si le système le médiatise c’est que ça le renforce d’une façon ou d’une autre. Quand le système a un véritable ennemi il ne l’invite pas et ne le fait pas parler.


  • #2133113

    Ecouter Enthoven s’écouter parler est un exercice pénible. Cet homme s’exprime toujours comme s’il était en train de s’adresser à des élèves dans un cours ! Usant et abusant jusqu’à la caricature d’une maîtrise très discutable, notoirement obséquieuse, du langage, il truffe systématiquement ces interventions face à autrui de tournures qui se veulent "très à l’écoute". Quand on l’écoute avec attention, on perçoit nettement un vernis de fausse tolérance par-dessus un contenu totalement figé dans les certitudes d’avoir raison.
    Lorsque Enthoven annonce en début de chacune de ses arguments un "je ne souhaite qu’être convaincu par vos arguments" il ne fait que dans le cauteleux... ce type est juste persuadé d’être dans la vérité. Un philosophe de salon parisien en somme...
    Son boulot consiste vraisemblablement à discréditer les arguments de l’autre en emballant le débat d’une pseudo tolérance. Pas fin et lisible à 1 km !
    Quant à Chouard, il n’a jamais été un grand orateur ni un débatteur pugnace. Il écoute "trop" à l’inverse de ces détracteurs qui n’ont que faire des débats authentiques. Chouard cultive également le doute... belle et nécessaire qualité d’esprit mais parfaitement stérile, voire dangereuse, avec des pervers comme les communicants politico-manipulateurs de notre époque.


  • #2133115
    le 27/01/2019 par pomme pomme
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Entho n’a aucun intérêt.
    Inutile donc de débattre de lui et de ses propos.
    Nous savont tous de qui il les tiens.

    Le sujet est : Comment établir la démocratie dans une France dévastée par Dark Vador ... Le Golem du 1% prêt à tout pour dissoudre ce qui reste de la France ?

    Chouard est un maillon de cette chaîne qui doit, à terme, emprisonner l’ennemi.
    Il faut d’autres maillons ..... Beaucoup d’autres. C’est pourquoi, restons unis, tendus vers le même objectif.


  • #2133118

    Mr Chouard est un homme de bonne volonté. Son travail a un impact important, c’est ce qui compte. Ceci dit les bons sentiments, aussi bons soient-ils ne suffiront a renverser le système (appauvrissement des Peuples par le Dette)
    Je pense que Mr Chouard en est conscient, son travail se situe a un autre niveau : rassembler tous les hommes de bonne volonté.
    Notre travail, plus risqué, consiste à nommer les Grands Bénéficiaires du Système d’appauvrissement des Peuples par la Dette. Nous sommes complémentaires.

     

    • #2133163

      Tout à fait. E&R : " Gauche du travail et droite des valeurs" = Réconciliation.
      Étienne Chouard & Alain Soral : "Adhésion par la gentillesse, persuasion par la fermeté " = Authenticité.


  • #2133125

    Monsieur Chouard est un etre gentil ... et la gentillesse est perçu comme une faiblesse... pour ma part j’avais envie de mordre ... mais au fond il a la bonne méthode... pour le moment


  • #2133131

    J’ai trouvé R. Einthoven suffisant et enfermé dans la citation d’écrivains au lieu de penser par lui-même. Je mesure de plus en plus à quel point, ce type d’individu est le produit d’un contexte familial favorable à la réussite scolaire mais qu’à la sortie il maque l’essentiel, en l’occurrence, l’intelligence qui permet de s’extraire de sa condition, d’être innovant, inventif et créatif. Évidemment Raphaël est plus à l’aise devant un micro qu’Étienne. Il faut dire qu’on débute tôt dans la famille puisque le fils Einthoven animait le débat Asselineau/Todd à l’université d’automne de l’upr et qu’à 17 ans, il a été performant.
    Bref, je n’ai rien appris de ce débat que je ne savais déjà. J’attends beaucoup plus du débat Asselineau/Chouard.


  • #2133169
    le 27/01/2019 par pierre-carret
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Laisse parler les pantins.
    La vérité est tienne Étienne, tiens la bien !


  • #2133174
    le 27/01/2019 par Pseudo-débat
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    C’est tout de même incroyable, que Mr Chouard ne soit pas

    convié au grand débat.


  • #2133175
    le 27/01/2019 par STEF de MARS
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Quand un Chouard montre la lune, un Einthoven regarde le doigt.

     

  • #2133177
    le 27/01/2019 par Ifuckcharlie
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Pourquoi Dieu qui a fait Beethoven sourd n’a-t-il pas fait Einthoven muet ?
    Pourquoi accepter de débattre avec cet ignoble créature méprisable ?


  • #2133190

    Moi je suis raciste, car j’aime les autres races. Quel bonheur quand j’étais jeune. On pouvait découvrir l’autre hors des frontières. Des êtres humains différents en beaucoup de choses d’habitudes de rituels etc. Avec la Matrice, les mélanges vont remplacer nos différences tellement belles par une sordide uniformité voulue par le Système, et par la Force s’il le faut c’est Sarko qui l’avait dit.


  • #2133191

    on ne discute pas avec un "serpent", on lui écrase la tête ! désolé de pas être un bien pensant !


  • #2133194

    Ca fait deux fois que je vous trouve "dur" avec Etienne Chouard E&R.
    Pourquoi le traiter de naif ?
    Non !Moi je trouve qu’il est égal a lui meme , et qu’il défend ses arguments habituels !
    Dans une émission si courte , ou tout est accélé volontairement , que voulez vous qu’il dise , ou qu’il fasse de plus ?
    Rien n’est vain.
    Il reste d’utilité publique , si j’ose dire.
    Vous le savez , "ou pas alors" , E&R , tout se fait sur le long terme , tout est cheminent.
    Le but n’est pas le plus enrichissant , c’est le chemin qui vous y conduit.

     

    • #2133395

      Oui même impression,
      en gardant son calme, son écoute, sa ligne... Etienne Chouard laisse l’adversaire s’auto démolir.
      Raphaël Enthoven est un très bon élève de philo mais ça s’arrête là, il aime trop s’écouter parler et au final il ne convainc personne.


    • #2133404
      le 27/01/2019 par Jean Citron
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Il est qualifié de naïf justement parce qu’il va dans une émission si courte, où tout est accéléré volontairement, où il ne peut presque rien dire ni faire où il a fasse à lui des gens qui au mieux essayent de le ridiculiser. Il est qualifié de naïf parce qu’il croit qu’il va pouvoir défendre sereinement ses idées dans une émission de TV ou de radio française.


    • #2133441

      Il n’est pas « traité » de naïf, ce n’est pas une insulte. Il est qualifié de naïf car il l’est parfois dans certaines circonstances et c’est donc une critique parfaitement audible. Il faut éviter d’exagérer les choses hors de proportion.


  • #2133201

    Au final, le RIC c’est évidemment la solution. Mais on l’évoque mal selon moi. Enfin on se limite à l’évoquer, le prévoir. J’aimerais qu’on (que M. Chouard) - en parle plus concrètement.
    Pour ma part, je dirais que le RIC :
    - Doit être réservé aux citoyens de « seule » nationalité française (soit en gros 24 M d’ayants-droit) ;
    - Que ce référendum doit être réservé aux citoyens ayant effectivement voté durant 3 années précédentes ;
    - Qu’il faille 10% de demandeurs « dûment répertoriés, voire tracés » pour lancer un référendum (2,5 M disons) ;
    - Qu’il y ait des garanties de protection pour le citoyen ayant-droit qui s’exprime ;
    Etc...
    De nos jours, l’électronique permet ce genre de concept.
    Bon, c’est un point de vue...


  • #2133208

    Partie 1/2 :
    Mr Chouard est de de par sa position de défenseur du bon droit du peuple devait se présenter devant tout contradicteur la tête haute,et s’appuyer sur deux facteurs essentiels :
    1)faire le choix d’une confrontation frontale,et ne pas donner cette fâcheuse impression de quelqu’un qui s’excuse pour ne pas froisser l’interlocuteur. Dans ce combat d’idées,les positions sont défendues,comme dans les guerres urbaines,pied à pied,rue par rue. Seule l’invective est bannie,mais à la seule condition que l’adversaire respecte ce postulat. Et enfin,rappeler à l’interlocuteur qu’on est là pour débattre du fond et non des détails,tels des excès proférés ici,ou là.Exemple,Enthoven,a rappelé quelques injures exprimées par quelques personnes des GJ,et érige ces injures comme de prétendus"arguments"pour contester l’exemplarité de l’ensemble du mouvement.
    Un autre exemple : devant la stratégie du contradicteur de se saisir de tout mot qu’il juge inapproprié pour attaquer. Chouard,lorsqu’il utilise le qualificatif "criminel" pour qualifier la desindexation des retraites par rapport à l’inflation,et devant l’attaque, commence à battre en retraite.
    D’autre part,on retrouve constamment chez Mr Chouard,cette attitude de jouer le modeste. En effet,au début de l’entretien,le fait de dire que lui,Chouard,a appris d’Enthoven via ses émissions de philosophie ,diffusées sur Art,ne renforce en rien sa position. Au contraire,et comme toute attitude mal à propos,l’intéressé s’affaiblit inutilement. ( À suivre )


  • #2133210

    J’ai suivi le débat fort intéressant quand même, cependant, j’ai trouvé que Enthoven avait largement l’ascendant, avec une prise de parole peut être plus importante, et une facilité évidente à s’exprimer à la radio et à développer avec une écrasante assurance des arguments qui sembleront à beaucoup plus pertinents face à un Chouard beaucoup trop hésitant et timide, mais peu importe je suppose du point de vue de Chouard il ne se pose pas en homme politique politicien justement et le personnage ne fait pas dans l’agressivité , tant mieux, mais il ne s’est montré que peu convaincant, sauf pour les convaincus, c’est toute la stérilité de ce genre débats.


  • #2133213

    Partie 2/2 ( suite et fin ) :
    Enfin,soulignons,qu’au niveau du mot de l’introduction,il fallait que Mr Chouard,plante le décor clairement,en soulignant que son interlocuteur est un représentant d’un système anti populaire. Un système politique en faillite économique,politique et morale. Et ce ne sont pas des phrases alambiquées qui vont sauver un système aux abois. Le peuple,écrasé par la misère,et légitimement représenté par les GJ crie : "nous avons faim",enlève toute légitimité au pouvoir. Ce cri tragique du peuple,on le retrouve dans les faits :
    - six millions de chômeurs et neuf millions de pauvres,
    - des sdf,dont le pouvoir ignore jusqu’à l’existence,
    - des dizaines de milliers de repas distribués par les Restos du cœur,
    - deux mille cinq cents milliards de dette publique,découlant directement de la lugubre loi de 1973,qui oblige l’Etat à emprunter de l’argent aux banques privées.
    - un solde économique négatif net vis à vis de l’UE,
    - l’intégration de l’OTAN décidée en catimini,
    - la signature du pacte de Marrakech et de l’accord d’Aix La Chapelle sans la moindre consultation.
    Alors,voilà Mr Chouard,ce qui aurait pu être une ligne directrice de vos propos et vos répliques,et non d’être piégé par des jeux de mots et des détails qui vous mettent,presque systématiquement,en position de défense,illustrée par vos hésitations sur le choix des mots. ( Fin )


  • #2133228

    A la base, ce qui m’intéresse comme vous tous est de partir d’un vécu pour mieux communiquer donc je le suis depuis plus de dix ans et vais vous conter une anecdote. J’ai vainement essayé de dialoguer avec lui sur son blog mais jamais aucune réponse alors que le moindre troll déguisé en femme s’attire à coup sûr des commentaires dithyrambiques de sa part, même si elle l’insulte. Donc effectivement, il est trop gentil, dans le sens chrétien de vérité et pardon, vous avez entièrement raison.
    Mon premier conseil, que je vous répète ici car sans doute vous n’irez pas sur son site par manque de temps et une fréquentation pas trop de votre bord, c’est de ne pas donner la même importance à deux arguments. Hiérarchiser quoi. Par exemple au début, son adversaire déroule un pauvre monologue au discrédit des manifestants car ils auraient commis le crime de lèse-majesté en osant se moquer gentiment de ses gouvernants, oubliant le mépris et les insultes qu’ils ont reçu depuis 2017 (illettrés, venez me chercher etc). Ce sont des mots : les faits, les voici, 11 morts, de nombreux mutilés à vie : évidemment il lui répond avec ça mais aurait dû lui faire sentir qu’on ne peut pas mettre les deux actions sur le même plan. Comme doubler le SMIC et filer des centaines de milliards aux banques chaque année.
    Ensuite, toujours sur ce même exemple, toujours demander des preuves de ce qu’il avance : ces quolibets sont-ils réels, prouvables comme émanant de manifestants engagés dans le mouvement ? Ou résultent-ils de manipulations journalistiques ?
    Enfin, le reprendre de volée quand il critique NDA ou LFI*, traitant le premier de puceau apparemment, et lui rétorquer que lui aussi insulte sans argument. La répartie, ça se travaille, inutile de prendre des notes.
    En conclusion, je dirais qu’il n’a pas assez profité de sa discussion avec F. Cousin : partir de l’économie, le politique viendra après, abolir la marchandise d’abord.

    * = sans doute car M. Chouard en est proche


  • #2133242

    Ce philosophe n’a pas le niveau.
    Il parle trop vite, et part dans tous les sens, on perd le fil conducteur, en plus c’est confus, il n’y a pas de logique.
    Il est trop passionné et n’écoute pas son opposant.
    Au moins Chouard est plus facile à comprendre et plus pragmatique et ce qu’il dit suit une logique.
    Pour moi il a dominé le débat.
    Pour la compétence, le tout est de savoir comment et pour qui elle va être mise au service. Il vaut mieux un incompétent dans la nuisance qu’un compétent dans la nuisance !
    Pour l’ISF, ce n’est pas un impôt pour les riches mais un impôt sur la patrimoine immobilier (certains "pauvres " y sont soumis).


  • #2133251

    Chouard c’est de la dynamite portée par le charisme de Bourvil.
    S’ils ne nous l’effacent pas, d’un "accident" de scooter ou autre, je pense que ça va porter de beaux fruits... Et puis, tout ça, l’air de rien, ça essaime, donc, à terme, il n’est pas interdit d’y croire


  • #2133324

    Concernant le RIC, il y a une initiative qui va être lancée depuis la chaîne se Saber Solo qui semble intéressante. C’est un essai de RIC à plus ou moins grande échelle, pour voir quels seraient les points positifs et les points négatifs pour le mettre en place.

    Peut-être que finalement c’est la solution, ne pas attendre "d’autorisation" ou "d’aval" de la part du système, mais mettre en place et organiser nous même un RIC. Il sera ensuite difficile à un gouvernement ,de passer outre une décision prise par plusieurs dizaine de milliers de Français, et de ne pas aller dans le sens du vote sans risquer un nouveau soulèvement populaire.


  • #2133326

    Le Maître et l’élève...ou quand Cousin démontre la faiblesse des concepts de Chouard...https://www.youtube.com/watch?v=0xP...

     

    • #2133385

      Chouard (sans attaque de ma part) n’a pas du tout cette culture politique du marxisme contre proudhonisme. Cousin l’a emmené dans ses propres catégories qu’il maîtrise pour le confondre dans le débat. Cousin ne trouve pas de contradicteur parce qu’il semble s’estimer au-delà de tout spectacle de la discussion. Cependant, le fond de ce qu’il soutient est très contradictoire et très contestable, par-delà la rhétorique sur-rodée ; là n’est pas tant la question.
      Chouard est un combattant authentique, intelligent, bon, n’en déplaise à Cousin ou même Soral qui semble le jalouser d’une façon ou d’une autre sur vk. Qu’on arrête donc de se tirer dans les pattes au sein de la résistance. Chacun a son rôle à jouer. Chacun a son moment historique, n’en déplaise à Cousin. Ce moment semble être celui d’Etienne, et je le trouve fort digne et intègre.


  • #2133349

    Je n’ai pas vu le même débat que beaucoup d’entre vous, qui ne l’avez peut-être pas vu en entier.
    Quelques observations :
    Je n’ai trouvé R.Enthoven ni insupportable ni arrogant, mais plutôt sûr de la maîtrise de son verbe, ce qui donne à certains l’impression qu’il “la ramène”. L’hommage, en début d”émission, d’E.Chouard adressé à son interlocuteur, n’était pas feint.
    En réalité, Enthoven a cru pouvoir le déboulonner comme un prof de philo qui sort ses fiches. Il a montré, par ses petites piques et ses finasseries, sa légèreté.
    Sur le plan physique, Enthoven n’était pas centré sur son “ventre”, se soutenant par les bras tandis que Chouard était ramassé sur lui-même tout en étant légèrement penché, à l’écoute.
    Deux thèmes abordés par Enthoven méritent cependant l’attention : l’incompétence pour l’expertise de sujets délicats et la complaisance de certains mandatés envers leurs mandateurs, qui auraient l’effet de ne jamais trancher contre une partie d’entre eux, pour le bien commun.
    Les réponses d’E.Chouard sont toutes valables, à condition d’imaginer une hausse de l’intérêt et de l’engagement du peuple pour la “cuisine”.
    J’ai ressenti que Chouard dominait son sujet et son adversaire, tout en le laissant s’ébattre, et cela sans effets de manche, comme à son habitude. La deuxième partie du débat a montré un Enthoven friable, ergoteur et un Chouard très humain et offensif.


  • #2133361

    Le "problème" avec Etienne Chouard, qui par ailleurs est un gentil animé des meilleures intentions dont est pavé l’Enfer, est qu’il est comme un chercheur de champignons qui ratisse en long en large et en travers le premier spot qu’il a trouvé sans chercher à progresser plus loin dans le bois.
    Depuis le début de l’expérience des Gentils Virus il y a 7 ou 8 ans sa pensée c’est affinée mais le concept n’a pas progressé. Constitution et encore constitution, démocratie et pouvoir du peuple, le RIC, n’en étant que la dernière expression ou facette en date. Et toujours cette idée très discutable que tout chef serait forcément nuisible au bien commun.
    S’il avait eu la volonté voire la capacité de cheminer plus loin dans ses réflexions il aurait sans doute compris que tous ces "gadgets" ne sont en fait que des moyens de nous rendre notre emprisonnement plus acceptable, plus supportable.
    Quelques injections de Francis Cousin et de connaissances sur la véritable nature de toute société humaine en équilibre avec son biotope respectant l’Ordre Naturel l’aurait sans doute permis d’aller bien plus loin, plus en profondeur.
    Il n’en reste pas moins que les idées qu’il inspire sont une première étape de la reconquête. C’est déjà ça comme on dit mais espérons que nous serons capables de cheminer jusqu’au bout du bout du bois.


  • #2133421

    Sans un minimum de culture historique, on déconne toujours et beaucoup...
    Après 68, les couches moyennes déclassées nous ont emmerdé avec le piège à cons de l’auto-gestion ( les petits profs de la CFDT et leur Edmond Maire...) pour nous mener à la démocratie directe de l’esclavage - temps 1 -...
    Après 2018, les couches moyennes déclassées nous emmerdent avec le piège à cons du RIC ( les petits profs de la masturbation citoyenniste et leur gentil Chouard...) pour nous mener à la démocratie directe de l’esclavage - temps 2 -...

    ON S’EN BRANLE...On veut la lutte généralisée pour l’émancipation humaine...


  • #2133425

    E. Chouard ne doit rien changer à son "style" .
    Si on n’a rien d’autre à lui opposer que de reprendre les expressions de colère de gens qui n’ont été pour la plupart dotés que d’une éducation de merde renforçée par une télé et des radios idem.Sur le fond LE philosophe ne tient pas la route. Le projet d’E.Chouard est imparable.
    La défense du système et les jugements sur les GJ d’Enthoven sont lamentables.
    Ses arguments contre le RIC sont inexistants.


  • #2133435

    Encore un pedant qui en a plein le pif !! Bravo Monsieur Chouard !!


  • #2133460
    le 27/01/2019 par culturovore
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Jamais, depuis l’abbé Pierre, je n’avais vu d’homme plus honnête que Chouard s’exprimer dans un média.

    Humble, réfléchi, sincère, spontané, EMPATHIQUE, il plane des kilomètres au-dessus de son contradicteur. La vérité vient du coeur et le Einthoven n’a qu’agressivité, verbiage, sophisme et contre-vérités à lui opposer. C’est un pervers narcissique qui se sent si désarmé par Chouard qu’il garde les bras croisés en repli protecteur et se croit obliger d’élever la voix, de monopoliser le temps de parole, car il sait, il sent bien qu’il n’est pas à la hauteur et se noie dans l’incohérence de son propre discours archi-préparé. Celui-là n’a de philosophe que son titre universitaire. C’est un philosophe de la banque, comme le BHL.

    Les GJ ne pouvaient trouver mieux comme guide.


  • #2133485

    La révolution n’est pas une affaire de stylos constituants pour réécrire l’esclavage...C’est une affaire de grève sauvage généralisée pour éradiquer l’esclavage...Voilà pourquoi, braves innocents boboisés, Sud Radio du Capital produit un tel spectacle...

     

    • #2133668

      Gréve générale ?
      C’est comme saborder le bateau à cause du capitaine Macron, et en plus, il a des chaloupes de survie.
      Si les plus faibles meurt à cause d’un arrêt de l’économie, cela sera mis sur le dos des grévistes et pas du gouvernement qui au contraire risque d’avoir le beau rôle.
      Il faut trouver une autre stratégie et plus ciblée.
      Je pense que déjà l’éveil des consciences est très prometteur.


  • #2133712

    D’abord, il serait intéressant de compter le temps de parole de chacun des deux intervenants et même du troisième, le "journaliste". Remarquez aussi comme ce dernier écoute religieusement Einthoven, sans l’interrompre et comme il boit ses paroles. Notez, au contraire, comme il ne peut s’empêcher de reprendre Chouard et de casser le dérouler de son raisonnement. Et pour revenir au titre de l’article qui qualifie Einthoven de sophiste à juste titre, c’est tout le problème des intellectuels comme Chourd d’avoir beaucoup de mal à déceler cette arme redoutable et de luter contre elle lors des débats. Chouard a raison de qualifier de criminel, c’est le mot juste, le fait de réduire les cotisations sociales qui sont la seule source de financement des hôpitaux publiques. c’est tellement évident. C’est à cause de ça que des gens meurent, car ils meurent !, dans les couloirs des hôpitaux laissées là sur des brancards, quand il y en a, à attendre des heures que le seul médecin des urgence puisse enfin s’occuper de lui et clamse le jour même ou plus tard faute de soins. Ou qui rendent l’âme dans des ambulances ou dans les camions de pompiers qui après avoir prodigué les premiers soins aux patients qu’ils viennent de pendre en charges se retrouvent dans l’impossibilité de le trouver le moindre lit en réanimation et sont réduits à tourner avec jusqu’à ce que mort s’en suive. évidemment ce n’est pas à Monsieur Einthoven ou un membre de sa famille que cela arriverait, ni à aucun de ses amis ou leurs famille à qui on trouverait immédiatement une petite place bien douillette au Val de Grace ou à l’hôpital américain de Neuilly. Tout cela Chouard le sait bien, et ce qu’il aurait dû répondre à l’autre sophiste. Mais non, il est réduit à esquisser aux remontrances de celui-ci et à se qualifier lui-même d’ excessif. On n’en sort pas.

     

    • #2133840

      La verbosité hautaine et hypocrite de cet Enthoven est carrément insupportable ; ce faquin ignore complètement qu ’il doit ses places et privilèges à son appartenance à la communauté dominante ; il est regrettable que Chouard accepte de débattre avec ce dandy plein de vacuité et de débattre avec lui avec cette politesse révérentieuse .


  • #2133754

    C’est très dur de rester serein face au petit serin l’enthonoir philosoporifique. Il raconte n’importe quoi. Il dit que nous devons respecter le pouvoir qui est légitime alors que celui-ci accumule les délits et les insultes. Il dit que les Gilets Jaunes ont fait des conquêtes alors que le gouvernement n’a donné que des miettes de ce qui leur revient de droit en terme de pouvoir et d’argent. J’ai pas pu tenir jusqu’à la fin.


  • #2133788
    le 27/01/2019 par STEF de MARS
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    C’est fatiguant cette manie d’appeler "philosophe" tout ce qui ressemble à un trouduc.

     

    • #2133947

      Insupportable à écouter cet Enthoven, il lui faudrait un Soral en face de lui, qui n’a pas la patience du bon Chouard, pour lui faire rentrer sa morgue et ses sophismes..


    • #2134359
      le 28/01/2019 par Emilien Chaussure
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      @Kribe
      Euuuuh... Comme on connaît le patron, le prétendu philosophe aurait fini la tronche comme un terrain de rugby après un match... Remarque, c’est p’têt’ ça que tu suggérais. Je vote pour !
      La discussion courtoise a ses limites : la mauvaise foi.
      Chouard est un vrai gentil. Plus ça va, plus j’aime ce mec (nonobstant mon désaccord fondamental quant à la possibilité même de la démocratie).

      Ce "débat" aura au moins montré les effets ravageurs de la cocaïne.


  • #2133793

    Enthoven ne veut pas de décisions prises directement par le peuple, hein ? Tu m’étonnes...

    J’ai pas regardé mais je suis sûr qu’il a donné plein de "bonnes" raisons pour ça... Ah bah dis, c’est qu’il est philosophe, Toto ! Il sait des choses que nous autres, on sait pas. C’est pour ça qu’il parle à la télé et à la radio, lui. Surtout, il sait ce qui est bien et ce qui n’est pas bien. Et ce qui est bien, c’est de laisser les élites prendre les décisions "nécessaires". Il les connaît bien, lui, les élites. Il sait qu’on doit leur faire confiance. Et si son fils va sur France Inter, bah c’est bien aussi. Pas vrai Toto ?

    Sacré Toto !


  • #2133811

    Bravo Étienne : EXEMPLAIRE, en bien meilleur forme qu’au précédent debat.
    La beauté sauvera le monde et les démons ont horreur de la lumière. Einthoven, en transe, se noie dans une logorrhée débile et ne dupe personne.


  • #2133958

    Le travail accompli par Etienne Chouard est complémentaire de celui d’Alain Soral, et si leurs approches diffèrent, notamment sur la forme, elles ont toutes les 2 le mérite d’éveiller efficacement les consciences.

     

  • #2134487

    Enthoven n’est autre qu’un "adulescent" gésticulant intellectuellement dans le grand cirque de l’audiovisuel. Drôle et triste à la fois...


  • #2134607
    le 28/01/2019 par FREDERIQUE31
    Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

    Si vous donnez au mot "naïf" le sens de "qui est naturel, sans artifice, spontané, d’une simplicité sans apprêt", alors oui, je suis d’accord avec vous pour en qualifier Etienne Chouard.
    Mais si vous utilisez son second sens - ce que je crois comprendre - de "qui exprime par ignorance ou par inexpérience des choses simples que tout le monde sait, et qui est quelque peu ridicule", alors je ne suis pas d’accord avec votre titre, qui revient plus ou moins à l’insulter...

    Par ailleurs, si pour vous un bon dialogue doit se mesurer au nombre de baffes distribuées, les spectateurs n’étant là que pour compter les points, c’est faire le jeu de cette lamentable société du spectacle et ramener le débat au niveau des jeux du cirque romains...

    Par sa patience, son calme olympien, sa courtoisie, son intelligence et sa maîtrise du sujet, Etienne Chouard a porté le débat très haut, laissant le pédant petit paltoquet - débordant d’arrogance et de mépris de caste - se traîner au ras des pâquerettes et lui aboyer dessus en tentant - aussi vainement que sournoisement - de le mordre rageusement !

    Quand la cause est juste - et celle-ci ne l’est-elle pas infiniment ? - on peut avoir gain de cause sans sortir le glaive ni faire couler le sang, "les petits et les sans grade" étant toujours les grands perdants d’un changement fait dans la violence, les zélites ayant toujours su - elles - en tirer profit, je ne vous apprends certainement rien...

    Quoi qu’il en soit, merci à ER pour avoir retransmis ce dialogue nouveau genre ! ;-)


  • #2134610

    Je pense qu’il faut des gens plus aguerris pour défendre le RIC ! Laissez Chouard tout seul le défendre..alors qu’il a du mal à respirer et reprendre son souffle....c’est aussi tuer le RIC avant l’heure !! Il y a pleins de personnes intelligentes par les GIlets Jaunes...il faut aussi qu’ils s’en chargent !
    J’ai vu la video..la prestation de Chouard était vraiment pathétique..il faut tout de même le dire franchement.


  • #2134703

    Je connais Etienne Chouard depuis longtemps, j’avais j’amais entendu parler de cet Enthoven et franchement sa façon d’embrouiller la discussion de façon malicieuse est tout à fait insupportable. Ce type est possédé et il m’a empêché d’aller jusqu’au bout, j’ai décroché (au moment ou il a fait semblant de pas comprendre la nuance que Chouard mettait un point d’honneur à souligner avec son accord sur l’élection et le vote). Chouard n’a pas compris qu’il était face à un malade mental (en cela je rejoins l’avis d’EetR), un obsédé du jeu de dominer l’autre de façon malhonnête et de l’embarquer sans cesse sur son propre terrain (exactement comme le font les psychopathes).
    Par contre, plus personne n’est dupe de ces méthodes... Enthoven peut dire tout et son contraire avec aplomb, le gentil c’est Chouard et par sa gentillesse il marque des points. Et puis c’est tellement simple et parlant pour tout le monde... même avec la plus grande entourloupe manipulatoire tout le monde a compris que le peuple se fait voler le pouvoir à chaque élection. D’autant plus que le mandat n’est pas impératif et que l’élu peut se torcher avec les promesse qu’il a faites (ce qui arrive souvent).

     

    • #2134922
      le 29/01/2019 par rectificateur
      Chouard le naïf face à Einthoven le sophiste

      Je rejoins votre commentaire. N’oublions pas une chose : Chouard est enseignant. Face à une classe, il sait très bien qu’un bon prof n’est pas celui qui répond au plus fort en gueule, mais celui qui fait passer le message au plus grand nombre.

      Je crois qu’il a parfaitement compris à la fois à qui il a affaire (le sophiste au tout à l’ego Enthoven) et à qui il s’adressait (aux auditeurs, nettement plus "normaux"). Il laisse Enthoven s’écouter parler et c’est très bien. Dans une classe, quand un pervers narcissique tente de faire son numéro devant le prof personne n’est dupe, même chez des ados. Alors pour un public d’adultes...

      Cette pseudo-supériorité oratoire d’Enthoven, le fils à papa qui commença par engrosser la fille BHL (Justine Lévy) avant de coucher avec la maîtresse de son père (Carla Bruni, à l’époque) ce qui décida la première à avorter (lisez "Rien de grave" de Justine Lévy, vous saurez tout), c’est au contraire la démonstration de la superficialité totale d’un "philosophe" de supermarchés pour qui la logique comme la morale sont des notions à géométrie variable, et qui plus encore en vidéo montre sa perversion narcissique (Justine Lévy raconte très bien comment Raphaël ne peut s’empêcher de s’admirer lorsqu’un miroir se trouve sur son chemin).

      Le peuple n’est plus dupe de la fausse virtuosité oratoire. Il veut du solide. Enthoven le fait gerber.


Commentaires suivants