Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Chroniques philosophiques : Karl Marx versus Pierre-Joseph Proudhon

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce qu’il apparaît de plus en plus c’est que l’explication schizophrénique économique - dont il est fait état ici à travers le socialisme - est une impasse. La grande industrie a été créée non pas pour développer des mythiques "forces productives" mais pour occuper ces hommes que l’expropriation paysanne laissait inoccupé.
    Le chaos et la révolte des peuples dépossédés menaçait de faire crouler l’ordre social existant.
    C’est le goût de luxe de la noblesse et du clergé sous l’influence du développement du commerce international ( la fameuse "route de la soie") qui transforma en rapaces cupides l’aristocrate et le pretre qui jadis avaient justifiés leur privilèges par la protection qu’ils offraient à l’ensemble de la société contre les invasions étrangères.

     

    • la grande industrie s est développée indépendamment d un plan général pensé pour quoi que ce soit, par qui que ce soit, mais sous le double effet de la concurrence et de l introduction de la science dans la production sous la forme de la technologie. Il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que la force productive des individus au travail s est trouvée démultipliée par rapport au travail artisanal. Si un artisan devait à lui seule fabriquer une voiture ( c est possible) combien coûterait elle ? c est d ailleurs pourquoi les voitures de grand luxe où la main d oeuvre est très qualifié et où l incorporation de ce temps d ouvrier très qualifié est important que ces voitures coûtent si cher.Et si cette force productive humaine s est tant développée c est grâce à la Révolution française qui s est libérée des rapports de production féodaux qui entravaient ce développement . Avec la suppression des Jurandes et autres liens , la mobilité des travailleurs s est accrue ajoutée à l exode rural, les nouveaux rapports capitalistes ont montré leur supériorité par rapports aux rapports moyen ägeux. Et la richesse de la société s est accrue considérablement. Les famines ont disparu avec les épidémies dévastatrices d antan grâce à une alimentation suffisante et les progrès de l hygiène et de la médecine, etc. Il y a une loi de développement de la société capitaliste . Il suffit de lire le Capital où cette loi est exposée.Que les opposants nous fassent part de leurs critiques . Mais à partir d arguments scientifiques par avec des phrases générales creuses et moralisatrices.


    • @bob
      "Les famines ont disparu avec les épidémies dévastatrices d antan grâce à une alimentation suffisante et les progrès de l hygiène et de la médecine, etc."
      Les romains étaient technologiquement avancé, et ils ont finis envahis.


    • Ben oui, comment vous voulez construire un Airbus ou un TGV avec des PME ? Comment faire des hôpitaux, des autoroutes... ?


    • Il n’y a pas que les forces productives ou les voitures d’important dans la vie cela fait deux cents ans que ces sornettes ont cours. Il faudrait peut-être sortir du ghetto intellectuel libéral- communiste qui se ressemblent comme deux gouttes de sang. l’un voit la société à moitié libre et l’autre à moitié opprimée.
      Je pense que l’explication de la marche du monde par des contraintes démographiques est plus probable que par celle de forces productives dormant comme la belle au bois dormant au fond de leur cercueil idéologique et n’attendant que le baiser des princes capitalistes.
      Il y a beaucoup de belles choses chez Marx et les socialistes mais aussi beaucoup de vulgarité scientiste.
      N’importe quel animateur de club de vacances sait que quand la population du club augmente il faut trouver de quoi occuper les gens. C’est à quoi les commerçants par l’essor de l’exode rurale s’est vu contraint d’assumer alors que les prêtres et les nobles pourris par les marchandises qu’ils leur fournissaient écrasaient le peuple et perdaient les justifications qui les avaient jadis rendu si populaires.
      L’exploitation a changé de main et d’âme, la noblesse et le clergé n’y suffisant plus c’est la bourgeoisie qui a du gendarmer la société par le travail salarié ou l’invention d’un travail échappant complètement aux travailleurs..


  • J’ai re-regardé le reportage d’E&R sur la Corée du Nord, pour moi ça ne ressemble pas à une société à la Proudhon. C’est un système centralisé où tout le monde est salarié de l’Etat, d’après ce que j’ai compris. Mais ça a l’air de bien fonctionner pourtant.


  • Méthode, réflexion, sourire et savoir...
    Tous ensemble en Avant :
    https://www.youtube.com/watch?v=oXn...


  • c est triste à dire mais les commentaires indigents sont incapables d exprimer le moindre argument scientifique ( reflet de la baisse du niveau de la connaissance scientifique en France , réservée à une élite qui elle s en sort très bien cf la médaille Field de notre compatriote Vilani) : que des phrases générales creuses chargées de jugements obscurantistes. Voilà où on en est arrivé quand il s agit de réfléchir sur des textes un peu difficiles . Manifestement aucun des critiques n a lu ni le Capital ni Misère de la philosophie et encore moins le Système des contradictions économiques de Proudhon, mais ça ne les empêche pas de s autoriser à émettre des jugements définitifs sur le découvreur de l Histoire comme science à l égal de Newton qui a transformé la vision du monde de ses contemporains. Que dire de plus que d inciter à lire attentivement cette édition de Misère de la philosophie, propédeutique à la lecture du Capital et que KK a eu la bonne idée de relancer d une certaine façon.


  • Marx n’aurait pas inspirer le fascisme. L’auteur est distrait Sorel (pas Soral) par exemple....aux excellentes editions de KK...


  • C’est d’un chiant... un universitaire sans doute !
    En photo, à côté de Marx, ce n’est pas Proudhon, c’est Bakounine...


  • au cœur du pb, proudhon vs marx
    pour documentation :
    https://youtu.be/IltpVgUFbWc


  • L’esprit gaulois contre l’esprit germano-romain.
    L’intuition brouillonne et généreusement sentimentale contre la réduction scientiste et théologique.
    Le socialisme français auquel il faut ajouter Comte et Saint Simon est un réservoir inépuisable contre l’esprit germain romanisé.

    Le coq contre les aigles romains et germains.