Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

Dernier jour de fonction pour le fumeux Conseil scientifique

 

Rappel E&R sur le Conseil scientifique de Delfraissy

 

Créé de toutes pièces et en urgence par le « Kouchner boy » Jérôme Salomon, le Conseil scientifique Covid-19 n’a jamais eu que deux objectifs : empêcher l’IHU de Marseille du professeur Raoult de gérer la « pandémie », puis favoriser le pourrissement de la situation pour vendre la « sortie de crise » à la sauce oligarchique (vaccination de masse et pass sanitaire).

 

Quelques détails :

- le fantomatique immunologue qui s’improvise depuis un an spécialiste des coronavirus Jean-François Delfraissy n’est rien d’autre qu’un homme de main d’Yves Lévy via les réseaux de l’INSERM et ceux de l’Agence nationale de recherche sur le SIDA et les hépatites virales (ANRS) ;

- l’autre homme fort du fumeux Conseil scientifique Covid-19 est le Franco-Iranien Yazdan Yazdanpanah, un gastro-entérologue et chercheur passé par Harvard, lié à l’INSERM, à Gilead Sciences et à AbbVie, membre du CARE de Barré-Sinoussi (réseaux Pierre Bergé, ANRS, institut Pasteur) et directeur de REACTing (le consortium scientifique qui a piloté l’essai clinique Discovery dans l’unique but de plébisciter les médicaments de Gilead) ;

- au sein du Conseil scientifique de l’Élysée, on retrouve encore Simon Cauchemez, directeur de l’unité de modélisation de l’institut Pasteur et ancien bras droit du statisticien britannique Neil Ferguson (grand prêtre de la gestion libérale des hôpitaux, annonciateur de millions de morts en 2020 et promulgateur du confinement généralisé) ;

- parmi les autres membres de cet artificiel Conseil scientifique, on retrouve notamment Daniel Benamouzig (sociologue, directeur de recherche au CNRS et à Sciences Po, président du groupe santé de la « progressiste » fondation Terra Nova), Laëtitia Atlani-Duault (anthropologue téléguidée par l’inévitable Michel Wieviorka) et Bruno Lina (virologue associé à l’institut Pasteur et étroitement lié à Sanofi et Seegene)...

 

Bref, le Conseil scientifique pourrait être renommé le « Conseil scientiFink » tant les intérêts de Larry Fink, le boss de BlackRock (la plus grosse société de gestion d’actifs du monde, qu’on retrouve actionnaire de la plupart des géants pharmaceutiques et des grands médias...), sont favorisés par les avis (ou consignes) rendus par cet organe de lobbying oligarchique.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Le Conseil scientifique connaît sa dernière journée en tant qu’instance de conseil du gouvernement ce dimanche 31 juillet. Pour l’occasion, Jean-François Delfraissy, son président, se livre dans une longue interview accordée au Parisien.

 

(...)

Jean-François Delfraissy déplore également la distance des scientifiques avec la population. Il aurait alors souhaité plus de concertation avec les Français. « On aurait pu prendre des décisions avec les citoyens. Nous avons demandé de créer un comité, ça ne s’est pas fait. On aurait pu, par exemple, interroger les parents sur la réouverture des écoles », regrette-t-il. Mais l’homme de science garde toutefois en tête les conséquences positives des avis du Conseil scientifique, et notamment la mortalité plus faible dans l’hexagone en Europe.

Le président du Conseil parle de la fin d’une forme d’urgence sanitaire avec le Covid. Il rappelle toutefois que la pandémie n’est pas terminée et que de nouveaux variants pourraient encore nous jouer un mauvais tour.

Dans le futur, « on aura de nouveaux outils, mais on sera surpris par un nouveau virus qui aura d’autres propriétés », affirme-t-il.

En attendant les nouveaux vaccins adaptés aux différents variants Omicron, Jean-François Delfraissy conseille aux plus de 60 ans ou aux personnes à risques de faire une quatrième dose de rappel, pour renforcer l’immunité contre le virus.

Lire l’article entier sur midilibre.fr

La momie Delfraissy, sur E&R :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3002018
    Le 31 juillet à 20:06 par Cyprien
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    " La faiblesse de nos réactions favorise le retour du comportement barbare chez nos élites , elles n’ont plus peur de nous "

    Quand allons-nous" montrer enfin les dents " et quelle sera alors la réponse....................des forces de l’ordre ,notamment celles de la Police nationale et des CRS , qui tapent avec force et conviction sur le peuple Français ,
    comparativement aux gendarmes plus calmes ,moins enclins à "casser du Français " par pure plaisir pour certains.

     

    Répondre à ce message

  • #3002073
    Le 31 juillet à 22:01 par nico
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    Ces gens étaient juste la caution pseudo scientifique pour des mesures et un progamme prépraré bien avant que le mot Covid n’existe.

    De la même manière que les cabinets de conseil n’ont absolument pas "géré" la faussr crise Covid comme on peut parfois l’entendre.

    Leur role était uniquement de trouver les méthodes les plus perverses possibles ( de la torture mentale en passant par la contrainte objective ) pour faire appliquer ce que les ordures oligarchiques avec préparé pour nous de longue date .

    Tout ce petit monde a eu carte blanche pour piétiner des siècles de droits fondamenteaux ,sans même parler de la morale la plus élémentaire et de l’éthique qu’ils ont envoyé aux chiottes.

    Ils devront tous être jugés pour ces crimes qui méritent allégrement la peine de mort et dont les conséquences ne pourront pas être cachées comme cela était prévu.

    On les voit , et on est de plus en plus nombreux à les voir.
    Le sénario que ces cerveaux malades ont pondu du premier "génocide sans coupable" est totalement foireux .

     

    Répondre à ce message

  • #3002133
    Le 1er août à 05:12 par Mike
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    Delfraissy était chef de service à Bicêtre et une référence sur le sida (bonne ou pas).

    On ne peut pas le limiter à un comparse d’Yves Lévy qui est plus lié au côté recherche et a fait assez peu d’hôpital.

     

    Répondre à ce message

  • #3002143
    Le 1er août à 05:37 par Rem
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    Comme dirait la reine dans Alice au pays des merveilles : "qu’on leur coupe la tête"

     

    Répondre à ce message

  • #3002173
    Le 1er août à 07:32 par Sev
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    Si l’on capte suffisamment finement ce qu’on appelle les "signaux faibles" (micros frémissements dans l’air du temps et des tendances de l’époque) l’on peut sans difficulté subodorer ce qui remplacera le "conseil scientifique" en tant qu’arme de manipulation massive.

    Je pense que les deux thèmes qui émergent depuis peu sont :

    1/ la crétinerie du "changement climatique généré par les activités humaines" : ce sujet va enfler avec l’idéologie "verte" qui accélère ses annonces de "catastrophes" prafabriquées façon "covid".

    2/ les OVNIs et tout ce qui peut évoquer une "menace venue d’outre cosmos" qui sont forcément indéfinissables et menaçants. Les prétendues révélations dont se repaissent les "ufologues", ravis de voir leurs nombreux ouvrages mis en "best sellers" chez les industriels du bouquins à récits émotionnellement forts. Ce qui ne veut pas dire, bien entendu, qu’il n’y aurait aucune irruptions étranges genre ovni... reste à savoir s’ils sont d’origine inconnue ou... humaine, cette dernière étant porbable dans la plupart des "apparitions".

    Combinaison grossière mais habile de la menace globale qui vient du ciel : le climat + les ovnis = on va tous mourir, restez chez vous, le pire n’est pas incertain, laissez-nous vous sauver, etc etc...

    Ajoutons à ce plat indigeste un élément bien réel pour le coup : l’arme de la DETTE colossale. Autre menace efficace puisqu’elle vise l’appauvrissement programmé du monde occidental. Un individu ou une famille (recomposée la plupart du temps) en précarité et en incertitude quant à ses revenus est un élément parfaitement manipulable.

    Delfraissy s’en va, le conseil avec... bienvenu le prochain "conseil climato-économique" !

    Tant que les escrocs tiendront les manettes ils n’auront de cesse d’inventer ce genre de grosses manipulations massives...

     

    Répondre à ce message

  • #3002185
    Le 1er août à 08:06 par À l’affût
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    Le vieillard cacochyme peut retourner au tombeau maintenant .

     

    Répondre à ce message

  • #3002218
    Le 1er août à 09:28 par Faux Cils
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    Rappelez-vous
    Le scandale du Fauci#Gate
    avec la révélation des échanges de mail
    entre Delfraissy et Fauci.

    Notamment sur le fait qu’ils savaient que
    l’hydroxychloroquine fonctionne sur le covid.
    Ces mails seront à charge lors des procès.

    https://www.egaliteetreconciliation...

     

    Répondre à ce message

  • #3002229
    Le 1er août à 09:51 par Lérins
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    Selon la Loi, les nouveau-nés doivent être "injectés" de l’équivalent de onze vaccins.

    N’est-il pas urgent de détruire toute cette prétendue "politique de la Santé Publique", mise en place par les corrompus, agents de Big Pharma ?

     

    Répondre à ce message

    • #3002400
      Le 1er août à 17:55 par Miville
      Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

      Les 11 vaccins doivent être solennellement administrés devant témoin le 11 septembre. Le douzième c’est le vaccin ARNm de Pfizer et c’est un vaccin en fait bivalent, contre le COVID et contre l’antisémitisme. Par grâce présidentielle spéciale de Macron faite aux objecteurs de conscience médicaux qui s’opposent à la modification de leur code génétique, l’administration de ces douze vaccins peut être remplacée par un traitement encore plus proche de l’idéal : le coït anal de l’enfant aux mains d’un vacciné en règle, pour booster son système immunitaire au niveau optimal voulu.

       
  • #3002324
    Le 1er août à 13:20 par Marcovich
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    Il y a eu des mails échangés entre le "défraichi" et Fauci,
    Le grand manitou de la magouille "covid" aux USA..
    Dans ces mails, rendus publics, on voit clairement que "défraichi" obéi aux demandes de Fauci pour empêcher l’utilisation de traitements tels que l’hydroxychloroquine et l’ivermectine...
    Il n’y aura ni oubli...ni pardon !!

     

    Répondre à ce message

  • #3002560
    Le 2 août à 00:14 par Caty
    Ciao Delfraissy ! Et bon débarras !

    ...À quand un méa culpa des stagiaires pigistes qui continuent en roue libre sur les effets covid au lieu des effets post-injection de rats, sociétaux et sportifs.. ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents