Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cisjordanie : le maire de Gennevilliers se fait refouler à la frontière par l’occupant israélien

Il a été refoulé à la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie occupée par les autorités israéliennes. Le maire communiste de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) s’est vu interdire, lundi 17 avril, l’entrée en Israël en raison de son soutien au boycott de ce pays, a annoncé le gouvernement israélien.

 

 

Patrice Leclerc a réagi en dénonçant une « humiliation » et l’« arbitraire intolérable » pratiqué selon lui par l’État hébreu envers « ceux qui agissent pour le droit des Palestiniens à disposer d’un État libre et indépendant ». « Il a été décidé de ne pas l’autoriser à se rendre en Israël » car « il s’agit de quelqu’un qui soutient le BDS », le mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions contre Israël, ont annoncé les ministères de l’Intérieur et des Affaires stratégiques israéliens.

[...]

« Cette situation marque un raidissement de la position de l’État d’Israël à l’égard de celles et ceux qui agissent pour le droit des Palestiniens à disposer d’un État libre et indépendant. Cette situation d’arbitraire est intolérable », a-t-il [Patrice Leclerc] dénoncé. « La France, et particulièrement le président Macron, doivent refuser cette humiliation constante à l’égard de citoyens français interdits d’entrer en Palestine. Devant le refus d’Israël de respecter les différentes résolutions de l’ONU, la France doit reconnaître officiellement l’État de Palestine », a-t-il conclu.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

Le boycott d’Israël par les maires, voir sur E&R :

 

Comment le lobby pro-israélien arrive à faire plier la justice française ?
Lire sur Kontre Kulture

 

Le difficile boycott des produits israéliens, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.