Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Climat social tendu au Québec

Des employés municipaux envahissent l’hôtel de ville de Montréal sous l’œil impassible de la police

Les policiers ne sont pas intervenus lorsque, le 18 août dernier au soir, plus d’une centaine de manifestants ont pris d’assaut l’hôtel de ville de Montréal, forçant l’entrée de la salle du conseil municipal.

Pendant une dizaine de minutes, ces fonctionnaires, qui protestent contre un projet de loi sur les régimes de retraite, ont joyeusement chahuté la séance du conseil municipal de Montréal en lançant des papiers et des verres d’eau, tandis que le maire, Denis Coderre, s’était réfugié dans son bureau. Ce dernier déclarait le lendemain :

« J’ai constaté comme vous qu’il y a eu un laxisme dans certains pans de l’hôtel de ville. On me dit qu’il y a eu des interventions dans une partie, mais je sais que du côté de mon bureau, il n’y en a pas eu. Je le sais, j’étais là. »

Et le 26 août Anie Samson, responsable de la sécurité publique et vice-présidente du comité exécutif à la Ville de Montréal, déclarait tapageusement :

« Il y a des gens qui ont perdu leur job et qui ne le savent pas encore. »

Tandis que l’Association des pompiers de Montréal publiait un communiqué pour signaler qu’elle n’entendait « d’aucune façon répliquer, pour l’instant du moins, aux déclarations déplorables » d’Anie Samson, le président de la Fraternité des policiers de Montréal, Yves Francoeur, demandait un transfert de l’enquête policière du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) à la Sûreté du Québec (SQ), car Anie Samson s’était selon lui « substituée aux enquêteurs », constituant ainsi une « ingérence politique » dans les affaires policières.

En vain. Hier, 29 août, le chef du SPVM, Marc Parent, annonçait le dépôt de 44 accusations criminelles contre des employés municipaux qui avaient pris part au chahut. Le maire Denis Coderre annonçait de son côté que 63 employés municipaux faisaient l’objet d’une enquête administrative. 39 employés – parmi lesquels figurent 30 pompiers – ont été suspendus sans salaire alors même que les résultats de l’investigation disciplinaire n’ont pas été encore rendus. Les sanctions pourraient aller jusqu’au congédiement définitif.

Cet épisode intervient alors qu’un projet de loi – dit projet de loi 3 – est en ce moment à l’étude au Québec. Il vise notamment à suspendre l’indexation sur les prix dans le versement des municipalités aux régimes de retraite de leurs employés. Les syndicats ont promis au gouvernement un « automne chaud ».

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #950049
    le 30/08/2014 par Néron
    Climat social tendu au Québec

    Du coup, la prochaine fois qu’un "sinistre" frappera la demeure de madame samson, on trouverait vraiment "improbable" que les pompiers de Montréal parviennent à maîtriser l’incendie "accidentel" avant qu’il ne reste que des décombres fumants d’une si remarquable bâtisse. Quelle déconvenue sera la sienne ce jour-là... Allons, madame samson, il faut savoir se montrer prudent ; les accidents sont si vite arrivés !
    hu hu hu !
    _ :)


  • #950064
    le 30/08/2014 par Henri
    Climat social tendu au Québec

    A quand la même chose dans les palais de la Ripoublique française ?? L’éternel retour du concret, on le leur envoie quand à la face ???


  • #950078
    le 30/08/2014 par MankindFails
    Climat social tendu au Québec

    Les gens votent pour la droite libérale et chouinent parc’qu’ils font de la droite libérale.

    « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »
    - Bossuet

    Et puis les policiers qui fracturaient les cranes des ados qui manifestaient contre la hausse des frais de scolarité laissent les gâtés de la fonction publique envahir l’Hotel de Ville...

    En tout cas j’espere qu’ils seront un paquet à perdre leur travail, ça donnera la chance à d’autre qui reveraient d’avoir de si bon postes...

    Il ne faut pas confondre ce qui se passe à Montréal avec ce que l’on voit en Europe. Le Canada a été bien moin touché par la crise, les employés de l’état ont encore de très bonnes conditions.

    Les policiers du Québec ne subissent rien de comparable à ce que subissent les policiers Français. Autant dans la rue que de leur hiérarchie. Les policiers du Québec sont comme une mafia, ils mentent toujours et defendent les leurs coute que coute. Au Québec si tu traites un policier de "fdp" au mieux il te fait un ticket de 400$ au pire il te cassera la gueule à l’américaine.

    Je le dis seulement pour que les choses soient claires, le climat social n’est pas tendu au Québec, il n’y a pas de révolution en cour ou même de combat contre quoi que ce soit. C’est seulement les privilégiés de la fonction publique de Montréal qui font tout un cirque pour quelque dollar et qui vont très bientot avoir droit à une leçon d’humilité mémorable.

     

    • #950230
      le 30/08/2014 par Pluskatt
      Climat social tendu au Québec

      Au Québec si tu traites un policier de "fdp" au mieux il te fait un ticket de 400$ au pire il te cassera la gueule à l’américaine.



      Ha ! Le Canada ! Ce pays si loin du paradis et si proche des USA.


    • #950292
      le 30/08/2014 par MankindFails
      Climat social tendu au Québec

      @Pluskatt Je ne dis pas que c’est mieux en France, je dis seulement que les policiers du Québec ne l’ont pas difficile comme ceux de la France. Et puis j’ai dis Québec, pas Canada. En Ontario à mon avis si tu insultes un policier tu fini dans la liste des disparus.


    • #950459
      le 31/08/2014 par Ray Y. Adamson
      Climat social tendu au Québec

      D’accord globalement avec MankindFalls, le climat n’est pas tendu au Québec. Il l’est chez les syndiqués de la Ville et chez les élus municipaux.

      Il est vrai aussi que la grande majorité de gens ne bénéficient pas des mêmes avantages que ceux dans a fonction publique. Alors on laisse passer.

      Les policiers, eux qui ont matraqué les étudiants, n’acceptent cependant pas que le MÊME système néolibéral s’attaque à eux. La réalité est que c’est tragique pour tout le monde - sauf les créanciers de notre système usuraire - mais voilà je parle encore comme un conspirationniste...


    • #950831
      le 31/08/2014 par MankindFails
      Climat social tendu au Québec

      @Ray Merci, c’est con mais les policiers ont trop matraqué ceux qui pourraient les soutenir... Heureusement pour eux que ça touche aussi d’autre fonctionnaires parc’que sinon ils ne seraient que 3 ou 4 à les soutenir. Ils matraquaient même les syndycalistes durant le conflict étudiant. Je ne sais plus trop quand mais mon frère bien plus impliqué me racontait qu’à un moment plusieurs syndicats étaient venu manifester quelque part et pendant qu’ils descendaient des autocars les policiers les ont chargé et matraqué alors il sont vite rentré dans les cars et sont repartit vite fait... C’est quand même incroyable.


  • #950117
    le 30/08/2014 par fred8
    Climat social tendu au Québec

    et en france c’est ça http://youtu.be/3UTHH8GRuQY


  • #950156
    le 30/08/2014 par LynoQc
    Climat social tendu au Québec

    Les policiers n’interviennent pas cars ils sont actuellement en plein bars de fer avec le gouvernement sur le projet de loi 3, qui va radicalement couper leurs fonds de retraites et salaires !
    Ce sont les premiers symptômes d’une crise économique très grave qui s’en vient a échelle planétaire !
    Les plus réveillés et brillants d’entre nous ont déjà compris que toute ces crises économiques sans fin et les coupes massive dans les mesures sociales ne sont pas du hasard mais font partis d’un processus voulus par les élites qui consistent a absorber encore et toujours plus nos richesses a nous les peuples pour nous faire devenir des sous-classe comme la très bien expliqué Gilad Atzmon !

     

    • #950229
      le 30/08/2014 par MankindFails
      Climat social tendu au Québec

      @LynoQc ils le disent même dans l’article ici ;
      « Il vise à suspendre l’indexation sur les prix dans le versement des municipalités aux régimes de retraite de leurs employés »

      On est loin des coupures de 30% dans les salaires et retraites. On parle de quelque dollars de plus pour ajuster les retraites à l’inflation.

      Tu dis "les plus réveillés et brillants d’entre nous" mais eux n’en sont pas, quand ce sera toi qui chialera ils seront les premiers à te mattraquer la gueule en te traitant d’assité.

      Les policiers n’interviennent pas parc’qu’ils se croient au-dessus de tout les citoyens, puisque ça les concernes tout est permis. Ce manquement à leur devoir est absolument injustifiable dans les conditions actuelles et qu’est c’qu’ils vont se le faire dire... Si t’es de leur coté prépare toi à être déçu, un tel comportement inderdit au gouvernment de plier. Sinon ils justifieraient ce comportement de voyou.


    • #950449
      le 31/08/2014 par LynoQc
      Climat social tendu au Québec

      T’inquiète Mankind, je n’aime vraiment pas la police, je voulais juste dire que leurs inactions retient plus d’une petite vengeance personnel qu’ils se sont permis envers le gouvernement car eux aussi sont mécontents, j’ai vu comment ils ont tabassé et abusés les étudiants, je ne suis pas du tout pro-police au contraire ! Et je sais aussi que la majorité des gens qui chialent actuellement contre le gouvernement sont complètement inconscient des vraies cause de la crise économique ! Ce sont des moutons qui chialent après leur berger parce que ce dernier coupe les rations de moulé !


    • #950694
      le 31/08/2014 par MankindFails
      Climat social tendu au Québec

      @LynoQc Ah ok, désolé je suis un peu à cran sur le sujet, j’ai du voir trop de petites filles se faire massacrer par nos policiers. Sans leur reprocher tout les policiers ne me feront pas pleurer sur leur sort, même si on coupait leur salaires de 30%.
      Je croyais que tu approuvais leur moyens de pression. Non mais sans blague pour quelque dollars ils laissent des manifestants envahir l’Hotel de Ville, on se demande ce qu’ils feraient pour quelque centaines de dollars... Vider les prisons peut-être ? Ou ne plus répondre aux appels du 911...


  • #950175
    le 30/08/2014 par jvidepi
    Climat social tendu au Québec

    Les policiers de Montréal ont la solidarité sélective. Lors du « printemps érable » et des grèves étudiantes de 2012, les policiers ont déployé une force et une violence qu’on n’avait pas vue au Québec depuis les années 70. Pourtant les étudiants affrontaient alors le même gouvernement néolibéral et le même parti politique qu’affrontent aujourd’hui les syndicats d’employés municipaux. Il faut lire à cet effet une lettre ouverte d’un leader étudiant de l’époque à l’intention des policiers municipaux d’aujourd’hui.

    http://tinyurl.com/n76r3b5

    Au Québec les flics sont excessivement bien payés et même le simple patrouilleur peut espérer toucher encore plus que deux fois le salaire moyen avant la trentaine. Ce surclassement soudain fait d’ailleurs apparaitre des comportements dangereux. Par exemple, on a vu apparaitre dans les dernières années la notion de profilage social et politique.

    Il faut savoir que le but de l’exercice ici est de forcer les employés municipaux à contribuer plus équitablement à leurs fonds de retraite qui sont parmi les plus généreux au monde. Actuellement, les déficits des caisses de retraite sont comblés avec l’argent des contribuables et depuis la crise de 2008, la situation est critique. Il existe un consensus dans la population pour que les employés municipaux contribuent alors que plus de la moitié des salariés québécois n’ont pas eux de fonds de retraite. Cette situation est perçue comme une injustice, non pas sans raison.

    Bien que je sois conscient que tout changement profond et radical d’un système ne peut se faire qu’avec l’appui de ce que vous appelez les corps constitués, il m’apparait difficile d’ouvrir le dialogue avec les flics en dehors des moments où leurs privilèges sont attaqués. Il y a des antagonistes de classes quasi insurmontables. Les flics considèrent les étudiants, intellectuels et syndicalistes comme des « gratteux de guitares », des parasites oisifs et rêveurs juste bons à matraquer entre une gorgée de bière et un match de hockey. En outre, ils ne sont pas très férus en politique et ils haïssent profondément tous ceux qui étudient ou enseignent les sciences dites molles. Très peu d’individus issus de leurs rangs ont la capacité intellectuelle d’analyser leurs actions dans un cadre sociologique plus large.

    Ce ne serait pas simple de les sortir de la matrice qu’ils défendent de toutes leurs forces.

     

    • #950287
      le 30/08/2014 par MankindFails
      Climat social tendu au Québec

      Amen !

      C’est ce que j’essayais d’expliquer mais moin bien visiblement ;-)


  • #950477
    le 31/08/2014 par Mik Ezdanitoff
    Climat social tendu au Québec

    Ho,des fonctionnaires... !toujours les plus malheureux hein.Qui s’ouvriraient les veines au bout de trois jours de taf dans le privé,je ne parle pas de la banque ou la pub,mais de boulot manuel(boucher,ébéniste,boulanger...)
    Le Québec m’a l’air d’être une enclave socialo au milieu d’une Amérique anglo-saxonne libérale,je vais finir par croire que francophone et socialiste sont un pléonasme,surtout quand je vois,par exemple,la bolchevique Wallonie,elle aussi Francophone,et le gauchisme intense présent à Genève en suisse !

     

    • #950668
      le 31/08/2014 par MankindFails
      Climat social tendu au Québec

      Oui t’as raison c’est très socialiste à la française le Québec. De moin en moin gauche du travail et de plus en plus gauche des valeurs par contre. C’est pas completement horrible le socialisme. C’est rassurant de savoir que l’état t’aidera dans plein de situations. Et puis la justice social apporte une certaine sécurité. Y’a des trucs étranges aux Québec. Je ne sais pas si c’est seulement du au socialisme mais par exemple dans le Canada anglais y’a un fléau qui est les gens qui attaquent les pharmacies pour voler les drogues dur, y’a ça partout au Canada sauf au Québec. On voit souvant des cartes qui montre des trucs qu’il y a aux USA et au Canada anglais mais pas au Québec, comme les gangs du genre MS-13 par exemple. Ce serait prétentieux de dire que les sociétés francophones on plus de compassion pour les gens en général mais ça semble être le cas quand même.