Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Union européenne se dote de nouveaux dirigeants

Les dirigeants de l’UE, réunis samedi à Bruxelles, ont nommé deux futurs responsables européens, et devaient ouvrir la voie à de nouvelles sanctions contre la Russie, sommée de cesser ses « actions militaires illégales » en Ukraine afin d’éviter de créer une situation de « non-retour ».

Le premier ministre polonais Donald Tusk a été désigné comme futur président du Conseil européen, et la ministre italienne des Affaires étrangères, Federica Mogherini, chef de la diplomatie de l’UE.

Ces nominations ne faisaient plus guère de doute : un consensus s’était formé sur le nom de Mme Mogherini pour remplacer la Britannique Catherine Ashton, et M. Tusk apparaissait ces derniers jours comme le grand favori.

Les dirigeants des 28 devaient ensuite consacrer une partie de la soirée au dossier du renforcement des sanctions contre la Russie. Le premier ministre ukrainien, Petro Porochenko, qui était leur invité, leur a présenté la situation sur le terrain au début de la réunion.

Le choix de M. Tusk, dont le pays fait partie des États européens en pointe dans la volonté de fermeté à l’égard de la Russie, est un message clair adressé à Moscou.

Quant à Mme Mogherini, elle a voyagé en Ukraine et en Russie. Sa rencontre avec le président Vladimir Poutine lui avait d’ailleurs attiré de vives critiques de plusieurs pays d’Europe de l’Est, qui l’avaient accusée d’être « pro-russe ».

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a qualifié la situation de « très dramatique » en Ukraine à l’issue d’une rencontre avec M. Porochenko plus tôt dans la journée. « Nous pourrions nous retrouver dans une situation où nous arriverions à un point de non-retour si l’escalade se poursuit », a-t-il mis en garde.

« Nous voulons la paix, pas la guerre », a assuré M. Porochenko. Mais « nous sommes trop près de la frontière où il n’y aurait pas de retour », a-t-il souligné alors que se multiplient les informations sur des incursions de troupes régulières de l’armée russe en Ukraine. Il a accusé la Russie d’avoir envoyé « des milliers » de soldats et « des centaines de chars » sur le territoire ukrainien, ce que Moscou nie catégoriquement.

Interrogé sur d’éventuelles sanctions supplémentaires de l’UE contre la Russie, M. Barroso a souhaité que les chefs d’État et de gouvernement « soient prêts à prendre de nouvelles mesures », précisant que la Commission avait « déjà préparé des options ». Vendredi, il avait averti au téléphone le président Vladimir Poutine que toute nouvelle « déstabilisation » de l’Ukraine aurait un « coût élevé » pour la Russie.

L’UE a préparé des options

Le président français François Hollande a indiqué que les sanctions contre la Russie seraient « sans doute augmentées ». « Nous n’allons probablement pas décider de nouvelles sanctions, mais en discuter », a tempéré le premier ministre finlandais, Alexander Stubb, en rejetant toute idée d’aide militaire à l’Ukraine.

La demande faite cette semaine par Kiev a été relayée par certains pays de l’Est, au premier rang desquels la Roumanie ou la Lituanie. « La Russie est en état de guerre avec l’Ukraine, un pays qui veut faire partie de l’Europe, ce qui signifie que Moscou est pratiquement en guerre contre l’Europe », a lancé la présidente de Lithuanie, Dalia Grybauskaité, à son arrivée au sommet. « Nous devons aider l’Ukraine, leur envoyer du matériel militaire », a-t-elle ajouté.

M. Porochenko a nuancé en évoquant un « soutien technique », sous forme notamment d’un « échange d’informations ». « Je peux dire que l’agression russe ne restera pas sans réponse de l’UE ».

Le responsable séparatiste Alexeï Mozgovoï a affirmé samedi que les insurgés contrôlaient désormais près de 50 % du territoire des régions de Donetsk et de Lougansk après les récents succès de leur contre-offensive.

Les rebelles ont affirmé se préparer à lancer une nouvelle grande offensive contre les forces gouvernementales dans l’est de l’Ukraine, temporisant toutefois une éventuelle attaque sur le port stratégique de Marioupol, à près de 100 km au sud de leur bastion de Donetsk.

Par ailleurs, le « groupe de contact » sur la crise en Ukraine se réunira lundi à Minsk, a annoncé samedi le ministère biélorusse des Affaires étrangères. Des représentants de l’Ukraine, de la Russie et de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) participeront aux discussions.

De son côté, le ministre ukrainien de l’Intérieur, Arsen Avakov, a déclaré qu’une partie des soldats ukrainiens assiégés par les rebelles prorusses à Komsomolsk étaient « sortis » de leur encerclement. À Ilovaïsk, où plusieurs centaines de soldats sont également encerclés par les insurgés depuis plus d’une semaine, le commandant d’un bataillon de volontaires a affirmé qu’un couloir avait été négocié pour leur permettre de sortir à condition de laisser les armes lourdes aux rebelles.

La Russie a de son côté fait savoir samedi qu’elle souhaitait organiser un « pont humanitaire » pour envoyer de l’aide dans les zones de l’est de l’Ukraine sinistrée par le conflit.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Russie a-t-elle conscience que les peuples européens n’ont strictement aucun contrôle sur ces malades ?

     

  • Ils ont l’air tellement sympas !

     

  • #950224

    Hé ! Bien on peut dire que ces petits nouveaux ont la sympathie qui transpire de leur visage et de leur regard. -_-

    Si c’est ça la nouvelle gueule de l’Union Européenne ; excusez-moi de dire que c’est une bien sale gueule.

     

    • #951254
      le 01/09/2014 par Laurent Franssen
      L’Union européenne se dote de nouveaux dirigeants

      Ils ne sont pas si nouveaux que ça :
      - Le premier ministre polonais
      - la ministre italienne des Affaires étrangères

      au passage tu insulte 2 peuple, si on disait pareil de tes élus ,
      pour peu que tu les appréciée,
      c’est pas la bonne voie.


  • #950251

    Quand on voit ces tronches de psychopathes dont l’expression est tant reprise par mimétisme par nos umps à l’instar des sarko, morano et autre manolo, il est grand temps de se poser des questions sur le danger que révèle un tel fossé avec le charisme d’Hitler ! ...
    En tous cas, ce ne sont jamais des regards imprégnés d’intelligence et d’humanité ...
    (On pourrait nous dire que les photos sont choisies en sorte mais va falloir enfin admettre qu’il a été très aisé de les photographier comme tels ...).

     

    • J’entends souvent les gens dire que Hollande et Obama sont des mauviettes et des mous, ce qui est très vraie et bien maintenant l’UE s’est doté de deux personnes qui ont *l’air* très ferme et très dure apte a tenir tête a une autre personne très ferme et très dure nommé Poutine !
      Je dit ceci en toute impartialité je me fiche de qui va gagner ou avoir le dernier mot dans cette stupide crise entre élites !


    • @ LynoQc , ils n’ont rien prouvé encore et ils ne prouveront rien, ce ne sont que les chambres d’échos des USA/UK/Is , d’ailleurs le futur "président" à souhaité que l’ UK reste dans l’UE pour bénéficier du poids bienveillant des anglo-saxons , lui-même, n’ayant aucun pouvoir, ne servira qu’à répondre au téléphone quand on le siffle ; pour le reste, ce n’est pas difficile de jouer aux matamores !


  • #950418

    Federica Mogherini...un clone d’Hillary Clinton ?
    Ils ont des tronches très avenantes ces politicards humanistes...

    Cette situation ne pourra pas être résolu par les armes par Kiev. Troupes non motivées, pays au bord de la ruine économique...et puis les résistants de l’est peuvent résister indéfiniment car bénéficient de la proximité de la frontière russe leur assurant approvisionnement constant en ressources alimentaires, énergétiques...
    Porochenko est entrain de réaliser que la guerre dans le réel ce n’est pas comme dans un film hollywoodien avec Stalone ou Schwarzy...


  • #950523

    Les polonais sont bons comme musiciens, à la limite comme lanciers, mais il ne faut pas leur confier de responsabilités nécessitant sobriété, sagesse, pondération ...Et le poids de leurs rapports passés avec la Russie et l’Allemagne est trop présent , de meme que leur fascination pour l’Amérique vers laquelle ont migré nombre des leurs ...

     

    • #950966

      @voronine
      Vous avez raison !
      Faut être carrément crétin pour confier ce genre de postes à des Polonais, ou Américain.
      Ils n’ont pas la distance émotionnelle suffisante face à la Russie,
      et adulent les USA comme des ignares, anesthésiés et amnésiés par des années de communisme.
      Dans tous les cas ils ne seront pas des intervenants objectifs !
      Qui cela sert-il ?


  • #950582
    le 31/08/2014 par Christian 4TT4LI
    L’Union européenne se dote de nouveaux dirigeants

    A ceux qui se demandaient pourquoi la Russie n’avait pas posé un veto plus ferme contre l’agression mortifère des occidentaux en Libye, la réponse est apportée par les agressions de toutes parts qu’elle subit en s’étant opposée au chaos en Syrie. Agressions occidentales qui peuvent nous mener à la 3éme guerre mondiale par les mêmes qui ont déclenché les boucheries capitalistes de 14/18, 39/45 et qui se sont grassement enrichis sur les millions de morts.

     

    • #951256
      le 01/09/2014 par Laurent Franssen
      L’Union européenne se dote de nouveaux dirigeants

      Nah,
      les Russes ont grattés du temps pour leurs nouvelles génération de lance-missiles,
      je sais pas, une histoire d’en produire assez avant de le signaler ,
      _je pense qqch comme ça.
      Y à redistribution sur les cartes au niveau aérien , ça va prendre du temps.


  • Mais oui bien-sûr, de nouvelles sanctions ! Essayez déjà de diriger l’embargo sur l’agro alimentaire, on verra après pour d’autres sanctions !

    Déjà que les précédentes sanctions sont bénéfiques au long terme pour la Russie (qui se fait de nouveau partenaire et qui s’émancipe totalementde l’UE) là ou elles sont destructrices pour l’UE... Je suis curieux de voir combien de balles on peut se tirer dans le pied en tant que dirigeant européen.

    Et si ils croient que le peuple va les laisser lui faire payer l’addition de votre géopolitique de dégénéré ad vitam eternam, très bien ! Ça ne fera que précipiter sa colère et enfin les gens sortiront dans la rue pour aller pendre tout ces fou dangereux qui sont au pouvoir.

    Tant mieux so tout ces crétins ne voient pas qu’ils sont en totale position de faiblesse, enfermé dans leur bureaux ils sont bien loin de la réalité qui ne tardera pas à se dérober sous leurs pieds.


  • Donald Tusk à la tête du conseil européen,c’est bien la preuve que les Etats-unis choisissent les dirigeants et l’union européenne est bel et bien un bras armé des américains.
    Ces derniers sont grandement intéressés par un conflit armé Europe/Russie duquel ils tireraient les marrons du feux comme ils ont toujours fait.

    Jamais les américains n’ont affronté un adversaire face à face et surtout seul,ils n’interviennent qu’à la fin pour récolter les lauriers.Les dirigeants européens sont dingues et malades,leur unique objectif étant le déclenchement d’une guerre à grande échelle via l’Ukraine.
    Sauf que les peuples européens ne veulent pas de cette sale guerre,il pourrait donc très bien se produire des insurrections un peu partout et le cas échéant le renversement et la fin de l’ue.


  • José Manuel Barroso « Nous pourrions nous retrouver dans une situation où nous arriverions à un point de non-retour ». Mais on est déjà dans une situation de non retour depuis longtemps ! Porochenko a accusé la Russie d’avoir envoyé « des milliers » de soldats et « des centaines de chars » sur le territoire ukrainien. Mais y a-t-il des preuves videos de cela ? Il me semble que l’explication logique de milliers de soldats et de centaines de chars( !) aux mains des insurgés c’est que l’armée ukrainienne change de camp, non ? L’union européenne n’a pas voulu jouer son rôle de médiateur depuis le début pour tempérer le conflit. Elle aurait dû signaler le caractère illégal du coup d’état à Kiev au lieu de l’appuyer. Les politiciens se comportent vraiment comme des financiers prédateurs et pas comme des chefs sensés faire respecter une certaine justice. On voit bien chez qui ils vont chercher leurs ordres : les patrons des multinationales et des banques. C’est la stratégie des financiers : dès qu’il y a un bouleversement de pouvoir dans un pays, arriver en premier et appuyer le changement pour faire partie de ceux qui se tailleront la part du lion dans les nouveaux contrats d’armements et autres. C’est une stratégie jusqu’au boutiste (car elle suppose de rester fidèle au même camp jusqu’au bout) dans laquelle les considérations de droit n’ont plus aucun poids, seul l’intérêt économique prime. Rapplez-vous que Sarkozy avait légitimé l’intervention en Libye car cela ferait vendre plus d’avions de combat français. Maintenant que feront les dirigeants européens s’il y a un coup d’état en France ? Le soutiendront-ils ? Est-ce vraiment fantaisiste car rappelons que l’année dernière un groupe d’officiers de l’armée française se présentant comme le « Mouvement Marc Bloch », avait déjà mis en garde le gouvernement de Hollande sur un risque de coup d’état militaire. Il me semble clair que l’europe a beaucoup plus à perdre d’une défaite du gouvernement de Kiev que la Russie d’une victoire de Kiev. Donc très logiquement il faudrait qu’enfin les dirigeants européens se réunissent en secret pour se débarrasser de la mafia qui les influence trop et qu’ils trouvent avec Poutine une solution pour arrêter le conflit, faute de quoi c’est la grande bretagne qui va mener la danse guerrière jusqu’au chaos de l’Europe. La question qui se pose maintenant est la suivante : l’europe veut-elle se suicider ou pas ?

     

  • Futurs chomeurs de 2017...


  • @Antigringo :"Dans tous les cas ils ne seront pas des intervenants objectifs !"

    parceque tu crois que ca existe des intervenants objectifs ?Toi meme ici tu crois que t es un "intervenants objectifs" peut etre ?

    je me rappelle de cette etude anglaise qui demontrait que les francais avaient l un des quotient intellectuel les plus faible d Europe ,je me rappelle plus exactement mais sur 22 pays la france arrivait 14eme ou 13eme un truc comme ca ,dans le bas du tableau quoi .Et en lisant les commentaire d ER j me dis qu en effet ... en plus d etre moche et mechant les francais sont des cons


  • Une analyse bien faite, après les photos des trous et des déchirures, à gauche du 777 vol MH17, sur le dessus de l’aile et la cabine de pilotage, est la signature d’une attaque aérienne, sans doute par un Sukoï 25 ou peut-être bien 29, elle pose immédiatement la question : qui a fait le coup ?

    Et là le raisonnement de l’auteur de l’article est excellent : sans doute un pilote très expérimenté qui, puisque Kiev n’en a pas de formé à ce genre d’action, capable d’une manoeuvre aussi précise et rapide, il vient donc d’ailleurs. Cet analyste continue en supposant qu’il vient tout simplement de Pologne, son aviation est actuellement encadrée et formée par des pilotes Israeliens. Il pense qu’il ne faut pas chercher plus loin qui a pu faire un coup aussi dégueulasse.
    Porochenko le sait, mais pour une fois il dit la vérité lorsqu’il annonce qu’il n’est pour rien dans cette attaque. Effectivement ça lui est passé au dessus.

    Depuis le "911" et ses suites, on y est habitué : promotion de celui ou de ceux par qui ( "grâce à eux") le coup a pu se faire.
    Pas l’air d’avoir le coeur bien léger ce Donald.

     

    • @Tom :"de Pologne, son aviation est actuellement encadrée et formée par des pilotes Israeliens"

      Encore en plein phantasme .La derniere fois qu un pilote polonais a rencontrer un pilote israelien c etait en 2012 lors d exercices conjoints en israel ,et ca avait durer une semaine ... comme si les Polonais avaient besoin qu une bande d israelites viennent leur donner des lecons (alors que par ailleurs la Pologne est peut etre le pays le plus anti-semite d Europe)

      Le philosophe allemand Friedrich Nietzsche disait que la grande difference entre l Aristocrate et l Esclave (au sens nietzschien des termes bien sur ,pas social) ,c est que l aristocrate voit la realite telle qu elle est la ou l esclave ne verra toujours la realite telle qu il voudrait qu elle soit

      Pas la peine que je t explique de quel genre de ruisseau t es sorti ...


    • @ Jur,

      Informez-vous.
      Lisez cet article du 10 août 2014, écrit par Valentin Vasilescu, ancien pilote d’essais de l’armée Roumaine. Facile à retrouver, en deux clics :

      reseauinternational.net/vol-mh-17-abattu-avion-chasse-ukrainien

      Article technique très bien fait, le dernier paragraphe me parait assez bien vu.

      Cette attaque, je le redis, dégueulasse et intolérable est du même niveau d’horreur que ce qu’acceptent de faire les pilotes Israeliens à Gaza. Qui d’autre serait capable d’accepter une telle mission ? La main invisible qui a raflé les enregistrements de Kiev et déclaré "secret/défense" l’enquête sur cet attentat, c’est celle de qui ?

      Pour les ruisseaux, vous n’êtes semble-t-il pas dans le même que le mien, mais rassemblés ils créent des torrents ou de belles rivière puissantes. Vos contradictions sont constructives, elles aident à avancer vers la vérité. Le temps passe et celle-ci devient de plus en plus claire.
      Pour le "911" c’est ce qu’il s’est passé, qui peut dire maintenant que cette horreur préparée avec minutie et avec de grands moyens n’est pas un attentat sous faux drapeau ?


  • Afficher les commentaires suivants