Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coming out : Bernie Sanders se dit "très fier d’être juif"

Et l’autre candidat démocrate Pete Buttigieg est "fier de son mari"

Coup de théâtre dans la campagne des démocrates américains ! Oui, en Amérique, le camp d’en face commence ses primaires un an avant l’élection de novembre car il y a une sélection entre les candidats, qui s’éliminent les uns les autres. Le dernier a le droit de faire face au président sortant, qui se représente en général.

 

À moins de 9 mois du scrutin, il reste encore 8 démocrates sur la ligne de départ, dont le vieux Bernie Sanders, qui avait déjà participé aux primaires démocrates il y a quatre ans et qui s’était fait barrer la route par la folle, Hillary Clinton, et il avait été obligé de se désister pour elle, et d’appeler à voter pour elle. Le plus drôle, c’est que ce gauchiste a demandé à ses électeurs, jeunes et immigrés en général (avec les étudiants gauchistes), de voter pour la représentante de Wall Street, des médias dominants et du pouvoir profond.

 

JPEG - 98.7 ko
File-moi tes voix et ferme ta gueule, Bernie

 

Mais revenons au présent, et au coup de théâtre de cette semaine : Bernie Sanders a déclaré qu’il était – nous aussi ça nous a fait l’effet d’un coup de tonnerre – de confession juive !

Dans sa dernière vidéo de campagne, souligne le site i24News, la télé israélienne en français, Bernie annonce qu’il est « très fier d’être juif », et qu’il a hâte de « devenir le premier président juif de l’histoire de ce pays ».

Alors tout de suite la première question qui se pose, et on espère qu’elle ne sera pas considérée comme criminelle par l’outil de ratissage des contenus antisémites de Brice Teinturier, l’employé de Francis Kalifat, le président de la Cour suprême française qu’on appelle aussi le CRIF, donc notre question est la suivante : ce coming out va-t-il servir ou desservir Bernie ?

Quand on connaît la puissance du lobby juif aux États-Unis, on peut penser que cette révélation est un avantage. Sauf que y a déjà un juif chez les démocrates, et de gros calibre : Bloomberg ! Face à lui, Bernie n’est qu’un petit juif de gauche, alors que Mickie est 50 fois milliardaire (en dollars). On met donc un jeton sur Mickie. De plus, Bernie est trop vieux... Mauvais argument ! Si Bernie a 78 ans, Donald en a 74, et Mickie (Michael Bloomberg) vient de fêter ses 78 ans le 14 février !
Trois vieux mâles blancs dont deux juifs et un sioniste ! Faut-il se lamenter à l’instar des Rokhaya Diallo américaines (c’est Joe Biden sur la photo à droite de Bernie et Mickie) ?

 

 

Bernie, qui a peu de chances d’être élu à la vérité, essaye de prendre Trump à revers sur l’antisémitisme en « l’accusant d’être responsable de l’augmentation des incidents antisémites et de l’autonomisation des néonazis aux États-Unis » d’après i24News. Avec ce que Trump vient de refiler à Netanyahou, Bernie a du souci à se faire s’il veut jouer à plus sioniste que toi, un jeu qu’on connaît aussi malheureusement chez nous. Il n’y a qu’à voir les shabbat goyim Aphatie, Moix ou Naulleau s’aplatir devant leurs maîtres pour comprendre qu’il y a un problème de colonne vertébrale chez certains. C’est l’écrivain Henrich Heine, correspondant à Paris à partir de 1831 du journal Allgemeine Zeitung qui, ayant accès au bureau de James de Rothschild rue Laffitte, notera :

« C’est à son bureau de la banque que je préfère voir le baron, car j’y peux observer la façon dont les gens… font devant lui des courbettes. Il y a là une contorsion de l’épine dorsale que le plus fin acrobate aurait de la peine à imiter. J’ai vu des hommes se plier en deux comme au contact d’une pile voltaïque en approchant du baron. Nombreux sont ceux qui sont frappés d’une crainte respectueuse à la porte de son bureau, tel Moïse au mont Horeb… »

Bernie, 190 ans plus tard, n’ira pas faire de courbettes chez les Rothschild, mais il n’aura au moins pas l’AIPAC contre lui, c’est déjà ça. Ce qui ne suffit pas forcément pour gagner, et surtout gagner le vote des Américains d’en bas, ceux qui ont voté Trump alors que tout le monde pensait, Hillary en premier, que le vote des pauvres et des déclassés était automatiquement acquis aux démocrates, par réflexe de classe. Lourde erreur, qui a fait basculer des États industriels ou post-industriels dans l’escarcelle de Donald : Ohio (18), Pennsylvanie (20), Michigan (16), soit 54 grands électeurs en tout ! On rappelle le score de novembre 2016 : 304 grands électeurs pour Trump, 227 pour Clinton. Ajoutez ces 54 à Hillary, retirez-les à Donald, et la face de l’Amérique est changée.

Du coup, pour novembre 2020, les démocrates ne veulent pas refaire la connerie d’Hillary, ils « bossent » leurs pauvres, et n’oublient pas d’aller promettre des jobs aux chômeurs de l’Ohio. Sauf que Donald est déjà passé par là et qu’il a bétonné le secteur en rapatriant quelques industries (de Chine) et en créant ou libérant plus de 4 millions d’emplois en 3 ans, sans oublier de menues augmentations de salaires... La gauche US a donc fort à faire et le peuple américain ne se fera pas attraper avec des grands mots hollywoodiens, le truc habituel des démocrates qui savent très bien faire le grand écart – comme chez nous le PS, mais il s’y est pété les jambes, pour ne pas dire plus – entre les espoirs fumeux des pauvres et les garanties solides accordées aux riches...

Voici le clip de campagne de Bernie en direction des juifs américains :

 

 

On n’a pas traduit parce que c’est de la propagande mais en gros ça dit « youpi, Bernie est juif, il est donc cool », et voilà.
En fait Bernie l’avait déjà dit en 2016 pendant sa campagne aux côtés d’Hillary :

« Je suis très fier d’être juif... La famille de mon père a été exterminée par Hitler pendant l’Holocauste... Je sais ce que veut dire une politique délirante, radicale et extrémiste. J’ai compris cette leçon quand j’étais un tout petit enfant et que ma mère m’emmenait faire les courses et qu’on voyait des gens qui travaillaient dans les boutiques et qui avaient un numéro sur les bras parce qu’ils avaient été dans les camps de concentration d’Hitler... [1] »

 

Pour l’instant, les deux candidats démocrates qui se distinguent sont Bernie et le jeune Pete Buttigieg, qui a 40 ans de moins. De plus, Pete est l’idole des LGBT, l’autre grande minorité influente aux États-Unis, les minorités non influentes étant les Latinos et les Noirs. Le journal Têtu, toujours à la pointe de l’info de haut niveau, nous explique que « les photos de Pete Buttigieg avec une barbe émoustillent les internautes américains ». Toujours cette illusion que tout le monde est gay ou va le devenir...

 

Cliquez ici pour voir s’agiter Pete – l’idole d’Arte – avec « son mari »

 

Bref, les démocrates sont en train de jouer sur de vieux ressorts – « les juifs et les pédés avec nous » – qui ne leur ont pas réussi dans le passé, Trump préférant jouer sur des cordes plus solides, on pense à l’économie, à l’emploi, aux revenus du petit peuple. C’est toute la différence entre la gauche sociétale et la droite (presque) sociale.

 

Étonnant : Pete est le candidat préféré de Yann Barthès !

Notes

[1] Ceux qui se moquent de notre traduction il est vrai assez misérable n’ont qu’à venir nous aider.

Bernie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est peut être juif mais beaucoup moins sioniste que Trump. Dois-je vous rappeler que l’assassin du général Qassem Souleimani, le chef militaire de la résistance, s’est vanté d’avoir été le président qui a le plus servi Israël depuis son existence maudite ? Alors de grâce, arrêtez de nous vendre Trump ! En France, on nous invitait à voter Marine car elle était la candidate la moins sioniste. Aux États-Unis, on est aujourd’hui fixé sur l’imposture Trump et ne me parlez pas de L’Etat profond bla bla bla pour justifier sa politique pro-israélienne extrême ! De toute façon, Trump ou Sanders c’est kif kif, ce sera toujours en fin de compte la politique impériale belliqueuse contre les peuples et les nations.

     

    • L’américain moyen blanco, noiro ou mexicos qui a voté Trump s’en contre-fout d’Israël, de l’état profond et di sionistes.
      Tout ce qu’il voit c’est qui a retrouvé un job ou que son salaire a augmenté grâce à la politique de Trump. Le reste c’est de la branlette pour internautes qui s’ennuient.


    • nous verrons qui declenchera une attaque preventive pour "apporter la democratie " aux iraniens et qui y participera. Et si des musulmans sunnites ne veulent pas aller tuer des musulmans chiites en iran, qui ira ?


    • Si Trump à l’air sioniste c’est pour draguer les sionistes chrétiens et les piquer aux démocrates (là, t’es tout au fond du sac.) En attendant, il retire les troupes du Moyen Orient, et qui c’est qui est bien de la baise ? Qui c’est qui va devoir faire sa sale guéguerre seul tout ? hein ?et qui c’est qu’est nul en baston quand c’est que c’est lui qui la fait ? hein ?
      Si il y a bien une chose que Trump doit pas pouvoir blairer c’est bien le sionisme et les sionistes, ayant fait sa vie dans l’immobilier il doit en connaitre plus d’un et, de fait, doit pas tellement les blairer...


    • J’avais vu une manifestation pro Trump sur youtube pendant les éléctions ou des milliers d’américains criaient (en anglais) "U S A not Jude S.A"

      si je retrouve le lien je l’envoi.


    • Vous n’avez vraiment rien compris à ce qu’est Trump. Trump mène une politique totalement à l’opposé des Clinton et du sionisme. Arrêt de l’immigration incontrôlée.Réindustrialisation de l’Amérique, élimination des pédocriminels de réseau, fierté d’être Américain. Retrait massif des militaire américains dans plusieurs guerre, notamment en Syrie. C’est vraiment à l’opposé" du Sionisme. Des gens comme vous êtes incapable de construire votre pays, votre invasion est destructrice. 50 ans après votre arrivée, vous avez encore des prénoms racistes. Evidemment, comme Trump vous refuserait de rentrer sur son territoire, vous le traitez de sioniste ! Vous êtez incapable de construire votre pays.


    • @Abdul-Perez
      Inversement à vous, je me fous de comment Trump traite ou pas les blanco, noiro, latino ou je ne sais qui, il est chez lui.
      Par contre à l’international il représente l’oligarchie mondialiste, et ça, c’est toute la différence d’appréciation entre nous, autrement on peut éteindre internet.


    • Pour les Américains, Trump est le meilleur choix quel que soit X ! Pour nous, membres de la résistance contre l’Empire, rien ne changera : les riches continueront de quiner les pauvres !


    • #2394657
      le 23/02/2020 par lefoutagedegueulepermanent
      Coming out : Bernie Sanders se dit "très fier d’être juif"

      Trump est la définition même du sionisme, il a été "racheté" par les banques quand il allait faire faillite... Je ne le juge pas, il a le droit d’être ce qu’il veut après tout mais ne dites pas qu’il n’est pas le lèche bottes d’Israel...


  • Moi tres fier d’etre goy !
    Et vous ?

     

    • #2393986

      Moi ? Fier d ’etre non seulement goy mais en plus un farouche hétéro


    • #2393992
      le 22/02/2020 par Goy un jour Goy toujours
      Coming out : Bernie Sanders se dit "très fier d’être juif"

      Il faudrait créer la Goy-Pride !


    • Fier d’être goy ? Mais.. mais... c’est antisémite ça, et votre post sera compté comme tel par l’observatoire du crif.... ok vous etes goy, la base c’est d’au moins en avoir honte, a cause de la shoah et parcequ’ils ont tant souffert. C’est dit dans le clip de bernie.


    • Je pense que nous ne devons plus avoir peur de dénoncer la goyphobie, car cela ne doit plus être une opinion, mais un délit !


    • #2394231

      Personnellement je suis chrétien, véritable enfant d’Israël et revêtu de la dignité Israëlitique par mon baptême, et je n’accepterai jamais de me qualifier de goy, pas plus que de païen ou de mécréant, encore moins d’en être fier.


    • #2394348
      le 23/02/2020 par Parole d’Yvan Gilles
      Coming out : Bernie Sanders se dit "très fier d’être juif"

      @Sedevacantiste. Toi, tu es du lourd ! Enfant d’Israël, ta religion importée a réussi à transformer les vikings en femmelettes et les germains en esclaves repentants !


    • @Paroles d’Yvan Gilles :

      Faisons une liste non exhaustive et circonscrite à la France, des dites famellettes :

      Clovis, Charlemagne, Hugues Capet, Saint Louis, Jeanne d’Arc bien évidemment, Du Guesclin, Bayard, François 1er, Richelieu, Louis XIV, De La Rochejaquelein, Napoléon, Lyautey, Juin, Pétain, Moulin, Le Pen, Holeindre...la Chevalerie et les Poilus dans leur ensemble, comme les combatants de 1940 (dont mon grand-père qui passera 6 ans en Allemagne), les corps d’élite de l’armée depuis la bataille de Bouvines...et pour le plaisir : Arnaud De La Foi (un autre ancêtre, chevalier celui-là)...

      Et au-delà de vos histoires de "qui a la plus grosse", il est évident aussi, j’imagine, que le Catholicisme n’a que bridé l’Homme dans ses qualités ?
      D’où l’art Gothique (appelé Français par ses contemporains), Vauban, le Panache à la française, le Louvre, les humanités et les droits de l’homme (et oui...toute déviance a une base saine...c’est dans le terme !), l’exploration du nouveau monde plutôt que sa colonisation et les génocides qui vont avec, la francophonie...et dans la même engeance : le fait que vous comme moi parlions la langue de l’Amour.

      Et Soral, Dieudo et les autres : famelettes ou repentants ?

      Décidément quelle plaie ce christianisme !
      Vive le pillage, le viol et le Valhalla !
      À bas l’Amour de son prochain, l’universalité des valeurs morales et le libre arbitre !

      *et au-delà de la France, à vous lire : Saint Augustin aurait tout juste sa place comme chroniqueur chez Hanouna, Marie pas plus d’ampleur que Nabilla, et Richard Cœur de Lion se réjouirait de faire la Une de Têtu ?!

      À titre instructif : vir

      Bien à vous


  • Le sionisme mériterait une meilleure définition. Si le sionisme, c’est Ne pas vouloir détruire Israël, beaucoup de gens le sont. Si le sionisme c’est, depuis l’étranger tout faire pour favoriser Israël au détriment du pays que l’on représente, c’est une trahison dont beaucoup se rendent coupables. Mais pas Trump dont le mot d’ordre est america first. C’est un peu plus subtil que sioniste / pas sioniste.

     

  • Pete Buttigieg est une alternative terriblement effrayante, j’ai regardé quelques (longues) vidéos de E. Michael Jones à son sujet. En gros ils vivaient dans la même ville, South Bend dans l’Indiana, dont Buttigieg était le maire. Et ce dernier a cherché à instaurer à la tête de la police des gens issus de groupes de mercenaires opérant dans des zones de guerre (Bosnie, Irak…). EMJ considérait que les habitants seraient traités comme des Palestiniens chez eux. (au final je crois que ça ne s’est pas fait à cause de la pression de certains habitants) Ensuite Buttigieg est lié à certains oligarques "russes" communautaires, est membre du lobby LGBT, etc.

    Bref un personnage nocif au possible, mais parfait pour berner les gauchistes.

     

    • Eugene Michael Jones, mieux connu sous l’appellation "e michael jones". Voilà un homme, catholique, hors Vatican 2 sûrement, très cultivé, auteur prolifique, éminemment pédagogue et droit dans ses bottes.
      Il mérite largement d’être connu par les francophones. Son rare livre traduit en français "L’ esprit révolutionnaire juif" préfacé par Pierre Hillard, nous ramènera dans l’ordre des choses dans tous les sens et compréhensions du terme.
      Monumental !


  • Trump a une autoroute dégagée pour sa réélection. Ces imbéciles de Démocrates creusent leur propre tombe.


  • Camarades de E&R

    D’ou l’intérêt vital, de travaux comme ceux de Korias ou Y. Hindi sur le sionisme.

    Car c’est bien cela qui a permis à tout ces gens de se retrouver aux manettes dans la quasi totalité des pays occidentaux.

    Finalement les identitaires du 21 siècle sont vraiment des lâches.

    Ne varietur

    Lavrov

     

    • #2394059

      Vous faîtes quoi de notre père fondateur Jésus Christ ? Vous savez le type que tout le monde craignait parce qu’il a simplement dit de s’ aimer les uns les autres ? Comment faites vous pour séparer le métaphysique du politique ? Et donc comment faites vous pour développer une analyse dans l amour ?


    • @Jeromeproudhon

      Votre réponse indique que vous n’avez suivi aucun des travaux ni de Korias ni de Hindi.

      Commencez par ça . Ensuite vous pourrez venir faire votre prêchi prêcha à 5 sous.

      La réalité à la dent dure et ce n’est pas en admonestant avec des slogans pathétiques que vous allez changer les choses/

      Jésus à dit également
      "Au reste, amenez ici ces ennemis qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les devant moi."
      "
      L’amour l’amour et mon c.. sur la commode comme dirait un illustre.
      Ne varietur
      Lavrov.


    • L’amour prêché par le Christ n’a jamais empêché de mettre des claques dans la gueule.
      Ceux qui ont transformé la religion du Christ en une religion du bisou en toute circonstance sont les pires ennemis du Christianisme.
      Juste mais ferme, pas "Juste et mou".


    • #2394332
      le 23/02/2020 par Parole d’Yvan Gilles
      Coming out : Bernie Sanders se dit "très fier d’être juif"

      @Grz. Des claques dans la gueule ? Tu as vu ça où ? Moi je vois qu’il faut tendre l’autre joue, aimer ses ennemis et laver les pieds des pauvres (et maintenant ceux des migrants) !


    • @grz, ceux qui ont voulu castrer les chrétiens, le font avec l’islam de nos jours..


    • Bon Yvan Gilles ! Ton pseudo et rigolo, mais ça s’arrête là.

      Arrête de dire des âneries et ouvres des livres, lis-en le contenu et comprends.
      L’opinion c’est de la merde (c’est bien pour ça que le système de domination en fait un droit ultime) donc garde le, et atteints plutôt ton libre arbitre par le travail de ta Pensée et l’élévation de ta Conscience (pour faire simple).

      Allez zou au boulot !
      Et sans animosité aucune : Ferme la ! ("à tout jamais" ?...ça dépend de toi)


  • #2394024

    Personne n’est parfait !
    C’est pour ça qu’il y a la force obscure derrière avec le rouleau compresseur médiatique pour pousser !


  • Sanders bernique,

    Les pommes ne tombent jamais loin de l’arbre .(J Staline)
    et ...Sanders se rapproche de l’Arbre juteux et fruitier.
    Un vrai Socialiste ce Sanders ,ennemi de la Haute Finance .
    Le cinéma dure depuis plus d’un siècle !


  • Ni Sanders ni Bloomberg ni Buttigieg ne sont éligibles. Pour les démocrates, les latinos et les noirs majoritaires sont l’électorat cible et prioritaire. Ces 3 la sont entrain de drainer les niches juives et LGBT vers l’élue qui sera Michelle Obama et les vieux seront tenus de se coucher pour elle et de lui apporter leurs voix. Ce n’est pas pour rien qu’on est en train de faire sortir des livres qui font la promotion mondiale de Michelle, on prépare le terrain.

     

    • C est aussi la thèse de radio Québec


    • Mieux qu’une simple thèse, c’est une prédiction précise : Michelle Obama. Donc, lorsque cette prédiction aura été infirmée par la réalité, il n’y aura aucune possibilité de se raccrocher aux branches au moyen d’un habile baratin qui exploiterait le flou de la précision.
      Mais Radio Québec n’est pas fou. Il sait très bien qu’il se passera quelques mois avant la désignation définitive du candidat démocrate, et donc tout le monde aura alors oublié qu’il avait encore une fois, sous couvert de produire une analyse en profondeur, raconté des sornettes, mais des sornettes qui se seront très bien vendues.


  • #2394108

    Et moi je suis fier d’être Bourguignon !
    Et quand je compare la terre que Dieu m’a donné à celle que tu revendiques, je me dis que s’il y a un peuple élu, c’est plutôt le mien !
    On t’aurai pris pour une truffe du désert ?


  • #2394121

    Je vois que contrairement à la France,aujourd’hui occupée au sommet par une élite cosmopolite et parasitaire et soumise par ces mêmes élites autoproclamées (qui ne sont que les larbins de l’idéologie mondialiste) aux lobbies et à la finance internationale, la liberté d’expression n’est pas un vain mot aux USA !!!
    Ce qui sauve le peuple américain vu que ses dirigeants (Trump est une exception du à un réveil des classes moyennes blanches) sont aussi pourris que les nôtre c’est les articles 1,2 et 5 de leur constitution nationale !!!


  • Toute façon il n’a pas le choix. D’autre part sans le joker, il ne serait même pas dans la course.


  • C’est bien la meilleure de l’année, Sanders juif ! ça alors, première nouvelle, on n’y avait pas pensé, il n’avait pas tellement l’air, on se disait bien qu’il y avait un petit quelque chose, que ce gars n’avait pas l’air très catholique mais delà à penser qu’il était juif, ah ça jamais. Surtout que Wikipédia nous dit que le nom de Sanders est un nom alsacien-lorrain, nom topographique, dérivé de sand sable qui désigne l’habitant d’un lieu sablonneux - ce peut-être aussi un nom flamand, forme représente une aphérèse d’alexander, alexandre, nom de baptême d’origine grecque alexandros, signifie qui protege les hommes.


  • Le mari de Cuttigieg (sic) s’appelle Chasten Glezman est Juif lui aussi. Donc, cette année,d’une certaine manière, les présidentiables démocrates sont tous Juifs ...


  • #2394195

    Boris Johnson s’était définit lui-même comme un "Sioniste passionné". Manuel Valls, comme "éternellement attaché à Israel par sa femme".
    Ce que fait Bernie Sanders, c’est la même chose et, étant déjà "élu", ce simple rappel suffit à le "valider".
    C’est un fait incontestable que, compte tenu du rapport de force, l’allégeance au Sionisme est un pré-requis de carrière.
    Maintenant, Trump a réussit le combo gagnant en remettant l’économie de son pays sur les rails et en donnant tous les gages exigés par ses maîtres ce qui lui a valu d’être adoubé par Netanyahou comme "le meilleur ami d’Israël depuis longtemps" ce qui, renvoie au "précédent meilleur ami" Lyndon Johnson et qui, en terme de dignité, est l’expression d’être devenu un symbole vivant de la bassesse.
    Perso, je pense qu’il n’y a pas de suspense, Trump devrait être reconduit pour un second mandat grâce à son excellent bilan économique et les gages au lobby dont il est devenu "le meilleur ami"...

     

    • « son excellent bilan économique »
      Les États-Unis poursuivent leur déclin, c’est une tendance lourde. Les réformettes des politiques élus (des marionnettes pour l’essentiel) sont de la poudre aux yeux, sans commune mesure avec ce qu’il faudrait.
      J’ai l’impression qu’un certain nombre ici sont victimes de dissonance cognitive concernant Donald Trump ; le réveil va être dur.


    • #2394705

      @ Godwin, je maintiens ce que j’ai dit sur le bilan économique de Trump, les 400 milliards de dollars ackettés aux Saouds au tout début de son mandat y ont contribué certes mais en politique intérieure son bilan est juste exceptionnel. Pour le reste, si vous m’avez pris pour un Trumpophile, je vous encourage à me relire car c’est tout le contraire, "meilleur ami d’israel depuis longtemps" nous renvoie invariablement au précédent "meilleur ami" et situe le niveau de servilité de l’individu au moins Hillary Clinton assumait pleinement d’être leur marionette. Sachant que la soumission ne va aller qu’en s’accentuent, c’est un indicateur inquiétant pour le reste du monde


  • rien de nouveau sous le soleil de l’oncle Sam les Clinton et Obama le sont aussi.


  • Celui qui va faire le guignol aux soirées de l’ AIPAC, c’ est pas Bernie mais Trump... A bon entendeur.

     

  • la conne noire qui croit que si cetait des hommes noirs milliardaires ca changerait quelque chose ??? un milliardaire applique une politique milliardaire point barre donc revoit ton slogan ma grosse... ou arrete de te faire manipuler ..si t en ait consciente du moins

     

    • Elle parle au travers de sa grille de lecture raciste.
      Voila la conséquence des mouvements financés par les impôts des peuples authentiques, tel que SOS racisme : renforcer à l’absurde la vision raciste des immigrés face à leurs hôtes, tout en interdisant aux blancs de signaler cette asymétrie pleine de risque.

      Une forme inegalitarisme raciste promu et soutenu par les gouvernements occidentaux....


  • Trump ne fera qu’une bouchée de celui qu’il affrontera à la présidentielle... Peu importe si c’est crazy Bernie, mini Mike ou Buttigieguege... Ça sera un régal assurément !

     

    • Si Trump affrronte Bloomberg au final comme je le crois ! votre régal ne sera pas à la hauteur de vos désirs ...
      Et je préfèrerais que Bloomberg soit élu car il s afficherait ouvertement comme un Président sioniste au service d Israel et mettrait fin à ce mauvais cinéma hypocrite dont le piètre acteur principal est Trump qui aura fait énormémént pour Israel comme aucun autre Président ( tout en faisant croire le contraire )

      Pour ceux qui douteraient encore du vrai fond de commerce de Trump voici ses déclarations
      << Le seul candidat] qui va apporter un réel soutien à Israël est moi >>
      << Les autres font tous des bavardages, aucune action. Ce sont des politiciens. J’ai été fidèle à Israël depuis le jour de ma naissance. Mon père, Fred Trump, était fidèle à Israël avant moi. >>
      Trump est également un frère de la société des skulls and bones


    • C’est tout l’inverse qui se passe... Vous voudriez que Trump se déclare antisioniste carabiné et qu’il finisse comme Kennedy ? Carabiné ? Ou plutôt qu’il fasse du théâtre pour en arriver au même résultat car autrement ça ne serait pas possible.


    • @Vlad, vous auriez des sources sur ce que vous avancez ? Merci d’avance.


  • Lors de la campagne précédente, j’avais gardé de Sanders l’image du candidat qui a un discours très à gauche, même pour les USA (je pense notamment à la dette étudiante et l’accès à l’université ; mais il y avait bien d’autres choses).

    Je crois même qu’il s’est revendiqué alors "socialiste", ce qui est courageux là-bas, tant c’est synonyme de "pourriture communiste" ou "dictateur stalinien" - au pays des libertaires/libéraux/puritains.

    En tout cas, j’encourage fortement les lecteurs E&R intéressés par ces élections à fréquenter le sakerfrancophone.fr, l’essence du site étant de proposer des traductions essentiellement anglophones, dont notamment les excellents Moon of Alabama, Dmitri Orlov ou Brandon Smith.
    Pour assister aussi notamment au traficotage lamentable du premier caucus du parti démocrate en Iowa - dont personne n’a parlé.

    P.S. : merci pour la citation de Heine !


  • Au delà de cette déclaration, faut quand même rappeler qu’à chaque meeting, Bernie Sanders critique la politique pro banques et néoconservatrice de l’establishment, qu’il soit démocrate ou républicain. Qu’en 2016, il était le seul à avoir refusé d’aller au congrès de l’AIPAC. Quoiqu’on en dise, je le trouve bien plus intègre (à son âge, je pense qu’il a passé le temps des courbures) que beaucoup et son programme, ses critiques virulentes contre les donneurs d’ordre, sont utiles en ce qu’elles permettront d’élever le niveau de conscience moyen aux USA. Comme disait Soral à propos de Mélenchon, arrivé à un moment quelque soit la réelle action du candidat, celui-ci se retrouve aspiré par sa base et ne peut revenir sur la radicalité qu’il a énoncée. De plus, Bloomberg va se lancer lors du Super Tuesday (3 mars) afin de défendre les banques et les élites. Dans l’intérêt du monde, il nous faut un Sanders vs Trump, deux candidats hors establishment (du moins dans leur manière de monter dans leurs partis, même si Trump et Sanders font des concessions) politique, ce serait une énorme claque contre les faucons, qu’ils soient républicains ou démocrates.

     

    • Trump et Sanders ne font pas de "concessions", ils ont d’ore et déjà accepté leur "défaite" (lire soumisssion) face à l’establishment. Ce n’est même pas de l’opposition contrôlée, c’est du Hollande qui parle de son "ennemie la finance".
      Et ce qui est incroyable, c’est que ça marche toujours et encore.


  • Dire qu’il y a encore des commentateurs pour prétendre que Trump est un opposant à l’élite après 4 ans de soumissions et de "gages", donc le dernier en date est l’assassinat et Soleymani, dont certains ont prétendu que c’était lui qui bossait pour l’état profond. Décidément la dissonance cognitive est quelque chose de puissant.

     

  • Sanders « le premier président juif... »
    Abraham Lincoln était congolais, c’est bien connu !

     

    • Je vais peut-être t’apprendre un truc, mais il était courant chez les protestants à l’époque (peut-être moins aujourd’hui) d’avoir des prénoms d’origine hébraique.
      C’est pas pour autant que le mec était juif.

      Après on peut considérer (ou pas) que les protestants sont idéologiquement des demi-juifs, mais ça c’est un autre débat.


    • Abraham !? Oh ?... Les protestants furent et sont encore des pourfendeurs de troubles genocidaires et holocostiques vis à vis de l’ordre chrétien originel et l’on ne m’otera pas de l’esprit que s’ils ont adopté des prénoms hébreux c’est justement parce qu’ils ont un lien privilégié avec l’esprit que la plus part des composantes de ce peuple mutilé disperse partout à l’image d’un virus. Pensées vers Lucien Rebatet.


  • Si un quidam déclare qu’il est fier de n’être pas juif, c’est un antisémite. Et la boucle est bouclée.

     

    • #2394384

      C’est exactement pour cette raison, que je milite pour la reconnaissance de la goyphobie comme délit et non plus comme opinion communautaire...... le principe d’égalité juste doit être d’application pour être cohérent avec le progressisme


    • En poussant plus loin... si vous êtes fier de vous, et que vous n’êtes pas juif, vous êtes un antisémite en puissance pour ces gens là.


    • @Alfred, si vous êtes fier de vous, de vos racines, de vos traditions, de votre culture, de votre langue.... vous êtes par définition un nationaliste.... ce qui est farouchement combattu par la fameuse communauté , car on sait où ça a mené avec l’Allemagne....
      CQFD, vous avez raison.


  • Excellent article ! Bravo la rédaction !


  • Oui et pour la politique étrangère Usa-Otan...
    la Brigade de mercenaires turque ’’ Mourad ’’, les ’’ Faucons de l’Islam ’’ de Daech débarquent a Tripoli avec pour objectif de ne faire ’’qu’une bouchée’’ de l’armée algérienne.


  • Sanders ,

    " Juif et très fier d’être Juif"
    C’est un pléonasme !
    Bon on sait maintenant ,Qui est ce Monsieur .
    Le Peuple Elu est inénarrable !


  • De toute façon c’est Trump et ce sera le dernier président des USA avant la fin de la République américaine. Et la République américaine se fracturera en mille morceaux quand Israël ainsi que Kissinger lui-même le prévoit aura assez bientôt disparu en tant qu’état souverain de la scène du Moyen-Orient. Israël a beau être l’éat abusif que l’on sait envers les USA, ils peuvent se permettre de l’être parce que sans son existence sur la carte en tant que représentation de l’âme même des USA, les USA ne sont plus qu’une collection d’individualismes tous plus gangsters les uns que les autres.

    On ne peut pas juger de la même manière du sionisme aux USA que du sionisme à Paris. Aux USA le seul nationalisme patriote possible est sioniste, car le pays tout entier est né d’un espoir de type sioniste, celui de remettre en place une société plus juste et plus riche par l’application des consignes de l’Ancien testament : il n’y a jamais eu aucun autre thème de discours pour tenir ce pays uni. Aux USA ou bien on a une âme juive ou bien pas d’âme du tout.

     

    • Moi, je discute avec l’Amérique profonde, celle qui est homophobe, pro famille , anti avortement, pour la femme au foyer, ultra nationaliste et qui regrette quasi le KKK... Je crois qu’il y aura d’ici peu une autre guerre civile , ils ne supportent plus les gauchos/feminos/ecolos et là bas , ça peut tirer dans tous les coins !


  • #2394655

    C’était quoi ce film déjà avec Zabou Breitman de Jean-Claude Sussfeld ???
    A oui Elle voit des nains partout !
    C’est pas des nains, là, en l’occurrence


  • d’apres dedefensa, sanders aurait dans une interview donnee au washington post,repondu "oui" a la question "seriez vous pret a lance une attaque pre emptive sur l’iran ou la coree du nord".

    Si c’est vrai,la probabilité qu’il soit choisi pour les primaires democrates remonte en fleche.la question de la guerre avec l’iran est la question primordiale dans les annees a venir pour determiner qui est qui.


Commentaires suivants