Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comment l’Allemagne pousse la France à la révolution

Tant sur le front de la BCE que sur celui de la Commission Européenne, l’Allemagne a marqué de nombreux points dans son oeuvre de sape hostile à un approfondissement de l’Union. Pendant ce temps, les Français continuent à nourrir leur conception bisounours d’une Europe qui devrait apporter à tous la prospérité.

 

Comment l’Allemagne retient Juncker par les bretelles

Pauvre Jean-Claude Juncker ! Carbonisé dès sa prise de fonction par les révélations de la presse américaine sur les pratiques tout à fait légales mais si peu coopératives du gouvernement luxembourgeois dont il fut un acteur éminent pendant dix-huit ans (ce qui lui a déjà valu le dépôt d’une motion de censure), voici ce bon Jean-Claude retenu par les bretelles au moment où il s’apprêtait à rebondir avec son plan de relance à 300 milliards.

On se disait bien que maman Angela pouvait difficilement se déjuger en autorisant de la part de son affranchi Juncker un tel pavé dans la mare rigide de la Prusse triomphante ! 300 milliards de relance, c’était aussi provocateur pour l’Allemagne que de commander un verre de Bordeaux à l’Oktoberfest de München.

Du coup, le président de la Commission a dû réaliser une petite opération de passe-passe en espérant que les journalistes et l’opinion publique n’y voient que du feu. Il a en réalité mis sur la table non pas 300 milliards mais… 8 ! Et encore, sur trois ans. On est donc pas de 1,5 % du PIB européen à 0,03 %. Ce petit détail devrait quand même un peu ramollir les effets escomptés. [...]

 

L’Allemagne ne cèdera rien à une France au bord de l’implosion

Parallèlement à cette opération de castration publique en bonne et due forme du président de la Commission, maman Angela continue d’exiger des sanctions exemplaires contre la France, où les ministres français avaient pourtant assuré que rien ne bougerait sur le front de l’Est. Ainsi, alors que la Commission devait donner son avis définitif sur les budgets des Etats membres dont le déficit n’est pas dans les clous, l’Allemagne a imposé un arrangement qui se révélera (j’en prends le pari) très défavorable pour la France.

La Commission, après une réunion compliquée des chefs de cabinet des commissaires, a repoussé son avis définitif au printemps prochain, laps supplémentaire laissé à la France pour apporter 4 milliards d’économies supplémentaires (0,2 % de PIB). En réalité, cette décision d’attente est plus désagréable que prévu. Elle se fonde en effet sur quelques remarques acides indiquant (à juste titre) que le budget français « présente un risque de non-conformité » avec les objectifs fixés et que la France « a accompli des progrès limités en ce qui concerne le volet structurel des recommandations budgétaires ».

La France dispose donc de quatre mois pour engager des réformes structurelles, comme celles préconisées par le rapport Enderlein et Pisani-Ferry. Rappelons-en l’essentiel : désindexation du SMIC, réduction des dépenses publiques et retour des dépenses publiques sous la barre des 50 % du PIB.

Lire la suite de l’article sur eric-verhaeghe.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Retour au Saint Empire Romain Germanique sous l’égide de l’Allemagne et non de l’Autriche ; on aurait du voter pour Angela plutôt que pour le pantin.. Ceci dit c’est la plus grande défaite de notre histoire car cette fois ci nous sommes bel et bien pris au piège puisque nous ne décidons de rien. (monnaie, militaire, politique sociale économique. avec les euro-régions ce sera vraiment fini. au temps de la féodalité moyenâgeuse, les comptés et duchés disposaient de leur pouvoirs régaliens. En ces temps le Roi de France était arbitre des conflits entre grands seigneurs. Ceci lors des commémos. du centenaire de la grande guerre... Nos aïeux doivent se retourner dans leur tombe et quelle opinion doivent ils avoir sur nous ?


  • #1044609

    L’Allemagne est un pays de vieux avec une économie qui déclinera en même temps que sa population , et qui a une langue parler uniquement sur son propre territoire et en partie chez ses voisins autrichiens suisses et belges , dans 100 ans l’Allemagne sera une faible puissance , qui n’aura plus aucun poids .

    A contrario , la France , devrait être , logiquement , en pleine croissance et expansion : sa langue est de plus en plus apprise et répandue , ses anciennes colonies partenaires potentiels francophones se développent un peu partout et le vieux pays dispose du deuxième espace maritime mondiale ( premier si les français appuyaient leurs revendications à l’ONU ) , il ne faut pas oublier que la mer et l’espace sont les deux axes majeurs du futurs , et que la mer et ses sous sols sont pleins de matières premières et de ressources .

    En conclusion : on a d’un côté la première puissance démographique d’Europe , qui est montré en pleine ascension par tous les médias alors qu’en vérité elle est en train de décliner dangereusement , à tous les niveaux : linguistiques , militaire , économique dans quelques années .

    En face on a une grande nation dont la langue est en plein développement ( je me rappel d’une prof de collège qui m’avais dit en 5ème que plus personne parlerais français d’ici quelques décénnies ... ), qui est le seul pays a avoir des territoires sur 5 continents différents , plus de 10 millions de km ² de surface maritime , des pays africains qui seront à l’avenir des partenaires redoutables , une culture reconnue et enviée partout , un accès à toutes les mers , la terre la plus fertile d’europe , et qui se soumet à son voisin qui se montre plus grand qu’il ne l’est pour cacher sa véritable condition .

    Dites vous une chose camarade : la France est certes une puissance en déclin , mais ce n’est aucunement une fatalité , la seule raison du déclin de la france c’est le sabordage fait par ses élites , pas un système , ou un modèle dépassé , surpassé , sur le plan objectif , tout tend vers une nouvelle mise en avant de la France en tant que puissance majeur sur la scène internationale , il nous suffira d’un De Gaule ou d’un Louis XIV du XXI ème siècle pour nous redonner notre gloire passée .

     

    • D’accord avec toi, mais je ne compterais pas trop sur un nouveau De Gaulle (cf. Adrien Abauzit, sur le sujet ; et il est convainquant). Par contre un Louis XIV, ça, ça... purée, ça ça aurait de la gueule.


    • #1045044

      @Herrcaptaine ;

      " A contrario , la France , devrait être , logiquement , en pleine croissance et expansion : sa langue est de plus en plus apprise et répandue , ses anciennes colonies partenaires potentiels francophones se développent un peu partout et le vieux pays dispose du deuxième espace maritime mondiale ( premier si les français appuyaient leurs revendications à l’ONU ) , il ne faut pas oublier que la mer et l’espace sont les deux axes majeurs du futurs , et que la mer et ses sous sols sont pleins de matières premières et de ressources ."

      Ma pauvre personne, si vous saviez comment ce pays nazi, qu’est la France, est détesté et combattu dans les "anciennes colonies" où elle a installé le système nazi que lui appliqua en son temps l’Allemagne nazie.

      Peut-être que l’Allemagne a encore 100 ans devant ; la France, c’est finie et pour de bon. L’Afrique que la France occupe depuis des siècles est entrain de se réveiller et a décidé de combattre avec toutes les forces de ses jeunesses, ce pays qui a versé pendant des siècles son sang.

      Petit rappel ? Depuis le 11 avril 2011, la France Occupe la Côte d’Ivoire où elle massacre, tous les jours, les Ivoiriens.

      ABIDJAN EST LE CIMETIERE DE LA FRANCE


    • Toute l’Europe Centrale parle allemand. De Strasbourg à Varsovie et de Copenhague à Bucarest. Et la qualité de la population allemande dans 20 ans sera bien supérieure à ce qu’elle est déjà aujourd’hui par rapport à la Fronce.

      Voyez déjà la différence de qualité de population entre le Nord et le Sud de la France (Céline parlait de Narbonnoides).

      Si vous laissez l’Afrique seule et complètement isolée, dans 100 ans ils grimpent aux arbres à nouveau. Elle est incapable de gérer une infrastructure, d’exploiter ses richesses ou de créer de la technologie ou meme de la transmettre.

      Si vous remplacez les 110 millions de Japonais pas 110 millions de Camerounais, quitte à les former pendant 20 ans, vous aurez un désastre au Japon.


    • #1045694

      @BONOBO

      "Si vous laissez l’Afrique seule et complètement isolée, dans 100 ans ils grimpent aux arbres à nouveau. Elle est incapable de gérer une infrastructure, d’exploiter ses richesses ou de créer de la technologie ou meme de la transmettre.

      Si vous remplacez les 110 millions de Japonais pas 110 millions de Camerounais, quitte à les former pendant 20 ans, vous aurez un désastre au Japon."

      Le Bonobo est supérieur à vous.

      Seul un rat peut tenir pareil discours.


  • #1044647

    Vu, que l’Europe ne garantie en rien la paix, je serai d’avis de faire la guerre à l’Allemagne.

    Ils nous ont attaqué deux fois, l’on peut bien les attaquer une fois pour changer.

    Plus sérieusement, c’est l’Allemagne de la grosse qui détruira l’Europe, car elle joue bien trop perso et à son seul bénéfice.

     

    • Pardon, bilderberg. Il y avait environ 20 guerres entre la France et l’Allemagne. Chaque fois l’aggresseur a été la France. La seule guerre où cette question est moins claire est 14-18. Le le dis avec tout le respect et la sympathie que j’ai pour votre pays.

      Si je peux me le permettre, je donnerais le conseil de lire les pamphlets de Louis-Ferdinan Céline, qui nomme sans ambages ceux qui sont les responsables des guerres de 14-18 et de 39-34. Ce sont ni les allemands ni les français.


    • En effet la guerre donnerait une chance unique aux chances de se montrer patriote, même si je n’y crois pas.

      Pour l’ennemi mauvais choix, tu n’attaques pas le sous fifre pendant que le maître aiguise son sabre ??

      C’est à Londres ou à Washington qu’il faut débarquer.
      Pour le 1er choix, attention à la riposte.
      Pour le 2eme choisi bien la plage de débarquement, ces gens ont 40% du budget militaire mondial, alliés aux Russes aux Chinois et aux musulmans ne serait pas peu.
      Certains disent qu’il y a un talon d’Achile à Jérusalem, cf le film sur le Sionisme.

      ps : y a 60 ans l’Allemagne a eu un raisonnement similaire en étant bien plus au fait de sa force on a vu ou ça l’a menée, laisse faire l’Histoire ?


  • Le 4ème Reich sera Ekonomik & Kolossal !
    Non je rigole... Trêve de plaisanterie, qui aura la force de nous sortir de cette farce qu’est devenue l’Europe ?