Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Conférence de Pierre de Brague à Lyon

Le 4 juillet 2014 à Lyon

Pierre de Brague présentera la conférence Le Cercle Proudhon ou l’idéologie française de l’union sacrée le vendredi 4 juillet 2014 à 19h00 à Lyon.

Face au règne de la démocratie libérale, l’expérience politique du Cercle Proudhon, par son union sacrée entre royalistes et syndicalistes révolutionnaires, a tenté d’incarner, à l’aune de la première guerre mondiale, une véritable alternative au monde bourgeois.

Imprégnés de culture antique et attachés aux vertus de la production libre, ces disciples de Charles Maurras et de Georges Sorel se réunirent autour de la figure et de l’étude des textes de Pierre-Joseph Proudhon, afin d’élaborer une pensée commune qui conjuguerait patriotisme et lutte des classes.

Une démarche – de par son équilibre entre Tradition et Révolution – éminemment française, à l’opposé du mépris des élites pour "l’esprit français". Un exemple d’association transcourant qu’il convient, un siècle après sa disparition, de remettre sur le devant de la scène pour tous ceux qui se veulent conséquents sur le champ politique.

Réservation obligatoire à l’adresse suivante : conflyon0407@gmail.com La demande de réservation doit obligatoirement mentionner le nombre de places demandées, l’identité de tous les participants (prénom et nom, pas de pseudo) ainsi qu’un numéro de téléphone portable.

Le lieu de conférence sera indiqué par courriel et SMS quelques heures avant l’horaire indiqué.

Entrée : 5 € à payer sur place.

Les organisateurs se réservent le droit de refuser l’entrée pour des raisons appropriées.

À ne pas manquer, sur E&R :

Je prépare la conférence en me procurant l’ouvrage de Pierre de Brague :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #867977

    Pierre a-t-il un lien de parenté avec Rémi Brague, le spécialiste des religions ?

     

    • #868207
      le 23/06/2014 par maryam
      Conférence de Pierre de Brague à Lyon

      oui, j’aimerai en savoir plus sur qui est pierre de brague ;

      parce qu’il développe des idées intéressantes ;

      maryam


  • #868014
    le 23/06/2014 par maryam
    Conférence de Pierre de Brague à Lyon

    bonjour,

    "l’idéologie française de l’union sacrée", c’est un beau titre ;

    bonne chance pour la conférence,

    maryam


  • #870092

    L’union sacré c’est surtout Maurras qui s’est allié à la république face aux boches, on voit ce que ça a donné..


  • #870546
    le 25/06/2014 par Un cendy
    Conférence de Pierre de Brague à Lyon

    Si je ne me trompe c’est lui qui interrogeait Alain Soral lors de son entretien retransmis en direct. Il me semble avoir reconnu sa voix ainsi qu’une allusion à ses recherches sur le cercle Proudhon.
    Je ne pourrai pas malheureusement me rendre à cette conférence, ce sera pour une autre fois.


  • #871712
    le 26/06/2014 par Ouioui
    Conférence de Pierre de Brague à Lyon

    J’espère qu’elle sera filmée.


  • #878910
    le 01/07/2014 par point-de-vue
    Conférence de Pierre de Brague à Lyon

    "Les organisateurs se réservent le droit de refuser l’entrée pour des raisons appropriées."
    Je suis pas sur qu’on peut faire du neuf avec du vieux. Aujourd’hui le problème principal c’est qu’une partie du peuple est mis de coté "pour des raisons appropriées".
    Tant qu’on ne montre pas l’exemple par nos actes, tout changement restera du domaine du brassage d’air.
    Je suis plutôt pour le slogan : Il est interdit d’interdire.


  • #880748

    Les origines de Pierre-Joseph Proudhon, né le 15 janvier 1809 à Besançon d’un père garçon brasseur et d’une mère cuisinière, sont, au contraire de celles de Marx et de la plupart des réformateurs sociaux (de Saint-Simon à Lénine), authentiquement plébéiennes.

    Placé tout jeune comme bouvier dans la campagne franc-comtoise, Proudhon est admis à dix ans comme boursier au collège royal de Besançon. Il y remporte, malgré des conditions de travail très précaires, tous les prix d’excellence. Obligé, par la nécessité, d’interrompre ses cours en rhétorique, il devient successivement typographe, prote, boursier de l’académie de Besançon (il complète sa formation intellectuelle à Paris, aux Arts et Métiers et au Collège de France), artisan imprimeur ; fondé de pouvoir pendant cinq ans dans une entreprise de navigation fluviale lyonnaise, il acquiert une expérience réelle des mécanismes de l’entreprise et aussi de la bureaucratie. Il pratique ensuite son métier de journaliste-écrivain, qu’il poursuit inlassablement, en compagnie de sa femme, une ouvrière, et de ses enfants , à travers d’incessantes difficultés matérielles, des procès politiques, les révolutions, la députation, la prison (trois ans) et l’exil. Il meurt à cinquante-six ans, le 19 janvier 1865, épuisé par un immense labeur, et laissant une œuvre fleuve qu’il n’aura jamais eu le loisir de résumer (plus de quarante ouvrages représentant près de cinquante volumes, sans compter les articles des trois journaux qu’il a successivement créés).

    Dans une œuvre géniale, au foisonnement déconcertant, mais d’une cohérence interne rigoureuse, tous les sujets et les problèmes de l’humanité sont abordés avec un sens surprenant de la projection et de la prospective. «  Je sais ce que c’est que la misère, écrit Proudhon. J’y ai vécu. Tout ce que je sais, je le dois au désespoir. » Une telle vie aurait pu faire un aigri. Une formidable santé physique et morale, une prodigieuse intelligence, un tempérament résolument pragmatique en firent un réaliste. Proudhon décide de consacrer sa vie « à l’émancipation de ses frères et compagnons » (lettre à l’académie de Besançon), et, face au monde établi, il se dresse comme « un aventurier de la pensée et de la science ».

    Extrait de article de Jean Bancal - Encyclopédie Universalis (2012)


  • #883922
    le 05/07/2014 par Grokouillon
    Conférence de Pierre de Brague à Lyon

    Mon impression,en quelques lignes, sur cette conférence :

    Le jeune conférencier est pétri de talents et possède de véloces neurones. Bref il est plein d’avenir.

    Le « Cercle de Proudhon » était le sujet de la conf du jour ! Sujet intéressant, certes, sur le plan universitaire mais qui constitue aujourd’hui un épi-évènement sans avenir.

    En effet le Cercle de Proudhon tentait de rassembler des sensibilités de droite représentant la France traditionnelle et celles d’extrême gauche afin de fusionner en quelques sortes ces idéologies opposées. Une véritable utopie stérile, lorsque l’on sait d’où nous viennent et comment sont utilisées les fameuses valeurs « humanistes » de l’extrême gauche !!!

    Par ailleurs, se réclamer de la Droite française et aspirer à la représentation de la France traditionnelle en ignorant ses racines chrétiennes …il faut le faire !!!!

    Tout cela explique, évidemment, la faillite de la tentative de ce cercle de réflexions.

    J’ai regretté que le débat se soit appesanti sur les contradictions existant entre les sionistes STERNHELL et BHL. Le rôle du goy se limite-t-il à commenter les bouquins de ceux qui n’œuvrent que pour la destruction de la France et dont le rôle est de diffuser dans notre société le doute et des contre-vérités ? Depuis quand le goy , qui a su élever sa culture au plus haut niveau, ne dispose-t-il plus de son autonomie de réflexion ???... son rôle est-il limité, aujourd’hui, à la production de commentaires sur une littérature qui s’impose plus par le matraquage des médias communautaires que par son contenu...il y a là une inversion qui m’échappe ???

    Il me semble discerner dans la démarche d’E&R plus de pragmatisme que dans les investigations développées par le Cercle Proudhon. Compte tenu de cela, je ne pense pas que E&R se reconnaisse dans ce mouvement intellectuel du début du 20ème siècle contrairement à ce que semble suggérer Pierre de Brague.

    Compte tenu des qualités de Pierre Brague, j’aurais plaisir à le voir plancher sur l’un des nombreux sujets majeurs et épineux de notre histoire contemporaine...je suis sûr que ce jeune homme murira bien !