Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Conseil de sécurité : la France tapine, les États-Unis menacent, la Russie tient bon

Mercredi 5 avril 2017 avait lieu une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, au lendemain d’une attaque chimique qui aurait été perpétrée dans la région de Khan Cheikhoun, au nord-ouest de la Syrie.

 

L’intervention française a brillé par son absurdité. L’ambassadeur de la France à l’ONU a en effet commencé par imputer le crime au « régime de Bachar al-Assad » tout en affirmant une minute plus tard que toute la lumière n’était pas faite sur ce massacre.

« Il s’agit de l’exaction la plus meurtrière depuis les attaques à grande échelle commises par le régime syrien en août 2013 dans la Ghouta, où plus de 1000 personnes ont perdu la vie. [...]

Ces atrocités illustrent tragiquement, Madame la Présidente, la folie destructrice du régime de Bachar al-Assad. [...]

Toute la lumière doit être faite au plus vite sur les détails de ce massacre ignoble [...] Mon pays apporte son plein soutien à la mission d’établissement des faits de l’OIAC. »

Mais ce n’est pas tout : l’ambassadeur a répété à deux reprises qu’il n’était plus temps de « finasser », avant d’en appeler à soutenir le droit international... Un discours ridicule et dangereusement incohérent donc, parfaitement imité par le représentant italien :

« Ce type d’attaque confirme le plus grand mépris qu’a le régime syrien pour sa population. [...] Nous attendons impatiemment les conclusions de l’OIAC. »

L’ambassadeur de Russie a tenté de remettre un peu d’histoire, de cohérence et de droit international dans le débat, tout en rappelant la responsabilité des uns et des autres. Extrait :

« Voyons la genèse du problème [...] Ce sont les “lignes rouges”, comme on les a appelées, annoncées par l’administration des États-Unis en 2012, qui devaient déclencher une intervention militaire en Syrie. Cette décision a été le point de départ de provocations qui ont suivi de la part de groupes terroristes extrémistes qui employaient des armes chimiques. Ils se sont employés à discréditer Damas et à donner prétexte à une action militaire contre un gouvernement souverain. À ce moment-là, nos partenaires occidentaux ont préféré se taire, en particulier alors que Damas avait demandé en 2013 une enquête sur l’emploi de sarin dans la banlieue d’Alep. C’est cette inaction, précisément, qui a permis aux combattants de ressentir leur impunité et d’agir le 21 août 2013 à Ghouta-Est, de nouveau, employant le sarin. [...]

La première mission du groupe d’experts de l’ONU en Syrie n’a pas pu établir la responsabilité du gouvernement. [...] Il ne fait aucun doute que les terroristes ont tiré les leçons de Ghouta-Est. La mission n’a jamais pu vérifier la provenance de l’utilisation de ces armes. [...] Si quelqu’un a encore quelque doute sur ces incidents, il suffit de voir les vidéos qui ont été filmées relativement à cette question.

Toutes les organisations humanitaires, les “Casques blancs”, Al-Nosra également étaient les correspondants ; mais le fait est que les Casques blancs sont étroitement liés aux organisations terroristes, et ceux qui ont fabriqué ces produits chimiques semblent être ceux qui justement ont accumulé des médicaments et des produits alimentaires. Vous imaginez le degré de cynisme ? »

L’ambassadeur de Russie a poursuivi en demandant le prolongation d’un an du mandat des enquêteurs afin de leur laisser la possibilité de faire la lumière sur cette attaque.

Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis à l’ONU et présidente de la séance, a ensuite pris la parole et commencé son intervention en brandissant des photos d’enfants morts... Un discours placé donc dans le registre hollywoodien de l’émotion spectaculaire, bien loin du sérieux requis par la gravité de la situation syrienne.

La représentante des États-Unis a ensuite visé la Russie par une inversion accusatoire qui augure du pire, tant elle est typique des pires manipulations dont se sont rendues responsables les instances impériales atlanto-sionistes ces dernières décennies :

« Nous savons que l’attaque d’hier porte la signature du régime d’Assad. [...] Sans aucun fondement, la Russie essaie encore et encore de jeter l’opprobre sur d’autres. Or il est une vérité incontournable que nous devons répéter ici : le fait est qu’Assad, la Russie et l’Iran n’ont aucun intérêt à faire la paix. Le gouvernement syrien illégitime, mené par un homme sans aucune conscience, s’est rendu coupable d’atrocités indicibles depuis six ans. [...] Combien d’enfants devront encore mourir avant que la Russie ne se préoccupe de leur sort ? »

Mais surtout, Nikki Haley a conclu son bref discours par une menace directe d’intervention unilatérale :

« Lorsque les Nations unies ne parviennent pas à s’acquitter de leur devoir d’agir collectivement, il arrive un moment dans la vie des États où nous sommes tenus d’agir individuellement. »

Le sommaire des interventions :

France : 0’30
Royaume-Uni : 11’10
Bolivie : 17’46
Chine : 23’50
Japon : 27’30
Italie : 30’05
Égypte : 35’30
Uruguay : 40’05
Kazakhstan : 45’30
Suède : 50’10
Ethiopie : 53’55
Ukraine : 1’00’45
Sénégal : 1’04’40
Russie : 1’11’14
États-Unis : 1’32’04
Syrie : 1’40’20

 

Comprendre ce qui se joue en Syrie avec Kontre Kulture :

Sur la Syrie, voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci pour cet article. Manque toutefois la raison principale de la convocation urgente du conseil de sécurité par Hollande : le débat présidentiel d’hier où plusieurs candidats ont vertement dénoncé l’Otan, les ingérences en Libye et en Syrie, le soutien d’Hollande au terrorisme et appelé à la coopération avec la Russie.
    Il lui fallait quelque chose pour permettre le battage médiatique d’aujourd’hui sur Hassad criminel de l’humanité et Poutine complice.
    ER pourrait-il faire un zapping vidéo des propos subversifs tenus sur BFM et qui faisaient tant s’étrangler El Krief ?

     

    • Je partage complètement votre avis.

      Calomnier, calomnier, il en restera toujours quelque chose. Cette affaire sert aussi à discréditer tous les candidats à la Présidence, qui ont effectué une visite en Syrie, histoire de les mouiller dans cette sordide histoire. L’idée de perdre de la France est une horreur pour eux : risque d’implosion de l’EU, de disparition de l’euro, de ne plus contrôler la France et son armée comme une vulgaire danseuse.

      Mais jusqu’où seront ils capable d’aller ?


  • dois je comprendre que c’est Trump qui menace la Russie via son représentant à l onu ? où bien n a t il pas encore la main sur son administration toute entière ? parce qu il disait il n y a pas long que la Syrie était souveraine...
    bon je retourne à ma cuisine, je sortirai mes casseroles pour nourrir les soldats du front quand viendra la révolte des nations, tâche plus accessible pour moi que de chercher à comprendre les subtilitées de la politique internationale...


  • Aucune preuve, on est encore une fois dans les manigances comme celle de Colin Powell en 2003 avec sa petite fiole. Sauf qu’aujourd’hui c’est la France qui est à la manoeuvre, en simple chevau-léger de l’Empire. Quel rabaissement de notre pays.

     

  • Trump a retourné sa veste. Dissident en plastok ?

     

  • La Syrie de Bachar a quasiment gagné la partie contre les islamistes, elle n’a donc aucun intérêt à faire cela .D’autant plus qu’ il était entendu que le peuple syrien choisirait son prochain dirigeant par le biais d’élections .

    C’est une évidence que certain sont activement a la recherche d’ un plan C " anti démocratique" pour changer le régime Syrie sans l’avis des Syriens dont ils ont largement usurpés la parole devant la communauté international.
    Après 6 ans de guerre contre Bachar , Ils ne souhaitent pas que les urnes les disqualifient et révèle leurs mensonges a la face du monde ..


  • Qu’on en finisse une fois par toute avec toute cette hypocrisie. Ils la veulent cette guerre depuis belle lurette, eh ben qu’on leur la donne sur un plateau. Pour ma part, ce monde peut disparaître.

     

  • Pour mémoire, on pouvait suivre en direct la retransmission de chaque intervention dans sa version originale ou traduite en temps réel dans plusieurs langues (anglais, français, espagnol...) sur le site officiel du Conseil de sécurité : http://webtv.un.org/
    La réaction de l’ambassadeur syrien, jamais évoquée était aussi intéressante.
    L’info à sa source, souvent plus claire.

    La démonstration avec force photo de la représentante américaine était assez obscène et vulgaire. L’exhibition de photos avec du sang frais est tout aussi possible pour les Russes avec l’attentat de St-Petersbourg que pour les Syriens avec les exactions quotidiennes qu’ils subissent depuis des années.


  • Là j’ai plus honte que jamais d’être français.
    Jamais je ne me suis fait autant souiller et pénétrer par le mensonge et la fourberie de la pire espèce. Ignoble.

     

    • Écoeuré par ceux qui représentent notre nation depuis toutes ces années. Ils ont retourné leur veste contre leurs propres alliés pour servir leurs maîtres comme des chiens à maintes reprises.
      Je pense qu’il faut toutefois garder espoir qu’un jour, les bons reprendront la main et redonneront la véritable image de la France, de ce qu’elle a perdu : l’Honneur.
      Céder, c’est leur laisser notre pays...Il faut se battre idéologiquement, c’est la base de la lutte contre leur propagande ignoble.


  • Ça ne marchera pas.ça n a pas marché en 2013 ça risque pas de marcher en 2017 !
    C est périmé le coup de la fiole de flotte de powel ça perche plus désolé pour ceux que ça aurait arrangé...


  • Bon Dieu ! la Pieuvre est acharnée à la guerre ! elle agite frénétiquement tous ses relais mondiaux ça devient désespéré !


  • le gouvernement americain est vraiment un monstre a deux tetes ces temps-ci


  • La racaille atlanto-sioniste ne lâche jamais l’affaire, elle veut la fin de la Syrie coûte que coûte. Quelle honte que tous ces maîtres de l’usurpation, de l’inversion accusatoire et au final traîtres à l’humanité entière ! Et quelle déchéance pour notre pauvre France.

     

    • Le plan Yinon, une priorité de on sait qui et des mina.. occidentaux serviles envers leurs maîtres.


    • Trump est une girouette, c’est un businessman avant d’être un authentique patriote, il s’adaptera à toute situation pour conserver son pouvoir ; comme les autres avant lui, et ce revirement n’est qu’un début...


    • c’est que les patrons ont le feu au cul. Ils ont un planning serré. Il faut que ça passe avant que l’Occident ne s’effondre, il faut qu’Israël soit une puissance régionale majeure avant qu’elle ne perde ses soutiens occidentaux, enfin laquais auto-suicidaires serait plus le mot.
      Elle finira encerclée et si elle a trop de voisins forts alors elle se fera mangée Lybie/Syrie/Liban/Iran vs Saoud/Israël/Jordanie et Egypte ? Avec la Turquie qui vient juste de devenir le pays géo-stratégiquement le plus important du moment, ça va devenir intéressant car Erdogan le sait (sa sortie à propos de l’Europe qui devrait aussi interdire la Kippa) et n’est pas un crétin, un fou peut-être mais c’est tout alors.


  • Hahaha, après l’attentat du métro de Petrograd, l’Empire s’imaginait peut-être que Vladimir Vladimirovich allait faire voter la Résolution (remember S/RES/1973 d’ailleurs...) à l’ONU ?

    Spéciale dédicace aux représentants de la Bolivie, du Kazakhstan et du Sénégal... Et concernant les représentants syriens et russes, l’ambassadeur Bashar Jaafari et feu l’ambassadeur russe (à titre posthume), devraient être conjointement élus Prix Nobel de la Paix dans un monde où les valeurs ne seraient pas inversées !


  • Par hasard cette "attaque chimique" intervient quelques jours après la déclaration de Trump "c’est aux syriens de décider du sort de Assad", il a fallut sortir le "chimique" (encore une fois et sur des enfants) pour charger Assad et du coup mettre la pression sur l’administration US pour qu’elle change d’avis et c’est ce qu’elle vient de faire.... Courageux Trump mais pas téméraire !

     

  • Mise à part, quelqu’un peut m’expliquer en quoi les armes chimiques sont pires que les bombes conventionnelles ? Arracher bras, jambes, tête par explosion ou calciner les gens est moins grave ?

     

  • Quand bien même ce serait les Syriens de Bachar El Assad qui auraient bombardé ce labo d’armes chimiques de DAECH, ce serait une bonne chose , combien d’hommes femmes et enfants auraient été victimes de ces foux furieux , surement beaucoup plus


  • Ils refont encore le coup de la fiole qui contient une arme chimique , c’est une confirmation l’ONU fut crée pour être juge et partie ce qui est peu étonnant quand ont connaît l’un des fondateurs de l’ONU comme Rockefeller .
    J’ai appris dernièrement que l’ONU finançait une organisation qui a sont siège qui s’appelle Lucifer qui chapeaute toutes les pyramides et organisations comme Bilderberg leurs projets ? il suffit de lire des livres comme ceux de Lucien Cerise .


  • Ignoble,honteux,monstrueux.
    on nous refait le coup de la photo.
    ces gens instrumentalise les enfants qu’ils ont eux même tue par le biais de leurs mercenaires.
    et toute la communauté va dans ce sens..
    cela nous arriveraient il se passerait la même chose.
    le mensonge et la manipulation a pris le dessus.


  • Quelle propagande !!! Aucun intérêt pour les syriens de faire cela . Ce qui ont intérêt ce sont les partisans de la guerre et de la destruction de la Syrie


  • Heureusement qu’il y a la Russie. Ils n’oseront pas attaquer, les russes sont déterminés, et un russe déterminé tu l’arrêtes pas, du moins pas avec des discours et des menaces.


  • Marrant, ces clowns ne mouftaient pas beaucoup quand l’Oncle Sam démocratisait l’Irak...
    Combien de morts, déjà ? Un million, je crois, non ? Dont 500.000 enfants environ, si mes souvenirs sont bons. Heureusement, comme le faisait si justement remarquer la mère Albraight, ’’cela en valait la peine’’.

     

  • Je rappel le fait qu’en 2014 la Syrie à accepter de se débarrasser de ses armes chimiques en accord avec les états unis et la Russie... Donc tout cela sent le prétexte pour justifier une intervention militaire au sol... Car soyons honnête depuis l’intervention de l’Iran et de la Russie tout à basculé pour le camp impérialiste qui cherche désespérément un moyen de s’en sortir.... Mensonge manipulation etc...leur armes habituel finalement...


  • Bientôt une résolution de l’ONU contre A.Soral et E&R !


  • Dites moi si je me trompe...
    Les USA n’ont pas garanti la destruction des armes chimiques de Bachar el Assad ?
    Il me semblait pourtant que Obama en avait fait un titre de gloire.
    Sera-ce que le boulot n’était pas bien fait ?

    Je plaisante bien sur... Dans les heures qui viennent un type va agiter une fiole pleine de poudre blanche et une fausse infirmière va nous raconter une histoire de couveuse débranchées...

    Business as usual !

     

  • La pouf qui représente les US avait t-elle amenée des photos d’enfants palestiniens morts tués par Israël ? L’a t-elle fait pour les 250 000 enfants morts en Irak à cause de son pays ? L’hypocrisie à son paroxysme...


  • En tout cas toute cette infâme propagande qui nous entoure nous révèle, comme un écrin, la valeur inestimable des sites de réinformation grâce à tous ces gens qui prennent des risques pour un monde plus humain. Personnellement internet et particulièrement E.R. ont été pour moi plus qu’une boussole, une véritable "naissance politique".... Oui ,un immense merci à Alain Soral et à toute l’équipe ..... Et d’ailleurs ces efforts commencent à payer. La locomotive est en route, les peuples se réveillent, les temps changent, l’espoir renaît mes amis.....

     

  • Bof, il etait evident que Bachar, appuyé par les Russes, commençait à obtenir des résultats positifs et que cela visiblement ne va pas pas dans le sens souhaite par certains, donc la logique de guerre continue, à qui profite le crime est la bonne question, le contexte geopolitique et économique mondial et surtout américain explique certainement cette manipulation, dans une toute autre mesure,ce qui se passe en Europe et en France au sujet des élections est révélateur, l’oligarchie mondialiste en , action, quant à Trump,on dirait qu’il bascule petit à petit du côté obscur ? Très inquiétant pour la paix


  • Mais bien sûr, les États Unis n ont JAMAIS dans aucune guerre, nui aux populations civiles.
    Jamais de bombe atomique, jamais d agent orange, de napalm ou autres joyeusetés ?
    Bon sang, pendant combien de temps encore on va tolérer que des puissants de tous poils entraînent les peuples dans leur folie dévastatrice ?
    C est plus possible ce monde de tarés.
    Aujourd’hui nous est donnée une vision GLOBALE du tableau.
    Et c est plus supportable.
    Il faudra cette fois que l humanité grandisse pour de vrai.
    Avec sa plus grande force : l Amour.
    Pas l amour niais, beat et passif, mais l Amour lucide, actif et courageux.
    Parce qu’il y a vraiment du boulot.
    Faut avouer : on est TOUS RESPONSABLES.

     

  • Avec l’ ONU on est tranquille, la paix est assurée . Je n’ ose même pas penser a la créativité dans la malfaisance dont disposent ces faiseurs de paix . Tout ce qui ne va pas dans le sens de la ligne mondialiste devient Hitler et génocide a tout va , si si on a des photos .


  • Là nous plongeons dans l’ignominie, car il me semble bien me rappeler de Madeleine Albright* qui disait : « 500 000 morts enfants irakiens en valait la peine » ! Il est clair depuis le début que les USA et Israël ont besoin du début d’une guerre mondiale en Syrie


  • La Russie tient bon ?

    Rien n’est certains dans la diplomatie, des bruits se profilent sur la non opposition (enfin tout ça se négocie) de sa part à une intervention armée anglo-saxonne/occidentale plus directe et invasive :

    http://www.lemonde.fr/syrie/article...

    Reste à savoir si tous ces bruits à mots couverts et identités cachées sont véridiques et vérifiables.

    Quant à Trump, son aspect opportuniste et indépendant de rien du tout (surtout pas d’une diplomatie largement neo-cons et d’un complexe militaro-industriel omniprésent) se montre au grand jour. Comme j’avais dit à un ami, concernant Donald, il ne sert à rien de pré-juger, il faut voir les actes.

     

    • Qui va y aller sur le terrain ? L’armée française ? Anglaise ? Américaine ?
      Vous rigolez, des militaires payés qui ont des familles contre des vrais guerriers qui n’ont plus rien à perdre ?
      Le moindre mort chez les alliés va tout discréditer au yeux du public.
      La seule chose qu’ils peuvent faire c’est bombarder jusqu’à qu’il n’y est plus rien.
      C’est d’ailleurs la seule chose qu’ils savent bien faire.
      Mais ils n’oseront jamais.


  • La France n’existe de toute façon plus sur la scène diplomatique...


  • tiens, on n’a plus le droit à la fiole de jus de pomme...


  • Quel aurait été l’intérêt de Assad de bombarder sa propre population le lendemain du blanc saint que lui avait octroyé les USA sur son avenir ? ( l’avenir d’Assad dépendra dorénavant des syriens)...


  • Jean Cocteau disait : "Tes défauts exagères les, c’est toi".

    Je propose un trollage sur les rézoçoçios de type cocktail moitié Lucien Cerise moitié Jean Cocteau.

    Let me explain this :

    Cerise nous dit qu’il ne faut pas asséner nos analyses pertinentes sur la tronche des Charlie. Ça les fait se refermer comme des huitres. Il nous faut toujours les citer eux-même, partir de leur propre logiciel. Et là, à partir de là seulement, exagérer dans leur sens jusqu’à ce qu’ils voient d’eux mêmes le grotesque de leur position.

    On se souvient tous ici du sketch de Dieudo où il demande à Collin Powell qui nous montre sa petite fiole de jus de pomme de ne pas la faire tomber : "Elle n’est pas bien massive ta destruction !"

    Aussi allons au secours de Damas sur toutes les pages où il nous refont le coup des petits enfants gazés filmés/photographiés par des ONG Sorosiennes qui se trouvaient là par hasard.

    And it goes like this :

    Bachar el-Assad est tout de même un sacré stratège !
    Donald Trump vient d’annoncer que c’est aux syriens de s’occuper de la Syrie.
    Al Qaida et ISIS (DAECH) sont en fuite.
    Moscou et Washington sont d’accord pour qu’on se mette tous autour d’un table pour discuter...
    Et voilà-t-y pas que ce gros con de Bachar el-Assad se met à balancer des gaz toxiques interdits par la Convention de Genève sur des civils innocents afin de se mettre le Conseil Permanent de Sécurité et toute la communauté internationale sur le dos.

    La diplomatie moyen-orientale restera toujours un très grand mystère pour nous autres les Charlie.

    P.S. Le bruit court que Bachar aurait laissé fuiter une vidéo sur laquelle on le voit clairement dévorer des chatons vivants.


  • L’émission C’est dans l’air consacrée au massacre au nord-est de la Syrie a été un modèle d’incohérence. Pour le spécialiste des neuro-toxiques présent sur le plateau mourir déchiqueté par une bombe est peu ou prou aussi terrible que finir asphixié par du gaz sarin. S’agissant des bombardements sur Mossoul justement il a été essentiellement question de la rapidité d’action de la coalition, et de l’ efficacité de l’intervention otanesque.
    Caroline aurait mieux fait d’éviter de le sujet.


  • manœuvre de diversion convenue.. entre les 3 parties.. qui sont de mèche..
    le temps de retourner la CIA.. sataniste..
    c pas gagné.. souhaitons-lui bon courage.. va lui en falloir..


Commentaires suivants