Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Continuité

Sandrine Treiner à la tête de "France" Culture

Le président de Radio France, Mathieu Gallet, a confirmé Sandrine Treiner (50 ans) à la direction de France Culture le 25 août dernier, un poste qu’elle occupait par intérim depuis l’éviction d’Olivier Poivre d’Arvor en juillet dernier.

Une nomination « maison » puisque Sandrine Treiner avait fait son entrée à France Culture en août 2010. Depuis lors, elle a signé chez Grasset, en 2013, L’Idée d’une tombe sans nom, la biographie d’une certaine Manya Schwartzman, une juive disparue dans les purges stalinienne. Sans doute un chef-d’œuvre, à en croire la critique élogieuse parue dans Libération (6 novembre 2013) :

« Un livre aussi émouvant qu’inclassable. [...] Ce monde assassiné par le stalinisme et le nazisme était celui de Manya. Ces quartiers juifs sont à la fois des lieux clos où le temps paraît immobile et, à l’inverse, un monde jeune qui, à force de pratiquer l’étude, d’étudier le Talmud, d’apprendre la dialectique, sera bientôt armé intellectuellement pour remettre en cause le monde d’hier de manière radicale et définitive et la religion en premier lieu », écrit Sandrine Treiner.

L’ouvrage sera présenté en janvier 2014 au Musée d’art et d’histoire du judaïsme, puis, le 9 février 2014 à la mairie du 3e arrondissent de Paris à l’occasion de la Fête du livre de la WIZO, l’organisation internationale des femmes sionistes.

Diplômée de Sciences-Po Paris, Sandrine Treiner a commencé sa carrière au Monde en 1986, dans les services « Livres » et « Radio-Télévision ». Entre 1998 et 2008, elle rejoint France 3, où elle coproduit l’émission Un livre, un jour, occupe le poste de rédacteur en chef de l’émission Ce soir (ou jamais !) (2006-2009), et réalise pour la chaîne de télévision publique une adaptation d’Inconnu à cette adresse (la relation épistolaire entre un juif et un nazi). Critique littéraire à la Revue des Deux Mondes, Sandrine Treiner sera ensuite brièvement rédactrice en chef des magazines sur la culture pour France 24 (2009).

Féministe, elle a par ailleurs signé en 2006, avec Christine Ockrent, un Livre noir de la condition des femmes.

Voir aussi sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1256105
    le 29/08/2015 par Eric
    Continuité

    Excuse le cursus ! Comme dirait Dieudo, elle a vraiment toutes les qualités. Et j’ajouterais, toujours à sa suite, " Belote, rebelote, dix de der, quinte flush, 421, tu l’as vu ? "


  • #1256243
    le 30/08/2015 par RomainDeMetz
    Continuité

    Je ne sais pas si vous avez remarqué, un lien unit les femmes des merdias : elles sont toutes féministes ! C’est le cas de la dame plus haut, mais aussi des sémillantes Delphine Ernotte et Laurence Bloch...entres autres... Alors, devant cette remarquable coincidence, je pose la question, épineuse si il en est : mais quels sont le ou les lobbys institutionnels à l’oeuvre ? Pourquoi les hommes(bon, des merdias certes, mais quand même)subissent t-ils cet ostracisme ? Enfin, cela serait t-il lié au nouveau complexe socialo-gauchiste anti viril mais ultra féministe ?


  • #1256280
    le 30/08/2015 par meursault14
    Continuité

    C’est énorme ! Plus c’est gros plus ça passe.

     

    • #1256320
      le 30/08/2015 par Super parfait
      Continuité

      Au moins c´est clair.


  • #1256324
    le 30/08/2015 par oemer
    Continuité

    France Inter, France Culture, Télé : il est alors temps de ne plus les écouter. Eteignez vos radios et télés, allez parler à vos amis, lisez, regardez régulièrement Le Cercle des Volontaires, E&R, QuenelPlus, vous serez au top de l’info. Bises

     

    • #1256426
      le 30/08/2015 par Soralien
      Continuité

      Je ne suis pas d’accord ,car si tu veux etre au fait du monde dans lequel tu vis ,et pouvoir le critiquer,il te faut des arguments , sans pourtant en etre affecté , sauf si entre deux tunnels de publicités , tu vas chercher ta CB et tu vas commender du lubrifiant durex pour toi et ta compagne , comme il est stipulé dans la pub, là t’es une victime et tres influente ;)


  • #1256329
    le 30/08/2015 par Titus
    Continuité

    Ils ont réussi à vider en quelques décennies France Culture de toute France et de toute culture.


  • #1256340
    le 30/08/2015 par Sassufi
    Continuité

    Bravo
    C’est vrai qu’il n’y avait pas assez de chooix à la Radio.
    Et puis on est sur que la mémoire historique sera à l’honneur. Assez de "coq gaulois" comme l’a dit l’Eternel entarté.


  • #1256355
    le 30/08/2015 par Sevastopol
    Continuité

    "C’est une synthèse", comme dirait l’autre !


  • #1256358
    le 30/08/2015 par tonio ferdine
    Continuité

    on fera un zapping la prochaine lol !


  • #1256428
    le 30/08/2015 par Soralien
    Continuité

    C’est Renaud Camus qui doit avoir un leger sourire en coin ;)


  • #1256429
    le 30/08/2015 par Soralien
    Continuité

    Lorsque le service publique a besoin de quelqu’un, ne doit-il pas faire un appel d’offre de poste a pourvoir, en autre au pole emploi ?


  • #1256473
    le 30/08/2015 par Lucas
    Continuité

    en même temps, il faut constater qu’elle a été rédactrice en chef de "Ce soir ou jamais" entre 2006 et 2009, c’est-à-dire à l’époque où cette émission était la plus "ouverte".


Afficher les commentaires suivants