Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Corruption en Turquie : les ministres de l’Intérieur et de l’Économie démissionnent

Le ministre turc de l’Intérieur, Muammer Güler (photo), éclaboussé par un vaste scandale de corruption, a annoncé sa démission peu après celui de son collègue de l’Économie, ont rapporté les chaînes de télévision.

Les fils de ces deux membres influents du gouvernement islamo-conservateur du premier ministre Recep Tayyip Erdogan, ont été inculpés et incarcérés dans le cadre d’une importante affaire de corruption.

« Je quitte mon poste de ministre de l’Économie pour que toute la lumière puisse être faite sur cette ignoble opération qui vise notre gouvernement », a souligné M. Caglayan dans un court communiqué.

« L’opération lancée le 17 décembre est clairement un complot hideux contre notre gouvernement, notre parti et notre pays », a affirmé le ministre démissionnaire.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est pas grave ! Ce qui le serait, c’est que la "Turquie" - en fait les Donmeh qui l’exploite - dénonce son alliance MILITAIRE avec Israel ; cela signifierait que les Marranes qui dirigent le pays depuis...1909 (déposition du sultan Abd-Ul-Hamid) auraient perdu le pouvoir .

     

    • DÖNME, DÖNME ( Orthographe exact pour les incultes et non "Donmeh" qui ne veut rien dire ! ), vous n’avez que ce mot à la bouche lorsqu’il s’agit de la Turquie. Soyez un moment objectif et voyez la réalité ...

      En terme de soumission il me semble que la France joue en 1ére division !!
      La Turquie n’a que le niveau d’une nationale et encore ...

      Pour toi Aurélien alias Soliman !!!


    • Si c’est moi qui était visé, c’est mal venu : j’ai expliqué plus bas en quoi l’utilisation récurrente du terme "Dönmeh" au sujet des dirigeants turcs (encore plus ceux de l’AKP) était absurde et démontrait une méconnaissance complète de la Turquie. On peut critiquer, ou défendre, selon les points de vue, l’AKP. Mais en tous les cas, il faut partir sur des bases réalistes et saines : le "dönmeh" est un fantasme de ceux qui ne connaissent rien à la Turquie, disparu de la sphère politique depuis bien longtemps, depuis les débuts de la République. L’alliance militaire avec Israel est avant tout liée à des considérations stratégiques, ou bien à la volonté de faire plaisir aux Américains.

      L’emploi récurrent de ce terme sans aucune valeur discrédite d’ailleurs toute critique contre le régime turc, c’est un peu comme si on critiquait Obama en voulant le faire passer pour un extrémiste bouddhiste...


  • Et notre ordure "nationale", Fabius-Gaydamak, il démissionne quand ?


  • Les Musulmans de Turquie doivent quand meme commencer à en avoir plein le cul d’etre dirigés par des Marranes (les Donmeh) qui ont allié, contre leur gré, la Turquie à Israel .

     

    • Cette répétition des mots "marranes" et "dönmeh" qui n’ont plus aucune signification et validité en Turquie aujourd’hui témoignent d’une méconnaissance totale de ce pays. Encore plus quand on veut les appliquer aux islamistes turcs qui, quoique pro-américains et proches d’Israel, sont les opposants historiques à la République laïque kémalistes inspirée de ces dönmeh (mais également du nationalisme français classique).


  • La très séduisante sénatrice turco-israélo-"française" Esther Ben Bassa s’est envolée pour Ankara afin d’essayer d’arranger les choses ; il ne s’agirait pas que dans la foulée la "Turquie" dénonce le traité d’alliance avec Israel . Nul doute que le charme de cette Esther n’opère sur les Assuérus du gouvernement Erdogan... (fake)


  • Fiction :

    Le ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls (photo), éclaboussé par un vaste scandale de corruption, a annoncé sa démission peu après celui de son collègue de l’Économie, ont rapporté les chaînes de télévision.

    Les fils de ces deux membres influents du gouvernement laïco-conservateur du premier ministre Jean-Marc Ayrault, ont été inculpés et incarcérés dans le cadre d’une importante affaire de corruption.

    « Je quitte mon poste de ministre de l’Économie pour que toute la lumière puisse être faite sur cette ignoble opération qui vise notre gouvernement », a souligné M. Moscovici dans un court communiqué.

    « L’opération lancée le 17 décembre est...

     

  • Règlement de compte assez intéressant au sein de la sphère islamiste turque. Les derniers dérapages de Erdogan ont mis en danger sa majorité et surtout affaibli la vieille alliance entre les Américains et les islamistes turcs (entamée sous Menderes, poursuivie sous Özal...)

    Fethullah Gülen, le prédicateur qui a aidé l’AKP à prendre le pouvoir, qui vit aux Etats-Unis et cherche à promouvoir un islam politique pro-américain et ultra-capitaliste, a visiblement décidé de se débarasser de Erdogan. Pourquoi ? Parce que ce dernier est encore trop proche de l’Iran, et surtout parce que sa gestion catastrophique des manifestations de Taksim a mis en danger la politique de l’alliance islamo-atlantiste turque.

    De ce fait, les anti-Erdogan n’ont pas forcément à se réjouir : s’il tombe, Gülen essaiera de le remplacer par quelqu’un de tout aussi fondamentaliste et anti-républicain, mais qui sera en plus pro-américain et anti-iranien.


  • Et oui, selon Erdogan, il s’agit d’un complot pour renverser son gouvernement.
    Évidemment de tels propos sont crédibles dans sa bouche, tandis que dans celle de Bachar pour dénoncer un complot contre la Syrie, ce n’est pas sérieux...

    Plus sérieusement, c’est le début du contrecoup de l’échec du complot contre la Syrie.
    Les vassaux de l’Empire l’ont mauvaise, l’échec n’est pas toléré après avoir tant investi, avoir aucun retour sur ses investissements ça fait mal !
    L’Empire va comprendre sa douleur.


  • Une question pour les personnes documentées :
    Il a menacé de renvoyé l’ambassadeur américain. Parce qu’on ne lui a pas pardonné d’avoir pris langue avec l’Iran ou pour faire diversion ?


  • Erdogan avait promis de visiter Gaza : les Gazaouis l’attendent toujours . Ne pas vexer nos alliés Israéliens...


  • "Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats." Recep Tayyip Erdogan, citant Ziya Gökalpturc

    ah ! ah ! ah ! Partout les mêmes baudruches, derrière les grandes théories pour lesquelles quelques millions de pauvres ères perdront éventuellement la vie....Un détail, pour les crapules en place !


  • Réponse à Aurélien 362 : Dans les meetings d’Erdogan, le portrait géant de Kémal (fils d’une juive) cotoie celui d’Erdogan .

     

    • Outre que la pseudo judéité de la mère de Kémal est une invention grotesque sans fondement, croire que parce que Erdogan affiche le portrait de Kémal, il est kémaliste, est absurde. Pour rappel, l’UMP affiche des portraits de De Gaulle sans aucune honte. Mais s’il y a bien un parti qui détricote l’héritage kémaliste en Turquie, c’est l’AKP. Croire que Erdogan est kémaliste révèle une très profonde méconnaissance de ce pays.


  • C’est marrant, c’est presque que des raclures qui sont mises å ce ministère, particulièrement en France


  • La Turquie a vendu de l’or à l’Iran je trouve ça plutôt bien alor qu’il y’avait un embargo sur l’Iran,m’enfin bref Recep Tayyip Erdogan à fait beaucoup de chose en Turquie il a fait bouger son pays comme personne avant lui.Il s’rapproche de l’IRAN de la Chine de la Russie aussi, il veut même adhérer à l’Organisation de coopération de Shanghai il est de plus en plus anti-américain et je pense vraiment qu’il est la cible d’un complot surtout de son adversaire politique Fethullah Gülen. Recep Tayyip Erdogan a plusieurs cartes dans sa poche je pense au contraire de mes camarades d’E&R qu’il est une personne incontournable dans le jeu au proche Orient.Dans chaque manifestation ou de contre-pouvoir il faut toujours se poser la question "Pourquoi" "comment" "qui" "Dans quel but" Les états-unis ou Israel s’en foute complètement de la démocratie qui touche ou pas la Turquie et vise bien à déstabiliser ce pays aussi bien politique qu’ économique.


Afficher les commentaires suivants