Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

Note de la rédaction

Une émission diffusée en exclusivité sur ERFM le 15 septembre 2018.

Courage c’est bientôt fini est une nouvelle émission d’ERFM. Elle nous présente l’envers du décor selon Félix Niesche.

 

Son point de vue sur notre situation s’articule à trois niveaux de compréhension, selon les trois significations de PODCAST :

- Putréfactions Ordinaires Du Capital Au Stade Terminal

- Progression Ostensible Du Crétinisme Au Spectacle Totalitaire

- Premier Œil De Clairvoyance Aux Signes Temporels

Actualités et analyses de fond, envols métaphysiques et descentes en flamme, humour noir et poésie.

 

Dans ce premier épisode, après une présentation de l’émission, seront abordés la farce électorale, le Bataclan, le vegan, le principe actif de la Révolution russe et la question adjuivante.

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Comprendre l’essence de la société actuelle avec Félix Niesche :

Soutenir ERFM

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2044963
    Le 18 septembre 2018 à 18:23 par ac
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    Bonjour Monsieur Niesche,
    J’ai écouté votre émission ( courage, c’est bientôt fini ) c’était très bien. On sent la passion, une culture digne d’un homme de la renaissance et une sincérité rare.
    Je me suis tout de même demandé, s’il n’y avait pas une bizarrerie ( mais c’est pas grave au fond ) entre la Métaphysique ( vous choisissez le mot métaphysicien pour vous définir parfois ) et cette infini du réel que vous validez et qui nous pousse à nous taire et à nous couper la tête pour ne pas accoucher de "narcisso-concept".
    Que pensez-vous de la phrase de Wittgenstein : " La métaphysique, ce n’est que de la mauvaise grammaire."
    Julius Evola ( que j’admire )
    Serait- il un mauvais grammairien ?...
    Voir ce que vous en pensez ?
    Respectueuses salutations.

     

    Répondre à ce message

    • #2045235
      Le Septembre 2018 à 08:39 par Zara
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      @ ac
      Je vous suspecte de ne même pas comprendre l’enjeu de votre question...

      Ce dont vous parlez, c’est de la problématique entre le language et le réel, à savoir isomorphisme (fonction/homogénité) ou anisomorphisme (rapport/hétérogénité).
      Nietzsche vous dira qu’il y a évidemment anisomorphisme et qu’il faut être un demeuré pour croire à l’isomorphisme. Wittgenstein croit à l’isomorphisme.
      Par ailleurs, vous comprenez pourquoi la médiocre réflexion de Wittgenstein sert de base à l’industrie de l’intelligence artificielle : la création de robots fonctionnels.

      Felix étant un amateur de poésie, il vous cracherait certainement à la gueule en guise de réponse (et il aurait tout mon respect). Bien à vous.

       
    • #2045477
      Le Septembre 2018 à 17:35 par ac
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      Premièrement je serais surpris, jeune fille, de vous voir employer ce langage dans le réel.
      Deuxièmement. Quel enjeu ? Votre inexpérience vous illusionne. Il n’y a aucun enjeu mon enfant. Il n’y en a jamais eu et il n’ y en aura jamais.
      Bien à vous également.

       
    • #2045734
      Le Septembre 2018 à 02:15 par Zara
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      @ac

      Merci de confirmer mon sentiment. A savoir, pour vous il n’y a pas d’enjeu dans votre question ou plutôt vous ne voyez pas qu’il y a un enjeu. C’est bien ce qu’il m’a semblé !
      Et pourtant... le programme de Wittgenstein est de faire passer les philosophes pour des gens racontant n’importe quoi, et les poètes pour de simples fous. Rien que ça.
      Autant transformer l’humain en robot... ou mieux, remplacer l’humain par le robot...
      Oh mais attendez... n’est-ce pas un des enjeux de notre modernité ?

      Concernant les illusions, il me faut décevoir les vôtres, je ne suis pas une jeune fille...
      Mon "gai savoir" salue bien bas votre triste scientisme. (rire)

       
    • #2045886
      Le Septembre 2018 à 11:35 par ac
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      Cette façon de vous exprimer m’a mieux fait acceuillir votre propos qui , ma foi, est très interréssant. J’entends votre point de vue. Mais en ce qui concerne aussi bien l’industrie de l’intelligence artificielle, que notre échange ( et celà vient aussi bien de vous que de moi ) s’il y a !
      Il n’y a que de l’en-Je.
      Voilà, Monsieur, je vous salue tout à fait normalement.

       
    • #2046344
      Le Septembre 2018 à 03:23 par FaridDominique
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      Et bien, « cracher à la gueule » de ce brave ac, pour une simple question... Zara, dans Égalité et Réconciliation il y a Réconciliation tout de même. Mais peut-être cautionnez-vous #Metoo ?
      Vous ne vous grandissez pas en prenant ainsi ac de haut, mais vous vous sentez certainement plus grande. Si cela vous fait du bien... Quant à moi je reste épaté de sa gentillesse à votre égard. Je me demandais comment vous pouviez dire d’un admirateur d’Évola qu’il était scientiste. Mais peut-être vos opinions tiennent-elles lieu, dans votre esprit, d’arguments ?

      Wittgenstein, après sa reconnaissance de ses erreurs du Tractatus, a développé une philosophie qui peut être qualifiée de tout sauf de scientiste.
      Immense amateur de poésie et de littérature, métaphysicien mystique dans l’âme, Wittgenstein est à l’opposé d’un Dennett à qui il cracherait, en effet, certainement à la gueule. Vous avez l’air d’aimer.
      Homme torturé, certes - tout autant que votre adoré Nietzsche qui avait pour lui, bien que vieux garçon malade, de n’être ni juif ni homosexuel - il est plus loin de la théorie computationnelle de l’esprit qu’un Nietzsche pour qui l’idée de substance doit être détruite : substance comme l’âme par exemple, sans laquelle notre cerveau ne diffère plus d’un ordinateur, votre peur suprême !

      Allez, je lui laisse la parole pour finir, comme vous l’aimez bien, et parce que ça m’a aidé à vous comprendre :
      Par-delà bien et mal, § 115 : « Là où ne jouent ni amour ni haine, la femme est médiocre joueuse. »

       
    • #2047020
      Le Septembre 2018 à 01:02 par Zara
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      @FaridDominique

      Est-ce que vous lisez seulement les conversations en entier.... ?
      En ayant pris acte de la réponse de ac, j’ai pu voir qu’il ne s’agissait pas d’une provocation de sa part et développer davantage sur les enjeux de sa question.
      De plus, je le répète, je ne suis pas une fille, ni jeune, ni vieille. Je suis un ignoble mâle blanc européen, c’est-à-dire l’ennemi désigné par le système. (rire)

      Concernant votre objection sur la substance, peut être êtes-vous un fan du conatus de Spinoza, Nietzsche se moque effectivement des métaphysiciens et de leur recherche de l’Ëtre mais son projet est moins une destruction qu’une transformation de cette notion.
      Il place le pulsionnel comme fondement physiologique, d’où selon lui la supériorité des cultures nobles qui ont spiritualisé les instincts.

      « Je suis corps et âme » — ainsi parle l’enfant. Et pourquoi ne parlerait-on pas comme les enfants ?
      Mais l’homme éveillé à la conscience et à la connaissance dit : « Je suis tout entier corps, et rien d’autre ; l’âme est un mot qui désigne une partie du corps. »
      Le corps est un grand système de raison, une multiplicité avec un seul sens, une guerre et une paix, un troupeau et un berger.
      Instrument de ton corps, telle est aussi ta petite raison que tu appelles esprit, mon frère, petit instrument et petit jouet de ta grande raison.
      Tu dis « moi » et tu es fier de ce mot. Mais ce qui est plus grand, c’est — ce à quoi tu ne veux pas croire — ton corps et son grand système de raison : il ne dit pas moi, mais il est moi.[...]
      Derrière tes sentiments et tes pensées, mon frère, se tient un maître plus puissant, un sage inconnu — il s’appelle soi. Il habite ton corps, il est ton corps.
      Il y a plus de raison dans ton corps que dans ta meilleure sagesse. Et qui donc sait pourquoi ton corps a précisément besoin de ta meilleure sagesse ?
      Ton soi rit de ton moi et de ses cabrioles. « Que me sont ces bonds et ces vols de la pensée ? dit-il. Un détour vers mon but. Je suis la lisière du moi et le souffleur de ses idées. »

      Ainsi Parlait Zarathoustra (Des Contempteurs du Corps)

       
    • #2047252
      Le Septembre 2018 à 14:31 par FaridDominique
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      @ Zara
      Ça marche Zara, je me suis emporté OK. Je vous trouvais inutilement agressif mais c’est vrai qu’après tout, cela ne me regardait pas, j’hystérise le débat comme Lucien Cerise démontre qu’il est improductif de faire (et je suis ô combien d’accord avec lui).
      Toutes mes excuses sincères, donc, je me suis bêtement emporté.

      J’ai bien lu la conversation en entier. Je vous trouvais tout de même un peu rapide avec ac, mais bon. Et sinon impossible de savoir que vous n’étiez pas une femme à partir de votre écrit, avec ce pseudo et la seule mention « je ne suis pas une jeune fille ». Bref, pas très important tout ça.

      Sur le fond sinon entièrement d’accord avec ce que vous dites de Nietzsche (et ce n’est en effet pas là votre opinion mais bien la réalité objective de sa philosophie) ; quant à moi non, je ne suis pas un fan du conatus spinoziste ; je connais bien tout ça et il y a de belles choses chez Spinoza mais mon penchant va aux plutôt Stoïciens et à Épictète en particulier. Stoïciens dont Nietzsche fait d’ailleurs une magistrale critique dans Par-delà bien et mal, I-9, tout en les admirant aussi (philosophie de l’éternel retour, rigueur, et le fait que chez les Stoïciens, pour reprendre votre citation de Zarathoustra, l’âme est un corps).

      Bien... je vous salue respectueusement Zara, merci pour la qualité de l’échange et veuillez m’excuser de mon emportement inutile.

      Un autre mâle de 45 ans, moitié arabe / moitié blanc de souche (« mi-homme mi-arabe », comme mes camarades de classe aimaient à dire ! Ça m’a toujours fait rire et ne m’a jamais fait tomber dans les griffes de SOS Racisme. Comme quoi j’étais déjà fan de Dieudonné sans le savoir à l’époque, et destiné à adhérer à E&R !)

       
    • #2048116
      Le Septembre 2018 à 23:14 par Zara
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      @FaridDominique

      Aucun problème. Nous prouvons qu’avec un peu de bonne volonté on arrive à un échange d’idées sans se déchirer. Et puis un zeste d’agressivité ne fait pas de mal.
      Ô mes frères, je place au-dessus de vous cette table nouvelle : devenez durs ! (rire)
      J’apprécie également beaucoup les "astuces" et les analyses de Lucien Cerise, il est très bon sur la "guerre cognitive".

      Effectivement vous avez raison, dans Par delà Bien et Mal, Nietzsche attaque les stoïciens (§198 notamment) où il les accuse d’avoir voulu détruire les affects... et il propose le concept du Pathos de la Distance (§257) pour "filtrer" les affects, ni pitié ni haine (§173/§260).
      C’est un tournant décisif et l’apparition du Nietzsche gréco-romain qu’il restera jusqu’au bout.

      Je vous salue également respectueusement.

       
    • #2048480
      Le Septembre 2018 à 17:20 par FaridDominique
      Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

      @ Zara

      De même. Bien à vous !

       
  • #2045082
    Le 18 septembre 2018 à 21:37 par Benjamin Felts
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    Excellente émission.

     

    Répondre à ce message

  • #2045093
    Le 18 septembre 2018 à 21:54 par Un ploemeurois
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    Bonjour Félix. Excellente émission.

    Si vous me lisez, et vu que la phéménologie ou l’ontologie devrait vous parler un peu, je vous conseille de jeter un oeil sur cette critique du dernier Gregory Mion

    On est vraiment sur une tentative d’OPA national sioniste, ici à travers Juan Asensio, sur Bernanos, Boutang, de Maistre, ...

    Bien à vous.

     

    Répondre à ce message

  • #2045200
    Le 19 septembre 2018 à 04:05 par S de fouche
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    Félicitations l’ami Félix. Pari tenu. Je connaissais ta verve par tes interventions sur L’heure la plus sombre, notamment. Mais là, tenir toute une émission en solo avec la même intensité, la même finesse, la complicité avec ton audience, chapeau l’artiste. Je me suis senti intelligent de t’écouter. Mieux, je me suis senti moins seul. Je veux lire tes livres. Merci, très hâte de te retrouver.

     

    Répondre à ce message

  • #2045280
    Le 19 septembre 2018 à 11:02 par Zara
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    Le pari est réussi haut la main.

    Aussi je déduis que Felix incarne désormais l’aile droite de ER qui s’attaque aux "gauchissures" qui rendent la pensée trop ronde et trop moelleuse, trop féminine...
    Néanmoins, en regardant les commentaires je me demande si les gens ont bien compris l’émission, notamment les piques envers "l’artiste en paix" Dieudo, le packaging voile républicain et string halal de la jolie Menel, ou l’équipe de France d’afrique...
    Bref... Bien joué Félix, on veut au moins une émission par mois.

     

    Répondre à ce message

  • #2045835
    Le 20 septembre 2018 à 09:35 par Maria Comak
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    J’ai beaucoup ri, comme toujours avec toi, Félix !
    Vivement la prochaine.

     

    Répondre à ce message

  • #2045857
    Le 20 septembre 2018 à 10:35 par ifrediss
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    quel talent ce félix !
    merci pour cette emission de qualité qui a le mérite d’etre complémentaire aux interventions du bon père Soral
    longue vie a ces deux hommes

     

    Répondre à ce message

  • #2046332
    Le 21 septembre 2018 à 01:25 par Jean-Alphonse
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    Et tout ça, sans drogue. Chapeau bas l’ami !

     

    Répondre à ce message

  • #2047420
    Le 22 septembre 2018 à 19:03 par JC
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    Super émission, c’est encore mieux d’entendre vos jeux de mots que de les lire, c’est super aussi d’entendre une auto-critique d’E&R qui, bien loin d’une secte, reste un lieu d’échange et de découvertes, donc forcément chacun trouvera à boire et à manger... Bravo.

     

    Répondre à ce message

  • #2047514
    Le 22 septembre 2018 à 22:06 par Bernard Lapotre
    Courage c’est bientôt fini – Épisode 1

    D’où vient la musique avec les aboiements de chien lors du passage sur la zoophilie ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents