Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Covid : le narratif de la peur s’effondre, il faut enfoncer le clou

 

Lecteur alternatif :

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Une intervention de qualité, une personne prends ses responsabilités pour apporter des analyses, de la quiétude, du réconfort et de l’espoir chez ses auditeurs...bravo !

     

    Répondre à ce message

  • #2721440

    Alain Fischer a dit qu’il allait faire appel à Kylian Mbappé pour nous refourguer le vaccin.
    Quand on en est rendu là, c’est à dire faire appel à un footballeur pour que les gens veuillent bien se vacciner, c’est vraiment pas flatteur pour la médecine et c’est reconnaître que les médecins de plateaux télé sont incapables de convaincre les gens par eux-mêmes.

     

    Répondre à ce message

  • à vivachavez et dixi

    vous n’avez peut être pas compris ce que je disais. Quand bien même l’état donnerait des cadeaux aux gens pour se faire vacciner, çà ne veut pas dire qu’il ne maîtrise pas la situation, mais qu’il sait que les gens abrutis vont sauter là-dessus et être enchanté de se faire piquer pour un big mac ou kebbab gratuit, allez savoir.

     

    Répondre à ce message

    • #2721668

      Europa 76, avec vous, on tourne en rond. Si on a besoin d’offrir une plaquette de chocolat à une nana pour qu’elle vous fasse une gâterie, c’est qu’elle n’est pas très tentée et qu’il n’est pas sûr qu’elle s’exécutera. Vous avez compris ou il faut que je vous fasse un dessin et qu’on y passe des heures ? Vos commentaires sont toujours aussi nuls, au point qu’ils feraient passer les "oeuvres" de Schiappa pour de la grande littérature, c’est tout dire.....
      Portez votre masque, faites vous vacciner et renouvellez votre abonnement à Netflix. Allez, au boulot, puisque c’est le seul avenir que vous semblez prévoir pour vos concitoyens.

       
    • Et je ne comprends pas qu’ici on ne comprenne pas ce principe simple !
      Puis pour dire le fond de ma pensée sur ce sujet, Comme vous j’imagine que l’état(profond)sait très Bien ce qu’il fait. Il sait très bien qu’il va nous grignoter petit à petit. Même s’il ne gagne pas tout de suite, il a le temps le pouvoir l’argent etc pour lui. Je pense qu’on ne peut malheureusement rien contre ce qui avance. Les masses sont trop facilement manipulables, tout le monde ne peut pas avoir besoin des mêmes choses au même moment, c’est impossible.
      Pour qu’il y ait unité dans la masse il faudrait qu elle en soit réduit Tout entière à manger Des rats. On y es pas. Et si ça doit arriver, il sera Certainement bien trop tard. Ceci dit, on aura pas besoin de manger des rats, car on aura les insectes, et la populace guidé par là bien pensance ecolo bobo s en accommodera avec délectation... Mac do fera ses faux steaks à base de vers, et voilà... :)
      bref, pour moi ils ont déjà gagné.
      Allons dire par exemple aux chinois qui sont déjà bien avancé dans le genre de dictature De contrôle qui nous Fait peur, qu’ils vont être sauvé !! Par qui ? Pour quoi ? Quand ?
      c’est l’argent et le pouvoir qui gagne toujours à la fin.
      On est Malheureusement pas dans un film où les gentils gagnent à la fin, et comprenez moi bien quand je dis gentil ;)
      depuis quand c’est le peuple qui gagne face aux gens qui ont le pouvoir ? Quand est ce arrivé ?

      _

       
    • L’État ne maîtrise rien du tout, la maîtrise réelle de l’État ne se fait pas dans un flicage toujours plus paranoïaque, mais dans l’adhésion démocratique. Vous n’avez rien compris au monde dans lequel vous vivez mon pauvre ami. L’État n’a jamais autant la maîtrise que quand les gens se soumettent volontairement. Plus l’État perd la maîtrise, plus il a besoin de montrer la matraque, plus la matraque est visible, plus il perd l’adhésion, plus cela est dangereux pour lui.

       
  • Regarder ce qui s’est passé aux Etats-Unis, dans le très bon livre "Meurtre par injection" d’Eustace Mullins 1988, réédité et traduit par Kontre Kulture en 2010. Il y a déjà 33 ans, la couleur nous avait été annoncée. Depuis et malgré cette source d’information personne chez les anciens ne nous avait informés sur cette situation dramatique, peace, love and what else !

    N’oubliez pas que l’espoir que nous cultivons fait vivre nos élites, tandis que la combativité qui nous échappe, tue nos enfants.

    Un père de famille qui aimerait bien reprendre son sport de contact.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour

    Ce gars est un youtubeur qui voit sa clientèle se barrer par trop de pessimisme dans ces précédentes capsules, alors il rectifie la sauce. C’est tout

    Ceci c’est vraiment dommage qu’il le fasse au détriment de la vérité et qu’ainsi il leuure les lecteurs et les auditeurs sur la situation. Car NON, il n’y a rien de ce qu’il décrit, rien en terme de prise de courant de conscience à la con, rien d’un peuple qui se réveille et refuse les diktats de la kommandantur

    Je suis médecin dans une grande ville française et j’officie aussi à la campagne. Tout le monde est masqué, ces p... de boomers veulent tous se faire vacciner pour pouvoir radiner leur chairs molles dans les aéroports porcherie et les restau. Quand je vois une personne éveillée, j’ai les larmes aux yeux car pour l’immense majorité, c’est la veulerie et la soumission

    Les restaurateurs ? Etchebest en tête, dès qu’on les autorisera à rouvrir leur bouiboui, ils seront les meilleurs agents collabo en virant à coup de pompe dans le train ceux qui n’auront pas leur QR code et ils les balanceront même

    Nous sommes une minorité

    Dieu nous garde

     

    Répondre à ce message

    • #2721594

      Exactement. Et le vieux relent Qanonesque en fin de capsule suffit à me laisser dubitatif.
      Par chez moi non plus, aucun signe manifeste de prise de conscience critique détectée.

      L’État n’a rien à maîtriser, c’est un porteur de valises, comme dirait Cousin.
      Je suis tombé ce midi sur l’intervention trimestrielle de Thierry Breton sur France Inter, le plan (leur plan) est calculé et très crédible. Nous allons très vite nous retrouver au pied du mur.

      Et quand bien même le narratif de la peur s’effondrerait, un petit variant à 5% de mortalité lâché dans la nature suffirait à tenir tout le monde en respect.

       
    • #2721735

      Lapotre : "Nous allons très vite nous retrouver au pied du mur."

      Oui parce que l’Empire semble aller plus vite finalement que l’éveil des consciences, mais en dernière instance, il reste la force physique, et c’est là qu’on bascule dans les "Gilets bruns", car il est hors de question qu’on m’empêche non pas de consommer, je ne consomme pas trop j’en ai pas vraiment les moyens, mais juste de bouffer.

      Mais ils iront jusqu’au bout car effectivement les gens dorment, la route est dégagée, en marche...

       
    • Je pense de même. Toutes les personnes autour de moi ont peur, se masquent , se vaccinent, si elles ne l’ont pas encore fait elles pensent que de toutes façons il faudra le faire pour arrêter la propagation. J’ai la sensation de vivre dans une autre dimension ! La propagande média est très forte.

       
    • @FD

      Ici au Mans (Sarthe) je suis partagé.... Il y a des gens qui se baladent sans masque (je ne compte pas ceux qui fument ou ceux qui mangent), et d’autres qui le portent sous le nez. Quelques uns au dessus du nez. Et je parle de grand axe comme la rue nationale !
      C’est vraiment compliqué de faire le point sur la situation par soi-même. Mais je suis d’accord avec vous : la vie dans les grandes métropoles comme Paris va devenir infecte pour les partisans de la liberté.

       
  • Le mot narratif est un adjectif. Or ici, il est employé sans cesse comme un nom commun. J’ai cessé de compter à cinquante...

     

    Répondre à ce message

  • pour l’Inde, c’est moins la vaccination que l’emploi de Remdesivir générique qui provoque l’épidémie actuelle. Gilead quand il a compris que l’occcident se passerait de sa merde a vendu partiellement ses droits en nov 2020 à des compagnies indiennes qui en produisent maintenant des millions de doses, et le plus fort c’est que Modi a interdit l’exportation de Remdesivir pour le réserver à son marché intérieur (avril 2021). Avec la corruption qui règne en Inde, le Remdesivir a encore de beaux jours devant lui
    Pour Gilead, le but est de vendre moins cher et diffuser dans tout le tiers monde grâce au carnet d’adresse des fabriquants de génériques indiens.
    tout ça se trouve sur le net.

     

    Répondre à ce message

  • Je suis passé devant 2 centres de vaccinations en semaine et bien c’était vide il n’y’avais personne

    et autour de moi à part les vieux personne ne veux se faire vacciné

     

    Répondre à ce message

    • Je confirme. A Genève, je passe tous les jours de la semaine devant un grand centre pour les testes et la vaccination mais avec peu de monde faisant la queue. Presque personne pour les testes et seulement une dizaine pour les vaccins.

      Par contre, il y avait foule pour les testes juste avant Pâques. Normal, les gens avaient prévu de partir.

       
  • #2722015

    Pour un décompte mise à jour régulièrement.
    https://covidtracker.fr/vaccintracker/

     

    Répondre à ce message

  • Les commentaires me rassurent d’une certaine manière car cette "capsule" ne reflète pas du tout ce que je vois et je n’ai pas de télé.
    Aujourd’hui encore un de mes clients (35 ans) me disait qu’il allait se faire vacciner pour être libre "et" pouvoir aller au resto. Après quelques minutes de conversation, devant les arguments que j’avançais "gentiment" pour lui ouvrir le cerveau, il m’a dit :" nan mais en plus je suis sûr que j’ai du diabète et chui gros". Bon, lui visiblement il la veut sa piquouse.
    J’en vois plein, des vieux, des "jeunes", avec leur bout de papier sur le nez, tous prêt à se faire trouer pour POUVOIR ALLER AU RESTO.
    Putain quelle bande de cons.
    Merci, je me sens moins seul chez vous.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents