Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Cuba, parole à la défense ! – Entretien avec Salim Lamrani

L’universitaire Salim Lamrani, spécialiste de Cuba, publie un nouvel ouvrage intitulé Cuba, parole à la défense !, préfacé par André Chassaigne, président du groupe France-Cuba à l’Assemblée nationale et membre d’honneur de l’association Cuba Coopération.

 

Roger Grévoul : Salim Lamrani, vous publiez un nouveau livre sous le titre Cuba, parole à la défense !. Pourriez-vous nous en dire davantage ?

Salim Lamrani : Je suis parti du constat suivant : Cuba est un sujet médiatique qui suscite débats et controverses. Cela est d’autant plus vrai aujourd’hui, notamment en raison du processus de normalisation des relations diplomatiques entrepris par Washington et La Havane depuis décembre 2014 et la visite historique du Président François Hollande dans l’île en mai 2015. Néanmoins, force est de constater que seule la pensée unique sur Cuba est acceptable. L’île se retrouve régulièrement sur le banc des accusés et l’on a droit régulièrement aux traditionnelles rengaines sur la démocratie, les droits humains et la liberté d’expression. Tout le monde a droit de cité, peut exprimer son opinion et partager son point de vue, à condition, bien entendu de pointer du doigt Cuba et son système et d’émettre des critiques négatives. Les Cubains de l’île, notamment leurs dirigeants, n’ont jamais droit à la parole et, par conséquent, ne peuvent pas faire part de leur vérité et répondre aux attaques, alors qu’ils sont les principaux acteurs de la destinée de Cuba. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de donner la parole à la défense composée de dix personnalités cubaines et internationales qui ont pu exprimer leur point de vue lors de conversations franches.

 

Qui sont ces personnalités ?

J’ai interrogé au total sept figures cubaines et trois personnalités internationales afin qu’elles partagent leur vision de Cuba, de son histoire et de son avenir. Il s’agit de Mariela Castro Espín, directrice du Centre national d’éducation sexuelle et fille du Président Raúl Castro ; Ricardo Alarcón de Quesada, président du Parlement cubain de 1993 à 2013 ; Max Lesnik Menéndez, directeur de Radio Miami et fondateur de la revue La Nueva Réplica ; Miguel Barnet Lanza, président de l’Union nationale des écrivains et artistes de Cuba ; Eusebio Leal Spengler, historien de la ville de La Havane ; Abel Prieto Jiménez, ministre de la Culture pendant près de quinze ans et aujourd’hui conseiller du Président de la République ; Alfredo Guevara Valdés, père du cinéma cubain et du Nouveau cinéma latino-américain ; Wayne S. Smith, dernier ambassadeur des États-Unis à Cuba ; Jean-Pierre Bel, président du Sénat français de 2011 à 2014 et aujourd’hui conseiller spécial de l’Élysée pour l’Amérique latine, et Álvaro Colom, président du Guatemala de 2008 à 2012.

Lire la suite de l’article sur mondialisation.ca

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A travers cet entretien, avec l’auteur, Salim Lamrani, il ressort que le livre
    traite, en profondeur, le volet portant sur l’histoire des relations américano-
    cubaines et,aussi, de la"normalisation" des relations entre Cuba et les EU.
    Les résistants à l’empire du mal, ne comprennent pas ce phénomène de
    "normalisation",entre cet empire et ses suppliciés, qui sont : 
    - le Japon,frappé tragiquement, par le mal absolu ; à savoir l’arme nucléaire.
    - le Vietnam,frappé,également,par les atrocités d’une guerre d’agression,
    totalement injustifiée.
    - Cuba,martyrisée, quarante ans,durant,par les complots et agressions
    états uniens .
    Et pour"couronner" ce cortège d’absurdités, qui échappent totalement à un
    entendement sain, on assiste à l’adhésion,non moins absurde, des 
    ex-puissances socialistes ,La Russie et La Chine , au système mafieux
    de l’économie"libérale". Système qui n’apporte, hors frontières de l’empire
    du mal que guerres,larmes et sang, et à l’intérieur, que chômage tragique de
    masse, désespoir et malheurs .
    Certes, cela rejoint aussi bien les Paroles des grandes religions monothéistes,
    et aussi les doctrines de quelques géants philosophes,tel Schopenhauër, à 
    savoir ;qu’une vie heureuse est impossible ici bas. Mais alors, est-ce que ce 
    phénomène,d’aller volontairement dans le mur, n’est pas assimilable à ce 
    mystérieux phénomène,qui conduit le papillon à voler de ses propres ailes
    vers la flamme ???


  • Qui avec moi pour leur expliquer que Fidel Castro est mort depuis + de 7 ans ?