Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Cumul de postes : Delevoye à deux doigts de démissionner

Mais le projet de réforme des retraites ne sautera pas, lui...

En pleine mobilisation contre la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye l’assure : « Ma personne ne compte pas, c’est le projet qui m’importe ». Dans un entretien à Libération ce vendredi, le haut-commissaire aux retraites se confie. La démission ? « Oui, j’y ai pensé », assure-t-il.

 

(...)

Le haut-commissaire aux retraites a effectivement vécu une semaine mouvementée : dimanche, Le Parisien révélait qu’en plus de cumuler un salaire de ministre délégué de 10 135 euros brut et ses pensions de retraite liées à ses anciennes fonctions, le haut-commissaire « arrondissait » ses fins de mois avec d’autres revenus.

En 2018 et 2019, il touchait ainsi une rémunération de 5368,38 euros mensuels pour sa fonction de président du think-tank Parallaxe de « HEP Education au sein du groupe de formation IGS », assure Le Parisien. Pour tenter de clore la polémique, Jean-Paul Delevoye a quitté la présidence d’honneur du think tank, et annoncé à Libération le remboursement des sommes perçues.

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En pleine mobilisation contre la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye l’assure :
    « Ma personne ne compte pas, c’est le projet qui m’importe »
    En clair ça signifie :" les sans dents ça compte pas, c’est ma retraite qui m’importe"
    une position qu’il partage certainement avec la plupart des politiciens qui se disputent les bonnes places, les cumuls, les avantages et le protections.. les arrivistes ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.


  • Ce grand gros sac , y a qu ’à le regarder ! il illustre bien le voltairanisme (le mépris de classe ) infusant toute cette caste "républiciane " politico médiatique : "un pays bien administré est celui ou la majorité est nourrie par la minorité " : le peuple ça doit suer , l ’élite doit jouir ! Ainsi ce Delevoye trouve t il tout naturel de parasiter , prébender toute une vie , jouir de privilèges honteux , trafiquer même sans jamais bosser et faire tondre encore un peu plus le peuple laborieux au nom de l ’égalité !


  • Maintenant que le boulot est fait et que ses saloperies sont en route, il peut démissionner en toute quiétude.

     

    • C’est à dire que d’être à deux doigts de démissionner n’indique pas dans quel cul ils sont : en considérant le lascar, celui de la populace ne m’étonnerait pas ; parce que ce n’est plus un, maintenant : c’est deux...


  • Dès l’origine, quand on l’a bombardé haut commissaire à le réforme des retraites, on savait bien qu’il était la personne type pour incarner le poker comme méthode de gouvernement. Plus c’est gros, plus c’est beau, comme Bigard dans la délégation officielle chez le Pape. Tous à vos écrans pour actualiser la fiche wikipedia de ce monsieur, fiche jusqu’ici très vertueuse puisqu’il y était prétendu qu’il avait mis un point d’honneur à ne pas percevoir ses pensions (de retraite de parlementaire et d’élu) pendant ses nouvelles missions. On aura avantage à relire sa fiche dans l’encyclopédie politique Française d’Emmanuel RATIER qui reste plus que jamais un outil indispensable pour apprécier ces vieux acteurs de la scène politique.


  • Manque plus que l’accusation d’agression sexuelle et c’est terminé bonsoir !


  • Ahhh, je suis rassuré, il a déclaré qu’il allait rembourser 140.000 € !
    Qui est chargé de vérifier ?
    Comme il est parjure (envers la Constitution) et criminel en regards du Code des impôts, quand sera t-il mis en examen ?

    D’ici là, il est innocent, n’est-ce pas ?


  • #2341834

    J’ai eu l’occasion de croiser ce Jean-Paul Delevoye tout les matins dans un café devant la gare du nord durant la dernière campagne présidentielle. C’est dans ce café que le gros JP donnait rdv aux politiquards de tout bord qui, sentant le vent tourner, venaient déposer leur candidature pour rejoindre LREM. Amusant de constater comment fonctionne le recrutement d’un parlementaire français : devant un petit noir et un croissant, au milieu de la populace misérable qu’on trouve aux abords d’une gare. Faut savoir que le gros JP n’a pas fait de longues études pour cumuler les postes ministériels lui rapportant pas loin de 40000 e par mois de retraite. C’est un homme de réseau tentaculaire, plutôt débonnaire et grand amateur de femmes d’après un ami de jeunesse qui l’a bien connu. Ça serait bien que Faits et documents sorte une belle fiche sur ce grand gros malin.

     

    • #2342284

      @Maceo Parker
      Merci pour votre précieux commentaire .

      JP Delevoye est effectivement un homme de réseau influent, un macroniste fidèle parmi les fidèles. Un premier de cordée, comme la discrète Elisabeth borne qui fait du bon boulot...

      Son implication dans le recrutement politique en faveur de macron doit être fermement dénoncée.Je peux moi-même partager une anecdote assez croustillante qui confirme de manière éclatante votre propos. Il m’a été donné, début 2017, alors que la campagne présidentielle commençait à peine, de confondre publiquement ce sinistre avec une brochette d’élus de tous bords politiques et un petit gratin parisien fadasse, venus dans notre ville nous expliquer comment penser printemps avant l’heure. Je ne les ai pas ratés, à tel point que celui que j’interrogeais a quitté la salle prétextant qu’il avait un RDV... Un coup d’éclat auquel ils ne s’attendaient visiblement pas.

      Pour en revenir à l’actualité de ce triste delevoye, il est le maître d’œuvre d’une ingénierie sociale particulièrement cynique. Rendez-vous compte, le projet de réforme des retraites n’a toujours pas été présenté en conseil des ministres (CM) et pourtant, il est omniprésent dans les médias. La Loi d’Orientation des Mobilités a été présentée au CM le 26/11/2018, en toute discrétion – crise des GJ oblige, et c’est toujours le silence radio dans les médias… Elle devrait bientôt être soumise au vote en dernière lecture à l’assemblée nationale. Ça n’a pas l’air de déranger grand monde. On se contentera des vidéos de Djebari, secrétaire chargé des transports, nommé en même temps que delvoye et qui est aujourd’hui réduit à faire le VRP du covoiturage. On appréciera sa réponse sur la réduction des pollutions du trafic routier qui peut atteindre jusqu’à 30% dans certaines agglomérations. Ah bon, et comment est-ce possible ? D’où tenez-vous ces informations statistiques ? Sur combien d’années ces mesures ont-elles été effectuées ? Et malgré ces dispositifs d’étude, vous n’avez pas vu venir les GJ ? Vous nous prenez pour des cons, c’est ça ?

      Qu’importe si la réforme des retraites va à son terme ou pas, avec JP ou pas, l’effet psychologique sur les détenteurs d’épargne aura suffit pour lever des masses de capitaux. Quant aux épargnants naïfs de la première heure, ils sont devenus les nouveaux captifs cupides du système. Ce sont les nombreuses banques et fonds de pension qui doivent déjà se frotter les mains…


  • #2341842

    Bref, un fusible.


  • Ce type bizarre avec un crâne surélevé et des propos melliflus a tellement une gueule de Haut Gradé maçonnique (Sublime Prince du Royal Secret ?), de Grande Puissance du Grand Orient (Chevalier Kadosh ?), qu’il en est parfaitement ridicule, bouffon, et qu’on sait à l’avance que cela finira en pantalonnade sud américaine et qu’il finira sa carrière comme sénateur inamovible ou ministre sans portefeuille ou président du Conseil Economique et Social (gros repaire de FM comme les "Mutuelles d’Assurance" ah ! ah ! Tous sont FM là dedans ). Une sorte de Camille Pelletan, ragondin de la République. Tout cela d’ailleurs il l’a été ou l’est encore ! remarqué-je.


  • #2341872

    Encore un bullshit jobard, le Delevoye.
    À envoyer sur le terrain (construction, terrassements), qu’il se fasse les pognes et se corne les pieds, avec des aménagements de cadence car il toucherait une retraite, mais minimale, au proprata de ses heures de travail réel.
    Un remède sans douleur pour le peuple laborieux, au problème double et associé des retraites et des migrants payeurs d’intention (pas la leur) et payés de fait : un jobard à la con (finance, justice, administration, conseil et psycho-sociologie sociétale) remplace sur le chantier, aux poubelles, dans les champs, dans les logements sociaux et la colline du crack rejardinée un migré en France.
    Le migré retrouve son pays lointain, sa femme, ses gosses et ses deux bras à mettre au service des siens.
    Un pour un, un pour tous, tous contents. Les jobards à la con sont si nombreux que le pays bénéficiera soudain d’une classe de prolétaires à la soviétique, classe que ces jobards aiment tant créer partout dans leur lutte finale.
    C’est-y pas la solution, finalement ?


  • Dans un Etat qui fonctionne, il aurait dû être conduit en prison puisqu’il a violé la constitution.


  • À deux doigts de démissionner, mais il ne faut pas être qu’à deux doigts, il faut le faire mais avant il faut atomiser la retraite des Français, finir le boulot .
    Quelle perversité tout de même chez ces gens-là, plus grosse enflure c’est rarement trouvable, mais en France doit y avoir un élevage .


  • "Si j’ai touché une rémunération, c’est pour un travail concret ... "

    Donc comme il y a au moins 2 rémunérations pour des travaux concrets, ça veut dire qu’un travail "concret" peut être fait à mi-temps, voire à tiers ou quart de temps ?

    Thémistoclès


  • C est le meme genre que Dassier qui n ’ arrete pas de cracher sur les regimes speciaux et qui distribuait des centaines de milliers d euros aux joueurs de l om .pauvre malheureux etre obligé de travailler à 78 ans, place aux jeunes


  • #2342016
    le 13/12/2019 par Moi ou au autre quelle importance
    Cumul de postes : Delevoye à deux doigts de démissionner

    Erratum : il fallait lire : Cumul de postes Delevoye, à un MAJEUR de démissionner.
    Le fidèle lecteur aura corrigé de lui-même.


  • #2342073

    C’est toujours APRÈS avoir été pris la main dans le pot de confiture qu’ils promettent de rembourser ! Ce gonze cumulait en plus de pensions de retraites (au pluriel !), des rémunérations pour d’autres fonctions et activités diverses (on en découvre une nouvelle tous les jours !), plus son job au gouvernement pour enculer les futurs retraités !!!


  • Il va bientôt falloir éradiquer cette administration française, qui sont les escrocs issus de l’ENA, science po, ces cumulards qui coûtent un fric fou au contribuable.
    J’attends un sursaut de tous les gros industriels, force productive de ce pays de prendre le pouvoir politique. Qu’attendez vous messieurs ?


Commentaires suivants