Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

En 2010, l’actrice anglaise Charlotte Lewis a accusé le réalisateur de viol. Un témoignage qui, bien avant #Metoo, avait suscité un élan de soutien en faveur de Polanski.

 

« Je n’aurais jamais dû parler. J’aurais juste dû la fermer. Parce que je n’avais pas pensé à tout ce qui allait arriver. » En 2010, l’actrice anglaise Charlotte Lewis accusait publiquement le cinéaste Roman Polanski de l’avoir violée, alors qu’elle était âgée de 16 ans. Près d’une décennie avant #Metoo, ce témoignage avait suscité un élan de soutien en faveur du réalisateur, ainsi qu’une violente remise en cause de la parole de la victime déclarée.

 

 

(...)

En 2010, quand Charlotte Lewis formule ses accusations lors d’une conférence de presse, les soutiens de Roman Polanski montent au créneau. Un article du tabloïd britannique News of the world est exhumé, dans lequel on peut lire notamment que Charlotte Lewis se prostituait lorsqu’elle était adolescente. Ce que l’actrice dément formellement. Mais face à l’unanimité médiatique en faveur de Polanski, elle se sent impuissante.

Lire l’intégralité de l’article sur nouvelobs.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2341769

    Les soutiens de Roman Polanski, il suffit d’un aperçu sur la liste pour comprendre qu’on affaire avec un puissant réseau.. Paris Match consacre cette semaine sa couverture à la victime autoproclamée qui pleurniche sur son sort "on veut faire de moi un monstre !"
    Je n’ai pas lu l’article mais je suppose qu’il ne manque pas de souligner son irréparable souffrance, les heures les plus sombres, les camps d’extermination et tout le toutim..


  • #2341801
    le 13/12/2019 par paul en kit
    "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

    Ce que les actrices comme Charlotte retiennent de Polanski, et ce pourquoi elles n’oublient pas, c’est qu’il ne les aimait jamais, et cherchait surtout à régler un problème personnel de ressentiment (son physique ingrat ? Sa mythologie morbide ?) en les humiliant et flétrissant : rapport "face contre l’oreiller", en particulier, douloureux et dangereux de surcroît.
    À 16 ans, les filles sont toutes frais écloses et précieuses socialement, on ne les cueille qu’avec soin et sentiments ; c’est ainsi qu’elles voient la chose.
    Polanski aurait pu être pardonné s’il avait montré de l’amour et était arrivé à persuader la jeunette en douceur ; certains quinquagénaires s’éprennent ainsi de jeunes filles, sincèrement et malencontreusement.
    La responsabilité de l’adolescente dans ce genre d’affaire ? Très faible. Un quinquagénaire, auréolé par sa célébrité ne peut qu’impressionner une jeune fille, par définition influençable et encore habituée à obéir aux adultes comme à des parents.
    Elle a refusé les avances, et, quand elle a entendu Polanski devenir grossier, elle aurait dû s’échapper en courant. Le bonhomme ne cachait pas sa détestation profonde.
    Mais on est hésitant quand on est jeune, et on n’imagine pas la perversion. Être aimé, c’est le désir de chacun dans la prime jeunesse.

     

    • #2341826
      le 13/12/2019 par rectificateur
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      Très bien résumé. Et donc, aucune circonstance atténuante pour le nabot pervers. Ou ses soutiens.


    • #2341851

      Ce que vous dites est tellement juste ! A 16 ans, une jeune fille, croit encore au Prince charmant. On en peut pas s’imaginer, à cet âge, qu’il y a des prédateurs qui vous considèrent comme un objet dont ils auraient le droit de jouir, au dépend de votre être. Ce que je retiens de ce témoignage c’est qu’il y a des hommes mûrs qui vous chosifient tandis que l’on commence à se découvrir soi-même comme un être... et que toute la vie est devant soi !
      Cette femme a parlé et ne devrait pas regretter de l’avoir fait ; cela devait être ainsi. Je lui souhaite de trouver la sérénité... en tout cas, un certain apaisement. Quant à cet homme, son œuvre cinématographique demeurera mais en sera entachée du fait de tous ces scandales et souffrances... Il lui suffisait de reconnaître sa légèreté de comportement avec ses méfaits du passé liés aussi à une époque de soit-disant "libération sexuelle" pour amoindrir la souffrance de cette femme et peut-être celle d’autres femmes. Il pratique l’inversion accusatoire en se présentant comme une victime. C’est çà qui ne passe pas. Il ne peut pas se blanchir en salissant les jeunes femmes dont il a abusé jadis. Il a abusé de leur corps et aussi de leur confiance, tandis qu’il était déjà un homme mûr.


    • #2342781

      Quand on s’est fait enculer pendant l’enfance on encule à son tour une fois devenu adulte. On encule avec d’autant plus de rage et de frenesie que l’on sait qu’on aura peu de chance de trouver un jour un équilibre émotionnel et sensitif. On ne s’estime pas puisqu’on est un enculé des le départ, on en veut à Dieu pour ça, on a du mal avec sa propre identité, alors on adopte le materialisme jouissif et sans foi ni loi des tribus de pouvoir satanistes par défaut d’autres chose.


  • #2341819

    "violente remise en cause de la parole de la victime déclarée."

    Je n’en doute pas que sur ce site qui adore parler de virilité nombreux seront de nouveau prompt à verser une petite larme concernant son témoignage. Une femme ne ment pas, pas vrai ? Du moins pas pour ce genre de choses, pas vrai ? Eh ben moi, quand bien même son histoire serait vraie, j’en ai rien à foutre de ce qu’elle ait pu subir. Déjà qu’ on vit dans une ère où absolument tout tourne autour du bien être de la femme au détriment de l’homme qui n’a jamais autant été dévalorisé. On oublie trop souvent que c’est la pleureuse, celui qui se veut virile, qui a contribué à cette état fait ; celui qui a fait en sorte de promulguer toutes ces loies au nom de la défense de la femme pour ensuite se voir castré jusqu’à la moelle : l’homme Blanc ! Ce site ferait mieux une fois de dédier toute une émission sur le grand nombre de suicides et vies ruinées suite à des fausses accusations par des femmes. Plein de sites le font, même des sites gérés par des femmes. Âmes sensibles s’abstenir !


  • #2341827

    Lewis contre Polansky ?
    Aucun rabbin ne lui expliqué qu’on ne s’attaque pas entre coreligionnaire ?

    Le châtiment a été le déferlement des fake news dans les merdias aux ordres !

    A t-elle compris maintenant ?

     

    • #2341887
      le 13/12/2019 par Gloria Lasso
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      Charlotte Lewis est catholique.


    • #2341986

      @ Gloria Lasso

      Est-ce de l’humour anglais ?
      Son patronyme et la photo devraient vous mettre sur la voie...


    • #2342231
      le 14/12/2019 par Gloria Lasso
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      @syzygy
      Wikipedia, toujours prompt à signaler les ’’origines’’ de lumière dans les biographies, nous signale :
      ’’ Charlotte Lewis est d’origine irlandaise et galloise par sa mère, irakienne et chilienne par son père, un médecin qu’elle n’a jamais connu1.
      Elle est élève dans un quartier au nord de Londres, à l’école catholique de Bishop Douglas Catholic Secondary School de Finchley ...’’
      Et pour répondre plus directement à votre question : — Non, ce n’est pas de l’humour.
      Mais effectivement ça aurait pu...
      Exemple connu d’attaque à des coreligionnaires (véritable raison de sa condamnation) : Bernard Madoff...
      Dont wikipedia signale : ’’Bernard Madoff est né le 29 avril 1938, dans le quartier new-yorkais de Queens, de Ralph Madoff (Juin 1910 – Juillet 1972), et Sylvia Muntner (Décembre 1911 – Décembre 1974). Les grand-parents de Madoff étaient des immigrés juifs originaires de Pologne, de Roumanie, et d’Autriche...’’


  • #2341830

    La journaliste Doan Bui a reçu le prix Albert Londres 2013 (prix dont tout journaliste du système rêve, Pierre de Brague ne l’aura ja-mais) pour un reportage sur les migrants et a marché à fond dans l’image du petit garçon sur la plage, dont on sait qu’elle est une manipulation dégueulasse d’un petit corps dont l’orientation était juste impossible par rapport au flux et reflux. Bref, une belle journalope à la solde du Nouvel Sob qui vient accabler Popol... Que se passe t-il Alain Soral ? Votre éclairage, Maître, car je n’y pige plus rien.

     

  • #2341831

    Ce type et tout ceux qui le soutiennent me dégoutent .
    Droguer , puis sodomiser une gamine de 13ans c’est de la pure perversion, il n’y a aucun jeu de séduction la dedans , juste une volonté de salir une enfant innocente et assouvir ses pulsions dégueulasses de gros pervers qui se victimise.

     

  • #2341832

    Le problème, c’est que ses accusations arrivent beaucoup trop tard car ses « témoins » sont morts...
    Elle a témoigné 20 ans après les faits supposés, ce qui affaiblit automatiquement ses dires...


  • #2341836
    le 13/12/2019 par lecteur soralien
    "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

    n’oublions pas que les lobbies et les réseaux n’existent pas en France.. ou alors vous êtes complotistes !

     

  • #2341840
    le 13/12/2019 par Robert de Neustrie
    "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

    Charlotte Lewis est une actrice, une menteuse professionnelle, elle n’est pas une sainte. Et d’ailleurs, on le voit bien à cette phrase :

    « Comment une fille de 16 ans pourrait manipuler un homme de 54 ans ? »

    Déjà, quand on voit ce dont capables dans le métro des roumaines de 12 ans... Mais l’essentiel, c’est que justement, il n’y a rien de plus facile pour une femme jeune et belle que manipuler un homme mûr. Soral lui-même s’est fait piéger sur internet, parce que c’est trop facile... Je ne dis pas que Charlotte Lewis a manipulé Polanski quand elle avait 16, mais qu’affirmer qu’une telle manipulation est inconcevable est malhonnête, et même très malhonnête. Car c’est la manipulation par excellence : envoyer une femme jeune et belle a un homme pour le faire tomber, des pères de famille ont cédé à cette tentation et vendu des secrets d’État... Il y a quand même deux faits bien établis : Lewis est une actrice (pas une sainte, ni une médecin, ni une mathématicienne), elle ment quand elle prétend qu’un homme mûr ne pourrait pas être manipulé par une femme jeune et belle.

    Après, elle se plaint de ne plus avoir de travail dans le cinéma, mais aussi, maintenant, elle est vieille et moche, et dans sa carrière, elle n’a jamais eu que la carte « jeune et belle » à jouer, elle se déshabillait facilement devant la caméra et on la recrutait et payait pour ça...

    Polanski n’est sans doute pas un type très clair, mais Lewis ne vaut pas mieux. Tout cela, ça reste du niveau de presse people et tabloids, ça n’a pas vraiment de portée politique, c’est du divertissement de bas étage. Les problèmes sexuels de Polanski et Lewis, les trahisons de Laibi et Panamza, l’actualité de Conversano en Roumanie (qu’est-ce qu’on a à battre de son actualité ? comment est-ce qu’on peut même être au courant de ce que fait ce minable ?)... c’est le caniveau, ça ne nous rapproche pas de la victoire, c’est sûr que ça nous en éloigne...

     

    • #2341875
      le 13/12/2019 par revi sioniste
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      Vous n’avez peut etre pas compris le sens de la diffusion de l’article par E&R ou alors notez c’est peut etre bien moi mais, il me semble qu’il s’agit ici de dénoncer les réseaux qui protègent Polanski.
      Cordialement.


    • #2341910

      En plus, sa carrière s’arrête en 1999 à la télévision et en 2003 au cinéma... En 2003, Charlotte Lewis a 46 ans : pour une actrice connue pour poser dans Playboy et se déshabiller devant la caméra, 46 ans, c’est la fin... Elle accuse Polanski en 2010, sept ans après son dernier rôle... ce qui la sort de l’oubli... Polanski l’a rendue célèbre au début de sa carrière et l’a sortie de l’oubli à sa fin... elle lui doit tout... Ce monde du cinéma est un panier de crabes où ils sont tous pires les uns que les autres.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Charl...


    • #2341939

      « Il m’a proposé qu’on aille dans son apprartement (comprendre somptueux), il me traitait de manière spéciale … je veux dire dîner dans un restaurant chic, à Paris, c’était énorme pour moi ! (elle le dit aujourd’hui encore en riant avec le même désir, avec ce même appétit avec très peu de conscience tout de même !) »
      Où se trouvaient ses parents ? A 16 ans, leur fille invitée par un grand réalisateur comme ça, sans arrière pensée ? Sa mère ne lui a donc rien appris : une mère maquerelle ou quoi ? Ils attendaient leur pti billet peut-être, un pti retour sur investissement ?
      A le lucre, quelle misère humaine ! Pauvre dans l’éducation ! Misère dans la culture et voilà le tarif : "dîner dans un restaurant chic, à Paris"


    • #2341944

      @ revi sioniste

      Oui, Polanski est défendu par son réseau, c’est à aussi cela que sert un réseau, qu’il soit juif, catholique, musulman, maçonnique, d’ancien élèves d’une école, d’anciens d’un régiment, d’expatriés de même origine...

      Mais Polanski n’est pas un homme politique, ce n’est qu’un cinéaste, avec des tendances à la cochonnerie, mis en cause dans des affaires de moeurs, de viol... Je veux dire que c’est vraiment une affaire minable. Ce n’est pas par exemple l’affaire Epstein (et d’ailleurs, dans ce cas, bien plus grave, le « réseau » d’Epstein ne semble pas lui avoir accordé de protection très efficace)... Epstein, lui, faisait beaucoup de politique, Polanski rarement, il décollait rarement de ses préoccupations maniaco-érotiques...

      Le réseau de Polanski le soutient publiquement, bon, et alors ? Lewis est soutenue, elle, par des féministes... On a compris que les réseaux mondialistes pouvaient aussi s’affronter entre eux et après ? On est réduit à suivre la scène de ménage de nos maîtres en écoutant aux portes comme du personnel de maison ?


    • #2341988
      le 13/12/2019 par Idiocratie
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      En 2003 Charlotte avait 36 ans pas 46 et était encore "bankable" !


    • #2342106
      le 13/12/2019 par Robert de Neustrie
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      @ Idiocratie

      Oui, c’est vrai, je vous remercie d’avoir relevé et de me permettre de corriger mon calcul, mais en 2003, Charlotte Lewis a 36 ans, sa carrière s’arrête, c’est fini. Vous dites “encore bankable”, mais apparemment non puisqu’elle n’a pas eu d’autre proposition à partir de cette date... Elle a fait 1986-2003, de 19 à 36 ans, et c’est tout. Par exemple, en 2003, l’année du dernier film de Charlotte Lewis, Ludivine Sagnier reçoit le César du meilleur espoir féminin, elle a 24 ans et vient de tourner Swimming Pool :

      https://i.pinimg.com/originals/c5/e...

      C’est de la chair fraîche, de la chair plus fraîche... Charlotte Lewis a fait carrière dans la chair fraîche, et dans se métier-là, les carrière sont courtes et il y a toujours plein de filles plus jeunes et plus fraîches qui arrivent derrière avec les dents rayant le parquet... ;-)

      Bien à vous


    • #2342447

      Donc si une gamine n’est pas une sainte selon vos critères, on peu l’agresser sexuellement ? Je pourrais dire aussi "comment une fille de 16 ans pourrait manipuler un homme de 54 ans ?" , parce que beaucoup de jeunes filles de cet âge sont très innocentes,comme je l’étais, comme l’étaient mes amies de mon âge, comme j’ai vu l’être ma nièce. Une jolie fille est heureuse de son pouvoir de séduction et peut en user par jeu sans envisager les conséquences possibles de son comportement. Cette femme dit bien qu’elle était heureuse de l’attention de Polanski mais elle ne voulait pas aller plus loin. Soral ne s’est pas fait piégé par une gamine mais par une trentenaire. Tous les hommes, Dieu merci ne sont pas attirés par des enfants.


    • #2342583

      @ Rita



      Donc si une gamine n’est pas une sainte selon vos critères, on peu l’agresser sexuellement ?




      Non, mais il n’y aucune preuve que Lewis a été agressée, une simple accusation verbale ne suffit pas à faire condamner quelqu’un et à obtenir de l’argent de la personne accusée. Ce n’est pas parce que Polanski est poursuivi pour viol que toutes les femmes peuvent l’accuser et être crues sur parole.



      Je pourrais dire aussi "comment une fille de 16 ans pourrait manipuler un homme de 54 ans ?" , parce que beaucoup de jeunes filles de cet âge sont très innocentes,comme je l’étais, comme l’étaient mes amies de mon âge




      Beaucoup, peut-être, mais pas toutes, loin de là. Lewis a raconté les pires horreurs sur sa jeunesse, puis a changé de version, changé de rôle pour être précis, comme celui de « fille rebelle » ne lui a permis de relancer sa carrière, elle a endossé le rôle de « victime innocente »... Enfin, c’est du théâtre assez pathétique...



      comme j’ai vu l’être ma nièce.




      J’ai vu une fille de moins de 10 ans dire à un homme adulte : « Achète-moi ce jouet sinon je dirai à maman que tu m’as frappée. » Une belle tentative de la part d’une fille très gentille par ailleurs.



      Une jolie fille est heureuse de son pouvoir de séduction et peut en user par jeu sans envisager les conséquences possibles de son comportement. Cette femme dit bien qu’elle était heureuse de l’attention de Polanski mais elle ne voulait pas aller plus loin.




      Lewis a déclaré au sujet de Polanski : « Je le désirais probablement plus que lui ne me voulait » Elle voulait faire carrière dans le cinéma et elle a eu ce qu’elle voulait.

      Traduction ER : https://youtu.be/uzMo6BBv6cw

      Un violeur et une pute à fric...



      Soral ne s’est pas fait piégé par une gamine mais par une trentenaire.Tous les hommes, Dieu merci ne sont pas attirés par des enfants.




      Pour une fille, 16-17 ans ce n’est plus l’âge de l’enfance. Quel besoin d’exagérer ?? Mais tous les hommes sont attirés par les femmes plus jeunes.


  • #2341845

    La conclusion de Charlotte Lewis : J’aurais du la fermer. Superbe message que le NouvelObs fait passer aux jeunes starlettes...Je dirais que, finalement, l’histoire de polanski - et de ses soutiens - n’est pas terminée. Et que nous vivons une triste époque où seules les conditions matérielles d’existence mesurent la réussite d’une vie. Et l’honneur ? Et la défense de la vérité, pour ele-même ? Et l’espérance dans l’adversité.


  • #2341848

    J’ai lu ici ou là des commentaires étonnés que des femmes violées 40 ans plus tôt ne se déclarent qu’aujourd’hui, mettant en doute leurs agressions. J’espère que ce témoignage les éclairera sur les craintes qu’elles ont pu avoir. Pensez également à Karen Mulder, traitée de folle, moquée et dont la carrière s’est brusquement arrêtée au début des années 2000 pour avoir dénoncé les viols qu’elle et autres jeunes mannequins avaient subi .


  • #2341856

    Hum...
    l’Obs. qui relaie une femme qui conseille aux victimes de la fermer...c’est un concept. Les bourreaux peuvent continuer leur basse besogne.

    Concernant Polanski, le personnage est énigmatique (qu’a-t-il fait ? Que sait-il des pratiques du milieu ?).
    En regardant une vidéo d’Alexandre Lebreton, on y voit Polanski raconter que toutes les pornographies ont déjà été montrées à l’écran, et s’interroger sur l’étape à venir et le fait qu’il s’agirait probablement de meurtres sans trucages. C’était en 1978.

     

  • #2341858
    le 13/12/2019 par James Fortitude
    "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

    Quel gâchis, cette femme est splendide !

     

  • #2341880

    Quel monstre. Ces gamines ont vu leurs vies détruites, et je pèse mes mots.
    Qu’est-ce qu’il fait encore en liberté ?


  • #2341890

    A titre d’exemple :
    le film " Il était une fois Hollywood "de Quentin Tarantino ,
    c’est surtout " Il faut sauver le soldat Polansky " . Non ?

    PS La référence qui fache ;
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Holly...

     

    • #2342264

      Pourquoi ? Polanski est en danger ?
      C’est un soutien de Tarantino rien de plus qui marque son parti pris en sa faveur, et confirmé par d’autres allusions comme les scènes ambigues avec la jeune actrice, ou le fait de tourner en ridicule Bruce Lee, ou bien, sans surprise, de faire porter la faute sur Manson et sa bande, eux aussi ridiculisés au passage, comme ces hippies présentés comme une secte présidée par un vieux gourou, ou encore le cinéma italien moqué etc...
      Ce film est un navet tordu, une complainte de l’ennui d’un réalisateur à court d’idées, comme d’autres, le dernier Scorsese par exemple, sur Netflix, très moyen ("The Irishman"), bien en-dessous de "Il était une fois en Amérique" de Leone (1984), avec De Niro également, d’à peu près la même longueur.


  • #2341895

    On dirait une exhortation aux jeunes filles à se laisser violer sans rien dire par crainte de représailles : propter metum judaeorum. !!! inversion totale et triomphe ( très provisoire ) de satan.
    Cette communauté est un ramassis de racailles pas même capables de mettre un peu d’ordre dans leurs rangs pour retrouver un semblant de dignité.
    Les collabos qui les soutiennent ne sont que des vespasiennes puantes dans ce qui fut notre société.

     

  • #2341900

    Par contre témoigner contre Ramadan, Soral, Dieudo est vivement encouragé voir même subventionné. Femmes, n’hésitez pas,vous aurez le soutien de tous les agents du système. Le traitement différencié entre goy et non goy est de plus en plus flagrant. On m’a pourtant appris à l’école de la République que nous étions tous égaux devant la loi. La solidarité tribale en faveur de Polanski est tellement indécente qu’elle me donne la gerbe ! Finky l’hystérique va jusqu’à mépriser les victimes quand ces dernières sont abusée par les membres de la communauté. Il crache carrément sur Samantha Geimer, une sorte d’allumeuse qui avait un petit ami à l’époque ! Et aucun journaliste n’ose recadrer ce haineux en précisant que la gamine de 13 ans avait été droguée et sodomisée.


  • #2341919

    Polanski… Je suis surpris par ce patronyme qui fait un peu trop polonais pour un israelite.Quand je vois sa tete, je me demande qui oserait acheter une voiture d’occasion à ce genre de type ?

     

    • #2342195
      le 13/12/2019 par Robert de Neustrie
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      Polanski n’est pas un patronyme polonais, pas plus que Russo ou Moscovici ne sont des patronymes russes, ou Serfati un patronyme français. Les Polonais s’appellent Sapieha, Sienawski, Potocki, Lubomirski, Czartoryski... et les Russes Romanov, Gagarine, Volkonski, Potemkine... On peut observer de quoi est faite la mémoire d’une famille slave, aryenne et chrétienne :

      https://polisharms.com/glczartorysk...

      Il n’y a pas vraiment de billets de banque, de photos souvenirs de bordels, de starlettes plus ou moins abusées, d’émissions misérables de télévision, de psychodrame médiatico-terroristes... c’est vraiment, plutôt, un autre monde... assez clair et net... honorable... propre... n’est-ce pas ?


  • #2341954

    Les accusations de viol et les condamnations, sont attribuées à une certaine catégorie de gens, pour les autres circulez, il n’y a rien à voir .
    La justice contre les viols à géométrie variable .Autrement dit , si on s’appelle Polanski, c’est bon .Et en plus si on fait partie de la communauté, là c’est open bar .
    C’est une conception de la justice à deux vitesses .
    Pour plus de clartés, il faudrait qu’ils ajoutent un texte de loi disant que si on fait partie de noms connus et reconnus et en plus faisant parti d’une communauté juste avant le soleil .Il y a automatiquement rien à voir .C’est juste une erreur .


  • #2341969

    D’abord merci à E&R d’avoir relié ce témoignage.
    @anonyme :
    "Et ben quand bien même son témoignage serait vrai, je n’ai rien à foutre de ce qu’elle ait pu subir. Déjà qu’on vit dans une ère où tout tourne autour de la femme au détriment de l’homme blanc de + 50 ans qui n’a jamais autant été dévalorisé..."
    Si je comprends bien vous tenez pour responsables LES FEMMES pour la politique de dévalorisation des HOMMES BLANCS de + 50 ans. Ca ne vous ait jamais venu à l’esprit que ce sont d’autres hommes, ceux qui possèdent les capitaux, ceux qui voudraient anéantir la famille chrétienne, les nations, les peuples, ceux qui imposent l’émigration en masse et qui ont réussi grâce aux gouvernements vendus à imposer et à donner le pouvoir aux différents lobby (y compris le féminisme qui a existé depuis longtemps mais qui à pris ces dernières années de l’ampleur) ? Toutes les déviations, tous les comportements libertaires imposées à la populations par le biais des médias, c’est d’abord dans les loges maçonniques qu’ils sont concoctés par des hommes, la plupart de plus de 50 ans. Le but, c’est priver les HOMMES et LES FEMMES de tout ce qui les attachent à la vie et au bonheur humain. Des esclaves, lavés du cerveau, esseulés, sans patrie, sans père et mère, réduits à l’état d’animaux aux instincts les plus primaires, suivant la loi du plus fort.
    La compassion, c’est une des qualités qui nous rattachent à notre humanité.
    Les pédophiles et les prédateurs sexuels sont les pires armes des satanistes qui nous gouvernent. Il se trouve qu’une grande partie soit rattachée à une communauté sans nom, qui jusqu’à là, était pratiquement intouchable. Pour moi, le témoignage de cette actrice est précieux, d’abord, parce qu’elle s’est attaquée au violeur Polanski il y a déjà 10 ans (et pas juste suite à "Metoo", mais aussi parce que c’est une preuve qu’à l’époque, même si la victime faisait partie de cette même communauté, elle allait être anéantie car il s’agissait de défendre coûte que coûte un pédophile et un violeur notoire, bref, un membre imminent de la secte sataniste.

    PS @Robert de Nostry :
    En quoi les petites roumaines de 12 ans qui sont sûrement des victimes de mafieux hommes, vous conforte dans vos accusations de mauvaise foi contre une personne qui parce que actrice, doit être forcément menteuse et manipulatrice ? Votre autre argument - "maintenant qu’elle est vieille et moche" explique quelque part le niveau de votre raisonnement.

     

    • #2342057
      le 13/12/2019 par Robert de Neustrie
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      @ Est-Ouest



      PS @Robert de Nostry :En quoi les petites roumaines de 12 ans qui sont sûrement des victimes de mafieux hommes, vous conforte dans vos accusations de mauvaise foi contre une personne




      Charlotte Lewis prétend qu’une fille de 16 serait incapable de manipuler un homme mûr, c’est elle qui le dit, et c’est faux. Pourquoi a-t-elle besoin de mentir ?

      Les roumaines de 12 ans dont je parle, sont certainement victimes de mafieux ou de familles de délinquants, mais le fait est qu’elles volent dans le métro, n’ont aucun scrupule, sont parfaitement capables de mentir, de voler, de manipuler.



      qui parce que actrice, doit être forcément menteuse et manipulatrice ? Votre autre argument - "maintenant qu’elle est vieille et moche" explique quelque part le niveau de votre raisonnement.




      Charlotte Lewis est une actrice professionnelle, déjà au niveau confiance, elle ne part pas avec un avantage. Mais surtout, elle a fait une carrière dans des films médiocres avec des rôles de femmes qui se déshabillent et qui tournent des scènes hétéros, lesbiennes et de partouzes... Elle témoigne contre Polanski en 2010, sept ans après son dernier film, à l’âge de 42 ans, à la ménopause, complètement oubliée des médias... ça fait longtemps que plus personne ne lui proposait de rôle... Charlotte Lewis est une starlette qui a fait sa carrière sur son corps, de la couverture de Playboy à la scène lesbienne sous un crucifix dans un énième navet... Elle a commencé sa carrière par le sexe, elle fait sa carrière sur le sexe, et quand elle a cessé d’être désirable et de pouvoir vendre son corps au cinéma ou ailleurs, cette carrière s’est arrêtée. Elle dit que témoigner contre Polanski a détruit sa vie, mais on est sûr que c’est le vieillissement et la ménopause qui ont détruit sa carrière. Charlotte Lewis n’a rien dit de 1986 à 2003 pendant toute la période où elle a pris l’argent pour se déshabiller devant la caméra, c’est seulement en 2010, quand elle a bien compris que c’était fini, qu’elle a commencé à accuser...

      Il ne faut pas être naïf... c’est un monde cruel, dégueulasse ou tous les coups sont permis... Charlotte Lewis faisait la couverture de Playboy, ce n’est pas une sociétaire de la Comédie française, ce n’est pas une grande comédienne et artiste, une Madeleine Renaud, une Callas, une Bergman, une Adjani... c’est une semi-pute, demi-mondaine, comme Sylvia Kristel ne pouvait pas jouer la Reine Margot, vous comprenez ?


    • #2342128

      robert de neustrie.
      42 ans pour la ménopause c’est un peu jeune... le viellissement et la ménopause qui l’on détruit... vous sortez d’ou ???ou alors vous êtes un ado Robert ??? je suis MDR !!!! A 13 ans elle n’était pas une "femme de mauvaise vie" et si elle l’est devenue (a vos yeux) cela veut pas dire qu’elle a le droit de se faire violer !!! c’est quoi cette mentalité ???


    • #2342210
      le 14/12/2019 par Le Malicieux
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      De Neustrie... comme quoi les particules peuvent se retrouver ailleurs que dans un patronyme...


  • #2342050

    PS 2
    Je vous prie d’excuser les fautes de mon commentaire écrit à la hâte, sous le coup de l’émotion.


  • #2342055
    le 13/12/2019 par Blaise Massicot
    "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

    J’avoue ne pas trop comprendre ceux qui évoquent ici la guerre des sexes, l’abaissement de la virilité, et la place prise par les femmes qui se plaignent à tout bout de champ...
    Nous avons ici simplement affaire à un pervers dégueulasse et dérangé, qui n’ a aucun problème de conscience à sodomiser des fillettes de 13 ou 16 ans, jouissant d’une impunité quasi totale depuis 50 ans qu’il est protégé par sa mafia. Et qui n’aura pas fait un jour de prison pour ses ignobles méfaits.
    A 90 balais passés, on peut penser que le prince des ténèbres ne devrait pas trop tarder à le voir arriver.

     

    • #2342196

      Avec cette affaire les "planificateurs" perdent quelques points puisque le soutient communautaire apparaît comme évident (et peut être aussi cette tendance bien à eux de violer l’interdit), mais ils en sortent tout de même gagnants car le niveau de défiance entre hommes et femmes s’accroît encore. Tant qu’ils peuvent déglinguer un des socles de nos sociétés...


  • #2342150

    Attention quand même. Que faire face au feu ? Allumer un contre-feu. Que conseiller à Polanski ? Lancer une affaire tellement bancale que ça fasse oublier d’autres affaires moins bancales. https://fr.wikipedia.org/wiki/Charl...


  • #2342164

    Il faut expliquer aux adolescentes qu’accepter l’invitation d’un homme dans un bouiboui ou dans un grand restaurant parisien, c’est ouvrir une porte et courir le risque de ne pas pouvoir la refermer... Cela n’excuse en aucun cas les agressions sexuelles mais prudence est mère de toutes les vertus.


  • #2342215

    Comme disait Costa Gavras dans l’interview de Thinkerview : "Polanski a fait une grande faute il y a + de 40 ans et depuis, il a monté une vie exemplaire, il a fait des films, une famille, des enfants ... C le moment de Pardonner ... Je ne dis pas qu’il faut oublier mais il faut pardonner ... Sans pardon la société n’existe pas, c’est la guerre civile, etc " ...

    Costa Gavras est aussi monstrueux que le violeur Polanski.
    Je reste sans voix face à ce soutien infaillible entres membres de la classe dominante, aucun Média Macron n’a enfoncé Polanski ... C fantastique !

     

    • #2342280
      le 14/12/2019 par Idiocratie
      "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

      Costa Gavras a raison, que serions-nous sans le pardon ? Il y a des limites à tout, condamner des gens 40, 50 ou même 60 ans après un fait est délirant. La justice ne peut pas se substituer à Dieu.


  • #2342568

    @idiocratie

    1. "... condamner les gens 40, 50 ans après un fait est délirant."

    Ah, oui ? D’abord je vous signale qu’il ne s’agit pas d’un seul "fait", mais apparemment de plusieurs. Ensuite, c’est trop commode, dans cette logique tous les criminels qui réussissent à se planquer et à éviter la Justice pendant plusieurs années, devraient bénéficier d’un non lieu. Ce n’est pourtant pas le cas, je vous rappelle que des gens qui ont servi sous le régime nazi ont été condamnés à un âge extrêmement avancé.
    "Ni pardon, ni oubli", ce slogan vous dit quelque chose ?
    La jeune génération allemande n’a plus rien avoir avec ce qui s’est passé dans son pays il y a 75 ans, pourtant elle continue à être culpabilisée par le biais des médias et du cinéma. Idem pour les Français qui ont en partie subventionné le dernier film du pédophile et violeur Polanski au titre très évocateur "J’accuse".

    2. "La justice ne peut pas se substituer à Dieu".
    Excusez-moi, mais qu’est-ce que Dieu vient faire là-dedans ? Et de quel Dieu s’agit-il ? Le Dieu des chrétiens ? C’est vrai qu’Il est miséricordieux, mais envers ceux qui ont la foi, qui sont en train de se repentir et qui demandent pardon.
    Polanski ne fait pas partie de ceux-là que je sache. Etant donné ses actions criminelles de pédophile et violeur, c’est quelqu’un sans foi, ni loi. Il appartient à la secte sataniste et il n’a pas à compter sur la justice divine. Celle de Satan lui suffit.
    Et Satan, c’est bien connu, parfois joue de sales tours à ses adeptes.


  • #2342829
    le 15/12/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

    y’en a des fourgons entiers, de jeunes filles
    qui veulent aller à hollywood,
    qui veulent être des grandes stars

    c’est un cliché

    moi j’aime Veronica Lake, par exemple
    elle faisait même pas 1 mètre 60
    c’était une petite bouseuse
    à peine sortie de sa cambrousse

    c’est hollywood qui en a fait une vedette,
    une belle femme, admirée à travers le monde

    Jean Arthur, par exemple, aussi

    tu te serais pas retourné sur Jean Arthur, dans la rue
    mais quand tu l’as vue à côté de Gary Cooper...

     

    • #2343063

      y’en a des fourgons entiers, de jeunes filles
      qui veulent aller à hollywood,
      qui veulent être des grandes stars

      c’est un cliché




      Oui, mais c’est vrai... Il y a des queues de centaines, parfois de milliers, de candidates pour le moindre casting, et pas seulement à Hollywood... La nature humaine est ainsi faite...

      https://images.ladepeche.fr/api/v1/...


  • #2342994
    le 15/12/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    "Témoigner contre Polanski a détruit ma vie"

    et pourquoi elle tortillait du cul,
    à 16 ans,
    à côté de Polanski ?

    y’a quand même des risques


  • #2346244

    Je rappelle quelques notions de logique :

    Ce n’est pas parce que le paul en ski est indubitablement un violeur que toutes les femmes l’accusant de viol disent la vérité (Et-il assez stupide pour leur avoir laissé à toutes leurs culottes pleines de semence à leurs réveils ?)

    Ce n’est pas parce qu’il existe un lobby ultra méga puissant pour le soutenir et que ce lobby utilise habituellement la diffamation et le mensonge que tout ce que ce lobby raconte est faux (même si on ne doit pas en être loin)

    Ce n’est pas parce que une femme se sert de la vague de Metoo pour pleurer sur son sort qu’elle ment forcément (mais bon...)

    Ce n’est pas parce que l’immense majorité des actrices est prête à se donner sans réserve à n’importe quel porc pour obtenir une existence médiatique, que celle-ci l’a fait (enfin en théorie)

    Donc hormis salir un sioniste de 1er plan, ce qui est de bonne guerre ici, la pertinence d’un tel article superficiel basé sur aucune analyse et aucune travail journalistique de fond m’échappe un peu.

    Je ne suis pas convaincu non plus que se servir du féminisme le plus antimasculin qu’il soit pour toucher les membres les plus abjectes du sionisme (presque un pléonasme) soit une très bonne idée.
    La merde c’est de la merde, il faut la nettoyer, pas s’en servir. Parce que même pour la jeter à la gueule d’une autre merde, tu te salies quand même les mains avec.


Commentaires suivants