Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’eau potable

Le blocus vieux de sept ans sur la bande de Gaza a eu des effets dévastateurs sur la plupart des aspects de la vie des habitants. Depuis qu’Israël a intensifié en 2007 le blocus sur le territoire enclavé, la plupart des matériaux pour la construction d’’infrastructures [dont celles servant à la gestion de l’eau] ont été interdits à l’importation, de façon à rendre le siège plus concret et plus visible dans la vie quotidienne des gens de Gaza.

Les Palestiniens vivant dans Gaza sont confrontés à de terribles problèmes concernant l’accès à l’eau potable. La population de Gaza augmente rapidement, et d’ici 2020, on prévoit que celle-ci atteindra les deux millions de personnes dans le territoire assiégé, toutes vivant dans des environnements extrêmement peuplés. Les Nations unies on estimé que la principale source d’eau douce – la nappe phréatique côtière souterraine – sera inexploitable en 2016.

Les près de deux millions de Palestiniens vivant dans la bande de Gaza souffrent déjà aujourd’hui de la pénurie d’eau potable. L’eau disponible ne correspond pas aux standards pour la consommation humaine. Le principal hôpital de Gaza, Al-Shifa, rapporte que l’eau disponible dans Gaza est à l’origine de problèmes de santé chroniques et a entraîné des taux élevés de mortalité infantile.

Avec quatre mille cinq cents personnes vivant en moyenne sur un kilomètre carré, Gaza est l’une des zones les plus densément peuplées au monde. Cela rend l’accès à l’eau potable encore plus critique pour la population. L’eau fournie par les réseaux municipaux de Gaza est polluée, et afin de minimiser les effets de cette eau dangereuse fournie par les services municipaux, la plupart des gens dans Gaza achètent de l’eau dessalée dont le prix est cependant souvent inabordable.

Selon le réseau World Bulletin News, certaines familles qui vivent déjà dans une extrême pauvreté, sont obligées de dépenser un tiers de leur revenu pour l’eau potable vendue en bouteilles. Les habitants sont dépendants d’une nappe aquifère souterraine faite d’eau de mer, et d’eaux usées et contaminées. Israël confisque 90 % de l’eau douce disponible pour ses propres besoins, tandis que moins de 10 % est alloué aux Palestiniens, selon le rapport de Project Censured.

Le problème de l’eau à Gaza n’est pas seulement une question humanitaire mais aussi politique. Israël est la puissance occupante dans Gaza. Selon le droit international, la puissance occupante doit assurer le bien-être des populations vivant sous occupation et fournir les moyens d’une vie décente.

Les Palestiniens de la bande de Gaza en appellent à la communauté internationale pour qu’elle intervienne immédiatement, et ce avant 2016, car d’ici-là les dégâts dans les réserves d’eau de Gaza seront devenus irréversibles.

Ayman Qwaider

Ayman Qwaider est doctorant et spécialiste des questions d’éducation dans les situations de conflit et post-conflit. Ayman, qui est originaire de la bande de Gaza, peut être joint à : ayman.qwaider@gmail.com
Consultez son blog à : http://aymanqwaider.wordpress.com

Sur la Palestine, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les gouvernements européens et nord-américains doivent en être fiers je suppose...


  • #573184

    Imran Hossein parle du problème de l’eau qui sera contrôlé par l’entité sioniste dans "Jerusalem dans le coran" (Kontre Kulture). Les palestiniens feront des "Ribas" à Israël pour avoir de l’eau potable.
    Ma réflexion, c’est que tout de même triste que 90 % des musulmans en France votent pour des maranes socialistes (Hollande, Valls), et offrent leurs enfants comme Cobaye à l’école publique maçonnique des Peillons et Belkacem avec la théorie du genre, l’égalité Homme/femme etc... La France est un pays "impie" qui a détruit la religion catholique et qui détruira les musulmans en France pour en faire des "moutons" mondialistes.

     

  • Beaucoup de choses à dire ce mois ci :

    l’affaire dieudonne vs semoun, procès de dieudonne , la ldj , sebastien thoen, ardisson, eric neaullau dans la tournante, le nouveau bouquin de finkielfraut, la victoire de bachar, Poutine l’homme le plus puissant du monde, l’ecotaxe, les réseau pedophiles, la dimension de valls, la montée du fn, les alliances ps-ump-npa etc, karim achoui ?, la quenelle des soldats, les antisémite carabinée, imams de france, les guerre en Afrique.

     

    • #573775
      le 31/10/2013 par fernand naudin
      D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’eau potable

      @ Bean ! vous avez oublié de parler du réchauffement diplomatique américano-iranien !
      chevrolet qui supplante peugeot sur le marché iranien !!! j’aimerai entendre AS sur ce sujet .... ! !

      la patrie ou la mort !


  • #573230
    le 31/10/2013 par matrix le gaulois
    D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’eau potable

    Monstrueux ! Je peux me tromper mais il me semble que même les nazis n’avaient pas coupé l’eau dans le ghettos de Varsovie (du moins, pas jusqu’à l’insurrection)...

     

  • #573242
    le 31/10/2013 par Marin Shadok
    D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’eau potable

    http://www.lexpress.fr/actualite/so...

    Le lien avec cet article de 1991 est intéressant.


  • #573312

    Et BIEN ENTENDU, silence de mort dans les merdias sur ce sujet...il ne faudrait pas qu’ils froissent leurs maîtres...QUAND MÊME !!!


  • les enfants boivent de l’eau contaminée et ont des calculs renaux


  • #573358
    le 31/10/2013 par Godefroi de Javron
    D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’eau potable

    Sans ce maudit blocus sioniste il serait possible d’établir un système de traitement de l’eau par biodynamisation comme celui développé par Aqua Dyn à Auroville (Inde).

    La "communauté internationale " doit bien connaitre ce procédé, mais l’ONU n’est-elle pas le siège du sionisme ? (de Satan).



  • Ayman Qwaider

    Ayman Qwaider est doctorant et spécialiste des questions d’éducation



    Il n’est pas spécialiste de l’orthographe, de toute évidence !


  • #573542

    Où sont passés les humanistes qui vociféraient il y a peu de temps dans tous les journaux (umps-istes) pour une intervention droit-de-l-hommiste dans un pays pas si éloigné ?
    Pourquoi ne parle-t-on pas plus objectivement de ce drame, d’Israel et son action exterminatrice dans les médias ?


  • 2 millions de personnes en 2020 quand il ne sont que 1,7 M en 2013, soit un accroissement de 17,6% en 7 ans.
    Ils doivent avoir le taux de natalité le plus élevé du monde arabe pour la plus petite superficie du territoire.
    Les juifs ne sont pas non plus responsable de tout les malheurs du monde, tout le monde va manquer de flotte, les réserves diminuent en volume et sont de plus en plus polluées alors que la consommation est de plus en plus grande à cause de l’augmentation démographique. Et c’est partout, même en France !

    Principaux indicateurs démographiques :
    Taux de natalité : 37,1 naissances /1 000 habitants (2013)
    Taux de mortalité : 3,7 décès /1 000 habitants (2013)
    Solde migratoire : 1,73 migrant(s) /1 000 habitants
    Mortalité infantile : 24,76 morts /1 000 naissances
    Indice synthétique de fécondité : 5,2 enfants/femme (2008-2009)
    Taux de croissance : 3,44 % par an (2013)
    Mariage : à la fin du XXe siècle, 42 % des femmes gazaouies sont mariées à l’âge de 18 ans ou moins.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bande_...

    Et il semblerait que les eaux en front de mer soient de bien meilleure qualité que celle du Liban où elles sont probablement impropre à la consommation, mais uniquement parce que l’UE leur a financé et construit des stations d’épuration dans les grandes villes.


  • #573618

    Sur le sujet, je vous transmets cette lettre, adressée le 12 mai dernier au rabbin Josy Eisenberg, en réaction à son émission “La Source de Vie” (Josy Eisenberg, info@lasourcedevie.fr)...

    Cher Monsieur le “télé-rabbin” Josy Eisenberg,


    Un grand Merci pour vos émissions, qui au cours des années m’auront appris le positif comme le négatif du judaïsme.

    [...]

    Quant au négatif : après les fort talentueux Elie Wiesel, Gilles Bernheim, etc., voici que vous enseignez aux “communautaires” comme aux “autres”-goyim, œcuméniquement rassemblés l’espace d’une matinée dans “Les Chemins de la Foi”, les modalités tordues de la chutzpah afin de mieux les éclairer - fût-ce involontairement - sur les aspects bien trop géopolitiques, et donc arrogants et mensongers, du judaïsme.

    Cette fois (12 mai 2013, sur France 2, à 9h30), dans “La Source de Vie” - au titre fort significatif dans le contexte abordé... - avec le rabbin Philippe Haddad vous avez suggéré que la politique de l’Etat d’Israël est à l’exemple édifiant et pacifiste d’Isaac, lorsqu’il aurait quitté sans violence la terre des Philistins (vous avez précisé : “la Bande de Gaza”), qui lui ont méchamment bouché leurs puits, avant d’aller le retrouver et se réconcilier avec lui, un exemple prometteur dans le conflit israélo-palestinien, avez-vous conclu.

    Cette belle analogie relève à l’évidence du plus grand foutage de gueule de la journée - puisqu’au quotidien, désormais, la “communauté” (dont la loi Fabius-Gayssot, en contexte critique, nous oblige à taire le nom) en suscite de nouveaux, ce qui est fort réjouissant en ce temps plutôt MOSSAD (depuis près d’un siècle de terreur un peu partout sur le Globe).

    Comme vous devez le savoir et bien sûr le taire, en fidèle rabbin asservi aux divers pouvoirs qui vous ont promu à ce poste de propagande, l’Etat voyou d’Israël a peu à peu détourné les eaux du plateau du Golan, du Jourdain et des territoires occupés et meurtris... ; il va même jusqu’à revendre, et très cher, l’eau des-et-aux Palestiniens... avant d’aller commercialiser les fruits et fleurs de leur dur travail de colonisés, de par le Monde (tout comme aux mineurs noirs, avec les diamants d’Afrique du Sud, etc.)... Bref, ce qui se fait parmi le plus abject dans la poursuite éhontée de la Naqba...
    suite : cf. \


  • #573623

    suite de /
    En somme - et à l’inverse exact de ce que vous avez prétendu -, au plan étymologique comme, bien pire encore, au plan éthique - ce fond de commerce communautaire -, la politique de l’Etat désormais largement honni d’Israël aura réussi le “tour de force” de “retordre” la “droiture de Dieu” - en référence, dans votre même émission, à “Jacob”, changé après son combat nocturne avec “l’être”, en “Israël” ; une axiologie que dénonçait avec force la philosophe, historienne et mystique Simone Weil, qui y voyait le début du caractère maudit de son propre peuple - puisque, pour elle - qui s’y connaissait en Rencontre intime de la Shekinah, certes version christique -, on ne saurait sortir vainqueur d’un combat avec l’ange, ce messager divin...

    Telle est d’ailleurs la “talon-d’achillité” d’Israël (autre allusion à “Jacob”) : continuez ainsi, et même les goyim les plus crétinisés par les médias, et jusqu’aux “communautaires” les plus soumis au rabbinat obscurantiste et pervers, se seront bientôt réveillés en un nouvel “antisémitisme” (puisque vous semblez tenir à ce mot, pourtant vide de sens), tout simplement par soif de vérité et de justice... après déjà - pour les plus récents et connus : Jacob Cohen, Gilad Atzmon, Pierre Stambul, Shlomo Sand, etc. - au fait, quand donc allez-vous évoquer ces meilleurs de la “communauté”, autrement qu’en les tenant pour des psychopathes suintant la haine de soi ?

    Mais cette fois, la réaction risque de s’avérer d’envergure planétaire... et “la Terre sainte”, désormais avilie à jamais par les chenilles des chars et des bulldozers de “Tsahal” écrasant le sang des Palestiniens (humour tragique : ces probables ex-Hébreux non-diasporiques islamisés - cf. Shlomo Sand) comme des humanitaires venus les soutenir, ne sera plus d’aucune aide, fût-elle fantasmatique...

    Avec ma plus vive critique compassionnelle, cher rabbin par trop semi-habile (cf. Pascal)...

    [Bug]

    P.S. Sur le même sujet, pour une militance artistique et humoristique, voir aussi :
    http://mereedrante.over-blog.net/ar...

     

    • #574238
      le 01/11/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’eau potable

      Merci à vous "Bug-Guy" et à votre aisance manifeste pour témoigner au rabbin, par votre "pneumatique" bien gonflé, toute l’admiration qu’il suscite chez les ermites, véritables et légitimes Pères du Désert... et ce n’est pas Le Bernard (l’autre ermite "au pont trop loin") de la Perfide Albion que mon propos évoque.
      Le jour où votre parti (pris) sera devenu aussi publiquement "Casher" au regard de la vérité, vous pourrez me compter parmi vos adhérents, mais ce n’est pas demain la "Weil" (comme le disait Céline) !
      Plus prosaïquement, du Jourdain et depuis sa Meir morte, Israël n’a cessé ses visées cairotes, mais il se peut qu’un jour, l’Arche d’Alliance révèle le secret de son illusion...


  • #573701

    Prions que pour avant 2016, le blocus ait pris fin ... d’une manière ou d’une autre.


  • #573705
    le 31/10/2013 par P’tit Breton
    D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’eau potable

    Les goyims tirés par les cheveux ? http://www.liberation.fr/monde/2013...


  • #573832

    quand on pense que cela fait des dizaines d’années que les Palestiniens subissent ces conditions de vie indignes ,ponctuées de carnages ,de terreur,d’humiliations quotidiennes,je me dis invariablement que si j’avais été l’un d’eux,je me serai fait sauter depuis longtemps dans un attentat kamikaze par désespoir. Comment en effet envisager un espoir de paix,d’amélioration de la vie quotidienne quand on survie depuis tant d’années sous l’oppression,la manipulation,les inhumanités ,la cruauté et l’abscence de pitié de la part d’un état extrémiste à qui tout semble permis... J’admire vraiment le courage,la patience de ce peuple qui fait chaque jour l’effort surhumain de demeurer debout sur cette terre et au travers de laquelle son "golgotha" symbolise à mes yeux la honte de l’humanité.


  • #573951

    Selon le droit international, la puissance occupante doit assurer le bien-être des populations




    Ca me débecte chaque fois que je lis ça : comme si la puissance occupante était légitimée.
    Selon un droit international digne de ce nom la puissance occupante devrait dégager ou accepter de partager avec les palestiniens la même citoyenneté palestinienne. Avec les mêmes droits, et la même eau fraiche pour se désaltérer, les humains dans le droit humain passant avant les tulipes, assurément.


  • #573956

    Tu veux être libre, homme ? et de quel droit, ayant
    Chez toi le détenu, ce témoin effrayant ?
    Ce qu’on croit sans défense est défendu par l’ombre.

    Toute l’immensité sur ce pauvre oiseau sombre
    Se penche, et te dévoue à l’expiation.
    Je t’admire, oppresseur, criant : oppression !
    Le sort te tient pendant que ta démence brave
    Ce forçat qui sur toi jette une ombre d’esclave
    Et la cage qui pend au seuil de ta maison
    Vit, chante, et fait sortir de terre la prison.

    V. Hugo (extrait de Liberté)


  • #574942
    le 02/11/2013 par Curtis Newton
    D’ici 2016, Gaza n’aura plus d’eau potable

    Du moment que les Israéliens remplissent leurs piscines et lavent leurs 4X4... C’est plus important non ?


  • #575630

    Manuel Gaz et sa douche américaine fourniront l’eau aux démunis.


Afficher les commentaires suivants