Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Davet & Lhomme, du très sioniste Le Monde, dénoncent l’hydre islamiste

Tout le monde connaît les grands investigateurs du Monde, Davet & Lhomme. Inséparables, la main toujours fourrée dans le sac d’un juge d’instruction, ils passent dans l’esprit des étudiants en journalisme pour la quintessence de l’indépendance et du courage éditorial.

 

 

En vérité, ils ne font que traduire les ordres venus d’en haut. Aujourd’hui, ils viennent sur la radio oligarchique Europe 1 vendre leur livre sur l’islamisation de la Seine-Saint-Denis. Une sacrée découverte, mais leur enquête tombe à pic en pleine campagne nationale-sioniste. Un hasard, exactement comme la sortie du pauvre directeur de franceinfo qui tire sur Mélenchon et La France insoumise au moment où Macron a besoin de se refaire une santé et d’éteindre les voix critiques. Décidément, les agendas, c’est silencieux, mais ça dit beaucoup de choses.

Gérard Davet à Sonia Mabrouk, qui tente de jouer à l’avocat du diable alors qu’elle semble convaincue par la thèse des journalistes du Monde :

« La forte majorité de musulmans sur place vivent un islam modéré, mais il y a des musulmans qui veulent un islam plus revendicatif. Les maires doivent composer avec eux et donc accepter une sorte de clientélisme religieux. Il y a un slogan maintenant en Seine-Saint-Denis : “une mosquée, trois mandats”. C’est pour un maire une façon d’acheter sa pérennité électorale. »

Fabrice Lhomme :

« C’est un ouvrage assez étonnant qu’ont réussi nos jeunes journalistes, car ils apportent des révélations sur ce qui se passe dans certains endroits de la banlieue parisienne, dont la Seine-Saint-Denis, avec un islamisme très rigoriste, très dur. Une journaliste a visité une école salafiste dans laquelle les enfants n’ont pas le droit de faire de la musique, les filles doivent être voilées, les visages n’ont pas de représentation humaine… Ce sont des choses assez fortes en France en 2018. »

Le Monde ou l’antiracisme qui vire à l’islamophobie

Que l’on soit bien clair : personne ne conteste la réalité de l’islamisation du 93, un département qui a toujours été le réceptacle des populations immigrées par une région parisienne qui n’en voulait pas. En gros, les immigrés de dernière génération, allez hop, dans les villes communistes du 9-3.

Et puis, peu à peu, les socialistes ont remplacé les maires communistes et y ont instauré leur deal « mosquée contre votes ». On sait tous que les imams donnent des consignes de vote quand les édiles ou députés leur promettent des subventions et des autorisations à construire. C’est un deal gagnant-gagnant pour les politiques et les religieux, mais perdant pour la population en général, y compris les immigrés fraîchement francisés ou pas : le taux de chômage y est record, les écoles publiques délabrées, le tissu économique fragile, bref, le socialisme de trahison a proliféré au détriment des conditions socio-économiques.

Une perte publique énorme pour un bénéfice privé minuscule, tout ça pour voir le PS dégringoler à 6% en mai 2017. Car au bout du compte, même les Français d’origine immigrée qui votaient PS ont fini par se rendre compte des dégâts (il a fallu pour ça les manifs anti-mariage gay de 2013).

Après 30 ans de cette politique aussi cynique que désastreuse, le PS est mort, les banlieues sont en ruine, la violence sociale a monté d’un cran, plus de 1 000 radicalisés sont partis rejoindre Daech, et les politiques ne savent plus comment éteindre l’incendie.

 

 

On notera en passant la fantastique duplicité du journal Le Monde – et en cela on ne vise pas Davet & Lhomme personnellement –, un journal qui est passé tranquillement du socialisme antiraciste d’hier au libéralisme islamophobe d’aujourd’hui. Le quotidien qui a vendu l’idéologie antiraciste aux Français dans les années 80 se retrouve avec un bébé hideux sur les bras. Il peut le dénoncer, il en est, entre autres, le père !

Avec cette enquête réalisée par de jeunes admirateurs, Davet et Lhomme inventent une nouvelle forme de désinformation : ce n’est pas de la désinformation primaire, comme le mensonge du même nom, mais de la désinformation par omission. C’est-à-dire une information décalée dans le temps qui attend l’aval oligarchique pour avoir droit de presse. Ce qu’ils disent dans leur livre sur le 93 est ce que crie Jean-Marie Le Pen dans le vide médiatique depuis 40 ans, et cela fait 40 ans que Le Monde attaque Le Pen.

Les Bouvard & Pécuchet de l’investigation tirent comme prévu sur la cible oligarchique du moment :

 

L’information qui ne retourne pas sa veste de vison est sur Kontre Kulture

 

Lhomme & Davet ou les Bouvard & Pécuchet de l’info, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Parmi les 18 membres du futur conseil de surveillance du Monde SA, voici les 10 proposés par le trio BNP :

    Laure ADLER
    Pierre BERGE
    Antoine BERNHEIM, doyen (né le 4 septembre 1924)
    Daniel COHEN
    Louis GAUTIER
    Bernard-Henri LEVY
    Xavier NIEL
    Nicole NOTAT
    Matthieu PIGASSE
    Louis SCHWEITZER
    Ce dernier étant proposé à la présidence du conseil du Monde SA.

    LMPA, ancienne société de tête, propose cinq noms, dont quatre internes

    Véronique BROCARD, présidente de la Société civile des personnels du groupe des publications de la Vie catholique (Télérama, La Vie…)
    Christian MARTIN, président de la Société des lecteurs du Monde
    Jean-Luc PELLATI, président de la Société des cadres du Monde
    Gilles VAN KOTE, président de la Société des rédacteurs du Monde

    et un au nom des « entreprises partenaires » historiques du Monde

    Jean-Louis BEFFA, senior advisor chez Lazard

    Le pôle d’indépendance a désigné une candidate pour la représenter

    Marie-José GALLARD, présidente de la Société des personnels du Monde

    Le conseil se complète d’un membre désigné par Lagardère et d’un désigné par Prisa. Dans le précédent conseil, Lagardère était représenté par Pierre LEROY, Jean VEIL et Dominique D’HINNIN.

    http://phbm.blog.lemonde.fr/2010/10...

     

  • « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » Jacques-Bénigne Bossuet
    On pourrait même dire que « Dieu pleure » quand Il voit la bêtise et l’aveuglement de certains de nos dirigeants et leur retournement opportuniste…

    Ces journalistes croient inventer l’eau chaude et que personne ne le remarque !!


  • "Une mosquée, trois mandats"... pour que les maires se fassent réélire ?

    La réalité ne serait pas plutôt la suivante : depuis quarante ans "un mandat, trois mosquées" ?

    Vous comprenez mon ironie ? Les maires rouges (rouges et feuges), en Seine-Saint-Denis et ailleurs, ont passé les quarante dernières années à promouvoir l’immigration de masse en provenance du Maghreb et l’installation de mosquées dans leurs villes : mosquées de fortune improvisées dans des locaux lambda ou mosquées pleinement légalisées avec bâtiments en dur. ET EN PLUS, sans que la communauté musulmane aient eu à mener un quelconque combat politique revendicateur.

    Des journalistes nous disent en 2018 que des maires se trouvent maintenant dans une situation qu’ils n’ont pas voulue. OR, au cours des quarante dernières années, c’est précisément les maires et les journalistes qui ont le plus œuvré (et avec acharnement) pour se trouver maintenant dans cette situation. Je me souviens très bien des années 1980 et 1990 : ces deux classes, la classe politique et la classe médiatique, exerçaient sur toute la société française une violence morale et psychologique extrêmement brutale sur quiconque exprimait un désaccord avec le processus d’immigration et d’islamisation. Et les Français du quotidien, par peur et par mimétisme social (mimétisme social qui lui aussi d’ailleurs ne fonctionne que par la peur) relayaient cette violence à leurs proches, autour de la table familiale, au travail, à l’école, au bistro. En ce qui concerne cette politique criminelle appliquée par les MAIRES avec la rhétorique de soutien des JOURNALISTES, la moindre lucidité sur la situation réelle était immédiatement assimilé au Front national et à Jean-Marie le Pen, et si la conversation s’étendait un peu trop, tout finissait dans des "reductio ad Hitlerum" et "reductio ad Shoah".

    La communauté musulmane de Seine-Saint-Denis a installé son mode de vie non français dans les villes dionysiennes parce que c’est ce que la classe politique et médiatique leur a dit de faire au cours des quarante dernières années (avec des maires soit communistes, soit juifs... soit les deux). Quant au salafisme, minoritaire soit-il, lui aussi s’est installé avec le consentement des pouvoirs publics corrompus. Ça fait quarante ans que la police a l’ordre d’appliquer une politique de laissez-faire.

    Classe politique et classe médiatique, cul et chemise : TRAÎTRES... ET MAINTENANT HYPOCRITES.

    Ils nous font passer à l’étape suivante...


  • L’islamisation est partout, pas que dans le 93. Mais dans le 93, cela devient quasiment exclusivement la population locale, avec l’évolution dans les pratiques que l’on constate dans tous les pays musulmans. Nier l’islamisation (au sens du frérisme) dans les zones à majorité musulmane revient à nier la réalité. Et ce n’est pas spécifiquement français.

     

    • Le problème ce n’est pas l’islamisation mais la racaillisation.
      Si tu va à St Denis ce qui frappe ce ne sont pas les dizaines de mosquées (je crois qu’Il n’y en a que 2 plus les foyers) ou les djellabas mais c’est l’ambiance ghetto


    • @ben perso l’islamisation me dérange... Même les "gentils" j’en veux pas : ils n’ont en rien l’esprit français...


    • @Ben

      la culture islamique est incompatible avec la culture européenne. Les musulmans en nombre islamisent, c’est comme ça depuis toujours, il n’y a aucune raison que cela change.

      Le premier cage de réconciliation c’est que les msulmans acceptent le mode de vie des français, qui je dois le dire feraient bien de renouer un epunavec leur tradition.


    • ah qui favorise l’islamisation ????????????

      Le président du Comité (des droits de l’homme de l’onu), l’Israélien Yuval Shany, a cependant souligné qu’il considérait personnellement, comme « nombre » des 17 autres experts, que le niqab était « une forme d’oppression contre les femmes ». Mais il juge qu’une « interdiction généralisée à caractère pénal ne permet pas d’assurer un équilibre raisonnable entre l’intérêt général et les libertés individuelles ».


  • "Davet et Lhomme…" C’est Lhomme qui fait l’homme ?


  • Et oui les pauvres petits chéris il ne leur faut de règles par de stress pour ne pas les brusquer et les rendre juste des délinquants ultra !


  • Grâce à internet on sait tout, tout de suite et on garde toutes les preuves qui sont impossible à faire disparaître. Elles serviront le moment venu et ce moment approche. Que celui qui a des oreilles entende.


  • ne manquez pas le prochain scoop du monde.. : il fait froid en hiver.. !


  • Nous sommes dans la désinformation la plus totale. La racine de ce que nous vivons se trouve dans les Résolutions de Strasbourg de 1975 et le Protocole de Barcelone de1995. Sur ce, il y a eu Quatar 2000 où ce qui précède à été confirmé par un rapport de l’ISESCO qui dit, ici en résumé, que l"immigration musulmane est légale en UE et que les musulmans continuent de vivre "comme là-bas" charge au pays d’accueil de construire mosquées et de ne pas disciminer le migrant. Ainsi, le programme d’apprentissage de l’arabe dans les écoles de la République est licite... Ce programme culturel est disponible en français sur le sitre ISESCO. Sinon, relisez la video de Wagner sur le sujet. Ite, missa est ! Le reste, c’est du blabla stérile...

     

  • Waouh, quelles révélations de ces deux grands journalistes, personne ne savait que le mode de vie français a quasiment disparu dans le 93. Chapeau bas ! Et eux croient qu’ils ont decouvert un nouveau continent ...

     

    • Surtout, j’espère que personne n’aura oublié (au moment du grand chambardement) que depuis 30 ans au moins ils ont largement contribué à installer ce qu’ils dénonce aujourd’hui. On se croirait revenus à la Libération avec les résistant de la dernière heure. J’attends la retourne de veste de Libération et de Dumorand sur France Inter.


  • Et ça vit sur l’impôt des subventions, comme la pléthore de cinécuristes qui cernent les caisses de l’état, inscrits dans le hold-up permanent, avec l’assentiment, la complicité active du ’’pouvoir’’. Ce qui donne une image déformée/dévoyée à dessein du paysage socio-économique, afin de nourrir artificiellement des argumentations et des actions visant à conforter/péréniser la Domination à la manoeuvre. Ces deux-là font parti du petit personnel du casino truqué qu’est devenu ce triste endroit du monde, ils servent la soupe et tape dans la caisse avec les copains. Sur le fond, des cambrioleurs mous.


  • "les enfants n’ont pas le droit de faire de la musique" = Une ecole sans prof de musique. Et alors ?? Je pense que s’ils voulaient faire de la musique, ils seraient pas là-bas.

    Des filles voilées dans une école privée, et alors ? Elles n’ont pas le droit de l’être à l’école publique.

    De plus, cette école pourrait être celle de chrétien Memonites.

    Bref, c’est léger comme "dossier". J’aurai aimé qu’ils découvrent un atelier de bombe ou centre de tir. Du lourd !

     

  • Ils se sont installés de force en Amérique, au Canada, en Australie, en
    Afrique du sud, Amérique du sud et ils nous traitent d’immigrés.
    Lamentable !
    Quand ils viennent chez nous ils disent qu’ils sont expatriés et quand
    c’est nous qui allons chez eux ils nous traitent d’immigrés. Mesquinerie quand tu nous tiens.
    Ils disent d’eux qu’ils sont en situation irrégulière dans un autre
    pays.
    Et quand il s’agit de nous, ils disent que nous sommes des sans papiers, des clandestins.
    Les Français et des françaises qui sont aliénés à 97 % feront mieux de faire des recherches sur les activités criminelles de leurs politiques et leurs militaires en Afrique la France n’intervient pas en Afrique pour la paix ni pour préserver la liberté des Africains non elle n’intervient en Afrique pour les intérêts de la France et des Français. Les Français et des françaises doivent comprendre qu’ils ou qu’elle vient sur les braquages et des rackettes de L’Afrique depuis l’esclavage jusqu’à nos jours ; la France n’a jamais lâché L’Afrique et elle n’a jamais abandonné la politique Françafrique, d’ailleurs la diplomatie française est concentré sur le maintien de la politique Françafrique et le franc CFA 90 % des budgets de la république française viennent les exploitations de L’Afrique chaque année L’Afrique précisément les quatorze pays Africains qui utilisent le franc CFA, versent 450 milliards d’euros par an à la France à révéler un journal Allemand.

     

    • #2069309

      D’où la politique actuelle d’immigration pour que tout ces gens ne réclament pas leurs du dans leurs pays.(450 milliard)
      On préfère les recevoir avec des clopinettes (RSA, aides sociales) et pour les plus chanceux un salaire au SMIC.


  • c’est un numéro de cirque disait coluche y’en a un coupe les oignons et l’autre qui pleure....

    Le président du Comité, l’Israélien Yuval Shany, a cependant souligné qu’il considérait personnellement, comme « nombre » des 17 autres experts, que le niqab était « une forme d’oppression contre les femmes ». Mais il juge qu’une « interdiction généralisée à caractère pénal ne permet pas d’assurer un équilibre raisonnable entre l’intérêt général et les libertés individuelles ».

    c’est comme un rateau qui ratisse tres large.... chaque dent du rateau fait son travail...
    un des dents s’appelle zemmour. c’est ca le travail d’équipe


Commentaires suivants