Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Grèce : des enfants de cinq ans violés dans un camp de migrants

Dans le camp de migrants de l’île de Lesbos, en Grèce, de très jeunes enfants seraient victimes d’abus sexuels en tout genre.

 

Lesbos, plus grand camp de Grèce

En Grèce, les migrants font de nouveau parler d’eux. Et plus précisément dans le camp situé sur l’île de Lesbos, qui est le plus grand du pays (8 500 personnes). Pour mémoire, nous avions évoqué Lesbos il y a peu après que des militants pro-migrants aient abattu une croix chrétienne jugée offensante pour les « réfugiés » musulmans arrivant sur l’île.

Des pro-migrants qui doivent dorénavant être bien embarrassés suite aux révélations inquiétantes sur le comportement de certains de leurs protégés. Ainsi, un magazine américain indique que les mères de famille présentes dans le camp de « réfugiés » de Moria, à Lesbos, vivent dans la peur car les abus sexuels et les violences sont nombreux.

À l’encontre des femmes mais aussi des enfants. Selon Declan Barry, coordonnateur médical de Médecins Sans Frontières en Grèce, une forte augmentation de ces faits a eu lieu depuis le mois de mai dernier, à raison d’un cas d’agression sexuelle par semaine en moyenne.

 

Enfants abusés : du viol au suicide

En moins de cinq mois, MSF a ainsi recensé 21 cas déclarés. Parmi lesquels, près de la moitié concernerait des garçons et des filles de moins de 18 ans, avec au moins deux affaires qui impliqueraient des enfants âgés de cinq ans. Des attouchements sexuels mais aussi des viols auraient bien été commis par certains migrants sur ces enfants. Une fréquence que le coordonnateur de MSF interrogé juge sous-estimée.

Entre autres histoires sordides, il y a notamment celle d’un père de famille célibataire quittant sa tente pour aller chercher de la nourriture et découvrant à son retour que son enfant avait été victime de violence sexuelle pendant son absence…

Dans ce contexte, comment s’étonner ensuite d’un autre rapport alarmant de la part de MSF : celui concernant le nombre croissant d’enfants et d’adolescents vivant dans ce camp de migrants de Lesbos qui ont tenté de se suicider ou se sont automutilés. « Nous devons reconnaître qu’il s’agit d’un échec systémique », a conclu Declan Barry.

Lire l’article entier sur breizh-info.com

 


 

Un reportage d’Arte sur l’île de Lesbos, dont l’arrivée massive de migrants a fait fuir les touristes, suivi d’une vidéo et d’un reportage photo de Sputnik :

 

« Ici les gens peuvent voler, violer, être violents. Nous avons besoin de sécurité. Si vous ne faites que regarder comment nous nous volons et nous étranglons, en quoi consiste votre humanité ? »

 

Des milliers de tentes et de conteneurs s’étendent sur une grande plaine d’oliveraies à l’est de l’île grecque de Lesbos. Les milliers de personnes déplacées qui se sont retrouvées dans le camp de Moria tentent de vaincre la peur et la violence, l’absence de sécurité, la saleté et les maladies.

Lire l’article entier sur fr.sputniknews.com

La Grèce ou le laboratoire du libéralisme prédateur,
voir sur Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2066138

    Signe de fin des temps qui rappelle la scène du film Noé avec Russel Crowe, la veille du grand châtiment, lorsqu’il cherche son fils dans un camp où tout est foutu comme ici. Que celui qui voit les signes comprenne.

     

    Répondre à ce message

  • #2066139

    Voilà de cruelles réalités non relayées par les médias complices,les mondialistes ..
    Ils sont parqués comme des animaux vivant dans des conditions de vie terribles,psychologiquement atteints.frustrations ,haine ,violences,agressivité qui vont naître et s’accroitre entre migrants venant de pays diverses, mais aussi avec les autochtones..

    C’est un vrai camp de concentration où toutes les violences prolifèrent ,la loi du plus fort règne,les gens sont livrés à eux mêmes .
    Les êtres les plus fragiles sont toujours les femmes et les enfants .
    Viol, agressions sexuelles ,trafics d’êtres humains : enfants ,femmes.
    Pareil situation dans les camps syriens en Turquie Ne pas oublier les soldats des officines mondialistes en Afrique et les nombreux affaires de pédocriminalités.
    Qu’est ce que ces gens ont gagné : rien ,ils ont été forcés à partir par les agents de soros ,ils ont quitté leur pays ,leur famille ,leur terre pour du néant .

    Les mondialistes sont des esclavagistes .

     

    Répondre à ce message

  • #2066179

    Il faut être ouvert aux autres pratiques culturelles et ne pas se refermer sur soi-même.

     

    Répondre à ce message

  • #2066229

    On comprend mieux pourquoi tant d’ "humanistes " européens exigent plus de migrants , c’est par "amour "pour les enfants ! Et cela ne s’invente pas tout ce passe sur l’île de Lesbos !! Bientôt Cohen bendite les accueillera à Sodome et Gomorh ! Polanski parle déjà de tourner un film sur le sujet et veut impérativement y tenir le rôle de l’adulte !!

     

    Répondre à ce message

  • #2066293

    Qu’en pensent les passeurs officiels de l Aquarius ?

     

    Répondre à ce message

  • #2066340

    Les Bacchantes, après l’avoir décapité, jetèrent la tête d’Orphée à la mer : en abordant l’île de Lesbos, elle chantait encore… Lesbos, l’île de Sappho qui y inventa la poésie lyrique - et dont les œuvres furent détruites en 1073 par les racailles judéos-chrétiennes… Cette île sacrée est profanée par ces gens qui n’ont rien à voir avec nous, héritiers des Grecs . Espérons que les Turcs, profitant de cette occupation inquiétante, n’annexeront pas l’île située à 3km de leurs côtes . Relire "Lesbos" de Baudelaire, poème aussi splendide que poignant .

     

    Répondre à ce message

  • #2066461

    Ce qui est intriguant c’est de voir des gars comme Frank Giustra un proche de Clinton et associé de la fondation Clinton s’intéresser de près à tous ces réfugiés.

    On le voit ici devant le centre appelé Elpida (espoir en grec) avec un autre employé du centre situé à Thessalonique ou les femmes seules avec enfants sont recueillis.

    https://pbs.twimg.com/media/DSuykC4...

    On remarquera aussi quelque chose de beaucoup plus inquiétant le logo reconnu par le FBI comme étant un symbole de ralliement pour les pédophiles se trouvent sur une des portes d’entrées

    C’est ce même Giustra qu’on voyait dans les iles "sauver" des enfants d’embarcations sommaires dans ce qui ressemble de plus en plus à un trafic d’êtres humains avec la complicité des autorités turques et grecques.

    Giustra avec sa société Lionsgate Films a même produit le fameux film HOSTEL. Dans ce film d’horreur des inconnus étaient enlevés et ensuite torturé devant un public de riches psychopathes.

    On dit que parfois la réalité dépasse la fiction enfin je me comprends ...

     

    Répondre à ce message

  • #2066571

    Un article degueulasse puisqu’il tend à dire que cela montre la valeur profonde des migrants "Des pro-migrants qui doivent dorénavant être bien embarrassés suite aux révélations inquiétantes sur le comportement de certains de leurs protégés".

    Les pro migrants répondraient justement que ce ne sont pas les migrants eux mêmes qui sont responsables,ce sont les conditions inhumaines dans lesquelles on les force à vivre.

    C’est l’occident avec à sa tête l’oligarchie sataniste qui est responsable du chaos ayant chassé la plupart des migrants de chez eux.Il serait normal de compenser et de les accueillir dignement.

    Poser la question en terme de "pro ou anti migrant" est stupide.
    Il faut être stupide pour être l’un ou l’autre.
    Je ne suis ni Charlie ni Coulibaly.
    Je ne suis ni pro migrant ni anti migrant.

    Je suis contre le système qui a détruit la syrie,la lybie et mis en esclavage l’Afrique.
    Maintenant ceux qui ont fui leur pays pour ne pas être tués,doivent être accueillis temporairement mais dignement sur le sol européen.Et en particulier les femmes et les enfants.Ils doivent être accueillis dignement avec un titre de séjour temporaire et raccompagnés chez eux quand la situation le permettra.

     

    Répondre à ce message

  • #2066725

    Et ces mecs sont sensés fuir la violence et la guerre ? Ils donnent plutôt le sentiment de l’avoir apportée dans leurs bagages...

     

    Répondre à ce message

  • #2067738
    Le 22 octobre à 15:52 par Sue-à-Velib’
    Grèce : des enfants de cinq ans violés dans un camp de migrants

    Mais non, vous n’avez rien compris, c’est une tradition, c’est beau, c’est culturel, un peu comme la saucisse à Toulouse , le vin dans le bordelais, le biniou en Bretagne ou l’andouillette à Lyon, eux c’est le bacha bazi, ou batcha bazi
    Bande de fascistes blancs arriérés et intégristes et la culture bordel de merde !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents