Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Débat Bronner-Di Vizio : faut-il dissoudre l’Ordre des médecins ?

« Faut-il dissoudre l’Ordre des médecins ? » : un débat entre Claude Bronner (médecin généraliste et vice-président du syndicat Union généraliste) et Fabrice Di Vizio (avocat spécialiste en droit de la santé, avocat de Didier Raoult).

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " L’ordre des médecins " est quelque chose qui a commencé juste après les massacres et bûchers de sages-femmes qui connaissaient un peu trop bien les plantes médicinales , pendant les " chasses aux sorcières " au moyen-âge et gênaient le système " Big pharma " naissant !!!

     

    • C’est un sujet plus qu’intéressant. Y a-t-il des bouquins sérieux qui en parlent ?


    • Pour être précis pour la création du conseil de l’ordre des médecins :
      L’origine du Conseil de l’Ordre des Médecins remonte sans nul doute à la seconde moitié du
      XIXème siècle lors du Congrès médical de France où est évoquée l’idée de Conseils
      médicaux départementaux.
      Le projet d’un Conseil de l’Ordre a été repris tant par l’Association Générale des Médecins
      de France que par le Pr. Grasset en 1896 regrettant qu’il n’existe pas de Conseil de l’Ordre.
      Le projet législatif d’un Ordre des médecins date de 1923 mais il faut attendre 1928 pour que
      soient déposées les premières bases législatives auxquelles contribuèrent les réflexions de
      l’Académie de médecine et de la 2ème assemblée générale de la Confédération des
      syndicats médicaux.
      Le gouvernement de Vichy par la loi du 7 octobre 1940 crée le "Conseil supérieur des
      médecins" qui s’avère un effecteur zélé de la période indigne de la discrimination. Cet
      organe de l’"Etat Français" sera dissous par une ordonnance du gouvernement provisoire
      de la République Française à Alger présidé par le Général de Gaulle le 18 octobre 1943.
      L’Ordre des médecins actuel sera créé par une ordonnance du Général de Gaulle du 24
      septembre 1945 signée par Monsieur François Billioux, ministre communiste de la santé.
      Source


    • " ric "

      Il y a un film Allemand " Die Hebamme " ... ( " la sage-femme " ... ça m’étonnerait qu’il y ait une version Française ) qui va dans ce sens ...

      Il y a aussi un documentaire " Magic weed " qui aborde le sujet ...

      Je suppose qu’il pourrait il y avoir un sérieux bouquin ou deux , mais pour l’instant , c’est par bribes que j’essaye de comprendre ce puzzle évincé de l’histoire ...


  • Le probleme essentiel de l’Ordre est son infiltration par la franc maconnerie et par consequent sa derive mafieuse.
    Ses attaques contre les medecins individuels (le plus souvent les mieux qualifies) sont notoires et jamais dans le sens de l’ethique, de la defense de la liberte scientifique, et des patients.
    C’est au contraire un repere de gens essentiellement peu recommendables qui veulent s’eriger en milice medicale.
    Ce qui evidemment est utile a un pouvoir qui a un dictature sanitaire en projet.


  • Bien sûr qu’il faut dissoudre l’ordre des médecins , ne serait-ce que parce que ce truc est complètement affilié de manière évidente aux intérêts du pouvoir.
    Cela a sauté aux yeux ces derniers temps, il n’a défendu ni la médecine, ni les médecins, ni les bonnes pratiques, ni la déontologie ni le serment d’Hippocrate, ni les patients mais uniquement le pouvoir.
    C’est un genre de mafia multimillionnaire qui fait dans le racket légale de cotisations , qui donne dans le détournement de fond , les magouilles et les petits arrangements entre amis et le règlement de compte entre confrères .

     

    • L’ordre des médecins ne défend que le serment d’hypocrite.


    • Ce n’est pas parce qu’une institution est noyautée par des pourris, qu’il faut la supprimer.

      La fonction de l’Ordres des médecins est d’obliger à aplaiquer les règles de déontologie.

      Une des principale règle de déontologie est la séparation de la médecine et de la pharmacie, comme il y a la séparation du pouvoir judiciare et du pouvoir législatif.

      - 1°) un médecin ne doit pas vendre de médicaments parce que son diagnostic ne doit pas être influencée par un intérêt commercial.
      - 2°) un pharmacien ne doit jamais prescrire de médicaments parce qu’il a intérêt à prescrire ce qui lui rapporte le plus commercialement.

      Ce principe n’est plus respecté : un médecin libéral qui reçoit un seul euro d’argent ou d’avantage d’un laboratoire pharmaceutique devrait être sanctionné et rayé de l’ordre.

      Les docteurs en médecine qui veulent travailler pour des laboratoores pharmaceutiques ne doivent plus être inscrits à l’Ordre des médecins car ils n’exercent plus la médecine.

      Pour que les médecins ne soient pas obligé d’accepter l’argent des marchands de médicaments, les honoraire des médecins devraient être considérablement augmentés pour leur permettre de vivre dans une certaine aisance.


  • L’ordre des actionnaires médecins.


  • Si l’ordre des médecins n’a rien fait pendant la crise du Corona virus, c’est parce que on ne peut rien faire avec 85 millions d’euros dans 365 jours. Que dalle !
    Que peut-on bien faire avec seulement 233 000 euros par jours à notre époque, hein ?!!
    Peau de balle !


  • Je vais regarder de nouveau « 7morts
    sur ordonnance »


  • #2683316
    le 11/03/2021 par faut-il éradiquer les loges ?
    Débat Bronner-Di Vizio : faut-il dissoudre l’Ordre des médecins (...)

    OUI.

    Hormis leur nom de loge suspicieux, il y a déjà la Justice, et ça fera diminuer la bureaucratie, c’est-à-dire le désordre...


  • Il faut dissoudre
    - l’Ordre des Médecins ;
    - le Nouvel Ordre Mondial ;
    - l’Obligation de cotiser à la Sécurité Socialiste ;
    - l’Obligation de cotiser à la Retraite ;
    - le Parlement ;
    - le Gouvernement ;
    - la Constitution ;
    - les médias majeurs ;
    et restaurer le Royaume catholique de France.

    Désormais, tous les résidents de la France qui sont intelligents et informés savent que
    - ils payent cher, tous les mois, pour avoir droit à la Sécurité Sociale ;
    - ils ne seront pas soignés quand ils attraperont un virus mortel ;
    - ils seront euthanasiés quelques jours après leur hospitalisation s’ils coutent plus de blé à la Sécurité Sociale et à la Retraite Républicaine qu’ils ne leur en rapporte.

    Information exclusive : Plusieurs psychiatres fonctionnaires Français racontent partout, depuis plusieurs mois, que certains dissidents Français ( pas tous, uniquement ceux qui sont influents ) sont des malades mentaux. "Je trouve le procédé malhonnête" - Dieudonné. Les dictateurs changent, les techniques des dictatures sont immuables.

     

  • "la question, elle est vite répondue à l’interrogation qui m’interpelle’"


  • Limite du dialogue possible est atteinte avec un vieux médecin bien plus rigide qu’il ne croit et tente de faire croire. Limite de sa capacité à remettre en question une institution et ses pratiques à un niveau national.


  • Il serait temps en effet ! Cette chose ne devrait même pas exister.
    Pour compléter :
    https://m.youtube.com/watch?v=HKFFs...


  • En résumé ... L’ordre est aux ordres !
    Même conclusion pour la Belgique.


  • Pour mieux régner (non, pas le prince), l’état pourri a besoin de division. Pour se défendre, le peuple a besoin de Di Vizio.......


  • Désordre des médecins. Voila à quoi sert cette institution.


  • Aucune réaction de l’Ordre , quand l’état décrete l’euthanasie au Clonazépan dans les Ehpad


  • Je suis d’accord avec le fait que l’ordre des médecins a joué un rôle délétère dans cette crise. Le rapport de la cour des comptes montre d’ailleurs le pantouflage voir les petites magouilles d’une corporation en putréfaction lié à une représentation ayant plus à voir avec le troisième âge ou l’entre sois règne.
    Cependant je me souvient du discours d’Attali qui faisait le vœux pieux de faire exploser les institutions de l’intérieur comme condition de leur dissolution dans celles des institutions Européennes.
    Plus d’ordre des médecins (échelle relativement contrôlable), plus de possibilités d’indépendance médicale face à l’ingérence des laboratoires qui pourra via des institutions encore plus opaque de faire plier les médecins trop curieux des solutions alternatives et plus indépendantes de la machinerie de Big Pharma.
    Soit on considère l’existence d’un conseil privé financé par les médecins eux mêmes (il faut le rappeler) comme n’étant plus justifié et alors on participe à la centralisation européenne aux mains des lobbys soit on le rénove en le nettoyant des éléments problématiques et on conserve une possibilité d’indépendance vis à vis du déferlement totalitaire sanitaire impulsé par l’exécutif qui lui n’a plus aucune souveraineté depuis bien longtemps.
    D’ailleurs Véronique Hamayon Tardé conseillère maître à la Cour des comptes (30 ans de services) à l’origine du rapport, a été nommé directrice du cabinet du Président de l’Assemblée nationale François de Rugy.
    L’ordre des médecins a sans aucun doute subit des pressions de l’état, servant ainsi de mandataire pour contrôler les médecins récalcitrants pendant la crise. L’ordre se rebifferait il comme le conseil scientifique dans sa lettre publié dans The Lancet : https://www.thelancet.com/journals/...)00036-0/fulltext
    Une manière de se protéger d’éventuel poursuite, sentant le vent tourné ?
    Un conseil gênant parce que pouvant s’avérer plus solidaire avec les médecins en colère sous l’impulsion de Coordination santé libre et moins avec le gouvernement ?
    L’affaire pourrait être bien plus compliqué qu’un simple dysfonctionnent déjà ancien et qui n’a pas dérangé grand monde dans le monde politique qui n’enquête que sur ce qui l’arrange en fonction de la stratégie du moment.


  • Il faut dissoudre TOUT les ordre médicinaux et paramédicaux (infirmier kiné etc...).

    Des l’emergence de l’ordre infirmier, les directives commençaient a tomber d’on ne sait ou avec les menaces "si vous ne souscrivez pas a l’ordre interdiction d’exercer" et je n’etait qu’etudiant. leur représentant vous repondent comme fonctionnaire ne savant plus ce qu’est un patient...

    Bref tout les ordres sont à dissoudre,

     

  • Crise sanitaire, 2 victimes : les français et l’ordre des médecins. Remarquable, total respect.
    Il faut toujours respecter non pas l’adversaire mais l’ennemi.


Commentaires suivants