Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Découvrez le matériau qui va radicalement changer le monde : le graphène

Ce n’est plus le plastique le matériau de l’avenir, mais le graphène, écrit Nick Bilton dans son blog sur le New York Times. Non seulement il est le matériau le plus résistant et le plus mince au monde, mais il est aussi le meilleur conducteur de l’électricité et de la chaleur, compte tenu qu’il s’agit d’une forme de carbone. En outre, il n’est épais que d’un atome, et il est à la fois le matériau le plus dur du monde, et le plus malléable.

Ce matériau miracle est appelé à changer l’industrie de l’électronique, écrit Bilton.

Le graphène a été découvert il y a dix ans, mais ce n’est qu’en 2010 qu’il a commencé à intéresser le monde, lorsque deux physiciens de l’Université de Manchester ont reçu le prix Nobel pour les expériences qu’ils avaient menées avec ce matériau en 2010.

L’American Chemical Society a déclaré en 2012 que le graphène est 200 fois plus résistant que l’acier et qu’il est si fin qu’avec un gramme de ce matériau, on peut couvrir la surface d’un terrain de football.

Les scientifiques chinois ont récemment mis au point un aérogel de graphène avec un matériau très léger issu d’un gel qui est sept fois plus léger que l’air. Le graphène est à la fois transparent, conducteur et flexible, des qualités qui sont rarement associées dans un seul matériau.

Le graphène est de haute qualité et peu coûteux.

Quelques possibilités d’exploitation du graphène :

L’industrie high-tech pourrait changer de façon spectaculaire. Le graphène ouvre la porte à des gadgets flexibles, comportant des batteries submersibles avec une très longue autonomie, et des habillages translucides et flexibles. Ces gadgets seront plus rapides et moins chers.

En 2011, une première batterie combinant graphène et silicium a été développée par des chercheurs de la Northwestern University. Le téléphone portable qu’elle aurait pu équiper aurait disposé d’une autonomie de 15 jours, et il se serait rechargé en seulement 15 minutes.

En 2012, l’American Chemical Society a déclaré que le graphène permettrait de concevoir des téléphones portables « minces comme une feuille de papier et pliables au point de pouvoir rentrer dans une poche ».

Des chercheurs du Samsung Advanced Institute of Technology, associés à l’Université de Sungkyunkwan, en Corée du Sud, ont annoncé la semaine dernière avoir découvert un moyen de produire du graphène de haute qualité à partir de plaquettes de silicium, ce qui ouvre la voie à la production de transistors de graphène qui pourraient équiper des « écrans souples et portables sur le corps et d’autres appareils électroniques de prochaine génération ».

ExtremeTech a qualifié cette découverte de « Saint Graal de la production commerciale du graphène ». Samsung n’est pas le seul à miser sur le graphène. IBM, Nokia et Sandisk travaillent aussi sur des transistors et des supports de mémoire en graphène.

Le graphène peut être étiré de 20%, tout en demeurant capable de conduire l’électricité. Le seul autre matériau aussi extensible est le caoutchouc. Par comparaison, le silicone qui équipe les appareils électroniques d’aujourd’hui, ne peut être étendu sans dommage que de 1%.

Des chercheurs de l’université de Berkeley en Californie ont conçu l’année dernière un casque audio qui produisait un son équivalent, voire supérieur en qualité à celui des casques Sennheiser, alors qu’ils étaient beaucoup plus petits.

La submersibilité du graphène le prédispose aux applications médicales. Il pourrait par exemple être utilisé pour concevoir des équipements implantés directement dans le corps.

La Fondation Bill & Melinda Gates a investi l’année dernière dans la conception d’un condom en graphène très fin, léger et très résistant à la rupture.

Les constructeurs automobiles réfléchissent à la conception de carrosseries de voitures contenant du graphène, qui, outre qu’ils seraient très protecteurs, pourraient également servir de panneau solaire pour charger la batterie de la voiture.

Une équipe internationale de chercheurs est en train de réaliser des essais qui pourraient aboutir à la création d’ordinateurs quantiques à base de graphène qui pourraient être les pierres angulaires de l’informatique du futur.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En voilà une bonne nouvelle pour tous les pauvres du monde entier !

     

    • Bonjour, j’apprécie les commentaires relativiste du miracle graphène.

      Cela dit, même si l’épaisseur, la solidité, ou tout autre coefficient de propagation de l’énergie peuvent être remis en cause, on à l impression à entendre certains commentaires, que les séparatistes de la recherche fondamentale ont oublié de regarder du coté de la recherche appliquée, notamment où l’électronique de chez IBM et Samsung ont été capable de produire des puces, en minimisant l’effet "peut-être" 0-1 du graphène.
      Ainsi Samsung a crée il y a moins d’un an une instruction additionée qui fonctionnait à 300Ghz ( pour une utilisation electron volt égale à 1.5Ghz), c est la base des cpu ou machine de turing, la solidité tridimensionnelle de plusieurs épaisseurs de graphène a été résolue, sans parler de recherche équivalente dans les nanotubes, Mais après tout c’est normal quand on dépense un peu plus de 25% de son PIB dans la recherche... A combien en sommes-nous maintenant en France ?



  • Le graphène ouvre la porte à des gadgets




    Typique de cette époque hautement ridicule et humorisitique ! Ils trouvent un matériau prétendument révolutionnaire et que vont-ils en faire ? Des gadgets ! La science moderne au service de la fabrication des godemichés et téléphones portables "révolutionnaires" ! Dans toute cette litanie des applications du graphène pour ainsi dire pas une ne touche le domaine du sérieux comme le traitement de la pollution, l’agriculture...quand aux applications médicales je pense qu’ils se concentrerons sur l’usage de ce matériaux afin de fabriquer des fausses bites et vagins aux queers...quelle époque formidable !

     

    • ne nous emballons pas, le côté sexuel ou gadget n’est que dans cet article, si ce produit est réellement révolutionnaire, son application peut être médicale, militaire, industrielle, mais à quel coût ? Si j’ai bien compris cette matière pourra remplacer : Tout ? En effet pas la pauvreté, et encore moins l’humanisme, une nouvelle machine, donc une arme...


    • tu te trompes complètement ..... On peut décontaminer de l’eau radioactive avec le graphene .... C’EST un matériau très utile , on en aura un grand besoin en plein hiver nucléaire , quand ces connards de ricains auront dérouté un astéroïde pour l’envoyer sur une centrale nucléaire russe ( me dites pas que c’est pas faisable , ils ont déjà fait atterrir quantités de sondes spatiales sur des astéroïdes , après c’est juste de la balistique newtonienne et le choix de l’astéroïde de la bonne taille , ni trop gros , ni trop petit ... ).... C’est pas parce que les scientifiques sont pour l’instant tenus par les couilles et leurs découvertes pour l’instant mal utilisées , que ces mêmes découvertes ne seront pas a l’avenir merveilleuses en terme d’utilisations , bien sur quand on aura foutu dehors les demeurés qui sont au pouvoir des grandes entreprises et des états ....


    • il est évident qu’ils vont utiliser ledit matériau dans leur unique but => se faire un max d’argent tout en verrouillant soigneusement leur marché (par pure égoïsme) parce qu’ils jouent au papa et à la maman vis à vis du peuple qui leur sert de pion à leur jeux.
      Voilà, ils continueront donc de créer des cadres dans lesquels il sera difficile d’en sortir sans être taxé de marginal ou se faire mettre en prison sous prétexte d’être hors la loi, même si concrètement on ne leur aura pas causé de préjudices réels (hormis leur créer des frustrations, merde quand même !)


    • Mais pas que, il faut être un peu optimiste sur l avenir,
      ce matériaux est très léger, donc par exemple il réduira le poids des voitures qui en seront équipées donc moins de consommation.
      Étant un matériaux très inerte (qui réagit peu chimiquement) ça implique des tas d’application médicales.
      En agriculture je ne sais pas, mais je suis sûr qu’ils trouverons des applications.
      Et le carbone étant très répendu sur la planète, il nécessitera beaucoup moins d’extraction compliquées et coûteuses qui polluent énormément pour les terres rares (dans l’est de la chine notamment) qui sont dans beaucoup de batteries et dans beaucoup de systèmes électroniques.
      Des nouveaux matériaux c’est toujours une révolution. Regardez comment le plastique à changé nos modes de vies. Et bien ce sera le même genre de conséquences. Après, oui il y aura comme tout des gens qui s’en serviront pour faire un peu n’importe quoi...


  • Le cauchemar est à nos portes...

    C’est bien beau, tout ça, mais... Non seulement, je ne crois pas que ce sera VENDU à faible coût, mais en plus, on pourra être connectés beaucoup plus, plus facilement, partout, même sous l’eau !

    Excusez-moi, je suis pas emballée par l’idée de toute cette avancée technologique... Avancée pour quoi ?

    Même principe que pour la liberté. Liberté de quoi, de qui, pourquoi ?

    Je ne comprends pas où on mets les pieds mais ça me fait VRAIMENT penser au film typiquement américain TOTAL RECALL, où les gens ont un téléphone greffé dans la main et la tête XD !

    Ca me perturbe... J’apprécie les avancées techniques, notamment dans le domaine de la médecine. Mais là... Avancer pour avancer, c’est comme parler pour parler... Au final, c’est gadget, ça sert à rien...

    Ce matériau a véritablement l’air génial, cela dit. Après, il n’est pas précisé sa durée de vie, son niveau de pollution, ce qu’on va faire des objets obsolètes, etc...

    Comme pour tout de nos jours, j’ai l’impression que personne ne pose de questions...

    J’ai 22 ans, je suis geek et une avancée technique majeure me fait froid dans le dos... Il y a une c*uille dans le potage, vous pouvez en être sûrs...


  • bienvenu dans Ravage de René BARJAVEL ,un même type de matériaux appelé plastique dans le livre.


  • Je me demande pour qui cela va t-il radicalement changer le monde, nous ou l’économie mondialiste ? Une véritable avancée pour le bien-être certainement nous dira-t-on... euh nous vendra-t-on...


  • Je suis tout à fait pour de véritables applications médicales liées au graphène (bizarre, on correcteur d’orthographe l’a déjà intégré). Par exemple les prothèses auditives.

    Mais si c’est pour qu’Attali nous mette de puces au cul pour nous pister dans son projet de monde sans frontières, NON !

    On n’arrive déjà même plus à faire pousser du blé normalement sans Round-Up.
    On va être bien avancé avec l’iPhone 46 sur le réseau 5600G et 400 To de mémoire RAM.

    Ça va pas améliorer le sort des poules élevées en batterie.

    Une autre question à laquelle ne répond pas l’article : quid de son recyclage, de son temps de décomposition ?


  • Moi ce que je trouve extrêmement prometteur, c’est l’application en tant que batteries ! Ca peut être LE truc qui peut rendre les voitures électriques crédibles en tant qu’alternatives à l’essence...et du coup les sortir définitivement du marché de niche.

    Mais soyons lucides : le lobby pétrolier est extrêmement puissant, des pays entiers tirent de l’or noir leur seule source de revenus donc tout sera fait pour que les applications du graphène se cantonnent à des "gadgets" à l’utilité discutable.

    Les pétroliers ont déjà empêché beaucoup d’innovations, pourtant majeures, sur l’énergie de voir le jour.

     

  • Tout ce que la Technique pourra faire sera fait. Elle est notre Dieu.

    Être humain, c’est se souffrir, dans sa subjectivité (autrement dit, dans le Christ).

    Être robot, c’est ne plus souffrir, d’un point de vue objectif, mais c’est au contraire, la plus grande souffrance, celle de l’être sans ciel et sans consolation.


  • C’est super, les multinationales vont pouvoir créer des trucs toujours plus incroyables, et grâce à ça, elles auront encore plus de raisons de nous expliquer que nous de la populace ne sommes plus à la hauteur pour faire le travail, puisque seul les machines et des génies scientifiques pourront bosser.

    Trop génial, vraiment. Le monde va peut être changer, mais ça sera encore à l’avantage des mêmes...



  • Il pourrait par exemple être utilisé pour concevoir des équipements implantés directement dans le corps.

    La Fondation Bill & Melinda Gates...



    Oh... Oh ! Courrez aux abris !


  • Ça va plaire à Attali ça !


  • Avant l’époque de la Renaissance et de la Réforme, le mot SCIENCE formait un tout : Spiritualité, Art de vivre, Science ; leurs méthodes intimement liées en circumincession étaient outil de Connaissance ou Libération. Aujourd’hui le mot Science n’a plus que le sens de technologie, notamment avec l’abus de langage des médias avec le mot "les scientifiques" ; comme aujourd’hui on inverse tout, la technique a remplacé la Science, alors que la technique ne fait qu’utiliser la Science.


  • La Fondation Bill & Melinda Gates a investi l’année dernière dans la conception d’un condom en graphène très fin, léger et très résistant à la rupture.

    Les caricatures ! Ces requins se jettent sur le concept pour assouvir leur idéologie de dépopulation. Leur terreur c’est le préservatif qui craque.

     

  • Moi ça me plaît ! Aucun inconvénient, on dirait ! Ne reste plus qu’à voir l’impact environnemental ; mais si ça va aussi de ce côté-là, pourquoi bouder sa joie ?


  • j’ai un certain niveau de compétences en technologie des matériaux, et ce que je vois, c’est une pub de bonimenteurs digne d’une foire a la saucisse, les mots sont jetés sans discernement, "résistance", "malléable","1 gramme" "conducteur" en mécanique-physique on a des grandeurs de référence comme l’or, le diamant, le magnésium, le cuivre. ici le seul référentiel est l’acier mais aucune donnée sur l’orientation : compression ? traction ? flexion ? fluage ? en gros le Technion veut nous vendre de la crotte de chèvre révolutionnaire ! a creuser.
    ....c’est pâques, pas le 1er avril !

     

  • Il est fort probable que ce matériau servira très prochainement (si ce n’est déjà le cas) à la conception de gilets pare balles.

     

    • impossible, la pub dit que c’est le plus malléable et extrêmement résistant, démonstration : le gars se prend une balle de beau calibre genre. 45ACP a l’arrive des secours, ils constatent un mort, avec un gilet, un long tube de 5 mètres en forme d’éprouvette qui lui transperce la poitrine avec l’embouchure au niveau de sa poitrine et 5 mètres derrière , le fond de l’éprouvette avec l’ogive de la balle a peine déformée. le gilet pèse le même poids qu’avant l’impact, n’a pas de trou mais n’a servi a rien : le mort est mort ! CQFD


  • Quelqu’un va surement me dire "faut vivre avec son temps et patati et patata", moi je suis tellement traumatisée par toutes leurs m.... technologiques qui sont en réalité des excuses pour nous surveiller, nous torturer que je n’ai VRAIMENT plus confiance de tout ce que le système pourrait accoucher.

     

    • @ leila, Bonjour et entièrement d’accord, je n’ai plus confiance en eux ni dans tout ce système, avec leurs innovations technologiques, leur super high tech de merde, etc ... je vais vivre maintenant seul, tout cela est déprimant et c’est ce qu’ils veulent... De la pluie, une tomate, du soleil, des enfants, de l’amour, c’est tout ! Et pour les détracteurs, qu’ils restent dans ce système qui ne m’intéresse pas ... On a maintenant 500% de raisons de combattre leurs idéaux, seulement tournons nous vers ce que l’on aime, et pas leurs sarcasmes...


    • et pourtant... tu es bien sur internet… demain, tu refuseras d’utiliser les PC avec des écrans en graphene ?


    • et pourtant... tu es bien sur internet… demain, tu refuseras d’utiliser les PC avec des écrans en graphene ?

      Internet n’est pas un produit, c’est un concept. Concernant les écrans en ceci ou cela, oui je refuse, et je refuserais tant que mon matériel actuel ne rendra pas l’âme et qu’il y a encore des opportunités avec d’autre technologies. Voir la question du coût des produits, tout ce qui est nouveau est plus cher.

      Regardez le cas du DVD, on est passé au Blue Ray en même pas une décennie, c’est à dire que celui qui a dépensé du pognon pour se faire une vidéothèque peut recommencer en attendant que le système lui ponde un truc un petit peu mieux et il pourra recommencer.

      Tu as acheté une télé à écran plat, oui mais ton voisin lui a une télé écran plasma. Voilà comment marche le monde de ceux qui se languissent de technologie. Alors qu’au final, Hanouna sur écran plat ou sur écran plasma, ça reste de la merde en boite non ?


  • Vous oubliez que l’autre moitié des applications sera faite dans le domaine militaire !!!


  • J’ai vue récemment que tata motors avait acheter un brevet qui consiste a faire des moteur hydraulique quelque chose comme ça apparemment ca marche plutôt bien mais j’ai peur qu’il ne puisse pas utiliser cet technologie pour le moment


  • Est-ce que le schmilblick est comestible ? Parceque bon c’est pas tout çà mais pendant que ces messieurs font joujou , des millions de gens crèvent la dalle


  • Tout à fait christian,
    J’aimerais que les "Vulgarisateur scientifique" fassent un boulot de pédagogue car la structure du graphène n’est pas très difficile à expliquer ou comprendre, c’est un cristal plan donc normal qu’il soit épais d’un atome, mais leur description du matériaux comme "super dur" ET "super malléable" à la fois est un truchement ! Voyez un feuille de papier, poser la sur une table et appuyer dessus, elle ne s’écrasera pas dans ce sens là ; PAR CONTRE tenez les deux bord de la feuille et rapprocher les et la vous aurez la flexibilité dont ils vous parlent. Ainsi comprenez que vous avez un matériaux résistant dans une direction, mais souple dans les 2 autres.

    De même ses caractéristiques font qu’il est conducteur dans sa longueur mais pas dans son épaisseur, et ne vous attendez pas à trouver un conducteur parfait ! On est loin du platine ou même de l’or !
    Sa fabrication est simple et peu couteuse ça c’est vrai, mais pour le purifier parfaitement je me doute que l’on doit effectuer quelques étapes légèrement polluante mais tout est relatif, la purification des métaux est elle extrêmement polluante.

    Les exemples d’applications sont un peu bidon car le graphène pourrait remplacer nos circuits électroniques en silicium donc en gros on peut l’utiliser dans tout l’électronique en vue de miniaturiser les appareils. Par contre l’exemple du préservatif en graphène me fait bien marrer !

    Cher amis ne sombrons pas non plus dans la technophilie !!

     

    • Je ne vois pas quoi ajouter après ce que vous avez dit. Vous avez vous-même répondu à votre injonction. il faudrait soit se documenter soit qu’un expert de la question parle. Je pourrais donner avec pédagogie plus d’éléments sur la structure du matériau, mais je n’en vois pas l’utilité. C’est un feuillet de graphite de l’épaisseur d’un atome, en gros.

      Je n’ai pas l’impression que ce soit bon marché, non. Le carbone est bon marché mais cette configuration particulière semble difficile et très coûteuse à obtenir à grande échelle. Gageons que l’introduction du graphène dans l’électronique grand public ne s’effectuera pas avant au moins 15 ans.
      Ce que vous dites sur la pureté est assez juste. Disons que du 100% carbone est facile à obtenir, mais sans aucun défaut cristallin, c’est une autre histoire, et ça rejoint ce que je mentionnais précédemment. Leur manière de penser ce matériau est très "mathématique" et on peut penser un matériau de cette façon avec un autre élément (même si le carbone a ses singularités). On dirait que les types ont trop joué avec des buckyballs. Je pense que les labos industriels travaillent déjà sur des matériaux composites comportants du graphène. Le graphène pur est probablement illusoire.
      En tout cas, vu le nombre de polluants dus à la pétrochimie, notamment les agents plastifiants, ce que vous énoncez est tout à fait raisonnable : d’autres polluants en perspective.
      J’ai finalement voulu en avoir le coeur net et après une recherche de 2 min (wikipedia, je ne me suis pas foulé), il s’avère qu’il existe différentes voies de production du matériau. Toutes consomment beaucoup d’énergie sauf une mais elle comporte l’utilisation d’un solvant très toxique (hydrazine).

      Ensuite, sur ce qui a été dit par Christian, il est clair que les investisseurs et les compagnies ont intérêt à faire des grosses opérations de communication sur ce matériau afin de le vendre et de rentabiliser le coût de leurs recherches. Et c’est un marché : même si le graphène n’apporte rien, il y aura des tonnes d’installations électroniques à remplacer uniquement grâce à l’argument de la nouveauté, du progrès, etc. exactement comme les écrans plats ont remplacés les tv cathodiques, dont les milliers de tonnes de ces dernières se retrouvent dans des pays du tiers monde.
      C’est aussi un peu similaire au nucléaire, qui ne tient que par la force des lobby.

      Bref, le graphène n’est qu’une carte et une arme de plus dans les mains de l’industrie.


    • En fait, n’importe quel matériau est souple lorsqu’une dimension est très petite devant une autre. C’est un effet de forme, et ce constat ne caractérise pas les performances d’un matériau. Si vous prenez une feuille d’aluminium, elle semble "souple". De même, une fibre de verre est très "souple", car son diamètre (de l’ordre du micromètre) est très petit devant sa longueur.
      En physique des matériaux, il existe des grandeurs qui permettent tout à fait de mesurer cette notion de rigidité (module d’élasticité). On constate alors que le graphène est bien 4 à 5 fois plus rigide que les meilleurs aciers ou céramiques ... comme le diamant (normal, tout deux sont composés de carbone).


    • Jamie, depuis quand, exactement, est-ce la composition qui induit la rigidité ? C’est la structure, pas la composition. Après, moi aussi je suis un peu circonspect. Attendons de voir. Toujours est-il que si le traitement est moins énergivore, toxique et polluant que le silicium (qu’il s’agisse de fabriquer des composants ou des cellules photovoltaiques), ce sera mieux, objectivement.


  • Quelques remarques sur le graphène quand même :
    1/ Vos mines de crayon sont composées de ... graphène. Depuis toujours, hein. Le graphite est un empilement de feuilles de graphène. L’absence d’adhérence qu’il y a entre chaque couche fait que graphène se dépose sur votre feuille.
    2/ Le graphène est composé d’atomes de carbone disposés sur un PLAN. Certes, il est translucide, mais je vous laisse chercher la dimension d’un atome de carbone comprendre que l’on n’est pas prêt d’avoir des écrans en graphène !
    3/ Enroulez un plan de graphène sur lui-même et vous obtiendrez : un nanotube de carbone.
    4/ Les applications sérieuses concernent essentiellement le domaine de l’électronique, où le graphène pourrait permettre de concevoir des transistors nanométriques, et répondre aux exigences de réduction de la taille des transistors (totalement linéaire depuis plusieurs décennies > pas de révolution en cours donc)
    5/ Contrairement à ce qui est indiqué dans l’article, le graphène est extrêmement cher à fabriquer (et je pèse mes mots)
    6/ Enfin, cet article est le fac-similé d’articles parus en 2010 sur ce sujet : http://www.courrierinternational.co...


  • Le graphène est solide est souple à la fois. Le graphène peut se rouler en 33 tours. Le graphène sert de filtre à tabac pour les cigarettes. Il peut tenir un poids de 200 kg sans rompre. Il peut tenir une charger de 200 méga-coulomb. Il peut même tenir un bombardement radioactif de 50000 becquerel. Il est si bio compatible que vous pouvez vous en enfiler en auto-quenelle toute une palette sans broncher. Il peut faire plaisir à votre belle-mère et vous donne droit à 100 balles et un Mars. Il peut...

    Au fait il ressemble à quoi depuis le temps ?

     

    • c’est exactement ça , tu l’as très bien décrit , tu as juste oublier de dire qu’il est a la fois lourd et léger, épais mais mince, mou tout en restant dur, aussi sec qu’il est humide, vide et plein, tout le monde sait le reconnaitre mais personne ne l’a vu : en fait c’est un peu la chambre a gaz des matériaux !.


    • Chutzpah, mon pote.

      Personne pour dire qu’un matériau quel qu’il soit épais de seulement un atome serait totalement invisible à nos yeux. Personne pour dire qu’à notre échelle toute manipulation lui serait fatal, car arrachant inévitablement quelques atomes et détruisant irrémédiablement sa structure. Enfin, personne pour dire qu’un empilement de plusieurs atomes le ferait devenir comme un banal morceau de graphite (ou un diamant, à la rigueur).

      Il faut voir le graphène plutôt comme un exercice pour tenter d’expliquer ce qui se passe de l’échelle quantique à notre échelle plutôt comme un matériau prometteur et exploitable. Et qu’on ne me parle pas des études réalisé qui prouve que... En ce moment, on veut nous faire croire à n’importe quoi sous prétexte que c’est scientifique. Le Système cherche à s’entretenir, c’est tout.


  • Ils ont oublié d’écrire :
    "les pauvres vont devenir riches".
    "Le graphème rend libre".
    "C’est bon pour Israël".
    "C’est pas cher, c’est casher".
    "Le graphène va sauver les abeilles, les dauphins et les bébés phoques".
    Encore de la poudre de perlimpinpin scientiste destinés aux couillons pour faire perdurer le Système.
    Soit on y croit, et donc, on continue à croire à ce système.
    Soit on n’y croit plus, comme moi, et on peut se dire anti-système et attendre autre chose de la vie.


  • Quelles c....ne vont ils pas encore nous fabriquer avec ce truc ? Alors que ça serait surement épatant pour les serres à tomates !


  • Je crois que j’avais vu la news il y a quelques temps de ça, y avait une vidéo sur ce qu’il était possible de faire, je crois même avoir mentionné ça dans un des articles sur la technologie sur ER.

    Mais bon, ca me parait un peu trop révolutionnaire et surtout pas encore dispo pour le marché de masse, donc c’est pas pour demain. Un peu comme la voiture électrique qui existe depuis 100 ans je crois, fonctionnel et tout mais qui ne vois le jour que quand c’est dans les intérêts des constructeurs...vu qu’aujourd’hui toutes les voitures bourrés d’électronique doivent passer une révision payante chez son fournisseur qui est le seul à disposer du logiciel de la voiture...

    Éventuellement, première utilisation dans l’armée et ensuite quand ils sauront comment faire rentabiliser le bestiau utilisation médicale, automobile etc.

    Par contre j’ai lu quelqu’un parler de gilet par balle, je croyais que le "dragon skin" était ce qui se faisait de mieux, à part servir de plaque finale, à quoi pourrait servir le graphene ? Dans la démonstration visible sur youtube, ça résiste même a une explosion de grenade...


  • C’est bien que la science avance mais le problème c’est qu’il faut aussi être vigilent sur la sécurité informatique. Pas si loin que ça la NSA a exploitée une faille système de Heartbleed. Plus la technologie avance plus notre vie privée se dévoile.


  • Un peu comme la fusion froide, le moteur à hydrogène, les batteries nouvelles génération...
    On exploite au maximum les technologies existantes jusqu’à epuisement du filon, on laisse bosser les universités, les indépendants ou les organismes ultra subventionnés pendant 20-30 ans et on attend qu’une multinationale style Google rachète les brevets pour une bouchée de pain avant de balancer tout ça à grand renfort de "révolutionnaire", "écologique", "pas cher", "emplois"...
    Tout en prenant soin de contrôler tout le processus de fabrication pour en tirer à nouveau un max de profit.
    Il me semble avoir déjà lu un article similaires il y a 2-3 ans.
    Rendez-vous dans 2-3 ans du coup pour un nouveau tour de piste.


  • Pour répondre à je ne sais plus qui (sorry ^^) : L’aérogel, que ce soit cette ’version’ ou une plus basique n’à absolument aucune résistance cinétique. Un bête ’toc’ comme on le ferait sur une porte est suffisant pour le faire voler en éclats.

    Par contre, tout aérogel à une imperméabilité à la température quasi-absolue. Ni le chaud, ni le froid ne peuvent le transpercer.

    Double-vitrage avec une feuille d’aéro entre ? Divise ta facture par 2. Vêtements avec revêtement interne en aérogel ? Tu pourras sorti en veston en hiver ! :)


  • Dans le genre technologie, des Chinois viennent de faire du lourd, ils ont imprimé une dizaines de maisons en un jour à pas faible cout avec une imprimante 3d géante.
    http://www.challenges.fr/high-tech/...
    http://www.journaldugeek.com/2014/0...
    Imaginez tout ce que pourra donner cette technologie dans quelques décennies, c’est balbutiant pour l’instant mais il y a déjà des sites entiers remplis de modèles 3d à imprimer chez soi avec son imprimante 3d, il y a déjà des scanners 3d pour petits objets reproductibles par la suite avec cette technologie.

    Regardez la vidéo pour vous faire une idée
    http://www.3dnatives.com/imprimez-m...

    Maisons, meubles, différents matériaux, nourriture, organes humains, objets à l’infini, avec les dérives qui vont avec, armes (il y a déjà eu un scandale avec un pistolet) clefs (aussi, ça peu reproduire vos clefs..) etc.. le futur technologique est énorme et flippant.

     

    • La possibilité de fabriquer des armes n’est pas du tout une dérive, au contraire, c’est un espoir.

      J’avais eu vent, il y a quelques mois, de cette ambition d’"imprimer" des maisons, finalement ils l’ont fait. ça peut éventuellement être intéressant, mais tu oublies de dire que les "imprimantes 3D" sont extrêmement gourmandes en énergie. Et les médias font tout pour cacher ça. En plus, ça fait en perspective encore plus de merdes plastiques dans l’environnement car l’augmentation du nombre d’objets diminue leur valeur.


  • cool avec le graphène on va pouvoir faire perdurer la societé de consommation en produisant de nouvelles marchandises toutes plus inutiles les unes que les autres.

    Avec le graphène allongez votre penis de la taille de votre choix et jouissez d’une masturbation augmentée (c’est le cas de le dire).


Afficher les commentaires suivants