Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Delamarche sur la dette : "Pour le Titanic aussi, l’Iceberg était loin"

Le FMI et l’OCDE tirent la sonnette d’alarme : jamais la dette des États, des entreprises et des ménages n’avait été aussi élevée. Selon Olivier Delamarche le risque d’une nouvelle crise majeure n’est désormais plus de la science-fiction.

 

 

À lire chez Kontre Kulture :

Olivier Delamarche, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne pense pas que ce soit une crise qui est imminente mais un effondrement inéluctable de la chose la plus absurde qui soit, l’économie. Un cercle vicieux sans issue, contradictoire et basé sur du néant. L’or n’a de valeur économique que celle que l’on veut bien lui donner.
    Je ne crois pas à une crise prochaine. Des intellos nous bassinent avec ça depuis des lustres.


  • Tout ça se termine un jour par l’esclave total....Les nation et les hommes seront totalement soumis à une puissance occulte....et les peuples ne se réveilleront qu’enchaînés. ..

     

  • Quel intérêt de faire des Quantitative Easing (QE) s’ils ne servent pas l’économie réelle ?
    Quel intérêt de répéter les mêmes erreurs ? (caractéristique satanique)
    Le jour où çà va vraiment lâcher (ce qui est mathématique aussi pour Jovanovic), certains politiques patriotes vont se lever pour essayer de sauver leur pays, et ceux-là seront taxés, par les médias alignés, de fachos, de nazis etc.
    Ce sera alors peut-être pour les mondialistes, la justification militaire pour s’en débarrasser, puis à la suite de ce conflit, instaurer la nouvelle économie 100% virtuelle cette fois - qui ne marchera pas non plus à terme, et ainsi de suite.
    C’est le serpent qui éternellement se mord la queue.
    Je ne vois pas d’autre explication - et bien qu’elle soit anxiogène, çà me paraît objectif !

     

    • C’est vrai qu’une "bonne guerre" permet de solder tous les comptes sur le dos des peuples en laissant leurs bourreaux en place, banquiers et politiques, malgré les accablantes responsabilités de ces derniers. C’est ça ou le saut technologique.
      Problème : le saut technologique, ça ne se décide pas, alors que la guerre, si.


    • Le nazisme dont tu parles est de retour depuis toujours ! En France, ça a commencé le 3janvier 1973, officiellement, parce qu’en vrai, c’était le jour de la mort du Général de Gaulle......


  • Comment est-ce possible de rembourser un crédit (peu importe le taux d’intérêt), si j’emprunte 100k...100k sont crées par la Banque...je dois rembourser 130k par exemple.

    D’où je sors les 30K ?

     

    • Tu donnes du travail. La banque te donne du papier, initialement.
      Elle récupère ton travail (valeur vraie) pour le capital et ton travail pour les intérêts.
      Cet argent véritable, elle en fait généralement quelque chose qui va aller contre ton intérêt (financer des politiciens, une immigration de masse...) et quelques autres choses qui sont dans ton intérêt.
      La banque ré-imprime et re-prête à quelque autre emprunteur bosseur, etc.
      Ce qui importe à la banque, c’est que tu bosses, c’est à dire que tu produises de la valeur réelle. Même tes avoirs matériels, elle s’en fout, s’ils sont modestes.
      Elle veut ta sueur, voire ton sang. Tes larmes, elle s’en fout aussi.
      Grossièrement expliqué.
      La sueur, le travail, voilà les valeurs réelles. Plus que l’or.


    • "La sueur, le travail, voilà les valeurs réelles." c’est fort bien dit, c’est exactement çà !
      La persistance dans le travail. Avoir l’esprit occupé contre toutes les tentations.


    • Ben il faut que quelqu’un d’autre emprunte 30K, et ainsi de suite créant de la monnaie à l’infini... On appelle ça la "croissance". Vous devez pensez que ça a l’air un peu louche mais chut c’est pas bien de le dire ! Il paraitrait même que c’était interdit autrefois mais avant tout le monde était bête et/ou méchant a ce qu’on dit.


    • A Jean-Pierre,

      Je suis Faux Monnayeur ,J’Imprime une somme S .
      Je les prêtes à 0%,à des individus et entreprises
      peu solvables .Ils ne m’en remboursent que la moitié
      payées en partie par des dispositifs d’aide sociales
      financées par les contribuables qui bossent .
      Bilan : J’ai gagné la moitié de la somme émise ;moins
      mes frais de gestion et de logistique du système ,
      et. L’Etat s’est endetté !.
      Je me fous des intérêts,je gagne de l’argent vrai,
      et l’Etat dépend de Moi .
      Conclusion ;Il Faut et Il Suffit d’avoir Le Pouvoir :
      Tout Pouvoir absolu est créateur de monnaie de singe .
      Tout peuple asservi perd le fruit de son travail .
      Prochaine étape du processus ;Remplacement
      de la monnaie de singe ,par une carte de crédit .


  • Notez bien que plus personne n’y croit vraiment à cette crise tellement ça fait longtemps qu’on attend, Delamarche semble lassé "l’iceberg est loin" "peut-être à long terme mais à court terme ça va"... C’est parce que c’est maintenant qu’il va y avoir un problème (dans les 6 mois) ! Voilà on y est, croyez-en mon expérience, faites de beaux cadeaux cette année car on ne sait pas comment ce sera au noël prochain !

     

    • Le problème de la dette n’est pas un problème tant que les états et la France en particulier, empruntent à des taux avantageux.

      En fait c’est un faux problème, sauf si Trump réussit son pari et impose son programme, ce qui relancera la machine US.
      Les taux d’intérêts n’ont pas augmenté en Europe car le dollars reste bas par rapport à l’Euro et pour que le dollars augmente en relatif, il faut de l’inflation aux US, or ce scenario n’est pas encore envisagé aux US avant 2-3 ans du fait de la politique de Trump qui peine à réaliser ses promesses de campagne, pour des raisons de blocages internes, essentiellement.

      Donc pour l’instant, il est intéressant d’investir dans la zone Euro.

      On comprend donc pourquoi tout le monde tape sur Trump et en Europe, car s’il réussit, ce sera catastrophique avec une BCE obligée de remonter ses taux directeurs et avec des conséquences sur l’immobilier, notamment, prochaine bulle susceptible d’exploser, surtout en France et si jamais ce scenario venait à se vérifier.

      Le "Trumpbashing" est donc tout sauf quelque chose de réduit à sa personnalité, ce que l’on essaye de nous faire croire sur les plateaux télés.

      La raison est purement d’ordre économique liée à la spéculation opérée en Europe depuis des années.


  • Les QE, contrairement à ce que dit Delamarche, servent bien à quelque chose : à maintenir les actions au niveau où elles sont, voire à les faire monter un peu quand c’est possible, malgré une conjoncture devenue assez catastrophique pour l’économie réelle. Autrement dit, ils servent à la création d’une bulle... Donc, qui en bénéficie ? Les détenteurs d’actions. Jusqu’à quand ? Jusqu’à explosion de la bulle. C’est pourquoi on n’arrête pas les QE : ce serait l’explosion immédiate.
    Problème à plus long terme : la valeur réelle des monnaies ( dollar, euro et yen ) qui fond du fait de ces injections massives sans aucune contrepartie de création de richesse dans l’économie réelle.
    Conclusion : c’est insoluble à moins qu’un nouveau saut technologique, genre découverte d’une nouvelle source d’énergie infinie, propre et peu onéreuse, relance l’économie réelle. Et maintenant, prions, mes frères...

     

  • D’accord , mais comment expliquer les foules incessantes qui envahissent les super marchés , les galeries marchandes , les achats via le net , les agences de voyages hyper saturées , les enfants dans les rues, ou dans les salles d’attente des médecins avec chacun leur portable , et j’arrête là : il faudrait un bouquin ...donc , tout le monde vit à crédit ? bon , alors M.Delamarche a entièrement raison " l’iceberg" est proche , car si le peuple en est là , plus on gravit les couches aisées , plus les sommes deviennent astronomiques et là ?...

     

    • Oui, la consommation ne semble pas se tarir, les caddies sont pleins, les gens partent en vacances, c’est magique ? Je n’y connaissais rien en économie, mais grâce au site entre autres, j’ai compris que C’est la dette qui produit la croissance dans notre système, pas de dette pas de croissance, mais jusque quand ? C’est pourquoi je ne pense pas qu’ils vont remonter les taux d’intérêt, et alors cela peut durer encore longtemps, non ?


    • Oui TOUT LE MONDE vit a crédit, c’est bien ça. Même si vous ne vivez pas à crédit, vous vivez à crédit quand même car vous supportez bien sûr une partie de la dette publique (état+collectivités locales).

      Un bon conseil : dépensez un max, c’est toujours ça que l’état ne vous prendra pas...


  • Je n’y connais rien en économie, pardonnez-moi d’avance mais si le QE est déflationniste et que cela ne rapporte rien, visiblement cela doit quand même enrichir certains,non ? ( je dis cela par rapport à la décision des UK d’en établir un autre malgré le rapport stipulant son inutilité).


  • Ça doit bien faire 4 ans qu’ils nous annonce l’apocalypse ce monsieur, il finira par avoir raison, c’est mathématique...

     

    • Non ça fait 9 ans c’est encore plus grotesque. Surtout que des krack il y en aura d’autres et puis ça remontera et puis il y en aura un autre et puis après ça remontera. Acheter quand c’est bas et vendre quand tu es content de ce que tu as gagné.
      Waren Buffet "Je suis devenu riche parce que j’ai toujours vendu mes actions trop tot"


  • Ma remarque ne concerne qu’indirectement les questions soulevées par Delamarche, mais je crois qu’elle intéressera tous ceux qui lisent les articles économiques de E&R :
    L’ info semble ignorée par l’Internet français, pourtant si l’on en croit Reuters, Bloomberg, le Financial Times et Zerohedge, l’Afrique du Sud a annoncé, il y a deux jours, qu’elle allait nationaliser sa banque centrale. Elle appartenait à des actionnaires privés depuis sa création, il y a environ un siècle.

    Si ça se concrétise, je sens que tous ces médias, aujourd’hui muets, finiront par s’intéresser à l’Afrique du Sud. Il faudra bombarder pour rétablir la Démocrati.e et les Droits de l’Homme.e.


  • Je ne pense pas que les QE ou la planche à billets pour parler simplement aient été décidés innocemment comme une solution.

    Je pense que la volonté d’asservir les hommes à la dette vient d’une décision ancienne et réfléchie. C’est une manière de le contrôler. D’ailleurs à quoi sert l’argent sinon comme outil d’asservissement dans un but de nous éloigner de ce qui devrait être l’essence de l’homme : la spiritualité.

    Je pense que ceux qui nous contrôlent cherchent à faire imploser le système et que le duo terrible dettes + QE sont les outils de leur domination.

    Quand le système financier va imploser des guerres civiles vont survenir aux 4 coins de la planète.

    Ce sera l’occasion pour nos maîtres de l’ombre (les archontes qui gouvernent les hommes de façon occulte dont nous parlait déjà la Bible ?) d’asseoir leur dictature de gouvernance mondiale car les peuples appelleront la stabilité.

    Ce sera l’occasion de démonétiser, de retirer l’argent liquide et de nous soumettre tous à une intelligence virtuelle qui contrôlera notre carte de crédit sur une monnaie virtuelle (ce qui explique qu’ils nous parlent tant de Bitcoins, le FMI plus que les autres pour nous préparer !)

    Si vous êtes un bon citoyen vous en aurez une et le jour ou vous vous rebellerez on éteindra votre ligne de crédit sur une plateforme bancaire ou on ne renouvellera pas votre Visa. Vous n’aurez personne pour vous répondre en face.

    L’esclavage sera alors total.


  • Finalement, la grande menace n’est pas l’islam, n’en déplaise aux journaleux et autres politicards d’envergures nationales ou internationales, tous des marionnettes de pouvoirs de moins en moins obscurs. En tout cas, c’est tout ce que j’arrive à comprendre.


  • 10 ans qu’il nous raconte la même histoire sauf que suite au krack des subprimes fin 2008 et année 2009 les investisseurs (gros et petits meme Mr tout le monde avec un simple PEA) qui se sont positionnés à ce moment là ont gagné :
    - 100% sur l’indice CAC 40
    - 115% sur l’euronext
    Les fonds suivants horizon de placement 5 ans rendements au 31/12/2016 :
    - DNCA Value Europe : 81%
    - Agressor : 67%
    - Echiquier Agenor : 75%
    Voyons désormais ce que Platinium Gestion de M Delamarche réalise avec son fonds Platinium Ariane (même catégorie AMF "fonds actions europe" :
    roulement de tambour ratatatata 43% ............. LOL

    Fonds diversifiés (moins de risques et donc rendements plus faibles) à 5 ans :
    - DNCA Eurose : 30%
    - Conservateur Alitivalor : 28%
    - Conservateur Arevalor : 28%
    - Carmignac patrimoine : 23%
    Et désormais celui de Platinium Gestion "Platinium Eureka", même catégorie AMF ’fonds diversifiés", même période 5 ans :
    roulement de tambour ratatata 8,15% ........... re-LOL
    Et re-re-lol sur celui-ci il prend 2% de frais d’entrée sur versements et 1,5% de frais de gestion par an. En gros en 5 ans tu gagnes walou le PEL est plus rentable. Tu places des tunes sur le fonds en euros à capital garanti de Boursorama tu gagnes 2 fois plus que sur le diversifié de platinium gestion de Delamarche
    En gros les fonds de Delamarche réalisent moins de la moitié des fonds concurrents de la même catégorie AMF sur la même période.
    On appelle cela l’alpha du gérant ou le 6° sens.

     

    • Bien vu, ce gars se plante depuis des années et il persiste. Les cycles boursiers sont cycliques donc forcément à un moment donné le marché sera baissier et lui donnera donc raison mais clairement il est à côté de la plaque en se cherchant systématiquement des excuses pour expliquer les conneries qu’il raconte.


  • Olivier est digne de remplacer notre actuel ministre des finances et meme tout les ministres des finances depuis 1950... les bourgeois post lumieres ont tres vite compris que les travailleurs donneraient de plus en plus aux improductifs et aux parasites et a present ils ont tellement soif que 100% de nos vie et de celles des nos enfants n’est pas rncore assez... on retrouvei ce phenomene dans la consommation energetique par exemple...


Commentaires suivants