Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Delamarche : "Le billet de banque que vous avez dans la poche ne vaut pas grand-chose"

Olivier Delamarche estime ici que la logique de la dette ne tient plus qu’à la confiance que les citoyens accordent aux banques centrales.

 

 

Comprendre la logique de la dette avec Kontre Kulture :

Olivier Delamarche, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si l’euro ne vaut plus rien pourquoi l’Or ne grimpe-t-il pas ?

     

  • Le modèle économique Américain, quel merde !


  • Ca a toujours été ça.

    Si mon billet achète beaucoup, il vaut beaucoup.
    Toute la "théorie" de M. Delamarche, comme quoi ça le fait mais d’après ses fondamentaux ça ne devrait pas le faire, vient d’un esprit analytique bien levantin.


  • alors si j’en crois jovanovic il faut retirer du cash, débancariser, parceque les guichets vont fermer, et ils vont bloquer les comptes, mais delamarche dit que les billets ne vallent pas grand chose...

    Delamarche il dit aussi qu’ils vont chercher le fric là où il est donc dans la taxation immobilière,
    mais en même temps il dit qu’il faut investir l’argent dans un appart, le louer...

    alors peut être qu’il faut vendre son appart... mais dans ce cas, en cas de krach bancaire, la loi sapin autorise de piquer le flouze. Et si on vends son appart ça dépasse les 100 000, en général.

    alors faut acheter de l’or ? mais le jour où ça va péter, si on revend son or à la boutique, elle fait un virement dans la banque qui gèle ses guichets (la loi passée cet été en douce) donc impossible de retirer le blé.

    Donc si j’ai bien tout compris, faut juste éviter de gagner de l’argent ?
    C’est ça l’astuce ?

     

    • J’ai beau tourner le truc dans tout les sens je pense que la seule richesse c’est le savoir faire... posséder de la terre et d’auto produire ...


    • Jovanovic ça fais depuis 2008 qui raconte que c’est la fin du dollar ,que l euro va disparaître et que l’or va attendre les 60000 euros/Kg et que toutes les banques vont fermé.

      Presque 10 ans plus tard ont est toujours avec l’euro et le dollar ; l’or est en dessous des 35000 euros/kg et plus de 90% des banques sont encore la.

      Mr Delamarche à raison les dettes sont énormes et quand tout va explosé ca va aller mal pour beaucoup de personne , seulement personne ne sait quand cela va arrivé et on peut tenir comme ça encore des décennies ...


    • C’est pas trop difficile d’arriver à éviter de gagner de l’argent.
      On dirait même qu’il y a beaucoup de gens qui y arrivent très bien.
      "La question sociale est un épiphénomène sans importance !"
      Vu et entendu à la commission européenne.
      Delamarche dit bien que les gens ont des soucis pour se nourrir.



    • J’ai beau tourner le truc dans tout les sens je pense que la seule richesse c’est le savoir faire... posséder de la terre et d’auto produire ...




      et oui , c’est une évidence, avoir quelques lingots en plus ne ferait pas de mal, mais la terre agricole reste la seule vraie richesse quand tu sais l’exploiter ( et avec un fusil pour la défendre)


  • Dans le fond faut sortir de la logique économique qui n’est qu’une conception abstraite, et de plus en plus éloignée du réel, des rapports humains. La dette n’existe pas sauf dans les bases de données informatique de grands bâtiments avec des gens en costard dedans. A la limite là où tout ce charabia reste bien réel c’est dans les transactions internationales... si tout crash alors faudra pas attendre du métal d’Inde ou des ananas du Brésil. L’autosuffisance est tout ce qui reste. Et s’il faut construire un hôpital à Cherbourg pour les cherbourgeois et alentour alors on s’en fout du prix que ça coûte. Du moment que l’hosto est 100% made in France alors on peut toujours s’arranger. Tout sera plus rude c’est certain. Moins de tout avec plus de sueur... mais allez y stockez tout l’or que vous voulez. Qu’on vous poignarde pour vous le prendre ou que ça vous transforme en une sorte de mafioso post apocalyptique avide de ses sous et de ses propres moyens pour son seul intérêt, je vois pas ce qu’il y a de mieux. La solution sera juste dans le retour à une interaction normale entre humains dans un même bateau. Y a pas de solution miracle de visionnaire économiste... style Rothschild.

     

  • Il ne vaut rien mais il me permet de bouffer.

     

  • Le système trouvera bien une solution à cette crise financière. Du moment qu’il ne manque ni matière première, ni énergie, ni esclave, la machine va continuer de tourner. Avec peut-être quelque soubresaut avant de se remettre à ronronner.

    Si le système perd le contrôle et que la situation dégénère avec des conséquences plus ou moins graves, la lutte social reprendra peut-être du terrain. S’il garde le contrôle elle continuera à coup sûr d’en perdre.


  • le retour du concret c’est la fin du capitalisme.


  • Puisque le billet qu’il a dans la poche ne vaut pas ’’grand-chose’’ pourquoi ne le donne-t-il pas ? ...en d’autres termes que M. Delamarche commence à prendre ses responsabilités surtout s’il recommande d’investir dans la dette américaine alors qu’il répète à l’envie que la monnaie qui soutient cette dette est une escroquerie.

    A force de répéter sans réfléchir les mêmes choses sans regarder les évolutions il finit par devenir peu à peu l’idiot utile. L’alternative monétaire se construit à l’EST et celle-ci donne beaucoup d’espoir.


  • Le marché de l’or physique parce que le papier c’est pour la spéculation, n’est pas tenu par une "seule communauté organisé" en Asie c’est les chinois qui achètent tout de Pékin à Bangkok et tiennent le marché, d’ailleurs ceux qui connaissent un peu et qui sont rentrés dans une boutique le savent, tu peux refiler un petit souverain contre du papier monnaie et à un cours meilleurs qu’en Europe.
    Jusqu’à ce que les US fassent faillite sous Nixon, le dollar avait une valeur/or, et avant 1914 toutes les monnaies papiers ...bon cela limitait la création monétaire et les déficits, donc à la poubelle, normalement et bien avant Weimar la création de papier sans contrepartie c’est toujours terminé en hyperinflation, on verra pour cette fois.
    Une anecdote si Céline est pas revenu complètement ruiné du Danemark en France c’est qu’il avait planqué son or chez les Danois.


  • A ceux qui critiquent les analyses d’Olivier (ou de Jova) je dirais que leurs analyses ne sont pas fausses, ce qui est faut c’est de penser que leurs diagnostiques indiquent une solution et une seule.
    Ils font un constat, ok ! après c’est notre responsabilité d’homme de trouver des solutions.
    n’en n’ayant aucune de parfaite et n’étant pas devin, ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier reste une base de bon sens.
    donc de l’argent en banque, oui ! de l’argent en cash, oui ! de l’or physique, oui ! proprio de son appart ou d’un coin de terre, oui !
    après encore faut il avoir de quoi diversifier dans tout ça. (ce sont donc des problèmes de riches...)
    Par contre, créer un tissu local et s’éduquer, c’est accessible a tous, ça ne se saisi pas ni ne se déprécie.
    ça me semble un bon investissement non ?


Commentaires suivants