Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dépendance à l’alcool : l’enquête choc sur la consommation des Français

Une enquête conduite par le gouvernement sur quelque 200.000 Français, âgés de 18 à 64 ans, trahit le rapport dangereux des consommateurs à l’alcool, à rebours également des clichés sur la dépendance.

 

Les relations dangereuses entre les jeunes français et l’alcool sont bien connues. On pourrait notamment citer les adeptes du célèbre binge drinking, dit aussi « cuite express », qui trahit un mode de consommation effréné. Mais selon une étude de très grande ampleur, présentée lors d’un colloque organisé par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) et qu’Europe 1 a pu se procurer en exclusivité, les phénomènes de dépendance pourraient s’étendre bien au-delà de la jeunesse.

 

 

Les Français consomment trop d’alcool

200.000 personnes entre 18 et 64 ans ont été interrogées dans cette enquête baptisée « Constances ». Et ses résultats sont édifiants. : 36% des hommes de moins de 35 ans, soit plus d’un tiers des personnes masculines interrogés pour cette étude, ont un usage dit « à risque » de l’alcool. C’est-à-dire dangereux pour leur santé, ou sont même carrément dépendants. Chez les femmes du même âge, cette proportion est de 15%. À titre de comparaison, une maladie comme le diabète, jugée comme « la maladie du siècle », ne touche « que » 5% de la population. Avec l’alcool, les niveaux sont de loin très supérieurs.

[...]

 

Les femmes cadres sup particulièrement touchées

Toujours selon cette étude, aucune catégorie sociale n’échappe au phénomène. Ainsi, contrairement aux idées reçues, les plus défavorisés, ouvriers ou artisans, ne sont pas plus accro que les ingénieurs ou les médecins. Chez les femmes, c’est même l’inverse ; les cadres sup qui ont une famille et un métier prenant sont particulièrement vulnérables. « Vous êtes seules dans votre cuisine, et vous vous dites que la journée à été dure, quelque part c’est une récompense, une façon de décompresser de la journée de travail, de la maison à gérer avec les courses à faire », rapporte Sophia, une cadre commerciale dans l’industrie pharmaceutique, qui a elle aussi souffert d’un problème d’addiction.

 

 

Lire l’article entier sur europe1.fr

 

 

Une étude scientifique sur le binge drinking :

La santé est le produit de l’information et de la volonté,
lire sur Kontre Kulture

 

La France alcoolique, sur E&R :

 






Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • « Les 350 000 bistrots de France ont tout remplacé dans la vie des masses. L’église, les chants, les danses populaires, les légendes, etc. Le petit peuple, la foule la plus pauvre, est amenée, drainée au zinc comme le veau à l’abreuvoir, machinalement, la première station avant l’abattoir. Le peuple ne ressent plus le besoin d’autres choses que de nombreux bistrots, “plus de loisirs et plus de bistrots”. »
    L.F Céline, 1937 (Ecri(f)ts zzzinterdits...).

     

    Répondre à ce message

  • #1968650
    Le 18 mai à 23:53 par Aiguiseur de guillotines
    Dépendance à l’alcool : l’enquête choc sur la consommation des Français

    Moi jai été dans une réunion des Alcooliques Unanimes. C’est comme les Alcooliques Anonymes sauf que la on était tous d’accord pour picoler.

     

    Répondre à ce message

  • Quand l’alcool ne sera plus vendu dans les hyper et supermarché mais uniquement dans les magasin spécialisé genre Nicolas (le tabac est bien vendu seulement dans les bureaux tabacs) ou les café et restaurants, là on aura fait un grand pas dans la prévention. Pour le moment c’est le foutage de gueule .

    Ceux qui disent que l’alcool rapporte à l’Etat, ne connaissent pas le sujet.
    Le coût du méfait de l"alcool est largement supérieur à ce qu’il rapporte.
    On bat un triste record, champion du monde de consommation de whisky par habitant

     

    Répondre à ce message

  • Et quel sont les chiffres pour le cannabis ? et conso de LSD ? MDMA ?
    oui les Français se sont toujours particulièrement défoncés,au fond,nous souffrons,utopistes dans l’âme.
    le pays est beau,et nous gâchons nos vies à bosser,ou pâtissons de ce qui découle de cette organisation humaine préhistorique.
    bien trop souvent nous voyons se réaliser l’opposé de ce que nous espérions pour nos enfants.

     

    Répondre à ce message

  • N’est-ce pas le populicide dit suicide français .... ou programme (euh, je subodore complot) mondial contre la santé avec des rapports de sainte nitouche par ce même gouv. qui a intérêt à poursuivre les ventes d’alcool tout en feignant de déplorer, constater chiffres à l’appui et études que « l’abus d’alcool nuit à votre santé » !

    Nos contemporains ayant perdu la foi, ont donc besoin de se raccrocher à une « métaphysique de la picole » conviviale et d’anticiper leur noyade, telle la grenouille dans son bain d’eau chaude ou les dernières heures avant enfoncement du Titanic. L’âme a toujours plusieurs années d’avance, prévenue des signes avant-coureurs du naufrage.

    Pendant ce temps, le régime de dictature met la pression sur chacun et tout le monde de manière personnalisée et anonyme ayant ciblé la population : ils savent puisque ce sont eux qui ont programmé la décroissance à tous les niveaux. Surtout la démographie, leur hantise. Dans démographie, il y a démocratie. On vous génocide le démo . Le on est neutre : c’est la main invisible des magiciens noirs qui plane sur chacun et sur le collectif telle une épée de Damoclès.

    Ben l’alcool dans tout ça, me direz-vous ? Eh bien, il fait partie du programme d’asservissement. On te vends ta dose comme on le fait pour des soldats qui partent au front : ils savent que tu en as besoin pour aller bosser pour trois fois rien et que game is over  !

    Bah les nanas idiotes et infantiles devenues même avec bac + 6 suivent le mouvement ! Féministe dans l’âme, elles veulent faire comme les mecs, ya pas de raison vu que parité pour tous ! (pause humour : sauf qu’il leur manque la paire :) !

    La foi, qui est une confiance déployée dans le Temps quoiqu’il advienne, je dis bien quoiqu’il advienne y compris si le nwo s’installe dans vos pensées ! Des milliers de nos frères « Soljenitsyne » en humanité dissidente sorti de BabyAlone sont passés par là.

    L’espérance, le respir mental et physique que l’on éprouve, porteur de l’information qui retourne dans le silence vers le PÉRE Nos ancêtres. proches décédés ressentent nos sous-France. Il n’est pas vain de penser à eux, à tous ces anonymes des guerres fratricides depuis 1789 à nos jours.

    La charité. C’est le coeur que l’on met dans chaque action, chaque chose, chaque contact ou relation encore humaine. C’est le courage. Fidèle aux petites choses, on l’est, on le sera dans les grandes.

    Ivresse de Dieu or tipple attitude ?

     

    Répondre à ce message

  • si en France on picole de trop qu’en est il des autres pays ? allez en Espagne Italie GB Irlande Portugal vous allez tomber !
    c’est pas l’alcool qui rend violeur ou violent ,un peu de discernement !

     

    Répondre à ce message

    • Italie et Portugal je ne suis pas d’accord, de ce que j’ai observé personnellement.

      Même en Allemagne, où l’on trouve de la bière excellente à tous les coins de rue, les gens sont plutôt raisonnables.

      Royaume-Uni par contre...

       
    • L’alcool tout comme d’autres intoxicants sont des déclencheurs. Un homme qui tue au volant car il est ivre, ne l’aurait pas fait si l’alcool n’altèrait pas son jugement. Et vous avez raison, un violeur ivre ou pas ivre, violera. Mais il y’a aussi ceux qui passe à l’acte à cause de l’inhibition.

      Les homicides sont parfois des accidents à cause de l’alcool. Ne jouez pas à celui qui refuse d’écouter, il ne s’agit pas de culpabiliser les gens qui boivent de l’alcool mais de parler d’une réalité.

      Nous savons bien que vous consommez pour le plaisir et cette partie ne nous dérange pas ! Si une personne prenait de la cocaine, car ça fait parti de sa culture, vous auriez peut-être des réticences. Nous, il ne s’agit pas de réticences car il y aura toujours des gens qui consomme de l’alcool, l’intérêt c’est qu’ils le fassent collectivement de la façon la plus intelligente et bienveillante. Par exemple, ne jamais boire avec quelqu’un qui a l’alcool mauvais. Ne jamais boire avec quelqu’un suceptible de prendre le volant.

       
  • #1969030

    La picole c’est comme tout, y’a les aristocrates et les parvenus.
    Quand j’ai compris que bourré j’étais pas un aristocrate,
    j’ai arrêté. Je fais parti de ces 11 % de très occasionnels
    et jamais jusqu’à l’excès. Si tous ceux qui boivent prenaient
    conscience de ce qu’ils sont en étant bourrés, ils arrêteraient tout de suite.
    Hein Jean Vincent ?

    Curieusement, je n’ai pas vu de commentaire condamnant
    le comportement de ces lobbies toujours prompt à nous
    inventer des boissons toujours plus sucrées, colorées et
    exotiquement fruitées les unes que les autres afin d’attirer
    une clientèle toujours plus jeune. Vrai aussi pour les cigarettes.
    Alors quand on fait tout pour vendre à des jeunes de plus en plus jeunes
    faut pas s’étonner que 30 ans plus tard ils soient accros.

    F Cousin dit dans une vidéo qu’un sculpteur de cathédrale buvait 6 litres de vin par jour. Oui, Mais du vin qui ne devait pas faire plus de 2 degrés d’alcool. Alcool vite évacué par l’activité physique.

    La solution serait de ne trouver dans le commerce que deux types d’alcool :
    du vin a 2 degrés et de l’alcool a 70 degrés.
    Quant aux cigarettes ne vendre que du tabac pur coupé au massicot.
    Avec leurs petits foies et leurs petits poumons, on verrait tout de suite les vrais buveurs et les vrais fumeurs. On ramène l’alcoolisme a 2% et la tabagie a 1% en moins d’un an. Les plus irréductibles quoi...
    Mais là faut s’en prendre aux lobbies...

     

    Répondre à ce message

  • #1969053

    Une séquence ? Seulement ? Ou alors une sorte d’aveu pour un constat pire encore car ? La société française et ses stress sans interruptions depuis des lustres avec une sorte de séparation énorme des gens entre eux ! Car ? Les situations tellement diverses mais cette façon de se retrouver ! Avec soi même d’abord car l’alcool comme une chaleur et particulièrement en France peut être !!
    Donc ? Une consommation. Plus les autres hors alcool avec des espèces de combinaisons mais ? Avec ! Toujours ? L’alcool quand même peut être. Et si ? Les gens non victimes de ces consommations étaient souvent des immigrés ? D’abord avec cette sorte de performance que les Françaises. Et ? Français envient ? Jalousent ? En hautes gouvernances car là ? Et bien aussi ces espèces de dérives mais pas dans les mêmes mains ?!? Et donc les agressivités qui vont avec !
    En ce sens qui a ? Les pouvoirs en les mains avec ce genre de symptômes ? En France du moins et pour quels excès ensuite en terres étrangères si la bulle est percée pas comme en France justement ?!? Les gens de la gouvernance maintenant ? Un alcootest. Entre autres.
    Peut être ??

     

    Répondre à ce message

  • Ah ! Que des commentaires tristounets. allez boire un coup !

     

    Répondre à ce message

  • Pas d’augmentation d’impôts mais taxes sur tout et n’importe quoi pourvu que ça fasse rentrer du pognon ! Le bourbier Européen empêche toute innovation, toute création de richesse et c’est même pire, on constate effarés que tout fout le camp !!!
    Y a pas à dire, c’est beau l’Europe, les promesses, tout ça quoi ...
    Incapables donc, alors que je pense que nous avons les cerveaux et le savoir faire pour pouvoir créer de la richesse comme peu de nations savent le faire. En France.
    Mais voila, les politiques étant maintenant soumis aux USA (voir dossier Iranien), et bien nos "courageux" gouvernants n’ont plus que comme seule solution de nous tondre en mentant effrontément.
    Pour votre santé et votre sécurité, on va vous dilater le rectum !!
    Bande de traitres, bande de soumis, bande de corrompus !
    Y a plus que la gnoule pour nous vider la tête un temps soit peu tellement cette vie devient de plus en plus insupportable à cause de toutes ces restrictions débiles !

     

    Répondre à ce message

    • J’ai envie de te dire :
      La bonne nouvelle, c’est que ce cirque ne pourra pas durer éternellement.
      La mauvaise, c’est que, à mon humble avis, ils ont déjà la solution à nous proposer... le "nouvel" "ordre" mondial.

      C’est à ce niveau là que l’on peut lutter et espérer faire dérailler la machine.
      Profiter de ce chaos pour éveiller le maximum de consciences. Mener des actions concrètes selon ses compétences.
      Essayer de rester positif, la vie est courte. Subir et être négatif ne changera rien.
      Ne pas oublier de s’aérer l’esprit, de se laisser parfois aller, avec modération :)

       
Afficher les commentaires précédents