Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Des Grenoblois récupèrent les invendus alimentaires dans les poubelles

La bouffe en temps de crise, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3035320
    Le 24 septembre à 05:26 par Jean-Edouard Schmaltzberg - Greenpeace Switzerland
    Des Grenoblois récupèrent les invendus alimentaires dans les poubelles

    Pas d’panique les z’ami.e.s !!! Ce bon Monsieur des Poubelles a cette chance inestimable de ne toujours pas papoter en allemand !

    Grace à Dieu, nous restons optimo-positif.v.e.s  :

    - Demain tout ira mieux, à condition que nous mettions à terre les derniers fachistes d’Europe ! Une foi la mission sacrée effectuée, tout le monde il sera tout contant ! Un monde nouveau, une Humanité libérée de tout gaz toxique !

     

    Répondre à ce message

  • En terme de gâchis demandez aux hôpitaux ou structures de soins comme les Ehpad etc … que cela soit de la cuisine centrale ou sur place, le gaspillage est hallucinant !! Des plats entiers. Consommables, parfois bien cuisinés (quand c’est sur place) finissent à la poubelle et on interdit au employés de repartir avec une gamelle …

     

    Répondre à ce message

  • #3035403

    je n’y crois pas...... ! on est dans une municipalité dirigée par les écolos depuis plus de 12 ans et le tri sélectif n’est même pas organisé . Dans ma communauté de communes de centre droit, qui gère les poubelles, le service de collecte des ordures ménagères a interdiction de ramasser des poubelles qui mélangent les produits compostables avec les emballages plastiques ou cartons .

     

    Répondre à ce message

    • #3035588

      Ha ha ha et dans 90% des cas, les différentes poubelles finissent dans l’incinérateur....que vôtre commune soit de gauche ou de droite. C’est beau la naïveté des occidentaux..

       
    • #3040374

      Vous racontez n’importe quoi, le tri est organisé depuis bien avant le maire écolo (en poste depuis 8 ans et non 12), et les différentes poubelles ne finissent pas du tout au même endroit. Il y a même des cons qui sont payés pour retrier les poubelles mal triées et les renvoyer au bon endroit à l’autre bout de la ville... Tout ça se visite. C’est beau le cynisme des "Occidentaux".

      Le problème c’est que c’est le contribuable qui paye tout, alors que les produits pourraient être taxés en fonction de leur production d’emballage : Nespresso ou Pampers par exemple coûtent un pognon de dingue à traiter, alors que de l’autre côté celui qui vend du vrac doit payer une fortune pour se mettre aux normes.

       
  • #3035418
    Le 24 septembre à 10:35 par Pépé le Moko
    Des Grenoblois récupèrent les invendus alimentaires dans les poubelles

    Le gaspillage me fait gerber ...

    Et doublement , parce que il a bien fallu polluer pour produire ce qui va finir dans une poubelle ( et même là c’est pas finit !!! )

     

    Répondre à ce message

  • #3035419

    Les hommes font les poubelles, les femmes se prostituent. Mais l’inverse et les deux sont aussi possible.

     

    Répondre à ce message

  • #3035823

    Dans une marie écolo faut s’étonner de rien :

    Après TRIEZ VOS POUBELLES, le recyclage ultime : mangez les poubelles.

    Il faut faire les poubelles et on nous explique que c’est bien et normal.

    A noter ce sont des hommes blancs uniquement qui font les poubelles.

    ce reportage montre notre avenir.

    Bien entendu à Grenoble il n’y a ni noirs ni arabes, ou alors ils sont très bien nourris.

    Bref France Info se moque de nous. Ce reportage est un fake.

     

    Répondre à ce message

  • #3035980

    Avant il y avait les chasseurs cueilleurs....
    Autre époque, autres mœurs !

    Cela dit, le gaspillage alimentaire est bien réel.
    Que des gens survivent de cette façon, ça me choque
    concernant l’état de la France. Mais pas dans leur démarche...
    Je le ferait aussi si je n’avais pas le choix.

    Ce ne sont pas des braqueurs !

     

    Répondre à ce message

  • #3036062
    Le 25 septembre à 15:34 par Sedevacantiste
    Des Grenoblois récupèrent les invendus alimentaires dans les poubelles

    Les grenoblois sont les pires veautants de France ! Ville gauchiste par excellence !



    Ville la plus jeune et étudiante de France par habitants, anciennement ouvrière, à très forte proportion immigrée : ceci explique cela... On est loin de la sociologie de Nice, ou même Bordeaux et Lyon. C’est plutôt un mélange entre St Etienne et Toulouse (pas au point de Rennes toutefois – on comprendra) avec une pincée de New York - la ville étant considérée comme une "base culturelle" américaine.

    C’était une ville très ouvrière (communisme indéboulonnable) reconvertie dans la haute technologie façon silicon valley (écolo-gauchisme), avec une forte immigration (les italiens ayant fourni un gros bataillon de communistes, suivis par les maghrébins qui votent socialiste - les deux communautés s’étant par ailleurs illustrées dans le banditisme, qui a marqué la ville). Contrairement à d’autres anciennes villes ouvrières comme Lens, à son déclin, l’industrie lourde a été tout de suite remplacée par l’industrie de pointe (nucléaire, micro puis nanotechnologie, etc), ce qui a limité le virement de communiste à Front National, l’économie n’ayant jamais été sinistrée.

    Grenoble a aussi la droite la plus bête et divisée du monde avec Alain Carignon le recordman de prison pour un maire français (pour corruption), qui veut à tout prix revenir au pouvoir avec ses méthodes décrites comme "mafieuses", quitte à flinguer la droite locale et à pratiquer un écœurant "Grenoble-bashing" sur internet ou via ses anciens appuis dans le gouvernement Sarkozy, et cela depuis bien avant l’arrivée du premier maire "pastèque" (écolo-gauchiste) de France Eric Piolle (suivi depuis par bien d’autres), qui a bénéficié de ces divisions de la droite, dont une partie l’a même parfois défendu face à Carignon (pourtant sensé sur bien des points)...

    Ça vaut ce que ça vaut "musicalement" (rap identitaire), mais c’est toujours sympas d’avoir quelques points de vue sur la ville (le paysage étant un de ses principaux atouts) : https://www.youtube.com/watch?v=kNL...

    Patrie du chevalier Bayard, passant pour être le point de départ de la Révolution, fief de la Résistance, ville atypique, dynamique et sportive, au caractère trempé et combatif voir belliqueux, parfois stressante ou violente, mais souvent attachante, on est toujours un brin nostalgique quand on l’a quittée (comme c’est mon cas, y ayant vécu plus de dix ans)...

    A noter que c’est aussi un gros repaire de dissidents de tout crins.

     

    Répondre à ce message

    • #3036388
      Le 26 septembre à 07:10 par Sedevacantiste
      Des Grenoblois récupèrent les invendus alimentaires dans les poubelles

      P.S. J’ai oublié de mentionner un élément important : l’écologie à Grenoble est une préoccupation qui s’impose d’elle même de par la configuration unique de la ville entourée de hautes montagnes. Toute pollution émise dans la ville reste dans la ville (pots d’échappements, chauffage, incinérateur de déchets, etc) et j’aime autant vous dire que vous n’avez pas envie de respirer ça, encore moins vos enfants ou vos grands parents... Contrairement aux autres villes de taille similaire ou même plus grandes, les grenoblois sont contraints et forcés de soucier un minimum de l’écologie, ce qui malheureusement vient renforcer le vote... écologiste.

       
  • #3036069
    Le 25 septembre à 15:49 par Pillule rouge ou bleu ou bien suppositoire
    Des Grenoblois récupèrent les invendus alimentaires dans les poubelles

    A sa place, je bouffe mon lapin

     

    Répondre à ce message

  • #3036257

    Je connais personnellement le président de cette association depuis longtemps.
    J’ai moi-même glané avec lui pendant plusieurs années, ce temps où mon salaire ne me permettait pas de remplir le frigo correctement.
    L’apogée (en 2015) a été de préparer un repas de Noël pour ma famille avec 80% de nourriture glanée (poulet, foie gras, légumes, fruits, pain, yaourt, ...). C’est juste hallucinant ce qui est jeté ! Bien sûr, tout n’est pas à récupérer... Mais en hiver, c’est la fête.
    Que certains parlent de Fake ou d’acteurs montre à quel point vous êtes déconnecté du réel (les gens ont faim et après les factures, il ne reste pour ainsi dire plus grand chose). Il m’arrive encore occasionnellement de faire les poubelles de boulangerie indus (type "Marie Blachère") pour ma conso perso, pour partager avec des amis ou bien pour mes poules : les produits sont du jours, emballés dans des grands sacs, ...
    Bref, avec son association, "le mec à lunettes", de son vrai prénom Charles (et non pas Charlie - sic !) aide une quantité astronomique de gens à vivre à son humble niveau.
    Et vous ? Vous faites quoi pour aider votre prochain ?
    Que la critique est facile le postérieur collé dans son fauteuil !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents