Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des Rockefeller à Naomi Klein : les ONG et l’écologie

Donc, aujourd’hui [5 décembre 2015], à Montreuil, au village des alternatives, Action non-violente COP21, Attac France, Bizi ! et Les Amis de la Terre organisent le « Sommet des 196 chaises », où l’organisation 350.org, et l’organisation Tax Justice Network, seront également présentes.

Attac, subventionnée (à titre d’exemple, voici ce qu’ATTAC a obtenu pour la préparation du « Forum Social Européen » du 12 au 15 novembre 2003 à Saint-Denis : 2 500 000 € d’aides indirectes en locaux et moyens matériels ; 2 330 000 € de subventions directes, dont 1 000 000 € de la Ville de Paris ; 480 000 € en provenance des Conseils généraux ; 250 000 € de Matignon ; 250 000 € de la part du Quai d’Orsay et 300 000 € du Conseil régional Ile-de-France. Par ailleurs, ATTAC reçoit chaque année environ 100 000 € de subvention de fonctionnement.).

350.org, subventionnée (plus de 100 dons depuis 2005, de la part de 50 généreuses fondations, pour un montant de 10 millions de dollars, avec 6 dons de plus d’1 million, plus de la moitié de ces 10 millions provient du Rockefeller Brothers Fund (RBF), du Rockefeller Family Fund et du Schumann Center for Media and Democracy).

Etc. Encore une fois, les ONG ne sont pas toutes contre-productives et leurs militants sont probablement de bonne volonté, mais encore une fois, il faut aussi se méfier, les engagements de 350 (Bill McKibben et Naomi Klein) relèvent du capitalisme vert, de l’écologie « main dans la main » avec les corporations et les gouvernements. Quelle est le sens d’une écologie pensée « main dans la main » avec Vinci, Suez, Veolia, Monsanto, etc. ?

Ci-dessous, Susan Rockefeller, qui a co-produit le documentaire Tout peut changer de Naomi Klein, et Naomi Klein qui pose avec Angel Gurria, actuellement secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), avec son fameux livre révolutionnaire et anticapitaliste (soi-disant).

 

 

Dans une interview, David Rockefeller (le mari de Susan) explique que :

« L’énergie sera toujours un levier économique. Si mon grand-père était vivant aujourd’hui, il aurait très certainement exploré l’univers très prometteur des énergies renouvelables et recherché à améliorer l’impact négatif du pétrole et du gaz.

Il aurait lié des partenariats avec Bill Gates aujourd’hui, par exemple, sur certains projets, comme nous le faisons aujourd’hui en Afrique avec lui sur les semences. »

Mais également que :

« Nous sommes aux côtes de Bill Gates dans ce domaine. Un projet qui permet aux agriculteurs locaux de cultiver pour eux, mais également d’exporter. La semence devenant pour eux une valeur économique. »

Lire la suite de l’article sur partage-le.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Naomi Klein a totalement viré sa cutie. Fini "la stratégie du choc" maintenant c’est prêchi-prêcha sur le réchauffement climatique. Elle profite de plus de la notoriété gagnée dans son précédent combat pour porter une parole de poids car même les plus sceptique se disent " merde elle aussi, alors ça ne doit pas être que des conneries..." .
    Je ne sais pas si derrière ce revirement il y a de l’intimidation voire des menaces, une lobotomisation .... ou bien si c’est une salope depuis le début mais c’est assez déroutant je trouve.

     

    • #1339744

      Les puissants essaient d’abord d’acheter la contestation, (ensuite ils vous décrédibilisent et après ils vous tuent, c’est tout le truc du capitalisme depuis la fin des monarques et les "révolutions émancipatrices"). Naomi Klein suit exactement le même parcours qu’Aaron Russo.


    • @Thihen42
      Les ploutocrates qui dirigent le monde savent qu’il faut occuper tout le spectre intellectual, y compris la dissidence, qui guide la minorite du public qui s’oppose a eux, les idealistes, les jeunes, les intelligents.

      Aussi promeuvent-ils des intellectuels "faux-rebelles" ou "dem-rebelles", les journalistes du Monde Diplo, Noam Chomsky, Naomi Klein... A cette derniere, on a fait beaucoup de publicite, alors qu’elle ne racontait rien de vraiment nouveau dans ses livres. On voit que c’etait pour canaliser le mouvemt "Occupy", preparer sa credibilite de "rebelle mediatique" que le nouvel ordre mondial utilise aujourd’hui.

      Si Naomi Klein etait ce qu’elle pretend etre, elle ne s’associerait pas a Rockefeller, ploutocrate complotiste par excellence, ni a Bill Gates, une potiche des Rothschild, tout comme les Warren Buffet, Zuckerberg et compagnie, qui creent tous des fondations "humanitaires" aux buts tres selectifs (ingeniere sociale, eugenisme, promotion de vaccins douteux).

      Au sujet du role des ONG dans la destruction des entites nationales et le pillage des nations au profit des ploutocrates, je vous conseille un livre chinois formidable vendu sur KontreKulture, "La guerre des monnaies". Tres cordialement.


    • #1343398

      @Iris : parfois sur le site, les gens sont vraiment méchants et agressent en se fondant uniquement sur la base de leurs certitudes et/ou de leur ignorance. Je ne pense pas que Naomi Klein a besoin que vous lui décerniez un brevet en dissidence, merci pour elle : elle a écrit un bouquin de 800 pages qui s’est vendu à des millions d’exemplaire qui taille un costard au capitalisme néolibéral en retraçant sa genèse et ses modes de fonctionnement et ne laisse aucun doute qu’en à la conclusion à retirer de cette idéologie, à savoir qu’elle est ennemi de l’humanité dans son essence même et depuis l’origine.
      Le point commun entre occupy et Naomi Klein, c’est la critique de la financiarisation bancaire ("indépendance" des banques centrales, argent-dette virtualisé et mondialisation bancaire) qui est la clé de voute sur laquelle repose le néolibéralisme pour qui tout doit reposer sur la loi du marché, la main invisible impartiale et "non-faussée" et pour qui tout ça doit vouloir dire tout : la naissance, la vie, la mort, l’air, l’eau, la terre, l’espace et le soleil.
      J’avoue que de voir Naomi Klein s’acoquiner avec des types comme Rockefeller m’attriste beaucoup toutefois vous ne pouvez pas pour autant l’accuser d’avoir écrit son ouvrage pour canaliser un mouvement comme "occupy" vu qu’elle l’a écrit 15 ans avant l’apparition de ce type de mouvement. Tout au plus vous pouvez l’accuser d’être l’une des penseuses précurseurs à l’origine de ce type de mouvement de contestation.


  • #1339769

    J’ai toujours pensé que "la stratégie du choc" de Naomi Klein était bidon, plus exactement une de ces demi-vérités qui sert surtout à masquer l’essentiel, un peu comme la théorie "9/11 Inside Job", ou le pouvoir du "lobby pétrolier", L’idée que le grand capital a besoin du chaos ne tient pas.

     

    • @ Laurent Guyenot ;

      C’est tout a fait cela. L’oligarchie a besoin de detourner l’attention de la minorite intelligente et contestataire au moyen d’intellectuels "faux-rebelles", pour que les tentatives de pensee critique finissent dans l’impasse, et que par consequent, aucune action reformatrice viable ne puisse en resulter.

      Des livres bien meilleurs que celui de Naomi Klein, comme "Empire of Captal" d’Ellen Wood, demontrent qu’au contraire le Capital a besoin des etats, qu’il assujetit. Mais a ces livres on ne fera pas de publicite, car ils eclairent la vraie nature des "democraties" sous controle etroit de la ploutocratie.

      De toute facon, au 21eme siecle, denoncer les multinationales sans denoncer le systeme bancaire oligarchique qui en tire les ficelles, releve soit de la stupidite, soit, plus vraisemblablement, de la duplicite deliberee. Tres cordiales salutations.


    • Pas d’accord avec vous sur ce point.
      Les thérapies de choc continuent d’avoir lieu aujourd’hui et ne sortent pas d’un chapeau.
      L’utilisation des catastrophes dans un cynisme total, c’est tout à fait ce que le "grand capital" fait tous les jours.

      Il faut un peu se calmer. Naomi Klein a écrit un très bon bouquin. Le 13/11 est un choc de ce type d’ailleurs. Depuis elle s’est faite récupérer et va produire de la merde avant de tomber dans les oubliettes de l’histoire. Dommage mais on ne sait pas comment ça fonctionne quand on se fait acheter comme ça ou menacer peut être ? Parcours classique de rebel... (Elle était sincère initialement il n’y a aucun doute la dessus).


    • #1340037

      On la voit régulièrement en action "la stratégie du choc" ...
      A chaque événement un peu marquant "on" en profite pour faire un peu de lavage de cerveau et durcir les lois ... (ou dé-régulariser,ca dépend)

      Alors peut être que N.Klein est bidon, mais tous les virages politiques récents on été négociés à la suite de faits "choquants" pour l’opinion. On ne peut pas le nier.

      Bientôt vous allez dire que les médias ne servent pas à manipuler, et que le terrorisme n’est pas systématiquement récupéré politiquement pour faire avancer l’ agenda ?
      Peut importe avec quelle lorgnette on regarde, rien de plus efficace qu’un choc pour induire un changement "durable".

      C’est même souvent la seule solution disponible... faire passer l’Etat d’urgence sans résistance ca relève du tour de magie, hein, ou de la psychologie appliquée ? (appliquée négativement,toute médaille à son revers.)


    • @ Laurent Guyenot
      C’est toujours après coup que les choses nous semblent avoir toujours été évidentes... Il serait temps d’analyser d’autres faux Wistleblowers, et autres gatekeepers. Les cas Naomi Klein, comme celui d’ Alex Jones sont enfin clairs mais chez nous qu’en est il ? reprenons les méthodes et concepts :
      Demi vérité, Théorie Inside Job, Dissimulation de l’essentiel, il suffit de remplacer Lobby Pétrolier par Complexe militaro industriel ou d’en faire une salade (Capital), ajouter étazuniens pour bien nous situer géographiquement et idéologiquement dans l’atlantisme, focaliser sur l’absence d’avion dans le Pentagone, dire que le mossad était à peine un sous traitant, dire au final qu’il importe peu de savoir qui l’a fait, mais que l’ennemi c’est quand même l’Amérique, et le livre s’appelle ...
      Mince un trou de mémoire, j’ai même oublié le nom de l’auteur...
      Quelqu’un a une idée ?
      Les réponses multiples sont autorisées...


    • #1340353

      Ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas le "capital", cad les marchands, qui a besoin du chaos et le provoque. Les demi-vérités consistent essentiellement à accuser le complice plutôt que le cerveau du crime. (Et c’est vrai que j’ai un peu fait le malin, plutôt satisfait de n’avoir jamais cité Klein.)


    • #1340413

      Tout le monde a raison.
      Le problème des mondialistes avec cette stratégie c’est qu’ils savent quand ça commence, jamais où ça s’arrête, car malgré tous leurs moyens, rien n’empêche tel ou tel individu de continuer à s’interroger et à chercher. Les petits poissons passent aux travers des mailles du filet.
      Aussi, les demi-vérités rendent perméables l’accès aux coulisses. Aucun système de domination n’est parfait.
      Tout "dissident" vient du Système qu’il combat. Et il le combat d’autant mieux qu’il le connait.


    • #1340592

      Ouais, enfin, "La stratégie du choc" est quand même un livre à lire, même si après on en pense ce qu’on veut.


  • "Des semences pour l’Afrique" ah bon ! des semences OGM monsanto, fruit d’une hybridation entre la cacahuète et le polystyrène expansé, des semences stériles qui donnent le cancer et des allergies sans fin... ils feraient bien de refuser ces graines du diable comme ils le font en Inde...

     

  • #1339798

    Le retournement de veste n’est pas l’exclusivité des politiciens. Elle a compris que c’était plus rentable pour elle. Quoiqu’il se peut que ce soit une imposteuse qui fait croire à une dissidence face au capitalisme qui la fait vivre confortablement...

     

    • Vous n’en savez rien. Il va falloir attendre la traduction du livre (deja best seller) du journaliste allemand qui explique comment les personnes intègres se font piéger par la CIA pour ensuite devenir leurs larbins... Vu la qualité de "la stratégie du choc" je ne pense pas qu’elle était vendue à l’époque, mais elle a clairement changé de cap pour se soumettre à l’empire... (de gré ou de force, nous n’en savons rien !)


    • elle n’a jamais parle de banque centrale, elle n’a rien retourne, son cooperatisme n’est que le capitalisme 2.0, toujours plus de subtilite dans les chaines d’esclavages, mais toujours de l’esclavage, qui va acheter la production des coop ? bah oui le capital...


    • Elle n’a pas creusé non plus le 11/9, restée en superficie totale, OK.
      Mais attaquer le monde bancaire, le sionisme international et l’oligarchie mondialisée ca faisait peut être beaucoup d’un coup non ?

      Je trouve que ce livre (la strategie du choc’ est d’une bonne qualité, on y apprend vraiment pas mal de choses sur l’asservissement par la dette, le néo libéralisme Friedmanien, et les saloperies de la CIA depuis les 70’s, même si c’est pas complet c’est déjà une base de connaissance plus que valable...

      Cela m’énerve un peu à vrai dire que les uns et les autres jugent ici à l’emporte pièce parce que maintenant elle est clairement achetée par le système (ca ne fait aucun doute avec ce thème complètement nul du "rechauffement" qui est une belle arnaque). J’espère que c’est pas parce qu’elle est classifiée ’de gauche’... parce que la ca serait mauvaise foi pure.


  • #1339895

    Je me souviens que le President (d’ER) la citait dans une de ces videos, cependant elle parait suspecte des le depart, trop photogenique, trop de succes de ces livres qui se trouvent facilement dans les grandes librairies.
    Des livres et des auteurs vraiment genants ne se trouvent pas dans les grands reseaux de distribution, ils sont d’office etiquetes extremistes et estampilles de la triptique infernale : antisemite, homophobe, et proche de mouvements terroristes
    Je pense aussi que c’est un nouveau sous-marin de l’empire pour seduire une population jeune, branchee et urbaine


  • Naomi Klein est une alter-mondialiste donc elle est mondialiste. Faut pas chercher plus loin.


  • #1340078
    le 08/12/2015 par Chevalier Lefebvriste...
    Des Rockefeller à Naomi Klein : les ONG et l’écologie

    Naomi Klein agent du grand capital !!


  • #1340168

    Dans son fameux livre "La stratégie du choc" (plutôt intéressant par ailleurs) Naomi Klein tournait en ridicule la contestation du 11-Septembre, une attitude pour le moins ambigüe puisqu’elle aurait pu éviter ce sujet brûlant en l’ignorant tout simplement...


  • #1340341

    Naomi Klein c’est un peu le Zemmour nord-américain. Elle a produit des analyses pertinentes mais sans jamais dénoncer les vrais coupables. De plus, elle prend toujours ses distances avec ce qui est communément appelé les "théories du complot". Ce n’est donc pas une surprise si ses livres trouvent toujours une place en librairie et qu’elle se recycle (si je puis dire) dans la dénonciation du réchauffement climatique.


  • Pour retrouver un climat normal il suffit d’arrêter les épandages aériens. Évidemment ça ça refroidit tous les réchauffagistes.

     

    • #1343406

      Cette année des épandages il y en a presque pas par rapport aux 2 dernières années, en tout cas sur Paris. Ça se voit même la nuit quand on s’aperçoit du nombre d’étoiles qu’on peut observer dans le ciel quand le temps est sec et qu’il n’y a pas eu d’épandage de la semaine. 2013 et 2014 avaient été de très bonnes années pour les chemtrails et c’est clair que la différence thermique est très importante, on le voit bien quand les militaires de la base de Vélizy partent en vacances et qu’ils s’arrêtent.