Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des pilules électroniques pour remplacer la consultation chez le médecin

Dans un futur proche, les visites de routine chez votre médecin pourraient être tout à fait superflues. De petits ordinateurs avec des senseurs minuscules seront transformés en pilules qui pourront être avalées.

Ces pilules contrôleront toutes sortes d’informations sur votre santé et les enverront à votre médecin. Selon le New York Times, des prototypes opérationnels de ces pilules sont déjà testés en laboratoire afin de collecter une série de données sur la santé de la personne, informations transmises ensuite via une connexion sans fil au médecin.

Ces petits ordinateurs - nommées pilules, mais qui sont en réalité des robots microscopiques - voyagent intacts dans l’intestin. Ils tirent leur énergie d’une minuscule pile ou la génèrent eux-mêmes grâce au suc gastrique. Les astronautes utilisent cette technologie depuis déjà pas mal de temps et elle pourrait bientôt faire son apparition dans la trousse des médecins familiairisés avec la technologie.

Les pilules peuvent mesurer des informations essentielles sur le corps, sa température, ses réactions à une médication, la manière de bouger et de se reposer et bien d’autres choses encore en temps réel. L’une d’entre-elles, la pilule Cortemp Ingestible Core Body Temperature devrait être lancée cette année sur le marché pour le grand public.

D’autres applications possibles sont également envisageables. Ainsi Regina Dugan, Senior VP (Ndlr : vice-président principal) chez Mobilty Motorola, prétend qu’une telle pilule peut nous identifier en tant que personne unique. Par conséquent, plus besoin de retenir son mot de passe, d’emporter ses clés de voiture ou celles du domicile. Il suffit simplement d’avaler la pilule et ensuite via une application smartphone, vous aurez accès automatiquement à presque tout.

« C’est une technologie qui offre des possibilités aussi merveilleuses qu’angoissantes », affirme John Perry Barlow, de la fondation privée EFF (Electronic Frontier Foundation) :

« Le merveilleux est que vous pouvez contrôler votre corps continuellement, l’aspect angoissant est que d’autres personnes peuvent prendre connaissance de son fonctionnement intérieur ».

Cette pilule traverserait tout le corps et serait évacuée de manière naturelle après 24 heures. Une pilule coûterait environ 46 dollars. Les experts estiment ainsi que certaines personnes choisiront certainement de la récupérer ou de la recycler.

À voir aussi sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bientôt amis humanoïdes, un humain dans une puces électronique...
    Si si ne rigolez pas, chers compatriotes robots, vous verrez bientôt (enfin dans quelques années) des vraies humains fait de chair et de sang qui contrôlerons notre destinée à nous autres machines électronique.
    Mais Terminator va - et nous l’espérons en tant que robots dissidents - empêchez cela....

     

    • Salutations, cher frère robotisé,

      en tant que moteur de rétroviseur, je dois vous avouer que je suis devenu antihumanite à force de voir toujours les mêmes attaquer par derrière. Est-ce passible d’un reformatage complet ou seulement partiel de mes périphériques mémoriels ? Puis-je payer l’amende en bitcoins ?

      Bises électriques.


  • Ça fera le bonheur des hypocondriaques. En sachant que notre société créée beaucoup de névrosés.

    Pour ma part, la dernière fois que j’ai vue mon médecin généraliste, ça doit remonter à 9 ans.
    Alors, malgré toute la pub qui vend du rêve, je n’en veux pas de cette foutue pilule (qui doit cacher des effets secondaires ou des options secrètes...).


  • C’est toujours flippant les deux côtés de la médaille avec la technologie, surtout lorsqu’elle concerne notre santé. D’un côté les progrès ont été tels qu’aujourd’hui on est capable d’enquêter n’importe où dans le corps humain, de guérir des maladies incroyables (pas forcément les plus répandues cela dit), bientôt sans même intervenir physiquement ! De l’autre, le manque d’humilité et la cupidité amènent à un envahissement et un contrôle littéral systématique des êtres humains, la mort du libre arbitre, le compromis permanent...

    Il faudra bien se demander à un moment si on préfère vivre sainement mais risquer de crever d’une mauvaise grippe, ou bien être assurés d’avoir d’office des saloperies un jour mais avec l’assurance que pleins de gens bossent dessus...


  • ALORS, je prescrit à tout les initié(es) de la f.m, (normal, puisque cela sort des loges) de baisser le pantalon et de tester façon suppo (de satan), cette NOUVELLE et MODERNE TECHNOLOGIE, afin de nous en rendre compte, nous les goys, d’ici....une trentaine d’années, et de nous dire si ça marche bien.


  • Très bonne nouvelle mais ne croyez pas que ce sera démocratisée, certaines avancées technologiques sont exclusivement réservées à l’élite ;)

     

  • Le rôle du généraliste est un peu dépassé, personnellement, sauf les termes compliqués et parfois une prédiction à coté de la plaque, j’en sais autant que mon médecin grâce à internet...Pour les problèmes dont je lui fait part.

    Si tout le monde avait l’habitude de faire attention a son corps et de se renseigner, on ferait non seulement des économies mais les gens ingurgiteraient aussi bien moins de connerie.

    [...] sa température, ses réactions à une médication, la manière de bouger et de se reposer et bien d’autres choses encore en temps réel.

    Je me demande comment la pilule est capable de vérifier notre sommeil...mais si elle est capable de remplacer des grosses machines comme celle qui vérifie l’apnée du sommeil (ce que je doute) alors c’est peut être utile...

    Sinon, puisque c’est accessible au grand publique, attendez vous a ce que son utilisation principale soit détournée et que tout ca finisse en appli iphone/android ! La pour le coup, ce sera très intéressant et les informations seront personnelles.

     

  • « Cette pilule traverserait tout le corps et serait évacuée de manière naturelle après 24 heures. Une pilule coûterait environ 46 dollars. Les experts estiment ainsi que certaines personnes choisiront certainement de la récupérer ou de la recycler. »

    Pour toute réclamation concernant ce produit, veuillez contacter le directeur de fabrication : Germain Gaiffe Cohen, centrale de Poissy - 17, rue de l’Abbaye, 78303 Poissy Cedex.


  • Idiocratie. Les gens pensent vraiment qu’en avalant des puces ils seront en sécurité ? Si ils ne le croient pas j’attends de voir ce que le pouvoir du marketing nous réserve, en jouant sur la peur et...l’absence de foi religieuse.