Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Destruction progressive du patrimoine : le cas des vitraux d’Anzy-le-Duc

 

 

 

 

L’église d’Anzy-le-Duc « Notre-Dame-de-l’Assomption » a été édifiée au début du XIIe siècle.

Elle est l’une des plus belles églises romanes du Brionnais ( Bourgogne du sud) par la qualité de son décor sculpté et par ses proportions harmonieuses. Son clocher octogonal visible de loin répond aux nombreux autres clochers romans des alentours.

Le vendredi 6 novembre 2015 s’est tenue une réunion publique pour annoncer le remplacement des vitraux de l’église. Le contenu de ce projet en route depuis trois ans ne fut révélé à la municipalité que très récemment… Un mécène souhaitant rester anonyme se propose d’investir dans la restauration de l’église. Pour la commune cette proposition peut paraître providentielle. Elle suggère donc la restauration des enduits et des fresques endommagés qui est nécessaire. Le mécène refuse et impose le remplacement de tous les vitraux sans exception y compris ceux du chœur restaurés dix ans plus tôt grâce à l’argent public.

Depuis le seuil de l’église, le regard du visiteur se porte naturellement vers ce chœur illuminé à travers trois magnifiques vitraux. Celui du centre représente la sainte Croix, premier patronyme de l’église. Mais le mécène s’obstine et impose également Gérard Fromanger « artiste contemporain » déjà bien connu par son exposition dans le cloître des capucins de Landerneau désormais transformé en centre d’art contemporain … Bien que les maquettes proposées ne soient pas au goût de tous, une partie de l’assistance se laisse séduire par l’aspect financier, la gratuité des travaux et la renommée de Monsieur Fromanger.

Pourquoi le mécène tient-il tant à imposer à la hâte des travaux qui ne correspondent pas aux besoins émis par la municipalité ? Ne nous y trompons pas, ce projet n’est pas au service de l’église, c’est l’église qui sert les intérêt du projet. La Croix du chœur devrait finir dans une caisse ou au mieux dans la crypte… À Anzy le Duc l’art financier fait la guerre au sacré. Nous sommes en présence d’une coalition visant à détruire notre enracinement à travers notre patrimoine et notre Foi. Pouvons- nous laisser la croix de Notre Seigneur cachée dans les catacombes alors qu’elle doit être dressée sur le monde ?

Elisabeth de Malleray et Stéphanie Bignon
Terre et Famille, novembre 2015

 

Le vendredi 20 novembre 2015, Terre et Famille assistera à une réunion publique concernant le remplacement des vitraux de l’église d’Anzy-le-Duc. L’association invite tous ceux qui le peuvent à la rejoindre à 11h30 pour la défense de l’église.

Pour joindre Terre et Famille : terreetfamille@gmail.com
Le site de l’association : http://terre-et-famille.fr

 

Pour se faire une idée du problème :

 

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption d’Anzy-le-Duc :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • quelle horreur ces nouveaux vitraux ! on dirait de la pub pour le mariage pour tous !
    BERKKK !

     

  • refuser l’argent du diable !


  • Ma nièce de 4ans dessine mieux que ce charlot qui ce dis artiste.
    Si tu lis mon message Gérard Fromanger sache que, ce que tu fais, c’est de la merde et je me demande de quelle activitée tu tires tes revenue pour vivre...

    Julien

     

    • Fromager a sans doute été sélectionné suite à un appel d’offre, lequel dispose alors pour construire son projet d’une enveloppe pouvant aller jusqu’à 8000euros - à condition que çà soit de l’art contemporain, c’est-à-dire pas figuratif - çà doit rester n’importe quoi en somme.
      L’État n’aide QUE l’art contemporain faut le savoir. En face vous avez un artisanat en France très dynamique qui produit de la qualité et qui répond à cette médiocrité du secteur art - mais évidemment ce n’est pas tout à fait la même utilisation, quoiqu’il existe des maîtres verriers, mais ils ne peuvent pas être choisi puisqu’ils font du traditionnel.


    • @RK
      - D’une on parle d’un édifice du XIIe Siècle, ce n’est pas le salon de mamie que l’on va redécorer.
      - De deux ce n’est pas parce que l’état donne des subventions pour n’importe quoi qu’il faut accepter. (C’est dingue cette manie que l’état a, de gaspiller l’argent publique dans tous ce qui est inutile)
      - Enfin l’art c’est subjectif mais l’art n’as pas vocation à dénaturer les choses. Un monochrome de Lucio Fontana ou de Pierre Soulages dans un édifice du XIIe siècle sera toujours de la merde.

      Ps : Gérard change de métier

      Julien


  • Déchristianisation totale, j’hallucine ! Franchement, quand on voit les dessins de cet artiste contemporain qui risquent de remplacer ces vitraux magnifiques, ça donne furieusement envie d’être catho trad’ !


  • Les nouveaux vitraux représentent-ils des "migrants" ? Sans jouer les esthètes il faut dire que les conseils municipaux ne sont pas tous peuplés de connaisseurs , d’où par ex certains lampadaires particulièrement hideux qui remplacent souvent des lampadaires "acceptables" dans certaines communes particulièrement fadées... Ils sont tellement moches qu’ils font rire...


  • Fromanger "utilise son appareil photo d’une façon aléatoire"... On a compris .


  • Les vitraux en place ne présentent aucun intérêt.

    Est-ce une raison pour les remplacer par d’autres cochonneries ?

    Il doit y avoir d’obscures raisons pour ça...

     

    • Il semble vous échapper que les vitraux en place on un double intérêt :
      - Ils sont d’inspiration chrétienne, ce qui est leur raison d’être dans une église ;
      - Ils sont beaux.
      Ils n’ont donc rien d’une cochonnerie.


    • il n’y a pas de mal à dire que ces vitraux sont du tout venant sans intérêt artistique, ce qui est déjà dommage pour un édifice roman d’une telle qualité et cela montre bien que la politique de conservation du patrimoine est un vrai néant depuis pas mal d’années. (quand on connait le savoir faire de nos artisans )
      Et oui il n’y a pas de pognon pour les vieilleries, on préfère investir dans l’art de demain, des homards en plastique ou des vagins royaux.
      dans le genre je me fous de ta gueule et je t’emmerde, j’aime beaucoup les gribouillis proposés par le protégé de notre mécène anonyme.
      Quand ça ose, ça ose vraiment et visiblement il y a des gens contents, Alors pourquoi se géner ? ça va finir en boîte de nuit tout ça


    • Ils ne valent que par leur iconographie ; pas par leur côté "artistique".

      Lorsqu’on les a mis en place, la réaction des fidèles a dû être assez comparable à celle que provoque
      le nouveau projet. C’était de l’art contemporain, en total décalage avec le bâtiment lui-même.
      En fait, les vitraux les plus dans l’idée d’origine sont ceux qui sont monochromes, en grisaille.

      L’art contemporain, où qu’on le trouve, ne vaut que parce qu’on en parle. L’objet lui-même est secondaire,
      donc, objectif atteint.


    • Lorsqu’il vous dit que les vitraux n’ont aucun intérêt, il veut dire que ce ne sont pas les vitraux de Chartres, qu’ils n’ont pas d’iconographie, qu’ils ne mettent pas en scène des fresques religieuses et qu’ils ne méritent donc pas d’être classé à l’unesco. Ce sont des vitraux banals.
      Reste que vous avez raison aussi, les vitraux présentent des motifs géométriques qui sont supportables à regarder sans avoir envie de se crever les yeux et ce ne sera pas le cas de leurs remplaçants.


  • Le mécène est il franc maçon ?

     

  • Ce n’est pas un art culturel et spirituel qui les anime mais la
    destruction de l’identité et de la chrétienneté de la France qui leur
    donne cet intérêt , cet générosité n’était pas désintéressée , voila
    la tromperie !

    Heureusement qu’il y a ces associations de défense qui sont là
    pour intervenir....


  • Grotesque ! Ridicule ! - Imbécile !
    Et c’est un athée qui s’exprime ici...
    Comment peut-on oser dénaturer à ce point le patrimoine et un moment précieux de l’histoire où s’entremêlent l’Art et la croyance ! C’en est obscène !
    S’agit-il d’inconscience ? De mépris ? D’une lubie quelconque qui dénoterait une inculture crasse ? D’une provocation " gratuite " dans l’espoir de " faire le buzz " ?
    J’éprouve un profond respect envers les vestiges de nos ancêtres.Les maintenir en l’état,pourquoi pas ! Les laisser tomber en ruine ( d’un commun accord ),pourquoi pas aussi ! Car le charme des vieilles pierres,indépendamment de la finalité des mains qui les travaillèrent, suscite en moi une émotion toute particulière - un peu comme si par delà les siècles nos ancêtres nous avaient fait un signe amical en nous montrant ce qu’était l’essentiel - au sens spirituel du terme - de leur existence ;un héritage de Vie passée dans ce qu’elle avait d’unique.


  • #1324163

    Toute la décrépitude de l’art dit moderne. Soyons plus prosaïque : de la merde, comme toute la culture qu’impose le système, pour décérébrer les masses populaires, et en faire des corniauds de consommateurs bêlants et dociles.


  • Habitants d’Anzy-le-Duc, réveillez-vous ! Ce type se fout de votre gueule !


  • C’est une honte je ne comprend pas c’est horrible, les vitraux originale son très beau, il on vraiment une haine de l’église c’est homme politique, encore c’est loge maçonnique qui son dans le coup, nous aussi on va commencé a venir faire le bordel dans leur temple !!! il valoir commencer a ce fâché trop c’est trop !!!!


  • Gérard Fromager c’est surement un de ces artistes "avant-gardistes" dont le public n’est pas encore né et dont l’ingéniosité ingénue est bien trop subtile pour être comprise de la "populace" m’voyez...


  • non mais ans deconner, des vitraux du douzieme siecle remplacés par cA ??? c’est du terrorisme visuel et culturel...j’en appelle au devoir de memoire !!!

    est-ce qu’on a tranformé aushwitz en loft

    ou les douches en toilettes ?


  • Bravo a E&R d’avoir relayé cet article ! Encore un soit disant mécène antianticlérical une sorte d’anish kapoor.

    Les vitraux sont immondes que tous les Chretiens qui se respectent organisent une collecte Je suis pret à donner.


  • Beaucoup de gens à la retraite ont des occupations artistiques. Pourquoi ne pas les réunir sur de grands et beaux projets comme celui-ci ?
    Et dire aux mécènes godemichet/vaginaux d’aller se faire voir ailleurs.


  • #1324209

    De la merde en barres de douze...


  • Un scandale ! Une catastrophe. Mieux vaut laisser tomber l’édifice en ruine.
    PS : quelqu’un sait de quand datent les vitraux originaux ?

     

    • 19ème !

      Il devait y avoir des claustra à l’origine.


    • Dans ces églises de ce type (les plus courantes dans nos villages) c’était les familles de notables* du coin qui payaient le plus gros des restaurations
      *ceux ayant un banc à titré à la messe et la possibilité d’être inhumé dedans


    • @ Pouet
      On peut connaître vos sources ?
      Profitez-en pour décliner votre identité. Ca fortifierait singulièrement la crédibilité de l’information.


    • Pas besoin de sources pour voir ce que n’importe qui s’intéressant aux Beaux Arts et à leur Histoire
      voit instantanément.
      C’est aussi la grande époque de toutes les modifications (y compris destruction sous prétexte de restauration, les jubés par exemple) d’une majorité d’édifices anciens.
      On a aussi alors construit toutes ces vilaines églises que l’on commence à détruire dans les villages où l’on a pas les moyens de les entretenir. Sur le plan artistique on ne perd alors rien, mais c’est un choc pour les gens dont c’est l’horizon quotidien, on peut le comprendre.

      Pour le reste, vous attendez aussi mon certificat de baptême ?
      Il vous faut aussi demander leurs sources à tous ceux qui postent ici sur des questions de politique, géopolitique, et tutti quanti.
      Et vous, votre légitimité pour poster ici, c’est ... ?


    • @ Si il y a besoin de sources. Ca permet de se montrer sérieux et d’apprendre à ceux qui ne savent pas.
      Apprenez-nous quelque chose. Je suis preneuse.
      Quand on n’aime pas un vitrail, on n’est pas obligé de l’appeler une cochonnerie. C’est vulgaire inutilement.
      Une croix est légitime dans une église, qu’on la trouve belle ou pas.
      La retirer pour mettre n’importe quoi est une agression.
      Je ne suis pas légitime, seulement honnête.


    • Madame Sigaut,

      chaque époque a eu ses canons, on peut dire sans citer aucune source que tel objet est d’époque Louis XIV, ou XV, ou XVI
      sans exhiber une encyclopédie sur le sujet.
      Ici, les formes, les couleurs, le manque de recherche des "compositions" (terme par défaut ici) montrent clairement la fin du 19ème. On peut parler de "kitsch".

      Si vous ne l’avez pas encore fait, ce qui m’étonnerait, je me permets de vous conseiller une visite à Chartres ou à Saint Denis, Bourges... prenez le temps d’admirer les vitraux.
      A Saint Séverin, vous pourrez voir des sujets bien anciens et aussi des vitraux du 19ème de qualité.
      A Gisors, des œuvres de la Renaissance avec l’extraordinaire "jaune d’argent’.
      Bien autre-chose que ces cochonneries produites à l’époque au kilomètre.

      Souvenez-vous de toutes ces hideuses statues en plâtre ripoliné dans des tons pastels de la même époque, par centaines de milliers dans toute l’Europe (vierges dans leur cape bleu ciel et Jésus blondinets, pour un juif du Levant...).
      On les enlève dans beaucoup d’endroits tellement c’est moche. Ca correspond toujours à la production de masse d’alors. On pense aussi au Sacré Cœur (le lieu et le concept d’ailleurs).
      Le fait d’être consacré n’est en aucun cas gage d’esthétique, on peut même quasi prendre le contraire pour une vérité première (je ne parle que de la seconde moitié du 19ème).

      Si vous avez étudié l’Histoire, j’ai, moi, étudié l’Histoire de l’Art....


    • À Madame Sigaut :
      Chère Madame,
      Au vu des photos de l’article de Terre et Famille, et sans qu’il soit nécessaire de partir à la recherche d’on ne sait quelles sources miraculeuses qui démontreraient le contraire, il n’est à l’évidence pas douteux que M. Pouet, dont je m’étonne que vous l’interpelliez si durement, ait raison quant à la datation des vitraux d’Anzy-le-Duc (un XIXe siècle sans doute très tardif et comme on en voit... partout). Surtout, ceux-ci sont d’une très médiocre originalité artistique ainsi que le relève justement M. Pouet. Ils forment en outre un ensemble en lui-même très disparate et sans grande cohérente stylistique avec l’édifice qui les abrite. On ne va incriminer personne ; mais on serait curieux de savoir ce qu’en leur temps ils ont remplacé, avec ou sans égards. Peut-être l’association qui se mobilise pourra-t-elle nous renseigner ? En tout cas, il semble qu’on n’ait pas fait tant d’histoires à l’époque, ni ici ni ailleurs et avec les meilleures intentions du monde, car sans doute se disait-on que l’histoire continuait...
      Bien cordialement,


    • Monsieur Molla,
      Comme en effet j’ai fait de l’Histoire et pas de l’histoire de l’art, je suis ravie d’apprendre que le 19e siècle a inondé la France et les églises d’œuvres de mauvaise qualité.
      Ça c’est une information, je suis toujours preneuse.
      Si Pouet est le nom d’un monsieur, je m’adresserai à lui poliment, en regrettant de ne pas connaître son prénom. Si pouet est une onomatopée, je dis ici mon agacement qu’on ne puisse dire des choses sérieuses sous son patronyme complet et je trouve l’onomatopée vulgaire.
      Mais là n’est pas le sujet.
      Terre et Famille ne s’insurge pas contre le remplacement d’un vitrail de grande qualité artistique par un vitrail de mauvaise qualité artistique, mais contre le remplacement d’une croix par une horreur.
      Je ne pense pas que Terre et Famille ait jamais le temps de rechercher ce que la croix sur fond bleu a remplacé en son temps, mais un historien de l’art, certainement, pourra faire cette recherche et même nous spécifier si, à l’époque, la population s’est sentie agressée par ce changement.
      De telles informations, dûment sourcées et communiquées au public avec respect et bienveillance, aideront à comprendre et apporteront une pierre à l’édifice.
      Si vous pouvez faire cette recherche et nous en communiquer le résultat, je vous en remercie chaleureusement d’avance.
      Bien à vous
      Marion Sigaut


  • L’Après est horrible, vous allez encore causer des dépressions aux touristes japonais, infame !


  • le mécène pour compléter le massacre, a t-il proposé devant cet l’édifice une grande allée bordée de... grands plug anaux ??? pardon !!!! de grands sapins de noël d’un soit disant autre artiste


  • tout ce qui est fait aujourd’hui sous le vocable d’art est à ranger dans une jolie boîte à caca !...et je ne parle pas de l’architecture, invariablement placée sous le signe du dégueulis qui défigure nos villes...on dirait que " l’homme augmenté en connerie " n’a plus la plus élémentaire notion de beauté, de grandeur et d’émotion vraie !....c’est vrai que ces pseudo-vitraux n’ont plus le moindre caractère sacré, donc déjà c’est signé, mais en plus çà ressemble à rien...euh, si en fait çà ressemble à un lâcher de ballons chez les femens ou à des orbes trans-genre...putain çà fout les jetons tellement c’est moche .


  • C’est une plaisanterie le "après" ? Ils ne vont pas remplacer à l’identique les vitraux ? Ce n’est pas une restauration mais une destruction pure et simple !
    Doux Jésus ! Que les Français sont patients pour endurer cela ! Mais quand ça va péter cela risque d’une violence inouïe !


  • N’y a-t-il pas un règlement concernant les monuments historiques, fait pour éviter ce genre de massacre ?

     

    • Et dire que l’on casse les burnes des particuliers pour la couleur de la façade de leur maison, le style de des tuiles...mais là un acte de pur vandalisme est ça passe comme une lettre à la poste !
      Ne me dîtes pas qu’il n’y a pas un complot contre le petit peuple de France !


  • Peut être que le mécène veut s’approprier les vitraux ? Ça doit valoir un paquet de fric.

    Avec le démantèlement du patrimoine physique culturel chrétien, ils font coup double : déchristianisation de la société et enrichissement personnel.


  • Mais mais... Mais c’est de la merde !


  • #1324368

    Quand je pense qu’en France on a les meilleurs ouvriers... de France.


  • Pleurer sur la disparition de ce que nos ailleuls on construits ne sert à rien.
    Si quelqu’un a les compétences pour créer et gerer une association qui rachète et restaure au nom du peuple français et dont le peuple sera le seul et unique propriétaire, le patrimoine qu’ils sont en train de détruire, je suis près à commencer par donner 200 € par mois dès maintenant.


  • Ils n’ont pas compris,que le patrimoine de la France ne leur appartenaient pas ,et qu’ils étaient juste de passage .On ne vend pas se qui ne vous appartient pas messieurs ,quant on est élu on ne s’approprie pas des meubles et des bâtiments ,ils sont juste prêté par la république ,vous êtes les garants de la République ,en principe .Vous dépassez outre vos fonctions ,on vous demande pas de vendre la France à la découpe mais de la conserver et de la respecter.


  • Ils sont très jolis ces nouveaux vitraux,ils sont très .......franc-maçonniques !

     

  • Si le "mécène" est un pourri, que dire de l’équipe municipale ??? Si cela se fait il ne reste plus qu’à faire un concours de fronde avec des gamins du quartier. l’"art contemporain" est l’expression du vide intellectuel de notre époque. En détruire les "œuvres" est un acte sain.


  • La France est de plus en plus enlaidie par "l’art" contemporain . Depuis que l’urinoir de Marcel Duchamp a été décrété "œuvre d’art" on peut dire que c’est foutu . Cette "merveille" a été "exécutée" en 1917, quand Duchamp, réformé en 1914 (pourquoi ?) était aux USA . Il révélateur que ce planqué nous aie envoyé son ordure des Etats-Unis, dont il obtiendra la nationalité en 1955 (pourquoi ?)


  • Avant c’est : Dieu fait homme (l’incarnation).
    Après c’est : l’homme fait Dieu.


  • Atroce, et ce indépendamment de toute foi : les nouveaux vitraux ressemblent aux coloriages que font les enfants de maternelle ou de primaire - ce doit donc être de l’art primal.
    Si jamais de tels vitraux passaient, ils mériteraient d’être brisés par la foudre : plutôt la lumière naturelle que ce crachat à la face du christianisme (encore une fois, indépendamment de toute croyance).
    Merci à Égalité et Réconciliation de penser aussi à la Beauté : le Mal sait ce qu’il fait, quand il s’en prend à elle.


  • Au lieu de pleurnicher, je vous invite, braves gens de France, à protester massivement contre ce genocide culturel. ainsi de refuser la soi disant " restauration".

    Agissez, au lieu de ne rien faire. Si ces magnifiques vitraux seront remplacés, ça sera entièrement de votre faute.
    A quand le rassemblement massif de dizaines de millions de Français et à quand la lutte acharnée contre cette race de vipères qui ose détruire ce qui est le plus sacré pour vous ?


  • J’ajoute que l’église romane de Pous-Parsat ( creuse) a été l’objet d’une suppression totale du mobilier et d’une peinture intérieure totale d’inspiration sataniste.

    Ailleurs, beaucoup de vitraux d’époque ont été détruits ou vendus et remplacés par un art profane... idem pour nombre de chemins de croix, rappelant davantage Auschwitz que Jérusalem...l’indifférence permettant ce genre de crime contre la mémoire d’une des plus grandes époques de l’occident : l’époque romane.

    D’ailleurs, les mécènes et artistes à l’origine de ces destructions semblent motivés par l’anti-christianisme. Ils se trompent en partie. Car l’époque romane, précédent la dissolution de l’ordre des Templiers, abrite au sein même de l’Eglise, la spiritualité des anciens Druides Gaulois...raison pour laquelle le procès en hérésie contre les Templiers est en partie fondée.

    Mais cela ne semble intéresser ni les tenants du Catholicisme tardif, ni les les barbares à prétention anti-chrétienne voire sataniste.

    Pour revenir sur un thème qui court souvent sur ce site, à savoir la question du "ROY", je vous invite à connaître la notion tout à fait différente de ROY dans ladite spiritualité "romane" :

    https://www.dropbox.com/s/9px5e97tw96qk ... 8cles ?dl=0


  • Il suffit de dire Non !


  • Courage ! Tenez-bon !
    Il y a des futurs qui s’avèrent dégueulasse mais celui-ci est proprement scandaleux.
    Quelle mission que de faire entendre raison aux administrés.
    Après les travaux de Fromanger...Le déluge !?


  • Je suis tout à fait d’accord avec la plupart des commentaires, tout cela transpire la volonté de "moderniser", de "déchristianiser" L’Église Catholique,, du moins de continuer le boulot de ces 110 dernières années... La fille aînée de l’Église n’est plus !!! Et on voit ou cela mène, l’église sert les intérêts financiers. Si on veut voir l’art servir l’Eglise et la foi, il faut voir les vitraux de Braque, situé à Varengeville, un autre niveau....


  • Quel dommage que de si beaux vitraux soient remplacés sans raison évidente .il s’agit du patrimoine de la France , il doit être protégé .
    Les nouveaux vitraux proposés , n’ont rien à voir avec le caractère sacré de l’église .
    Si le mécène impose le changement des vitraux , refuser qu’il donne son argent , car les vitraux d’antan sont si beaux et ne peuvent être remplacé par
    Le caprice d’un mécène .
    Il vaut mieux ne pas faire les travaux que de détruire les vitraux.
    J’espère que beaucoup de personnes s’élèveront contre cette proposition.


  • C’est vraiment triste qu’un mécène, sous prétexte de financer le projet, souhaite imposer le changement de l’ensemble des vitraux
    Si cette personne veux vraiment participer à la restauration qu’il en respecte l’âme
    Il s’agit d’un lieux de culte et non d’une galerie d’art

    En prenant le problème à l’envers l’idée est encore plus ridicule, des vitraux classiques sur la maison du mécène...

    Les choses changent, il faut savoir évoluer avec son temps, mais il faut surtout savoir raison garder


Commentaires suivants