Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Détruire les marchés américains et le dollar, une stratégie délibérée de la Fed ?

Il y a une réalité prédominante qui doit être comprise avant de pouvoir saisir la nature de la Réserve fédérale et des décisions qu’elle prend, et cette réalité est la suivante : l’objectif de la Fed n’est pas de défendre ou d’étendre les marchés américains ou le dollar ; la tâche finale de la Fed est de détruire les marchés américains et le dollar.

Je répète ce petit fait depuis des années, car il semble que beaucoup de gens intelligents et sages ne puissent tout simplement pas accepter cette vérité, ce qui explique pourquoi ils ont du mal à comprendre les actions que la Fed entreprend.

Lorsque les analystes annoncent que la Fed s’est positionnée entre le marteau et l’enclume en termes de politique, ce n’est pas tout à fait vrai. La Fed est exactement là où elle veut être en termes de politique ; elle a en effet placé l’économie américaine entre le marteau et l’enclume, volontairement.

Les mondialistes voient le dollar US et l’économie américaine comme sacrifiables (en grande partie), et ce sacrifice est destiné à créer un chaos qui distrait le regard, ainsi qu’un avantage géopolitique pour migrer vers un nouveau système économique mondial entièrement centralisé. Vous pouvez prendre connaissance des fortes évidences pour ce programme dans mon article « La chute de l’Amérique signale la montée du Nouvel Ordre mondial ».

Si vous croyez que la Fed est la seule pourvoyeuse de la crise économique mondiale et qu’elle se trouve au sommet de la pyramide internationaliste, alors vous avez probablement prédit que celle-ci, contrôlée par des entités privées, n’augmenterait jamais les taux d’intérêt, au moins pas avant un million d’années (de nombreuses personnalités sur la scène économique alternative ont fait ce pari). Si vous croyez que l’objectif principal de la Fed est de prolonger la durée de vie de l’empire américain, encore une fois, vous avez probablement prédit que la Fed ne le ferait jamais. Il y a un fort biais de normalité quand ces propos viennent d’éléments du monde économique alternatif et de leur position sur la Réserve fédérale. Ils refusent de reconnaître que la Fed est une bombe à retardement délibérément prépositionnée et destinée à annihiler le système économique américain et sa monnaie. Et tant qu’ils raisonnent comme ça, ils ne seront jamais en mesure de déterminer ce qui est susceptible de se produire au sein de notre prochaine structure financière.

Il n’y a pas moyen de contourner cela : si vous ne pouvez pas saisir les motivations profondes de la Fed, alors vous deviendrez intellectuellement infirme dans votre lutte pour voir venir le prochain écueil économique à court terme.

En août, j’ai fait cette prédiction concernant la décision de la hausse des taux de la Fed :

La poussée de la Réserve fédérale pour une hausse des taux sera probablement décidée avant fin 2015. Parler d’une augmentation en septembre des taux d’intérêt peut être un stratagème, mais une décision de dernière minute pour la retarder pourrait être sur la table. Cette tactique de réunions de sécurité de dernière minute et de retards surprises a été utilisée lors du scénario de fin de QE, ce qui a mis beaucoup d’analystes sur leurs gardes et a fait croire à beaucoup d’entre eux qu’un arrêt du QE ne se produirait jamais. Eh bien, il s’est produit, comme la hausse des taux va arriver, seulement un peu plus tard que la date prévue par les analystes traditionnels.

En cas de retard, il sera de courte durée, déclenchant un rebond technique sur les marchés actions, avec des taux augmentant en décembre alors que la baisse des ventes au détail deviendra indéniable à l’approche de la saison de Noël.

J’ai fait cette prédiction (ainsi que ma prédiction sur la fin du QE en 2013) sur le fondement que la Fed n’est que l’appendice d’une machine bancaire élitiste plus grande. La Fed, comme idée institutionnelle, n’est pas sacro-sainte pour les élites, et elle est, à tout le moins, remplaçable. Le dollar est prévu pour la démolition. Et même si elle peut continuer pendant un certain temps avec une capacité marginalisée, la Fed telle que nous la connaissons aujourd’hui sera bientôt écrasée sous le poids de ce que le Fonds monétaire international appelle la réinitialisation économique mondiale.

Lire la suite de l’article sur olivierdemeulenaere.wordpress.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le bail de 99 ans avait prit fin en 2012 et Obama pouvait légitimement nationaliser le dollar comme Kennedy avait commencer à le faire (Au lieu de federal reserve notes,il y aurait sur les billets united states notes..)

    Le black-out médiatique a juste caché le renouvellement de ce privilège exorbitant envers les banques privées et la soumission complète du personnel politique envers eux !


  • Vous décrivez ce qui, selon vous, est un état de fait. Mais au profit de qui se ferait ce bouleversement, le fameux NOM me paraît bien trop vague pour recouvrir une réalité tangible !
    Alors...

     

  • Les parasites mondialistes sionistes sacrifieraient n’importe quoi pour préserver leur intérêt. La Fed n’est qu’une couverture.


  • A rapprocher des propos d’Imran Hosein sur l’écroulement du dollar à suivre...


  • Faut pas mentir, le dollar perdure car il bonne image,c’est une question purement esthétique, si le dollar est déglingué, c’est parcequ’on a trouvé une monnaie qui a meilleure image hors aucune monnaie n’a meilleure image que le dollar à part l’invention d’une nouvelle monnaie mondiale appelé "Phénix", on oublie souvent que le dollar est un produit marchand, ceci s’appelle l’auto-référence économique.mais c’est logique en même temps vu que la monnaie est materialisable et "cash" et même si elle n’était que strictement virtuel on lui accordera aussi une image pixelisée pour la représenter car bien qu’on en dise sur la théorie de l’information et ses déviations sur l’ordinateur quantique, celle-ci est matérielle car elle utilise des supports matériels et rien d’autres. Symboliquement on chercher à monétariser la résurrection...


  • L’effondrement du dollar est programmé par les grandes institutions mondialistes comme le FMI ou la Banque Mondiale, pour faire surgir des ruines d’un système monétaire à bout de souffle un système tout neuf et très profitable car hyperconcentré... entre quelques mains.


  • La fed joue au contraire très bien son rôle. Dans un premier temps les QE a permis de sauver l’économie US en exportant, via l’inflation, la crise qu’elle avait créé dans les autres pays du monde. Maintenant qu’elle a repris du poil de la bête, on coupe le robinet à liquidité, ce qui est très dur pour les marchés américains, c’est vrai, mais l’est encore plus pour ceux des pays rivaux comme la Chine et la Russie. C’est la guerre et il faut donc bien consentir à un effort de guerre.

     

    • Où avez-vous vu que l’économie US est sauvée et aurait "repris du poil de la bête" ?
      C’est le contraire : les injections de liquidités (QE) ont détruit l’économie américaine et le dollar en favorisant les bulles spéculatives qui favorisent la mauvaise allocation de capital sur les projets non viables mais qui rapportent du fric sur les marchés...
      Les QE ont accentué la déflation de l’économie REELLE.


    • Peu importe s’ils vont vraiment mieux ou pas. C’est certainement moins mauvais que ça a été et maintenant c’est je te tiens, tu me tiens par la barbichette avec les Russes et les Chinois... Le premier qui s’écroule aura une tapette. Admirez ce combat de titan et voyez qui est en train de gagner, quoi que vous en pensiez.


    • "C’est certainement moins mauvais que ça a été..." Hahaha elle est très bonne. Vous êtes sûr qu’on parle de l’économie américaine là ?? Une fois corrigé le bidonnage des stats par l’administration, ça donne quoi à votre avis ?
      Une économie à l’arrêt total...plombée par un endettement monstrueux, une population active réduite comme peau de chagrin et 50 millions d’Américains qui mangent grâce aux food stamps...


  • A Madame Lagarde de faire le menage ! "Greenspan, Bernanke et Yellen seront enfin considérés comme les canailles et les bonimenteurs qu’ils sont vraiment. Et les spéculateurs, banquiers et escrocs, qui auraient dû mettre la clé sous la porte lors de la dernière crise, obtiendront enfin ce qu’ils méritent lors de la prochaine."
    http://la-chronique-agora.com/march...


  • Le crash c’est pour quand ? C’est la question qui me hante un peu ces temps-ci. Mon intuition me donne une fourchette allant de six mois à deux ans.
    Ce Brandon Smith (un nom fantasmatique, n’est il pas ?) apporte un peu d’eau fraiche à mon moulin, sa prédiction au niveau timing correspond au moins pire de mes scénarios.
    Le dernier paragraphe est de loin le plus intéressant, ne pas hésiter à lire cet article en entier.
    Bon, je retourne à mes préparatifs...

     

  • Destruction du dollar programmé depuis longtemps (je l’avais compris), pourquoi ? Et bien au profit de la monnaie virtuelle.... Plus de monnaie papier... avec en prime la puce rfid comme monnaie.... Pourquoi ? Imaginez vous pucé.... Vous devenez des pantins qui pourrons être suivis, programmé..... Capito...... la réalité future dépasse la fiction.....