Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Deux policières abattues dans le centre de Liège : la piste terroriste est privilégiée

L’homme, qui, selon nos informations s’appelait Benjamin H. et sortait tout juste de prison, a été abattu. La piste terroriste est privilégiée.

 

 

Panique en plein centre de Liège (Belgique), ce mardi matin. Selon les médias belges, un homme a ouvert le feu vers 10h30 sur des policiers dans une rue du centre-ville. Deux fonctionnaires sont décédés, selon les pompiers et le parquet fédéral. Un troisième a été blessé en essayant d’intercepter le tireur. Par ailleurs, la passagère d’un véhicule qui circulait dans le quartier a également trouvé la mort.

Selon une source policière, citée par la Libre Belgique, l’homme aurait crié « Allah Akbar » près du Café des Augustins, situé rue des Augustins. Preuve que cette possibilité est prise très au sérieux, le dossier a été confié au parquet fédéral, compétent en matière de terrorisme. « Il y a des éléments qui vont dans la direction d’un acte terroriste », a reconnu Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral. Une conférence de presse est prévue dans un commissariat.

[...]

Selon les informations du Parisien, l’assaillant s’appelle Benjamin H., un Belge né en 1982. Connu pour des faits de délinquance (vols, drogue), il était sorti de prison lundi pour un congé pénitentiaire. S’il fréquentait des détenus radicalisés à la prison de Lantin, il ne semble pas avoir été considéré comme radicalisé lui-même, plutôt comme marginal et violent.

Selon Le Soir, c’est un contrôle d’identité qui aurait mal tourné. Benjamin H., visé par le contrôle de routine, aurait brandi un couteau ou un cutter et se serait emparé de l’arme de l’un des policiers, la retournant contre lui et son équipier.

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

Réfléchir aux causes du chaos
avec Kontre Kulture

Voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Le procureur Molins : 40 détenus condamnés pour terrorisme vont sortir de prison cette année..."

    Y’a pas un problème quelque part. .. ??

     

  • Je suis de Liège et je peux vous dire que l’écart entre les gens qui triment et les gens qui friment devient un fossé. D’un côté, il y a de plus en plus des jeunes de chez nous qui logent dans des tentes Décathlon (en plein centre ville) aux pieds de terrasses où d’autres boivent du Champagne, Rolex au poignet.
    Que ce mec ai crié Allah wokbar (ou autre), j’en sais rien ; mais de plus en plus de gens fauchés par les temps modernes reverront à la gueule la violence du paroxysme de cette société capitaliste qui laisse sur le quai de la gare de plus en plus de désespérés qui en ont marres de regarder le train partir sans eux, et, un jour comme celui-ci, décident alors "de le faire dérailler"...
    Parler d’acte terroriste au parquet de Liège ? Tout à fait d’accord. Mais c’est Wallstreet qui le commet. Le berger répond alors à la bergère ; comprendra qui pourra...

     

    • Des bergers comme ça, faut les éliminer. La réponse ne peut ètre que politique et bien formulée, bien claire et nette. En système capitaliste, il n’y a pas le choix. Toute forme de violence est de l’uranium pour enrichir la centrale.
      Bon, après une vraie prise de masse, politique et culturelle, je dis pas qu’il n’y aura pas moyen de se faire plaisir...


    • Quand on galère trop, on a les neurones qui peuvent créer des courts circuits...


    • Si tu loges dans une tente Décathlon c’est que tu t’es fais jetter des refuges ou des logements sociaux. Même sdf, tu peux toucher 850 Euro de CPAS, c’est plus du double d’un mini apart à Liège, et si ça ne suffit pas tu peux même avoir encore plus. Les gens que tu vois dormir dehors son des pochtrons qui dépense leur CPAS en drogue/alcool ou des marginaux qui refusent d’être en refuge (ça existe aussi). Si il y a bien un pays ou on (la classe moyenne) aide les pauvres, c’est la Belgique !

      Et si tu pète les plombs parce que tu n’as pas de rolex, c’est pas en refuge que tu dois aller mais chez les fous !

      Les problèmes ici sont clairement :
      1) La remise en liberté de ce gars
      2) 2 Femmes flics de 60 kilos qui se baladent avec des armes à feux. REP


    • Tout à fait Titus. Vous avez raison. L’autre avec ses places de crèches pour adultes, c’est un rigolo.

      Les refuges sont déjà bondés ... Il dit n’importe quoi.

      J’ai dormi plus d’un mois dans une cave, alors sa dénégation, elle ne tient pas la route et elle est insultante.


    • On voit bien que pour ces marginaux convertis , la religion musulmane n’est qu’un prétexte à la haine qu’ils éprouvent vis à vis de la société. Ils choisissent l’islam radical car c’est la seule idéologie violente qui se présente dans leur champs de vision . Dans les années 70 ils auraient choisi action directe ou la bande à baader. C’est la raison pour laquelle on peut être pessimiste pour la suite. Avec la quart-mondisation à l’oeuvre dans nos sociétés, le vivier à djihadistes n’est pas près de s’épuiser.


  • A part les médias qui "indiquent que l’assaillant aurait crié Allahu Akbar", y a-t-il des témoins qui l auraient vraiment entendu ?
    Car le profil du mec ne colle pas trop, en plus il cible 2 policiers plus un mec au hasard , ensuite prise d otage sans égorgement (avec de vrais djihadistes l otage ne s en sort pas sauf si il négociait une sortie ce qui est incompatible avec le martyr que cherche un djihadiste) puis le mec de fait dessouder sans aucune victime a part lui.

    Comme dirait Dieudo, dans cette affaire encore, y’a comme un arriere goût de pisse ...

     

  • Encore deux policières exécutées par une grosse merde ,ce n’est pas un boulot de femme d’être en première ligne,les féministes et nos dirigeants castrés sont tout aussi responsables de ce drame que le cul de basse fosse qui les a tuées.
    La malheureuse automobiliste est la victime qui me chagrine le plus dans cette histoire.
    Que dire des juges qui permettent aux fous de continuer à vivre en liberté ou de vivre tout court ?

     

    • Comment ça, c’est pas le boulot des femmes d’être en première ligne ?
      Oh que si mon gars, qu’elles la fassent la guerre aussi, car avec ce qu’elles nous mettent dans les dents, égalité pour tous et toutes... Non mais...
      Le beurre, l’argent du beurre et la louche du crémier... et puis quoi encore...


    • Malheureusement l’Etat de santé mentale de certaines personnes dans nos sociétés devient très inquiétant.
      Ici on nous dit terrorisme.
      Parce qu’on ne veut pas assumer deux choses.
      1) ce Mr aurait du être suivi psychiatriquement
      2) Surveillé dans un centre psychiatrique adapté avec les cachetons qui vont avec.
      3) Qui a laissé sortir de fou dangereux en congé ?
      Pauvre monde occidental, qui se croit meilleur que les autres civilisations de cette planète.
      Au vu de ce qui s’y passe, l’occident est en passe de devenir le trou noir de la terre.
      St Michel aide nous.
      Ne varietur
      Lavrov.


    • Non ce n’est pas le boulot des femmes d’être en première ligne. Ce fait divers (2 policières de 50kg à qui on pique leur arme pour les tuer) est déjà arrivé en France.
      Certes, des femmes nous en font baver. Mais c’est avant tout parce qu’on ne leur apprend plus à être femme, et donc à cerner leur intérêt de femme et de mère. Ces femmes n’y sont pour rien si d’autres femmes vous en font baver. Ce sont sûrement des mères qui ont gobé la propagande moderne.. Ou même qui ont choisi le métier pour la sûreté de l’emploi....
      Ouvrez un bouquin pédagogique d’antan, d’une époque où l’école n’était pas mixte, vous voyagerez dans une bien jolie France, où l’école avait un rôle vertueux. Les filles apprenaient à tenir une maison et les garçons à la bricoler. On apprenait des choses utiles et le goût du travail.
      Aujourd’hui on met dans la tête des hommes qu’ils ne doivent pas en être et dans la tête des dames qu’elles doivent égaler les hommes, les remplacer, se viriliser, intégrer les corps d’armée ou la police... C’est ridicule de les voir en uniforme... Et inefficace voire dangereux. En voici un énième preuve.

      Misogynie à part, comme disait Tonton.
      Mordicus


    • @fredo
      Rarement lu un commentaire aussi misogyne et dégueulasse, les femmes sont aussi compétentes en matière de violence que les hommes voyons !! C’est historiquement et socialement prouvé..........ou pas !


    • @Lavrov, ça me rappelle un autre double crime atroce, de policière également, qu’avait très justement évoqué A.Soral. Entendre le témoignage téléphonique de la mère du tueur, effondrée que ses appels au secours n’aient pas été entendus, qui rejoint la problématique dans le sens où vous l’évoquez.
      https://youtu.be/QQiT2OcBBSk


    • Je viens de voir plus bas que Mister Mayo a fait le même rapprochement et mis le même lien que moi.


    • @Eric
      En effet c’est un problème récurent.
      De plus ce criminel avait la veille tué un complice à coups de marteau !!
      https://www.rtbf.be/info/regions/de...
      Je ne comprends pas pourquoi les médias s’acharnent a faire de ce type un terroriste (affaire d’Etat profond) , c’est juste un criminel schizophrène.
      Ne varietur
      Lavrov.


  • Les deux policières ont d’abord été poignardées dans le dos avant d’être achevées avec leurs armes . Courageux les djihadistes .

     

    • Oui, bonne analyse merci, c’est signé.


    • On doit aussi pouvoir tirer comme conclusion que la formation des policiers est une merde sans nom...comment deux femmes armees (d armes a feu) peuvent se faire tuer de cette maniere !!!
      Une, je dis pas’ c est envisageable quand on connait un peu le boulot, on connait aussi la supériorité de l arme blanche, mais deux bordel ... ça me fout en colére à un point....
      parce que ça veut dire que premièrement les gens censés nous proteger ne peuvent pas le faire, et deuxiement les potentiels terroristes n ont meme plus besoin d apporter leurs armes, ils peuvent les prendre sur place et tirer dans la foule...non mais ,on va ou ?
      et pour finir , les policiers les mieux formés sont ceux qui protegent les élites, et mettre en jeu avec une telle facilité , la vie de mere , femme et soeur, meme si elles portent un uniforme, c est dégueulasse..je ne suis pas un partisan d Israel, loin de la , mais les femmes policieres et militaires la bas, sont quand meme sacrément mieux fomés et autrement plus efficaces.


  • Evenement à 11 heures. A 14 heures on sait déjà que le mec s’était radicalisé en prison et qu’il préparé quelque chose. Le mec est sorti de prison hier en "congé" donc libération temporaire ?!?

    Après on nous explique qu’il ne faut pas tomber dans la théorie du complot. Mais honnêtement qui peut encore croire qu’il s’agit d’une succession d’événements fortuits ?

     

    • Oui, vous avez probablement raison, c’est à remettre dans un contexte plus large, et à rapprocher de ce qu’il se passe ailleurs dans le monde, notamment en orient, là où les montres connectées des Gi-Jo montrent l’emplacement des bases.

      Quand ils plombent l’économie et font s’écrouler les banques, qui payent ? C’est nous.

      Quand ils bombardent et guerroient à l’étranger, qui payent ? C’est encore nous.

      Et il faudrait la fermer et ne rien faire pendant qu’on nous trucide physiquement, psychologiquement, génétiquement, ethniquement ? Ça demande vraiment du courage pour la fermer et ne pas bouger, je ne sais pas si j’en serais capable. ( tu l’as vu passer l’inversion ? lol)


    • #1975591

      "Evenement à 11 heures. A 14 heures on sait déjà"
      - oui, aujourd’hui en 2018, les moyens de communication le permettent.

      "Le mec est sorti de prison hier en "congé" donc libération temporaire ?!?"
      - probablement une permission de sortie, relativement banale, en détention.
      Au cours de l’exécution de ta peine, c’est une autorisation administrative dont tu peux bénéficier sans même avoir de motif particulier (enterrement, etc...).
      Tu sors de prison pour y retourner, 24 ou 48h plus tard par exemple, c’est le contrat de confiance, comme chez Darty, lol
      http://penitentiaire.org/91-permiss...

      Oui, une succession d’évènements éventuellement "improbables", ça existe, ça s’appelle la vie.


    • @Palm Beach Post : "Cult !"

      C’est un peu bas de prendre les gens pour des cons. Mais j’admets que je me suis probablement mal exprimé.

      La question n’est pas de savoir s’il est possible d’avoir une autorisation de sortie. Mais une autorisation de sortie lorsqu’on a observé la radicalisation du bonhomme et qu’on sait 3 heures après les faits (donc connu de l’administration pénitentiaire) qu’il envisageait de passer à l’acte.

      Alors peut être que tu n’as peut être pas les connexions qui se font pour comprendre que l’on ne doit pas laisser sortir en "permission" un mec qui se radicalise et dont on sait qu’il prépare de tuer des gens. Résultat, il est sorti et le lendemain, il a tué des gens.

      Le hasard. L’incompétence. Bien sur.


    • #1975728

      "Alors peut être que tu n’as peut être pas les connexions qui se font pour comprendre que l’on ne doit pas laisser sortir en "permission" un mec qui se radicalise"

      Va faire un tour en prison en tant que détenu.
      Parce que pour le moment, tu es dans des théories, des fantasmes très éloignés de la réalité.
      Ce que tu lis dans la Presse sont des choses à vendre.
      Et l’administration, ce sont des fonctionnaires.


    • @Palm Beach Post : "Cult !"

      J’ai bien compris que tu voulais parler de toi à travers cette histoire. Mais ne confond pas tes expériences de délinquant avec une connaissance profonde des enjeux politiques inhérentes à ce genre d’événement.


    • Il ne confond rien.

      C’est vous qui confondez pas mal de choses.


    • Merci pour cette piqûre de rappel du boss !!!

      Oui AS, tu as entièrement raison quand tu disais et dis que l’Islam est l’exact contraire de ces ordures qui tuent en son nom...

      Le musulman a pour devoir d’ordonner le bien et de combattre le mal. Et ôter la vie est le mal. Aussi simple que cela.


  • Cet acte n’est que la conséquence d’un problème plus profond : la corruption. Si vous ne raisonnez pas à l’émotionnel, ce fait divers est banal à souhait : les flics "de base" ne veulent toujours pas admettre que leur hiérarchie et leur justice soit corrompues jusqu’à la moelle au point de laisser sortir de prison ce genre d’individu dangereux. Il va leur falloir encore un paquet de morts pour qu’ils se réveille et portant des solutions au problème de corruption, il y en a, mais personne n’écoute.

     

    • #1975652

      "les flics "de base" ne veulent toujours pas admettre"

      lol, le flic de base, il est déjà bien content d’avoir un boulot.
      Au contact de la misère humaine au quotidien, tu n’as pas forcément envie de te poser trop de questions.

      Une fois, j’étais auditionné dans un bureau du commissariat du 11ème, à Paris, et ils avaient affiché au mur des articles concernant des collègues rafalés à la kalachnikov sur le périph’ : ils se doutent bien que les armes proviennent probablement du conflit en ex-Yougoslavie...
      Ils vont aller demander des comptes à Levy, à Kouchner ?

      Ensuite, sur le chemin vers le dépôt, les mecs étaient en train de parler de leurs mutations dans d’autres départements, de leur capital retraite, tandis qu’une pute manquait de leur vomir dessus : c’est ça le quotidien, un boulot de merde que tu espères le moins douloureux possible.
      Le héros, dans la police, il se suicide.


    • @ Palm Beach Post : "Cult !"

      - "il est déjà bien content d’avoir un boulot". Comme les civils dans le privé.
      - "un boulot de merde que tu espères le moins douloureux possible." Comme les civils dans le privé.
      - "tu n’as pas forcément envie de te poser trop de questions." Syndrome de l’autruche sodomisée.
      - "Le héros, dans la police, il se suicide." Celle-là, elle est collector, les intéressées « apprécieront ».

      On est nombreux en bas de l’échelle, je réitère quand même, au cas où, ma dernière phrase : Des solutions au problème de corruption, il y en a, mais personne n’écoute.


  • Super, le mec était en "congé pénitentiaire". Il en a bien profité.
    Une fois de plus, je suis écoeurée du fonctionnement de la Justice, des personnes sont mortes parce qu’un cinglé circulait librement alors qu’il aurait dû être en taule.
    Les fichés "S" sont en liberté et ne sont pas surveillés jusqu’au jour où ils égorgent.
    Et on a le toupet de nous dire il était fiché mais rien ne laissait présumer qu’il commettrait un tel acte. Bien sûr, on va croire ces balivernes.
    Ras-le-bol de cette politique européenne et de ses dirigeants !

     

    • #1975742

      Au nombre de "fichés", de "signalés" qu’il doit y avoir... et pour quels motifs, d’ailleurs, selon quelles interprétations ?
      Pour des énergumènes aux comportements inquiétants qui ne passeront jamais à l’acte, combien de types discrets, indécelables, qui vont réaliser un carnage ?
      Ou des individus bien encadrés par les services.

      En attendant, on fait fantasmer la populace avec des "fichés S", la suspicion généralisée, la guerre de tous contre tous, la menace qui mijote...

      "Et on a le toupet de nous dire il était fiché" : c’est normal, c’est nécessaire, il faut que tu y crois, sans davantage comprendre, que tu demeures dans l’impasse de la terreur.
      Ça s’entretient.


    • Le gars est un belge pure souche caucasienne du nom de Benjamin Hermann. Étonnant qu’après une journée, on n’ait toujours pas sa photo en HD diffusée en boucle.


    • @sylvie une française
      Benjamin Herman, l’auteur de la fusillade de Liège, était fiché c’est du déjà vu !!!


  • Benjamin voulait simplement trouvé le bistrot le plus proche, assoiffé après un long séjour en prison, exalté et impatient il a hurlé des "Où est l’bar ?! Où est l’baaar ?!" Or en cette période de grande tension cela fut erronément interprété par "Allah ouakbar !"
    Un fait divers similaire s’était produit au centre commercial de Lyon La Part Dieu où un lascar à la vue d’une jeune femme super bonne s’était exclamé des enthousiastes "Wallah j’ai la barre !" Il a failli se faire abattre par les policiers sur place alors que son propos ne voulait que dire que la vue de cette femme lui provoquait une érection. Il faut être prudent de nos jours !

     

    • Jolie touche d humour malgré cette tragédie !

      Mdr le "mais où est l’bar"... tout comme vous, il m est arrivé plusieurs fois de dire "mais non, il a crié "allons au bar". Trêve de plaisanterie, mes sincères condoléances aux familles des 3 victimes (2 mères de famille policières et le jeune homme de 22 ans qui allait devenir bientôt instituteur).

      Je sais ce que c est de perdre un proche dans un attentat... Ça été mon cas le 22 mars 2016.


    • vous avez raison, ça rapelle Jawad Bendaoud, le logeur de Daesh, choppé par les flics, lors des attentats de Paris :

      "Quoi, des terroristes ??? mais je n’étais pas au courant, je les ai logés, mais, wallah, ils m’ont juste dit "qu’ils étaient dans la dèche et qu’ils allaient s’éclater à la wak’ bar" !
      "et quand ils m’ont dit qu’ils avaient un arsenal, j’ai cru que c’était juste des supporters de foot, wallah !"
      Et quand ils m’ont dit "qu’ils partaient pas sans leur ceinture", je leur ai répondu que c’était bien, la sécurité avant tout !
      J’comprends pas ce que vous me reprochez, m’sieur, quand ils m’ont parlé de chargeurs, je croyais qu’ils étaient en panne de batterie pour leur phone !"

      mdrrr, vaut mieux rire un peu, hein....


  • un connard tue trois personnes en criant "ala-wak-barre" et la piste terroriste n’est que "privilégiée" ?

    la pudeur de pucelle des communicants officiels me fera toujours autant "rire"

    un paumé qui s’est fait décerveler par quelques chances pour la Belgique en prison... rien de nouveau hélas...


  • ’’Deux policières abattues dans le centre de Liège : la piste terroriste est privilégiée’’...

    Il ne faut pas confondre les causes et les conséquences et aller sans hésiter à la racine des faits. Ces deux ’’policières’ et les autres victimes sont d’abord les victimes de celles et ceux qui ont à la fois le pouvoir de créer/imposer de tels contextes mais qui sont incapables de comprendre et/ou d’admettre que dans bien des domaines les femmes ne peuvent pas assumer les mêmes responsabilités ou tâches que les hommes. Ces deux ’’policières’’ sont avant tout victimes de leur propre niveau de vulnérabilité à l’aberration. Elles ont été incapables de se protéger et, chose encore plus grave, d’assurer la mission de protection d’autrui qu’elle avaient la prétention d’assumer contre émoluments. Tout ce sang retombe sur les têtes de qui a imposé et rendu possible cette situation, au même titre que sur celle de l’assassin. De plus le sang des autres victimes retombe aussi sur les têtes des deux policières incapables. L’aveuglement, la bétise, l’incompétence, l’incapacité et la vulnérabilité peuvent tuer et c’est très exactement ce qui vient de se passer...


  • Deux femmes policières tuées plus une victime civile collatérale, voila ou mène l’égalité homme-femme et le féminisme : des morts...

     

Commentaires suivants