Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dictature verte

Un village médiéval détruit pour construire six éoliennes

Sur les hauteurs de la commune de Bouriège, des archéologues dénoncent la destruction partielle d’un ancien village médiéval pour y ériger six éoliennes.

La ligne de crête est parfaitement dégagée, la vue magnifique sur le Madres, le puech de Bugarach, le Saint-Barthélemy et le village de Bouriège en contrebas. Entre quelques chênes verts et des bouquets de genêts, se dressent plusieurs murs, vestiges d’une ancienne église romane datant certainement des XIe et XIIe siècles. Et puis, à une dizaine de mètres de là, dans un vaste carré, un amas de pierres dispersées s’étale sur le sol.

A cet endroit, il y a quelques semaines encore, on trouvait ce que l’archéologue Dominique Baudreu appelle "un véritable village médiéval fossilisé, avec des microreliefs qui marquaient les emplacements des rues et des maisons". Mais ça, c’était avant que ne passe un bulldozer. Connu depuis le XIIe siècle, le village médiéval de Saint-Pierre-le-Clair, perché à 579 mètres d’altitude, a été en partie rasé à la suite de travaux de nivellement. A sa place, juste à côté des ruines de l’église, se dresseront en effet six éoliennes de six mètres de haut (le permis de construire a été accordé), juste en face de celles de Roquetaillade. "Sous prétexte de débroussaillage, on a rasé au trois-quarts le village. Le résultat est catastrophique, les maisons et les enclos ont été rasés, les puits comblés et le cimetière éventré", s’indigne Christian Raynaud, professeur d’histoire et archéologue amateur. "Ca fait mal au cœur, l’intérêt scientifique du site est réel, mais aujourd’hui, il est fortement amoindri du fait des destructions", ajoute Dominique Baudreu, du Centre d’archéologie médiéval du Languedoc.

Lire la suite de l’article sur le site de l’Indépendant

Des produits véritablement écolos,
c’est sur AuBonSens :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #541860
    le 29/09/2013 par gilgamesh
    Dictature verte

    Comment ces gens ( les politiques français en général et les écolos en particulier ° pourraient-ils être concernés par l’intérêt de sites comme celui-ci ? Ces gens ne sont pas émus de voir des églises vieilles de presque 2000 ans détruites par la vermine terroriste en Syrie.
    Quand on détruit le patrimoine de son pays,quand on tourne le dos aux intérêts de sa nation au profit d’un autre pays ( suivez mon regard ) on n’est plus digne de représenter la France en supposant qu’on l’ait été un jour....ces gens sont pitoyables

     

    • #541905
      le 29/09/2013 par SERVITEUR
      Dictature verte

      À la bastille , aux cachots, c’est là ou je les enverrais tous
      Comme il faut 3 planètes pour assouvir le désir consumériste (à outrance) du monde , moi je dirait qu’il faut 100 Bastilles pour enfermer tout ces traitres à la nation et au peuple


  • #541861
    le 29/09/2013 par roland
    Dictature verte

    Les éoliennes sont une escroquerie gigantesque : d’abord on en a pas besoin, les centrales nucléaires produisent tant d’électricité que la France en exporte à l’étranger . C’est grace à l’imbécile Yves Cochet que l’on a commencé à planter ces horreurs en France : en 2002 il a fait passer une loi obligeant EDF à racheter l’électricité produite par les futures éoliennes un prix exorbitant ; des initiés se sont précipités dans le créneau et ont installé des milliers d’éoliennes qui leur rapportent du 20% par an, AUX FRAIS DU CONSOMMATEUR qui voit sa facture EDF s’envoler ! Si c’était l’Etat qui plantait les éoliennes, nous n’aurions rien à dire, mais la seule finalité des éoliennes est d’enrichir des investisseurs privés, comme la seule finalité du mariage pour tous est d’enrichir les ordures (apparentées aux parlementaires) qui font le trafic des bébés, mères porteuses etc ... Quand je vois des éoliennes tourner, je suis navré de voir le paysage devenu "industrialisé" et j’ai l’impression désagréable qu’on me fait les poches .

     

    • #541927
      le 29/09/2013 par Dex
      Dictature verte

      Aussi grotesque que leur taille.

      Évidemment c’est une entourloupe politique de plus, une illusion pour faire croire que la France est un pays qui mène des grandes initiatives écologistes parce qu’on voit des éoliennes défigurer des paysages... Alors qu’en terme de production d’énergie les éoliennes ont une faible efficacité.
      http://www.contrepoints.org/2012/01...

      Tandis que les autres sources d’énergies vertes sont invisibles ou presque, comme les hydroliennes, la géothermie, ect. ; et ont un excellent rendement.
      Mais ces alternatives manquent encore d’investissement conséquents pour les installer. Cela démontre à quel point l’oligarchie se moque de l’avenir de la société, seul son intérêt personnel compte sur le court terme.


    • #541930
      le 29/09/2013 par anonyme
      Dictature verte

      vous etes sûr que la France a besoin de 1, 2, 3 Fukushima ?


    • #542154
      le 30/09/2013 par jonnyrabit
      Dictature verte

      Le nucléaire est une industrie particulièrement dangereuse. Cela dit il semble que les écolos ne soient pas non plus très au courant, ils ont fait fermer super Phenix mais pas mal de chercheurs semblent dire que ce serait une voie d’avenir. C’est le point de vue notament de Cheminade.
      On a un phénomène de fusion froide qui ne fait l’objet d’aucun investissement en recherche alors que la chose a été depuis maintes fois démontrées (suivre la piste Bibérian). On a en Italie un monsieur Rossi qui défend et pousse en avant son système E-Cat de fusion à basse énergie employant du nickel.
      On n’en parle plus beaucoup mais il y avait le système Pantone, et le super Pantone, et sa version SPAD défendu notament par J.P.Petit. Il paraitrait que depuis des produits sont rajoutés au carburant pour rejeter toute trace d’humidité.
      On n’a pas beaucoup entendu les écolos sur ces thèmes, quand on leur demande pourquoi il ne demandent pas un audit sur ces voies technologiques éventuelles, ils ne répondent pas. Ils ne répondent pas contrairement aux poules qui elles pondent. Ils ne sont pas très bios ces gens là. Ca sent la sale politique, et la grosse arnaque.


  • #541897
    le 29/09/2013 par belnat
    Dictature verte

    l’écologie est l ’une des plus grande escroquerie de 20eme siecle et du siecle en cours !
    des taxes par ici !! d’autres par là !!!
    à croire que le billet vert (dollard) rime avec les verts !!!
    sincerement, j’ai vu comment les allemands , les danois conçoivent la protection de l’environnement ... c’est une question d’education,de savoir vivre, pas besoin de fric non plus , juste un peu de bon sens et c’est amplement suffisant .

     

  • #541900
    le 29/09/2013 par Vidocq
    Dictature verte

    Alsthom...une petite enveloppe par ci, une petite enveloppe par la...et l’histoire du pays estvite oublie...

     

    • #542111
      le 30/09/2013 par jojo
      Dictature verte

      Alstom reste quand meme un de nos derniers fleuron... un peu de respect tant qu’il garde la tete hors de l’eau.
      Il viennent de conclure un énorme contrat avec les chinois méchants pour l’achat de turbine pour un barrage en construction en Chine et il y a un énorme appel d’offre en cours pour le barrage suivant.
      Tout le monde essaye de revoir sa politique énergétique vers plus de diversification meme les chinois ! On attend la traditionnelle campagne de dénigrement anti-chinoise parce qu’ils ont exproprié une douzaine de villages par barrage avec impatience !

      C’est pas que je soit pro-éolien, c’est meme la moins bonne des sources d’énergie d’entre toutes à mon sens, pour les raisons citées dans le liens, cout d’implantation, intermittence et imprévisibilité de l’exploitation, on peut en mettre quelques une en tenant compte des sites d’implantation, ce qui n’est pas le cas ici.
      Mais on ne peut pas non plus etre anti-tout, à mon avis l’hydrolien est une bonne technologie et EDF se démerde pas trop mal, le hic c’est que les meilleurs sites d’implantation sont en Bretagne... et vous connaissez les bretons ! Il faudrait voir à implanter des sites hydrolien en dur le long des rivières, la production ne serait pas plus modulable qu’en mer mais largement aussi stable et prévisible, mais vous verrez qu’il y aura des mécontents pour ça aussi !


  • #541904
    le 29/09/2013 par MILES DÉVISSE
    Dictature verte

    Les éoliennes sont un véritable fléau !!
    Elles font une nuisance visuelle la nuit avec leurs lumières rouges clignotantes qui est tout bonnement insupportable à la longue...

    Serait il possible changer la loi (sécurité aérienne je suppose) là dessus ? ou sinon l’achat d’un fusil à lunette semble être la seule solution ;)

     

    • #542277
      le 30/09/2013 par olissime
      Dictature verte

      Et quid de la nuisance sonore ?
      Quiconque en effet s’est trouvé à proximité immédiate d’un champ d’éoliennes sait de quoi il retourne...


  • #541932
    le 29/09/2013 par Anontra
    Dictature verte

    Em poursuivant le raisonnement à l’extrême, arrivera un jour ou les vestiges historiques couvriront le territoire... quand ça arrivera on fait plus rien ?

     

    • #542153
      le 30/09/2013 par Serratus
      Dictature verte

      Faudrait comprendre qu’un village médiéval rasé, c’est perdu définitivement, ça repousse pas. C’est juste la légère différence avec une cité hlm, qui n’aura d’ailleurs absolument aucune intérêt historique même dans 1000 ans. De toute façon entre temps elle aura disparu, on construit vite et beaucoup mais comparé aux anciens c’est de la grosse merde, cf. le Colisée tient toujours debout, des immeubles abandonnés construits dans les 70 sont déjà des tas de gravats. Et on parle là de grosses infrastructures. Parlons pas des éoliennes, ces machins sont juste aussi laids qu’inutiles.

      Le problème c’est que des millions de blaireaux veulent le triptyque maison-jardin-piscine, ce qui dénote déjà d’une médiocre définition atlantiste de ce qu’est le bonheur, mais passons. La conséquence est une urbanisation en milieu rural comme jamais cela n’a été fait, avec toutes les nuisances connexes (routes, pollution et têtes de cons). La répercussion c’est la destruction de vestiges archéologiques qui étaient tranquillement enfouis sans rien demander à notre civilisation de malades mentaux, qui se reproduisent comme des lapins qui plus est. Demandez vous combien il y avait d’habitants dans le monde au moyen-âge, tiens, pour rigoler. j’ai la réponse mais je vous laisse chercher, ça fait pas de mal de se documenter.

      C’est aux élus de mettre le ola. Y’a des lois concernant le patrimoine, pour le cas présenté ici, un site probablement déjà classé par le SRA local, s’il y a eu permis de construire sans fouilles préalables c’est tout simplement illégal. Malheureusement ce genre de cas se multiplient, certains élus n’ont toujours pas compris l’intérêt (y compris touristique) de préserver le patrimoine construit y compris après fouilles. Alors bien sûr il ne faut pas aller dans l’extrême, tout n’a pas un intérêt archéologique. Un village complet, si.


    • #542376
      le 30/09/2013 par Tremah
      Dictature verte


      Le problème c’est que des millions de blaireaux veulent le triptyque maison-jardin-piscine, ce qui dénote déjà d’une médiocre définition atlantiste de ce qu’est le bonheur, mais passons. La conséquence est une urbanisation en milieu rural comme jamais cela n’a été fait, avec toutes les nuisances connexes (routes, pollution et têtes de cons).

      Que prônez-vous, concrètement ? Le développement des habitations collectives "durables" à la campagne, l’extension des villes, la réduction de la population ? Vivant dans une maison individuelle (mais sans piscine), je suis un "blaireau atlantiste" qui se pose des questions.

      La répercussion c’est la destruction de vestiges archéologiques qui étaient tranquillement enfouis sans rien demander à notre civilisation de malades mentaux, qui se reproduisent comme des lapins qui plus est. Demandez vous combien il y avait d’habitants dans le monde au moyen-âge, tiens, pour rigoler. j’ai la réponse mais je vous laisse chercher, ça fait pas de mal de se documenter.

      Oui, effectivement, ça fait pas de mal de se documenter. La démographie mondiale n’est pas vraiment significative pour cette période (et difficile à mesurer) en revanches les chiffres de la démographie européenne sont très intéressants et permettent de battre en brèche certaines idées reçues. En plein cœur du Moyen-Age, il y avait 20 millions de Français, niveau qui ne sera pas dépassé avant le début de l’époque moderne. La France était le pays le plus peuplé d’Occident. La déforestation était plus importante qu’aujourd’hui. Cet essor démographique a été interrompu par une série de facteurs :
      - essoufflement de la production agricole alors qu’un seuil technique demeure infranchissable
      - destruction de l’appareil de production et instabilité monétaire liées à la guerre de cent ans
      - épidémie de peste

      Au final, la France médiévale a perdu en quelques décennies un tiers de sa population, emporté par les conflits et les épidémies. Même schéma dans toute l’Europe. Nos ancêtres du Moyen-Age n’étaient pas tellement différents de nous, ils se reproduisaient et croissaient en consommant toutes les ressources disponibles, dans les limites, bien entendu, de ce que la technologie de l’époque était en mesure de leur fournir. La rupture de la période 1330-1350 ressemble en réalité beaucoup à la situation contemporaine...


    • #542512
      le 30/09/2013 par Anonyme Premier
      Dictature verte

      - Je trouve que vous avez bien cloué le bec à ce jeune imbécile qui doit encore vivre chez papa et maman et qui ne sait toujours pas se servir de sa cervelle. Il n’en a pas besoin pour l’instant puisqu’il est nourri, logé et blanchi...


  • #541994
    le 29/09/2013 par paramesh
    Dictature verte

    et encore vous n’avez rien vu,
    dans le sud de l’Inde, au Tamil Nadu près de Kanya Kumari ils ont fait un champ d’éoliennes sur environ 400 000 hectares, il y en a une tous les 100 mètres, c’est hallucinant et c’est sensé produire 30% de l’électricité du Tamil Nadu. c’est laid, ça fait du bruit et c’est souvent en panne. ils sont tous fous (les éoliennes : l’arnaque du siecle et je vous jure qu’il y en a qui se gavent : entre autres les élus locaux)


  • #542058
    le 29/09/2013 par Votre nom
    Dictature verte

    Les eoliennes c’est au large qu’il faut les placer ( et encore ) trop peu productif. Ils devraient plutot allouer un budget d’equipement pour les foyers en eco-energies (comme le dis la farce du commercial pour decrocher un rdv).. Abandonner le nucleaire c’est une certitude, il faut le faire, mais merde..meme la dessus ils vont nous faire ch**r a faire n’importe quoi.

     

    • #542123
      le 30/09/2013 par paramesh
      Dictature verte

      abandonner le nucléaire, pourquoi ?, il y a des solutions parfaitement sûres, peu de gens le savent mais il y a le projet pratiquement abouti de la filière du Thorium.
      le texte ci dessous est long mais il est complet et parfaitement documenté : tout citoyen devrait s’interesser à ce problème car des lobbies puissants empêchent ce projet d’aboutir :

      http://fr.scribd.com/doc/69435646/J... Vert-fukushima-uranium-Thorium-Developpement-durable-Energie- nucleaire


    • #542217
      le 30/09/2013 par T137
      Dictature verte

      Très peu productif, tout est relatif, une éolienne off-shore de 5MW quand çà tourne et en mer çà tourne quasiment sans arrêt, c’est 5000 kwh par heure de fonctionnement.Plus que ma consommation annuel d’électricité.Avec 15000 engins de la sorte on fait tourner tout le parc de voiture Français ( en admettant qu’il soit électrique :-) )
      En admettant que les éoliennes Off-shore ne tourne que la moitié du tps, çà fait déjà 182.5*24=4380 foyers alimenté par une éolienne Off-shore.
      Sinon tout ce gachis n’est que la conséquence de notre impuissance politique, c’est à dire la non démocratie réelle, aujourd’hui il serait assez simple de demander l’avis de la population, par référendum au niveau local, départemental mais cela voudrait dire moins de puissance pour les représentants et ce qui va avec.Râler c’est pas très constructif, il faudrait se bouger.
      Avec internet, de chez soi on peut donner son avis sur tel ou tel projet, un code et hop c’est parti, ensuite les résultats sont publics, tout est transparent, la liste des noms avec le vote oui ou non à tel projet, tout le monde peut ainsi vérifier si son vote à bien été respecté.Ensuite une semaine pour changer d’avis en cas d’erreur et puis au bout d’une semaine, c’est acquis, voté par le peuple.Transparence totale, aucun droit de jugement sur les décisions et autre diabolisation.L’anonymat favorise les risques de triche, surtout avec l’électronique, il faut donc une transparence totale et un temps bref pour les indécis et les erreurs.Ensuite le vote est validé.Ceux qui n’ont pas d’ordinateur peuvent se déplacer dans un espace public prévu pour le vote.


    • #542387
      le 30/09/2013 par pff
      Dictature verte

      D’accord avec Paramesh, le nucléaire "propre", c’est déjà possible. Alors, me diras-tu, pourquoi continuer ainsi, avec le "sale". Ben, parce que c’est le seul nucléaire qui permet, en bout de course, de se retrouver avec l’uranium et le plutonium de merde qu’on pourra foutre dans les bombinettes.
      .
      Ainsi, les centrales sont des centres de fabrication de matériel militaire. C’est peut-être pour ça que, quoi qu’en dise l’Iran, les siono-amerloques ne veulent pas lui lâcher la grappe (faites ce que je dis, pas ce que je fais).


    • #542544
      le 30/09/2013 par paramesh
      Dictature verte

      le problème de la filière au thorium, est qu’elle ne produit pas de déchets utilisables par les militaires (donc abandonnée aux USA et scientifiques virés)
      en France c’est areva qui bloque car : mille fois moins d’entretien (circuits non pressurisés). de plus le thorium ne vaut rien et il y en a plein en France alors que l’uranium est cher et il doit en plus être enrichi (tout bénéfice pour le monopole d’Areva).
      le seul pays qui s’est lancé dans ce système c’est l’Inde depuis les années 60 et elle est en dernière phase d’élaboration et maintenant la Chine s’y met. ils utilisent toutes les techniques mises au point par les américains, Français et autres européens qui eux préfèrent regarder ailleurs. c’est un truc de fou, lisez ce texte, vous ne verrez plus le nucléaire pareil, le Thorium c’est révolutionnaire et en plus ça permet de traiter les déchets des centrales actuelles. ce système est aussi incapable structurellement d’atteindre le seuil critique de la fusion nucléaire (donc fonte des réacteurs impossible). les déchets eux ont une durée de vie maximum de 500 ans contre 10 000 ans pour les déchets actuels, sans compter qu’une centrale en produirait 10 fois moins qu’actuellement. et 500 ans de stockage, pas de problème avec le béton


  • #542105
    le 30/09/2013 par goy pride
    Dictature verte

    Les parcs à éoliennes sont une arnaque à fric. Un projet plus sérieux d’énergie alternative commencerait par s’attaquer aux besoins énergétiques de chaque foyer et notamment les propriétaires de maisons individuelles en subventionnant lourdement l’acquisition d’une éolienne de type verticale de faible impact paysager, compact et facilement installable dans un jardin. Mais cette engeance d’escrocs préfère les grands parcs qui non seulement bousillent les paysages mais fait fuir la faune ne supportant pas les ondes et le bruit des éoliennes... L’avantage d’un parc à éolienne c’est qu’il bénéficiera de substantielles subventions et permet à des grands groupes de garder la main mise sur le monopole de la distribution de l’énergie et s’acheter des bons points carbone... En revanche encourager une politique sérieuse d’indépendance énergétique des foyers c’est perdre ce monopole.
    Toutefois il est aussi vrai que l’éolien tout comme le solaire n’est la panacée dans la mesure que l’un et l’autre dans leur processus de fabrication demande des quantité énormes de pétrole, ce qui signifie que sans pétrole plus moyens de fabriquer des éoliennes et panneaux solaires. Les panneaux solaires sont aussi inférieurs aux éoliennes car ces derniers ont une longévité plutôt faible, 25 ans maximum pour le nec plus ultra, et leur rénovation est impossible. De plus ils nécessitent pour fonctionner des minéraux contenus dans des terres rares dont l’extraction et le traitement est gourmand en énergie. Notons aussi la problématique aussi bien pour l’éolien et le solaire des batteries à durée de vie limitée, nécessitant énergie et matières premières pour leur construction...en d’autres termes ces énergies dites alternatives sont un pis-aller éphémères pouvant provisoirement couvrir les besoins énergétiques à usage domestique mais dont la construction dépend lourdement des énergies fossiles et des matières premières qui sont des ressources en voie de raréfaction...sur le court terme cela semble être une solution, sur le long terme c’est une impasse !
    L’énergie libre ? Peut être une fausse solution. Fausse parce qu’une hypothétique source d’énergie illimitée n’enlèvera pas le problème de la limitation des autres ressources ! L’énergie libre ne pourra pas créer ex-nihilo de l’acier, des terres arables, du verre, plastique...on sera toujours limité par la finitude de notre monde. Coloniser l’Univers stérile ? Je laisse ça au naïfs et doux rêveurs !

     

    • #542288
      le 30/09/2013 par Tremah
      Dictature verte

      Solution économiquement réaliste et envisageable à moyen-terme (hors scénario catastrophe et rupture civilisationnelle) :

      - diminution (très) progressive de la part du nucléaire, en conservant l’excellence industrielle française dans ce domaine (recherche sur la fission, les réacteurs à neutrons, etc.)
      - construction d’hydroliennes (seul mode énergétique alternatif à offrir les avantages écologiques du solaire et de l’éolien, sans les inconvénients, on peut modéliser très précisément l’activité des courants marins ou fluviaux)
      - division par 3 de la consommation énergétique nationale

      Bref un mix entre énergie nucléaire, énergie renouvelable et décroissance énergétique.


  • #542109
    le 30/09/2013 par laveritesijemens
    Dictature verte

    Destruction de la France, de ses origines et effacement de son identité.


  • #542128
    le 30/09/2013 par Godefroi de Javron
    Dictature verte

    Les éoliennes dénaturent des paysages point barre. C’est du vent.

    Comment recycler ces éoliennes inutiles ?

    Je propose la désinstallation et la réinstallation de ces éoliennes tout autour des centrales nucléaires. En cas d’explosion de celles-ci, le nuage de radioactivité, repoussé par les palmes des éoliennes, sera maintenu dans un périmètre de sécurité. Voilà une idée écolo !

    En France on a pas d’pétrole, mais on a des idées vachement écolo :)


  • #542175
    le 30/09/2013 par Pouf
    Dictature verte

    J’imagine les posts de ceux qui défendent le paysage (et le nucléaire d’ailleurs) il y a qq dizaines d’années quand la construction du parc nucléaire a engendré des dizaines de milliers de pylônes THT...

    J’ai aussi un peu de mal avec les posts de ceux qui se disent opposés au capitalisme des multinationales et qui défendent le monopole d’EDF, n°1 mondial de l’électricité qui décide de tout dans l’énergie avec TOTAL et AREVA en France de manière anti-démocratique et centralisée...

    Décidément, les nostalgiques du passé gaullien glorieux ne sont pas bcp plus réfléchis que les mondialistes qui aboient et qui bavent comme les "Berger-Hollandais".

    Je rigole de voir les mêmes démonter les merdias et le sport pourri qui sont perfusés par ces mêmes multinationales (EDF : natation, AREVA : athlétisme, GDF SUEZ : foot, etc, etc.).

    Je me gausse de lire ici les mêmes toujours critiquer le colonialisme qui nous assure d’avoir la main sur l’uranium ou le pétrole au profit de qui ?...

    Le nombre de présentations complètement bidons qui circulent sur les éoliennes ou le solaire est franchement déprimant...

    Quand comprendrez-vous que les lobbyistes (env. 1000 chez EDF sur toute la France !!!) et les syndicalistes verreux (cf. CE EDF) n’ont plus que ça à faire pour justifier un monopole inefficace et que nos enfants paieront pendant des générations ?

    Pour conclure, je suis assez pessimiste de la cohérence du mouvement.
    Combien de personnes sont vraiment intéressées par l’égalité ? Combien sont juste frustrées d’un travail qu’ils ne comprennent plus mais pas forcément pour des bonnes raisons ?...

     

    • #542340
      le 30/09/2013 par Tremah
      Dictature verte

      Je vous rejoins sur le constat d’hypocrisie généralisée, tout en étant complètement en désaccord avec vous. Pour ma part, je suis sans ambiguïté favorable à une vraie politique gaulliste dans les secteurs énergétiques et industriels, c’est à dire une vraie politique souveraine.

      Par souci de cohérence (et un peu par goût de la provocation) il m’arrive de défendre ici les fleurons de l’industrie française, comme Areva, Alstom, EDF ou même Dassault, ce qui me vaut fréquemment des procès en "sionisme" (dès qu’une société française est performante et dépasse nos frontières, c’est de facto un nid de "sionistes") et en "colonialisme".

      On tombe rapidement dans le nihilisme irréaliste sur ce genre de sujet... c’est bien de vouloir faire de la France une sorte de village des schtroumpfs géant figé dans son histoire et débarrassé des "méchants" (cités ci-dessus), mais les gens qui émettent ce genre d’opinion péremptoire consomment en général cent ou mille fois plus d’énergie qu’un Africain... ils prennent leur bagnole, ils prennent le TGV, l’avion, ils ont des ordinateurs, des liseuses, ils écoutent de la musique, jouent aux jeux vidéo... MAIS ils sont contre tous ces salauds qui "pillent les richesses de l’Afrique" (l’uranium s’extrait et se transforme tout seul en énergie nucléaire...)

      Comme le dit pertinemment jojo plus haut, il y a un moment où les gens devront accepter certains compromis avec la modernité honnie, ou alors, changer drastiquement leur mode de vie. Fini le véhicule individuel, les transports, les produits technologiques énergivores, la médecine et tout le reste... nous mesurons mal l’impact d’un "retour à la nature" que peu d’entre nous seraient capables de supporter, si même il était ontologiquement souhaitable.

      Refuser les centrales, parce qu’Areva, ce sont des "sionistes" qui pillent l’Afrique. Bon, soit.
      Refuser les éoliennes, parce qu’elles balafrent les paysages ruraux et mettent en péril certains villages et monuments historiques. Je suis d’accord.
      Refuser les fermes hydroliennes qui vont "défigurer" les côtes. Pourquoi pas.
      Refuser les énergies fossiles, qui épuisent l’environnement. C’est incontestable.

      Tout cela ressemble quand même à des problèmes d’enfants gâtés qui n’ont pas la moindre conscience de ce qu’ils sont en train de casser. On ne vit pas dans un monde régi par la morale où il existerait, sur tous les sujets, une frontière universelle entre le bien et le mal. Le moindre mal est parfois la seule solution...


  • #542241
    le 30/09/2013 par Arona
    Dictature verte

    Sous couvert d’une pseudo écologie voila comment on détruit l’ essence même d’un peuple c’est à dire ses racines , ses traditions .
    Comme le dit bien Albert Ali on est en train de créer une génération d’hommes hors sol prêt a être de bon consommateur sans aucune attache et en sans aucune réflexion.

    Paix et Salutations aux hommes de bonne volonté


  • #542244
    le 30/09/2013 par Nicolas Tesla
    Dictature verte

    La France moderne déchristianisée se fout éperdument de son patrimoine : combien de Français sont émus de voir une Eglise rasée au Buldozer ? Alors qu’en Russie ils ont reconstruit a l’identique la Cathédrale du Christ-sauveur démolie pendant la période communiste...


  • #542254
    le 30/09/2013 par neuronactif
    Dictature verte

    Il faut relire Clouscard.
    Vous voulez tous pouvoir brancher votre ordinateur, votre frigo etc...
    On appuie sur un bouton et c’est magique.
    Mais derrière le décor il y a ça. Il y a des sites détruits, il y a la laideur, la technique qui ne s’embarrasse pas de sentimentalisme.
    Alors arrêtez de vous plaindre ou changez votre vie.

     

    • #542597
      le 30/09/2013 par Tremah
      Dictature verte


      Les ENR ne s’envisagent que comme complémentaires, avec des économies d’énergie, en comparaison de TOUTES les implications du nucléaire, or, sur ce point, JMJ n’a AUCUN élément de comparaison puisque ces données sont secret-défense (quantité d’uranium à recycler, etc.).

      Je ne suis pas contre les ENR, j’ai dit un peu plus haut qu’il me paraissait raisonnable à moyen-terme d’envisager un mix 1/3 nucléaire, 1/3 hydrolienne et renouvelable, 1/3 décroissance énergétique. Par contre, effectivement, je ne vois aucun avantage aux éoliennes, même en énergie complémentaire et je ne suis pas idéologiquement opposé au nucléaire.

      Vouloir raisonner c’est bien, mais sans infos... cela ressemble à du foutage de gueule, c’est pour cela que je dis qu’il se prend pour ce qu’il n’est pas.
      Désolé de ma virulence mais je suis un peu de la partie et en ai assez d’entendre des arguments d’autorité plus que de vrais raisonnements remettant le système à plat.

      Par ailleurs, la démocratie n’a pas de prix, le nucléaire est antinomique de la démocratie au vu du nb de secrets qu’il implique et de la concentration de pouvoir qu’il donne à qq uns qui ne rendent donc pas de comptes.

      "Remettre le système à plat"... c’est ça le problème ? Vous me semblez quand même avoir une approche très idéologique, alors qu’il faudrait privilégier les solutions pragmatiques et réalistes (y compris sur le plan économique). Je ne suis pas, pour ma part, de la partie, mais je suis concerné comme tout le monde et je connais un ingénieur d’EDF qui, tout en étant, à titre personnel, favorable aux énergies renouvelables, m’a dit qu’un abandon à court ou moyen-terme du nucléaire en France se traduirait par une multiplication par 4 du prix de l’énergie. Je n’ai pas les moyens de vérifier ses dires, mais l’électricité a déjà augmenté de 30% depuis 2005. La démocratie, au contraire, a un prix... sinon c’est clair, on fait de l’idéologie pure et on impose du tout renouvelable quitte à multiplier la facture par 10, tout est envisageable. On vivra dans un pays ruiné et sans emplois, mais "propre".

      La question qu’il faut se poser, c’est de savoir si les gens, dans un contexte démocratique, accepteront de payer l’électricité 4 ou 5 fois plus cher en 2025 tout en réduisant par 4 leur consommation électrique. Je pense que non...


  • #542278
    le 30/09/2013 par Tremah
    Dictature verte

    Selon Jancovici, il faudrait recouvrir 5% du territoire métropolitain avec des éoliennes pour couvrir les besoins énergétiques actuels de la France, ce qui représente à peu près la surface globale occupée par les zones urbaines et les infrastructures routières.

    Il faudrait également prévoir la fabrication de 7 tonnes de batterie par français compte tenu de la nature intermittente de l’énergie éolienne, sans même parler des problèmes environnementaux liés à la fabrication et au recyclage de ces millions d’éoliennes, de batteries, de transformateurs...

    Enfin, et comme le montre certains exemples (Espagne, Allemagne) on ne peut pas faire fonctionner un parc éolien à l’échelle d’une société développée sans avoir recours aux énergies combustibles traditionnelles.

    L’écologie est un sujet trop sérieux pour le confier aux écologistes...

     

    • #542310
      le 30/09/2013 par Pouf
      Dictature verte

      Qui parle de ne produire qu’à base d’éoliennes ?
      Et le solaire PV, et la biomasse ?
      Concernant le stockage, qui ne cherche pas est certain de ne pas trouver...

      Votre raisonnement est assez caricatural, et l’utilisation de JM Jancovivi ressemble plus à une excuse scientifique qu’à un argumentaire.

      Pour info, le personnage est engoncé dans un modèle nucléaire et pas très humble...


    • #542397
      le 30/09/2013 par Tremah
      Dictature verte

      C’est un exemple théorique pour démontrer l’absurdité du tout éolien théorisé par certains écolos, pas un raisonnement (j’ai donné mon avis sur la question dans les autres messages).

      Et le solaire PV, et la biomasse ?

      Je me suis prononcé contre ?

      Concernant le stockage, qui ne cherche pas est certain de ne pas trouver...

      Soit, mais le progrès se heurte parfois à des seuils techniques ou à des limites physiques infranchissables. Je ne suis pas un spécialiste en matière de stockage énergétique et de batterie, mais il me paraît incontestable - à l’heure actuelle - qu’il n’existe pas encore de solution techniquement et économiquement viable pour conserver l’énergie produite par les éoliennes et les panneaux solaires, du moins à grande échelle. Si j’ai tort, merci de me proposer des liens.

      Votre raisonnement est assez caricatural, et l’utilisation de JM Jancovivi ressemble plus à une excuse scientifique qu’à un argumentaire. Pour info, le personnage est engoncé dans un modèle nucléaire et pas très humble...

      Non mais si vous voulez, je vais pas pondre systématiquement 2500 lignes d’argumentaire pour citer quelques chiffres. Je ne partage pas le scientisme idéologique de Jancovici, mais son approche mathématique des problèmes liés à la croissance et à la consommation énergétique me paraît difficilement contestable. Si vous contestez ses chiffres, merci d’apporter les vôtres, ou de me démontrer l’inanité de ses théories.

      Les gens doués et intelligents manquent parfois d’humilité, mais ça ne prouve pas en soi que Jancovici ait tort, non ?


    • #542498
      le 30/09/2013 par Pouf
      Dictature verte

      @Tremah
      Vous ne vous êtes pas prononcé contre, mais critiquez un scénario que personne ne prône...
      Personne n’a le souhait de ne produire qu’en éolien, donc la débat c’est a-t-on besoin et si oui comment changer notre production d’énergie (et la conso d’ailleurs).

      Pour info, certaines recherches actuelles permettent d’envisager des rendements ou masses (suivant l’objectif) 10 à 100 fois meilleurs que le Li-ion. Le pb est que cela fait voler en éclat TOUTE la géopolitique actuelle basée sur l’oligarchie de l’énergie...

      Je ne rentrerai pas dans le débat stérile de JMJ qui nous impose son paradigme.
      Il vit de conférences labellisées polytech données à des grandes entreprises qui ont toutes envie de se faire gentiment challenger mais point trop.
      C’est un personnage assez insupportable de suffisance pour avoir échangé avec lui (...)
      Ses "calculs" sont certainement justes mais les hypothèses et orientations tendancieuses.
      Les éoliennes pour couvrir le territoire en est un exemple : à quoi cela rime-t-il ? RIEN.
      Les ENR ne s’envisagent que comme complémentaires, avec des économies d’énergie, en comparaison de TOUTES les implications du nucléaire, or, sur ce point, JMJ n’a AUCUN élément de comparaison puisque ces données sont secret-défense (quantité d’uranium à recycler, etc.).

      Vouloir raisonner c’est bien, mais sans infos... cela ressemble à du foutage de gueule, c’est pour cela que je dis qu’il se prend pour ce qu’il n’est pas.

      Désolé de ma virulence mais je suis un peu de la partie et en ai assez d’entendre des arguments d’autorité plus que de vrais raisonnements remettant le système à plat.

      Par ailleurs, la démocratie n’a pas de prix, le nucléaire est antinomique de la démocratie au vu du nb de secrets qu’il implique et de la concentration de pouvoir qu’il donne à qq uns qui ne rendent donc pas de comptes.


  • #542324
    le 30/09/2013 par Pouf
    Dictature verte

    Le mauvais paradigme dans lequel on nous enferme c’est "le nucléaire ou la bougie"...

    Il m’amuse de voir que ceux-là même qui font référence au "génie français" ne voient pas la possibilité de trouver des solutions au stockage de l’électricité, à condition d’y mettre le paquet, car en % de la recherche sur l’énergie, c’est <1%...

    On peut très bien réduire TRÈS fortement la production nucléaire, sauf que les EnR ont un gros inconvénient : elles sont modulables et assez simples pour pouvoir appartenir à des producteurs décentralisés (...)

    Adieu les multinationales qui contrôlent le pétrole, le nuke, le gaz, etc.

    Croyez-vous qu’elles aient la moindre envie de changer cela ?
    Qu’elles aient envie de troquer des marges élevées que leur fournit leur oligopole contre des marges faibles d’industriels fabriquant de batteries, de modules PV, d’éoliennes ?

    Pourquoi les gaz de schistes dont tout le monde sait la folie en termes environnementaux seront étudiés avant les batteries ? Toujours pour la même raison, vous et moi ne pouvons pas en produire, seuls des grands groupes.


  • #542326
    le 30/09/2013 par nanothermite
    Dictature verte

    Tout permis de construire en France (donc les éoliennes) oblige à des fouilles archéologiques préalables. Le but de ces fouilles est d’écrire le passé du lieu, malheureusement pour ce faire les fouilles détruisent les sites. Tous les jours de nombreux sites sont fouillés en France et donc détruits, cela fait vivre les archéologues et autres, et nous permet d’avoir la connaissance du passé. Que ce soit des éoliennes ou autres choses, il faut détruire.


  • #542793
    le 30/09/2013 par Amerloque
    Dictature verte

    Combien d’oiseaux sont tués par ces éoliennes ?

    Ma maman, membre de la LPO, ne peut même pas les voir en peinture, ces éoliennes géantes.

    Amis verts, qu’en pensez-vous ?


  • #544205
    le 02/10/2013 par zazi
    Dictature verte

    J’ai suivi plusieurs combats contre les éoliens ; la qualité de l’information des habitants permet de détruire les arguments des entreprises et fait reculer les maires. Je pense que la solution de l’énergie gratuite et infinie existe. La géothermie en profondeur (à partir de 600 m) devrait être une solution d’avenir, mais cette solution a été plombée par les lobbys : énergie continue, stockage pour les heures de plus faibles consommations sur batterie pour voiture, possibilité pour 600 foyers de payer la centrale etc.
    Des chercheurs ont trouvé la solution dans leur garage en créant des forets au plasma permettant de creuser à la même vitesse sur tous les types de sol et de ce fait la création de devis fiables pour les communes.


Afficher les commentaires suivants