Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Didier Raoult : "Il faut arrêter les communiqués de guerre en disant qu’on va tous mourir"

Didier Raoult face à Laurence Ferrari, c’était ce lundi [15 février 2021] dans la matinale de CNews. Une interview au cours de laquelle, le directeur de l’IHU de Marseille a épluché la problématique du coronavirus.

 

 

D’abord, l’éminent Professeur a dressé un constat : si la maladie « n’a pas disparu », ce que nous vivions n’est pas un rebond, c’est une autre épidémie.

« On a une cinquantaine de gens qui ont eu deux épisodes d’infection avec deux virus différents. Pour les repérer, on s’était donné trois mois pour être sûr qu’il ne s’agissait pas de rechutes. Encore une fois, ce que nous vivons n’est pas un rebond. C’est une histoire idiote. Il s’agit d’une autre épidémie. Tous les nouveaux cas sont dus à des virus différents de ceux de mars-avril. L’immunité procurée par la première épidémie n’est pas suffisante pour protéger contre des virus qui sont proches mais un peu différents. »

 

« On ne peut pas terrifier les gens pendant un an entier pour une mortalité de cette nature »

Mais pour Didier Raoult : « On n’a pas l’impression que l’épidémie progresse beaucoup à l’échelle du pays ». Et concernant le variant anglais : « Je n’ai pas l’impression, chez nous en tout cas, qu’il soit plus contagieux. Il n’est pas plus dangereux. »

Un Professeur qui a égratigné les chiffres des autorités sanitaires, erronés selon lui. Tout du moins mal interprétés.

« Si vous voyez ces courbes, vous ne pouvez pas être terrifiés. C’est pas possible. Donc, il faut revenir au calme, que chacun fasse son métier. Il faut arrêter les communiqués de guerre tous les jours en disant qu’on va tous mourir. Parce que ce n’est pas sain, et à la fin on va avoir une surmortalité par les pathologies psychiatriques ou psychosomatiques parce qu’on ne peut pas terrifier les gens pendant un an entier pour une mortalité de cette nature. Ce n’est pas sérieux. Il faut se calmer. Et on sait qu’on doit utiliser les moyens qui font moins de mal que de bien. Tout ce qui n’est pas dangereux et qui peut aider. »

[...]

 

« Le confinement n’a aucune incidence sur les chiffres »

Au sujet du vaccin, Raoult a avoué sa préférence pour le vaccin chinois, classique, par rapport à l’ARN. Néanmoins, il admet que chez « les gens très à risques », « le bénéfice est plus grand que le risque. Parmi les armes qu’on peut utiliser, si ça peut diminuer un certain nombre de cas, tant mieux ».

Un professeur qui reste ferme quant à sa position sur les mesures de restriction et en particulier le confinement, qui n’« a aucune incidence sur les chiffres et qui aggrave même les situations ».

[...]

 

Lire l’article entier sur lindependant.fr

Raoult, toujours, sur E&R :

 






Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • arrive le "pont d’Arcole", métaphore du séquençage des arn m des inoculas
    pour l’instant je ne vois rien venir

    la tectoniques du sophisme et de la vérité fait qu’il devient maintenant impossible d’avoir un pied sur chacun des rivages que plus rien ne retient

    « les gens très à risques » !!! ... « le bénéfice est plus grand que le risque. Parmi les armes qu’on peut utiliser, si ça peut diminuer un certain nombre de cas, tant mieux »

    oui, pour reprendre un commentaire précédent, c’est agaçant .... j’y perçoit comme une brèche dans un ensemble de positions qui étaient pourtant parfaitement cohérentes il y a encore quelques mois

    il ne s’agit plus ni de sciences, ni de médecine, mais d’une volonté, dont les portées et l’ontologie ne peuvent lui échapper mais qu’il se refuse encore de nommer

     

    Répondre à ce message

  • Bravo au Pr Raoult, comme d’habitude clairvoyant, intègre et pertinent !!

    Quant aux connards de ce """gouvernement""" d’assassins, tant qu’ils refuseront - volontairement ! - de traiter les malades précocement avec la mise en place d’un service de soins intelligent, il y aura des cas qui finiront en réa, voire même les deux pieds devant.

    Ces criminels ont laminé/ruiné/détruit la France à tous points de vue, et les voir continuer à s’obstiner dans la même voie mortifère - depuis maintenant plus d’un an - alors qu’ils savent pertinemment à quel point elle est délétère, est insupportable autant qu’inadmissible !

    Ils devront en payer les conséquences au prix fort, et ce d’autant plus que chaque jour qui passe - sans qu’ils changent un iota dans leur obstination criminelle ! - les fait entrer un peu plus avant dans le champ de la préméditation...

    Si se tromper est une chose, persévérer dans l’erreur - une fois les connaissances acquises - en est une autre, laquelle ne pourra plus obtenir la moindre excuse, ni le moindre pardon.

    Caveant consules  !...

     

    Répondre à ce message

  • Merci professeur Didier Raoult de remettre les pendules à l’heure

     

    Répondre à ce message

  • Je ne comprends pas pourquoi elle vient demander l’avis au professeur Raoult, sachant qu’elle fait partie de la communauté organisée, du projet mondialiste, de la désinformation. Elle deviendrait presque histerique et ne parle que de vaccin, vaccin, vaccin... Ces journalistes n’écoutent rien et ne sont là que pour que tu choisisses ton camp, plus facile après pour te mettre dans un camp ! Il y a le remède depuis le début, confiné ne sert à rien, le masque non plus et le vaccin va faire crever les gens comme les 2 autres problèmes précédents ! C’est vraiment un monde d’élites dégénérés, soumis à une Novlangue dont ils sont les esclaves, car ils ont fait le choix de l’être, emmenant avec eux le pauvre peuple crédule et sûrement dégénéré. Le peuple est à l’image des élites, et mêmes çà de tout les temps ! Au Moyen Âge ils étaient reliés a Dieu, ainsi que les élites, au Sacré, de nos jours déliés ! Vers ce monde ultra mondialiste, hyper démocratique, pour nous rendre tous hyper Esclave. Alors qu’elle aille bien se faire mettre avec ses questions de Sa.... et qu’elle retourne à son vrai rôle, soi de journaliste soi de femme ! Merci

     

    Répondre à ce message

  • Le laboratoire Phytobokaz a annoncé la semaine dernière avoir "prouvé l’efficacité d’une plante endémique sur l’immunité innée face aux virus émergents à ARN", dans un communiqué.

    L’herbe à pic, déjà vantée localement par la médecine traditionnelle est également l’ingrédient d’un produit du laboratoire vendu pour ses vertus fortifiantes, le Virapic.

    Damien Bissessar, qui travaille chez Phytobokaz (Henry Joseph, fondateur du laboratoire créé en 2005 avec le professeur de chimie, Paul bourgeois), a indiqué que "chimiquement, la molécule" d’herbe à pic testée à permis de montrer qu’elle a une action "inhibitrice sur l’enzyme DHODH qui permet la réplication des virus à ARN".

    "Il faudra encore réaliser les études cliniques", avait-il cependant averti.

    ... Je persiste et signe...

     

    Répondre à ce message

  • Chérie j’ai m’as trouvé de detapisseuse pour la salle à manger !
    Du coup j’ai loué un tracto-pelle à la place.

    - bah OK c’est mieux que rien du tout...

     

    Répondre à ce message

  • #2668688
    Le 17 février à 09:17 par La grippe est morte vive le covid
    Didier Raoult : "Il faut arrêter les communiqués de guerre en disant qu’on va (...)

    La mécanique est bien huilée, ça fonctionne.

    On donne à Raoult le rôle du "dissident" histoire de créer un lien de confiance auprès des autres dissidents.
    Depuis le début son discours donne une fausse importance à un virus qui n’est rien d’autre que la grippe saisonnière, puis le vaccin venu ce brave Raoult déclare qu’il n’est pas dangereux et qu’on peut se le faire injecter, en évitant de souligner la coincidence entre le début de la vaccination et l’apparition du "variant".

     

    Répondre à ce message

  • Respect DOCTEUR ...
    il m’a l’air quand même un peu fatigué notre docteur national ... ( on le serait à moins )

    courage à lui

     

    Répondre à ce message

  • Le problème avec le professeur Raoult, c’est qu’il fait comme s’il croyait aux dangereux virus. Il dit faire des séquençages génétiques et découvrir de nouveaux « variants. »

    De ce fait, il trompe les gens en confortant la charlatanerie officielle de l’existence d’une pandémie.

    Or, il faut savoir que le virus n’a jamais été isolé, ni en Chine, ni ailleurs, et que le fameux « séquençage génétique » de virus est un autre genre d’arnaque.

    Le journaliste Jon Rappoport, qui s’est fait une spécialité de dénoncer les fausses pandémies (grippe porcine…) depuis des années, explique (en parlant du séquençage génétique) qu’ « Il ne résulte pas de recherche grâce à une sorte de microscope cosmique, appliquée à des gènes alignés comme des voitures dans le parking du supermarché. Au lieu de science, il s’agit plutôt d’un processus informatique consistant à assembler des données – des fragments de supposés virus –, reposant sur la spéculation, le parti pris, le cinéma et le battage médiatique. »

    Son dernier article, “They didn’t isolate the virus,” est ici :
    https://blog.nomorefakenews.com/202...

    La traduction par Google est assez claire :
    https://hmzcbuezdfqjgl7rn3opwtswca-...

     

    Répondre à ce message

  • #2669311

    Très drôle la façon de parler de laurence ferrari, elle a les mimiques qu’on voit dans le sketch des inconnus (guerre des médias) quand elle parle du virus entre autres...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents