Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Carnets de guerre Covid-19 : Didier Raoult dénonce "le plus grand scandale sanitaire du XXIe siècle"

Ce vendredi 5 février 2021, Le Figaro publie une longue interview du professeur Raoult. Avant de passer à l’article de Sputnik, en voici les échanges les plus intéressants, même si toute l’interview (qui fait six pages) est intéressante.

 

Cela fait un an que vous combattez la dramatisation qui entoure cette épidémie. Pourquoi ?

Je constate depuis des années le décalage croissant entre la médiatisation de certaines informations et la réalité du risque. On a connu des alertes disproportionnées avec le Sars-CoV-1, le chikungunya, Ebola et le H1N1.

Mais cette fois-ci, le Sars-CoV-2 a vraiment semé le chaos dans tous les pays !

Il a semé le chaos en Occident. En Chine, il a été vite jugulé. Quand, au mois de mai, j’ai dit « fin de partie » en Chine, il me semble que j’avais raison. Pourtant Le Monde a dit que c’était une infox. Une grande partie de l’Asie s’en est vite remise. Et l’Afrique a bien tenu.

La panique, est-ce d’avoir immobilisé des sociétés entières pour un virus qui s’attaque principalement à un segment de la population ?

Nous savons maintenant que 80 % des gens qui meurent ont plus de 75 ans ou sont obèses. La plupart de ceux qui avaient moins de 65 ans ne sont pas morts de la Covid, ils sont morts avec la Covid. C’est très différent. Quand nous avons regardé dans le détail l’âge et l’espérance de vie liés aux pathologies associées, nous avons trouvé que 90 % des malades avaient une espérance de vie de l’ordre d’un an. Ajoutons à cela qu’une proportion importante des morts sont imputés à la Covid par le médecin, sans qu’on en ait la certitude. Le chiffre des victimes de la Covid est certainement inférieur à celui annoncé par le ministère.

Pourtant, Emmanuel Macron nous avait solennellement dit que ce virus visait tout le monde…

Dans cette pandémie, il n’y a pratiquement que les sujets ayant déjà un mauvais état de santé ou une espérance de vie très courte qui sont morts. Les autres morts sont surtout la conséquence d’une prise en charge tardive. Cette panique qui a pris tout le monde dès le début a amené les autorités de santé à dire aux gens de ne pas consulter, de ne pas avoir de soins, de rester à la maison avec leur fièvre et d’attendre d’avoir des signes très nets d’essoufflement pour se rendre à l’hôpital, alors que dans cette maladie l’essoufflement est déjà un symptôme tardif.

Que préconisiez-vous ?

Aller voir son médecin généraliste. Rien ne vaut l’examen clinique du patient par le médecin qui le connaît. En cas de suspicion de forme grave, il pouvait mesurer la saturation en oxygène qui était un moyen sûr d’évaluer l’état réel d’un malade bien avant le symptôme d’essoufflement, ou prescrire un scanner. Une stratégie de soins en amont aurait justement permis de prévenir l’engorgement des hôpitaux. Je l’ai dit et répété.

[...]

Récemment, certains médias ont cru que vous faisiez votre mea culpa sur l’hydroxychloroquine. En fait, pas du tout. Où en êtes-vous ?

Il y a eu deux fronts sur l’hydroxychloroquine. Sur le premier front, nous avons eu affaire à des études bidonnées qui affirmaient la toxicité de ce médicament que l’on administre à des millions de patients depuis trente ans. Nous avons fait face à ces premières attaques, complètement délirantes.

[...]

Vous attribuez une grande partie du discrédit de l’hydroxychloroquine à une offensive des multinationales du médicament…

Mon équipe a analysé dans le détail tous les liens des médecins avec la firme américaine Gilead, qui a commercialisé le remdesivir, ce médicament qui devait tous nous soigner de la Covid. Le résultat est stupéfiant : d’un côté, vous avez les médecins liés à Gilead qui disent que l’hydroxychloroquine ne marche pas, et de l’autre tous ceux qui n’ont aucun lien, qui disent que ça marche.

[...]

Êtes-vous complotiste ?

Je suis trop lecteur des stoïciens pour ça ! Je n’ai rien contre mon époque : je trouve que c’est moins compliqué de vivre aujourd’hui qu’au temps de Néron. Être dans un siècle capitaliste, ça ne me dérange pas du tout. Mais je suis lucide sur la financiarisation du monde pharmaceutique. Or le problème depuis des années est que cette industrie n’a plus grand-chose à découvrir. Il lui faut donc gagner de l’argent en vendant des produits qui ont peu d’intérêt. Et elle y parvient par la corruption et le lobbying. Le British Medical Journal expliquait récemment que le Tamiflu a été inscrit dans les médicaments essentiels de l’OMS, alors qu’on savait qu’il ne servait à rien. Quand le médicament est entré dans le domaine public, l’OMS l’a sorti de la liste.

[...]

Vous avez beaucoup dit qu’on n’aurait jamais de vaccin à temps…

Il y a eu la surprise de l’ARN messager. Je ne suis pas contre les bonnes surprises. Mais il faut rester très prudent, et je ne suis pas le seul à l’être. Les vaccins conçus pour les maladies émergentes depuis trente ans ne marchent pas bien. La Covid-19 n’est pas une maladie très immunisante, pas plus que la grippe. Je vous rappelle que pour la grippe, on refait le vaccin tous les ans. On ne peut pas dire que la grippe a disparu à cause du vaccin contre la grippe !

Êtes-vous surpris du choix qui vient d’être fait de ne pas reconfiner, contre l’avis du conseil scientifique ?

Le Président a eu raison. Je l’ai dit très souvent depuis un an : les mesures sociales de correction ne marchent pas parce qu’elles créent trop de dommages collatéraux. Le bénéfice-risque n’est pas satisfaisant. La seule chose qui marche dans le contrôle de l’épidémie, c’est la précocité de mise en place des tests, et l’isolement des malades.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Face aux critiques et aux plaintes de l’Ordre des médecins, l’infectiologue controversé de l’IHU de Marseille va mettre en vente le 11 février son livre sur l’épidémie composé de ses prises de parole publiées notamment sur YouTube.

 

Didier Raoult va sortir le 11 février son livre Carnets de guerre Covid-19 pour riposter aux critiques et plaintes de l’Ordre des médecins, rapporte Le Parisien.

 

 

Composée de 480 pages, il constitue une compilation des prises de parole de Didier Raoult, surtout lors de ses interventions à l’Institut hospitalier universitaire (IHU) de Marseille publiées sur YouTube. Parmi les sujets évoqués figurent hydroxychloroquine, conflits d’intérêts, dérives de certaines publications scientifiques.

« Je n’ai ajouté ni retranché aucun mot à ce verbatim. Chacun peut juger sur pièce. Cela laissera une trace dans l’Histoire de ce qu’on peut faire et de ce qu’on ne peut pas faire dans des situations épidémiques de cette nature », annonce la préface citée par Le Parisien.

Débutant sa chronologie sur le Covid-19 à partir du 14 janvier 2020, Raoult la termine par la reprise d’automne qu’il appelle « seconde épidémie ». Dans sa conclusion, il doute « qu’on ait un vaccin miracle d’ici peu de temps » et recommande « l’équipement massif en saturomètres pour contrôler soi-même son taux d’oxygène et d’éviter l’arrivée trop tardive des patients aux urgences ».

« Il est inutile d’affoler les populations. Quand on est trop nerveux, on ne prend pas les bonnes décisions », explique-t-il en recommandant aux autorités de gérer la crise avec plus de sang-froid.

Son collègue à l’IHU Yanis Roussel, l’un des rédacteurs, note auprès du quotidien « dans ce livre une dimension historique, épistémologique (on suit la science en train d’avancer) et politique ».

« Cela permettra de faire le tri. Et évitera à certains de lui faire dire ce qu’il n’a jamais dit », conclut-il.

 

Ne manquez pas les numéros de Faits & Documents
consacrés à la vraie histoire de la fausse pandémie de Covid-19
avec la biographie F&D de Didier Raoult !

 

Pour vous abonner à l’indispensable revue fondée par Emmanuel Ratier,
cliquez ici :

Un Raoult en guerre, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout comme Alain Soral, Didier Raoult est un heros que l’on ne merite pas.


  • #2659455

    lol, perso, je n’ai toujours pas été touché par cette épidémie
    serait-ce bidon ?

    je veux bien me choper le covid !
    on touche des allocs ?

    envoie-moi un questionnaire covid
    j’aime bien rigoler un peu

     

    • Alors... Il paraît que je l’ai eu, violent j’avoue mais pour ma part pas d’hospitalisation. J’en connais d’autres qui ont juste eu une migraine et c’est passé. C’est comme les virus saisonniers : certains ramassent plus que d’autres. Mais très peu de personnes l’on choppé et ce qui l’ont eu (si c’est pas seulement une grippe) n’ont pas été hospitalisé, uniquement des personnes âgées la plupart déjà avec des problème de santé comme diabète tension et d’autres choses plus contraignantes. Intéressant sur Europe 1 on apprend qu’en nouvelle Zélande tout est normal : stade plein, teuf festival etc. À vérifier.


    • Moi non plus ! J’essaie désespérément de l’attraper ce sacré corona (et j’ai 67 ans) et je ne connais personne, ni qui l’a chopé et encore moins qui en est mort !


    • Je pensais comme vous, que ce virus était inexistant mais il y a 2 mois, j’ai ressenti un mal de tête, genre sinusite mais sans le nez pris, pendant 3 jours. Prise de paracétamol, c’est passé rapidement.
      Au bout de cinq jours, dans la matinée, une perte de l’odorat et du goût. Je m’en suis rendu compte petit à petit, dans la journée, et j’ai vérifié avec un bon fromage qui pue les pieds, je ne sentais rien du tout.
      Etant donné que je n’ai jamais eu ces symptômes et qu’ils font partis de la liste des symptômes du covid, j’en ai conclu que je venais de chopé la "maladie mortelle".
      L’anosmie a duré 2 semaines et j’ai mis au moins 1 mois à retrouver mon odorat et le goût normalement.(comme Raoult le dit, il faut se rééduquer rapidement pour que ça revienne plus vite)
      Pour le comparer à la grippe, où j’ai vraiment cru que j’allais crever pendant 10 jours, le covid c’est vraiment rien quand on est en pleine santé et trentenaire.
      Pour conclure, je dirais que le virus du covid existe mais qu’il n’est pas dangereux, beaucoup moins que le virus de la grippe.
      Nous vivons la plus grande arnaque du XXI ème siècles, et nous ne sommes qu’au début de ce siècle, ça promet !


    • Ma grande-tante de 98 ans a été testée positive au covid... Pas de symptômes, circulez !
      Une corrézienne qui a toujours vécu sainement...
      Je pose ça là !
      Bien à vous


    • Je l’ai eu également ce virus existe ce n’est pas une invention. Mais sa létalité est « fausse » c’est toute l’arnaque.
      les mêmes symptômes que décris au dessus. 1mois pour retrouver l’odorat. Je suis soignant je l’ai choppé au taf, tout mon service était cluster, 15 positifs, tous âges de plus 75 ans, polypathologies etc ... aucun décès et aucune dyspnée ou très légère. Ils mentent comme jamais. Ce virus n’est pas plus dangereux que la grippe je dirais même moins. J’ai vu des vieux mourir d’un rhume qui s’est transformé en bronchite et qui les a tellement encombré qu’ils ont fini pas ne plus s’alimenter et faire une syndrome de glissement. Et ça c’était bien avant le covid.


  • Professeur Didier Raoult avait détecté les mutations du virus cet été, on l’a envoyé balader.
    Président Poutine a créé un vaccin cet été, avant tout le monde, on l’a envoyé balader.


  • Donc il y a une épidémie qui nécessite un vaccin autour d’un gouvernement qui gère mal la crise ? C’est ce que je comprends à la lecture de l’article sous la vidéo. Certains scientifiques du niveau du Pr Raoult parlent d’une épidémie fictive, d’un vaccin mortel inutile, d’un gouvernement qui suit le calendrier de la grande réinitialisation. Alors où est la vérité ? Pr Raoult cheval de Troie ? Allez y tombez-moi dessus. Mais les trucs genre "lui au moins il mouille la chemise" ou "tu comprends il peut pas tout dire"...je peux plus trop l’entendre. Le billard a 50 bandes ça commence à gonfler.

     

  • Raoult pourrait-il nous expliquer pourquoi il n’y a plus de décès dûs à la grippe saisonnière alors qu’elle faisait régulièrement en moyenne 20 000 morts par an en France ?

     

    • C’est pas compliqué, tous ceux qui décèdent de la grippe saisonnière sont déclarés décédés du covid, voilà.


    • Parce qu’il y a arnaque (ce qu’évidemment vous sous-entendez), mais ils ont la réponse. J’ai déjà entendu que la grippe, devenue gripette, tout comme la chiasse saisonnière ont été vaincues « grâce à la distanciation sociale » (pas physique, sociale + masque + gestes). Seul Raoult a dit que c’est seulement le lavage des mains ou les lotions alcooliques qui peuvent avoir eu des bienfaits à ce sujet.
      (Et nos clowns grotesques qui par leur attitude tentent d’éduquer la populace chacun selon sa méthode. L’autre grand con du Havre qui y va à coups de coude pour dire bonjour., Freluquet qui a adopté le salut mains jointes comme chez les Boudhistes).


    • Ca rapporte plus aux acteurs économiques de la médecine de déclarer un "client" mort du Covid que de la grippe. Beaucoup plus ! C est le pangolin aux oeufs d’or !


    • Dans des pays de l’Est il est courant, que suite au décès des grands parents, "on" propose jusqu’à 500€ à la famille si elle accepte de faire attribuer comme cause de la mort, le Covid.
      Evidément, on l’apprend de la part de ceux qui l’ont refusé.
      C’est dire jusqu’où les mondialo-satanistes sont investi dans cette affaire.
      Chaque "mort Covid" leur vaut de l’or... car prétexte utile au maintien de la pression, cette "fenêtre d’opportunité" pour réaliser leur plan satanique.


  • Nous avons une chance inouïe en France d’avoir des infectiologues de ce calibre, mais malgré tout nous avons un gouvernement d’incapable, et je pèse mes mots qui auraient dû s’adosser à un spécialiste de cette trempe et bien d’autres spécialistes aussi .Mais la direction prise n’était pas celle qu’il fallait prendre parce qu’il y autre chose que de vouloir soigner la population, il y avait un programme à mettre en place, en se servant de cette "pandémie" pour en créer une fausse et aggraver la situation .Le but ultime était et est d’affaiblir et de détruire l’économie Française, et créer un précédent mais pas de soigner la population .Je trouve même que le professeur Raoult est en dessous , c’est plus qu’un scandale sanitaire, mais un crime sanitaire voulu et occasionné .

     

    • A propos de « pesée » de mots, ce ne sont pas des incapables ni des incompétents (Plus hautes formations, plus grandes Ecoles, tri « sélectif », etc.). Ce sont des malveillants corrompus qui de surcroît jouent aux cons pour se donner un genre (le sketch « Où sont mes lunettes ? » quand on les a sur la gueule, c’est la vieille méthode : Commencer par un truc marrant pour détendre l’auditeur...).


    • Certes, mais c’est dans la droite ligne de la politique des années précédentes.
      De gauche et de droite.

      On est juste passé d’un terrorisme à un autre.
      Ce "terrorisme" réel mais marginal étant largement amplifié par les médias pour justifier une gouvernance sous état d’urgence ou d’exception permanent.

      Quand à la paupérisation et à l’asphyxie des classes moyennes et Pme,
      c’est une constante aussi des années.

      Le plus troublant dans cette histoire c’est au final l’adhésion du peuple au récit.
      Parce qu’il n’y avait rien d’inédit, le même scénario avait été déployé à l’occasion du H1N1 mais il n’avait pas pris.

      Soudain "on" s’est remis à croire les médias et le politique, à les laisser dicter nos comportements... alors qu’on sait très bien qu’ils ne font que mentir et n’agissent pas pour l’intérêt général.

      Et une autre réflexion en passant, quand ils ont déployé des militaires partout sous couvert de "vigi-pirate", multiplié le nombre de caméras par 10, la police avec des armes automatiques ,etc .. personne n’a moufté ou dénoncé ça....pourtant c’était aussi dirigé contre le peuple.
      On en revient toujours au même.

      C’est toujours la même "forme" de gouvernement qui joue sur la perception de la menace pour introduire des innovations sur lesquelles ils est impossible de revenir par la suite.


  • Il est un peu un tard pour faire des grandes révélations ; et puis je ne vois pas ce qu’il pourrait bien faire comme révélation si ce n’est que admettre qu’il n’y avait rien et que ce covid n’est pas plus dangereux qu’une grippe. Seul un crétin n’aurait tjs pas encore compris ça et on en trouve à la pelle.


  • Grace au coco, le conseil de l’ordre des médecins a retrouvé sa vocation première : le flicage.
    Pierre Yves Rougeyron


  • Stravinsky hué en 1913 à Paris pour le sacre du printemps, une œuvre majeure au 20eme siècle, Coltrane hué au début des années 60 à Paris, grand génie de sax et de la musique en général.
    La France bourgeoise a du mal avec les génies qui le dépassent.
    Maintenant Raoult.
    Ça pue au pays du fromage !

     

    • importante précision, dans les deux cas ce sont des gens qui n’ont pas trouvé ce qu’ils étaient venu y chercher :
      pour le cas Stravinsky, ce sont des pantouflards du ballet et de ses petits rats qu’on allait lutiner après le spectacle qui huent le le ballet du sacre de Nijinsky (infiniment plus que la musique de Stravinsky) parce qu’il ne correspond pas à ce qu’ils attendent d’un divertissement bourgeois .
      pour le cas Coltrane, il est hué lors d’un concert de Miles Davis. il prend sur la gueule ce qu’aurait dû prendre Miles qui était le leader de ce groupe et était le vrai responsable de cette nouvelle orientation. mais les adorateurs du Miles bien propre sur lui n’ont pas du tout apprécié son virage free. ils ont hué Coltrane parce que c’était plus facile que de huer leur ancienne idole. D’ailleurs quand Coltrane est revenu jouer l’année suivante avec son propre groupe, il a été ovationné (mais pas par les mêmes auditeurs).
      donc accuser le pays des fromages qui puent d’avoir du mal avec des génies qui le dépassent c’est plutôt étonnant quand on connait l’histoire de l’incroyable usine à génies qu’a été notre culture (et ce dans tous les domaines)


  • Le covidisme est une idéologie guerrière qui conduit à la mort des personnes mais aussi de cette France post-moderne (qu’on l’aima ou pas), tout comme 14-18 a conduit à la mort et transformé le pays d’avant - d’une pierre deux coups.

    Donc, quand Macron dit "nous sommes en guerre" : oui, dont le but, est de passer à une nouvelle (ex-)France (fondue dans le "nouvel ordre mondial") !

    Raoult a parfaitement raison d’inscrire cette "crise" dans une de ces catastrophes de siècle... Je crains que ça ne soit pas la dernière tant qu’on laissera la clique décider.


  • J’imagine qu’il a dû se voir offrir des ponts d’or par l’industrie pharmaceutique, des places en or par la France, l’UE voir l’OMS. En même temps on a vu qu’il a subi des pressions de ses confrères, de la justice. Et il a su résister.

    Moi c’est pour ça que je l’admire.

    C’est d’un homme de ce calibre dont on a besoin pour reprendre le flambeau. Un homme intègre et droit.
    A toute chose égal je le place au Panthéon avec Soral, Dieudo, Ryssen, Reynouard, Reynald Sécher, Benedetti.


  • Dommage qu’il ne s’exprime pas sur l’origine du virus.

     

    • Dr Steven Quay conclut que le Sars-CoV-2 provient d’un laboratoire : « Le but de l’analyse était de déterminer l’origine du SARS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19. Commençant avec une probabilité de 98,2% qu’il s’agissait d’un saut zoonotique de la nature avec seulement 1,2% de probabilité qu’il s’agissait d’une évasion de laboratoire, vingt-six faits et preuves différents et indépendants ont été examinés systématiquement. La conclusion finale est qu’il y a une probabilité de 99,8% que le Sars-CoV-2 provienne d’un laboratoire et seulement une probabilité de 0,2% qu’il provienne de la nature » .


  • Si on parle de guerre, est-ce que le Pr. Raoult insinue que le Covid-19 est une arme biologique ?

    Et pourquoi diantre cette question serait-elle révisionniste ?!

     

    • Raoult avait déjà averti en 2003, dans un rapport suite à une demande du gouvernement de l’époque, que des pandémies très graves allaient se développer dans les décennies à venir, et ce, au niveau mondial. L’étude parlait de l’utilisation d’agents pathogènes pour le bioterrorisme, et donc, le rapport a été enterré, bien qu’il soit parfaitement documenté sur la possibilité de provoquer intentionnellement de telles pandémies. Toute vérité n’est pas bonne à dire...
      Vu l’inaction du gouvernement, il a retiré la sonnette d’alarme en 2010 et 2012 sans plus de succès.
      Nul doute qye les politiques ne seraient pas très à l’aise si ce rapport et les suites qui lui ont été données ressortaient au grand jour...


    • Quelle maladie très grave ?

      Ce "covid" a plutôt à voir avec le rapport de la Fondation Rockfeller qui date de 2010 !


  • #2659569

    Raoult participe quand même malgré lui à la mascarade du Covid-19.


  • Je retiens ceci du Figaro "l’infectiologue controversé de l’IHU de Marseille "

    Ils l’interviewe, tout en prenant bien soin de le discréditer en fin d’article, aux yeux du lecteur naïf qui lirait encore ce type de chiffon étant le soutien indéfectible de la conspiration menée contre la population.

    Tout médecin ou spécialiste intègre, doit refuser tout interview des merdias officiels.

    Pourtant Raoult n’est pas naïf, il a bien vu la pétition relayée par l’autre chiffon qu’est Libé (L’Abér) ration, en septembre dernier, à l’initiative du profondément controversé Pierre Tattevin président de la très controversée SPILF.


  • La Commission européenne confirmerait-elle les dires du Pr Fourtillan ?

    http://www.profession-gendarme.com/...
    & http://www.zejournal.mobi/index.php...

    Extrait : « Il affirme de même que le (LE !) « vaccin » a été étudié, breveté, produit par Pasteur, avec la collaboration de Astra-Zeneca et l’Université d’Oxford (GB) entre autres pour la fourniture du ChAdOx1, virus vecteur du « vaccin » (virus de chimpanzé, à ADN). Ce « vaccin » dénommé « ChAdOx1 nCoV-19 » a été fabriqué à partir de 2018 ; et bien qu’il soit censé être fabriqué en incorporant du SARS-CoV-2 (breveté par Pasteur), il se nomme nCoV-19, et se dit destiné au Covid-19 (documents à l’appui). Il affirme que ce dit « vaccin » est LE seul qui ait été étudié et produit, et déjà acheté et stocké dans des endroits secrets, tous les autres sont des leurres ».
    Fourtillan précise :
    1°/ Que ce « vaccin » contient, entre autres « saletés », des nanoparticules qui, injectées, permettent de détecter si l’on est vacciné ou pas.
    2°/ Que ce dit vaccin est plus immédiatement dangereux que prévu (normalement cet effet ne devant se révéler que progressivement…).
    Il cite le cas d’un EHPAD de Nice qui chaque année voit une vingtaine de ses pensionnaires mourir et qui, pour le seul mois de janvier de cette année, après « vaccination » (par quel vaccin ?), compte déjà 53 morts… Etc.
    (Je note qu’en Australie certaines « vaccinations » à l’essai ont rendu les patients vaccinés positifs au test du SIDA (!) – Voir : http://www.geopolintel.fr/)
    3°/ Que l’Institut Pasteur a menacé de porter plainte contre lui pour diffamation, mais ne l’a toujours pas fait, et pour cause.

     

  • Bientôt on ne parlera méme plus de Covid, de vaccination ...tellement toute cette plaisanterie est une embrouille !
    Leur baudruche s’est dégonflée... évoquer des ’’variants’’, des ’’suites’’ sont des .,......’’mensonges a la Buszin’’, ...ça ne tient plus la route.

     

    • Je n’en suis pas si certain, aujourd’hui j’ai circulé en ville, la moitié des conducteurs étaient masqués !


    • Absolument pas d’accord !, Je note au contraire de plus en plus de gens épouvantés par le virus : de plus en plus de gens- même des enfants- masqués dans la rue alors que là où je vis, ce n’est même pas obligatoire. Des gens, même enfants, littéralement épouvantés lorsqu’ils me voient non-masqué dans cette même rue, de plus en plus de gens qui me jettent un regard désapprobateur voire mauvais quand j’ai le masque sous le nez en supermarché et je vois même des gens jeunes ou vieux avec le masque en pleine campagne avec zéro habitant à l’horizon ! La situation semble donc au contraire être de plus en plus grave.


  • Raoult a raison,
    tout ce qu’a dit le gouvernement sur cette ’’pandémie’’ a été une imposture.


  • Certains choisissent l’argent et d’autres le serment. Merci Professeur Raoult.

     

  • Monsieur Le Professeur Didier Raoult a permis, par contraste, de faire la différence... De fait, beaucoup de personnes se sont posées les bonnes questions face à cette DICTATURE MONDIALE sanitaire. Et par conséquent, beaucoup de gens n’acceptent pas le "vaccin" transgénique. Nous le savons maintenant : ce pas un vaccin mais une tentative de modifier l’ADN de l’être humain par ARN Messager, pour en faire un légume soumis au nouvel ordre mondial.
    C’est ce qui fait toute la différence !
    Merci Monsieur Didier Raout. Je vais lire votre ouvrage.


  • Nos gouvernants sont des pierreux.
    En jargon policier les pierreux sont des prostitué(e)s de bas étage.


  • #2659760

    lol, moi, j’ai toujours rien attrapé

    même pas le le chikungunya

    pourtant, je suis une population à risque à moi tout seul

    ’faudra bien mourir un jour


  • Et il continue à nous parler des tests alors qu’ils sont complètement bidons.
    Plus de tests bidons, plus d’épidémie bidon.

    Fin de l’arnaque.


  • je pense que Raoult a la bonne ligne, et je partage sa vision philosophique.

    A mon avis, il donne d’ailleurs une bonne orientation à l’opposition patriotique future : raison, science, culture classique (y compris musique classique), nationalisme raisonné, ouverture raisonnée au monde, rapport pondéré au capitalisme. ... bref, un libéralisme authentique, bien loin du néolibéralisme autoritaire, bureaucratique et technicien. Sur cette ligne, nous parviendrons probablement à l’unification des classes populaires (Gilets-Jaunes) et de la bourgeoisie traditionnelle.

     

  • La date de sortie du Livre, le 11 février, en dit plus que l’interview.


  • Une voix nouvelle pour aller dans le même sens que celle du Pr Raoult, toujours égal à lui-même : clair, incisif et pertinent.

    "Ariel Beresniak est docteur en médecine spécialiste en santé publique, docteur en sciences économiques, titulaire d’une habilitation à diriger des recherches, professeur invité à l’université russe d’économie Plekhanov."

    Comme son nom l’indique - non, rien - et comme son nom ne l’indique pas, son ascendance - père - faisait partie de la franc-maçonnerie, et pourtant, il fait entendre ici un discours cinglant sur ce """gouvernement""" - d’imbéciles et/ou d’assassins, nous n’avons guère d’autre choix pour le qualifier... - et son """conseil scientifique""", qu’il étrille et taille en pièces tout au long de son texte.

    Le champ des possibles de la contestation virulente et sans pitié s’ouvrirait-il, et cette contestation gagnerait-elle du terrain sur le territoire occupé par les larbins en tout genre de cette dictature qui ne dit pas son nom, et qui pratique le mensonge délétère et la manipulation amorale - depuis plus d’un an ! - en toute impunité...

    "C’est l’histoire classique de l’homme qui cherche ses clés sous un lampadaire. Pourquoi sous un lampadaire ? Non parce que l’homme a perdu ses clés à cet endroit, mais parce que c’est le seul endroit éclairé de la rue…

    Cette situation serait comique si la vie d’une nation entière n’était pas en jeu. Elle représente tragiquement le comportement du gouvernement dépassé par les événements et cherchant les clés de la fin de l’épidémie dans les dires de son conseil scientifique.../..."

    La suite est ici : https://francais.rt.com/opinions/83...


  • "Le Figaro publie une longue interview du professeur Raoult."
    Par contre, le professeur Peronne qui dans sa lettre ouverte de décembre exprimait son "horreur" vis-à-vis du vaccin à ARN, n’a pas droit à la même faveur. Dans un article du Figaro du 18 décembre, il est accusé d’être "devenu l’autorité morale des complotistes". Il est vrai que Raoult, dans sa vidéo du 15 janvier, soutenait fidèlement la campagne vaccinale de Macron et recommendait de se faire vacciner ; son IHU comptait aussi pratiquer autour de 100 vaccinations par jour, d’abord pour les gens à risque et ensuite pour toutes les catégories d’âge à partir de 18 ans.


Commentaires suivants