Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dieudonné quitte le théâtre de la Main d’Or...

Pour le maquis français et la forêt camerounaise

On va pas chialer mais c’est quand même une page d’histoire qui se tourne, merde ! D’ailleurs Dieudo lui-même ne pleure pas, il tourne et il remplit. En ce début de joli mois de mai, des chasseurs d’esclave affranchi ont repéré le nèg’marron du côté de la Bretagne, on l’aurait aussi aperçu dans la vallée de la Loire...

 

 

Dieudonné, c’est comme le loup. Il y en a qui veulent l’abattre, pour protéger le troupeau de son humour dévastateur et tombeur de masques, et il y en a qui l’aiment, et qui veulent le protéger. Ceux qui l’aiment sont beaucoup plus nombreux que ceux qui veulent l’éradiquer.

La maréchaussée, elle, se déconsidère depuis plus de 10 ans à lui faire la chasse. Mais le Franco-camerounais est malin : il connaît les forêts de France par cœur, pays qu’il sillonne depuis des lustres.

 

 

 

La cote d’amour de Dieudonné dans le peuple excède celle de Coluche, parce que Dieudo n’a pas plié, lui. Il s’est même déplié. Et la perte du TMO (abréviation pour son théâtre) n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour son business.

Quand, après la guerre, la conseillère municipale de Paris Marthe Richard monte à la tribune pour fustiger la prostitution et exiger d’en finir avec les maisons closes, les politiques ont suivi (Boudard raconte que les « menaces » de fermeture se réglaient auparavant dans la coulisse avec des valises de billets) et les prestigieux One Two Two (au 122 rue de Provence) et autres Chabanais ont dû fermer, au grand dam des mêmes hommes politiques qui y emmenaient leurs invités !

 

 

Cette « victoire du féminisme » sur la prostitution, selon l’intervieweur, sera en fait exactement l’inverse : les maisons closes fermées, les putes essaimeront partout et il sera alors beaucoup plus difficile pour les flics de contrôler le milieu. Comme quoi une loi prétendument vertueuse peut avoir un effet très pervers...

Les putes se retrouveront dans les hôtels, les apparts, la rue et les bois. Le bois de Boulogne deviendra le lieu de rassemblement des putes de bas étage, bientôt rejointes par les travelos du Brésil. Qui deviendront une espèce protégée et un modèle pour les enfants...

 

 

À Paris même, la rue Saint-Denis sera envahie de tapins et la prostitution africaine remplacera lentement mais sûrement la prostitution européenne. Les mafias, nigériane ou albanaise, mettront la main sur ce business en traitant les filles comme des bestiaux, des vaches à lait, qui seront abattues une fois qu’elles n’auront plus rien dans les nichons ou qu’elles auraient l’outrecuidance de vouloir se reconvertir.

 

 

Conclusion et morale ?

Dieudonné perd sa maison close mais bientôt les dieudonnés seront partout !
Bref, le féminisme est aussi con que le sionisme.

 

Voir ou revoir, sur E&R :

 

La justice française,
sur Kontre Kulture

 

La réponse de Dieudonné,
sur Kontre Kulture

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents