Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Liste des prédateurs sexuels : la population doit-elle savoir ?

Angélique, 13 ans, violée et assassinée par un récidiviste

En septembre 2016, un maire avait voulu connaître la liste des fichés S de sa commune afin de les « expulser ». Une liste sans noms mais avec des statistiques avait été diffusée qui détaillait le nombre de fichés S par département. Mais l’État n’avait pas cédé à la demande de l’édile. Ainsi, un terroriste potentiel pouvait-il se balader au milieu des administrés et passer un jour à l’acte sans que personne ne se méfie ou ne puisse se défendre.

 

En ce mois de mai 2018, un terrible fait divers, hélas coutumier en France, est venu faire monter la colère de tous les parents qui se respectent : Angélique, 13 ans, a été enlevée, violée et assassinée par un voisin. Ce dernier avait déjà été condamné pour des faits graves :

Notre question : peut-on, doit-on mettre les populations au courant de la présence sur leur lieu de vie des délinquants sexuels dangereux (dits « à risque élevé ») ainsi que des délinquants pré-terroristes ? En Angleterre, des parents peuvent demander si le prof de leur enfant fait partie d’une liste de violeurs et autres agresseurs d’enfants. Mais cela engendre des problèmes de droit(s) et de troubles à l’ordre public : qui n’a jamais eu envie de démonter la gueule à un violeur, qui plus est d’enfant(s) ?

« Il s’agit de la loi Sarah, qui porte le nom d’une fillette de 8 ans. Elle avait été violée et tuée en juillet 2000 dans le sud de l’Angleterre par un homme de 42 ans récidiviste déjà condamné à 5 ans de prison pour viol sur mineur.

L’histoire avait à l’époque scandalisé la population qui s’était lancée dans une véritable “chasse aux pédophilies”. Le quotidien News of the world avait même publié une liste de 100 000 noms de pédophiles présumés. Des parents inquiets avaient alors défilé dans les rues pour demander leur départ. Face à la violence, un ancien condamné s’était même suicidé à Manchester. »

Il est hors de doute que l’idée d’expéditions punitives germerait dans la partie la plus nerveuse ou sensible de la population. Et puis, où mettre la barre de la dangerosité ? Divulguer de telles listes sous-tendrait qu’on n’a pas le droit à une seconde chance... Ah, la seconde chance socialiste, celle de tous les laxismes, de toutes les salades et qui a fait la preuve de son inefficacité !

Chacun sait que la prison ne change rien à un prédateur sexuel ou terroriste. Au contraire : Fourniret a ainsi tué le jour même de sa sortie de prison ! Et comme il ne voulait plus y retourner (on peut imaginer ce que les ordures dans son genre y subissent), il ne s’est pas contenté de violer ses petites victimes : dorénavant, il allait les tuer et faire disparaître les corps.

 

JPEG - 42.7 ko
Les deux Fourniret, auteurs de plusieurs enlèvements et meurtres

 

Aux États-Unis, la mise à la connaissance du public de telles listes a conduit à des chasses aux délinquants sexuels, comme l’écrit Ouest-France :

« Un simple moteur de recherche et en quelques secondes vous pouvez dans certains États des États-Unis découvrir si un délinquant sexuel habite à proximité de chez vous. “Une population informée c’est une population en sécurité”, écrit le ministère de la sécurité publique de l’Arizona sur son site en guise d’introduction.

En Alaska, une carte permet de localiser les individus près de chez vous qui ont déjà été condamnés. Il suffit de taper votre adresse et vous avez la fiche d’identité du délinquant sexuel avec sa photo, sa date de naissance, son adresse ainsi que le motif et l’année de sa condamnation. »

En France, le fichier des délinquants sexuels n’est pas accessible, sauf si on a un pote dans la police, ou un conjoint. Parmi ces 78 000 noms, tous ne sont pas forcément récidivistes. Et comme la peine de prison française est basée sur la « réinsertion » – cette grosse blague qui ne marche pas puisque l’État ne lui alloue aucun moyen –, divulguer la liste des condamnés mettrait un terme à toute rédemption.

 

JPEG - 78.3 ko
Et si Paris Match avait publié la photo de David avant le meurtre ?

 

Le débat n’est pas simple. Mais entre le laxisme à la Taubira et le lynchage à l’américaine, il y a peut-être une voie médiane, une troisième voie qui protège mieux nos enfants et limite les risques de récidive. En attendant, on compte les petites victimes : la justice est plus prompte à défendre les personnalités ou les communautés organisées que les enfants et les familles sans défense !

On peut dire, sans cynisme, que sous couvert de liberté personnelle et de respect de l’ordre public, chez nous, en France, le choix a été fait de laisser souffrir les familles et de protéger les délinquants. C’est ce qui ressort des faits, plutôt que des déclarations. D’autres pays, taxés de populisme, préfèrent que la souffrance change de camp.

Aujourd’hui, on n’aimerait pas être à la place des fonctionnaires de la justice et de la police qui savaient qu’un violeur d’enfant vivait tranquillement au milieu d’un vivier de victimes potentielles... C’est peut-être cette liste qu’il faudrait diffuser.

Une justice qui harcèle Soral & Dieudonné
mais qui laisse tranquilles les violeurs d’enfants,
lire sur Kontre Kulture

 

La faillite de la justice et de la police françaises dans les cas
de viols et de meurtres d’enfants, voir sur E&R :

 






Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1958390

    J’ajoute qu’on est condamné plus lourdement pour un cambriolage que pour viol sur mineur désormais, en effet, certains sont requalifiés vers le bas.

    Je remarque aussi que ce sont les pays protestants qui sont le plus répressifs envers les pédophiles... nous catholiques (ne dîtes pas que c est parce que la France n’est plus catho depuis 1789, il me semble que tous les pays catholiques romains sont laxistes sur la pédophilie, sauf la Pologne) devons descendre de notre piédestal et peut-être en prendre de la graine...

     

    Répondre à ce message

  • #1958417
    Le 4 mai à 14:59 par sylvie une française
    Liste des prédateurs sexuels : la population doit-elle savoir (...)

    Je pense tout simplement qu’un violeur devrait être incarcéré à vie, cela ferait peut-être réfléchir quelques prédateurs.
    Malheureusement, il n’y a pas de remède miracle contre ces "malades" (je reste correcte).

     

    Répondre à ce message

  • Rendre publique l’identité et adresse des violeurs, certes, mais avant tout des ignobles traîtres qui ont permis / couvert les réseaux pedo-criminels, ceux détenant les postes clés au sein de la justice, la politique, la police...

     

    Répondre à ce message

  • Si toutes les victimes de pédophiles (qui survivent) ne le deviennent pas à leur tour, en revanche, tout les pédophiles ont eux même subit des abus sexuels.
    Le problème est à régler à la source, avec une réelle prise en charge psychologique des victimes, ce qui est très loin d’être le cas aujourd’hui.

     

    Répondre à ce message

  • #1958611
    Le 4 mai à 20:54 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Liste des prédateurs sexuels : la population doit-elle savoir (...)

    "Le débat n’est pas simple. Mais entre le laxisme à la Taubira et le lynchage à l’américaine, il y a peut-être une voie médiane, une troisième voie qui protège mieux nos enfants et limite les risques de récidive."

    Et c’est quoi, cette "voie médiane", cette "troisième voie qui protège mieux nos enfants et limite les risques de récidive" ?

    Votre article est incomplet.

     

    Répondre à ce message

  • #1958662

    . " Et si Paris Match avait publié la photo de David avant le meurtre ? "

    Mais enfin, quand allons-nous comprendre l’énormité, l’abyssale causalité première de notre société occidentaliste ?

    Hélas, pour l’instant, je crains fort que nous nos battions contre des moulins à vent...

    Notre corps social collectif est très très gravement malade et atteint (sur cette question, comme sur bien d’autres...).

    Nous sommes pris dans un tourbillon de masse qui objectivement, est auto-destructeur et mortifère.

    La douce enfant Angélique, paix à son âme, fait hélas partie d’un "lot" de disparitions, d’esclavage sexuel, de suppliciations diverses, et ce, partout dans le monde et en nombre invraisemblable pour un entendement humain "normal"...

    Car enfin, pour quelques "arbres" hypermédiatisés, donc instrumentalisés, derrière se cache une forêt, celle du pédo-satanisme de masse de NOS Elites au cerveaux malades, lesquelles prélèvent leurs tributs en sacrifices humains et organisent tout froidement afin que leur délires Baaliques soit les plus jouissifs et durables possibles.

    C’est tellement effrayant parce qu’inaccessible à toute personne normalement constituée, que l’on peut expliquer pourquoi nous en sommes réduits collectivement à devoir subir, souffrir et malgré tout, continuer d’avancer quand même...

    Quelques questions peuvent être :

    . existe-t-il véritablement un point de rupture ?

    . la civilisation existe-t-elle vraiment ?

    . si oui, doit-elle continuer de s’y accomoder de la sorte ?

    . quelle civilisation voulons-nous ?

    . quelle civilisation sommes vraiment capables d’obtenir ?

    . si rien ne change, quel avenir dans les conditions sociétales et globales actuelles ?

    Très vaste programme/portée/enjeux anthropologiques, existentiels et transcendentaux.

    On pourrait déjà pragmatiquement et pour commencer, à poser quelques questions, à Paris Match... puis de fil en aiguilles...

    Il faudrait bien un jour commencer résolument par quelque part, càd le haut !

    Faute de quoi tout comme les Danaïdes, nous risquons la condamnation aux Enfers, et à remplir sans fin un tonneau troué.

     

    Répondre à ce message

  • #1958951

    Qui peut imaginer offrir une seconde chance a une personne qui a eu une relation sexuelle avec un enfant o_O il faut être un dépravé du Q pour imaginer cela , une personne abjecte , un Pro Mariage Gay , un LGBT !

     

    Répondre à ce message

  • #1958981
    Le 5 mai à 15:08 par Alderic-dit-le-microbe
    Liste des prédateurs sexuels : la population doit-elle savoir (...)

    Si des magistrats étaient eux-même coupables de telles agressions, cela expliquerait leur laxisme sur ce sujet précis.

    Poser la question pour savoir s’il faut ficher comme aux USA, c’est un aveux d’échec dans la lutte contre la pédophilie, une acceptation de fait que je refuse et qui me conforte : vous ne servez à rien de bon, vous êtes le problème, le pompier qui fait corps avec le pyromane.

    La première protection des enfants ne vient pas de la justice, contrairement à votre affirmation madame l’avocate, elle vient des parents et de la famille.

    L’état républicain se montre incapable d’honorer ses engagements, et ce, depuis des lustres.

    Il est temps d’admettre la réalité :

    1) l’état est un gros incapable.

    2) le centralisme à forme pyramidale est une forme d’organisation des plus fragiles et dont l’efficacité est désormais largement dépassée par d’autre formes d’organisations plus robustes et flexibles.

    3) Il n’y a plus de nation française. N’attendez rien de ce coté pour manifester dans les rues comme en Espagne. La France est morte-vivante, sous le poids conjugué des institutions, de l’immigration et de ses élites traîtres.

    Le suivi socio-judiciaire est une farce qui coûte chère.

    Il est faux de dire que les magistrats n’utilisent pas le suivi socio-judiciaire. Ils l’utilisent pour quasiment tout et n’importe quoi, même en dehors des crimes pour lesquels il est prévu.

    Des vieux magistrats ne remettent pas leurs connaissances à jour, au fur et à mesure des révisions de textes, comme des médecins avec leur protocole de soins. Ils vivent sur leurs acquis, tel des seigneurs féodaux du droit ... lol

    A force, on obtient des institutions hors la loi ...

    C’est ça un état de vieux jouisseurs.

    Ça n’imprime plus dans les caboches, le cervelet et les parties temporales sont déjà entamés par la vermine, car ces goinfres se sont empiffrés jusqu’à être complètement possédés. Ils sont à présent zombifiés. Ne rien attendre non plus de ce coté semble une sage décision qui démontre l’absence de naïveté et de collusion.

    Quel crédit accorder aux dires d’une avocate qui fait partie intégrante du système inadapté qu’elle critique ? Juge et partie quoi. C’est beau.

    La justice républicaine est tjs la dernière roue du carrosse. Vouloir la mettre devant ne changera rien au problème, madame l’avocate.

    "Si au solstice d’été tu ne vois pas le jour, tu as oublié d’élagué avant le printemps »

     

    Répondre à ce message

  • #1959230

    Défendez vous seul. Ne comptez pas sur l’état ou les institutions. Préparez vous.

     

    Répondre à ce message

    • #1959387
      Le 6 mai à 11:59 par Syndrome Gilles de la Tourette
      Liste des prédateurs sexuels : la population doit-elle savoir (...)

      Juliette du zapping (la racisé-ee-s) veut proposer pour ce pauvre malheureux victime de ses pulsions (pulsions fasciste pour Juliette la racisé-ee-s) un stage de macramé , un bracelet ,dans une ferme , avec séances de relaxing , Thalasso pour les pieds (centre névralgique du chakra des pulsions) et une therapie de groupe avec des jeunes filles pour qu’il apprenne à se contrôler pour la prochaine fois
      C’est bo non l’amour et le pardon selon Juliette la racisé-ee-s
      Moi je l’abattrais, mais tout le monde dit ,que je suis un con de facho (donc je dois avoir tort)

       
  • En Europe occidentale la majeure partie des pédophiles-assassins sont blancs.... On attend les commentaires tortueux des racialistes blancs sur la question....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents