Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Discours du Vel d’Hiv de François Hollande : attisement des haines et fin de la critique

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Au Vélodrome d’Hiver à Paris, en juillet 1942, plus de 13 000 Juifs ont été arrêtés par les autorités allemandes et françaises avant d’être déportés.

Dimanche 22 juillet 2012, le président François Hollande a procédé à une commémoration officielle et prononcé un discours dans lequel il nous a rappelés à tous, Français de souche ou issus de l’immigration, à quel point notre pays est une infamie et notre histoire une insulte à la mémoire.

Le vocabulaire absolutiste employé par François Hollande est univoque : «  crime », « irréparable », « abjection », « fanatisme », « logique de la haine »... Le postulat du président et, d’une manière générale, de toute la presse reprenant en chœur ses déclarations – parfois même sans feindre une certaine admiration émue, comme Annette Lévy-Willard dans Libération – est finalement assez simple : c’est en raison de leur haine irrationnelle des juifs que des Français ont participé à la rafle du Vel d’Hiv, et pour nul autre motif.

Dans l’agenda politique de plus en plus transparent des puissances impériales dans leur lutte contre les nations, cette déclaration est parfaitement logique. En France, le président est chargé d’une mission : rendre les Français coupables, honteux, méfiants à l’égard de leur propre histoire, suspicieux du pire en eux comme en leur voisin, hôtes constants d’une bête immonde susceptible de sortir à chaque instant pour persécuter des boucs-émissaires et, par là, à jamais incapables de se sentir appartenir à une nation vertueuse, unie et pérenne.

C’est pourquoi Hollande le bien nommé n’hésite pas à dire que la « rafle  » fut « un crime commis en France par la France », ni à faire le lien bien entendu avec la tuerie de Toulouse en mars dernier, où « des enfants mouraient pour la même raison que ceux du Vel d’Hiv ».

L’aboutissement – tragique – de cette posture et de ces déclarations est un accroissement de l’immunité morale et politique d’une communauté en France.

Dans un pays rendu historiquement coupable du pire contre les Juifs et désigné comme contenant une haine inextinguible à leur égard, aujourd’hui de la même manière qu’hier, chacun – Juif ou non-Juif – peut désormais exercer à l’égard de tout adversaire politique un très efficace chantage à l’antisémitisme.

Mais le résultat est clair et déjà palpable : en même temps que se développe cette victimisation/culpabilisation et que s’accroît l’immunité des « victimes », augmente aussi l’exaspération presque instinctive des Français à l’égard de l’injustice, de l’immoralité et du piétinement quotidien de la raison et du bon sens où cette pente les entraîne. Et, donc, leur ressentiment à l’égard des « victimes » éternelles.

Un effet si évident et prévisible qu’on en vient à se demander s’il ne s’agit pas là d’une volonté délibérée de le provoquer.

Ce qu’on retiendra enfin de ce discours, c’est que François Hollande s’est aussi engagé à lutter contre l’antisémitisme avec "la plus grande énergie". Affirmant que "la Shoah n’est pas l’histoire du peuple juif mais l’Histoire, notre Histoire", il en a naturellement conclu que l’antisémitisme n’est pas "une opinion" mais "une abjection".

Attendu au tournant par des témoins de première main, Serge Klarsfeld, président de l’Association des fils et filles de déportés juifs de France, et Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), il rappela qu’"il y a quatre mois (à Toulouse), des enfants mouraient pour la même raison que ceux du Vel d’Hiv : parce qu’ils étaient juifs".

Dès lors il pouvait conclure : "La République pourchassera avec la plus grande détermination tous les actes et tous les propos antisémites qui pourraient amener les juifs de France à se sentir inquiets dans leur propre pays. Rien en la matière n’est indifférent. Tout sera combattu avec la dernière énergie".

Toutes les critiques du sionisme, de la religion juive ou de la politique israélienne risquent dès lors de tomber sous le coup de la sentence présidentielle. Message reçu ! Mais pas nécessairement suivi.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • j’y suis déja aller à Vel d’hiv mais les forfaits de ski étaient trop cher alors on est allé à côté, à Val Thorens et là c’était pareil avec plein d’israëliens...


  • et si pour une foie, ils parlaient des 65% de juif sauver en france.....

     

  • http://www.herodote.net/articles/ar...

    Les (énormes) erreurs historiques et méthodologiques dans le discours de F. Hollande, par un historien juif .


  • Il y a encore quelques années je pensais que le Vel d’Hiv était un mot/nom juif et je n’aurais pas pensé que c’était un raccourci pour vélodrome d’hiver.

     

  • Faudra qu’on m’explique :

    Les Français qui ont obéi aux ordres de l’occupant en rassemblant DES juifs (étrangers) pour qu’ils soient déportés, sans savoir où et dans quelles conditions, sont des ordures racistes et une honte à la nation.

    Mais les juifs qui ont reçu ces déportés à Auschwitz et qui ont obei aux ordres de ces mêmes occupants pour les dépouiller de leurs biens, les mettre à nu, leur raser la tête, les faire entrer dans des chambres à gaz par subterfuge (déguisées en douches), fouiller les orifices de leur cadavre pour des valeurs cachées, les incinérer dans des crématoires, puis s’assurer d’en faire disparraître toutes traces, sont des victimes et même des héros d’humanité !

    Si ces policiers français avait été juifs, ils seraient aussi d’innocentes victimes obéissant à un instinct de survie afin de pouvoir un jour tout raconter pour "ne pas oublier".

    Cette distinction purement raciste entre Français et juifs est à l’évidence le fond nauséabond de cette enième histoire calomnieuse contre contre la France.

    42 millions de victimes civiles (mortes ou disparues) pendant cette guerre ! 330,000 en France (enfants inclus) !

    Combien de juifs sont impliqués dans la disparition de ces enfants Français ? Ou est-ce que le juif n’a collaborer avec les nazis que pour l’extermination des siens ?


  • Je me souviens aussi d’une joggueuse dont seuls les os cramés on été retrouvé dans une montagne. Nul doute que notre président l’a mentionné aussi, et tous ces mort qu’on voit tout le temps.

     

  • Même le judéolâtre notoire, l’ hongrois de Nagy-Bocsa, ne voulait pas souiller l’image de la France pour faire plaisir aux éternels rancuniers. Cela en dit long sur l’incroyable soumission de Hollande et du parti socialiste sioniste à Israël. On comprend mieux maintenant pourquoi il a succédé à Sarko l’américain.

    Mitterrand disait que la France n’avait pas d’excuses à donner et que les juifs pouvaient toujours attendre, eux, qui ne sentent pas ce que c’est d’être français, l’honneur d’être français et l’honneur de l’histoire de France. Ce coup de colère mémorable de Mitterrand est plus que jamais d’actualité et il concerne aujourd’hui, hélas, en premier lieu le Chef de l’Etat !

     

  • .
    Je crois que ces gens peuvent être aussi simplement très cons sur certains sujets, notamment historiques. Comprendre l’Histoire, avoir le sens historique n’est pas donné à tout le monde (voir De Gaulle ou Mitterrand).

    De la part de Hollande il n’y a pas vraiment de manipulation, de volonté délibérée etc... C’est juste un crétin d’énarque qui croit vraiment à ce qu’il dit car ignorant et ayant baigné dans cette vision simpliste qu’il a appris dans sa jeunesse, les années 70...
    .

     

  • On parle jamais des 600 000 autres morts civils français, hommes, femmes, enfants, vieillards. Ni des 100 000 soldats morts en un mois de combat acharnés. Non, pour eux il n’y a pas de devoir de mémoire, pas de commémorations, pas de déplacement présidentiel. Il n’y a rien.

    Voilà par quoi je commence lorsque j’aborde la Seconde Guerre Mondiale dans mes cours.


  • La communauté ne fait que construire et justifier année après année la détestation qu’on les autres communauté à son égard.

    La vérité fini par transparaitre au fil des mensonges destinés à la faire disparaitre. Car c’est en s’obstinant à cacher derrière son dos un objet que l’on souhaite soustraire à la vue d’autrui, qu’il apparait évident à ce dernier qu’on lui cache quelque chose.


  • .
    Quant on pense qu’à l’époque où nos voisins portaient au pouvoir des fascistes, le peuple français lui votait pour le Front Populaire et mettait à la tête de son gouvernement un juif...

    Entendre une énième fois ce genre de discours devient vraiment insupportable. Et cette énième commémoration encore plus.


  • Coupables donc ?
    Mais qui donc en France pouvait savoir le pourquoi du comment de l’arrestation de Juifs puisque les alliés eux-mêmes (Américains, Anglais et compagnie) et leur services de renseignements ont juré devant Dieu à la fin de la guerre qu’ils ne savaient pas que les camps de concentration existaient ?
    Déportation ? Shoah ? Solution finale ? Remettons les évènements dans leur contexte : personne en France ne savait ce qu’il se passait, y compris probablement les autorités de l’époque donc.
    On n’avait pas encore la chance d’avoir I-Télé et BFMTV....
    Alors ?


  • Pourquoi on ne parle jamais du "Judenrat" ?? Ces notables juifs du ghetto de Varsovie qui servaient d’intermédiaires entre la communauté juive du ghetto et les nazis et qui ont achetés leur survie en aidant les nazis à répertorier leurs coreligionnaires...
    Au lieu de faire culpabiliser systématiquement les goys, ça pourrait être intéressant d’explorer ce fait historique curieusement très peu exploré et médiatisé.


  • Je pense que l’auteur déforme les propos de votre Président pour les besoins de son agenda et de son article. Pour moi, votre gros problème est que vous confondez politique et religion. La France a commis des crimes, tout pays a son fardeau, et accepter ses erreurs est une attitude mature, dont l’auteur ne fait pas preuve.

    Rejeter les autres pour se sentir plus inclus dans le groupe est une stratégie infantile mais qui constitue un des fondements de votre démarche. Réveillez-vous, les coupables c’est pas toujours les autres.

     

    • Chacun ses problèmes.

      L’un des miens c’est que je pense que la définition d’une identité juive par la transmission qu’en fait la mère est une thèse raciste sur laquelle se fonde le sionisme qui prétend à l’existence d’un peuple juif. En fait d’une race juive, sans l’avouer car le mot fait tache. Dès lors je ne vois pas en quoi on abandonnerait le droit de décerner des brevets de moralité à des officines comme le CRIjF, l’UEJF ou des aigrefins comme les Klarsfeld qui sont des sionistes avoués. Puisque Arno a choisi d’effectuer son service dans une armée étrangère, qu’il aille habiter dans ce qu’il considère être sa patrie pour continuer à faire attendre en plein soleil des femmes enceintes à des check-points. Les petites leçons de déontologie que ces gens croient pouvoir dispenser se révèlent toujours être à sens unique parce qu’ils usent sempiternellement du chantage à l’antisémitisme.

      Il suffit de refuser. De leur demander s’ils n’auraient pas un gros problème psychologique avec leur obsession malsaine à propos de la question juive. Et qu’est-ce que d’après eux, les spécialistes auto-proclamés, qu’un Juif ? Le malheureux pèlerin qui fête Hanoukka parce que dans sa famille ça se fait, comme dans d’autres l’arbre de Noël ou l’Aïd el Kébir, doit-il se laisser entraîner, sous peine de passer pour un renégat, dans leur cause à gènométrie variable ? La prochaine fois qu’on vous fait le coup de l’antisémitisme, répondez calmement que votre interlocuteur pense ce qu’il veut, que cela vous indiffère, et que vous ne choisiriez pas un tel qualificatif pour vous définir.

      Il n’est pas si sûr en définitive que ce soient les gens qui commentent ici qui confondent race, histoire, politique et religion. C’est même plutôt les inconditionnels de l’exterminasionisme qui tendent à mélanger de façon suspecte criminalité héréditaire et statut de victime éternelle, défense des intérêts d’un État étranger et interdiction du libre examen des preuves apportées à propos de crimes de guerre.

      De toute façon, personne n’est dupe. Quand on en est à instrumentaliser la loi pour empêcher le débat, on avoue déjà qu’on profère des demi-vérités voire des mensonges. L’auteur suggère à juste titre que l’exaspération est peut-être même souhaitée parce qu’elle constitue le fond de commerce de ce genre d’associations. Restons courtois, mais continuons à avancer fermement nos arguments, à diffuser nos idées avec urbanité et logique.

      Plus le temps passe, plus leurs fariboles se délitent.


    • Vous ferez mieux de faire de l’histoire plutôt que de la socio/psyco-logie quand on parle d’histoire, même un enfant pourrait comprendre que vous faite un hors sujet.
      La France du Vel d’Hiv était sous administration nazi ( ce n’était pas la zone libre) les policiers et gendarmes ont répondu aux ordres de l’occupant (en ayant pris soin de prévenir les interpelés avant, ce qui a réduit le nombre de déportés) L’ordre était donné d’expulser les juifs ÉTRANGERS que la France (la mechante coupable) avait accueillie massivement pendant les guerres nazi à l’est et avant sa défaite (en moins d’une semaine et non un mois)
      Comme aurait pu le dire notre actuel ministre étranger aux affaires française "Responsable mais pas coupable"


    • Pourquoi, vous avez dénoncé, déporté ?? dans ce cas portez votre culpabilité. moi je n’ai fait de tord à personne.
      Alors raz ce bol ce cette culpabilisation systématique


    • c’est davantage la culture de la repentance qui est mise en cause. à se rythme là, dans 200ans, on en serra au même point.
      comme dirait quelqu’un "doit on reprocher aux enfants, les erreurs de leurs parents"

      alors, connaitre son histoire oui, mais constamment rabâcher les même choses, c’est insupportable.

      de plus, 65% des juifs de france on été sauvé pendant la guerre... beaucoup ont été prévenu, cacher, sauvé...
      mais ça on n’en parle pas, on préfère parler des colabos, des "méchant français antisémite", comme si c’était une généralité...

      pourquoi ne parlerions nous pas des juste ? de ses personne qui ont sauvé 65% des juif...
      la repentance ne fait pas avancer. et quand ça devient un bizness, c’est malsain...


  • avec un tel discours il pourra reprendre 2 fois du flan au prochain diner du criff

     

  • Il serai temps qu’un napoléon d’aujourd’hui sorte des rangs, et fasse une marche contre l’elysée, ca ca serais un pas historique, pas historique qui galvanise les "specialiste" de l’histoire.

    pourquoi fantasmer du passé ? passez au réel !!

    mais bon, tous veulent rentrer chez eux le soir pour le repas et le 20h...

    on en a pour pas mal de decenie de rempage moi je vous le dit...ventre bas mais tete haute quand meme..

     

  • à l’échafaud pour haute trahison !!


  • FEJ : United Colors Of Bandedecon.
    "Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît." Michel Audiard


  • On en vient a se demander si c’est en Allemagne, ou en France que le parti Nazi a triomphé par les urnes !
    La France qui mena tant bien que mal la guerre,puis la France vaincue,occupée ... on est pas exactement dans un contexte de libre opinion, d intelligence et de bon sens.
    L’Etat etait peut etre Francais, mais aux ordres du IIIe Reich !

    La 2eme guerre mondiale c’est de la folie pure, dans le monde entier... alors excusez moi mais cet acte precis, aussi atroce soit il, n’est malheuresement qu une des innombrables scenes de folie collective que compte la deuxiemme guerre mondiale.

    Quasiment tous ceux qui etaient majeurs et responsables a l’epoque, victimes comme bourreaux,sont aujourd’hui morts et entérrés.
    Il serait temps de laisser les morts en paix. Et les vivants aussi =)

    Comme le disait si bien Mitterand :
    "C’est l’entretien de la haine".


  • Je viens de me faire virer des forums de l’express.fr parce que mes posts devenaient insoutenables pour le censeur ; pardon le "modérateur". Notamment sur toutes les questions touchant de près ou de loin la communauté juive. Je sens que partout des fils barlés ont été tendus, de surcroît électrifiés ! C’est tout simplement hallucinant. Enfin, avant de me faire exclure, j’en ai quand même glissé pas mal, et de tous les diamètres. Je parle des quenelles bien entendu. Merci à Mr Alain Soral pour ce site et pour tout le travail qu’il effectue pour maintenir les consciences en éveil. J’aimerais tellement que les Français prennent conscience du cancer généralisé qui les guette tous, sans exception. Puisque je suis chrétien, je continue de croire en la justice divine. J’espère que je vivrai assez longtemps pour la voir se réaliser un jour. Je viens de regarder la vidéo de David Duke sur l’implication des Juifs dans la traite des Noirs, j’ai été révulsé.

     

    • l’express et son garde chiourme allergique dès qu’on parle d’israel, donc virée moi aussi. Ce sont des ignares vendus. Bon quand est-ce que quelqu’un va dire au peuple juif QUI a financé la shoah donc hitler pour créer un choc pour créer Israel ? Quand va-t-on leur faire comprendre qu’ils ont été manipulés et sacrifiés et ça continue d’ailleurs ! Quant à hollande, avez-vous vu son entourage ? Il est cerné et est aux ordres ! c’est bien pour ça qu’ils on tout fait pour que son ex rate la présidentielle et que là dernièrement elle a été virée de la scène politique ! Ne pas oublier que de ce côté là, elle avait bien dit qu’elle n’obéissait à aucun lobby ou similaire ! Elle venait de signer son arrêt de mort politique, après que son couple ait explosé.


  • "La République pourchassera avec la plus grande détermination tous les actes et tous les propos antisémites qui pourraient amener les juifs de France à se sentir inquiets dans leur propre pays. Rien en la matière n’est indifférent. Tout sera combattu avec la dernière énergie".

    OK, quid de autres français qui pourraient se sentir inquiets dans leur propre pays ???

    La hiérarchie dans l’abjection est un tantinet curieuse.

    Apparemment il s’en tamponne royalement.

    Je pose pour la deuxième fois la question : que pensent les musulmans qui ont voté Hollande de cette soumission Crifo-sioniste ?


  • Bref, au pouvoir rien de nouveau.

    Flambichou s’est tout simplement changé en Danette devant les intérêts du Crif tout puissant. Plus personne ne le croit, plus personne n’en a quoique ce soit à foutre de ce genre de discours car on sait ce qu’il contient. La grogne va s’intensifier et je doute qu’ils pourront continuer encore longtemps leur simagrées.

    Je l’ai déjà dit mais je le répète, Flamby sera le Louis XVI du 21e siècle.

     

  • Une officine antisémite montée de toutes pièces par un voyou de la LDJ

    La presse et internet faisaient grand cas mercredi de l’interpellation d’un jeune homme responsable, à lui seul, de plus de 1.000 appels téléphoniques tantôt menaçants, tantôt injurieux, passés à l’école juive de Toulouse Ozar Hatorah, autrement dit l’établissement où Mohammed Merah avait perpétré l’un de ses attentats sanglants en mars dernier.

    L’article consacré à cette affaire par le quotidien local La Dépêche du Midi a ainsi rapidement fait le tour du net, des sites de propagande israélienne, tels celui du CRIF, se jetant dessus telles des mouches attirées par le miel.
    http://www.ladepeche.fr/article/201...
    Le journaliste de la Dépêche du Midi nous apprend d’abord que les auteurs identifiés de ces appels et messages antisémites, dont certains « incroyablement violents » à en croire la police, sont notamment « deux personnes fragiles psychologiquement et qui depuis des établissements de soins spécialisés de Pau et la région parisienne » ont envoyé leurs délires antisémites.

    L’enquête policière a été longue et minutieuse, poursuit La Dépêche du Midi, et elle a abouti pour le moment à la mise en examen et placement sous contrôle judiciaire d’un jeune homme de 20 ans.
    L’article précise ensuite que cette bande de provocateurs, dont plusieurs mineurs, s’est formée sur le net sous l’enseigne du site « violvocal.com ».

    Mais le journaliste n’a pas été d’une curiosité excessive, et ses sources policières se sont apparemment bien gardées de lui dire qui était derrière ce site violvocal.com
    Et pour cause : car le site violvocal, qui incite depuis des mois à la violence et à la haine raciale, a été créé par un délinquant notoire de la Ligue de Défense Juive (LDJ), Grégory Chelli.

    La fermeture, apparemment précipitée, du site violvocal.com au cours de la journée de mercredi, n’y change rien : les données le concernant ont bien été enregistrées.
    Grégory Chelli était notamment le chef du commando de la LDJ qui avait saccagé la Librairie Résistances en juillet 2009 à Paris. Défendu par le sioniste de choc Goldnadel, il s’en était tiré avec une peine de prison assortie du sursis et d’une « mise à l’épreuve » qui n’a nullement dissuadé ce voyou âgé d’une trentaine d’années de poursuivre ses agissements, proférant menaces et injures sous le nom de « Ulcan ».


  • Hollande, le Président mi-homme mimolette !


  • Le paradigme de ces francs Macs, sionisard inféodés à l’empire (voir livre d’Alain Soral) mise au jour à ce point...nous sommes rangés au rang de collabos,racistes..sans même considérer la vraie France celle qui était à Londres avec Le grand charles, sur que son discours sur ce peuple sûr de lui même et dominateur n’a pas dû plaire à certains...que je me garderais de nomer..je pense aussi à une anecdote de Peyrefitte ou le chauffeur du Général lors des déplacements de celui ci le week end à Colombey disait :" je devais courir jusque la station essence pour payer le plein, le général payant toujours sur a solde de colonel" le général estimait que les français ne devaient pas régler ses déplacements en villégiature...ce qui à suivit ensuite... la dégringolade jusqu’aujourdhui " c’est marrant ça les flics à la télé sont tjrs des demeurés racistes pas un mec capable de bien bosser dans cette corporation... et dés que j’ai mal au doigt c’est de la faute d’un français de confession musulmane...hum..à qui profite le crime ?


  • Plutôt que "attisement des haines etc..." que je trouve trop sommaire et partisan, je propose comme titre "le révisionnisme officiel comme instrument du sionisme", qui est raccord avec les analyses d’AS, et qui place ce discours dans la suite logique de celui de Chirac (que l’on peut entendre au passage, récité avec passion, dans les "grands discours de l’histoire" sur France Culture...), répondant à une logique de soumission culturelle du peuple français à l’historiographie sioniste, ceci replacé dans une stratégie à long terme de domination "douce", involontairement consentie.

    Je crois qu’il faut comprendre que nos adversaires ne sont pas toujours de mauvaise foi, et ne comprennent absolument pas ce qualificatif de haineux, porté sur des articles et des discours qui se veulent avant tout humanistes. Il vaut mieux, à mon avis, tenter de leur faire repérer le ver dans le fruit plutôt que de les leur jeter à la figure... Bon, j’avoue, parfois ça démange.


  • Bonjour à toutes et à tous,

    Par soucis de précisions historiques, les juifs n’ont pas toujours été persécutés en France :

    - Période de prospérité des juifs sous les Carolingiens

    - Abolition du péage corporel des juifs sous Louis 16

    - Edit de tolérance sous Louis 16 (concernant les protestants mais également les juifs)

    - Edit de Versailles (Malesherbes en 1787)

    - Révolution française (discours de fraternité envers les juifs de Robespierre)

    - Résistance pendant le seconde guerre mondiale (Jean Moulin)

    (Les mauvais langues me citeront Philippe le Bel...)

     

  • - la persecution des juifs a été initié par HITLER representant de l’Allemagne. Alors pourquoi ce pays n’est_il jamais cité ? l’assassin par excellence.
    il y a eu effectivement des français collabo mais ceux_là ne sont pas dignes et representatifs de LA FRANCE, la vraie france, celle de De GAULLE, celle des combattants terrains et des resistants...
    - il y a eu aussi des juifs collaborateurs appréciés d’HITLER et qui l’ont servi.
    http://d-d.natanson.pagesperso-oran...

    En résumé les peuples quels qu’ils soient (noirs, jaunes,verts,...musulmans, juifs, chretiens, bouddhistes, etc....sont innocents. Ils sont entrainés dans les choix politiques de leurs gouvernements auxquels ils ont foi jusqu’à parfois de grandes deceptions.

     

    • Il est très agaçant de voir son Pays complètement dominé par une communauté qui ne représente que entre 0.8 et 1% de la population Française.

      Une fois de plus, la Nation Française est rabaissée en dessous de la Nation du "Soleil"...

      La France (et surtout les rares juifs non sionistes attachés a notre Patrie) aurait elle oublié a qui elle doit en grande partie sa défaite ?

      Au Sioniste Léon Blum !

      En effet, avec sa politique absurde du Front Populaire, tandis qu’en Allemagne le petit Autrichien nous préparait une quenelle épaulée, en France on allait en congés payés, et on faisait des grèves dans les usines d’armement !

      Après la guerre il a joué un rôle non négligeable dans le vote de la résolution 181 en France. Un kibboutz portait même son nom, ce dont il était très fier...

      Je vais en étonner plus d’un Mais nous avions la première armée du monde et HH nous craignait ! Mais nous avons été trahis par les communistes et la CGT ! (un grand merci a eux pour leurs grenades replies de sure de bois, avec un petit message écrit en Français et en Allemand : "les travailleurs Français ne veulent pas la guerre camarade" avec en guise de déco, un insigne du PCF !


  • François Hollande, président du "bas pays", avec des minuscules, cet autre pays imaginaire du fromage, nous ferait-il prendre des couleuvres pour des boyaux dans ce haut lieu des "6 jours", pas la guerre mais la course de vélo bien-sûr ...

    Depuis Chirac, l’autoflagélation se porte bien, ça m’étonnerais pas qu’on soient responsables de la disparition de l’homme de Cro-Magnon ...


Afficher les commentaires suivants