Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Discrimination (religieuse) négative

Les DRH et l’Église : ensemble contre les fêtes chrétiennes !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #178183
    le 30/06/2012 par francaisGaulliste
    Discrimination (religieuse) négative !

    C’est un non sens economique !!! Ca veux dire que l’entreprise va ouvrir 3 jours de plus dans l’année avec les charges à assumer...
    De plus les entreprises imposent les ponts, la semaine de noel...


  • #178190
    le 30/06/2012 par Notuma
    Discrimination (religieuse) négative !

    Pourquoi supprimer trois jours de fêtes chrétiennes , au lieu d’accorder un jour pour chaque fidèle des autres religions dominantes , à sa convenance ,sans que pour autant que les chrétiens soient obligés de les respecter ? Quant à l ’affirmation du clergé catholique français , et de ses représentants , savoir les éveques ,si elle est exacte, elle confirme bien ,malheureusement , les positions de l ’ Eglise ,depuis un certain vatican II !!!! .....Sans commentatres.....


  • #178192
    le 30/06/2012 par Anonyme
    Discrimination (religieuse) négative !

    Les jours fériés ne sont pas payés double, ne sont pas payés tout court en fait, et le travail y est interdit.

    Les jours de congé, on peut travailler et c’est payé double. Et vu la crise qui n’ira qu’en s’empirant, le MEDEF (qui est sûrement derrière cette machination) nous propose la solution miracle depuis le milieu du 18e siècle comme nous l’a récemment rappelé la très chère Marion Sigaut : "Travailler plus pour gagner plus".

    "Il ne resterait plus que Pâques, la Toussaint et Noël", évidemment, c’est les grosses fêtes pour le business.

    Et évidemment, la Putain de Babylone applaudit.

    Chaque jour j’ai un peu plus envie de vomir, la vie a de plus en plus un arrière-goût de pisse.

     

    • #178565
      le 01/07/2012 par karimbaud
      Discrimination (religieuse) négative !

      @Anonyme...........pâques, Toussaint et Noël......j’ai pensé tout de suite comme toi....ah les infâmes bâtards, ils n’oublient jamais le tiroir-caisse (et bien sûr que l’autre chiennasse du méfess est dans le coup) !............et l’autre enc..de drh, tu as vu comme il transpire de jubilation intérieure quand il en parle............depuis quand ces esclavagistes se soucient de l’élévation et de l’épanouissement spirituels des individus !...........je crois que si un jour nous devions les châtier, nous manquerions certainement de braises !


  • #178194
    le 30/06/2012 par Bouledejuif
    Discrimination (religieuse) négative

    L’inverse plutôt.

    Un jour de congé n’est pas payé double, un jour férié si. Comme les gens n’auront de toute façon plus le choix de "bosser plus pour gagner plus", le patronat les encule doublement en n’ayant pas à les payer double.


  • #178196
    le 30/06/2012 par Dalila
    Discrimination (religieuse) négative !

    Les politiques font du spectacle, les D.R.H reforme la religion chrétienne,les médias désinforment, bon d’accord, c’est bien la fin des temps.... on a bien touche le fond !


  • #178207
    le 30/06/2012 par Henty
    Discrimination (religieuse) négative

    Et trois jours de congé qui seront supprimés pour cause d’austérité dans trois mois... Ils auraient supprimé les fêtes religieuses directement ça aurait fait tout un foin, mais en deux temps : banalisation puis suppression, ça passera comme un rien...
    Et comme par hasard ils gardent les trois jours fériés qui ont un impact commercial...

    Pourquoi on touche pas à la place aux jours fériés socialo/communistes (fête du travail), ou aux jours mémoriels républicains (14 juillet, armistices...) ? Après tout c’est tout autant religieux.


  • #178209
    le 30/06/2012 par Chacal
    Discrimination (religieuse) négative

    Les évêques ... modernistes et soixantehuiatrds assurément ! Ils est temps que cette clique d’inutiles tout justes bons à porter des accoutrements raéliens soient défroqués et remisés à ce qu’ils sont : des blablateurs insignifiants et creux, à l’image de leur liturgie hérétique.


  • #178221
    le 30/06/2012 par PoPoV
    Discrimination (religieuse) négative

    de la queunelle pour tout le monde de la part de michel sapin lol


  • #178235

    Franc-maçonnerie 1 - religion 0
    Mélanchon a surement fêté ça dans son habit de lumière.

     

    • #178570
      le 01/07/2012 par karimbaud
      Discrimination (religieuse) négative

      @nada.......un jour pas si lointain, il en portera un d’habit de lumière, vraiment incandescent....très très chaud !


  • #178260
    le 01/07/2012 par Manius
    Discrimination (religieuse) négative

    Bien une Nation de sodomites tvlobotomisé qui a exprimé sa virilité à tondre les cheveux des femmes lors de la libération....


  • #178263
    le 01/07/2012 par Le citoyen engagé
    Discrimination (religieuse) négative

    Il faut d’abord dire les choses clairement. Il est proposé ici de supprimer trois jours fériés chrétiens pour les redonner aux salariés qui seraient ainsi libres de les disposer comme bon leur semble. Il ne s’agit donc pas de suppression total de 3 jours fériés.

    Maintenant ceux qui ne sont pas chrétiens et qui sont obligés de suivre ces jours fériés seront content de disposer trois jours à leur convenance, et les chrétiens traditionnalistes seront eux opposés à la mise en cause de leur identité chrétienne. C’est la position du front national.

    Moi qui suit athée ou du moins agnostique je comprends les deux positions et je ne peux donc avoir un avis tranché dans un sens ou dans l’autre même si l’on pourrait envisager peut-être d’autres solutions pour permettre à ceux ayant d’autres religions de choisir leur date.
    Le problème quand même c’est de faire remonter des identités communautaristes et religieuses dans une république dite laïque et indivisible et c’est donc encore une attaque contre la religion dominante : le catholicisme. Ce qui va à l’encontre de l’histoire de notre pays mais faut-il rester figé dans notre passé ?

    Il y a un juste équilibre à trouver qui n’est pas évident je vous l’accorde mais il faudrait aussi se poser la question du vivre ensemble qui entrainera automatiquement des concessions de part et d’autre.
    Donc dans le même temps que l’on puisse accepter qu’il y ait des jours fériés ouverts à d’autres religions on peut refuser la domination du halal et du casher dans nos abattoirs, ou supprimer la circoncision, interdire le voile dans les lieux publics...Bref il faut engager un débat global sur la place de la religion dans nos sociétés et que chacun fasse un pas vers l’autre.

     

    • #178347

      Tu n’as rien compris, c’est un faux débat sur fond de religion ! La réalité c’est que c’est encore un coup du patronat : je sais car j’en fais partie que de nombreuses personnes en France travaillent les jours fériés. Cela te donne au choix des heures de récupération ou de rémunération supplémentaires. Avoir trois jours de congés que tu poses quand tu veux à la place de fériés ça n’a rien à voir, tu saisis la différence ? C’est une arnaque pour les travailleurs, pourquoi ne pas plutôt proposer aux travailleurs croyants de confessions différentes de choisir des jours fériés qui correspondent à leur croyance en échange d’autres ou ils travailleraient car ils n’ont pas de sens pour eux ?
      Pour tous ceux à qui il arrive de travailler lors de fériés, c’est la perte d’avantages acquis depuis longtemps. Encore quelques uns de nos acquis sociaux qui s’évaporent. Transformer un férié en jour de congé c’est une escroquerie !


  • #178268
    le 01/07/2012 par Christophe
    Discrimination (religieuse) négative

    Diversité répétée 3-4 fois dans le reportage... Le Parti Socialiste se procure une certaine image en adoptant des petites mesures sociétales par ci, par là, ce pour faire plaisir aux même groupes influents qui sont anti-chrétiens, anti-français et surtout communautaires...

     

  • #178271
    le 01/07/2012 par Henty
    Discrimination (religieuse) négative

    Il serait agréable que E&R ne relaye pas la désinformation dont est victime l’église catholique...

    L’évèque Podvin a simplement dit ""les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d’un calendrier". "La République est laïque. C’est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c’est certainement une des sources de paix de la société"". Je vois pas ce qu’il y a à redire à ça précisément...

    La république s’est déclarée séparée de l’église dès sa création en changeant le sens du mot laïque (qui à l’origine signifie ignorance du peuple et non séparation d’avec les ordres), donc l’église n’a rien à lui imposer. Tout comme l’homme est libre d’aller vers Dieu ou de s’en éloigner, la république est libre d’entendre l’église ou de n’en faire qu’à sa tête.

     

    • #178296
      le 01/07/2012 par gangan
      Discrimination (religieuse) négative

      La ripoublik est maçonnique, oligarchique et menteuse, en un mot satanique !


    • #178362

      L’éveque a-t-il dénoncé la stratégie, qui consiste à banaliser les jours fériés, pour mieux les supprimer ?
      Car on sait tous que ça va se passer comme ça.


  • #178297
    le 01/07/2012 par giolliano
    Discrimination (religieuse) négative

    c’est très intelligent et C’est très fin.
    Vous n’avez pas compris la religion est un prétexte,
    On va nous enlever 3 jours de congés point barre.
    Pour ce justifier on joue sur les minorités et les gens qui bouffent du catholique tous les jours.

    quand vous voudrez prendre vos jours de congés et bien cela ne marchera pas dans 85% des cas pour raison économique.

    Alain Soral le dira dans sa vidéo avec une analyse plus profonde d’ailleurs je me pose des questions sure les représentant catholiques de notre pays j’ai l’impression de me sentir un peu seule

     

    • #178391
      le 01/07/2012 par falbala
      Discrimination (religieuse) négative

      Je crois qu’ils essaient de nous enfoncer un peu plus dans une guerre civile inter religieuse, (but final à mon avis). Enlever 3 jours fériés ne sert à rien. Car dans ce cas là on le fait pour tous


  • #178318
    le 01/07/2012 par yoanndecalais
    Discrimination (religieuse) négative

    petit à petit l’oiseau fait son nid


  • #178322
    le 01/07/2012 par tributek52@hotmail.fr
    Discrimination (religieuse) négative

    Bientôt on devra détruire des monuments aux morts sur les places publiques afin d’oublier notre histoire afin d’imposer la leur .


  • #178327

    l’eglyse ne preche plus pour sa paroisse mais celles des autres pathetique


  • #178329
    le 01/07/2012 par Vindor
    Discrimination (religieuse) négative

    C’est ça l’urgence en ce moment ? les jours fériés catholique et le mariage gay ?

    ça va finir dans le sang


  • #178351
    le 01/07/2012 par RKrishna
    Discrimination (religieuse) négative

    La logique laïque (neutre, athée, matérialiste, c’est comme vous voulez !) considère que vous devez travailler pour manger, et comme vous avez faim tous les jours, vous devez travailler tous les jours pour manger.

    Pour cette logique de production par la croissance, un jour de repos dans la semaine est, en moyenne, équivalent à 52 jours de perte par an, auxquels vous rajoutez les 11 jours fériés légaux : jour de l’an, lundi de Pâques, 1er mai, 8 mai, jeudi de l’Ascension, lundi de Pentecôte, 14 juillet, Assomption, la Toussaint, 11 nov., et Noël ; nous arrivons à 63 jours qui passent à la trappe et je ne parle même pas des jours de congés payés qui culminent à 5 semaines depuis 1982.

    Une logique de rendement ne peut qu’avoir en horreur cette totalité moyenne de 100 jours, c’est-à-dire, 3 mois sur 12, soit 1/4 de l’année réservé au repos.

    Le rêve du marché est de vous faire travailler 8h/j et 7j/7, et encore, ce n’est que la proposition la plus gentille venant des technocrates "économistes". Une fois que l’athéisme aura fait son chemin (même chez les musulmans), ils supprimeront les jours fériés religieux, puis ils réformeront les jours fériés républicains en les commuant en jours commémoratifs symboliques télévisuels. Quant aux jours de congés payés, ils prétexteront de l’amélioration de l’espérance de vie pour arguer que l’Homme ne s’est jamais aussi bien porté et doit donc aller travailler (ils ont d’ailleurs déjà commencé avec la réforme des retraites).

    Pour ces gens, la vie n’est qu’une question de rendement, de production et de consommation. Ils ne sauraient vivre dans une autre société, d’ailleurs, si vous leur parlez d’alternative, ils ne comprennent même pas ce que vous dites.

     

    • #178410
      le 01/07/2012 par fred13
      Discrimination (religieuse) négative

      Pas du tout, la tendance au cours des 50 dernières années a été de réduire le temps de travail pour développer les loisirs et la consommation. C’est une logique libérale, pas laïque. Les USA ne sont pas un pays laïque par exemple et ont connu la même évolution. Aujourd’hui c’est la logique de la dette qui pousse les gouvernements de tous les pays à revenir en arrière sur le temps de travail pour rembourser les banques. Que cela se fasse en France en supprimant les jours fériés catholiques, c’est juste le moyen : utiliser la laïcité comme justification dans le cas particulier de la France. Mais la vraie cause est le fascisme bancaire mondial, qui lui n’est pas d’origine laïque ou athée comme l’a bien rappelé le PDG de Goldman Sachs.


    • #178552
      le 01/07/2012 par dédé75
      Discrimination (religieuse) négative

      .
      Ni la reine d’Angleterre, ni le président des Etas-Unis, ni les dirigeants d’Israël, ni les Émirs du Golf ne sont athées et laïques. Bien au contraire...
      .


    • #178603
      le 01/07/2012 par Rkrishna
      Discrimination (religieuse) négative

      Salut, Dédé !
      Je te rappelle qu’aucune des personnes que tu as cité ne pratique la religion qu’ils prétendent représenter, selon les dogmes et les enseignements, ils sont au minimum fanatiques fondamentalistes et ne comprennent rien des symboles ésotériques, la religion est pour eux un outil pour masquer leurs intentions réelles.

      Coucou Fred !
      Je parle d’une logique économique qui ne dit pas son nom et se cache derrière des pseudonymes comme "laïque, neutre, matérialiste, humaniste etc." Bravo pour le combat des dernières années, mais il me semble que Dassault demandait à la TV que les ouvriers français habitent sur le lieu de travail comme en Chine.
      http://www.dailymotion.com/video/x7...

      Le système est une logique de calcul, mais il y a une chose qui m’échappe dans la lecture guénonienne où il semble que le sentimentalisme se fait vachement critiquer. Pourtant, il n’y a pas preuve plus évidente d’humanité que le sentimentalisme qui est en fait la faiblesse du coeur humain. Si on ne devait pas ressentir cette faiblesse, on ne serait pas né avec. Il se peut qu’il y ait un déséquilibre et qu’on soit un peu trop dans le sentimentalisme, néanmoins, c’est une composante essentielle de l’humanité avec la compassion. Il faut rééquilibrer les choses, mais il ne faut pas critiquer à un point tel qu’on finisse par haïr ce qui doit, de toute façon, exister.


  • #178358
    le 01/07/2012 par artcorbeau
    Discrimination (religieuse) négative

    Débat d’arrière garde.

    S’il vous plaît, restons à l’essentiel, qui est le combat contre ce système injuste.


  • #178363
    le 01/07/2012 par Philippe L
    Discrimination (religieuse) négative

    A la vérité, ce n’est pas stupide mais ce n’est pas le moment. Cela sonne aujourd’hui comme un abandon de plus, à l’heure où il serait bon d’avoir enfin des couilles.


  • #178364
    le 01/07/2012 par vapincum
    Discrimination (religieuse) négative

    A noter le logo des DRH derrière la tribune (à 20 secondes).
    Le multiculturalisme prétexte à la déchristianisation, c’est diablement plus efficace que sous la Révolution. Et pendant ce temps,à Cuba, le Vendredi Saint devient férié...


  • #178366

    Malheureusement, les choses ne sont pas si simples qu’elles puissent se résumer à ces 3 jours.

    C’est tout le processus Mondialiste qui se reflète ici. Après la sécu, les retraites, un premier jour férié, on continue de dissoudre les acquis des travailleurs les uns après les autres, sous des excuses de tolérance et multi-cultures.

    Mais l’on oubli, déjà, de regarder d’où vient l’idée : d’un conseil de DRH ?!!!! Comme si, ceux-ci, se préoccupaient réellement des religions de chacun !

    Quant à savoir si il s’agit effectivement bien d’une disparition ou d’un remplacement par des congés ; il suffit de se reporter au calendriers anglo-saxons pour voir que la France est une exception avec ses 5 semaines de congés, et puisque le NWO a horreur des exceptions, et encore davantage de devoir récompenser les gens pour leur sueur, tôt ou tard ce sera le tour des congés.

    Il s’agit donc bien d’un garde fou que l’on fait sauter.


  • #178376

    Depuis qu’on a trempé le Christ dans la pisse et qu’on lui a jeté des excréments à la figure dans l’indifférence totale de l’Eglise, plus rien ne m’étonne...
    Pauvre France ! Qu’es-tu devenue ?

     

    • #178555
      le 01/07/2012 par karimbaud
      Discrimination (religieuse) négative

      @Greg..........pour de bon, greg !........mais qu’est devenue la France !........et quand tu vois la position de la soit-disant église, toujours plus "serpillère" avec ses maîtres......aahh, de vraies souillons ces évêques !.........jean-paul II : « France, fille aînée de l’Eglise, qu’as-tu fais des promesses de ton baptême ? »..........je ne suis pratiquant d’aucune religion, mais croyant et aimant beaucoup le sacré et la mystique, avec un fort tropisme vers le catholicisme et l’islam qui sont les deux plus grandes religions de l’Histoire !.........et je trouve que l’héritage catholique a été et serait encore le meilleur paradigme pour notre société, logique et oecuménique quant à toutes les autres religions........dommage, mais puisque les drh sont les nouveaux philosophes "maîtres à penser" ou directeurs de conscience de nos sociétés en pleine dégénérescence, la messe semble dite et bien mal dite !


  • #178384
    le 01/07/2012 par riorim
    Discrimination (religieuse) négative

    Sans oublier que les jours fériés actuels permettent à certains de faire le pont.
    Si l’on supprime ces jours fériés et que l’on propose à chaque travailleur de choisir à la place trois jours par an, plus de pont.


  • #178398
    le 01/07/2012 par foadman
    Discrimination (religieuse) négative

    Il ne faut voir derrière l’apparence de respect de la diversité qu’un moyen de supprimer les jours fériés.
    Premièrement, seuls les fêtes des grandes religions pourront être fériées. Cela signifie non seulement qu’on ne pourra pas fêter n’importe quoi (comme les "heures les plus sombres de notre histoire", ce qui n’est pas un mal) mais également qu’on risque également de ne pas pouvoir fêter des fêtes de religions autres que celles considérées comme grandes (christianisme, judaïsme, islam...) ce qui aurait un air de favoritisme pour les religions les plus médiatisées (en résumé, ceux qui se font le plus remarquer auront droit à poser des jours fériés).
    Deuxièmement, il faudrait être naïf pour ne pas comprendre qu’une telle mesure serait en réalité une suppression de trois jours fériés. A partir du moment où il serait possible de travailler les jours fériés, il pourrait devenir difficile voire impossible pour certains salariés de refuser de travailler les jours fériés. On attendrait particulièrement des salariés sans religion qu’ils renoncent aux jours fériés, on pourrait également refuser des salariés pour raisons religieuses, s’il advenait que les périodes d’activité intense de l’entreprise correspondent avec les fêtes de la religion du salarié.

     

    • #181319
      le 05/07/2012 par Jérémie
      Discrimination (religieuse) négative

      Et comme c’est le cas de pratiquement toutes les entreprises qui sont lié à la vente (autrement dit une grande majorité) ... Noël c’était déjà impossible de posé des congés à cette période dans la grande distribution entre autre ...

      D’ailleurs on ne choisit pas ses vacances, on soumet une propositions au DRH justement ... qui accepte ou non, et les 3/4 du temps on connait la réponse.


  • #178400
    le 01/07/2012 par hulotte
    Discrimination (religieuse) négative

    Bien vu vapincum, le logo de l’ANDRH parle de lui même. Une belle pyramide et les 3 points...


  • #178448
    le 01/07/2012 par Melh Khan
    Discrimination (religieuse) négative

    En ce qui me concerne, je suis techniquement athée (au sens "administratif/institutionnel") et je me considère comme agnostique.
    Et je suis particulièrement révulsé par ce genre de projet.
    Supprimer des jours fériés est certes insultant pour les pratiquants, mais c’est également liberticide pour les non pratiquants.
    Ces jours fériés, au delà de fêtes religieuses sont de maigres compensations de repos fortement méritées pour les travailleurs et surtout ce sont des acquis "sociaux culturels".

    L’argument de la diversité est une vaste supercherie. Si la diversité était de mise, on garderait nos fêtes religieuses et on incrémenterait d’autres fêtes religieuses musulmanes/juives/etc de manière officielle.
    Hors il faut bien comprendre que ceci est fait dans une logique de destruction des acquis, de déracinement culturel et de prise de contrôle de l’humain en tant que ressource purement matérielle.

    Je propose donc qu’on réinstaure les fêtes catholiques manquantes pour arriver au même montant que les portugais et qu’en prime, on ajoute un nombre de jours fériés équivalent et basés sur l’ensemble des religions de l’humanité.
    Là on aurait une ouverture sur la diversité ; on se tuerait nettement moins au travail, tout en permettant aux différentes cultures de se côtoyer dans la célébration mutuelle.

    Ce serait aussi une belle quenelle de 3000. :p

    Et d’ailleurs quand on entend la propagande médiatique sur le fait que l’institution catholique référent est d’accord : c’est vraiment du "foutage" de gueule. Le Vatican est infiltré aussi par un lot de satanistes (au sens propre), certains cardinaux sont parfaitement au courant et s’en attristent car ce groupuscule est très puissant et parfaitement opaque ...
    Il y a un ensemble de documentaires à voir sur le sujet, pour comprendre que toutes les couches de la société et de la culture spirituelle sont infiltrées depuis des siècles, et des décisions de cet ordre sont parfaitement signées.


  • #178525
    le 01/07/2012 par julia
    Discrimination (religieuse) négative

    Pourquoi pas... ? Ni même Jesus Christ pourrait sauver la France aujourd’hui. Alors pourquoi pas...


  • #178538
    le 01/07/2012 par Platone
    Discrimination (religieuse) négative

    Pâques, Toussaint et Noël !! Pourquoi ??? Comme par hasard... Bande de trou du cul cervicale !


  • #178551
    le 01/07/2012 par Seare
    Discrimination (religieuse) négative

    Comment avancer masquer...

    Sérieux je suis agnostique donc au premier abord cette décision semble intéressante pour les autres religions d’un point de vue égalité des traitements.

    Mais en fait en y réfléchissant un peu plus c’est vraiment un faux problème, pour un salarié soumis aux 35H en général il a droit à 22 jours de RTT par an et 5 semaines de congés payés.
    C’est largement assez pour poser des jours sur des fêtes religieuses autres que catholique et cela même pour l’ensemble des gens.

    Si cela vous chante vous pouvez poser tous vos jours pour préparer les fêtes de toutes les grandes religions...

    Donc à part supprimer l’histoire et la présence de la "culture" catholique en France, je ne vois pas trop l’intérêt de cette décision.

     

    • #178576
      le 01/07/2012 par karimbaud
      Discrimination (religieuse) négative

      @Seare...........là, tu y es...la vérité est dans ta dernière phrase...mesure prioritairement pour ne pas dire exclusivement anti-catholique !.........c’est quand même par là que se véhicule encore même sous une forme laïque a-religieuse et perdure une certaine morale, la conception d’un "ordre juste" (comme dirait ségolène).....il faut donc dépoussiérer !.........le NWO et l’Empire de satan ont d’autres projets pour la France, à commencer par celui déjà largement avancé de sa dissolution !.....la religion historique tout d’abord, qui même dans notre époque laïque, a quand même permis à des millions de gens de vivre ensemble, assez bien jusque là, avec une certaine morale (pas la morale pudibonde s’entend)...çà c’était avant l’ère "botulique" et "béchamélienne" !.............la langue ensuite, vecteur culturel et plus encore vecteur d’identité et d’équilibre psychologique....c’est pourquoi ce projet qui vise à rendre ce qui reste de France et de français amnésiques, très cher au coeur de l’Empire des ténèbres, est lui aussi en bonne voie d’accomplissement !


  • #178584
    le 01/07/2012 par france
    Discrimination (religieuse) négative

    Et puis lorsque cette mesure aura été adoptée, ils remettront le couvert pour supprimer
    Pâques, la Toussaint et Noel qui sont également des fêtes purement Chrétiennes
    Il n’y a pas de raisons pour qu’ils s’arrêtent...

     

    • #178633
      le 01/07/2012 par Melh Khan
      Discrimination (religieuse) négative

      Ils ne supprimeront pas les fêtes dans lequel le consommateur dépense sans compter (et sans penser aussi) et qui sont autant d’indicateurs que la religion est morte au profit de l’argent tout puissant.
      En décodé, Pâques et Noël ne seront jamais supprimés, il y a trop de pognon qui repart dans la machine à consommer ces jours là.


    • #179216
      le 02/07/2012 par Indépendances nationales
      Discrimination (religieuse) négative

      En effet, si nous étions dans un pays laïque (ce qui n’est pas le cas, puisque le chef de l’Etat assiste à des cérémonies religieuses), l’Etat ne déciderait d’AUCUN jour férié religieux, la religion étant du domaine privé (individuel, ou collectif par regroupements affinitaires libres).

      Simplement supervisée par le Ministère du Travail, une convention entre le patronat et les syndicats de travailleurs, accorderait à ces derniers un certain nombre de jours fériés par an (6 actuellement, mais pourquoi pas 8, 10, 12,..., ce sera toujours selon le rapport de forces social).

      Libre ensuite à chaque salarié-e de les utiliser aux dates qu’il souhaite, pour sa pratique religieuse ou pour d’autres pratiques (sportives, culturelles,...). Il n’y aurait là aucune discrimination, ni positive ni négative, ni envers les religions, ni envers les salariés, qu’ils soient mystiques ou non.

      Le seul (mais non négligeable) problème sera la désorganisation des entreprises du fait des absences dispersées en cas de personnel non religieusement homogène. Ce qui pourrait avoir pour effet, soit de faire pression sur les salariés minoritaires pour qu’ils "choisissent" les mêmes jours fériés que la majorité de leurs collègues. Soit de pousser les employeurs à embaucher des salariés tous d’une même religion pour être tranquilles.

      Cette affaire montre encore une fois que le multiculturalisme sur un même territoire est toujours une source de problèmes. Et ceux qui l’encouragent pour détruire les Nations sont parfaitement au courant de la légende de la Tour de Babel...

      A ce problème, il n’y a que 3 solutions, dont aucune n’est sans difficultés :
      - soit une culture (ici religion) impose sa loi aux autres, au motif par exemple qu’elle est majoritaire ou plus anciennement implantée (ce qui suscite des jalousies) ;
      - soit un Etat laïque parvient à assurer un équilibre en ne privilégiant aucune culture (c’est ce qu’on appelle la laïcité, toujours menacée) ;
      - soit se crée une nouvelle culture, mélange des anciennes, où tout le monde se retrouve à nouveau d’accord (c’est le métissage) ; en matière de fêtes religieuses, ce pourrait être par exemple : le culte du Veau d’or, l’anniversaire de Mayer Anselm von Rothschild ou de Lloyd Craig Blankfein, etc...


  • #178972
    le 02/07/2012 par Cavalier Bleu
    Discrimination (religieuse) négative

    Et ces traîtres de catholiques libéraux qui trouvent ça très bien ! .... Le respect de la diversité ! ...

    En France dans notre pays chrétien, le christ était roi dans la cité ! ... Il était le seul chemin pour accéder au père, car il est la révélation. Il est la preuve de l’existence tangible de Dieu . Tout l’ancien testament annonce, prépare cet événement, l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde. Tous les sacrifices de l’ancien testament, Isaïe, Abel sacrifiant ses agneaux... ,le premier geste de Noé, au sortir de l’arche, offrant à Yahvé un holocauste pour plaire à Dieu. Les agneaux immolés cloués sur les portes en Egypte pour marquer la maison des juifs et les prémunir de l’Esprit exterminateur "Le sang vous servira de signe, sur les maisons où vous serez. je verrai le sang. Je passerai par-dessus vous et le fléau destructeur ne vous atteindra pas... Ce jour-là vous servira de mémorial. Que signifie ce sang répandu annonce le sacrifice final rachetant les pêchés du monde, mourant sur la croix et la résurrection, victoire sur la mort et le pêché originel. La souffrance, la mort n’est rien. Tout a été lavé dans le sang du christ.

    Les juifs gardiens de l’arche d’alliance qui attendaient le rédempteur n’ont pas cru en Jésus Christ malgré les prophéties. Peut-être ne leur a-t’il pas plu. Un homme pour qui le premier est aussi le dernier . Métaphore encore de la croix. Et les musulmans et bien, messieurs les musulmans, vous considérez que Jésus Christ n’a pas été crucifié et qu’il n’est pas ressuscité, mais ascensionné peut-être. En tout les cas que ce n’est pas lui sur la croix, ce qui exclut la révélation. La révélation est la résurrection. Le jour ou des soucoupes volantes atterriront sur terre au yeux de tous ou même d’une poignée de témoins, ce ne sera pas un concept, mais un événement qui changera radicalement notre vision. Quand on croit à la résurrection du Christ, c’est à dire quand on est chrétien, on sait que sa parole est l’alpha et l’oméga et comme il l’a dit "Je suis le chemin, la vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi." Jean 14-6 Je suis la vraie vigne, et mon Père est le cultivateur. Tout sarrement hors moi ne porte pas de fruit," Jean 15-1à 3. Quant on est chrétien, dans un pays chrétien, on tolère les autres religions par charité, mais on est sûr de sa foi et de l’erreur des autres religions donc, on ne se départit pas de sa mission évangélique et on ne leur laisse pas la place.


  • #179054
    le 02/07/2012 par Durtal
    Discrimination (religieuse) négative

    Dans ce cas, l’Église française a raison. À quoi bon faire de l’Assomption un jour férié lorsque la population française ne sait même plus de quoi il s’agit ? Combien de français vont-ils à la messe dans ces jours fériés ? L’Église française doit se débarasser de cette hypocrisie : le catholicisme est d’abord le culte de la Vérité. On n’honore pas la Vierge - loin de là - en passant le jour de l’Assomption en s’enivrant, en fumant du cannabis ou en se branlant devant l’écran de l’ordinateur tout au long de la journée.

     

    • #179117

      hé,hé finalement on peut dire que n’importe quel solution est complexe.

      Dans l’absolut, nous avons des jours fériés (qui en pratique ne servent à rien il est vrai car peu pratiqués)
      Il est vrais qu’il est hypocrite de vouloir ces jours alors qu’ils ne servent qu à faire des ponts pendant les weekend

      Mais il faut aussi arrêter de penser aux individualités et un peu plus au peuple dans son ensemble (le travail), à la culture française (respect des traditions) et à la première religion de ce pays (la mémoire du catholicisme que les gens soient pratiquants ou non) . Et que le discours de laïcité et d’égalité n’est là que pour masquer le reste.

      Problème : la masse va surement dire n’importe quoi et adopté au nom des libertés individuels un consensus.
      c’est ouvrir la porte à toutes les individualités (musulmans, juif, etc....)

      Rien que pour ces deux aspects, il est inconcevable de retirer ses jours.
      Si à cela on rajoute les enjeux politique, médiatique et financiers... les jeux sont fait.
      (comme par hasard, les fêtes les plus commerciales sont épargnées)

      Et vous verrez que si tout ce bordel passe à la téloche, le peu d’intervenant "contre"
      se verrons encore traités d’anti progressistes, de fachos, racistes etc... ça va encore débordé car lorsque l’idéologie "lucrative" dominante veut faire passer quelque chose...


  • #181336
    le 05/07/2012 par Jérémie
    Discrimination (religieuse) négative

    Je ne sais que trop en penser, vos analyses respectives sont pour la plupart fortes intéressantes.

    Est-ce une bonne chose ?, une chose est sur, la France est un pays Catholique et non pas Judaïque ou Musulman ... De plus la démarche vient des DRH et personne n’y voit aucun soucis dans l’opinion publique ... j’ai jamais eu confiance en mes DRH pour ma part, je ne sais pas vous ... Puis on sait pertinemment que dans certaines entreprise ça va tout simplement devenir impossible pour prendre ces trois jours de congé, je pense au secteur privé qui représente la grande majorité des emplois en France.

    Dans mon ancien travail en 2ans, j’ai vue des gens ne jamais prendre de jour de congé, et les dates leurs étaient imposer, car ils ne savaient pas ou n’osaient pas forcément s’imposer, ni même quels étaient leurs droits, souvent des jeunes qui débutent dans le monde du travail, avec tout ce que ça comporte comme abus potentiel, facile à mettre en place pour un PDG ou un DRH peut respectueux du personnel.

    Peut-être simplement un moyen de supprimé des jours non travailler ... ça tombe bien avec l’augmentation futur de la TVA et des impôts ...

    Bien sur les gens interrogés sont tous très objectif et pas du tout individualiste ... :

    - Le premier ça se voit qu’il n’est pas du coin, mais il est respectueux, le seul d’ailleurs qui ne pensais pas à son intérêt personnel, et rien que pour ça je dis chapeau, il est plus patriote que la plus part des membres de notre gouvernement.

    - Une Musulmane, qui respect les principes de l’Islam qui l’arrange (J’aurais bien aimer connaitre ses connaissances sur l’Aïd ... mais enfin passons).

    - Et pour finir, une athée bien endoctrinée ... Qui à l’air de ce soucier du bien commun c’est fou ...

    J’ai vomi.

    Bien à vous.

    Cdt Jérémie.


Afficher les commentaires suivants