Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Disparition du violoniste de jazz Didier Lockwood

Le célèbre violoniste de jazz français Didier Lockwood est mort dimanche d’une crise cardiaque à Paris à l’âge de 62 ans. Il était marié depuis 2015 à la soprano française Patricia Petibon.

 

Né le 11 février 1956 à Calais dans une famille franco-écossaise, d’un père professeur de musique, Didier Lockwood s’était intéressé très tôt à l’improvisation grâce à son frère aîné Francis, pianiste de jazz. Formé au violon classique au Conservatoire de Calais, il confiait avec humour à propos de son frère : « Il m’a perverti ! ».

C’est ainsi qu’à 17 ans, après un Premier Prix de violon au conservatoire de Calais ainsi qu’un Premier Prix national de musique contemporaine décerné par la Sacem, Didier Lockwood rejoint l’immense et inclassable groupe de Zeuhl Magma. Christian Vander, fondateur du groupe, lui attribue – comme pour chaque musicien – un nom kobaïen. Ce sera « Stöth Malawëlëkaahm ».

Didier Lockwood retrouve Magma en 1992

 

À 20 ans, Didier Lockwood rencontre Stéphane Grappelli, l’un des plus importants violonistes jazz français du XXe siècle, ancien compagnon de scène de Django Reinhardt. Celui-ci voyait comme une curiosité son violon électrique qu’il qualifiait avec amusement de quincaillerie. Cette grande complicité entre les deux violonistes perdura jusqu’à la mort de Grappelli en 1997.

Didier Lockwood avec Stéphane Grapelli et Michel Legrand

 

En 2001, il inaugure à Dammarie-les-Lys (77) le Centre des Musiques Didier Lockwood, une école pour musiciens centrée sur les musiques improvisées. Auteur de deux rapports sur l’apprentissage de la musique, commandés par le ministère de la Culture, il prônait un retour à l’oralité et moins de solfège.

Didier Lockwood repousse les frontières établies entre les genres musicaux et rencontre les interprètes d’autres cultures et traditions musicales. C’est ainsi qu’il se produit en duo avec Kudsi Ergüner, l’un des plus grands joueurs de ney turcs (flûte orientale). En 2001, il crée le spectacle Omkara en collaboration avec le danseur indien Raghunath Manet et le percussionniste Ri Muragan. En 2003 il matérialise ce goût des voyages et des rencontres entre traditions musicales dans un double-album intitulé Globe Trotter.

Raghunath Manet et Didier Lockwood - Omkara

 

En 2005, Didier Lockwood et la soprano Caroline Casadesus avec lequel il est marié depuis 1993 créent le spectacle Le jazz et la diva, mélange d’art lyrique et d’improvisation jazz, nouveau témoignage du pont créé par Lockwood entre les deux répertoires.

Collaboration classique entre Caroline Casadesus et Didier Lockwood

 

Compositeur, la liste de ses compositions est longue : deux opéras, des concertos pour violon, un concerto pour piano et orchestre, des poèmes lyriques et bien d’autres pièces symphoniques, sans oublier des musiques de films et de dessins animés. Il enchaîna près de 4.500 concerts et plus de 35 enregistrements. Il aura joué aux côtés des plus grands : Michel Petrucciani, mais aussi avec le trompettiste américain Miles Davis ou le pianiste Herbie Hancock.

Il était aussi, et ceci est nettement moins connu et rappelé par les nécrologies des médias traditionnels, un très bon trompettiste de jazz.

Didier Lockwood venait d’entamer une tournée pour présenter son dernier album Open doors, publié en novembre 2017 et enregistré avec André Ceccarelli, Romain Antonio Farao et Darryl Hall.

 

Petit reportage en anglais (non sous-titré mais largement appréciable par tous)

Prolonger l’hommage avec les artistes Kontre Kulture Musique :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1904212

    Très bon virtuose du violon ;mais musique banale ,peu interessante

     

    • #1904412

      Un peu comme ton commentaire en fait.


    • #1904947

      assez d’accord avec ce commentaire, Lookwood n’a jamais explosé comme un Petrucciani ou un Portal par exemple car ce n’était qu’un virtuose et même en improvisation pure il lui manquait le petit grain de génie des plus grands, j’en veux pour preuve sa collaboration approximative avec le musicien de troisième zone Raghunath Manet quand Mac Laughlin s’offre Shrinivas
      ou Garbareck les services de Chaurassia, on n’est pas dans le même registre.
      JL Ponty, lui, s’en est mieux sorti, allez savoir pourquoi (certainement un peu plus de consistance dans son parcours musical)


    • #1905939

      Assez d’accord, technique hallucinante, mais y a un coté fade, c’est moins inspiré qu’un Grappelli disons, mais bon j’aimerai bien jouer comme lui quand même :D


  • #1904216

    Attention au choix des mots, disparition ne veut pas dire décès.
    Dans le cas d’un personne ayant vraiment disparu on ne dira pas qu’elle est décédée.

     

    • #1904275

      Dans un sens secondaire, disparu veut dire mort, c’est à nous de comprendre les sens propre et figuré.

      Au lieu de faire des leçons de français bidons, vous auriez mieux fait de dire un mot sur Lockwood.
      RIP à ce grand violoniste qui produisait une musique intéressante, bien entendu inaudible et fade pour les oreilles non éduquées et habituées uniquement aux répétitions primaires des rock rap et cie.


    • #1904310

      Attention au choix des mots effectivement...

      il n’est pas du tout un musicien de jazz ...il n ’ y a que dans le petit microcosme francais entretenu par TSF qu’il peut maintenir son imposture. Il a juste surfé sur la période électrique, ce qui lui a permit de se distinguer malgrès sa production faible et médiocre.

      Mais paix à son âme, bien évidemment.


    • #1904386

      A Boule&bill, Dol, etc,

      Ca me fera toujours marrer les p’tits bouffons qui ne connaissent rien à la musique et qui viennent l’ouvrir pour dire des conneries.
      Retournez donc à votre disco et rock repetitif pour adulescents.
      Personne n’a dit que Lockwood était un immense compositeur de jazz, mais il etait doué, a improvisé avec des grands musiciens americains (on est donc loin de TSF et de la France), et c’etait un musicien de Jazz, meme s’il n’etait pas du niveau de son maitre, Grapelli, evidemment.
      Cependant, tout comme Grapelli, il etait capable d’improviser de facon harmonieuse sur les suites de Bach, ce que vous meme et vos rappeurs-rockeux etes totalement incapables de faire.
      PS : pour savoir qui était Bach, allez taper sur Google..... Pffffffff....


    • #1904451

      @Stolkje
      Et moi ça me fera toujours marrer les p’tits bouffons qui mesinterprètent les commentaires clairement formulés.
      En substance, Lockwood est un violoniste classique qui a tenté l’aventure jazz.
      Pas assez bon pour être soliste en classique...
      Pas assez bon pour faire du jazz de haut niveau : dans le milieu jazz US il est inconnu. Quelle salle de Jazz a-t-il rempli aux US ??

      Des violonistes comme lui... il y en a une floppée...

      Stuff Smith, Joe Venutti sont uniques, ils sont une référence...ils sont le swing incarné violon


  • #1904256

    Tous les violons ont du beaucoup pleurer, surtout le sien.


  • Paix à son âme.
    Je connais bien sûr de nom, sa musique un peu moins même s’il passait à la radio (suite à des festivals) n’étant pas une specialiste du jazz.


  • #1904285

    Triste nouvelle

    Vive le grand esprit, celui qui anime les poétes, les peintres, les acteurs... Qui renait de ses cendres, qui force le respect, et devant qui les faibles se repentent

    Présentement en train d’écouter un live de Zappa et Captain Beefheart de 1975 "Bongo Fury". Il va falloir faire un crochet par l’hexagone et le groupe Magma avant de retourner explorer le grand underground americain. Je salue l’équipe de ERFM. 


  • #1904297
    le 20/02/2018 par Theusz Hamtaahk
    Disparition du violoniste de jazz Didier Lockwood

    Une des meilleures périodes de Magma. Il a rejoint Réné Garber, Michel Graillier et Faton Cahen dans les musiciens de la Zeuhl Wörtz Kosmïk. Mon frère a eu la chance de finir son apprentissage musical au sein de son école entouré des plus brillants musiciens de France comme professeurs. Je vous conseille sa version de "My favorite thing" de John Coltrane avec Christian Vander à la batterie. Un délice auditif...

    Hür Stöht Malawëlëkaahm !

     

  • #1904300

    Didier Lockwood, Henri Texier, Michel Portal.... un beau souvenir


  • #1904302

    En plus de son immense talent et sa virtuosité , Didier Lockwood était un formidable "passeur" un "partageur " grâce à son école de musique il à fait découvrir le Jazz (merveilleuse musique d’hommes libres) à toute une génération de gamins !
    Assurément une grande perte pour le Jazz et la musique généralement !
    Il aimait toutes les Musiques !


  • #1904307

    Lockwood mort à 62 ans... J’en ai pleuré en l’apprenant à la radio hier matin. Le lyrisme, le phrasé à la complexité sans fond, les audaces harmoniques, la joie, le chant du cœur au cœur... nous le perdons trop tôt.


  • #1904308

    Hür !

    Le meilleur hommage que l’on puisse rendre à Stöth Malawëlëkaahmn, incarnation magmaienne de Didier Lockwood est encore d’écouter le double album live "Hhaï" de 1975 et en particulier "Mëkanïk Zaïn", morceau de près de 19 minutes extrait de l’inénarrable "Mekanïk Destruktïw Kommandöh" (https://www.youtube.com/watch?v=PMt...) ou la version intégrale live de "Hhaï" dans l’album Retrospektïw III de 1981 (Dieu merci j’y étais !!)
    https://www.youtube.com/watch?v=a9c...

    Theusz fennh (le temps des larmes)


  • #1904325

    Tout comme John Abercrombie l’été dernier, un grand musicien de jazz s’en va.
    Quant à ceux qui se permettent quelques remarques sur telle ou telle musique intéressante, ou pas, entendons que comme toutes les industries, l’industrie de la musique n’est que de la soupe avariée, il faut sortir des chemins communs et s’éduquer l’oreille pour découvrir les perles de musiques dites "sérieuses".
    Un seul exemple, les rolling stones ou autres beatles n’ont jamais produits de musique intéressantes,... et encore moins sérieuses.
    Pour une des références rock il faut se tourner vers Mr Frank ZAPPA ,meilleur compositeur que notre planète ait connu pour le XXème siècle. Merci ER pour cet article, (en sus du reste).
    Et soit-dit en passant, se pencher sur MR Frank ZAPPA l’homme, celui-ci avait les idées très lucides sur notre monde ici bas, de plus il dénnonçait !! Un grand homme dont la mémoire et les pensées au travers de sa musique ne demandent qu’à être connues du plus grand plublic, cela contribuerait également à l’éveil ou réveil des consciences ! Ce qui lui a valu nombreux ennuis aux états unis d’AMNESIKA par ailleurs-

     

    • #1904396

      "fabrice"
      "Mr Frank ZAPPA ,meilleur compositeur que notre planète ait connu pour le XXème siècle".

      Il faut arrêter avec ces phrases qui ne veulent rien dire ! Zappa est un des compositeurs marquants de ce XXème siècle oui bien sur , mais parmi quelques autres ! Ravel, Stravinsky, Gershwin , Mingus , Monk , Ellington , Davis , et ............... !
      La musique n’a pas besoin de ce type de compétition stupide ! Tout du moins la bonne Musique !

      Amicalement ! (une vie sans Musiques est inconcevable)

       

    • #1904408

      "fabrice"

      Sans oublier que Zappa vouait une véritable admiration pour Edgad Varèse (lui aussi compositeur du XXème siècle !
      Alors qui le plus grand ? Zappa ? Varèse ?

      Amicalement !


    • #1904653
      le 20/02/2018 par profchaudron
      Disparition du violoniste de jazz Didier Lockwood

      Didier Lockwood... ce génie. Comme Zappa oui.
      Petite perle non mentionnée "Les contes du singe fou - Clearlight"
      https://www.youtube.com/watch?v=soZ...
      Pas de Jupiter à la messe pour ceux la.
      REP


  • #1904341
    le 20/02/2018 par Supermouslim
    Disparition du violoniste de jazz Didier Lockwood

    Stupéfiant...tt bonnement génial.


  • #1904342

    Magma est grand, Magma est indomptable, énergie tellurique inépuisable !

    RIP Didier Lockwood...


  • #1904362

    Quelle tristesse ! J’ai découvert le son du violon de Didier Lockwood sur l’album "Fusion" avec C. Vander, J. Top et B. Widemann, une perle dans le genre.
    Pas étonnant de trouver des fans de Magma sur E&R,
    Mes amitiés à Pierre Jovanovic qui est également grand amateur de Magma ... et sans doute de Lockwwood.


  • #1904403

    Il s’en est allé rejoindre les musiciens français au paradis du jazz pour un boeuf endiablé... cette musique est trop méconnue et plutôt que de critiquer, certains feraient mieux d’écouter sans apriori, le temps à l’oreille de s’habituer à cette note bleue si envoûtante qui bouleverse le coeur et l’âme !

    https://www.youtube.com/watch?v=XX_...

    Le respect des morts, la décence ont totalement disparus avec cette ère de l’éjaculation précoce de la pensée commentatrice, et pourtant comme disait Camus, un homme ça s’empêche, à défaut de se retenir !

    Les praticiennes en rééducation périnéale ont de beaux jours devant elles, au fait si ER pouvait nous donner des news du cas Sarko...

    Je vais laisser la parole à Audiard qui disait que les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît !

    La palme revenant à nos politocards totalement zombifiés avec l’actuel roi wauquier !!!


  • #1904498
    le 20/02/2018 par Douve Opaque
    Disparition du violoniste de jazz Didier Lockwood

    J’étais persuadé qu’E&R en ferait un article.
    J’étais même persuadé que la rédaction prendrait 2 ou 3 jours pour le faire.
    En vérité, Didier Lockwood a tout fait :
    Du classique pur et dur au jazz noir "bebop", du jazz manouche à la "fusion électrique" (ce qui implique le rock, le funk, jusqu’au zouk... que les sceptiques me contredise, il a même déjà fait intervenir un DJ scratcheur sur un de ses albums, et Dieu sait que ce n’est pas de la merde)
    Ce mec aurait joué n’importe quoi avec n’importe qui, au plus haut niveau.
    Je suis consterné par certains jugements dans les commentaires, à peu près autant que rassuré par la visible connaissance affutée de l’univers de Magma, groupe monolithique qui ne fera vraiment parler de lui qu’au siècle prochain, tant celui-ci est hanté par une obscurantiste ignorance.
    Malheureusement, le décès de M. Lockwood n’aura fait "tilt" que pour moins d’1% des moins de 30 ans.
    Il en avait 62, mais était aussi jeune dans ses yeux que dans ses jambes, dans ses doigts... Il enchainait les concerts explosifs et conceptions d’albums audacieux.
    Il est mort subitement dans la nuit suivant sa dernière représentation.

    Que faisiez vous en 1974 ?
    Qui parmi vous, sera au top de son activité quelques heures avant un décès naturel ?

    "Stop before you’re done", disait Miles Davis ;
    Il est parti de la façon la plus belle qui soit, sans imposer à ses enfants d’assumer une mémoire incontinente.
    Cette disparition devrait être une leçon pour ceux qui se croient suffisamment forts et intelligents pour émettre des appréciations négatives.
    Didier Lockwood était un homme incroyablement humble et simple, il aurait été incapable de faire autre chose que de vous tirer vers le haut.
    Tous mes hommages à ses proches.
    À la vie, à la mort, et après...


  • #1904536

    Si vous ne connaissez pas, écoutez l’album "The Kid", si possible en vinyle.
    Un enregistrement de 1983, la grande classe.


  • #1905162

    Bien triste nouvelle.
    Tous les grands musiciens nous quittent. Eddy Louiss partit en 2015 dans l’indifference generale de nos elites culturo-mondaines
    Bientot il nous restera plus que Nique Ta Mere et Booba ...
    Merci aux ERiens pour les conseils d’ecoute
    Je disgresse mais on pourrait s’inspirer du Kobaien pour contourner la censure sur le net...


Commentaires suivants