Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Afghanistan : le Kremlin livre-t-il des armes aux Taliban ?

Après le 11 septembre 2001, la situation de l’Afghanistan libérée des Taliban était claire. Le pays était sous l’influence de la grande puissance qui avait rendu le changement de régime possible, à savoir les États-Unis. Mais l’incapacité américaine à stabiliser le pays, avec une rébellion dont plus personne ne peut nier l’importance, a changé la donne. On constate que la Chine s’implique, de plus en plus, dans la recherche d’une solution au conflit qui ronge son voisin. Mais c’est une autre puissance qui semble, ces derniers temps, avoir une influence non négligeable sur les destinées afghanes : la Russie. Comment comprendre la politique du Kremlin en Afghanistan ? Livre-t-il des armes aux Talibans ? La réalité est plus complexe.

 

Le leadership américain est unanime. Le chef des forces armées américaines en Afghanistan, le général John Nicholson, le général Curtis Scaparotti du CENTCOM, et le secrétaire d’État Rex Tillerson, ont tous les trois affirmé, pendant l’année 2017, que la Russie fournissait des armes aux Taliban. Des accusations également mises en avant par des officiels afghans : ainsi, Javid Faisal, le porte-parole du chef de l’exécutif à Kaboul, et le numéro 2 du gouvernement d’union nationale, Abdullah Abdullah, ont confirmé que des armes russes se retrouvaient dans les mains des rebelles dans l’ouest et le nord du pays. Pire encore : au-delà d’armes fournies aux Taliban, les services de renseignement russes auraient, par exemple, aidé les rebelles à prendre Kunduz en 2015 et 2016, aux dires de certains responsables afghans.

[...]

Il y a bien des armes russes en Afghanistan… mais celles qui ont été mises en avant, notamment par CNN, datent principalement de l’époque où les Soviétiques occupaient le pays. Ces armes étaient d’ailleurs déjà présentes dans le pays avant 2017, un fait connu de tous. Mais avant cette année, pourtant, pas d’accusation contre la Russie ; et les rumeurs répandues alors à Kaboul parlaient plutôt d’un marché « armes contre héroïne » au Tadjikistan, tenues par des mafias centrasiatiques et russe, plutôt qu’une quelconque machination supposée du Kremlin.

[...]

L’accusation contre la Russie est donc réfutable ici, en tout cas à partir des sources ouvertes à disposition. Par contre, ce qui est vrai, c’est que l’approche russe des Taliban a sensiblement évolué : Moscou les accepte maintenant comme des acteurs politiques avec lequel il faut parler pour stabiliser l’Afghanistan. Ce n’est pas un bouleversement soudain : en fait, le Kremlin avait déjà établi un contact avec les rebelles afghans actuels en 2007, pour discuter du trafic de drogues passant par l’Asie Centrale, et faisant des ravages en Russie.

Mais maintenant, on sait que les discussions vont bien au-delà de ce problème : les services russes ont échangé des informations avec les Taliban sur les militants affiliés à « l’État islamique » ; et Zamir Kabulov, envoyé spécial de Poutine pour l’Afghanistan, est allé jusqu’à dire que les intérêts russes « coïncident objectivement » avec ceux des Taliban, notamment dans l’optique de la lutte contre Daech. On notera que c’est justement entre 2016 et 2017 que cette nouvelle approche a été mise en avant très ouvertement par Moscou. Les accusations sur l’armement russe supposé avoir été fourni aux Taliban pendant l’année 2017 ont donc eu lieu dans ce contexte diplomatique particulier.

Lire l’article entier sur asialyst.com

Invincible Afghanistan ? Voir sur E&R :

Sur la machine de guerre et de désinformation américaine,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Réponse du berger à la bergère : entre 1979 et 1989 les US ont livré des armes et surtout des missiles Stinger aux talibans, missiles qui détruisaient les hélicos (333 !)et certains avions (114 !) russes . (source : Wiki) .

     

    • Que se soit dans un sens ou dans l autre , les talibans sont chez eux alors qu ils buttent les assassins tueurs de traditions et des cultures qui sont l homme dans toutes ces particularités et que les usa éliminent comme pour les indiens , le monde est devenu le nouveau terrain de jeu pour l idéologie et la mission demoniaque des us sion . Orwell que certain croyait imaginer l union soviétique (urss), avait plutôt une vision de l empire atlanto-sioniste a son but ultime finale qui est la description de 1984 et jours après jours la transformation se fait .