Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Docteur Renaud et mister Sionard face à Patrick Bruel sur France 2

Il n’y a pas d’âge pour faire techouva

Renaud, à qui France 2 a consacré samedi 17 décembre 2016 une soirée somptueuse, Merci Renaud, avec pléthore de people dans un décor digne d’Hollywood, a choisi le mensuel féministe Causette pour faire son coming out sioniste. Une déclaration d’amour à la communauté juive ou au lobby sioniste – ça n’est pas très clair mais ça revient au même – qui contraste avec ses prises de position gauchistes propalestiniennes auxquelles il avait habitué son public populaire.

Palestiniens et Arméniens
Témoignent du fond de leurs tombeaux
Qu’un génocide c’est masculin
Comme un SS, un torero
(Miss Maggie, 1985)

 

Pour voir la vidéo de la soirée, même si personne n’a repris Miss Maggie, aller sur le site de France 2.

 

Oui mais voilà, la Palestine, les enfants armés de cailloux contre les chars de Sharon, c’était dans les années 80. Après, le lobby en question lui fera une guerre, plus ou moins larvée, dont Renaud sortira perdant, comme dans son combat contre l’alcool.

D’ailleurs, dans l’émission du service public, il semblait avoir la tête ailleurs, dans un verre pour ainsi dire. L’alcoolisme est une maladie, on le sait tous. Quand on ne peut plus s’arrêter de boire, il y a un risque de sombrer moralement, et parfois, de faire ou de dire des bêtises. Alors, le néosionisme de Renaud, dommage collatéral de son alcoolisme, ou évolution naturelle d’un chanteur qui n’a jamais été réellement de gauche anti-impérialiste ?

Sa chronique dans le mensuel Causette ne laisse hélas pas de place au doute (n’hésitez pas à zoomer pour bien lire la colonne de droite et accrochez-vous) :

 

Si le zoom perd en précision, ne vous inquiétez pas, nous avons pensé à tout, et agrandi la colonne de droite en question :

 

Un amour tardif mais apparemment très pur, très spontané.
Du côté de la télé, la soirée était coprésentée par Patrick Bruel, un « ami » de Renaud. Petit aparté : Renaud a déclaré sa flamme aux femmes dans plusieurs chansons (« Femme je t’aime parce que », ainsi commençait Miss Maggie), arguant que les hommes font la guerre et les femmes des enfants, que les hommes sont des salauds et les femmes des victimes. C’est assez simplet, mais la philosophie de Renaud peut se résumer ainsi. C’est pour cela qu’il a travaille désormais pour Causette, un journal auquel il avait déjà exprimé son admiration (ce sont des femmes qui le font, mais pas qui le dirigent).

Et cela tombe bien puisque Bruel, qui interroge Renaud à la télé, lui aussi prend la cause des femmes à bras-le-corps : le chanteur prosioniste a participé à la campagne contre la violence faite aux femmes en posant avec du rouge à lèvres. Les gens qui connaissent le show-biz ont dû bien rigoler, et parfois jaune. Mais laissons là ces petites mesquineries, et applaudissons la rencontre de ces quatre grands (sociétaires) de la chanson. À une autre époque, il y a 48 ans, le 6 janvier 1969, Brel, Brassens et Ferré, du lourd en termes de poésie chantée, se rencontraient à l’instigation d’un jeune journaliste de RTL, François-René Cristiani.

 

 

Toute comparaison avec Benabar, Renaud, Bruel et Clerc serait fortuite. Le monde de la chanson (qui rapporte) est petit, et les grands sociétaires de la SACEM appartiennent tous à la même famille, d’une certaine façon. Lorsque Bruel et Benabar rappellent à Renaud que la chanson Mistral gagnant a été élue chanson du siècle par les Français (il faudrait retrouver ce référendum), Renaud bredouille que c’est « de la petite bière » :

JPEG - 106.7 ko
Benabar, Bruel et Clerc entourent Renaud

Bruel : C’était la quatrième chanson et je tombe sur ce chef d’oeuvre qu’est Mistral gagnant, si si si, un chef d’oeuvre, et je pèse mes mots !
Benabar : Une chanson qui a été élue chanson préférée des Français de tous les temps, ce qui est plutôt un gage de qualité.
Renaud : De tous les temps, c’est largement exagéré, quand on pense à l’oeuvre de Brassens, à l’oeuvre de Trenet, à l’oeuvre de Ferrat, avec des chansons comme Le Temps des cerises, Nuit et Brouillard de Jean Ferrat, Mistral gagnant c’est de la petite bière.

Quelle leçon d’humilité ! Et puis, cette courageuse citation de Nuit et Brouillard, complètement d’actualité...
Voilà, c’était Docteur Renaud qui revient à la télé en Mister Sionard, mais il n’y a sûrement pas de rapport. Les observateurs sociologiques noteront le pont entre le féminisme affiché du chanteur et son sionisme tout neuf. On entend d’ici les moqueurs qui diront que Renaud s’est humilié en public et a fait techouva, c’est-à-dire sa repentance après sa chanson sur la Palestine, qui date pourtant de plus de 30 ans. Et alors, Vichy et Auschwitz aussi. Il n’y a pas d’âge pour la techouva.

 

Finir en musique avec Kontre Kulture Musique

 

Renaud revient, avec sa bande, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • les "héros" de ma jeunesse perdent leurs masques, et c’est pas beau à voir...

    il y a peu, j’apprenais qu’il n’a même pas grandi en banlieue...

    maintenant, le judaïsme ?!

    tout fout le camp, sauf Balzac et Rachmaninov

    Geof’, communiste

     

  • L’époque de « La bute rouge » est terminée. Mister sionard bientôt au dîner du crif.

     

  • Tout s’explique.

    Je me demandais dernièrement pour quelle raison on nous ressortait avec autant d’insistance cette épave.

    Ben voilà...

     

  • #1626233
    le 18/12/2016 par OuC’estQu’JaiMisMonFlingue ?
    Docteur Renaud et mister Sionard face à Patrick Bruel sur France (...)

    Renaud ? C’est l’effet Valls ! Un coup j’te plante des arbres pour la Palestine, le lendemain je suis éternellement attaché à autre chose, quand même, merde et quoi ! M’étonnerait pas que ce has-been imbibé chante bientôt en hébreu. Bon, en même temps, çà le regarde. Pour la suite, je lui déconseille d’aller en banlieue lorsque cette dernière deviendra rouge. Bref, Renaud c’est mort, il est récupéré.


  • D’habitude c’est les artistes débutants cherchant a percer qui lèchent les bottes du lobby ; A son age avec le peu de perspectives qu’il a ,il ferait mieux de penser a sa dignité

     

    • "On" lui a peut-être vendu une assurance vie avec cryogénisation et foie neuf en option... Ou encore un conseil d’Edwi affin d’éviter de voir surgir des choses trop privées dans la Belle Press ?.. Avec eux, tout est possible. Perso, je n’ai jamais blairé ce type. Je n’ai jamais écouté un seul de ses albums, pas même une de ses chansons en entière. Un rejet naturel(?). En faite, j’ai toujours méprisé la pop pour ce qu’elle est. Du matraquage neuro-sensoriel de mauvais goûts. Je n’ai jamais compris les fans de cette culture de bofs. Du punk à la MBK 103, je crois que j’étais trop pauvre pour ces choses là... Il fallait payer pour n’importe quel style. Même pour avoir l’air punk, il fallait passer par des boutiques...
      Donc... Renaud ? Il est encore vivant ? Il veut porter la kippa(?) Je crois que le cloaque c’est ça. Le monde du faux tout entier, Pierre Manuel Séchan son porte-parole !


    • Cela fait un sacré bout de temps que la communauté toute puissante l’a mis au placard suite justement à ces prises de positions non conformes au lobby dirigeant , ( la dépendance alcoolique n’étant qu’un prétexte ) , les mêmes l’ont ramené à " la bien pensance " et vont le sacraliser avant sa fin ! Quant à la dignité : dans ce monde du " showbiz " , elle est à "géométrie variable " et je rajouterai trés fluctuante ! ( on apprend à des talents - ou pas d’ailleurs - à cultiver un ego surdimentionné pour attirer toujours davantage un public qui doit croître et sert à remplir les poches de tous ceux qui les entourent , quand ceux ci déraillent ou ne suivent plus les codes , ils sont éjectés et comme ils ne savent plus vivre hors de leur bulle , ils disjonctent .) et éventuellement on va les rechercher quand IL on fait acte de contrition , et qu’ils pourraient ré-remplir une dernière fois les " frigos " gratos !! ... aïe , aïe , aïe , mon frrèr’ on va pas te laisser tomber , heureusement qu’on est là !


  • Opinion d’un ancien "poteau" a propos de la conversion.
    Renaud, ce n’est pas elle (conversion) qui est gênante, mais la raison de celle-ci, l’intérêt artistique qui n’a plus rien d’un art, desormais.
    Vu que tu es propriétaire d’une jolie maison, 2.000 euros/mois te suffisait pour vivre, et t’empêcher de (re-)plonger dans la defonce. Mais t’a choisi l’impensable, l’infaisable, ........LA TRAHISON ULTIME.
    En passant, évite de nommer les (pauvres palestiniens) de palestoche comme si c’étaient tes copains, car en ces termes, tu en a perdu des tonnes.....mec !!!
    Bonne chance ave les lâches......quand même.


  • "A l’origine les Boozefighters étaient une bande de motards style Hells Angels qui luttaient contre toutes les addictions notamment contre la bière..."
    Dès le départ, des conneries grosses comme lui, tout est faux là-dedans. Quant à la seconde partie du texte, no comment. Faut vraiment être au bout du rouleau pour en arriver là...

     

    • Les Boozfighters (adeptes de la bibine) ont pour emblème une bouteille de bière et ont été rendu célèbre en 47 à Hollister,Californie par la gigantesque murge à moto qui a fait les gros titres des journaux et inspiré le film "l’équipée sauvage" avec Marlon Brando.... !!!

      toutes les addictions qui empêchent de rouler sont proscrites dans les clubs motos..ça n’interdit ni la fête ni la bière...bien au contraire !


    • à Spirit :
      Les membres fondateurs des Boozefighters étaient des pochtrons qui roulaient à moto, et leur emblème n’est pas une bouteille de bière mais de Cognac (de mémoire). Je ne sais pas où Renaud va chercher cette "lutte contre les addictions".
      Quant à la comparaison avec les Hells Angels, comment dire ?... Lol. Les actuels Boozefighters sont des moto-clubs de cinquantenaires bien propres sur eux qui se déguisent pour se la jouer MC 1%. Bref, je le répète, tout est faux là-dedans.
      Mais enfin, bon, on est dans Causette ! Ce journal lui-même est une blague.


  • On aurait dû demander à Renaud comment on dit " c’est de la petite bière" en hébreux, lui qui se régale à apprendre quelques mot d’hébreux.

    Qui regarde encore la télé de nos jours ?

     

  • Renaud est d’une tristesse, ces chanson resteront gravées dans ma mémoire, mais il n’a pas le droit de se prosterner devant qui on sait, alcolo ou pas, il n’est pas encore mort, il veut la reconnaissance de son vivant, il ne lui reste plus que ca...dommage.


  • Il est protestant rien d’étonnant donc à tout ce cirque.

     

  • #1626273

    Ce qui est écœurant ce n’est pas le fait qu’il fasse amis amis avec des bikers de lumière c’est surtout qu’il reprenne les poncifs malhonnêtes des sionistes à savoir un pro palestinien est un antisémite qui s’ignore.

    Apparemment il a plus bu qu’il n’a lu ces 20 dernières années, il n’y a pas photo l’alcool est la pire des drogues, elle rend con systématiquement.

    Et puis la tirade sur les deux états qui sert uniquement à phagocyter un hypothétique état sur Jupiter avec Tombouctou comme capitale, c’est vraiment dégueulasse soit par lâcheté soit par ignorance.

    On aurait bien aimé l’avis de Brel, Brassens et Férre sur le sujet, ce seraient-ils mieux comportés, pas sur non plus, on a tendance à trop idéaliser gens , pour l’instant il n’y a que le patron d’E&R qui est droit dans ses bottes, même Dieudonné à levé le pied.

     

    • Je suis d’accord avec vous , il faut attendre de voir l’évolution d’un artiste jusqu’à la fin de sa vie et Renaud et d’autres ne dérogent pas à la règle...

      La vie change un homme en bien ou en mal et surtout on mesure le degré de sa fragilité ou de son courage seulement face à l’adversitén, n’est pas Soral qui veut..

      Renaud aurait dû mourir dans sa gloire comme les autres courageux téméraires ( Couluche , Balavoine.. )

      Lui malgré son alcoolisme et sa petite virilité n’a pas supporté les vicissitudes de la vie, il a faillit jeter l’éponge à un moment donné et puis non il a survécu tel un parasite ou un microbe résistant malgré les déboires , il est encore là quand d’autres sont morts depuis fort longtemps ( ha Oui il y’a encore Jonny.. )

      En général ce sont les meilleurs qui partent avant donc tout s’explique, Renaud est un naze un chanteur de variété pas mieux que Bruel/Benguigui d’ailleurs, donc qui se ressemble s’assemble. !

      Qui écoute Renaud de nos jours.. ?!

      Alors son ralliement au sionisme ne me choc pas tant que Cela , je l’ai jamais cru sincère dans ces prises de positions de l’époque et je pense qu’il ne l’est pas plus maintenant peut importe ses sois disant affinités avec la communauté qui fait apparemment peur à Beaucoup de personnes ( surtout aux lâches )

      Rennaud il y’a belle lurette que tu aurais dû claquer au moins tu serais rester aux yeux de Beaucoup un chanteur énervé ta ta ta ...

      Dommage tu a survécu, donc tu crèveras stupidement dans ton lit ou bourré par la honte d’avoir vécu aussi longtemps...

      Bon vent...


  • Ben ça alors ! Le voici qui a découvert le Graal, j’en reviens pas


  • J’ai vu dans une grande surface une bd sur mister Renaud, je ne sais pas si d’autres l’on vu, mais j’ai trouvé ça affligeant, ça commence par une manif je suis Charlie où il embrasse un crs.... Il est tombé bien bas....pour moi aussi Renaud j’oublie.


  • Le showbiz français est vraiment insupportable avec ces émissions mielleuses, tellement mièvres, où chacun y va de sa petite parole complaisante, dans une immense partouze mollassonne de branlettes mutuelles... une ambiance horrible de flagorneurs en grande partie modelée par la druckerisation des "artistes" français et dont l’émission Vivement dimanche en est l’illustration paroxystique....
    Quand on les compare à Brel, Brassens, on voit bien cette platitude navrante qui caractérise les "artistes" français, ils n’ont aucune profondeur d’esprit, ils sont abrutis par leur mode de vie de bobo, par le star system...

     

    • Je n’aurais pas pu dire mieux, même si j’avais voulu.A propos de Renaud, cependant, je ne peux pas me résoudre à l’enterrer définitivement, mais là c’est juste la nostalgie qui s’exprime ( concert au Zénith de Paris en 1979, si ma mémoire n’est pas trop à la ramasse..)


    • J’ai aussi immédiatement pensé à Drucker. Je me rends compte seulement maintenant du mal qu’il a fait au milieu musical français. Aucun élitisme justement : tout se vaut tant que ça rapporte, donc je ne me fache avec personne, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
      Affolante prise de conscience de ce robinet d’eau tiède.


  • il semble que faire techouva soit de moins en moins rentable. Slate a publie un article qui dit qu’israel aurait des problemes economiques :

    extrait Le déficit de la balance commerciale s’explique en grande partie par une baisse des exportations d’armes. Ainsi, la brouille avec la Turquie, qui se fournissait uniquement auprès des industries israéliennes, a grevé une source essentielle de financement de l’industrie militaire. Israël est loin de talonner la France, comme en 2009, à la quatrième place des exportateurs d’armes. Les amitiés politiques, souvent sécuritaires, passent aussi par la vente d’armement.

    La guerre contre le terrorisme n’a pas eu d’impact sur les entreprises israéliennes à l’instar des années 2009/2010 qui avaient vu les ventes d’armes israéliennes grimper en flèche. Or la vente d’armes consolide la sécurité d’Israël en créant des amitiés politiques et en finançant les industries indispensables du pays. C’est le cas avec le Brésil, l’Inde et le Mexique qui sont devenus les plus gros clients d’armes israéliennes

    Moi qui croyait que israel c’etait comme les migrants ou les homosexuels,ils n’avaient jamais de problemes,ils fesaient toujours tout bien...ou alors faut "retondre le gazon" pour refaire un peu de pub afin de remonter les exportationsd’ armes...


  • Arretez de faire chier Renaud son oeuvre témoigne pour lui, on voit qu’il est pas heureux de cette soumission, la pression a etée trop forte facil de parler quand on est pas à la place des gens, il a pas appelé à la guerre civile il apprend l’hebreux, c’est quand meme la langue d’Abraham libre à lui, courage Renaud je sais que t’as jamais eté et que tu sera jamais la merde pour laquelle on a toujours tout fait pour te faire passer.

     

    • Je suis de votre avis"morales".
      Renaud a contribué par ses chansons à faire découvrir la poésie aux jeunes générations de banlieusard des années 75.
      Le personnage a particulièrement été dévasté moralement après la mort de son ami Coluche, en 1986.
      Pour le rappel Renaud a fait partie de l’équipe du « Café de la Gare ».


    • Son "œuvre " ! faut quand méme pas exagérer ,c’est pas Mozart , ni Baudelaire
      Quelques chansons marrantes ne font pas une œuvre Je ne comprend pas pourquoi les foules s’attachent à ce point à des inconnus du showbizz au point de s’émouvoir de leur sort
      Après avoir joué le skipper le voici en Biker après avoir été pro Palestinien le voilà prèt pour le judaisme Tout est bon pour se couler dans le sens du fric .Si au moins il utilisait l’argent qu’il gagne pour se payer une cure de desintoxe et un tour chez le psychanaliste (Faut pas jouer les rebelles quand on ne croit pas ce qu’on raconte car ça tue l’ame ) .
      Je ne lui souhaite que de s’en sortir .


    • Tout à fait d’accord avec Morales et Alois. Il n’a plus la niaque pour lutter, et finalement, à quoi bon ! Sa dégringolade est le résultat de grandes souffrances, mais comme tout idéaliste, ils sont les plus fragiles.


    • rectification : je ne suis pas d’accord avec Alois, je voulais dire Antidote.


  • Il a oscillé , lutté , résisté longtemps ; enfin il cède à sa pente naturelle : la choix du plus fort . Il chasse de race .


  • Ça s’appelle une démence précoce, pas étonnant avec des litres de pastis par jour, enfin faut pas trop tirer sur une ambulance, pathétique, faut dire à sa décharge intellectuellement il était pas trop armé.
    Paix à son âme.


  • L’abus prolongé d’alcool altère les fonctions cognitives ; notamment la mémoire et le discernement. Renaud par un oubli manifeste de ses engagements du passé semble en faire cruellement les frais.. à moins qu’à l’instar de ses confrères du showbiz en baisse de talent et de notoriété, il en soit réduit à un lamentable baissement de pantalon et retournement de veste à la gloire du sionisme dominant dans le milieu des médias officiels.. ?


  • À propos de musique, le dernier des Rolling Stones est un petit bijou ! Pas fan, mais celui-là est bon. Du blues avec la qualité moderne et un Mick Jagger à la voix nette et précise, étonnant pour un papy... comme à ses débuts... Album qui revigore, je recommande !


  • C’est sur que Renaud etait le plus acharné des anti-sionistes. Les exemples sur YouTube pullulent.
    Clash avec Timsit sur la Shoah, https://www.youtube.com/watch?v=EIk...
    Clash avec Guy Besos sur la Palestine https://www.youtube.com/watch?v=bXV...
    etc...
    La vieillesse conjuguée avec l’alcoolisme est un naufrage


  • Le fait que l’émission fut co-présentée par Bruel est parfaitement logique : cet ultra-sioniste multimillionnaire cherche en permanence et par tous les moyens à attirer l’attention sur lui. Son hystérie égocentrique étant là pour essayer de palier un héritage artistique particulier : Bruel est à la musique ce que le nanar est au cinéma, ou ce que Flunch est à la gastronomie. Il est même allé jusqu’à "profiter" de la disparition de Bowie pour lui rendre un hommage des plus calamiteux, des plus inaudibles qui soit dans toute l’histoire de la chanson : "Life on Mars", version Benguigui est un désastre qui m’a provoqué un sacré fou rire.
    Quant à Renaud, il s’est fait berner par des gens qui l’ont eu à l’amitié, à l’affectif. On le lui pardonnera. Le pauvre a complètement perdu sa voix, n’en articule plus une. Son retour, salué en grandes pompes par une armada de lèche-culs est consternant. Cela dit, il reconnaît lui-même qu’il n’arrive plus à chanter. Au moins, il est lucide.


  • Puisqu’il apprend l’hébreux, j’espère qu’il sera encore de ce monde quand il attaquera le Talmud en version originale, il pourra ainsi nous dire ce qu’il pense de tous les passages haineux sur les goyim.


  • Fin de carrière pathétique pour un authentique artiste français. Renaud léchant les bottes de Sion pour continuer à avoir les moyens de se bourrer la gueule. Qui l’aurait cru ?


  • Renaud a fait "techouva" et bruel en a fait "ses choux gras".......

     

    • Il fait ses choux gras de tout, y compris de ceux qui disparaissent. "Tout et n’importe quoi, l’important c’est qu’on voie ma gueule" a toujours été sa devise. Sa voix éraillée de pleureuse gauchiste idéaliste masque le grand actionnaire de Winamax, joueur de poker affuté dont le moteur des choix artistiques reste l’oseille, tout comme El Malette et Arthur. Mais il ne le dira jamais. Il continuera de vouloir se faire passer pour un modeste saltimbanque rebelle qui parcourt les routes avec sa guitare.


    • Bruel bientôt à l’affiche au côté d’Elsa Zylberstein dans une adaptation du " sac de billes " de Joseph Joffo, à base de trains, de collabos français et d’heures les plus sombres. À croire que ça ne s’arrêtera jamais.


  • La vieillesse est un naufrage. Encore plus violent lorsqu’il ne s’agit pas d’eau mais d’alcool.


  • Le problème est le lumignon qui a publiquement besoin de Renaud déchu pour briller.



  • Michel m’a offert ma Torah, que j’attaquerai bientôt...




    Vivement que l’on t’offre un exemplaire, même "edulcoré", du talmud, afin que tu puisse de rendre compte par toi même de ta vrai valeur aux yeux de tes amis.

    L’alcoolisme, arrivé à son âge ; ça te laisse quasiment sans cerveau, ce qui n’est pas des plus flatteurs par rapport à ses amis, quant on se dit qu’il faut finalement perdre la raison pour se renier, et de cette manière. C’est devenu une coquille vide qui cherche un sens à ce qui reste de sa vie. Triste épilogue s’il en est.

    Cet article me met vraiment mal à l’aise, étant jeune (et un peu con), j’aimais vraiment son ton (faussement) révolté et un petit peu incorrect politiquement. Je lui ai finalement dit adieu à la fin de mon adolescence et fut un peu surpris de le voir réapparaitre après les quelques années de sa première absence. Je ne sais pas ce qui est pire : se perdre dans l’oubli et l’anonymat ou devenir ce qu’il est devenu.


  • Si il a eu des textes, parfois, sympas, il en a eu d’autres qui n’encourageaient pas franchement à la modération concernant la consommation de stup ou d’alcool...et face à un public juvénile...
    Quand à ses nouvelles prises de positions, cela me rappelle un texte de Brel, sur les bourgeois qui en vieillissant...sont comme les ...

     


    • Si il a eu des textes, parfois, sympas




      Quelle condescendance !



      il en a eu d’autres qui n’encourageaient pas franchement à la modération concernant la consommation de stup ou d’alcool




      Je vous invite à écouter la Blanche et dites moi s’il incite à la consommation.


  • Moi,j’t’aimais bien Renaud .Tu ma accompagné toute mon adolescence,depuis "Place de ma mob" jusqu’a beaucoup plus tard "Miss Maggie".On jouais beaucoup de tes morceaux à la gratte avec des potes.Aujourdhiu 52 piges,je tombe de haut.
    T’a pas arreter la tise mec et voila ou t’en est.La prochaine etape c’est quoi ?
    Tu vas te faire couper le bout du gland et tu vas danser comme De Funes dans Rabbi Jaccob ?
    Bonne route quand meme,mais adieu cammarade.


  • J’étais fan, si l’on s’en tient à l’engagé qu’il a toujours prétendu être, j’en déduis qu’il est parfaitement conscient de son nouvel engagement pro sioniste. A mon sens il rejoint la bande de pistonnés qui nous coûtent une fortune en redevance ou toutes autres productions de films débiles.


  • Cela fait bien longtemps que les paroles de Miss Maggy ne sont plus"Palestiniens et Armeniens temoignent...".En concert ou en play back a la tv,c est desormais"Palestiniens,juifs,Armeniens temoignent...".Licra(sse) quand tu nous tiens...
    De meme,les paroles d origine de 113eme cigarette sans dormir d’Hubert Felix Thiefaine etaient"Mais ils revent d etre en helico a s’faire du Negre et du youppin...".Or,c est devenu"...A s’faire du Negre et du Tonquin...".Licra(sse) tu nous tiens bien.. !
    D’ailleurs en parlant de la Licra(sse),je me rends compte avec effroi que j’ai omis de mettre des majuscules a"juifs" et a"youppin" alors que j’en ai mises a"Armeniens","Tonquins"et"PALESTINIENS".
    Je tiens a preciser que ce ne sont pas les gens d’E & R qui ont,malicieusement transformé les majuscules en minuscules.Il s agit bien d une erreur de ma part.Je precise car on a vu des procès pour moins que ca.Je suis responsable mais pas coupable,comme l’a dit le grand homme.J’ai essayé de rectifier les lettres en question mais,ô helas !,une crampe generalisee saisit mes doigts,ma main,mon bras a l’instant meme.J’espere que la Licra(sse) et la Pleurniche feront l economie d une plainte au pauvre RSiste(de RSA)que je suis et qui se repends deja.Techouva !Techouva !Techouva !
    ’oilà.C est tout.
    Bien a E.R et son As !


  • J’adore le " RENAUD, merci ! " de l’inénarrable Bruel. Traduction : " C’est bien, t’es une bonne gagneuse ".


  • ’Comme un enfant perdu". Il nous donne la clef dès le début. Son problème est qu’il aime secrètement son père et ses valeurs (magnifique adepte du fascisme à la française, journaliste à radio Paris, écrivain dont le talent a fleuri pendant l’occupation).
    Il l’aime ce père qui porte des valeurs d’ordre, de créativité saine et d’amitié entre deux peuples ! Oui mais Renaud est un soumis au soixante-huitardisme de Cohen, Lévy, Finky etc. Il doit donc en même temps haïr la France, les français, le patriarcat ; le catholicisme et les athlètes grands et blonds. Donc contradictions, donc angoisse, donc alcool et délirium (une possible conversion au judaïsme).


  • depuis son duo avec la rouquine "manhattan-kaboul" il avait mis un pied dans le politiquement correct de la pensée unique.
    Maintenant il fait le tapin....

    Être né sous l’signe de l’hexagone,
    c’est vraiment pas une sinécure,
    et le roi des cons, sur son trône,
    il est français, ça j’en suis sûr.

     

  • Tout le monde a le droit de changer de bord au fur et à mesure de sa vie, ça prouve qu’on évolue, qu’on comprend d’autres choses, que les contextes changent, etc... et lui, comme les autres, a surement cru des choses pour se rendre compte qu’après tout, le monde c’est compliqué, plein d’illusions, de déceptions, en politique comme ailleurs. Ou alors, pas plus con qu’un autre, et après tout, la vie est courte donc je répète : à 20 ans, on est de gauche, à 40 on est de droite, et après on devient lucide !!!

     

    • Celle-là, elle est bien bonne ! On peut retourner aussi votre commentaire pour affirmer exactement l’inverse. Que vous vouliez défendre un artiste pour qui vous avez sans doute de l’estime est une chose, mais faut pas non plus dire n’importe quoi.


    • Eric : je ne dis pas n’importe quoi, je dis ce que je pense et ça a autant de valeur que vos propos. Pourquoi n’aurait-il pas le droit de changer d’avis ? A.Soral est bien passé du communisme au front national, ce qui prouve que lorsque l’on réfléchit, et avec le temps et les évènements, on peut comprendre des choses. Ensuite, être lucide veut dire qu’il a peut-être compris comme tout le monde qui tire les ficelles, et soit il est totalement soumis et convaincu, et c’est son droit, soit il est stratège car aujourd’hui il n’est pas de bon ton d’être contre si on veut manger. Et il n’est pas le seul.


    • " je ne dis pas n’importe quoi, je dis ce que je pense "
      Ce n’est pas incompatible.
      " ... et ça a autant de valeur que vos propos "
      Euh ! Pas forcément ! Ça c’est du relativisme creux selon lequel tout se vaudrait, un des nombreux maux de l’époque.
      Ensuite : 1) Il a parfaitement le droit de changer d’avis, à supposer que ce soit le cas d’ailleurs. 2) Changer d’avis ne veut rien dire en soi puisque cela peut autant être le signe d’une évolution que d’une régression (ou d’un reniement).
      3) C’est effectivement son droit d’être soumis (? !) mais cela est plus critiquable que respectable. Je ne vois pas non plus en quoi le droit serait une valeur en soi, même si l’époque est au " j’ai le drôat " comme une valeur en soi, c’est malheureusement vrai.
      4) L’hypothèse d’un Renaud qui aurait faim (? !) est au-delà du saugrenu. Lançons une souscription pour le malheureux ! :-)
      Conclusion : Vous dites bien n’importe quoi, j’en suis désolé.


    • Eric : bah vous, vous êtes un peu lourd et primaire finalement !!! si vous ne savez pas lire entre les lignes de mes commentaires, je laisse tomber !!! Un indice : vous savez de quoi on parle ou pas ??


    • Ben ça comme argument, c’est du lourd ! Bref, vous n’avez rien à dire mais êtes incapable de l’admettre ou simplement de zapper. Sinon, personnellement je lis les lignes, donc si vous voulez être compris, évitez les sous-textes ou les interlignes imaginaires, ce sera mieux :-) Un sketch ! Laissez tomber comme vous dites, ou plutôt laisse béton comme dirait l’intéressé. Bonne continuation.


  • Sur la vidéo, il a en pendentif l’étoile de David (un truc en or tout neuf apparemment) c’est bien... ’Pourrait mettre une kippa, pas de souci...

     

  • Omniprésence de Patrick Bruel dans les médias en général et dans les émissions de variété de France 2 en particulier... ce mauvais "chanteur de bal du samedi des soirées corréziennes" serait-il devenu la référence en matière de chansons françaises.... ?

     

  • Comme beaucoup de gens qui se sentent arriver au bout du rouleau, Renaud se tourne tout à coup vers la religion, même si dans son cas, il ne s’agit pas de celle de ses ancêtres !!!

     

  • Fichtre ! Elle doit coûter un max.la coupe de cheveux du prolétaire ! Moi qui est adopté la tondeuse pour ne plus me faire tondre par l’Etat via le figaro ; je vous parle de frivolités vu qu’avec ces saltimbanques , c’est l’ "appat rance" qui prime .


  • Quoiqu’il fasse, je crois que je n’arriverai jamais à vraiment le détester. Renaud a fait du mieux qu’il a pu pour dénoncer l’injustice sioniste subie par les Palestiniens. Qui à part lui a fait mieux ? Même chez les soi-disant rappeurs, qui a dénoncé mieux que lui ? Pas grand monde à mon avis.
    Courage Manu. Je te souhaite que du bien et merci de nous avoir accompagné si longtemps.


  • C’est marrant mais bien qu’ayant été un gauchiste pendant la première moitié de ma vie je n’ai jamais été fan de Renaud. Je n’éprouvais pas pour autant de l’antipathie pour lui, juste de l’indifférence...pareil pour le grand Coluche, j’avais plein de pote qui chialaient littéralement à l’annonce de sa mort, quant à moi cela ne m’avait fait ni chaud ni froid...à vrai dire je n’ai jamais été fan de qui que ce soit durant ma jeunesse......je n’écoutais pratiquement pas les radios pour jeunes, ni ne regardais le top 50 et j’ai arrêté de regarder le club Dorothée après que le dessin animé Ken le Survivant fut interdit d’antenne...quand mes camarades de classe parlait du dernier groupe ou tube à la mode je n’avais absolument aucune idée de quoi ils parlaient ! Mon côté introverti et rêveur m’avait en fin de compte épargné beaucoup de merde !


  • Docteur Renaud, mister Ricard.


  • Avant, il protestait, mais ça, c’était avant.......

    Avant, il protestait, mais maintenant, il a la prostate......

    Avant il protestait, mais maintenant, il se prostitue......

     

  • Moi c’est son look "rocker d’usine" et son phrasé faubourien qui me désole..
    passons sur les valeurs à base de mobylettes et de bistrots de banlieue, qui ouvriraient les yeux sur la misère du monde, la sensiblerie au sujet d’une enfance ou le mistral gagnant serait un repère et le courage de critiquer une femme politique.. En Angleterre !!
    la loose complète, tu parles d’un art !


  • Renaud.......

    Il se fait récupérer par le system. Ce System qui le tiens par son père Collabo, ce system qui s’en prend a un alcolo affaiblit qui a faillit mourir.
    Ceci dit Renaud sacré plume.Un amoureux des mots.
    Ce que je ne supporte pas c’est Bruel qui se rapproche des cadavres (Barbara, Renaud ?) pour faire des reprises (à Default de création).Bruel qui joue au mec qui aime les gens a commencé sa carrière en étant un assisté.Il vivait avec une infirmière qui payait toute les factures du foyer pendant 2 ans.Lui commençais la chanson et n’avait pas d’autre job.Quand le suces chanson est arrivé (et l’argent) il s’est barré.La classe !

    Nicolas


  • Enfin , depuis le temps , on a pu voir le roi des cons sur son trône .
    Ne reste qu’ a lui chanter :
    " Toi tu m’fous les glandes,
    pi t’as rien à foutre dans mon monde,
    arrache-toi d’là, t’es pas d’ma bande
    casse-toi, tu pues, et marche à l’ombre ! "


  • Est-ce que Cabrel va aussi demander pardon pour avoir fait un demi couplet qui parlait de la première Intifada dans les années 80 ?


  • ...reanud cest tout simplement une imposture de gôche comme touche pas à mon pote...en plus a tendance communiste donc un emerde grave. ;picolo de surcroit..donc un héros des temps moderne de france sous domination et infiltration. ;juste histoire de nous renvoyer aux meilleurs des nôtres les plus tristes des réalitées des pires des nôtres ! ! ! élevé artificiellement ...au sommum de leur discipline....l equivalent en politique a un mitterand, un chirac, un naguy bocsa et pire un hollande..et on contiinue a sombrer...DEMAIN UN VALLS ?


  • Il ne reste plus qu’à l’empailler et le foutre au musée dans le secteur "Rebelles bidons du XXeme siècle " càd avec les Che ,Castro , les Johny divers , Khon Bandit , Gluksman , and consort ...


  • Il a fait sa téchouva, mais il reste quand même, merde, et quoi dans la yerida ("descente"). Euh il va la faire quand son alya, et arrêter de nous emmerder ?


  • Renaud fait sa techouva face à Bruel.
    C’est du même niveau que, imaginons : Renaud « le dérapage antisémite » après son duo avec (un chanteur musulman…) sur le plateau de … Il apprend même l’arabe ! ...Qu’aurait titré Libé.

    En quoi fait-il sa techouva ?
    Il chante avec Bruel ? J’ai regardé l’émission, suis-je pro-sioniste aussi ? J’ai même eu, admettons, un soupçon d’émotion lorsque Patoche a chanté Manu, j’ai du sang sur les mains ?
    L’article ? l’Hebreu, la conversion… Sachant qu’il a fait tatoué le Christ dans le dos quelques semaines après, comparant sa souffrance à la sienne. Est-il devenu catholique entre temps ?
    Ben non. Il déclare toujours n’avoir strictement aucune religion.
    Selon moi c’est de la compassion, de l’empathie poussée à l’extrême. De la maladresse aussi. Surtout.
    Les attentats contre Charlie Hebdo (amis très proches de l’artiste) l’ont extirpé de 10 ans de vie d’ermite dans les sphères éthérées qu’on lui connait. Il était littéralement en état de choc.
    Il se prend la réalité en pleine tronche, entouré d’une multitude de vautours néfastes.
    Question : Qui peut se vanter de pouvoir faire une carrière de 40 ans en ayant l’attitude la plus irréprochable, la plus intègre possible, suivant toujours une ligne de conduite des plus cohérente ?
    Ses prises de positons « anti-sioniste » si on veut, ont en tout cas eu plus d’impact sur plusieurs générations que ses récents - je ne dirai pas positions - mais sentiments, en ont aujourd’hui sur les français. Alors, cet acharnement sur Renaud qui semble naitre ici me parait quelque peu abusé.
    En espérant ne pas être censuré, hein ?
    Jo.

     

  • Dommage qu’il ai retourné sa veste et on peut le lui reprocher s’il le mérite, par contre ce qu’on peut reprocher c’est avant tout que la télévision de "service public" soit devenu un repère de coreligionnaires recyclés à grands frais, de l’état, c’est à nos frais, propageant une idéologie favorable au gouvernement d’un pays qui n’est pas la France et qui massacre quotidiennement sa population dans un silence assourdissant ...


Commentaires suivants