Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ebola, Sida : des questionnements communs

Le choc de l’épidémie du virus Ebola encourage certaines interprétations distinctes des lectures scientifiques et institutionnelles officielles. Certains devinent dans cette épidémie un geste délibéré aux finalités criminelles. Ceci n’est pas sans rappeler les nombreuses accusations qui ont déjà été portées par le passé envers les gouvernements en termes de manipulations virales tenues secrètes. Le VIH et le SIDA sont par exemple l’objet de nombreuses approches alternatives.

Un panel récurrent de théories voit dans la diffusion du VIH un programme déployé par les services étasuniens dans les cadres d’objectifs de maîtrise ou de réduction de la population africaine et/ou afro-américaine [1]. La contamination aurait ainsi été organisée au cours des campagnes de vaccination contre la variole ou l’hépatite B à la fin des années 70. Portée entre autres par le Dr Boyds Grave [2], aujourd’hui décédé, cette position a certes une teneur conspirationniste très forte et repose beaucoup plus sur des procès d’intention que sur des éléments tangibles. Ces derniers s’en tenant essentiellement à des supposés documents déclassifiés et à un fameux plan de déploiement d’un « virus spécial » retrouvé dans des archives des services de recherches médicales fédérales en 1999. Cependant, ces doutes recoupent des aspects de certaines autres contestations scientifiques de la version officielle. Le Dr Strecker avait par exemple clamé que les spécificités de composition du virus HIV indiquaient qu’il était très improbable qu’il soit naturel, et qu’il devait certainement avoir été conçu par l’homme [3].

Notons d’ailleurs au passage que la version officielle de l’origine et des conséquences du virus VIH a toujours fait débat dans les milieux scientifiques. Plusieurs vues dissidentes, avec en têtes celles du groupe de Perth [4] ou du Dr Duesberg [5], remettent en question les liens entre le virus (VIH) et les maladies du syndrome (SIDA). Ces dernières seraient en effet en partie ou totalement la résultante de la malnutrition (pour l’Afrique), de l’usage de drogues, de modes de vie décadents ou... de traitements contre le VIH (pour les pays développés). Ces théories, exposées dans plusieurs documentaires réalisés au cours des décennies précédentes, ont été contestées par une large partie de la communauté scientifique, sans pour autant que l’ensemble des doutes qu’elles jettent sur la version officielle ne soient balayés.

Quant aux théories qui affirment que le VIH et le SIDA sont une manipulation de l’« État profond », on aurait tort de les rejeter par principe. Même si les éléments factuels abondant dans ce sens restent maigres, il ne faut pas oublier qu’il est aujourd’hui officiel et reconnu que les autorités étasuniennes ont conduit des expériences sur des Guatémaltèques à grande échelle en répendant la syphilis [6] au milieu du XXème siècle. On peut aussi penser à l’étude de Tuskeggee, perpétrée dans l’Alabama au sein de populations afro-américaines pauvres et reculées, et qui a consisté à volontairement ne pas soigner des malades de la syphilis [7]. L’Histoire nous apprend en effet que le meurtre de masse à des fins de pouvoir ou d’expérimentation existe bel et bien.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #953886
    le 03/09/2014 par Thémistoclès
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    Sur les origines du Sida, il est impossible de ne pas mentionner l’hypothèse du vaccin Koprowski contre la polio.

    Cf la vidéo sensationnelle :
    http://www.dailymotion.com/video/xe...


  • #953912

    Ce que je trouve étonnant c’est qu’on ai pondu un vaccin miracle en quelques semaines....
    Et sinon pour le sida quoi de neuf avec les milliards qu"ils" ont reçus par de bonnes ames Chretienne.. ?


  • #953946

    Groupe témoin et groupe test avant mise sur le marché. Ces maladies fabriquées de toutes pièces dans les labos de l’OMS sont très lucratives. Si cela ne pouvait être que ce but, nous nous en contenterions mais l’idée que ces virus soient assemblés, testés, vérifiés, rodés, améliorés, perfectionnés pour les guerres futures et la dépopulation fait froid dans le dos.


  • #953987

    Sur antenne 2 , un malade atteint du vrus ebola s’est enfui du lieu ou les malades sont isoles. Ils semblent qu’ils les "soignent" en les privant de nourriture car cette personne s’est enfui pour s’acheter de la nourriture. Comment une personne atteinte d’un pareille virus peut elle marcher sans problemes ? Cet homme etait il vraiment malade ?

     

    • #954035
      le 04/09/2014 par goy pride
      Ebola, Sida : des questionnements communs

      Ebola, sida...c’est du pipeau. Par exemple pour le Sida, provoqué soit disant par un virus sexuellement transmissible dont on connait aucun traitement curatif réel, comme par enchantement il a disparu des médias. Aujourd’hui on entend presque plus parler alors que la situation devait être pire que jamais ! On nous sortait des chiffres ahurissant sur les taux de contamination dans certains pays africains...25% et plus de la population totale de certains pays était atteinte de la maladie...20 ans après tu regardes les statistiques en t’attendant à remarquer les conséquences sur la démographie de cette maladie incurable et mortelle et tu découvres rien ! Aucune incidence visible ! C’est comme Magic Johnson malade du sida en pleine forme depuis 25 ans ! Et que dire de l’Asie où l’usage du préservatif n’est pas habituel ? Pas d’épidémie et pourtant les Japonais et Chinois ils baisent...et puis d’une manière empirique anecdotique qui a déjà vu un sidéen ? Les mecs ils sont comme les extra-terrestres et les fantômes quand on en voit c’est à la télé ou au cinéma et c’est toujours les autres qui en ont vus, Je n’ai jamais vu un sidéen, mais pire encore je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui connaissait un sidéen et pas même quelqu’un qui connaissait quelqu’un qui connaissait un mec atteint du sida...j’ai posé cette question à d’autres personnes et j’ai eu la même réponse. Le truc semble n’avoir qu’une existence médiatique ! Alors que pour comparer j’ai connu un mec de mon âge qui au tout début des années 90 a chopé un cancer de la thyroïde qui selon son médecin traitant était probablement une conséquence de Tchernobyl compte tenu du profil inhabituel du malade pour une telle maladie...bien entendu je parie qu’un camarade répondra à ce message en affirmant qu’un de ses potes a bien eu le sida et qu’il en est mort...certes il y a bien des gens, partouzards consommateurs de certaines substances toxiques, qui ont été affligés de ce syndrome, ce qui n’est pas une preuve en soi qu’il s’agisse d’une maladie virale sexuellement transmissible.
      Avec Ebola on a les mêmes grosses ficelles qu’avec le sida, les grippes aviaires et porcines, le trou de la couche d’ozone, le réchauffement climatique... Hyper médiatisation, propos apocalyptiques tenus par des représentants officiels ("L’humanité est entrain de perdre la guerre contre Ebola...et patati et patata...)...cela fait 25 ans que cette comédie dure !


  • #954022

    ce que jene comprends pas c’est qu on nous dit que le virus n existe pas, qu il n a jamais été identifié d un coté, et que de l autre on dit que le sida a été introduit pour tuer l afrique ? ce n’est pas compatible ?
    quelqu un pour m éclairer ?

     

    • #954133

      Oui c’est agaçant. Surtout que de Harven parle de la mascarade du test de séropositivité et des travaux d’une journaliste scientifique ayant découvert une vingtaine de maladies où l’on pouvait être détecté séropositif. A partir de là, tout est dit. Ils ne peuvent plus reculer, condamner à tuer pour ne pas être découvert. Mais bon, il y a toujours des gens qui croient que quelque part, dans des hautes sphères, conseils d’administration ou orgies, un bon samaritain apparait et sermonne tout le monde en disant : "ça va trop loin les gars, on arrête !".


    • #954172
      le 04/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Ebola, Sida : des questionnements communs

      @ cathy

      C’est parce que le VIH et Ebola sont de pures créations extraterrestres et que notre "science" ne sait pas encore les identifier et les combattre... c’est du moins une explication beaucoup plus rationnelle que tout ce que l’on entend !
      Prenez du recul, l’Empire joue toujours sur tous les tableaux, l’émotionnel et le rationnel ont chacun leur place dans ce système, les opposer est stérile. Faire croire qu’un virus (ou toute autre chose d’ailleurs) existe par le fait d’une volonté de nuire produit souvent plus d’effet que l’existence même de ce que l’on décrit.
      La méthode est toujours la même et est destinée à perdre les "croyants".
      Ainsi, le 11 Septembre 2001 est tout à la fois (délit d’initiés, escroquerie à l’assurance, etc.) et c’est bien le problème ! Le dissident fier de sa trouvaille quand il nous revient avec sa "thermite" occulte malgré lui que cette substance ne suffit pas...
      Tous veulent une explication exclusive alors qu’elle est toujours multiple : en manipulation la fonction ET domine toujours car elle offre des portes de sortie quand l’imposture est partiellement démasquée et permet de mieux la relancer.
      Vous constaterez bientôt que les "chemtrails" qui "n’existent pas" nous seront vendus comme une technologie cachée mais destinée à nous protéger, et cela fonctionnera !


    • #954497

      Bonne question. Effectivement ces deux hypothèses sont incompatibles.

      Et ça ne reste que des hypothèses. Franchement pour chaque maladie il y a des gens qui croient que ce sont les américains qui l’ont fabriquée.

      Moi perso je me garderai bien de conclure sur le SIDA, même s’il y a des choses douteuses.

      Et pour l’EBOLA encore moins. Pour le coup il n’y a aucun doute que c’est une vraie maladie qui existe. Après la créer en labo, pourquoi et comment ? Je pense que dans la nature il existe des cochonneries, les gens l’ont oublié.


  • #954023
    le 04/09/2014 par idocratie et boniments
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    Bonjour à tous,

    Moi le doute m’a gagné dés le début pour les raisons suivantes : il y a quelques années j’avais lu dans un hebdo qui s’appelait "l’événement du jeudi" une accusation franche et direct contre les US proclamant qu’il avaient fabriqué le VIH de toutes pièces que ce dernier était destiné à éliminer certaines populations africaines mais également élaborer une arme chimique. Les tests auraient été réalisé au Libéria soit disant sur des singes (le Libéria état fondé par les US en 1822 d’ou similitude du drapeau). Le test aurait pris la tournure que l’on connait, ils ont donc stoppé le programme. Et ce matin j’apprend que le foyer le plus important d’Ebola se trouve au Libéria et en Guinée (pays frontalier). Cette info m’a ramené quelques années en arrière en une demi-seconde et j’ai de suite repensé à cet article………..Alors ces deux foyers de départ épidémiologiques identiques, dans un Etat fondé par les US (dont ils ont le contrôle actuel), avec des antidotes mais quasiment réservé à l’occident…… : Alors, abominable machination criminelle et prémonitoire à la guerre bactériologique ? ou acharnement divin ? j’ai ma p’ite idée


  • #954028
    le 04/09/2014 par Alie_Nefertari
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    Attention, le vaccin n’a pas été étudié à grande échelle. La communauté scientifique ne peut prétendre posséder un remède infaillible.

    En ce qui me concerne, j’ai du mal à croire que certaines personnes sont prêtes à lâcher un virus mortel dans la nature, sans savoir ce que ça va donner... De plus, l’humanité a toujours été confronté à de dangereux virus. Et ce, bien avant la naissance des laboratoires pharmaceutiques.

    Bref, il n’y a pas besoin d’évoquer ces théories conspirationnistes pour critiquer l’impérialisme. Plutôt que de remettre en cause nos rapports de production responsables des dérives capitalistes, ER va encore une fois se faire discréditer en colportant des rumeurs telle une poissonnière accoudé sur une étale de marché.


  • #954043
    le 04/09/2014 par Apache6669
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    Avec Ebola ça va beaucoup plus vite ,il y a le mode de contagion et la violence la rapidité du passage en phase terminale qui ont changé c est qu aujourd hui il devient urgent de se protéger pour certain groupes de réflexion type Bilderberg .On est à la croisée des chemin avec des systèmes économiques moribonds , une population à croissance exponentielle et des ressources naturelles qui s amenuisent d autant plus vite que la population mondiale s accroit.


  • #954095

    "Même si les éléments factuels abondant dans ce sens restent maigres..."
    Je ne suis pas sur de comprendre cette phrase. La valeur des abondants elements factuels est faible ?

     

    • #954199

      Euh... ca veut dire ques les elements factuels "allant" (c moins joli que abonder mais le sens est le meme )dans ce sens restent maigres (qu il y en a tres peu )

      J’espere que c’etait pas une blague sinon je passe pour un con....


    • #954320

      Merci Usul, non ce n’est pas une blague ! Je pensais qu’abonder signifiait "etre en abondance". Es-tu sur que c’est l’equivalent d’"aller" ?


  • #954146

    À noter que le vaccin pour l’ebola a été créé par le département de défense américain (DoD). Coïncidence ?


  • #954147
    le 04/09/2014 par voronine
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    SIDA, HIV, EBOLA, grippes aviaires et porcines....grippe espagnole ....Les virus et les traitements sortent des memes laboratoires ....Lorsque C. POWWELL, a agité ses fioles à l’ONU , le monde s’est affolé, puis moqué, finalement il est passé pour cequ’il est au fond de lui meme ...Mais personne n’a demandé l’origine de ses fioles ni le fabriquant ...S’il était si bien renseigné, il aurait pu nous le dire !


  • #954175
    le 04/09/2014 par HistorienAmateur2
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    Je vous conseille de regardez ce reportage, bien entendu c’est très mis en scène mais on peut y apprendre quelques perles :
    https://www.youtube.com/watch?v=tWE...


  • #954191
    le 04/09/2014 par pseudonyme
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    Le virus Ebola n’est pas approprié pour l’usage que vous lui prêtez (dépopulation...).

    Je crois savoir qu’il existe en labo des virus de grippes pour lesquels il n’existe pas de traitement, donc si les vilains blancs veulent contrôler la population du continent noir ils ont de quoi faire, ils ne sont certainement pas assez cons pour vouloir utiliser un truc comme Ebola.

     

    • #954332

      Oui enfin cela dépend du taux de mortalité d’un virus, si Ebola à un taux supérieur à celui d’une grippe x ou y, c’est bingo.


    • #954502

      Oui il y a des grippes qui ont été mutées en laboratoires. La H5N1 mutée pour être transmissible de manière aéroportée d’homme à homme.
      A des fins "d’essais".

      La mortalité d’un virus ne fait pas tout, il y a la manière dont il se transmet, etc.
      Cette grippe serait mille fois pire que Ebola. Ebola c’est du ptit lait à côté...
      Evidemment pas pour ceux qui l’ont, mais en terme de transmission et risque de pandémie, en nombre de personne touchées actuellement...


    • #954987
      le 04/09/2014 par Laurent Franssen
      Ebola, Sida : des questionnements communs

      Il n’y à qu’un abruti pour utiliser une arme bactériologique à laquelle il n’a pas la cure !

      Insensé !


  • #954248

    Rien de plus facile que de supprimer des centaines de millions d’Africains "en surnombre" : il suffirait de disséminer du virus Ebola dans les capitales africaines : Lagos, Kinshasa, Abidjan etc... Ils y pensent .


  • #954316

    Bonjour,

    Cela fait des années que j’essaye de relayer les infos sur l’arnaque du HIV/SIDA en tentant de pointer les incohérences et mensonges de cette manipulation de masse. Naivement je pensais que le scandale pouvait éclater dans les mois à venir avec un peu de bonne volonté...

    Même si le documentaire de NO Name TV * a déja été vu par plus de 555000 personnes,cela n’est pas suffisant .En effet il faudrait que cela soit vu par au moins 10 fois plus de personnes pour que cela éclate et que Pierre Bergé (parrain du Sidaction) commence à paniquer...

    Etienne de Harven est un des scientifiques belges les plus courageux (de tous les gaulois aussi ?) mais est à mon sens encore trop gentil (talmudiquement parlant aussi).

    En effet quant on sait ce qu’il sait on se demande comment il arrive encore à garder son calme face à cette arnaque sioniste mondiale ?

    Pourtant il fait son possible pour informer et c’est lui qui m’a convaincu notamment avec son discours du 8 décembre 2003 au parlement européen  :

    http://www.sidasante.com/edh/isolvih.htm

    La contribution originale et personnelle que j’ai fait dans cette histoire est d’avoir montré qu’à chaque étape de l’arnaque du SIDA, il y avait un nombre considérable de sionards ce qui en fait donc, de facto, un complot talmudosioniste !

    C’est une des raisons pour lesquelles je suis enragé prêt à manger du lion dans mes commentaires lorsque je parle du sujet.Je dois avouer que cette rage et ironie n’est pas efficace puisque qu’elle en devient inaudible , au grand nombre . Il faudrait un gars comme Chouard ou Panamza qui s’empare du sujet qui soit plus mordant que De Harven et plus gentil et moins ironique que moi pour faire éclater le truc ! Je conseille également à Béatrice Bourges de s’emparer du sujet qui risque de mettre Pierr Bergé and Friends en taule .....

    Même moi qui me relis parfois,je suis choqué, je ne comprends pas comment ils n’ont rien fait après ce que j’ai écris ; enfin si, je comprends .... les risques seraient plus grands pour eux ! :

    http://web.archive.org/web/20130509...

    http://web.archive.org/web/20130509...

    *
    https://www.youtube.com/watch?v=XGW...

     

    • #954646

      Bonsoir,

      Un des deux liens que j’ai donné ne fonctionne pas. Je vais donc le reposter.

      Comme je le disais à chaque étape de la propagande sur le HIV/SIDA on trouve des sionards et non des moindres.Ainsi ce document de l’INA montre bien que Marie Hélene de Rothschild est très impliquée dans la luttte contre le SIDA . Quant on voit la Kabaliste alcoolique Lyz Taylor on a du mal à croire que c’est elle qui est à l’origine des camapagnes contre le HIV/SIDA (immaginaire). Je dirais même qu’elle donne l’impression d’être pilotée de A à Z par les ou la personne qui l’entoure (enfin je me comprends ...)

      http://www.ina.fr/video/CAB85111392

      Voici le lien montrant la présence "anormalement élevée" des sionards dans cette propagande de masse :

      http://web.archive.org/web/20130509...

      Dans cet autre commentaire on apprend que l’Institut Pasteur qui a lancé cette campagne mensongère (je pèse mes mots) avait été aussi financé ,en partie, par le passé par Edmond de Rothschild.

      On apprend aussi que Mathilde Krim une ancienne de l’IRGOUN(organisation terroriste sioniste) était présente lors du lancement de cette campagne de manipulation de masse !

      http://web.archive.org/web/20130509...

      Quand je pense qu’il y a encore des cons (oui des cons) qui donne de l’argent au SIDACTION j’ai envie de me cogner la tête contre le mur !!!.....

      PS : Plusieurs liens et vidéos (pas tous) ne fonctionnenet pas dans les commentaires car ils proviennent du site LBS qui a effacé tous les commentaires anciens.Ce que l’on voit est un "enregistrement " provenant des archives du net (Wayback Machine )


  • #954535

    " Et je pense finalement que le monde serait bien mieux s’il ne restait seulement que 10 ou 20% d’entre nous."
    Alors qu’il recevait une récompense de l’Académie des Sciences du Texas affirma que la pandémie mondiale de SIDA était considérée comme "mauvaise car trop lente" puis loua les vertus du virus Ebola car il tuerait 90% de la population mondiale rapidement.
    Dr Eric Pianka, biologiste de l’université du Texas
    Sans commentaires !

     

  • #954681

    Si le virus Ebola sévissait en France, ça mettrait fin à la crise du logement, il y aurait plein d’héritiers joyeux qui feraient la fète et le PIB par habitant (la seule chose qui compte au fond...) augmenterait considérablement . Ah ! j’oubliais : il n’y aurait plus d’embouteillage à Paris et à Marseille, détail non négligeable .


  • #954791

    Totalement d’accord avec cet article d’E&R et je vais même ajouter que ce virus Ebola n’est qu’à la phase d’approche en attendant de passer à la vitesse supérieure... par le biais des ONG qui iront inoculer les pauvres Africains (bons à mourir) avec le vaccin qui tue rapidement... pardon, qui guérit rapidement !


  • #954919

    Il faut savoir egalement que le VIH n a jamais ete observe au microscope electronique ! C est un virus invissible sans doute.

    On peut egalement etre teste seropositif dans un pays mais pas dans un autre ! Avec le meme test ! Les normes n etant pas les memes dans tous les pays.

    Le test Elisa par exemple ne teste pas la presence du vih dans le sang mais la presence de proteines qui seraient typique du vih !


  • #956783

    En Afrique de l’ouest,
    - soit les gouvernements coopèrent avec les militaires de l’Empire et l’épidémie restera "under control" ( mais elle fera de nombreuses victimes )
    - soit les gouvernements ne coopèrent pas avec les militaires de l’Empire et l’épidémie partira en vrille.

    Dans ce dernier cas,
    - le nombre de victimes sera effrayant ;
    - l’Afrique de l’ouest connaîtra les plus grandes émeutes de son histoire ;
    - les gouvernements insoumis à l’Empire tomberont.


  • #960070
    le 09/09/2014 par Laurent Franssen
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    " Quant aux théories qui affirment que le VIH et le SIDA sont une manipulation de l’« État profond », on aurait tort de les rejeter par principe. "

    ce n’est pas une théorie, c’est un fait,
    suffit d’écouter l’ " inventeur " français du SIDA et comprendre de quelle manière il à été défini,

    le SIDA n’est pas une chose réelle
    Il n’existe pas en tant que lui même.
    , c’est une définition statistique de la misère humaine.
    C’est grave d’avoir affaire à des mal soudés dans votre genre...
    Si on compare, on peut dire qu’une personne mal lavée , mal habillée, mal nourrie et vivant dans la rue est un marginal.
    Cependant,
    marginal, n’est pas une maladie, c’est la définition d’un état.

    De même les personnes a faible défense immunitaire, a forte propention , ou ayant certaines maladies de façons chroniques sont qualifiées par tableau statistique de Sidéens.
    _
    Ils tombent vite malades, ils ont ceci ou cela, mais pas de " sida " en tant que tel , juste les éléments réels qualifiants.
    Allez vous faire f* - j’ai déjà repeté ça 10 fois...


  • #965403
    le 14/09/2014 par Toutatis
    Ebola, Sida : des questionnements communs

    On a voulu nous faire oublier les travaux de Pierre DELBET (lire "Savants maudits, chercheurs exclus" de Pierre LANCE). Ebola peut être arrêté par du CHLORURE DE MAGNESIUM. Déjà, Marie France BILLI a pu aider les Réunionnais à vaincre le chikungunya avec le chlorure de magnésium. Là, elle a envoyé du nigari (nom japonais du chlorure de magnésium) en Guinée. Les médecins de MSF en refusent l’usage par "respect des protocoles" (sic). C’est sûr que ça rapporterait rien aux lobbys pharmaco-industriels. En douce, un soignant de la Croix Rouge a distribué le nigari et devinez quoi ! CA MARCHE SUR EBOLA, LES SYMPTÔMES DISPARAISSENT.
    Il faut virer MSF, agents des profits pharmaceutiques et complices de l’escroquerie à la santé.
    Que celui qui a des oreilles entende ! 


Afficher les commentaires suivants