Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Économies à l’hôpital : "Quand on veut supprimer des services publics, on prétend qu’ils ne servent à rien"

Agnès Buzyn a expliqué dimanche 22 octobre [2017] dans une interview accordée au journal Le JDD comment elle comptait réduire le déficit de la Sécurité sociale de trois milliards d’euros en 2018. Selon le ministre de la Santé, 30% des dépenses maladies ne sont pas pertinentes, notamment à l’hôpital. Elle veut entre autres favoriser l’ambulatoire et s’attaquer aux opérations inutiles.

 

Renaud Pequignot, secrétaire général d’Avenir Hospitalier, chef du service gériatrie des hôpitaux de Saint-Maurice (Val-de-Marne) et candidat aux dernières élections législatives sous l’étiquette de La France insoumise, a dénoncé les objectifs d’Agnès Buzyn : « Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage. Quand on veut supprimer des services publics, on prétend qu’ils ne servent à rien », a-t-il réagi.

 

franceinfo : vous parait-il possible de réaliser trois milliards d’économies ?

Renaud Pequignot : Le rapport de la Cour des comptes sur la sécurité sociale a rappelé que chaque année, il y avait 52 milliards d’euros de niches sociales dont l’efficacité n’était pas évidente. On doit trouver trois milliards. Peut-être, pourrait-on donner 52 milliards de moins aux rentiers, qui n’en font pas des emplois.

 

Y a-t-il trop de lits dans les hôpitaux en France ?

Dans mon service, pour une place qui se libère, j’ai douze demandes, alors je ne sais pas où sont ces lits qui ne servent à rien. On est complètement plein, les services sont pleins, les urgences sont pleines. Cela fait pas mal d’années qu’on essore l’hôpital. Tous les ans, on supprime des lits et des emplois. Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage. Quand on veut supprimer des services publics, on prétend qu’ils ne servent à rien.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

L’impact du libéralisme sur la santé, à lire chez Kontre Kulture

Libéralisme et santé publique ne font pas bon ménage, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Agnès Buzyn ne sert à rien, ce ne sont pas les lobbies pharmaceutiques qui le lui diront...


  • Il semble de plus en plus évident, que cette brave Madame Buzyn travaille à la destruction de la nation France, ou du moins ce qu’il en reste, et elle le fait probablement sur ordre !

     

    • C’est le principe des 2 couches ! La 1ere couche autorise l’anihilation pré naissances de millions de petits français. Propagande féministe et tout le toutim. Merci Mme Sainte Simone Veil. Et maintenant on a la 2éme couche avec la belle fille la triste Agnès La Buze qui est là pour fi ir le boulot. Vaccination obligatoire ! 11 vaccins quand même alors que les nourrissons n’ont pas un système immunitaire adéquat et l’euthanasie ou mort lente des vieux de souche dans les mouroirs organisés. Tout va bien et se déroule selon le plan ! Et pendant ce temps les français (de souche ou pas dorment) Jeanne au secours !


  • Les électeurs sont responsables, et ce depuis 1981 au moins.

     

  • Eh allez, encore une corporation qui chouine pour plus de fric, c’est vachement contagion comme virus ça « la pleurniche », heureusement qu’en France, on a plus de dignité que ces gens-là. Eh mer**, ils sont de chez nous.
    Madame Buzyn fait le taf pour lequel elle est payée*, il n’y a vraiment pas de quoi hurler à la mort. Il y a encore beaucoup trop de confort dans ce pays pour que les Français aient envie de se bouger le derche. Tout le monde le sait que les politiciens sont des menteurs et des voleurs mais on ne va pas les chercher, c’est que tout va bien alors. Mais oui madame la marquise, tout va bien.
    Tout ces corporatistes sont à gerber, pas un qui se sente Français avant « autre chose ». Il faut que je me calme là, où qu’elle est ma tronçonneuse ?

    (*) Moi expliquer toi, ministre payée par laboratoire pharmaceutique, toi y en a comprendre ?

     

    • Soit c’est de l’ironie soit tu n’as rien compris à ce qu’il a dit.

      Que dénonces-tu ? Qu’est ce qui te fait chier dans son discours ?

      Tu lui reproches de ne pas être assez patriote parce qu’il souhaite que les hôpitaux français aient les moyens nécessaires, humains et matériels, à la pratique de bons soins ? Parce qu’il souhaite la sécurité sanitaire pour la population française et de France ?

      Il ne demande pas plus de thunes, il demande à ce qu’on ne le castre pas !! Si, pour toi, la défense de nos outils ramène à la Shouinerie eeh bien tu ne vaux pas mieux que les ukazes macroniens.

      Le jour où tu te feras botter le cul hors d’un hôpital devenu privé parce qu’on t’expliquera par lettre d’huissier (à ta charge) que t’avais pas assez de ronds pour soigner ta pneumonie, tu reviendras faire tes commentaires et nous faire partager ta shouinerie. On sera tous super intéressés, crois moi.

      Un médecin hospitalier.


    • Merci @FD. Je ne suis pas sûr que « lui y en a comprendre » (même s’il faut l’espérer) mais il n’a pas volé sa fessée et c’est toujours ça de pris.


    • @ FD

      Ce que je dénonce, c’est l’hypocrisie. Vous, vous réclamez plus de fric (ou moins de coupes, c’est pareil) à quelqu’un qui est spécifiquement là pour vous le piquer, vous êtes schizophrène. Si je dois mourir "par manque de soins" c’est que le bon Dieu aura décidé de me rappeler, ainsi soit-il. Votre signature est symptomatique du mal Français : l’égoïsme des corporations.

      Pour réclamer toujour plus d’argent sa majesté le médecin hospitalier est pro-acharnement thérapeutique ou est-ce une histoire de train de vie ?


    • Ce n’était pas de l’ironie évidemment et malheureusement. Pour quelqu’un qui dans un autre post sur ce même sujet disait qu’il fallait briser la peur d’agir, voilà qui est pour le moins contradictoire. Merci pour le coup de main à travers cet élan de solidarité :-) Mais j’oubliais, quand on défend son secteur professionnel, ce ne peut être que pour des motifs égoïstes et catégoriels bien évidemment et sans jamais penser au-delà. Quel bel état d’esprit vraiment ! Et exprimé avec finesse et dans un bel état esprit.


  • Et en même temps elle veut te vacciner car elle s’inquiète de ta santé.


  • Supprimons tous les vaccins.
    Ça, ça en ferait des économies, mais évidement, pour ce qui tombe dans la poche des copains, et la sienne très certainement, Pas Touche !


  • Agnès Buzyn est au service du système qui veut faire de la médecine à deux vitesses.... une pour les nantis et une pour les riens !!!...


  • C’est à elle aussi qu’il faudrait s’attaquer puisqu’à la fin du mandat, nous aurons tous saisi qu’elle a raconté 30% de choses inutiles ; au moins !


  • Les "économies" réalisées ne sont qu’un prétexte pour foutre en l’air tout ce qui est possible de foutre en l’air. Cela fait 10 ans que c’est la même excuse ("faire des économies"), et c’est d’autant plus révoltant que la majeure partie peuple se bat pour faire des économies personnellement. Ils se foutent de notre gueule quotidiennement, il s’agit d’une imposture totale et d’une prise de pouvoir par les représentants de tout ce qu’il y a de plus glauque dans notre monde (lobbys, sociétés de gay lurons, banquiers proches, et j’en passe).

     

    • Plus besoin d l’euthanasie les vieux par piquouses ! Les vieux quand ils sont cassé on les laisse crever gentiment sans médocs .De toute manière le monde médical est une vaste merde ou il ne faut surtout pas mettre les pieds .De nos jours y ’a pas plus con qu ’un médecin qui croit tout savoir sans faire l ’effort de mettre le nez dans un bouquin de nutrition .C ’est hélas ça le progrès .L l’homme qui ne sait rien et qui se prend pour un grand savant .


  • Les économies, ce sont les salaires des pauvres donnés à ceux qui ne payent pas d’impôts ici.

     

  • Tiens ! Çà me fait penser à une info récente parue sur le net sur le commerce d’organes à l’hôpital de Gonesse (95) ! Suivez l’affaire Thierry Kabyle sur le net !! Affaire époustouflante !! I N C R O Y A B L E ! (mais il va falloir le croire...)

     

  • Il me fait marrer lui, il est de FI donc a voté micron, et probablement lolandouille avant et il se plaint que les hôpitaux qui doivent encore soigner en plus tous ses amis étrangers soient saturés !
    Va donc te plaindre chez tes amis de l’anti-fascisme : c’est TOI qui a noyé les "chiens" que tu désignes ! Marre de ceux QUI N’ASSUMENT PAS LEURS VOTES !

     

  • En même temps c’est pas faux les hôpitaux ne servent à rien, hormis les urgences traumatiques bien sûr.
    La médecine Pasteurienne est une escroquerie du niveau des autres (historiques, économiques, ...)


  • Je confirme, les hôpitaux bouillonnent... Étudiant infirmier, nous sommes plus vraiment encadrés et quand nous le sommes, nous nous faisons démonter par du personnels à bout de nerf, qui craquent... Sans oublier les patients, beaucoup plus exigeant et qui ne se rendent pas compte de la situation... Jamais j’aurais imaginé pareille chose avant d’intégrer le milieu paramédical...

     

    • @ Jeff

      « Ça bouillonne dans les hôpitaux » certes mais comme partout ailleurs : chez les agriculteurs, dans la police, chez les boulangers ... Toutes les corporations de France et de Navarre en on marre mais tout le monde évite soigneusement l’option « renversement de la table ». Beaucoup de gens savent que les politiciens, les juges, les préfets sont quasiment tous franc-maçons mais la peur d’aller à la confrontation est (pour l’instant) la plus forte. Dresser le constat d’un problème ne le résoudra pas, vous verrez, demain ce sera les esthéticiennes ou les éboueurs dans la rue. La peur (d’agir), voila ce qu’il faut briser pour que ça aille mieux dans notre beau pays.


  • Suppression du service de pneumologie à l’hôpital de Lens actée depuis vendredi.
    L’hôpital des mines sans medecins pour les poumons quelle escroquerie !
    Enfin tout change : on ne tape plus que sur les infirmiers ou aide soignant. Les medecins se sont mobilisés (75 sur 300) pour la non fermeture et n ont pas eu gains de cause. Va t on commencer a leur taper dessus ???


Commentaires suivants