Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"La femme occidentale est une pute complètement narcissique"

Cette belle Américaine n’y va pas avec le dos de la cuiller. Elle secoue ses consœurs pour les avertir de la fausse libération qu’on leur propose : libération sexuelle, libération de la maternité. Elle a parfois des mots durs, mais elle a le mérite de rappeler les fondamentaux, ceux de la vie, et de l’amour.

 

Il reste encore des femmes
et il reste encore des hommes !
Lire sur Kontre Kulture

 

Les femmes, les putes et les hommes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

139 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En Afrique-Asie-AMSUD il n’y a pas de pension alimentaire, ça simplifie les relations.

     

    • salut arthur je vis en amerique latine au perou ici il y a des lois qui protege les femmes
      que tu sois marié ou pas marié et que tu as fais des enfants et que tu divorces ou te separe de ta copine , tu dois donner une pension dans les deux cas si tu ne donnes pas d argent le femme fait un proces et tu peux aller en prison pour pas avoir verser la pension , le proces peut etre fait par n importe quelle personne de la famille et par forcement de la mere .


    • #1828951
      le 28/10/2017 par Arthur (mada vu qu’on est 2 je précise)
      "La femme occidentale est une pute complètement narcissique"

      Même chose ici à Madagascar ...


  • Et bien, ça fait plaisir dans la bouche d’une femme, et jeune en plus, elle a toute sa vie pour appliquer et informer autour d’elle. C’est fou qu’on en soit arrivé à devoir dire l’évidence de la différence entre hommes et femmes.


  • Her husband is a lucky man.

     

  • #1828896

    Mais est-ce la faute des femmes ou simplement le défaut de leur nature émotive de prendre la forme de leur environnement, c’est-à-dire actuellement perverse et narcissique ?
    En voilà une question qu’elle est bonne. Je suis d’accord avec la femelle !

     

    • Bonne question ! Tu devrais la poser sur le répondeur de Soral répond.


    • #1829000

      Tu poses une excellente question !
      Elle s’inscrit dans une réflexion plus générale que l’on pourrait formuler ainsi :
      Peut-on en vouloir à quelqu’un d’être con ?
      Tout d’abord, je m’explique sur le terme "con" pour que les choses soient claires :
      C’est à priori logique et naturel de se laisser influencer par le milieu dans lequel on vit, sauf que, quand on n’a pas l’intelligence nécessaire pour reconnaître que ce milieu est nocif, décadent et démoniaque, alors notre inclination à faire comme les autres relève d’une paresse intellectuelle, d’une soumission aux plaisirs des sens, et d’une allégeance aux pouvoirs, aussi pourris soient-ils, ce que je résume par "être con", par opposition à ceux et celles qui comprennent qu’il faut que notre vie soit guidée par une recherche authentique qui, même si elle est à contre-courant, même si elle est moquée, ringardisée ou diabolisée, reste au moins tournée vers la quête du beau, du bien et du vrai, ce à quoi, je pense, aspirent tous nos amis d’ E&R, que je considère comme plus évolués que que la masse des moutons.
      Donc, pour en revenir à la question : "Peut-on en vouloir à quelqu’un d’être con ?", je répondrais : " NON, si sa connerie ne nuit qu’à lui-même. Et OUI, dans la mesure où sa connerie contribue à faire souffrir autrui et à pourrir le monde."
      De même que l’on ne peut pardonner à un dealer ou à un criminel d’avoir été influencé par son milieu, on ne peut pardonner à une femme de vouloir moderne en se comportant comme une pute.
      La femme est, par excellence, l’amour, la gentillesse, le soutient, le réconfort, la tendresse, la confiance... Qu’elle abandonne toutes ses qualités pour se sentir exister dans un monde d’hommes, alors elle se fera inéluctablement l’apôtre de la connerie humaine.


    • #1829102

      Tu poses une excellente question !
      Elle s’inscrit dans une réflexion plus générale que l’on pourrait formuler ainsi :
      Peut-on en vouloir à quelqu’un d’être con ?
      Tout d’abord, je m’explique sur le terme "con" pour que les choses soient claires :
      C’est à priori logique et naturel de se laisser influencer par le milieu dans lequel on vit, sauf que, quand on n’a pas l’intelligence nécessaire pour reconnaître que ce milieu est nocif, décadent et démoniaque, alors notre inclination à faire comme les autres relève d’une paresse intellectuelle, d’une soumission aux plaisirs des sens, et d’une allégeance aux pouvoirs, aussi pourris soient-ils, ce que je résume par "être con", par opposition à ceux et celles qui comprennent qu’il faut que notre vie soit guidée par une recherche authentique qui, même si elle est à contre-courant, même si elle est moquée, ringardisée ou diabolisée, reste au moins tournée vers la quête du beau, du bien et du vrai, ce à quoi, je pense, aspirent tous nos amis d’ E&R, que je considère comme plus évolués que la masse des moutons.
      Donc, pour en revenir à la question : "Peut-on en vouloir à quelqu’un d’être con ?", je répondrais : " NON, si sa connerie ne nuit qu’à lui-même. Et OUI, dans la mesure où sa connerie contribue à faire souffrir autrui et à pourrir le monde."
      De même que l’on ne peut pardonner à un dealer ou à un criminel d’avoir été influencé par son milieu, on ne peut pardonner à une femme de vouloir être moderne en se comportant comme une pute.
      La femme est, par excellence, l’amour, la gentillesse, le soutient, le réconfort, la tendresse, la confiance... Qu’elle abandonne toutes ses qualités pour se sentir exister dans un monde d’hommes, alors elle se fera inéluctablement l’apôtre de la connerie humaine.


    • #1829130

      Barbatorukse Barbatruc.

      Le Barbapapa peut prendre n’importe quelle forme. Il est gentil et tout le monde l’aime bien.


  • Oui Madame, d’accord avec vous ... la tendance actuelle fait partie du grand plan pour liquider tous les modèles stables : nation, famille, maternité etc etc ...

     

    • #1829229

      C’est le propre de la décadence de faire passer l’inversion des valeurs pour de la modernité, et comme les femmes sont influençables et veulent être modernes, elles alimentent bêtement la perversité du Système.


  • Il y a du vrai dans ses déclarations. Dans ce monde d’apparence virtuelle, certaines femmes se comportent en pintades bruyantes, multipliant les liaisons, comptant les pensions alimentaires comme autant de butins de guerre.
    Idiotes macabres dont les enfants hériteront de pathologies névrotiques.
    Cette intervenante dont j’ai oublié le nom, est toutefois bien radicale, voire extrémiste. Ne pas vouloir avoir des amies féminines, est une attitude qui rend douteuse sa relation avec sa propre féminité.
    Il existe encore des femmes, dans la vraie vie comme disent les enfants, qui sont épouses et mères sans se préoccuper de la propagande ambiante.
    Elles cuisinent pour leur foyer, elles sont belles et aimantes à l’égard de leurs maris respectifs.

    La femme occidentale ne peut pas être globalisée de la sorte.
    Je connais des femmes non occidentales, complètement absorbées par la culture commerciale du profit, des apparences, du sigle Louboutin, Apple, Dior... qui sont dans le même processus. Il faut que cela fasse "bling" deux fois et possiblement obtenir un jackpot.

    Le mot qui résume tout cela est marchandisation. De tout. Ces femmes-là, ces hommes également se conduisent comme du bétail : ils ont un prix. L’abattoir les guette.

    Je rappelle que je suis une femme.
    Nous ne sommes pas ennemis, c’est l’air du temps qui impose cette horreur.
    Bon courage à tous.

     

    • Tu es une femme je comprends donc ta volonté de nous faire avaler qu’il faut relativiser.


    • #1829214

      " Ne pas vouloir d’amies féminines est une attitude qui rend douteuse sa relation avec sa propre féminité."

      Je ne vois pas le rapport.
      On peut très bien être féminine et ne pas vouloir s’entourer de pétasses.
      Je dirais même que sélectionner ses relations amicales est une preuve d’intelligence féminine.


    • « Tu es une femme je comprends donc ta volonté de nous faire avaler qu’il faut relativiser. » !!!
      Je ne vois pas en quoi le fait de relativiser serait sexué ou partial. C’est absurde. C’est une qualité, point barre. Maintenant vous n’êtes pas obligé « d’avaler » des commentaires nuancés même sic n’est un positionnement quelque peu étrange.
      De la même façon, je n’ai vu nulle part dans son commentaire que l’intéressée appréciait les « pétasses » et cherchait à s’en entourer.


    • Les femmes maghrébines ou africaines qui vivent en Occident sont des femmes occidentales ...


    • #1830122

      Si de nombreuses femmes ne veulent pas d’amies de leur sexe, c’est parce qu’elles sont toutes jalouses les unes envers les autres, et sont en permanence à la limite de s’arracher les cheveux. Les amis hommes, ce sont en réalité des betas bien soumis qui passent leur temps à flatter, et accourent comme des pantins au moindre besoin. Le top aussi, c’est le gay : les filles adorent. Rien ne peut mieux les rassurer qu’un pédé.


  • Les dénonciations contre le féminisme sont justifiées, pas de probléme.

    En revanche, je trouve extrêmement faux et injuste d’insulter les femmes occidentales de "putes" et de "narcissiques".
    Je m’explique :
    Je suis un métis (noir/blanc), franchement pas beau du tout, au mieux quelconque, et bac +3, pas riche, donc. Assez cultivé par contre.
    Voici pourtant mon expérience : 
    Les femmes occidentales ont été adorables avec moi, francaises, allemandes et filles de l’est, polonaises et hongroises. J’ai eu la chance de rencontrer une grande musicienne claveciniste hongroise, très belle, celebre, elle n’a pas arrêtée de me chercher ! Alors qu’une femme habituelle de ce niveau aurait pu passer sans meme me voir.
    Ca m’est arrivé aussi avec une grande violoniste francaise, encore plus connue, franchement d’une adorabilité inouie, cherchant carrément le mariage, etc, donc des femmes bien
    éduquées, gentilles, simples, pas vénales du tout, intelligentes, pas dans le cosmopolitisme gauchiste mais dans l’ouverture totale sans préjugés.
    Et ca m’est arrivé aussi avec des femmes médecins, 2 ! Et pas pour des liaisons courtes, toutes ces femmes, mais pour des mariages.
    Et je résume, n’est ce pas, sinon vous n’allez pas me croire. Et je répète que je ne suis pas riche, pas beau. (par contre, je suis metis mais je ne rapporte rien d’ailleurs, c’est France 100% dans ma caboche. Pas de débilités, ni de rap avec moi).

    Et même des femmes du FN, idem, adorables avec moi.

    Alors, taxer les européennes de vénales, putes, et narcissiques, je vois bien qu’il en est des comme ca autour de moi, mais franchement, je pense que les cruches sont minoritaires.
    En dehors de ca, adorables, bien éduquées, il suffit de donner de l’amour, sincèrement, pas des coucheries minables modernes à la con pour dégorger le poireau, mais de donner de l’amour sincèrement, et elles le rendent en 1000 !
    N’insultons pas les femmes occidentales.
    Vous rendez-vous compte de la classe extrême de ces femmes ? Merde !

    Je partage cette pensée d’un poilu de Verdun : "quand je regarde une photo de francaise dans ma besace, j’ai le courage d’aller au front."

    Il a tout dit. Moi aussi, on peut me demander de crever pour ces femmes, c’est no problem.

     

    • Et vous n’êtes pas encore marié, vous qui êtes prêt à crever pour ces dames ? Peut-être êtes-vous polyamoureux ou monogame en série.


    • Commentaire intéressant.


    • A Lordbyron,

      Bien sûr que j’ai fini par me marier avec l’une d’elles, qu’est-ce que vous croyez ? Et elle est adorable.

      Je ne comprends pas votre réponse acerbe ?! Il aurait fallu que j’insulte les femmes occidentales, c’est ça ?
      Ne comptez pas sur moi pour ça.
      Soyez correct avec ces femmes et vous verrez que vous rencontrerez des femmes correctes.


    • Ta couleur de peau ? d’un grand intérêt ? et le reste hors sujet et hors de l’époque actuelle.


    • Petitponey ecrit :

      « Ta couleur de peau ? d’un grand intérêt ? et le reste hors sujet et hors de l’époque actuelle. »

      Ce que je pense de ton propos :
      reponse completement stupide.

      c’est mon histoire donc c’est de notre epoque, et c’est le sujet puisqu on parle de la femme et de ce qu’elle est. (Venale, ou pas, pute ou pas).
      La couleur de peau, je m’en fous aussi, j’en parle parce qu’on sous-entend généralement que les femmes sont racistes de nos jours, au FN aussi, alors que c’est faux, ou pas toujours vrai.

      C’est dingue comme des mecs mettent tout sur le dos des femmes, pour masquer qu’ils sont des pauv’types, des tapettes, ou des gens pas interessants incapables de retenir la moindre femme. Refouler ne sert à rien : changez et vous verrez.

      2)


    • @ Metis : simple constatation : c’est bien justement votre couleur de peau qui rendent certaines femmes très aimables à votre sujet, c’est bien ça qui est dans l’air du temps !


    • Giustizia,

      C’est faux, ma couleur de peau n’est pas attirante du tout car je suis laid.
      Et puis cette idée que des femmes viennent vers des noirs, arabes, parce que ce serait "dans l’air du temps", c’est n’importe quoi, du délire. Ces femmes étaient bien éduquées et gentilles avec tout le monde, je n’ai eu du succès qu’aléatoirement parce que je passais par là. N’inventez donc pas n’importe quoi.


    • Votre commentaire méritait mieux que les réactions relativement atterrantes auxquelles vous avez eu droit @Métis. C’est dommage.


    • A Métis, si dans votre premier message vous aviez précisé que vous avez fini par vous marier je n’aurais pas commenté de manière acerbe, comme vous dites. J’ai cru que vous étiez un Casanova vaniteux (immense auteur de langue française soit dit en passant) qui ne s’assume pas. Je vous souhaite, cela va de soi, d’être heureux auprès de votre Dame.
      "Le monde appartient aux femmes.
      C’est-à-dire à la mort.
      Là-dessus, tout le monde ment." Suit sous forme de roman , de l’un des auteurs les plus lucides sur la question et qui fut beaucoup aimé des femmes, la démonstration. Philippe Sollers, Femmes


    • Eric,

      Merci pour votre commentaire.
      En effet, il semble que beaucoup, au lieu de réfléchir, viennent ici pour décharger de la bile
      contre les femmes, qui sont aussi leurs mères.

      @ Lordbyron,
      Non, je ne suis pas un casanova du tout, pas dragueur, je suis laid, plutôt timide, et quelconque. C’est pour ca que je mettais mes histoires agréables sur le compte de la gentillesse des femmes, et pas sur une qualité spéciale de ma part.
      Et puis, "la femme est la mort" que si on met tous ses oeufs dans le même panier, ce qui n’est pas mon cas.


    • Tellement magnifique que tu as divorcé...
      donc ton expérience est irrecevable.
      Quand aux femmes qui te cherchaient pour le mariage et avec lesquelles tu ne t’es pas marié, confinds pas sortir avec une femme et lui faire 3 gosses sur 15 ans... et là tu m’en reparles.


    • Martis,

      Encore une réponse stupide.
      Je n’ai JAMAIS divorcé, donc mon histoire est recevable. Merci de ne pas inventer n’importe quoi tiré de ton chapeau.

      Pour le deuxième point, "confinds", je ne sais pas ce que ca veut dire, et je sais ce que j’ai vécu, il est facile de faire au moins un ou deux enfants, mais ca ne m’intéressait pas.
      Allez, continuez de déverser de la bile sur les femmes... Quelle stupidité, ca ne m’étonne pas que vous ne rencontriez que des cruches.


    • @ Métis : et les femmes qui se rendent massivement dans certains pays pour des vacances sexuelles (et pas pour trouver un compagnon originaire de chez elle) !


    • Giuzticia,

      Vous continuez à délirer.

      Les vieilles blanches qui vont aux antilles pour se tirer des jeunes sont très minoritaires en societe, donc vous ne pouvez pas généraliser ces pratiques à toutes les femmes.
      Ensuite, elles achètent DES JEUNES, peu importe qu’ils soient noirs, asiatiques, blancs, etc. Vous n’avez aucune preuve qu’elles préfèrent des noirs, ou arabes, ou asiatiques, ou blancs : elles veulent des JEUNES.

      A tous : Je ne réponds plus aux délires.


    • Il est possible je crois @Martis de s’adresser aux gens que l’on ne connaît pas en les vouvoyant (c’est une manière simple et peu exigeante en termes d’effort à produire pour ne pas mettre inutilement les gens dans de mauvaises dispositions). De la même manière il est préférable de rédiger des commentaires compréhensibles. Ainsi par exemple je ne vois pas la légitimité du motif sur lequel repose votre affirmation catégorique selon laquelle les propos de cet intervenant ne seraient pas recevables, à savoir donc le fait qu’il ait divorcé. Il ne vous manque plus qu’un marteau et un pupitre :-)


    • Merci Eric !

      Vous voyez, je suis métis, je viens pour encenser les occidentaux, leur dire que leur culture est excellente, que les hommes sont bien plus respectueux qu’ailleurs, que les femmes occidentales sont merveilleuses, et je viens sur un site nationaliste pour le dire, et regardez comme ces "nationalistes" préfèreraient que j’insulte les femmes, et les hommes en les traitant d’effeminés.
      Mais jamais je ne ferai ça, car les gens tordus sont une minorité, j’ai vérifié par moi-même que les gens sont souvent très biens, alors pourquoi devrais-je généraliser le négatif ?

      C’est comme le racisme, on dit que la France est raciste. Je réponds : non, les Francais ne sont pas racistes, ils essayent juste de sauver leur pays de la destruction. Nuance.
      C’est incroyable cette tendance qu’ont les gens à toujours généraliser le négatif, pour pouvoir frapper et critiquer, encore et toujours. C’est malveillant.


    • Ne me remerciez pas @Métis. J’apprécie votre discernement et le fait que vous ne fassiez pas d’amalgame en reconnaissant que les sottises sont aussi pénibles à lire que minoritaires dans les faits. Je suis également d’accord avec vous sur le fait que les français sont fondamentalement antiracistes au sens où ils sont viscéralement attachés à l’idée d’égalité et qu’ils ne supportent pas le communautarisme revendicatif, autre nom de la discrimination positive. Bonne continuation à vous et gardez le cap.


    • @ Giustizia
      "Simple constatation : c’est bien justement votre couleur de peau qui rendent certaines femmes très aimables à votre sujet, c’est bien ça qui est dans l’air du temps !".

      Excellente interrogation ! Pourquoi beaucoup de femmes aiment autant les noirs ?
      Je pense que le fait qu’ils ont, naturellement, une certaine insolente assurance et un certain dédain n’y est pas étranger. Lorsque l’on connaît la propension de beaucoup de femmes à aimer les hommes sûrs d’eux, cette explication tient parfaitement la route.


    • Il y a des études sourcées sur ce sujet @Créponné, juste histoire de rigoler ?


  • Euuuh... c’est Alex Jones qui a écrit le texte ? :-D

    Donc, si j’ai bien compris, pour être un "vrai homme" au XXIe siècle faut être gay ?! mdr


  • Elle est beaucoup trop radicale.

    Bien évidemment qu’il y a une tendance des femmes occidentales lambda à l’individualisme, la puterie et la consommation. Mais il n’y a pas que des femmes comme cela. On peut faire confiance aux bonnes personnes, ce qui n’est pas la même chose que de ne faire confiance à personne.

     

    • #1829077

      l’amerique est radicale, l’amerique est notre avenir.


    • Vous ne connaissez pas les femmes dans la tranche 25-40ans manifestement. Tout ce qu’elle decrit est vrai dans 90% des cas.
      La fin du patriarcat la montée du féminisme en tant que revendication sociale economique et sexuelle, la starification de la femme en tant qu’objet sexuel, tout cela conduit la femme dans l’impasse et l’échec car la pluspart des femmes seules sont incapables de s’assumer economiquement et n’ont d’autres choix que de monnayer leur beauté et ou jeunesse dans un isolement grandissant et en parfaite confuence avec la baisse généralisée de l’éducation, sous les applausissements du dieu marché


    • @spirou

      analyse très subjectiviste.
      je ne prétends pas connaitre toutes les femmes de 25-40 ans ni sonder leurs ames et leurs corps, néamoins et contrairement à vos affirmations j’en connais en certains nombre qui ne répondent pas aux cases dans lesquelles vous les avez enfermées... Après, peut etre n’habitons nous pas au meme endroit, ni du meme milieu social...


  • C’est aux Femmes d’aller récupérer leur grandeur d’âme, parce que si nous les Hommes, ont doit s’y coller, on ne fera pas dans la dentelle. Allez se « farcir » les féministes, la gerbe, je vous passe les détails. Vous avez jusqu’à la veille de Noël, après il sera trop tard, les dindes seront « farcies ».
    D’avance merci.
    Signé : un Homme.

     

  • En écoutant cette femme j’ai pensé sans arrêt à l’excellent livre de Philippe de Vulpillières :
    "L’homme tue et la femme rend fou" (Retour aux sources)
    Oui la femme moderne, mélange de Salomé et Hérodiade, rend fou (enfin heureusement pas toutes quand même, mais beaucoup !)


  • #1829004

    Cette femme a tout compris. Je l’aime.


  • #1829021

    Cette femme n’a pas moins tord que les autres

     

  • Tout est biologique !
    Le matérialisme, l’instabilité émotionnelle, le comportement presque irrationnel sont des traits de caractère constitutifs de la biologie féminine.
    Tout le problème réside dans le fait que l’homme moderne essaye de faire de la femme son égal. Du fait qu’il se soit féminisé : Perte du contact avec la nature, avec la guerre, l’effort physique. Il a perdu sa virilité, et donc son bon-sens, car celle-ci n’est au final que l’expression de la lucidité.

    L’homme féminisé non viril (non lucide) est le premier et le seul responsable des défauts des femmes. Ses propres tares ont permis l’émergence de celles des femmes.

    La solution pour retrouver une société équilibrée et épanouie pour tous est la "revirilisation" des hommes par notamment l’armée et le retour au patriarcat.
    L’identité d’un peuple qui perdure doit se fonder sur le patriarcat et l’identification à travers la lignée paternelle (de père en fils).


  • J’ai exactement la même vision des femmes occidentales. Tout à fait d’accord !

    L’athéisme conduit au narcissisme. J’ai vécu presque 2 ans à Roubaix, expérience qui fut enrichissante. C’est un réel plaisir de voir tant de femmes portant un voile. Elles ont de bonnes valeurs grâce à leur éducation et leur croyance. Elles se respectent elles-mêmes, elles ne sont pas vulgaires. Elles ne sont pas malheureuses mais est-il utile le préciser ?

    Je me dis que c’est dommage que je ne sois pas né de parents musulmans, ça m’aurait simplifié la vie d’un point de vue sentimental. Aujourd’hui je n’ai pas la foi. Demain je ne l’aurai pas non plus. Donc je ne me convertirai pas. Mais ça ne m’empêche pas d’avoir du respect pour l’Islam et de l’affection pour les musulmans. Une erreur à ne jamais commettre : se convertir par amour de l’autre. C’est insultant vis-à-vis de la religion et c’est carrément voué à l’échec...

    Comme les blanches ne m’attirent pas, puisque trop américanisées, il me reste les asiatiques, de plus en plus américanisées, et les noires. Sans même réfléchir, je me rends bien compte que les filles à mon goût sont majoritairement africaines (camerounaises ou gabonaises). Je vais demander à Dieudo s’il n’aurait pas une nièce à me présenter...

     

    • Visiblement, je n’ai pas les mêmes femmes voilées par chez moi. Allez donc faire un tour du côté de Trappes ou La Verrière... Elles se respectent elles-mêmes, pour ça je n’en sais rien, mais je sais que perso quand je les croise sur le trottoir, c’est à moi de me pousser pour leur faire de la place, elles ne se bougeraient pas (ni ne déplaceraient leur poussette) d’un cm pour me permettre de passer !

      A côté de ça, je pense que je sourirais à vos commentaires d’un post féminin qui dirait : les blancs ne m’attirent pas, les mecs à mon goût sont majoritairement africains... (je connais pas mal d’africains, et contrairement à vous, la plupart préfèrent les femmes blanches ! ils jugent les femmes noires trop "intéressées"...)


  • Quelqu’un pourrait me dire quel est le lien de sa chaîne You tube à elle ? Merci

     

  • #1829056

    Bonjour,

    je suis plutôt d’accord avec ses propos, même si elle est effectivement un peu extrême. Elle ne doit attirer que les femmes qui se comportent comme des "putes" comme elle le dit.
    Je suis une femme, plutôt jeune (29 ans) et en effet certaines se comportent comme des matérialistes prêtent à se vendre pour des sacs ou autres gadgets modernes inutiles. Mais je pense qu’elle est américaine et qu’elle doit vivre dans un coin du pays où c’est particulièrement développé, genre côté ouest par exemple. Je retrouve un certain type de femmes dans sa description mais je dirais qu’il s’agit surtout les petites michtonneuses de banlieue qui rêvent d’être Nabilla et d’avoir des Louboutin et qui tentent de se coller avec un mec un peu naïf auquel elles font des gosses rapidement...Je trouve que c’est trop radical d’englober toutes les femmes dans cette description, mais j’aime sa vision lorsqu’elle explique qu’il n’est pas honteux de s’occuper de sa maison et de sa famille, de leur faire à manger, c’est ce que je fais pour mon copain et je n’ai pas honte de ça, il y a certainement un aspect biologique là-dedans.
    Comme toujours une vision très extrême du pays de l’Oncle Sam.

     

    • Perso j’ai grandi en Afrique jusqu’à mes 21 ans et depuis je vie en France aujourd’hui j’ai 30 ans je me voie dans ces propos à 100% , les femme vous ne vous rendez pas compte comment vous vous détruisez les hommes , ce type de femme dans sa description instinctivement quand je les sent j’ai qu’une envie c’est de me barrer peut importe sa beauté ,


    • #1829241

      Dans ce que tu dis, tu te rends compte que tu dis toi-même "quand je sens ce genre de femme" donc il y a bien un genre quand même, tu l’avoues toi-même dans ton commentaire. Je ne dis pas que ça n’existe pas mais je trouve qu’en effet on "sent" ce genre de femme, le style vestimentaire, les styles de sortie, le type d’amies.... Une fille qui a des amies comme ça, il y a de fortes chances qu’elle le soit aussi. Ce style de femme attire les hommes mais il faut aussi savoir ne pas être naïf. En effet j’ai un frère et je suis, du coup, consciente que certaines jouent avec les hommes et ça m’agace profondément. Je trouve que les hommes se remettent moins facilement de ce genre de femmes.


  • Enfin une Femme raisonnable et raisonnée .Cà ne court pas les rues de nos jours.


  • Donc la fille qui fait une vidéo tout en étant au volant d’un véhicule où on distingue la présence de son enfant, mais parlant dans le vide de sujets dont un très jeune enfant devrait etre préservé et non à son enfant, le tout maquillée comme une actrice porno estime valoir mieux en tant que femme et que mère que la totalité de ses connaissances féminines ? Cette fille est ravagée.

     

  • Femme plutôt attirante pour les pervers, lunettes de soleil bien à la mode, avec un tatouage (à la mode chez les victimes du libéralisme libertaire) bien visible sur la vidéo près du sein... c’est un peu la poêle qui se moque du chaudron... ça sent le troll. Désolé de ne pas aller dans le sens du vent des égalitariens, oh puis, j’ai pas à m’excuser...

     

  • Si quelqu’un trouve La chaîne YouTube de cette dame je serais reconnaissant s’il voulait partager cette information.

     

  • Pourquoi ne pas écrire son nom ?
    comment s’appelle t’elle svp ?


  • #1829083

    voir le film de Blier « Calmos » Tout était dit sur le sujet dans ce film prophétique.

     

  • Pour ceux qui la trouvent trop radicale il faut savoir qu’elle est aux Etats-Unis, la situation là-bas est vraiment telle qu’elle la décrit statistiquement parlant. Ici en France je pense aussi, peut-être dans une moindre mesure mais à mon avis les gens qui pensent qu’elle exagère seront les premiers à connaître un réveil douloureux tôt ou tard.


  • Effectivement elle est un peu trop radicale, cependant, il faut voir qu’elle voit la femme occidentale à travers la femme nord américaine, laquelle (dans la moyenne) est plus tranchante, déterminée et combative dans son mode d’action et sa communication, en pratique que la femme française. Ceci peut expliquer aussi sa façon de s’exprimer et comment un homme européeen peut percevoir cette vidéo. Ici au Québec, la seule contremesure est que les hommes se laissent pousser la barbe, dernier rempart de virilité avec le pickup Dodge, le pack de bière et le match de hockey.


  • Quelques phrases :
    « IL n’y a aucune raison de tuer un bébé qui ne vous a rien fait.

    Elles veulent être fainéantes.Elle ne veulent pas faire le ménage et la cuisine. Elles veulent être des putes. »

    C’est excessif, et un peu à raz les pâquerettes au niveau réflexion. Mais c’est un peu comme ça partout maintenant.


  • Cette femme n’a pas de problème uniquement avec le féminisme mais avec la gente féminine dans sons ensemble.
    Si elle ne s’entend avec aucune femme et qu’elle voit de la jalousie partout, ce n’est pas de féminisme dont il s’agit...
    La très grande majorité des femmes ne sont pas féministes. Elles sont fière d’être mamans et d’être des compagnes féminines. La tromperie concerne bien plus les hommes que les femmes, qui peux nier cela ? Une femme respecté et heureuse n’a pas besoin d’un autre homme que son mari.
    Il serait intéressant de savoir quel milieux elle a fréquenté au vu des comportements qu’elle rapporte, surement pas une communauté religieuse...
    Dénoncer le féminisme est une chose honorable mais la c’est de la dénonciation calomnieuse non intellectuelle et non constructive.
    Mais si cela rassure et flatte ces messieurs, alors sont discours aura tout de même un effet bénéfique...

     

    • Je pense que vous ne connaissez pas très bien les USA. Ce qu’elle dit est totalement vrai !! Mon ex belle mère c était exactement ca !! Et justement, bien sûr que cela arrive aux communautés religieuses. La majorité des Américains sont croyants... et un des exemples que j ai donc pu observer : était mariée à un homme aisé possédant des terrains et de vieilles mines en montagne, et une agence immo qui cartonne. Ben il a fallu qu elle picole ( bcp de ces femmes sont alcooliques et/ou accro à des médocs anti dépresseurs etc) qu elle fricote avec le PASTEUR MARIE DE LA PETITE VILLE (connu donc de presque ts les habitants) (qui avaient payé à sa femme de multiples opérations de chirurgie esthétique). Résultat : divorce, pensions dont ses enfants n ont pas vu la couleur jusqu’à à ce que l’école se manifeste envers les enfants, déménagement et mensonge grave, qui ont fait que mon ex n a pas pu voir son père (interdiction légale)de ses 8 à 18 ans..... bref je pourrais raconter tellement de choses !!
      Quand on passe du temps outre atlantique on réalise que malgré le fait que nos avons bcp de points communs, nous avons cependant d énormes différences culturelles.
      Ce que dit cette femme s’ applique aux USA. C est une Américaine, je pense qu elle ne connaît pas vraiment l’Europe ni les Européens, donc elle pense tout bêtement que les deux cultures sont identiques. Car Dieu merci cette question n’est pas aussi grave ici que la bas. En reverche sur d autres aspects leur politique et points de vue sont meilleurs que les nôtres.


  • #1829128

    Mouais... Elle dit tout ce qu’on veut entendre, elle nous tend une belle pomme bien rouge et bien brillante, mais je ne croquerai pas dedans. Et puis avec son visage repeint à la Michael Jackson, elle a encore du boulot pour comprendre ce qu’est une vraie femme.


  • C’est en effet ce que j’ai pu constater aux USA lorsque j y ai vécu.


  • L’avis d’une youtubeuse qui frime devant sa webcam au volant de sa voiture...Elle dit peut-être des choses justes, mais j’espère que les "vraies" femmes ne sont pas toutes atteintes par cette forme de narcissisme moderne... sinon c’est mal barré !

     

    • Il reste des femmes merveilleuses, mais une chose est certaine, pas facile de les trouver.
      En tout cas, pas en utilisant les machins à la mode face de bouc, instagram et autre prothèses narcissiques !

      Ça peut parfois prendre du temps, mais la Providence parfois vous aide !

      Ça m’est arrivé, et je souhaite à tous de vivre la même chose. Mais je dois avouer que ce fut difficile, ce fut éprouvant parfois décourageant voire déprimant.

      Mais si j’ai eu cette chance, d’autres l’auront aussi, et sincèrement, je vous le souhaite de tout cœur.

      Bonne chance à tous camarades.

      Adishatz

      H/


    • Bien d’accord. Mais les hommes sont très cons aussi de se laisser avoir aussi bêtement. Certes, ils finissent par le regretter, mais un peu tard...


  • #1829165

    Petites précisions s’il en-est :

    Cette femme, dont j’ai vu certaines des vidéos s’inscrit dans un contre contre mouvement (il n’y a pas de doublon), je m’explique : aux états unis, les femmes sont devenues tyranniques, non pas par leur volonté mais par un système judiciaire qui fait que tout homme qui cherche un contact de quelque nature avec une femme risque de finir au tribunal, ça va de la simple condamnation au mariage (si si) jusqu’à la prison, cette dernière étant nettement plus avantageuse que la première.

    Dans 85% des cas de divorce, la femme obtient la moitié des revenus du mari, et surtout la garde exclusive des enfants, on parle de "divorce rape" des hommes. Quand une femme ne veut pas travailler, elle s’arrage pour avoir un gosse pour lequel elle touche une allocation sociale (welfare), ça a tellement été loin que certaines en font un véritable travail, j’ai vu (entendu) le témoignage d’un type dont la mère a eu plusieurs partenaires avec deux ou trois gosses a chaque fois, elle touche pour chaque enfant un chèque sans se soucier le moins du monde de leur éducation. Certaines volent le sperme qu’il y a dans un préservatif après le rapport d’un soir (sperm jacking) pour se mettre enceinte et faire chanter le mec : mariage ou prison pour viol. Le test de paternité ne peut être demandé que par la femme (cocufication à tout va).

    Ça va tellement loin que l’inquiété de traitement des cours de justice devient flagrante, on peut mettre un homme en prison rien qu’en tenant compte d’un témoignage ou même pire encore (Dans la même page, une femme évite la prison malgré avoir poignarder son copain !!!)
    Tout cela a engendré un mouvement virtuel qu’on appelle MGTOW (Men Going Their Own Way, Mouvement essentiellement contre le féminisme) où il s’agit de ne plus chercher le contact avec les femmes car c’est définitivement trop risqué. Mouvement qui met le femmes (surtout les féministes) en panique. En réaction, certaines filles essaient de se démarquer du troupeau pour avoir une place avec les hommes (Une NAWALT) mais elles sont considérées pour la plupart comme des loups essayant de gagner la bergerie ou essayant de retourner ces hommes vers la plantation (en allusion aux plantations de cotton).

    Il y a énormément à dire sur les ravages du féminisme aux états unis, en Angleterre, Suède, Australie et bientôt partout dans le monde. C’est une vidéo a replacer dans ce contexte.

     

    • @ H.K.Daghlian

      Votre commentaire est très bon, vous faites bien de rappeler qu’il faut remettre tout cela dans son contexte.

      J’aimerai juste appuyer le fait que avoir/faire des enfants, c’est le "minimum syndical" demandé par Dieu. Nous ne pouvons donc pas nous dérober à notre devoir d’homme aussi vicieuses soit-elles. Sans mauvais jeu de mots, il faut bien que quelqu’un tienne la barre dans ce bas-monde.


    • #1829366

      Merci. Effectivement, ce serait bien de ne pas balancer comme ça des vidéos Youtubesque sans expliquer le contexte qui règne là-bas, étant donnés certains commentaires "choqués" et critiques, mais qui ne sont pas sans pertinence.
      Et si en France nous n’avons pas atteint ce niveau, nous y allons en ligne droite et sur une autoroute. Donc prenez bien en compte cette vidéo même si elle vous déplait. L’Amérique est notre avenir depuis 1945. L’oublier, c’est la mort psychique assurée.


    • Voilà en effet l’explication d’un possible hiatus. Mais dans un cas comme dans l’autre, nous serons d’accord que tenir un discours globalisant et univoque sur la femme ou l’homme est parfaitement absurde.


    • Merci d’avoir donné ces infos, on dirait que certains commentateurs ici ne mesurent pas ce qui se passent aux USA. J’ai de la famille là-bas, c’est une société dure, et les bonshommes ne sont pas du tout à la fête. Les divorces peuvent aller très loin dans le harcèlement (judiciaire) et la ruine de l’homme. Il n’est pas rare que la femme incite en plus les enfants à porter plainte pour "attouchements" etc. tout est bon pour écraser l’ex-mari, lui retirer les enfants le faire raquer à mort. C’est vraiment une société - malgré certains bons côtés - où on a l’impression de l’extérieur que beaucoup de gens sont juste fous.
      et ça arrive en France...


    • @ H. K. Daghlian : votre commentaire suggère que vous êtes un "mgtow" convaincu. Un mouvement qui est le parfait reflet du féminisme : compétition victimaire, critique violente du mariage, haine envers le sexe opposé, généralisation constante, étalage de virilité primitive, promotion d’un mode de vie qui repose sur l’argent et la frime....
      Un mouvement malsain, qui comme le féminisme, utilise des cas isolés minoritaires pour prouver que la femme est mauvaise dans son essence... Oui certaines femmes font un enfant dans le dos d’un homme, oui certains hommes peuvent violer une jeune fille vierge en groupe, certains hommes font des enfants à droite à gauche en étant chômeur.... tout ça existe et a toujours existé.... ça n’en fait la nature profonde des hommes ou des femmes.
      Et cet acronyme débile ? NAWALT ? on voit bien que ce mouvement vient du monde des mâles élevés aux jeux videos. Même une femme qui comprend la souffrance des hommes dans cette société est en fait une femme qui cherche a niquer un homme ? mais n’importe quoi.... Les hommes qui font partie de ce mouvement sont très majoritairement en bas de l’échelle sociale et ne sont pas les hommes que les femmes convoitent. Par ailleurs, s’il restent dans ce mouvement, tous comme les féministes, ils finiront seuls et dépressifs, comme ces féministes qui vantaient les joies de la vie célibataire et des virées shopping y’a 20 ans.


    • La situation tend à devenir la même chez nous et je parle d’expérience.
      Un mensonge féminin est systématiquement pris au sérieux tandis qu’un propos étayé masculin est balayé d’un revers de la main méprisant.
      Et avec la part toujours grandissante d’activistes féministes dans la magistrature, nous en serons vite réduits à la même condition.
      Pour ma part, je ne veux plus de relations avec une femme car je ne consens effectivement plus à prendre des risques démesurés, je n’en ai plus les moyens économiques... après la première !
      Si j’avais pu lire Alain Soral étant plus jeune, j’aurai peut-être pu éviter le pire !!


    • #1829640
      le 29/10/2017 par justhada4thandasipof8
      "La femme occidentale est une pute complètement narcissique"

      @daghlian, @elisa
      le terme NAWALT (not all women are like that) est principalement utilisé comme definition/ raccourci bien compris entre mgtow lorsqu’il peut y avoir faiblesse/manque de discernement. De plus MGTOW ne signifie pas etre un jouisseur egoiste qui refuse les responsabilités de la vie devant une console de jeu ou un match de foot avec ses potes, pizzas et bieres, c’est bien tout le contraire, c’est l’affirmation de l’Homme à prendre en main son destin par la vertu (dans son sens antique, à travers sa racine latine vir), son auto détermination, un rééquilibrage, une réaction immunitaire dans une société féminisée (dans ses valeurs, son raisonnement etc) depuis des décennies. Il y a enormement de sous courants differents, mais c’est avant tout un effort sur soi meme, par le travail, le sport, une exhortation à honorer ses responsabilités, à assumer sa famille en chef de clan. Tout l’inverse d’une société matriarcale qui déresponsabilise, et infantilise. Comme il a été dit, la France suit les Etats-unis avec plusieurs decades de retard, à tous les niveaux, il y a 20 ans déjà on etait surpris qu’ un salarié seul preferait attendre le prochain ascenseur alors qu’il n’était occupé que d’une collegue,car comme je l’appris plus tard il suffisait qu’elle se dechire le chemisier pour qu’il soit accusé de tentative de viol. Quand on rentrait en France on pensait que jamais cette ambiance sociétale ne franchirait l’atlantique, et pourtant avec le recul la France a déjà changé. Le monde moderne dresse hommes contre femmes et ni les uns ni les autres n’en sortiront gagnants.


    • #1829740

      @justhada4thandasipof8
      Merci pour cette précision, ce terme est utilisé pour mettre en évidence une femme qui se considère comme différente des autres, bien qu’elle leur ressemble en tous points excepté le discours.
      Effectivement, le but de cette "guerre" n’est pas de donner raison à l’un ou l’autre mais bien de plomber toutes les interactions hommes / femmes et où la société aura tout à perdre, y compris son intégrité. A tour de rôles, l’oppresseur devient l’oppressé et ce dernier aura sa revanche avec le temps et à partir du moment où l’on prend position (parfois on n’a pas le choix), les jeux sont faits.


  • Quel est l’homme qui va traiter les femmes qu’il a autour de lui de "putes" ?
    Indépendamment que cela soit exact ou non, il ne va pas être très apprécié par le sexe opposé.
    S’il le fait, c’est du suicide social... Il va rester seul... Même une gentille mère ne va pas apprécier la brutalité de faire une généralisation.
    Mais le seul fait que cette conversation surréaliste soit lancée, c’est qu’il y a comme même un petit problème.
    Du reste "être une pute" ne veut pas dire que toutes les femmes font le trottoir, mais que certaines agissent comme, s’habille comme, etc. même si elle sont socialement placées dans un contexte différent.
    Mais certains hommes ne sont pas brillants aussi (est-il nécessaire de le dire ?).
    Les choses sont liées, beaucoup d’hommes/femmes ont perdus leur chemin et leur bonheur. Il faut qu’ils/elles apprennent de nouveau le bonheur de vivre ensemble en partageant leur différence (sans la recherche du profit). Des gestes gratuits et de l’amour...

     

    • En effet, certains hommes ne sont pas brillants...j’ai été aux prises avec un pervers narcissique, ce fut très difficile de m’en sortir, mais j’y suis arrivée ! je ne souhaite à personne cette expérience...
      Quant aux femmes elles sont sous la domination d’une idéologie qui veut faire en sorte que la vie familiale soit impossible...


  • Moi je dirais qu’il y a beaucoup de femmes en occident, sans etre d’origine occidentale, qui participent a ce phenomene egalement.


  • Maquillage forcé, bijoux, tatouages et lunettes noires, et ça vient "reprocher" aux femmes occidentales d’être des putes narcissiques... L’hôpital qui se fout de la charité.

     

    • #1829370

      Vous n’avez pas tort. Néanmoins, c’est justement parce qu’elle n’a rien à envier aux autres femmes qu’elle est crédible.
      Vous auriez d’avantage cru une femme laide, obèse, édentée et aux cheveux gras ?


    • Juger un discours sur l’apparence de son auteur... J’ai du mal à croire que je vois ca dans un commentaire sur E&R !


    • @The Médiavengers : vous avez une vision bien binaire de la beauté.... elle pourrait être plus élégante. Décolleté, tatouage, lunette de soleil, "je fait une video dans ma voiture...."....elle ressemble beaucoup à ce qu’elle dénonce.


    • Je ne vois pas en quoi il aurait une « vision binaire de la beauté » !!! Peut-être aurait-il dû parler de la beauté intérieure, c’est ça ? :-) Je crois pour ma part qu’il n’est pas hypocrite au moins. Et pour dire en plus à la fin que « cette femme ressemble à ce qu’elle dénonce » (? ??!!!), voilà qui ne manque pas de piquant.


    • #1829491

      @ Elisa

      La question n’est pas du tout là où vous la situez...Par ailleurs, c’est déjà indiqué dans le premier commentaire et j’ai répondu à ce sujet. Comprenez-vous au moins le message ou est-ce trop subtil ?


    • A ceux qui s’offusquent que je me base sur son apparence : vraiment, vous ne voyez pas le rapport entre une femme qui se maquille comme un camion (d’ailleurs : est-ce vraiment une femme ou un trans ?) et le narcissisme qu’elle dénonce... ?

      Je n’apprécie pas que quelqu’un laisse entendre que la grosse majorité des femmes sont des salopes qui ne pensent qu’à vivre une vie facile, à coucher à droite à gauche à longueur de temps et à chercher à se faire entretenir. Je ne dis pas que ce genre de femmes n’existe pas. Je dis que pour ce que j’en vois, c’est vraiment très loin de représenter la majorité d’entre nous. Et heureusement. Si on cherchait à faire en sorte de dégoûter encore un peu plus les hommes des femmes, on ne s’y prendrait pas autrement qu’avec de telles vidéos...


  • La plupart des jeunes types, ou du moins une bonne partie, ne peuvent se permettre d’entretenir une femme au foyer, cet ancien luxe de l’ouvrier, du charbonnier maître chez lui, qui trouvait son couvert mis et le miroton sur le feu après son dur travail. Une femme sans revenus, même très dévouée, le fait est que le jeune type qui bosse n’en veut pas, sauf peut-être en milieu paysan ou entrepreneur en général, où la femme partagera travail, soucis, enfants, dépenses, profits.
    Par conséquent, si la femme bosse tout le jour ailleurs qu’à la maison, elle ne voudra pas au final se taper en exclusivité les tâches ménagères et éducatives, qu’elle se sente faite pour ou non.
    La dame de la vidéo prône le retour des femmes au foyer. Dans quel appartement ? Monsieur Smicard ne gagnera que de quoi alimenter la famille. Pour les traites de la maison, le salaire de madame est nécessaire.
    Alors oui, les années soixante en Amérique, c’est un bon modèle, une nostalgie, encore que pas pour tout le monde. il y a des femmes scientifiques, littéraires, artistes..., des Sylvia Plath qui en font des dépressions, de vivre au foyer pour un inconstant. Mais même cela, est-ce encore possible ?
    La solution : la petite entreprise familiale généralisée, où chacun a besoin de sa chacune, et réciproquement. Aucun problème de machisme/féminisme. On est obligé de s’entendre !

     

    • @ klok

      Eh oui, les Femmes veulent un train de vie qui n’existe que dans les contes de fées et par manque d’humilité (et de Foi), elles s’enferment de leur plein gré dans un déni de réalité et nous accusent - nous les Hommes - de tous LEURS maux. (Femmes -> féministes)

      Dieu devait être bourré quand il a donné un cerveau aux Femmes. (c’est de l’humour)


    • Klok vous avez raison, mais c’est maintenant le serpent qui se mord la queue. Pourquoi le salaire des hommes ne permet plus de faire vivre le foyer ? À cause de la baisse des salaires et La hausse du cout de La vie, loyer particulièrement. Et pourquoi ? Parceque l’offre de travail est plus importante que la demande, d’où le chômage élevé. Et pourquoi y a at il plus d’offre que de demande ? Plein de causes bien sûr mais en tête on trouve l’immigration et l’arrivée en masse des femmes sur le marché du travail. Donc en gros et en sursimplifiant les femmes ont fait baissé les salaires et sont donc obligé de travailler pour compenser. Et qui gagne à tous les coups ?


    • @ Johnny boy
      Les femmes françaises ont toujours travaillé. Elles étaient aux champs, à l’échoppe, à l’atelier, en salle. Les plus chanceuses, épouses d’un guerrier, d’un entrepreneur ou d’un "fonctionnaire" (avec charge) ou d’un rentier, ne s’occupaient que de leur intérieur (et encore, elles ont toujours fait de la politique et de l’économie), monsieur étant assisté par des ouvriers, des paysans, des compagnons de statut inférieur, des apprentis. Lesquels pouvaient rester célibataires jusqu’à s’établir, ce qui pouvait prendre vingt ans.
      Vous avez raison sur la baisse des salaires qui ne permettent pas l’entretien d’une famille. La cause en l’explosion démographique. Faire venir en France des étrangers très fertiles avec leurs femmes au foyer, qui plus est extra-européens, lorsque la population a atteint son point de saturation (50 millions d’habitants est un gros maximum, 35 millions serait préférable), c’est carrément criminel.
      Ce ne sont pas les femmes qui prennent les emplois, mais les étrangers. Hommage à nos bouquetières, couturières, lavandières, poissardes, madelons, femmes de plume et de pinceau, laborantines, nonnettes soignantes, enseignantes et consolantes, etc. Nous leur devons pour moitié notre ex belle France.
      Quand on les a mises à l’usine sans respect pour leur physiologie et psychologie, ce fut le début du malheur du peuple français. Ces dames travaillaient de concert avec leurs hommes, pour le bien de leur famille et du pays, et de très bon coeur. Elles se sont mises à bosser pour des patrons et des clients, puis des actionnaires, comme au tripot. Puis elles sont passées de l’usine au bureau, et se sont mises à imiter les classes dominantes vulgaires, que c’en est pathétique.


  • #1829257

    Ne pas oublier qu’elle vit aux Etats-Unis. Comme l’a très bien dit AS, ils ont 20 ans d’avance en ce qui concerne la decadence... donc ce n’est pas surprenant qu’ici on trouve qu’elle exagère.


  • C’est du mimétisme.

    Elles vivent dans un monde d’enfoirés, où le mensonge, la médiocrité, la bêtise et la fourberie sont récompensés.

    On prend exemple sur l’autorité, qui est censée servir de modèle, de guide.
    Et la TV a remplacée la foi. On doit dire "amen" à tout ce qui nous est raconté.

    Elles s’adaptent simplement à leur environnement.


  • La dinde avec des lunettes de soleil (la totale) ,quand on conduit on regarde la route ! Je suis Motard et j’en est marre de risquer ma vie chaques matins !

     

    • Quand je vois la version du code de la route que nous donnent les motards, cette femme ne me fait absolument pas peur.......
      Si vous, vous vous comportez bien sur la route, envoyez donc la facture de mon commentaire à vos camarades qui empruntent le périphérique en inventant des files de circulation qui n’existent que dans leur imagination. Merci à vous.


    • Il y a très peu de motos sur les routes aux USA, et l’interfile ne se pratique pas.
      Stay safe, et la prochaine fois donne ton avis sur le contenu plutôt que sur le contenant merci ;)


    • Si vous pouviez me vouvoyer ! Nous n’avons pas remonté les files ensembles , il me semble !
      La Moto c’est la liberté ! Le patron (Soral) roule à Moto !
      Sinon d’accord avec vous , la même proportion d’idiots à Moto que chez les dindes à lunettes !


  • Vu son apparence très commerciale, ce devrait être une fausse opinion. Je ne la vois pas faire la cuisine.


  • C’est très simple, vous faites de l’argent et ensuite vous n’avez plus qu’à choisir selon votre bon vouloir. Des matérialistes narcissiques pour le plaisir des aventures ou une femme dévouée pour le foyer. Ce n’est pas plus compliqué. Faut se servir du contexte. L’argent domine les relations et quand tu en as toutes ces considérations ne sont plus un problème. Suffit de faire attention et de poser des limites. Si certaines sont excessives et commencent à poser problème, vous rompez et restez amis dans la mesure du possible. Ce n’est pas le choix qui manque, avant de rencontrer la bonne, vous avez le choix entre mille et une merveilles ou une et mille sorcières.


  • Bonsoir,
    Et l’homme occidental, il est quoi ?

     

  • Formidable ! J’aimerais bien être son amie.

    Je suis entièrement d’accord. Le féminisme en Espagne est très agréssif et la plupart des femmes, à mon avis, se sont fait arnaquer. Les hommes sont poursuivis, ils sont "les méchants" et j’ai connu personellement des hommes qui ont souffert ce dont elle parle...ne pas être féministe, si vous êtes une femme, fait de vous un oiseau rare...


  • D’abord, ce que dit cette femme peut peut être se généraliser en partie à certaines femmes occidentales, mais c’est loin d’être sur. Elle parle surtout d’un certain milieu américain (et pas de tout les usa) dans lequel elle vit ou a vécu, dans lequel elle gravite. Donc mettre un gros bémol sur ses propos. Et puis une suggestion pour elle : ne peut-elle pas changer de milieu, essayer au moins, et elle verra qu’il y a des femmes, des hommes, des familles, qui vivent simplement, dans les difficultés de la vie quotidienne, sans être des putes ou des machos qui tabassent....Mais comme disait l’autre : chacun vit dans le bocal de son milieu.


  • Et que dire des femmes qui se servent de leur cul pour grimper les échelons ou de celles qui jouent de leur pudeur blessée pour tirer avantage ?
    Marre de toutes ces hypocrites qui se font passer pour des victimes pour mieux assurer leur pouvoir. Marre de la guerre des sexes. Balance ta truie !


  • Elle dit "L’homme est un chasseur cueilleur, la pour protéger sa famille" Dans ce cas, faudra m’expliquer pourquoi y en a pas un seul qui est capable de ramener un salaire correct pour faire vivre sa famille. Apparemment, ils échouent tous à réussir la seule mission qui leur est confiée.

     

    • 1) Il ne faut pas exagérer, ils n’échouent pas tous.
      2) La déflation salariale, qui s’est produite depuis un moment déjà pour diverses raisons, fait qu’aujourd’hui un faible salaire ne permet plus de faire vivre une famille à lui seul. Cela a déjà été expliqué maintes fois et ça me paraît assez évident.


    • Pas un seul ? J’ai l’impression qu’à notre époque tout le monde vit dans sa propre perception du monde lié à son environnement direct et n’arrive même plus à lever les yeux. Tu ne peux peut-être tout simplement pas côtoyer d’hommes qui ramènent un bon salaire, pour diverses raisons (statut, milieu social, tes revenus...)

      On peut prendre le problème à l’envers.
      J’ai commencé au RSA avec mon ex-femme, en à peine 4 ans je suis passé à un salaire à pratiquement 3 fois le smic et dans le salariat, avec tous les efforts que cela implique (reprise d’études,etc..)
      Il ne s’agit aucunement de prétention, mais simplement d’illustrer un certain revers de la médaille, Mme y ayant vu un bon moyen de sous-tirer une bonne pension alimentaire & autres, s’imaginant dans son narcissisme exacerbé et très contemporain dans cette société peuplée de néo-princesses complètement déconnectées de la réalité, qu’elle allait trouver mieux, toujours plus haut.
      Hypergamie qui n’a pas lieu d’être étant donné ce qu’elle est, il y aura forcément un plafond de verre. Tout le monde devrait rester à sa place et malheureusement la vie est courte, et le retour à la réalité par la force des choses et du temps est douloureux.

      Les femmes sont de plus en plus exigeantes
      Les hommes proportionnellement de plus en plus prudents


  • A une époque pas si éloignée, ceci était un film. Aujourd’hui, c’est pratiquement la réalité. :(


  • #1829660

    Je suis un macho, un phallo, je n’ai pas la langue dans ma poche concernant les femmes et j’emmerde les féministes dès que je le peux et pourtant ; j’estime que les MGTOW sont réellement nocifs et sont clairement un mouvement anti-femme bien plus dangereux pour la gent féminine que ne le seront jamais de chimériques "paternalistes", serpents de mer auxquels les féministes donnent la chasse sans arrêt pour se donner une quelconque valeurs. Ce "mouvement" qui prône le désintérêt de l’homme pour la femme est la mauvaise réponse à la mauvaise question sociétale du féminisme, voir même la pire réponse, en fait ! J’ai de la rancœur et de l’amertume pour le comportement de beaucoup de femmes de mon époque, j’en ai assassiné plusieurs par commentaire sur internet au point de les avoir dégoûtées des réseaux sociaux car c’était le plus sûr moyen pour moi de soulager ma douleur, de leur cracher dessus la bile accumulée concernant les relations foireuses auxquels la plupart des hommes comme moi sont condamnés aujourd’hui. Et pourtant, jamais au grand jamais je ne me désintéresserai des femmes, pour rien au monde. Si l’amour est une lumière, alors la haine est une ombre, et plus la lumière est intense, plus grande en sera l’ombre. Si les femmes n’étaient qu’une "chose" sans importance à mes yeux, je ne me morfondrai pas devant tous leurs défauts et mon incapacité à pouvoir vivre avec l’une d’entre elles. Je me torcherai de tous ces débats sur le sexisme ou des chaînes comme celle de Spike Seduction ... Je ne me consacrerai qu’aux jeux vidéos ou à d"autres conneries de ce genre. J’aime les femmes autant que je les hais, sinon même plus encore, parfois. Mais il n’y aurait rien de pire pour moi que de m’en désintéresser car sinon, à quoi bon être sur cette terre ? Astiquer son joystick, respirer une dernière bouffée d’oxygène et crever seul dans l’anonymat d’un mouroir pour vieux sénile grabataire et célibataire...l’enfer avant d’y être !
    Le MGTOW est une mode sociétale qui nous vient des USA : comme l’antiracisme, l’anti-étatisme, le féminisme, la vénération des chambres à ___, le politiquement correct, la démocratie totalitaire et anti-tiermondiste ... une merde de plus qui va nous désunir et achever notre société. Pauvre de nous !


  • Nous savons tous, gens éclairés, que le féminisme est une subversion judeo-maçonnique.


  • A relativiser...

    Elle a peut-être réussi a déchirer le voile du féminisme agressif ; elle n’en est pas moins tombée dans le piège de la propagande pro-métissage...

     

  • Travail de nuit et suppression du jour de congé fête des mères parce que c’est discriminatoire ....belle avancée pour les femmes ! Merci les féministes et merci à l’égalité femmes hommes....

     

  • Ces deux interventions sont d’une justesse surprenante...Je salue cette brave dame qui a le mérite de dire haut et fort ce que pensent les femmes encore authentiques...
    C’est dire combien nous nous sentons mal à l’aise dans la société actuelle qui fait des femmes de véritables monstres...
    Mais je dois dire que le discours de cette dame très sensée, est aux antipodes de son apparences : tatouage, seins refaits,peut-être aussi botoxée...
    Cela me laisse perplexe je l’avoue !

     

    • Prendre le contrepied un peu choquant (car pas souvent entendu) du discours lénifiant ordinaire, ça fait du buzz ! Tout comme cette jeune actrice qui se vantait d’être vierge et de garder sa virginité pour son futur ! On ne parle pas d’Alice Sapritch.
      De plus cette mère de famille au foyer revendiquée a intérêt à une image "soignée, bien dans sa peau" pour ne pas prêter le flanc aux accusations de jalouse-frustrée parce que pas belle ou pas riche.
      Quant à l’élégance, c’est une Italo-américaine. Elle se conçoit élégante comme telle, de façon assez voyante ! Un peu comme la femme à Trump.


  • Je trouve qu’elle généralise un peu trop vite. Il ne faut pas qu’elle confonde les "femmes d’Instagram" avec les autres qui mènent pourtant une vie simple, normale. Ces femmes narcissiques dont elle parle sont plutôt minoritaires, si on les voit plus c’est simplement parce qu’elles sont mises en avant à la télé et occupent justement les réseaux sociaux. Et parlant des réseaux sociaux elle s’insurge contre celles qui y racontent leur vie, alors que Youtube sur lequel elle s’exprime en est un ; et elle y raconte sa vie elle aussi, l’attitude déplorable de sa propre mère notamment. Ce qui compte dans les réseaux sociaux c’est l’utilisation qu’on en fait, les fréquenter n’est pas foncièrement mauvais, elle le démontre elle-même en postant cette vidéo intéressante. Il y a une grande part de vérité dans ce qu’elle dit tout de même. C’est vrai, le féminisme a porté un sacré coup à la structure familiale en faisant croire à la femme, qu’il était par exemple dans son intérêt de soi-disant se libérer du mariage qui était censé pourtant la protéger. Mais je pense que la précarité généralisée est aussi en partie responsable de cette attitude des femmes occidentales aujourd’hui. Le salaire de l’homme à lui seul ne permet plus de couvrir tous les besoins de la famille ; alors les plus faibles spirituellement se disent qu’il serait peut-être mieux de se chercher ailleurs, fuyant toute difficulté. A défaut donc d’hommes riches, elles décident de piéger plusieurs hommes moins riches en faisant des enfants avec ces derniers, afin de toucher non seulement les pensions alimentaires, mais aussi les allocs. Quant à celles qui se livrent à la débauche, on peut dire que c’est souvent le fait des femmes un peu aisées, qui aimeraient ainsi avorter à tout va. Je suis tout à fait d’accord avec elle sur le fait que si j’étais un homme vivant en Occident, je m’abstiendrai à m’engager et je réfléchirai à deux fois voire plus avant d’entretenir des rapports non protégés. C’est tout simplement triste qu’on en soit arrivé à ce niveau. Cette dame est une lanceuse d’alerte et il devient important de rappeler cet état des choses que de plus en plus certains trouvent normal sans se soucier des conséquences déjà présentes et à venir pour toute la société dans son ensemble.


  • J’ai écouté 2 3 vidéos de cette femme.
    Elle est d’origine italienne, américaine, elle précise que sa mère voulait l’avorter, pas les moyens puis comportement un peu pépé.
    Elle présente les caractères apparent de la putasserie (maquillage à donf), mais quelle femme un peu féminine n’est pas influençable la dessus.

    Intérieurement, elle a l’air relativement saine, pas putasse, mariée, famille.


  • Ces pauvres créatures qui ne mesurent pas toujours le contexte réel dans lequel, elles survivent.

    Elles n’ont pas réalisé que la société qui les entoure, est devenue un troupeau de bestiaux névrosés, en rut, désespérés ou tueurs. Et elles, insouciantes, débordant d’envies de plaire, de se fondre dans le moule anatomique universel, imposé par la doxa, n’ont d’autres préoccupations que de soigner ce corps, qui se doit d’être beau, svelte. Selon les préceptes médiatico-féministes (et aussi, professionnels) Alors, elles courent, elles gigotent en tous sens. Dans un décor champêtre si propice à l’isolement, elles brûlent leurs calories parfois imaginaires, pour faire fondre tout bourrelet, avant même qu’il se forme. Comme dans les pubs débiles de la télé, qui impose le modèle de femme idéale, le... calibre parfait, l’apparence étalon ; en un mot : la maigreur ou rien !

    Gardiennes farouches de leur dignité de Femme, elles seront désormais vigilantes au moindre compliment masculin, fut-il romantique, humoristique ou même scientifiquement élaboré. Y voyant, ainsi que le commandent les soudaines et strictes prescriptions du moment, une intolérable forme de harcèlement bestial, qui ravale la Femme au rang d’objet sexuel.

    Ah, elles ont méchamment évolué ces nanas ! Y a pas à dire. Mais pas suffisamment, apparemment, pour comprendre, qu’en 2017, il est beaucoup moins préjudiciable de s’entendre dire qu’on a un beau cul, que d’aller courir seule, la campagne.

    Sans doute, pour acquérir un peu de maturité en ce domaine, leur faudra-t-il, en plus des innombrables cas survenus et connus, que quelqu’un lance un putain de... hashtag...

    La sacro-sainte et légendaire "intuition féminine" n’est plus ce qu’on nous dit, qu’elle fut...

    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...


  • Cette personne parle d’un occident qui est le sien (anglo saxon), pour mon occident rural, aux racines chrétiennes, je n’ai pas le même constat, les femmes et les hommes que je connais sont pour la grande majorité des gens simples et droits, c’est simplement ce système de merde (pour faire court) qui si on a pas la lucidité et la force de résistance, vous tire dans le caniveau.


  • Enfin, dans le genre pétasse qui se la pète, elle est tout de même pas mal.

    Avec son tatouage sur le.sein gauche, le genre "je ne peux vous parler qu’en conduisant ma voiture, j’ai pas le temps sinon".
    Elle me gonfle...

    Enfin, au moins, on a fait un petit tour en voiture, et pu apprécier le minimaliste des infrastructures américaines...

    Il y a des palmiers, ça oui..


  • comme dans toute théorie y a a prendre et à laisser,
    je me suis fait tellement enfler par des femmes quand j’étais féministe,
    qu’en effet on peut penser qu’elles ne font pas de cadeau,
    mais depuis que je m’en fous un peu plus, elle sont bien plus dociles.
    Mais c’est le même syndrome que l’entreprise : montrez que vous n’avez pas besoin de votre employeur et il va vous courir après.

    Le plus drôle c’est que je suis en ce moment avec une sorte de "féministe",
    mais je sens bien que c’est beaucoup plus stable quand je mène ma vie
    façon Mogtow, et que je la cadre un peu. Sinon, c’est comme un enfant,
    ça cherche les limites.

    Ce qui est certain c’est que la possibilité de vous coller un chiard leur donne un pouvoir démesuré sur votre vie.
    Un môme, c’est 25 ans d’emmerdes, quelques centaines de milliers d’euro selon où on vit.
    Mais bon, faut bien bosser pour quelque chose...


  • Je suis étonné par le nombre de commentaires négatifs qui se basent uniquement sur son apparence externe qui ne plait pas à certains.
    J’espérais un peu mieux sur le niveau intellectuel.
    Je rappelle que l’habit ne fait pas le moine dans un sens ou dans l’autre.
    Le sujet de cette vidéo c’est la mentalité de la femme moderne ou vers quelle mentalité on tend, peu importe, ses fringues ou son maquillage.

     

    • C’est assez navrant en effet.


    • Ce que vous décrivez comme une apparence physique est en réalité l’émission de messages codés...
      Louchez sur mes seins pour identifier ce que représente mon tatouage, maquillage qui ne laisse aucun doute sur son besoin de séduire, discours offensif qui laisse deviner qu’elle fera ce qu’elle veut quand elle veut et avec qui elle veut.
      Je suis débordée les gars, je suis obligée de communiquer tout en conduisant, ça veut dire que si tu veux l’aborder, il va falloir être clair sur tes intentions.

      Je suis de votre côté les gars, je sais ce que vous voulez, et, regardez, j’ai toutes les options.

      Le langage corporel dit exactement le contraire du langage verbal.
      De la salope perverse..


Commentaires suivants