Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Effets secondaires rares mais graves" : le Danemark renonce définitivement au vaccin d’AstraZeneca

Le Danemark renonce définitivement au vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19 à cause de ses effets secondaires « rares » mais « graves », ont annoncé ce mercredi ses autorités sanitaires, faisant du pays scandinave le premier à l’abandonner en Europe.

 

Malgré les avis du régulateur européen et de l’OMS favorables à son usage, « la campagne de vaccination au Danemark continue sans le vaccin d’AstraZeneca », a indiqué le directeur de l’Agence nationale de Santé, Søren Brostrøm, lors d’une conférence de presse.

Les 15 000 personnes qui ont reçu une dose du sérum vont se voir proposer un autre vaccin pour leur seconde dose, selon les autorités. Le Danemark était déjà le premier pays en Europe à avoir suspendu complètement l’utilisation du vaccin le 11 mars, après des rapports décrivant des cas exceptionnels de caillots sanguins, combinés à un faible taux de plaquettes et à des saignements.

Malgré un avis favorable de l’Agence européenne des médicaments (EMA) à son usage, le pays avait maintenu sa suspension, comme la Norvège voisine, choisissant d’approfondir son enquête sur le lien entre ces quelques cas graves et la vaccination.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ni lui ni un autre !!!

     

    Répondre à ce message

  • On ne prêche pas une convaincue. Ceci dit, vu y a une heure dans le jt belge du 19h00 (RTL TVI), les porte paroles danois annoncer la suspension de la vaccination Astrazeneca. Le clou du spectacle, la grande dame blonde s effondre (tombe dans les pommes) en pleine conférence de presse. Le hic, cette séquence est encore introuvable sur la toile (excepté sur RTL Info).

     

    Répondre à ce message

  • J’ai plus confiance à mon corps qu’au gouvernement. Du coup partant de ce postulat, je vais plus me laisser tenter par le covid que par le vaccin.

     

    Répondre à ce message

  • Je ne crois pas une seconde en la bienveillance des autorités sanitaires danoises. En fait ils appliquent une stratégie assez subtile ; comme ils ne parviennent pas aussi facilement à camoufler les effets dévastateurs de ces vaccins ils ont adopté une nouvelle stratégie : ils vaccinent à tour de bras avec un vaccin aussi longtemps qu’ils peuvent...et une fois que l’ampleur du carnage devient difficile à étouffer, ils suspendent l’utilisation du vaccin en question en prenant des airs de grands sages humanistes soucieux de la santé des gens tout préconisant l’usage d’un autre vaccin dont le principe de fonctionnement est absolument identique et qui de ce fait provoquera les mêmes dégâts sur les idiots ou personnes vulnérables qui se seront faits vacciner ! Puis au bout d’un certain laps de temps, rebelote, ils reviendront nous dire que ce second vaccin est suspendu car il y aurait eu 1 décès et 3 cas d’allergie cutanée sur 10 millions (en réalité pour qu’ils daignent suspendre l’usage d’un vaccin le carnage doit être beaucoup plus important !)...mais que l’on peut utiliser un troisième vaccin et ainsi de suite...Cette méthode est particulièrement subtile car elle permet d’à la fois continuer la vaccination des gens tout en permettant aux autorités sanitaires de paraître responsables et soucieuses de la santé des gens.

     

    Répondre à ce message

  • A mon corps defendant. Jamais.

     

    Répondre à ce message

  • les effets secondaires de ces "vaccins" sont si nombreux et si graves et mortels , mais en hexagonie les "zautaurités" , persistent à vacciner les populations,substituer le vaccin à l’exclusion de tout autre traitement. D’autant que ces vaccins n’empêchent pas de contracter le virus , les vaccinés sont toujours contagieux,les virus mutent même parmi les personnes vaccinées ( Angleterre , Israel etc etc),lesquelles ne sont pas dispensés des mesures sanitaires et pire encore quels seront les effets secondaires dans quelques années ? Mystère.
    Il y a 1 cas grave pour 10000 disent les "zautaurités".Les stats de mortalité dues au virus sont du même ordre,sauf que des médicaments efficaces ont été interdits d’emploi par les "zautaurités" de l’hexagonie..Bientôt ces "zautaurités" supprimeront aussi l’insuline aux malheureux diabétiques pourquoi pas ,avec les politicards et leurs larbins faut s’attendre à tout et au pireAlors quelle est la finalité du vaccin sinon que les labos se gavent de fric et que les vaccins génocident un max de population ? ? Les danois ont pris une décision courageuse et de bon sens.Mais hélas une coalition des labos suivies de pleurnicheries victimaires visant à rétablir l’utilisation du "vaccin" n’est pas à exclure.

     

    Répondre à ce message

  • Tous les vaccins sont des poisons.
    Certains sont pire que d’autre, c’est tout. Plus tu te vaccine, plus tu détruits ton système immunitaire.
    Et en plus, les vaccins ne servent à rien, il te rendent plus fragile, et tu peux attraper des formes graves. Veran à même dû l’avouer pour se protéger.

     

    Répondre à ce message

  • Le nouveau nom de l’Astra Zeneca est VAXZEVRIA... vu que c’est la même saloperie, faites passer le message à vos proches et amis qui sont près à se faire piquouzer !

     

    Répondre à ce message

  • Peut-être s’agit-il d’une manœuvre des lobbies qui soutiennent Pfizer afin d’éliminer toute concurrence ? De plus le vaccin AstraZeneca –qui fait officiellement quelques mort par millions– n’est pas à ARNm comme celui de Pfizer on peut donc comprendre pourquoi c’est le plus attaqué, ses effets à long terme seraient probablement moindre que ceux provoqué par le vaccin Pfizer.

     

    Répondre à ce message

  • Du bon sens...BRAVO... !!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents