Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Élections régionales 2021 : une élection dont on ne peut presque rien conclure

On a beaucoup lu et beaucoup entendu de choses depuis ce dimanche 27 juin, 20h. Mais rien qui ne nous ait paru définitivement pertinent. La défaite du Rassemblement national ? L’effondrement de la République en marche ? La victoire de la droite institutionnelle et le maintien à flot du parti socialiste ? L’ancrage des écologistes ? ll nous semble que toutes ces assertions peuvent être argumentées tout aussi bien que démenties. Et bien malin qui pourra en conclure quoi que ce soit pour l’élection vers laquelle tous les regards se tournent : la présidentielle 2022.

 

En effet, que penser d’une élection où la plupart des sortants sont réélus, sans grande surprise, où aucune force politique n’émerge particulièrement ? Le Rassemblement national continue une lente dégringolade débutée aux municipales où il avait perdu déjà 44 % de ses conseillers, la droite molle gagne dans des régions déjà acquises mais ne marque aucun renforcement particulier, à l’instar de la gauche molle mais dans des scores inférieurs ; quant aux écologistes ou à l’extrême gauche, ils ne restent que des supplétifs bien utiles à une gauche institutionnelle malingre et épuisée après 40 années de méfaits et de mensonges.

Et puis, surtout, que veulent dire ces chiffres lorsque l’abstention bat tous les records, avec au moins 65 % des Français qui ne se sont pas déplacés ? Bien sûr, l’on pourrait affirmer que l’abstention elle-même est une information. Et si celle-ci n’était due qu’à l’étourdissements de citoyens en train de sortir (ou se l’imaginant) d’une grosse année de restrictions diverses et bien plus occupés à se divertir l’esprit plutôt qu’à s’intéresser à des élections qui, déjà, ne motivent guère habituellement ?

Éventuellement, l’on pourrait penser que l’érosion du Rassemblement national fait écho à leur positionnement extrêmement conformiste sur la crise sanitaire, perdant des électeurs déçus. Il est certain que l’électeur du Rassemblement national ressemble plutôt à un admirateur du professeur Raoult que du télévangéliste (mais peu chrétien) Deray.

Tellement inquiet de paraître marginal, le Rassemblement national a accepté les contraintes imposées (confinement, couvre-feu et masques) ainsi que les autres mesures sanitaires et sociales, avec quelques critiques à la marge, certes, mais une soumission totale au scénario officiel sur le virus et sa dangerosité. Cependant – car une fois encore une telle conclusion serait rapide et incomplète –, les scores du parti de droite nationale avaient déjà commencé à s’éroder lors des municipales, dès le premier tour du 15 mars !

Localement, on ne peut rien dire d’un Renaud Muselier qui fanfaronne alors qu’il a été élu avec les voix d’une gauche prête à se faire hara-kiri plutôt que de donner une région à un RN qui eut été minoritaire et bien en peine d’appliquer quelque programme fasciste que ce soit, montrant une fois encore combien le gauchisme est une maladie mentale.

Valérie Pécresse, qui nous disait il y a encore 4 jours que c’était bien normal que les forces de l’ordre tapent sur les jeunes qui avaient l’outrecuidance de sortir danser alors que nous étions en pleine crise sanitaire, n’a probablement pas été réélue par ceux-ci mais plutôt par cette petite bourgeoisie bêtement de droite et portant bien docilement son masque. Et surtout qui se mobilisent pour aller voter sagement, là où l’électorat jeune et l’électorat populaire sont bien moins disciplinés.

 

 

L’éternel pubère et insupportablement lisse Laurent Wauquiez, qui arbore désormais une barbe et garde ostensiblement ses cheveux devenus totalement blancs pour lui donner un air un peu plus mâture, fait carton plein en Auvergne-Rhône-Alpes, augmentant ses scores de 2015, passant de 40 % à 55 %. Mais, une fois encore, avec si peu de votants, dont une mobilisation naturelle des personnes âgées et des citadins bien propres sur eux, comment pouvait-il en être autrement ?

Quant à la star de la soirée, Xavier Bertrand, avec un score qui lui fait dire qu’il a « gagné sa primaire », se sent gonfler des ailes présidentielles. En effet, espérant court-circuiter les étapes de son parti, il avait annoncé : « Ma primaire, ça sera le scrutin régional des Hauts-de-France. Je ne veux plus de filtre entre le peuple et moi et je ne me soumettrai pas à des règles fixées par les partis politiques ».

Il avait prévenu : « Nous ne voulons plus revivre ce duel Macron-Le Pen et ça, certains ne veulent peut-être pas l’entendre mais moi, je l’entends et j’ai conscience que c’est la profondeur du pays qui veut autre chose, une autre voix. » Une autre voix peut-être, mais moins baratineuse avec ses ritournelles politiciennes éculées : « La droite républicaine peut gagner l’an prochain, une droite ­populaire qui gagnera sur ses valeurs et ses convictions, sans aucune compromission. » Ses valeurs et ses convictions et sans compromissions ? Avec de telles boniments, l’on peut comprendre que les électeurs se détournent chaque jour un peu plus des élections.

Il n’en faudra en tout cas pas moins pour que la presse s’invente un duel possible d’un nouveau genre Bertrand-Macron. Finalement, on échangera un jeune enfant pourri-gâté et sa maman, contre un vieux politicien bedonnant et sa jeune donzelle de 22 ans sa cadette. Au moins on pourra reluquer la première dame de France. Ce vaste cloaque électoral force à des plaisirs modestes.

Le premier tour des régionales :

 






Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Finalement, ce sont les Corses qui ont voté le plus intelligemment, ils ont su défendre leurs intérêts vitaux, les continentaux devraient en prendre de la graine.

     

    Répondre à ce message

  • Quand tu vois la tronche des élus, t’as envie de partir en courant .S’il y a du changement avec ça, on a du souci à se faire .Là ça va donner plus envie de voter, j’en suis sûr ! là il y a de l’espoir !! mais jusqu’à quand ?

     

    Répondre à ce message

  • Dégager la poisson-niaise du RN me semblerait une action de salubrité publique, sinon, plus aucune victoire en vue, que ce soit maintenant ou dans mille ans.

     

    Répondre à ce message

  • #2753977

    Si ! on peut conclure que les veautants sont des crétins et les abstentionnistes des bourrins ! La preuve, le Grand Est. Un véritable opposant, Florian Philippot. Résultat : même pas 7% des voix et 70 % d’abstentionnistes ! Même quand ils ont la possibilité de voter intelligemment contre la mafia ripoublicaine, ils s’abstiennent, ces connards ! Grand Est : plus fort taux d’abstention en France avec Philippot comme candidat ! Ce peuple mérite largement son sort !

     

    Répondre à ce message

  • Les manœuvriers des officines articulent l’arnaque de s’approprier la démocratie . Tout le paysage et l’offre est une totale supercherie. Si les citoyens connaissaient l’authentique illégalité de tous ces sbires pour l’arrivisme, ils en seraient courroucés à point mais ces marionnettistes du système visent à chaques secondes de leur affairisme à la tenue des moutons et a bien les enferrer dans le référentiel du monde des aveugles. Et la France est devenu la passoire des ingérences étrangères qui usitent en pleines profitations de la profondeur de leur installations avec leurs réseaux tissés et ses associations, ses lobbys, sa main mise sur les médias mainstream et la société du spectacle, et qui non seulement ne risque rien face à la noble loi et quelques ironies du sort, mais au delà, est bien dans l’élan de tous nous bouffer.

     

    Répondre à ce message

  • Pécresse et Wauquier, bons toutous de la république, gagnent leur régions sans "front républicain".. donc bravo.
    pour les 2 autres, c’ est la honte en vérité, voire l’ humiliation politique...je connais très bien la région PACA, je peux vous affirmer qu’ être élu avec les forces de gauche , quand on est de droite, est et sera perçu comme une escroquerie et une trahison du peuple autochtone et légitime.. Muselier à joué la république contre la France, à mon avis, il n’ a pas fini de le payer !!

     

    Répondre à ce message

  • #2754049

    Les tôles prises par le Rn dans differentes régions font presque plaisir en fait.
    Mariani, qui croit qu’il suffit de répéter le mot "populaire" toutes les 2 phrases pour s’attirer les faveurs du peuple va pouvoir en tirer une leçon.. et non, le peuple ça n’est pas un ramassis de braillards anisés qui rêvent de se venger des arabes qui les ont foutus dehors d’Algérie. Que Mariani, la pompe à merde, retourne dans son parti de national-traître, personne ne s’était rendu compte qu’il en était parti.
    Chenu et et surtout l’immonde Odoul (eux aussi des transferts de la Sarkozie) vont retourner dans leurs backrooms idéologiques afin de lutter pour leur droit de se faire enfiler sans s’attirer les foudres des partisans de dieu.
    Quand à Bardella et Bay, qui se rêvent en patrons des natios, leurs scores ridicules (3 fois moins que celui du fallot Bayou) devraient les inciter à + de retenus.
    Et surtout la stratégie normalisation/europeisme a largement montré ses limites.
    Bien fait.

     

    Répondre à ce message

  • S’il y avait eu une liste Philippot dans mon coin, je me serais déplacé, juste pour le remercier de nous avoir défendu contre la dictature sanitaire.

    Tous les autres, je les ai gentiment envoyés bouler avec plaisir, pour avoir approuvé et défendu tout ce qu’il se passe en France depuis janvier 2020 (je remonte au décret Buzyn du 13 janvier qui commence à interdire l’HCQ).

     

    Répondre à ce message

  • La France du barbecue ,des terrasses , de la discothèque et de la plage s’est abstenue .La région connais pas ,sais pas comment ça fonctionne .Préfère regarder à la télé l’équipe africaine de France de football.
    Deuxieme épisode : Bertrand s’apprête à faire du Sarkozy version 2007 c’est à dire sur la sécurité et l’immigration plus à droite que moi tu meurs .On ajoute un zest de social et le tour est presque joué .On aura bien sûr répété à l’envie que Marine Le Pen est incompétente.
    C’est pas beau la politique .

     

    Répondre à ce message

    • #2754379

      Bien vu ! Les piquouzés ont préféré l’abstention pour allez "boire en terrasse" et se dorer le cul au soleil ! Vive la "vie d’avant " et la "liberté retrouvée" ! Ces mêmes cons vont ensuite enfiler un gilet jaune à la rentrée et défiler derrière la CGT pour pouvoir remplir leur caddy et leur frigo !

       
  • #2754360

    J’ai voté Soral a raison comme d’habitude et avec mon teeshirt de Corée du Nord Pyongyang et ma tête de sud américain et les 4 prénoms de latino que je porte en votant à Paris centre le mec était tellement intrigué qu’il m’a pas lâché du regard jusqu’à que je disparaisse de sa vue !! Jouissif !!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents